Direction régionale de la police du centre : Le commissaire principal Marcel Paré prend le commandement

mercredi 28 janvier 2015 à 00h04min

Il est désormais le 6e Directeur régional de la police nationale du centre (DRPN-C). Le commissaire principal Marcel Paré remplace à ce poste le commissaire divisionnaire de police Michel Ky affecté à la direction générale de la police en tant que chargé de mission. La cérémonie de passation de commandement s’est déroulée ce mardi 27 janvier à Ouagadougou en présence du gouverneur de la région du centre Joachim Somda.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Direction régionale de la police du centre : Le commissaire principal Marcel Paré prend le commandement

Après plus de 3 ans passés à la tête de la direction régionale de la police nationale du centre, Michel Ky cède la place à Marcel Paré nommé le 7 janvier 2015 en conseil des ministres. Installé par le gouverneur de la région du centre ce matin du 27 janvier en présence du Directeur Général de la police nationale Lazare Tarpaga, des commissaires centraux et des représentants des différents corps militaires et paramilitaires, le tout nouveau directeur entend maintenir le cap sur les acquis de son prédécesseur tout en améliorant la sécurité des personnes et des biens dans la capitale burkinabè.

Qui est Marcel Paré ?

Précédemment directeur régional de la Police nationale des Hauts-Bassins où il a passé deux ans de service, Marcel Paré est considéré par ses proches comme une personne joviale et généreuse. Entré dans la police en 1977, ce quinquagénaire natif de Koin en pays San gravit très rapidement les échelons et devient en 1985 inspecteur de police. Cette même année, il est nommé Commissaire de Police du secteur 10 dans l’Arrondissement de Dafra à Bobo-Dioulasso. Outre la ville de Sya, l’homme a également servi à Koudougou, à Pô, puis à Banfora où il a occupé respectivement les postes de Chef de la police judiciaire du commissariat central ; Directeur provincial de la police et Directeur régional de la police nationale des Cascades. De par ses services loyaux rendus à la Nation, notons que ce « Samo du Nayala », officier de l’ordre national est également médaillé des Nations Unies agrafe1-2-3 et 4 et médaillé commémorative Burkina avec agrafe Haïti, pays dans lequel il a séjourné dans le cadre de la mission de maintien de la paix.

Il hérite d’un travail énorme abattu par son prédécesseur Michel Ky que ses collaborateurs qualifient d’attentif et de compétent. En effet, en 2014 ce sont 119 réseaux de malfrats qui ont été démantelés dans le centre, d’où la baisse du niveau d’insécurité. La lutte contre l’insécurité étant donc une lutte de longue haleine, l’ex- Directeur pense qu’il faudrait que les populations s’approprient le concept de police de proximité ; car elles ont un rôle important à jouer dans la lutte contre le banditisme. Pour Marcel Paré qui entend poursuivre la mission de son prédécesseur, les actions de la police doivent perpétuellement changer puisque les bandits eux- mêmes changent leurs modes opératoires.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés