Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

Communique de presse • lundi 26 janvier 2015 à 12h00min

Faisant suite au mouvement de grève qui frappe la BRAKINA / SODIBO, le Conseil d’Administration tient à faire savoir ce qui suit :

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

1 – le dialogue en interne n’a jamais été rompu. Il en veut pour preuve qu’une rencontre, initiée par la Direction Générale, prévue le jeudi 18 janvier dernier entre le Comité de Direction et les délégués du personnel, a été annulé par ces derniers trois (03) heures avant sa tenue. Cette rencontre qui visait à poursuivre le dialogue constructif n’a, de ce fait, pas eu lieu.

2 – les exigences des syndicats quant à la sortie de crise portent :

-  Sur une revalorisation de 100% des salaires.

Il est important de savoir que l’ensemble des salariés de la BRAKINA/SODIBO bénéficie :
 de 14 mois de salaire, les treizième et quatorzième respectivement payés en juin et décembre de chaque année
 d’une couverture médicale à hauteur de 100% pour l’agent, son conjoint et cinq de ses enfants
 d’une augmentation de salaire automatique moyenne de 3 ou 6% par an
 de diverses indemnités mensuelles (logement, transport, boissons …)
 de diverses primes et avantages annuelles (allocation rentrée scolaire, fin d’année …)

Il est bien entendu qu’au delà de ce qui précède, les taux légaux relatifs à l’ancienneté et aux heures supplémentaires effectuées sont scrupuleusement respectés.

De plus, les négociations entre la Direction Générale et les Délégués du Personnel, qui se sont tenues en mars 2014, se sont conclues sur un certain nombre d’avancées notables qui augmentent de 6,5 à 15,8% le revenu annuel de chaque employé. Leur mise en application est effective depuis le 1er janvier 2015.

-  les dossiers sociaux de 1994 et 2004
Ces dossiers ont fait l’objet de procédures judiciaires dont la dernière est la sentence arbitrale du 15 octobre 2014 qui stipule « le Conseil d’Arbitrage donne acte aux travailleurs de ce qu’ils désistent de leur demande d’exécution des décisions de justice concernant les travailleurs licenciés abusivement en 1994 et en 2004 » fin de citation. Le dossier de 1994 a été vidé en justice. Celui de 2004 est toujours en cours. Aussi la Direction Générale de la BRAKINA / SODIBO entend s’en tenir strictement au principe de la chose jugée.

-  Concernant la convention d’établissement, ou accord d’établissement, la Direction Générale de la BRAKINA/SODIBO ne peut que se féliciter du retour de ce dossier dans le dialogue social. En effet, un tel document ne peut qu’être un outil supplémentaire quant à la gestion des ressources humaines dans l’entreprise. En 2012, la Direction Générale a transmis une proposition dans ce sens aux Délégués du Personnel. Jusqu’au 7 janvier 2015, date du préavis de grève, notre proposition était restée lettre morte.

-  Enfin, concernant le dernier point relatif aux conditions de travail au sein de l’entreprise, une étude a été menée par la Direction Générale de la Protection Sociale dans le cadre du Conseil d’Arbitrage précédemment cité et nous avons poursuivi les travaux d’amélioration de l’environnement de travail. Il est à noter que ce point reste une priorité pour la Direction Générale et l’ensemble des acteurs de la BRAKINA / SODIBO.

Une rencontre visant à trouver une issue favorable à ce conflit, s’est tenue le 19 janvier dernier à la Direction Générale du Travail. A la sortie de cette rencontre, il a été décidé :

-  Une nouvelle rencontre le vendredi 23 janvier afin de laisser le temps à la Direction Générale de BRAKINA / SODIBO d’étudier plus en profondeur les points 1 et 2 des revendications.
-  Une rencontre le 5 février 2015 pour mettre en place le comité de travail sur les accords d’établissement. Le lieu de cette rencontre reste à déterminer.
-  Concernant les CSST (Comités Sécurité et Santé au Travail), une refonte de ces derniers sera rapidement engagée avec une date butoir portée au 28 février 2015
-  Le maintien du mouvement de grève par les syndicats.

Les 20 et 21 janvier 2015, il a été impossible, pour la quasi totalité du personnel, des cavistes / grossistes ou encore prestataires, d’accéder à leur poste de travail eu égard aux intimidations physiques et verbales dont ils ont fait l’objet. Cette situation nous semble contraire au droit du travail applicable au Burkina Faso. Il n’en demeure pas moins que les instructions relatives au maintien du dialogue social ont été confirmées à la Direction Générale de la BRAKINA / SODIBO.

Nous tenons à rappeler que le dialogue et le bien-être de nos employés sont et resteront notre priorité absolue.

Ce communiqué vise à éclairer l’ensemble des acteurs, directs et indirects, de l’activité de nos structures sur l’étendue du territoire Burkinabè.

Fait à Ouagadougou le 23 janvier 2015.

Le Président du Conseil d’Administration

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 janvier 2015 à 12:30, par @messieurs les boss de brafaso/sodibo virez tous les enfants gatés
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    @Messieurs les responsables de Brafaso/Sodibo sachez que des milliers de chômeurs sont en attente de boulot et qui plus mieux diplômés que ces agents grévistes donc foutez les tous à la porte et recrutez de nouvelles compétences je vous assure que vos objectifs seront plus qu’atteints au lieu de continuer à engraisser des enfants gâtés qui font comme s’ils ne vivent pas au Burkina
    Bandes d’idiots de grévistes dans quel entreprise ici au Burkina en 2015 pensez vous avoir ne serais ce que 1/5 des multiples avantages que vous avez et que vous trouvez insignifiants Pourquoi ne démissionnez vous pas est ce qu’on vous force à rester làbas ??Libérez la place pour vos frères chomeurs qui vous en seront éternellement reconnaissant Tchrrrrrrrrr que des enfants gâtés ces agents de brafaso Chassez les tous et vous recrutez les chômeurs qui ne demandent même pas les 1/5e des avantages que ces imbéciles gagnent pour uniquement remplir et décharger des cageots de bière qu’ils ne prennent même pas le temps de bien visser et des fois on trouve des cafards et autres saletés dans les bouteilles...tout en sirotant de temps en temps quelques bouteilles

    Que tous les chômeurs commencent à faire leur dossiers pour aller déposer à Brafaso on verra si la grève là va s’arrêter d’elle même où si elle va continuer !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 12:53
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Merci au Conseil d’Administration pour ces éclairages. Cette grève pourrait s’apparentée a celle des enfants gates " Yiien Ziinga". Je vous dis, meme les travailleurs des societies minières n’ont pas ce système d’avantage et de remuneration qui est très incitatif. Dans les mines, il ya en general des assurance santé mais a 80% pour l’employé et 5 ou membres de sa famille. il ya le système de bonus (ou prime) mais servi deux fois aussi dans l’année. mais le bonus reçu semestriellement ne vaut pas un mois de salaire. L’augmentation annuel c’est des petits echelons ( qui ne vaut pas 1% du salaire).

    Vraiment si vous n’etes as satisfait de ce Brakina vous donne, vous voulez koi ?? Si c’est pas que vous voulez devenir actionnaire maintenant pour partager les benefices. Quelqu’un a dit que meme si toute la terre devient du miel, on trouvera toujours moyen de dire qu’il manqué un carreau de sucre quelque part.".

    SVP, allez y molo molo et ne tuer pas la poule aux oeufs d’or. Le slogan plus rien ne sera comme avant est faux.

    Sinon on attend aussi la version des travailleurs. Q’ils nous dissent combine ils sont payer ?? C’est koi le salaire moyen ?? c’est quoi le salaire d’ouvrier ? le Salaire d’un cadre moyen.......

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 13:42, par Ladjibiiga
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Donc eux ils veulent 100% d’augmentation de leurs salaires ? Aabaaaah !!! Vous avez déjà vu dans quelle entreprise au Faso on a multiplié salaires par 2 ? Ah oui, j’oubliai que depuis le 31 octobre au Burkina plus rien ne sera comme avant !

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 14:47, par veritas
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Dite aux conseil d’administration de bien vouloir communiquez des chiffres par rapport à ce qu il cite comme avantage. Fort est de constater que s’il ont pu accordé de tel avantages c’est que ces travailleurs produise un énorme chiffre d’affaires. Des rumeurs parle de 126 milliard de francs par ans et que les travailleurs ne bénéficient que de 3 milliard comme charge du personnel. Soyez logique. Des travailleurs disent avoir une indemnité de logement de moins de 10000f.ces lamentable pour une société qui produit et qui distribue la boisson sur tout l’étendu du territoire national elle ne devrait pas s’en réjouir de ce qu’elle cite Comme avantage. Qu’il ait aussi le courage de donnez le salaire de base de la plus petite classe comparer à celui du plus haut.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 14:48, par donatien
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    bon en même temps vous parlez d’une augmentation de 100 pour 100 mais vous ne dites pas quel est la base de salaire.
    100 pour 100 de 30.000 ou 40.000 c’est pas grand chose alors arrêtez de tourner l information a votre avantage

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 14:57
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    bjrs a tous ,vous parlez parce que vous ne savez pas ce qui se passe réellement ,demandez à un agent de la Burkina pour qu’il vous explique très bien le fond du problème ,vous allez les donner raison et plus que la raison ,celle qui dit qu’il a les diplômes et qu’il veux travailler à la Burkina bon vent a lui .
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 15:01, par Collègue
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Peuple du Burkina, soyez vigilant et ne tombé jamais dans la bêtise de mal jugé.
    Brakina/SODIBO est un Etat dans un autre Etat. C’est ce que les travailleurs ne veulent plus depuis le départ du régime compaoré car c’est François compaoré l’ami intime de ce DG arrogant qui a contribuer à rendre ce Blanc là zélé.
    Demander tout simplement à ce DG de donner les chiffres pour que l’opinion soit au courant de tout.
    Je vous assure qu’à la brakina les salaires de base vont de 80000 à 110000 pour la majorité de ces jeunes Techniciens supérieures et ingénieurs, les 13ième moi et 14ième mois dont le PCA parle est le résultat d’un refus d’augmentation du salaire de base depuis longtemps alors ce DG il propose un 13ième mois et gèle toutes augmentation pendant un bon moment. Et quand les Délégués repartent au lieu de toucher encore le vrai problèmes du salaire de base qui n’est pas bon, il propose encore un 14ième mois pour barrer le chemin à toutes augmentation voulu. ET sachez bien que ce 13ième et 14ième mois dont il parle ne concerne que la base seulement qui ne dépasse pas les montant cités ci dessus.
    Quand à l’assurance, il parle de 100% mais vous verrez avec les clinique témoins la vraie version, tu est assuré à 100% mais quand tu arrive à la clinique tout les prix sont plafonner de tel sorte que tu ne puisse pas consommer les 1/3 de ton assurance. Les primes de logement étant de 5% des salaires de bases alors chers parents faites le calcul avec les montant cités ci dessus.Les indemnités de logement allaient de 6000 à 13000 pour la plupart. Dans une négociation accordée en 2014 les délégués qui demandaient de revoir le logement au minimum à 30000 selon le coût de la vie, le DG trouve que c’est trop il fait une augmentation de 100% de la prime de logement, c’est à dire au passe de 5% à 10% du salaire de base et s’applique en totalité en 2015. Ce qui fait que dorénavant la prime de logement passera de 12000 à 23000. Mais dites moi, à Ouagadougou ou à BOBO c’est où on peut avoir facilement maison à Ces montant. Pendant que le chiffre d’affaire est à 126 milliards, toute la charge du personnel y compris les expatriés est à 3 milliards, Dites au DG de vous donnez toujours des chiffres pour que vous puissiez comprendre.à la BRAKINA deux personnes font le même travail mais ils n’ont pas le même salaire. C’est dans quel pays on peut voir cela ? Je crois que les travailleurs ont été beaucoup indulgent t patient depuis la procédure judiciaire entamé en 2011. Et comme la sentence judiciaires est tombés le 15 Octobre 2014. Alors les travailleurs sont dans leur légalité et la Direction ne sachant pas par ou passer fait de tapage mensongères sur les médias, mais bientôt , le peuple comprendra tout. Ici c’est le Burkina Faso, ce que burkinabé peut pas faire en France, nous allons pas l’accepter chez nous aussi. Dans toutes les brasseries du groupe castel en Afrique, c’est au Burkina que les travailleurs sont mal payés à cause de la complicité de nos dirigeants.Même à Braniger et Bramali ou leur chiffres d’affaires ne valent pas le 1/4 de ce que nous faisons ici au Burkina, ils sont deux fois mieux traités que les burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 15:06, par Collègue
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Peuple du Burkina, soyez vigilant et ne tombé jamais dans la bêtise de mal jugé.
    Brakina/SODIBO est un Etat dans un autre Etat. C’est ce que les travailleurs ne veulent plus depuis le départ du régime compaoré car c’est François compaoré l’ami intime de ce DG arrogant qui a contribuer à rendre ce Blanc là zélé.
    Demander tout simplement à ce DG de donner les chiffres pour que l’opinion soit au courant de tout.
    Je vous assure qu’à la brakina les salaires de base vont de 80000 à 110000 pour la majorité de ces jeunes Techniciens supérieures et ingénieurs, les 13ième moi et 14ième mois dont le PCA parle est le résultat d’un refus d’augmentation du salaire de base depuis longtemps alors ce DG il propose un 13ième mois et gèle toutes augmentation pendant un bon moment. Et quand les Délégués repartent au lieu de toucher encore le vrai problèmes du salaire de base qui n’est pas bon, il propose encore un 14ième mois pour barrer le chemin à toutes augmentation voulu. ET sachez bien que ce 13ième et 14ième mois dont il parle ne concerne que la base seulement qui ne dépasse pas les montant cités ci dessus.
    Quand à l’assurance, il parle de 100% mais vous verrez avec les clinique témoins la vraie version, tu est assuré à 100% mais quand tu arrive à la clinique tout les prix sont plafonner de tel sorte que tu ne puisse pas consommer les 1/3 de ton assurance. Les primes de logement étant de 5% des salaires de bases alors chers parents faites le calcul avec les montant cités ci dessus.Les indemnités de logement allaient de 6000 à 13000 pour la plupart. Dans une négociation accordée en 2014 les délégués qui demandaient de revoir le logement au minimum à 30000 selon le coût de la vie, le DG trouve que c’est trop il fait une augmentation de 100% de la prime de logement, c’est à dire au passe de 5% à 10% du salaire de base et s’applique en totalité en 2015. Ce qui fait que dorénavant la prime de logement passera de 12000 à 23000. Mais dites moi, à Ouagadougou ou à BOBO c’est où on peut avoir facilement maison à Ces montant. Pendant que le chiffre d’affaire est à 126 milliards, toute la charge du personnel y compris les expatriés est à 3 milliards, Dites au DG de vous donnez toujours des chiffres pour que vous puissiez comprendre.à la BRAKINA deux personnes font le même travail mais ils n’ont pas le même salaire. C’est dans quel pays on peut voir cela ? Je crois que les travailleurs ont été beaucoup indulgent t patient depuis la procédure judiciaire entamé en 2011. Et comme la sentence judiciaires est tombés le 15 Octobre 2014. Alors les travailleurs sont dans leur légalité et la Direction ne sachant pas par ou passer fait de tapage mensongères sur les médias, mais bientôt , le peuple comprendra tout. Ici c’est le Burkina Faso, ce que burkinabé peut pas faire en France, nous allons pas l’accepter chez nous aussi. Dans toutes les brasseries du groupe castel en Afrique, c’est au Burkina que les travailleurs sont mal payés à cause de la complicité de nos dirigeants.Même à Braniger et Bramali ou leur chiffres d’affaires ne valent pas le 1/4 de ce que nous faisons ici au Burkina, ils sont deux fois mieux traités que les burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 15:07
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Moi j’avais prévenu les travailleurs de Inata de faire attention et de faire tout pour preserver l’essentiel, cad leur outil de production. ils n’ont pas écouté. C’est eux qui sont là maintenant a longueur de journée pour des conferences de presse et des declarations a n’en pas finir. ça c’est le médécin après la mort. Travailleurs de la Brakina, ne vous laissez pas embobineez par les syndicats qui viennent vous arranguer laba. Demandez a cs gens qui parlent gros français, ""LES JE CONNAIS MES DROITS "" comme je les appels, combien ils sont eux meme payés dans la function publique ?? ; ça n’a rien a voir avec avantages et salaires mirobolant. De toutes les façons, si vous persister, "la calebasse va se casser et tout le monde plongera a terre pour manger la sauce". Suivez mon regard.....Pensez d’abord a vos familles et a tout ceux qui dependent de vous et comptent sur vous pour s’en sortir. Si demain par votre entetement vou creer un manqué a gagner financier a votre employeur, ne soyez pas surpris des decisions qui vont s’en suivre. il plein de jeunes qui cherchent travails et qui n’attende qu’on les appelles. Balle a terre. De toutes les façon, il est interdit de faire des piquets de grève aux abords de la société. Ceux qui ne veulent pas vous suivre, RESPECTEZ LEUR CHOIX. C’est ça aussi la liberté et la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 16:05, par barkbiiga
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    le PCA lui il gagne combien ? et comparons cela à ce que gagne un cadre de la maison

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 16:16, par justicier assoiffé
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    si vraiment le PCA dit la vérité, je crois qu’il va faloir licencier tous ces travailleurs et en recruter d’autres. point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 17:15, par samy
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    pourquoi nous burkinabés sommes nous adeptes du nivellement par le bas ? quand des gens sont dans une situations ou ils des avantages et ils essayent de revendiquer en plus de cela les autres trouvent que c’est exagéré, que ce sont des enfants gâtés. tout en oubliant que cela peut pousser les autres entreprises ou eux même ils travaillent à revoir leur position par rapport au traitement des employés. faites un peu le calcul et vous verrez que la BRAKINA se tape le gros comme à la LONAB. en plus quand des travailleurs d’une boite se mettent à revendiquer c’est qu’ils savent que c’est possible. aidons ceux qui sont devant à avancer et nous avancerons tous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 17:31, par RAWA
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    LES INTERVENTIONS 1, 2 ET 3 VIENNENT DU MEME IDIOT OU QUOI ? LES BURKINABE NE SONT QUAND MEME PAS DEVENUS AUSSI CONS. TU SAIS CE QUE BRAKINA ET SODIBO GAGNENT ? SI TU LE SAIS ET TU N’ES PAS LE DERNIER DES CANCRES, TU DOIT COMPRENDRE QUE LES TRAVAILLEURS ONT TOUT A FAIT RAISON DE DEMANDER MEME LE TRIPLE DE LEURS SALAIRES. OUVRE SEULEMENT UN DE TES YEUX D’IDIOT ET TU SAURAS QUE SODIBO GAGNE DES MILLIONS A L’HEURE. LES AGENT DOIVENT ETRE PAYES BEAUCOUP PLUS QUE CA.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 17:49, par CHEIKH
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Toute lutte de ce genre mérite soutien de la part des personne honnêtes et sensibles, surtout lorsqu’on n’en a pas encore connaissance des vrais dessous . Aussi, je proteste vivement contre les attitudes éhontées de ceux qui condamnent en toute hâte ces pauvres travailleurs, en quête de l’amélioration de leur pitance.D’ailleurs, je doute fort que ces genres de réactions déplacées et contradictoires de leur part, qui de surcroît brillent par leur caractère insolite dû à l’absence de toute signature au bas, ne proviennent d’auteurs plutôt virtuels que réels.
    Sinon, tout individu doté d’âme et de coeur, devrait face à ce genre de conflits, commencer par vibrer d’abord à l’unisson avec les cris des plus faibles, avant de jaser sur toute autre chose.
    Mais bref, lorsqu’on est demeuré soi même gâté toute sa vie par la nature, on ne saurait jouir en aucun cas de la dose de sagesse nécessaire, pour apprécier sans idiotie ces choses-là à leur juste valeur.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 18:08, par Vetcho
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Faites tout pour ne pas qu’il y ait pénurie de bière comme le gaz butane dont on a pas oublié les séquelles.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 18:34
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Moi je ne commente pas. J’attends que les travailleurs "sortent" pour eux. Chacun saura juger. Je n’écoute jamais une partie pour prendre partie. Seulement quand le PCA dit que les ouvriers demandent une augmentation de 100%, c’est 100% de combien. Et puis il y a la loi. Quand on vous donne 13ème et 14è mois de salaire, est-ce que l’on vous DOIT est rempli avant de tels avantages...

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 21:40, par lui meme
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    on cris toujours y a pas du travail et le contrat de travail est individuel et engage le travailleur a l’accomplir.regarde plutôt ce que tu a signé.
    au Burkina on constate que depuis les intérêts des travailleurs sont défendus par des syndicalistes en retraite qui n’ont plus rien a perdre sauf a se faire amadouer par la transition car les robinets du régimes défunt sont fermés.Non seulement ils ne veulent pas se faire remplacer dans leur centrale syndical bien qu’étant a la retraite ou le plus souvent sans emploie ils passent leur temps a mentir au travailleurs et a semer le trouble dans les entreprises ;
    Jeunes travailleurs de la brakina ouvrez vos yeux mais ne vous faites pas mener par des gens qui on leur avenir derrières eux REVENDIQUER INTELLIGEMMENT et ne casser pas la corde comme les miniers

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 23:07, par agent de brakina
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Soyons calme et modere cher colegue de brakina. Nos revendication sont legitimes et ns en somme convaincus. Nous ne demandons pas la mere a boire. Toute persone censée sais k nous travaillons pas pour devenir mouton mais pour payer mouton. A tous les detracteurs de cette greve sachez k sa narive pas ko otre. Si sa tarive pas a toi sa peut ariver a tes proches. Ke dieu vous preserve. Bon courage a ns. Encore soyons mobilise-discipliner-uni

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 23:41
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    salus les frères moi je pense ke les gens oublie beaucoup de chose .brakina versent des taxes a letat burkinabè le courent a la sonabel l,eau a onea et d,autres depensent et doi ce faire du benefice pour pouvoir vivre ;travalleur attentoin et beaucoup attentoin

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 23:49, par Michel
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    La brakina se fou des burkinabe. Avec le benefice qu elle realise elle doit mieux traiter
    ses travailleurs qui sont avant tout des partenaires et non des mendiants.
    c est pas parce que on est dans un pays pauvre qu il fait exploiter les gens.
    Avez vous deja vu un immeuble disant que c est un investissement de la brakina.
    demandons nous part tout le benefice que fait cette entreprise. au moin meme
    si elle ne reinvesti rien ici qu elle trAite mieux nos freres et soeurs. Courage au travailleur de brakina
    sivotre cas n est pas regle nous aboterons purement et simplement les produits brakina ( sucrerie, biere Eau lafi..)
    nan lara ansara.....

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 08:00, par BARRO Ibrahima
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Je ne comprends pas le mouton qui est entrain de "braire" au No 13. C’est pas parce que la brakina gagne des milliards que les ouvriers doivent etre payés autrement que sur la base de leur niveau, competence ou tout simplement sur la base de leur contrat. L’essentiel qu’ils ne soient pas payés en decà des prescriptions legales au regard du droit du travail et selon leurs categories respectives. Les responsables de la maison ont des obligations financieres periodiques, ils ont engagés d’immenses fonds pour faire ce qu’ils ont fait. Celui qui n’est pas d’accord avec son salaire peut se faire valoir ailleurs. C’est pas interdit. L’essentiel est que le SMIG, la categorie et les autres avantages soient respectés.

    Gare a eux si la biere bien glacé manque dans les maquis. Ils verront la greve furieuse des fideles consommateurs et adorateurs de biere que nous sommes. N’gaw, nous connaissons où ils habitent. Rien ne sera plus comme avant.
    Que la biere coule.
    Vive les travailleurs de la Brakina, Vive la Brakina

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 09:37, par le vigilant
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Bientôt le peuple va manquer de la bière.
    Les travailleurs de la BRAKINA SODIBO. Hommes et femmes sont déterminés à jamais.
    Quand aux intervenants TOC TOC, qu ’ils sachent que c’est à cause de leur ignorance que les Multinationales Françaises exploitent leurs parents.
    500 personnes, presque tous des mères et pères de familles, presque tous des universitaires et des ouvriers qualifiés nantis d’expérience, est ce qu’on ne sait pas ce qui est bon pour nous ?
    Ne comparer surtout pas la Brakina Sodibo à une mine.
    BRAKINA SODIBO est plus qu’une mine de DIAMANT.
    C’est le régime qui fait le salaire des travailleurs du privé de ce genre de grosse Française.
    Que le DG sache que ce temps est fini depuis les 30 et 31 Octobre 2014.
    Nous sommes aussi regardant sur le comportement de ce régime de transition, on en tirera tous des conséquences et conclusions.
    Si tu peux pas m’arranger frère et parent intègre, faut pas me déranger.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 09:43
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Arreter de juger les agents grévistes sans connaitre le fond du problème.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 09:43, par Le sage
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    DG de BRAKINA SODIBO ET PCA. DONNEZ CE QUI REVIENT DE DROIT A NOS PARENTS.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 09:57, par Vigipirate
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Je suis d’accord avec le n°12. C’est vraiment dommage. Le Burkinabè est très jaloux et c’est ce qui fait qu’on est bon intellectuellement mais pas assez représenté dans les organismes internationaux. Entre nous-mêmes on se met des battons dans les roues.
    Il a suffit que le PCA parle d’avantages et de 13è et 14è mois pour que quelques jaloux se laissent aller. Il faut que ceux qui pensent que ces braves travailleurs ne doivent pas demander davantage sachent que ça n’arrive pas qu’aux autres. Cela peut vous arriver directement ou toucher votre proche, votre enfant qui demande de meilleures conditions pour mieux s’occuper de vous. Je suis vraiment désolé. Les travailleurs de Brakina savent mieux que quiconque ce qu’ils font. Il faut être un chômeur pour croire que des employés peuvent décider en groupe de scier la branche sur laquelle ils sont assis à savoir leur emploi.
    La Brakina est en situation de quasi monopole au Burkina alors que c’est une entreprise privée. C’est normal qu’elle se fasse des sous. C’est aussi normal que les travailleurs réclament une amélioration des conditions de vie. Quand à ceux qui s’érigent en défenseur de l’Etat au prétexte que la Brakina paie des impôts, sachez que les employés aussi paient des impôts sur leur salaire ; ça s’appelle l’IUTS. Si vous allez à l’information, vous verrez que 100% d’augmentation de salaire entraîne facilement 120% voire 150% d’augmentation de l’IUTS.
    Maintenant, ressaisissons nous et soutenons les travailleurs de Brakina. Ne soyons pas contre nous-mêmes. Je dirais que si la Brakina ne se sent pas capable de satisfaire ces revendications à minima, alors qu’elle dépose son bilan et on verra si d’ici un an on n’aura pas au moins 5 brasseries ici au Faso pour peu qu’on libéralise le secteur.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 09:59
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Enfants gâtés ? Avez vs une petite idée du chiffre d’affaire journalier de la Brakina ? Savez vous ds quel conditions travaille les employés de la brakina/sodibo ? Combien d’entre eux vivent’ils dans leur propres maison, construit grâce a leur salaire ? Creusez un peu et vous vous rendrez compte que la bière fraîche que vous savourez chaque jour est obtenue a la suite de souffrances, de frustrations, d’humiliations et j’en passe des agents de la brakina-sodibo. La lutte d’aujourd’hui est un sacrifice pour des acquis qui profiterons a nos enfants car la Brakina n’est plus qu’une sociéte privée... c’est une institution burkinabè car elle est la résultante de la fusion de la bravolta et de la sovobra.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 10:20, par un agent de la brakina
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Moi travailleur de la brakina-sodibo j’ai honte... je dis bien j’ai honte de nos agents cadres qui sont a la solde de la direction et pis, qui jettent a la poubelle leur honneur et convictions. Cadres de la Brakina-Sodibo, vous deshonorez vos rangs d’aînées alors que les résultats de cette lutte vous sera également profitable. Qu’avez vous fait de votre intégrité ? Vous qui voyez la vérité et la réalité de cette lutte ? Vous avez peur de perdre vos postes, est ce a dire que vous n’en avez pas le mérite ??? C’est dommage !!! Je prierai pour que vous ayez la force de regarder votre propre reflet dans le miroir.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 10:31, par un agent de la brakina
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Ya pa de cadre moyen a la brakina-sodibo... il y’a employés/ouvriers, agents de maîtrise et cadres. Les postes de cadres sont donnés a ceux qui font la politique des directeurs blancs. A la brakina-sodibo, les bac+5 sont agents de maitrise et bac+2 devient cadre... Et quand tu devient cadre tu rentre dans la ’’societé secrète’’ de la brakina-sodibo !!! Tu n’as plus d’opinions, tu réfléchis et agit pour la quiétude des directeurs blancs.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 10:40, par un agent de la brakina
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Chèr frere burkinabè, attention de ne pas nous jeter la pierre car vous ne savez pas ce qui se passe a la Brakina-Sodibo ! Si on doit tout dévoiler c’est pas bon ! A titre d’un petit exemple, la femme du DG a creer une societé de décoration. C’est elle qui fait la déco et livre les meubles des domiciles directeurs (y compris chez elle meme) et aussi de certains bureau pour la société. Ceci n’est que la partie visible de l’iceberg !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 11:53
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Je suis très désolé pour les 2 premiers intervenants. Dites concrètement sur quelles bases les travailleurs de la brakina/ sodibo sont ils mieux traités ? Reconnaissez avec moi qu’ils ne valent même pas 15% des travailleurs de la brakina qui peuvent dormir sous leur propre toit avant 15 années de services y compris les cadres. Nous n’ allons plus permettre a ses français de faire leur affaire sous le dos de nos parent sans faire leur affaire. les travailleurs de la brakina/ sodibo mérite mieux que ce qu’ils réclament.
    N’chènè pôtò !!!! Qu’il dise concrètement combien gagne ses travailleurs au lieu de jouer sur les mots pour embrouiller les gens.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 11:56
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Sil vous plait,mes freres et soeurs,c’est vrai que nous sommes des noirs,mais le tout puissant nous a doue de capacites de reflexion,donc c’est pour dire en un mot que le blanc a toujours su manipuler les noirs contre ses propre freres,donc ceux qui sont entrain de parler,ne vous laissez pas manipuler par le blanc,mais cherchez vraiment a comprendre ce qui se passe.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 12:11, par ALVIN
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    NATIONALISER LA BRAKINA. C’EST PAS NORMAL QUE NOTRE BOISSON SOIT CONTRÔLER PAR LA FRANCE. LES TRAVAILLEURS, JE SUIS AVEC VOUS. D’AILLEURS , MOI JE ME SUIS RECONVERTIS DANS LE "CHAPALO" OU ENCORE LE "RM" POUR VOUS MARQUER MON SOUTIENT.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 13:26, par le censé
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Je n sui pas agent de la brakina-sodibo mais je peux confirmer que la femm de leur DG a bien une societé de decoration. C’est nasara creation. J’ai dja aider a la livraison de meubles chez eux a ouaga 2000. Si c’est pas ici au faso ou blanc est a la fois fournisseur et client en mem temps !!! Courage frère et que la verité brille com le soleil. Honneur aux vaillants et intègres burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 13:48, par PAPA SOBBRA
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Ecouter, une industrie agroalimentaire, pharmaceutique ainsi que les hôpitaux ont le même principe de sécurité sur la santé d’un peuple, et de tous les consommateurs à travers le monde.
    C’est pourquoi, dans des pays développés, les dirigeants de s’amusent pas avec ces domaines.
    Si on boit la bière, les cocas et eau LAFI de la BRAKINA SODIBO sans aucune peur de risque de santé,c’est parce que nos frères qui y travaillent sont au top.Nourrir un peuple est une lourde charge.Le DG et le PCA savent pas comment ces braves travailleurs font pour que l’image de cette entreprise soit toujours immense.De grâce, régler leur problèmes pour toujours resté le N°1 au BURKINA car il s’agit de l’alimentaire.Une femme mécontente malgré une grosse somme de popote ne cuisine pas avec rigueur. De toute les façons si BRAFASO vient débauchés la plupart de ces travailleurs, vous comprendrez vous le DG et le PCA que mes conseils étaient les bienvenues.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 13:48
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    ces travailleurs reclamment en connnaissance de cause si ce DG peut se permettre d’acheter un lit de 5000000 y comprit le matela pour son enfant et louer la photocopieuse avec sa femme pour pour la faire des sous encore payer son louayer a 3500000 c’est qu’il est a mesure d’augmenter.vous n’allez pas me dire que brakina sodibo ne peut pas s’acheter une photocopieuse.bonne chance mes enfants

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 14:17, par Vérité
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    J ai l impression qu il y a des gens qui veulent travailler pour devenir mouton hors les travailleurs de la BRAKINA veulent acheter mouton. Et avec juste raison, ils savent ce que vaut la BRAKINA en terme de finances. Il faut chercher à bien comprendre avant d’ opinner

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 14:51
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Si c’est vraiment ça leur revenu, alors le tenancier du petit kiosque de mon non loti qui vend 10 caisses de brakina par jour gagne mieux qu’un travailleur de la BRAKINA.
    Tenez vous bien ce dernier à une marge brut de 119 FCFA par bouteille de brakina. En faisant un petit calcul, 119*12=1 428 de marge brut par caisse. 1 428*10=14 280. Dans le mois, il gagne 14 280 *30=428 400.
    Il paie son gérant à 40 000, l’électricité, 40 000 et les menues dépenses 30 000, soit 110 000 le mois. Son bénéfice net = 428 400 - 110 000 = 318 400.
    Vous comprendrez d’ailleurs pourquoi chacun veut ouvrir un maquis et que tous les cours de Ouaga sont des maquis en sursis.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 15:13
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Le comportement des travailleurs de la BRAKINA SOLIBRA prouvent que les burkinabè ont vraiment perdu la tête. On dit que si quelqu’un a bien mangé et son anus est gonflé maintenant, il raconte n’importe quoi. C’est le cas de ces travailleurs qui viennent nous parler de "directeurs Blancs" et patati, et patata. Si ces directeurs blancs ne créent pas des unités de production les salariés auront -ils les moyens de créer eux-mêmes leurs emplois. Il faut vraiment faire preuve de lucidité et d’intelligence dans la situation actuelle de notre pays pour ne pas décourager nos partenaires économiques. Le Burkina Faso est réputé pour son accueil de l’étranger et sa capacité à rester digne et intègre. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 15:25
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    bonjour à tous,
    Je m’excuse d’abord de mes propos qui suivront.
    Nous ne pouvons pas croire même un seul instant qu’un Burkinabè vivant au Burkina puisse réagir comme les 2 premiers internautes l’ont fait. Je ne sais pas s’ils sont immatures ou ils sont des irresponsables.Sinon un homme normal doté de toutes ses facultés ne parlera jamais de la sorte.
    Personnellement j’ai un salaire de base de 98000f cfa
    1e prime de logement de 4900f soit 5% et a été augmenté à 100% ce qui veut dire en janvier je dois avoir 4900 x 2= 9800f cfa,
    Le PCA parle de transport, perso j’ai un complément de transport de 400fcfa,si ces exemples que j’ai donnés sont faux quelqu’un n’a qu’à démentir.
    Qui de ces 2 premiers intervenants têtus peut trouver un loyer à ouaga à 9800f ?
    Je penses que c’est mieux de se renseigner au près des travailleurs avant de parler du n’importe quoi. ou du moins vous écoutez la version des travailleurs sur les éditions de journaux de chaines de radios comme OMEGA. SAVANE.LIBERTE.
    Ou bien vous demandez tout simplement au PCA de vous donner quelques exemples avec des chiffres sur quelques employés et leurs classifications professionnelles.
    Moi je viens soutenir le BTS à l’ISGE.BF en 2014
    Camarades, soyons toujours mobilisés et disciplinés pour atteindre notre objectif commun.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 16:58
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Mr ’’le citoyen’’ de deux choses l’une : soit (pour reprendre vos propres propos) vous êtes rassasié au point ou l’anus est gonflé ou alors vous avez la moitié du cerveau d’un blanc... raisons qui vous font attendre que ces derniers viennent d’abord créer des sociétés dans lesquels ils embaucheront vos enfants. Asseyez vous et attendez... Ah l’afrique... ou plutôt ’’l’africain’’ car c’est plus un état d’esprit que tout autre chose !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 19:27, par veritas
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Mr le citoyen ou je ne sais koi ? Avec un esprit primitif que le tien le blanc pourrais recoloniser l’Afrique. Pour ton information les brasseries existait avant que l’actuel propriétaire ne vienne. Avec une paresse comme la tienne et une soumission d’esclave tu ne deviendra rien nul part alors soit raisonnable une lutte pour l’amélioration des conditions de vie n’ait jamais une folie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier 2015 à 23:40
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Ouiiii c’est ça ! Que tous les chômeurs du burkina aillent déposés leur demandes d’emploi a la brakina, le pca va vous recruter !!! Rêveur que vous êtes... Tchrouuuuuuu

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2015 à 18:17, par Le grossiste
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Un DG d’une firme agroalimentaire comme la Brakina devait avoir pour conscience que si le peuple boit la bière sans peur de risque sanitaire, c’est grâce à ce personnel.
    L’alimentaire n’est pas à négliger, car il s’agit de la sante de tout un peuple et même hors du Burkina. S’il ne veut pas arranger nos frères et sœurs qui y travaillent, alors qu’il foute le can.
    L’agroalimentaire, la pharmacie, la médecine sont des domaines à ne pas négliger.
    Tu fais 126 MILLIARDS de chiffres d’affaires, et c’est seulement 3 MILLIARDS(3% du chiffre d’affaire) qui sont affecté aux charges du personnel,ils te demandent juste de leur affect 6 MILLIARDS(6% du chiffre d’affaire) dans leur charge.Dans les autres pays à savoir Côte d’ivoire, Bénin, Togo, Gabon, Mali, Niger etc le groupe castel octroi plus de 6% du chiffre d’affaire aux charges du personnel. Donc après avoir bien écouter mes jeunes frères, je suis fier de leur motif de grève. Courage à vous et soyez toujours unis comme vous l’êtes actuellement.La Patrie ou la mort, Nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2015 à 02:53, par ZONGO fils
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    tu connais pas brakina/sodibo,laisser les choses vont changés c’est mieux pour la génération futur.mon frère et ma sœur Chômeurs,les travailleurs d’aujourd’hui sont les chômeurs d’hier,ne tant fait pas tu va travailler et tu pourra vendre tes frères,sinon meilleurs conditions c’est les travailleurs actuels mais sache et enfonce sa très bien dans le crane c’est 200% pour toi qui souhaite un jour entrer dans cette boîte.NA ENLARA AN SARA !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 01:03, par momo
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    La bande d’ ignorants, des pauvres d’ esprits, des sans cervelle qui mettent leurs bouche dans ce qui les regarde pas, vous dites avoir des diplômes, où étiez vous lorqu’on recrutait ces agents ??? Si un nez percé s’ attaque à un agent de la BRAKINA(au lieu de BRAFASO) qu’il soit maudit par la terre du Faso. Les agents de la BRAKINA lutteent pour que ce que ces sangsues volent au pays puisse y rester. Vous devriez soutenir ces pauvres travailleurs qui se sacrifient pour le bien commun des Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2015 à 17:09, par Alcapone
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Le Burkina Faso est souverain. Plus rien ne sera comme avant !!!Nul ne dictera sa loi au peuple burkinabe. Manque de moyens nous vous cedons nos terres pour exploiter, mais ne nous assujetissons pas. Chers internautes , reveillez vous, nous vivions toujours sous l’emprise coloniale de la France. La preuve en est le mauvais traitement des travailleurs dans les enterprises francaises comme la brasserie qui en dehors des taxes reversees a l’Etat et des actions de sponsorings qui lui rapportent n’a jamais realise une oeuvre sociale pour le peuple burkinabe. Nous assistons cependant a un rappatriement de fonds compris entre 40 et 50 milliards de francs chaque annee. Tout cela sur la base d’un travail de long haleine et d’une bravoure incontournable des travailleurs de la brasserie. Depuis six ans, la brasserie fais une progression moyenne de 16% par rapport a l’an n-1, soit un benefice TTC de 16milliards en 2013 et 33milliards en 2014. Cependant, le salaire des travailleurs est reste statico depuis 1999. Pendant que la vie devient de plus en plus chere le travail de plus en plus dur et complique. On ne peut pas etre pays a 25f et etre oblige de faire un travail de 100f Quand bien meme que la question d’emploi au Burkina est crusiale, force de reconnaitre les droits du travailleur. On doit gagner ce qu’on merits.
    A toutes les organisations civiles citoyennes( M21, Balais citoyen) ; Au secours !!
    Les pauvres travailleurs de la brasserie don’t delaisses par des chefs de services assujetis, incapable et corrompus ; des intellectuels(medias et opinion sous informed) manipules et un gouvernement de position controlee par un lion blanc dictant sa loi de capitaliste colonisateur notre pays. Oh Mon Dieu !!! Au secours !!! Ou est passe notre d’homme integer, notre esprit burkindi ???

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 09:54, par elfe
    En réponse à : Mouvement de grève à la BRAKINA/SODIBO : Les explications du président du Conseil d’Administration

    Mes chers amis une société qui peut faire une perte de 500 millions par jour ne peux pas augmenter les salaires de ses employés pourquoi ?

    Que représente la part salariale dans le chiffre d’affaire de l’entreprise ? Il faut que l’administration de la SODIBO arrête de prendre les gens pour des idiots (pas étonnant ce sont des Français avec un esprit de colon)

    Il faut comparer ce qui est comparable vous préférer que la société paye le minimum de taux salarial et faire des bénéfices énormes sur le dos des populations. Si on effectue un audit à la SODIBO vous verrez qu’ils ne font que des déclarations mensongères à l’état pour payer moins de taxe possible . Au lieu de soutenir non frère pour que l"exploitation du personnel soit aboli dans les sociétés privées vous croyez aux déclarations de ce blanc la . SVP réveillez vous.

    Les travailleurs de la SODIBO sont loin d’être des idiots courage à vous continuer la lutte

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés