CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

vendredi 23 janvier 2015 à 23h26min

Ce n’est plus un doute, le parti de l’ancien Président du Faso traverse une crise profonde qui pourrait diviser les militants. Dans la perspective de réinventer une nouvelle façon de faire la politique, des jeunes militants dudit parti se sont réunis en Comité de réflexion et d’action pour le renouveau du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). En prélude à leurs activités, ils ont animé une conférence de presse pour exiger la démission pure et simple du secrétariat exécutif national du parti dirigé par Assimi Kouanda. C’était ce vendredi 23 janvier 2015 à Ouagadougou.

CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

Aly Badra Ouédraogo et ses « camarades » ont, avant l’entame de la rencontre avec les journalistes, demandé une minute de silence pour le repos de l’âme des martyrs de l’insurrection populaire. Une insurrection qui, a rappelé monsieur Ouédraogo, a abouti à la perte brutale du pouvoir de leur parti le CDP, aux affaires depuis 27 ans. Le bilan de la manifestation, dit-il, est aussi lourd, tant au plan humain que matériel avec à la solde, le traumatisme de la population.
Le 13 novembre, le secrétariat exécutif national a fait son mea-culpa ; un acte que les jeunes du parti, réunis au sein de leur regroupement le CRAC (Comité de réflexion et d’action pour le renouveau de Congrès pour la démocratie et le progrès), ont salué et qualifié de « courageux ». Cependant, ils regrettent « l’insouciance de l’instance dirigeante face aux leçons qui devaient en être tirées ». Même s’ils se réjouissent que leur parti préalablement suspendu a été rétabli, ces jeunes s’insurgent contre un « certain nombre d’actions en cours ».

C’est par exemple, cite Aly Badra Ouédraogo, le cas de la question du directoire devant conduire les affaires courantes du parti jusqu’au prochain congrès. Ces membres sont constitués à plus de 80% des membres du Secrétariat exécutif national (SEN) que l’animateur de la conférence trouve défaillants d’ailleurs. Pour lui, les membres du SEN doivent être très minoritaires au sein du directoire. « Mieux, que des camarades qui traînent avec eux un lourd passif ne puissent pas être de ce directoire. Au-delà de cette vision, nous estimons que l’accent doit être mis sur la jeunesse et les femmes à travers une représentativité conséquente », note le coordinateur du CRAC.

Plus rien ne sera comme avant au CDP

En un mot comme en mille, Aly Badra Ouédraogo et ses « camarades » qui croient toujours aux idéaux du CDP estiment que le SEN, pour des « questions stratégiques », devait avoir le courage de battre en retraite afin de permettre à d’autres militants de reprendre en main la conduite de la lutte. Sans donc remettre en cause l’engagement politique de ces anciens du parti, le CRAC dit exiger respectueusement la démission du secrétariat exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès. Enfin, ces jeunes militants de l’ancien parti au pouvoir estiment que l’heure de la promotion et de la responsabilisation de la jeunesse a sonné. Une jeunesse qui est toujours restée disciplinée et qui a toujours répondu à la mobilisation pour la défense de la cause du parti. Force est, malheureusement, de constater, soutient l’animateur de la conférence, qu’elle a été instrumentalisée avant d’être victime d’exclusion ou de la rapacité de certains aînés qui continuent de vouloir à tout prix l’étouffer afin d’assouvir leurs intérêts égoïstes. D’où l’idée de la mise en place du comité de réflexion et d’action pour le renouveau du CDP (CRAC).
L’initiative est, selon eux, loin d’être un affront à l’encontre des aînés. Ce n’est pas non plus, explique le coordinateur, une réaction immature et iconoclaste d’une jeunesse guidée par un ou des gourous tapis dans l’ombre. Il s’agit ici d’une expression profonde d’une prise de conscience d’une jeunesse qui se reconnaît dans cette révolution de fin octobre dont l’une de leçons majeures est que « plus rien ne sera comme avant ». Ainsi donc, « plus rien ne sera comme avant au CDP et plus rien ne sera fait contre le peuple mais plutôt avec le peuple par le peuple et pour le peuple ». Le CRAC appelle ainsi les militants sincères du parti à se démarquer de tout sentiment de haine, de vengeance envers les militants des autres partis. « Ils sont nos sœurs, nos frères avec qui nous partageons les mêmes rêves de paix et de développement de notre pays » a- t- il déclaré.

Les intimidations et les menaces continuent

« Lorsque nous avons initié cette action, nous avons été traités de tous les noms d’oiseau, ça se disait que nous sommes des infiltrés du MPP, que nous avons été achetés, que nous sommes manipulés etc… », explique Aly Badra Ouédraogo qui souligne par ailleurs que : « ce sont des étiquetages, la stigmatisation, ces suspicions, ces comportements qui ont toujours régné dans notre parti qui n’ont pas permis d’avoir une idée claire lorsque nous défendions le projet de loi pour la modification de l’article 37 ». Selon les animateurs de la conférence, après une crise majeure, il faut que cela s’arrête. Les anciens du CDP ne doivent plus continuer à infantiliser la jeunesse qui est tout aussi capable, responsable et consciencieuse.
La discipline observée par les jeunes n’est pas un aveu de faiblesse, en témoigne l’approche après moult et une démarches pour rencontrer le SEN avant l’organisation de la conférence. « Le SEN a envoyé deux personnes notamment Léonce Koné et Maurice Traoré avec qui nous avons discuté pendant deux heures. C’était en décembre. Ils ont apprécié l’initiative. Malheureusement le parti a été suspendu. Après la levée, nous sommes revenus à la charge en tentant de rencontrer en vain le SEN. Pendant ce temps il mettait en place un directoire. C’est dire qu’ils ont fait fi de notre démarche », explique Aly Badra Ouédraogo qui estime qu’il n’est plus question que la jeunesse soit brimée. Sans vouloir être des « putschistes », des « séparatistes » ou encore des « fractionnistes », le CRAC dit haut et fort que le directoire est illégal, illégitime.
Malgré les mécanismes d’intimidation mis en place pour empêcher de réagir, le CRAC, par cette conférence, entend démontrer que plus rien ne sera comme avant. La fin du centralisme démocratique qui a ruiné le CDP a sonné, de même les cooptations basées sur les affinités. L’heure est à forger un nouveau type de jeunes militants en rénovant le parti car, le CDP de demain n’aura pas d’adversaires politiques. Le CDP de demain ne prendra plus jamais en ennemi les frères et sœurs qui ont choisi une autre idéologie politique. Déplorant l’attitude de certains jeunes camarades qui se laissent toujours instrumentaliser par les mentors qui, à la limite, donnent des vomissures vertes selon M. Ouédraogo. Il les invite à se réveiller pendant qu’il est temps.

Il n’y aura pas de CDP bis, aucune connexion avec le MPP

A la question de savoir ce qui pourrait arriver si toutefois le message n’est pas entendu par le SEN, les membres du CRAC, rassurent qu’ils ne créeront pas un autre parti. Ils ne militeront pas de façon parallèle aussi. Ils continueront leurs activités d’éveil de conscience de la jeunesse car, disent-ils : « Le CDP nous appartient et nous resterons CDP. Nous voulons un CDP nouveau en phase avec l’opinion nationale, réconcilié avec lui- même et avec tous les burkinabè ». Cette sortie médiatique ne donne-t-elle pas raison au Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ? Pour le conférencier, le MPP ne devait pas figurer sur l’échiquier politique du Burkina, si le management au sein du CDP avait été des meilleurs. C’est dire alors que ce parti du soleil levant (le MPP) est la conséquence de l’insuffisance démocratique et du manque de la prise en compte des opinions divergentes. C’est pourquoi, ces jeunes du comité pensent qu’il n’y aura pas d’opposition, invitant du même coup les militants sincères à sortir du bois, à arborer fièrement leurs habits à l’effigie du CDP.

Des actions spontanées en vue

Des membres du SEN ont été pris en otage après la rencontre pour la validation du directoire. L’initiative était du CRAC qui a mobilisé une jeunesse pour mener cette action afin d’attirer l’attention des membres sur le renouveau du parti. Ce sont entre autres action, en plus de la conférence publique autour du thème « la jeunesse du CDP face aux enjeux de la transition », des missions dans toutes les 45 provinces pour sensibiliser les jeunes sur les enjeux politiques du moment. Un forum national des jeunes leaders et sympathisants du CDP sur le thème « Transition politique au Burkina, rôle et responsabilités des jeunes et des femmes socio-démocrates » s’inscrit en perspective.

Bassératou KINDO
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 janvier 2015 à 22:10, par Masta En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Arrêtez d’insulter l’intelligence du peuple !. Ces jeunes étaient où quand le parti allait à la dérive ? Cessez de jouer aux victimes maintenant !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 22:11, par sony aliber En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    LE CDP ET L ?ADF /RDA DOIVENT MOURIR D ?EUX-MEME ???ILS ONT FAILLI LOURDEMENT ???VOUS PARLEZ DU RENOUVEAU DU CDP ET LES MORTS VOUS LES OUBLIER AUSSI ???BANDES DE VOLEURS PILLEURS //NOUS ATTENDONS DE VOUS TOUS LA JUSTICE DIVINE ///

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 22:12, par dablobissan. En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Ça sent de la manipulation . Ces jeunes ont eu l’argent où ? Bon vent à eux s’ils ne sont pas manipulés. Mais la question qu’on pourrait se poser c’est pourquoi avoir attendu la chute de Blaise ? Les mêmes jeunes qui juraient que sans le papa ou le papy.le Burkina sera rayé de la carte terre. Il fallait exiger la démission du SEN au temps fort de la crise mais vous ne l’avez pas fait par méchanceté ou par peur, personne ne le sait. Mais moi je dirai par méchanceté. Vous avez flatté Blaise et c’est bien pour lui car ces vrais conseillers etaient ces ennemis jurés. Demain il saura faire la différence entre ses ennemis et ses amis. Mais est ce qu’il y aura demain ? That’s the question.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 22:30, par vérité no1 mon dernier message En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    On dirait que j’ai vu cette tête quelque part, Ali Badra ! Ca ne sent pas bon ! Au CDP, vieux comme jeunes, même pipe, même tabac !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 22:43 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Alliés, jeunes du CDP, il faut expurger le CDP de sa vermine : dans l’ordre d’importance et ceux qui ont eu le courage de rester, Assimi Kouanda, Alain Yoda, Anicet ollo Poda, Naboho Kanidoua, Achille Tapsoba, Léonard Compaoré, Ernest Yonli, boureima badini, etc etc et la liste des suivistes est longue. Comme la nuit des longs couteaux, il faut les balayer sans pitié, eux qui n’ont pas eu le courage de dire non à François Compaoré. Là, vous survivrez avec le CDP. Vous êtes sur la bonne voie. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 23:02, par Debil En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Vieux père, cette fois je suis d’accord avec toi. Il faut que tous les vieux comme Alain Yoda,paramanga yonli, salia sanou,Pooda Anicet, ye boignessan,tamini pascaline,KOUTABA, dégagent.
    En gros tous les vieux, doivent disparaître.

    Point Barre.sinon le CDP est mort à jamais,

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 23:05, par disjoncté En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Pour ma part je pense que vos premiers ennemis sont ces vieux charognards qui ne veulent pas laisser la place aux jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 23:11, par Mam tagsgo En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    L’initiative est bonne mais ce sont les porteurs qui me posent problème

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 23:20 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Jeunes du CDP ? Comment un jeune saint d’esprit et de corps, ayant un minimum de moralité, peut-il être au CDP ou au MPP ?
    Bonnes gens ! Cela est simplement impossible. Certains anciens au CDP le sont par idéologie, même si cela parait idiot. Mais un de moins de 50 ans y est par égoïsme.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 00:22, par BASSAN JUSTE En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Çà c’est votre problème. Que vous vous connectez à d’autres partis politiques ou pas tant mieux pour vous. Ou vous étiez ? L’arbre ne doit pas cacher la foret. Petit ou grand du cdp meme pipe, meme tabac. Ne croyez plus rien cette foi ci tout le monde à les yeux ouvert depuis l’inssurection populaire.Renouveau ou pas nous sommes entrain de reussir avec la transition jusqu’aux élections couplées d’octobre 2015. Battez vous comme vous voulez on vous tient à l’oeil.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 00:42, par fatim En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    je suis déboussolé,sinon même écœuré par la sortie de Monsieur Aly Badra et de ses acolytes. en effet,
    On dirait que monsieur Badra a la mémoire courte n’est ce pas lui qui défendait les décisions du 5ème congrès qui a consacrer la prise en compte des jeunes et des femmes et a animé brillamment un débat avec les leaders de jeunesse du MPP ? Chose bizarre ils anticipent les questions comme s’ils avaient quelque chose a se reprocher. je leur diraient ceci vous êtes bien sûr manipulé car à quoi ça sert de sortir si l’on sait que le parti à des instances. votre sortie n’a d’objectif que de fragiliser le parti car s’il est vrai que vous êtes des militants convaincus vous auriez du attendre le congrès prochains afin de donner votre point de vu. vous vous réclamer d’une certaine jeunesse du parti mais sachez qu’il y a une autre frange de la jeunesse du parti qui n’épouse pas votre manière de procéder et qui veut occuper sainement la vie politique nationale avec l’onction du SEN et cela en étroite collaboration avec le directoire. Monsieur Badra on ne comprend plus, il y a si peu tu fustigeais ton mentor salif Diallo et aujourd’hui tu tentes de lui donner raison attention on sait ou tu veux en venir il y a retournement de veste quelque part. tu disais dans une interview que c’est salif Diallo qui t’a trahi au contraire à la réponse à une question d’un journaliste n’est ce pas ?. Sachez une chose mesdames et messieurs du crac votre sortie ne vous honore aucunement au contraire elle montre à quel point vous n’avez pas assez murit votre réflexion avant et surtout êtes manipulé. vous parlez de faire des tournées dans les 45 provinces , ça un coût et ça ne peut être que ceux qui vous manipulent qui pourront le financer. A monsieur Badra apparemment qu’il y a un véhicule qui t’attend après ta mission ?. VIVE LE CDP, VIVE LES MILITANTS QUI RESPECTENT LES TEXTES VIVES LES MILITANTS QUI COMPATISSENT AUX MALHEURS DE LEURS CAMARADE AU LIEU DE REMUER LE COUTEAU DANS LES PLAIES, ABAS LES OPPORTUNISTES,

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 01:07, par zabs-vision En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Bonjour cher CAMARADE. Je pense que nous avons tous interet a nous revoir pour organiser le retour triomphale de notre PERE POLITIQUE BLAISE COMPAORE. Sinon on est cuit seulement. Laisser donc les reglements de compte. Noys avons toujours besoin de notre president national BLAISE COMPAORE pour nous ressouder a jamais. Je propose donc qu’on cree l’Organisation pour le Retour de Blaise COmpaore (ORBC) pour faire revenir le BLAISO. Tel :

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 01:53, par Le microscope En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Dans ce pays des gens, jeunes de surcroit ont encore l’audace de se réclamer du Congrès pour le Démagogie et la Prostitution ? C’est à se demander si ces jeunes ne souffrent pas de myopie ou d’Alzheimer. Le label CDP a et aura toujours une connotation de mensonge, de fourberie, de vol, de corruption, d’assassinat et de monarchie déguisée en démocratie. S’il vous plait, réveillez-vous et faites de nouveaux choix lucides, ou vous l’apprendrez à vos dépens.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 06:39, par marius En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Whoo ça vous regarde labas. Patoger bien . Nous en tout cas au. MPP on avance

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 06:43, par ami En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Vous êtes très courageux et sincères. Que l’avenir vouus apporte plus de visibiliteé et de courage pour faire le dernier pas qui va vous éloigner de ce vieux "machin" qu’est le CDP. Les Assimi et autre petit président ne pourront jamais être des sociodémocrates.Ils veulent le beurre et l’argent du beurre... Ce qui veut dire qu’ilss veulen qu’on dise qu’ils aiment le peuple pendant qu’ils spolient le peuple. Ce qui dure un moment mais se découvre tôt ou tard. Sautez le rubicond... Soyez des burkinabé sincères.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 06:53, par fantani En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Ainsi va la démocratie !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 07:04, par Nostra En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Voilà ce qu’on attendait Mr Ouedraogo et les siens. Votre courage est à salué. La jeunesse de Bobo vous attend pour résilier avec l’ancien système en manque de vision que de satisfaire ses intérêts égoïste, sourd aux aspirations de la jeunesse. La jeunesse de Bobo vous attend pour la victoire. Cette jeunesse qui est rester en marge des prises de décision importantes que de faire la mobilisation et faire le fanfaron. À très bientôt chers amis jeunes.
    Vive le CDP Nouveau

    Nostra

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 08:02 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Allez les gars, le poisson pourrit par la tête. Coupez net la tête avant que le monstre ne meurt. Bravo Aly badra Ouédraogo.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 08:10, par Leopold Diarra /25 50 59 78 /70 39 49 84 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    C’est la triste réalité des partis quand ils ne sont plus au pouvoir. Que signifie : "Plus rien ne sera comme avant" ? Est-ce que cela signifie que dorénavant tout se fait dans la pagaille, dans la confrontation, dans indiscipline ?
    C’est difficile de gérer la défaite. La grandeur d’un parti est à ce prix. Pouvoir gérer la défaite. Mais si vous avez des gens qui ne savent rien faire en dehors des coups bas du pouvoir, ils ne sauront gérer la défaite. Le mieux pour le CDP actuellement est le rassemblement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 08:20, par Pouknifri En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Déchirez vous, on en n’attendait pas moins. Comme tout le monde le savait, seul Blaise Compaore était le dénominateur commun du CDP. Avec sa fuite, le CDP partira en mille morceaux. Et ce ne sera que salutaire pour ce parti clanique qui s’est entêté jusqu’au bout conduisant ainsi le pays à la catastrophe.
    De quelle jeunesse parlez vous même membres du CRAC ? On se rappelle que c’était les représentants des jeunes du CDP qui étaient les farouches défenseurs de la modification de l’art. 37 allant jusqu’à menacer les honnêtes citoyens. Tous du CDP (jeunes, vieux, hommes ou femmes) se sont discréditer. Et peu de Burkinabè miseront un FCFA sur vous. Bonjour la traversée du désert. Surtout ne criez pas au loup car vous subirez ce que vous avez fait subir aux autres partis quand vous étiez au pouvoir. Nous y veilleront !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 08:23, par Sil En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    vous etes des jeune irresponsables. Allez-vous voir ailleurs ! vous n’etes pas mieux qu’Assimi Kouanda. Au moment ou le débat sur l’article 37 mettait en péril la nation, vous n’etes pas sortis pour désapprouver le SEN. le Burkina Faso n’a pas besoin d’une jeunesse comme la votre. Incapable de se battre pour leurs idéaux. Il a fallu que le parti perde le pouvoir, et les avantages pour que vous sortez du bois. Si vous pensez ainsi échapper au jugement de l’histoire et garder honteusement vos biens mal acquis, vous avez tiré à terre.
    Ma conclusion : soit vous etes manipulés de l’extérieur pour achever le CDP mourant, soit vous etes de purs opportunistes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 08:24, par Ouvrez l’oeil ! En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Battez vous les jeunes et femmes et mettez hors d’état de nuire cette racaille de vieux qui a complètement détruit votre parti. Ils ne pense qu’à remplir leurs poches...vous, soyez intègres et chercher à bâtir un Burkina nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 08:36, par un jeune En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Vous tous qui êtes au CDP, vous trainez un passé lourd dans la mesure où il n’y avait jamais eu de voix discordantes en votre sein aux yeux de l’opinion quand le parti avait entrepris le projet macabre de revision de la constitution pour déifier Blaise Compaoré. Vous vous êtes conduits comme des moutons, alors l’heure est venue d’assumer. Quittez dans ça pendant qu’il est temps, l’avenir de ce parti est à Yamoussokro.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 09:22, par Yamyélé En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    - Bande de morpions instrumentalisés ! N’est-ce pas vous qui, il n’y a pas longtemps étiez entrain de crier à la FEDAP/BC et à remplir les stades recto-verso ?

    Moi je vous le dis ! Vous avez intérêt à mettre de côté tous les vieux CDPisses depuis 1988 et Cies, sinon vous ne pourrez rien faire ! Moi je suis un ancien ODP/MT et ancien CDP, membre fondateur de tous ces 2 partis. Mais les koukouss-kouskouss m’ont mit dehors, et les vampires se sont positionnés. Et vous avez vu où leurs gourmandises, leurs intolérances, leurs méchancetés, leurs jusqu’au-boutismes ont conduit le pays avec une Assemblée Générale brûlée. Il faut les mettre dehors car je vous le dis encore : jamais un vieux politicien ou une vieille politicienne ne cedera une place pour un jeune politicien. Le jeune à intérêt à chasser tous ces vieux pendant qu’ils sont faibles. Voyez par exemple un SALIA SANOU de Bobo-Dsso ! Celui-lÀ il n’est plus bon à rien !!!

    Certains de tous ces vieux briscards aujourd’hui camouflés, n’étaient rien dans ce pays avant leur entrée en politique !! Videz-les tous et tous si vous voulez avoir la paix !

    Chassez-les tous et toutes ! Et vite car s’ils arrivent à se ressaisir, ils ne vous feront pas de cadeau. Donc vous avez intérêt à agir vite et bien (Parole d’un ancien politicien !)

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 09:30 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    encore Aly badra qui veut donner des léçons ? je rêve ou quoi. Un message aigre plein de haine et de revolte. mon que nous veulent ils ces gars ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 09:46, par Madison palace En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Vous étiez où quand la décision d’organiser le Référendum pour modifier l’article 37 et installer le Sénat. Vous n’aviez dit aucun mot en son temps. Si vous l’aviez fait, on croirait à votre sincérité aujourd’hui. d’ailleurs le CDP n’est pas, n’a jamais été et ne sera pas un parti d’avenir, donc n’est pas un parti pour des jeunes. Maintenant qu’on ne vous partage plus l’argent, vous gueulez. Épargnez nous de votre comédie. Si la transition ne vous a pas dissout, ce qui est une des points faibles de la transition, vous devrez le faire vous même.
    Badra, on se connait depuis l’université et on connait tes ramifications avec les gourous du CDP. Badra et tous ceux qui sont dans ce cadre sont des boulimiques du matériel, égoïstes et égotistes. Ils sont comme leurs chefs, sans considération pour ce peuple qui se meurt.
    Heureusement comme le peuple aussi ne sait pas ce qu’il veut, il vous laisse vous pavaner dans cette ville après avoir contribution à l’assassinat des ses fils et après faire des minutes de silence (même une année de silence ne suffirait pas à vous pardonner). Personne n’est contre le pardon mais si l’acte n’est en même temps intentionnel, prémédité et qu’on connait à l’avance les conséquences. Imaginez vous quelqu’un qui pique dans votre plaie expressément pour que ça vous fasse mal et la seconde près vous demande pardon, recommence le même acte autant et vous demande pardon autant de fois. Celui qui accepte le pardon n’est pas généreux mais idiot comme le peuple burkinabè.
    Je souhaite qu’on pardonne à tout le monde mais la justice d’abord

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 09:48, par Cheick Omar En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Je vous félicite pour cette nouvelle vision de la jeunesse si vous êtes sincères dans vos déclarations. Je crois et pense que les anciens doivent vous soutenir dans cette mission car vous venez de prouver votre loyauté à votre parti et je penses que si réellement vos ainés veulent un nouveau succès, c’est la bonne formule que vous êtes entraine de concevoir.
    Bien réfléchit.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 10:08, par vérité En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    jeunesse du CDP. durant 27 ans vous étiez où ? par votre entêtement et par votre aveuglement vous avez défendu des idéaux qui n’ont jamais fait véritablement de vos préoccupations , en tant que jeunes, une priorité. vous avez su pertinemment que le CDP sans ses jeunes est comparable un sac vide qui ne saurai jamais se tenir seul debout. vous vous êtes contenter de pot vin qui ne peut même pas remplir votre panse pour sacrifier les profondes aspirations du peuple. aujourd’hui vous nous parlez de renouveau de CDP. c’est venu en retard. ce dont le Burkina a besoin c’est une véritable révolution avec des révolutionnaires dont le besoin de leur ventre se confond avec celui du peuple, qui sait ce que c’est que les affres de la faim de la santé du chômage . ..... ..et qui cherche collectivement les solutions avec le peuple pour y remédier. vous avez échoué, vous avez joué toutes vos carte depuis 27 ans. si vous avez quelque chose encore à donner il serait encore temps pour vous d’intégrer la partie du peuple qui verser leur sang pour espérer un changement radical que de vouloir remuer le couteau dans la plaie en voulant briser les chaines d’un démon qu’on a eu de la peine à enchaîner et pour lequel des familles ont été endeuillées.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:08 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    VIVE LE CDP

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:20, par vérité no1 mon dernier message En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Bande de scribouillards ! Allez-y cultiver dans la vallée du Sourou ! Jeunes drogués sans vergogne ! Je ne parle pas de ...... !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:27, par YAMIS En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Mr Aly Badra Ouedraogo etait au moins un du CDP que je respectais.Il etait le seul a accepté le débat et il le faisait de facon intellectuelle. Il avait une position non va-t-en guerre contrairement aux Alpha Yago qui faisaient une salle politique, la politique du ventre, la politique sans dignité. Ali a de l’avenir en politique mais pas le CDP. Quand à Alpha Yago, il nous faisait vomir. Je l’ai écouté sur une radio de la place il n’y a pas longtemps. Je veux savoir s’il maintient que nous étions des enfants instrumentalisés et que nous n’étions que quelque centaines dans la rue

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:37 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    S’il vous plait soyons un peu sérieux et ayons un peu de dignité. Est ce réellement des Burkinabè ces gens là ? Sans honte et sans dignité. Le souvenir des temps fort pour le referendum et la modification de l’article 37 sont encore frais dans les mémoires. Donc je vous conseille de vous éclipser en attendant que se cicatrise l’amertume des populations innocentes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:42, par moi En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Toi Ali Badra ?
    Tu as été payé à 11 millions pour faire ce bruit contre tes camarades.
    Tu dis faux ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:44, par Jeanine Debo En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Merci de continuer le combat

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:50, par moaga En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Badra et cie,fervent partisant de la liberté d’expression je ne suis pas par principe contre cette initiative.Seulement j’ai une seule question est ce indispensable qu’en enfant en désaccord avec son père le face savoir a l’adversaire de ce dernier ?Je croix que non.Vous aurez de mon point de vue travailler selon la lettre et l’esprit de notre parti surtout qu’en ces moment s difficiles vous n’ignorez pas que ces bisbilles profiterons à nos adversaires politiques.Donc badra n’en veux pas à ceux qui pensent que tu travaillent pour nos adversaires malgré ta puisque on sait que ta famille est dans la cour de SALIF DIALLO à OHG.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:52, par SALGA En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Badra encore toi quelle léçon tu peux donner à quelqu’un ? On se connait depuis l’Univerté de Ouagadougou. Il sera mieux pour toi de te calmer et suivre les choses évoluer. Sinon ça sera une erreur pour se qui te soutiennent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 11:58, par ANY ADN En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    " quand un vieux lion blessé trouve refuge et observe des lionceaux gambader, singer, faire le lin..., dès qu’il recouvre la santé, son premier soucis c’est de mettre hors du rayon de son biotope ces lionceaux devenus jeunes". Bravo pour votre engagement. Ce serait une insulte à l’endroit de toute la jeunesse si ces vieux lions recouvraient leur santé de honte, de moralité, de peur, de dignité, de personnalité, de quotité, ... et redynamisaient le CDP. continuer cette lutte quels que soient vents et marrées. on s’en fou du directoire, faites tout que ces révolutionnaires mal repentis puissent plus hisser leur tête dans la chaîne politique car ils constituent un poison pour les jeunes, ils ne pensent qu’à eux.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 12:01, par REFLEXION En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Difficile de croire en votre sincérité...mais très belle vision tout de même !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 12:41, par dra En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Avec l’insurrection ce parti était mort, et avec une telle crise au sein du parti le parti est enterré. C’est dommage, c’est le moment de serrer les coudes, au lieu de ça vous vous embourbez davantage ...

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 12:48, par cibal de l’ombre En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Badra, Badra !!!! te rappelles tu en mai 2005 quand l’ANEB s’apprêtait à installer les corporations dans les cités universitaires ? tu as dit je cites :" celui ou celle qui participera à la mise en place de cette corporation, on viendra la nuit le chercher dans sa chambre pour le faire". tu te souviens maintenant, ok ! tu étais accompagné par un certain chacal à l’époque, devenu actuellement un financier à yalgado grâce à son parrain de l’époque. comme on aime le dire on est dans un pays sahélien, tu étais à l’époque membre de la section cdp de l’université et si pendant plus de 10 ans tu as été de la jeunesse de ce parti, pour te réveiller subitement un matin du 30 octobre 2014 pour te rendre compte que le parti brime sa jeunesse, comprend qu’on puisse douter de ta bonne foi. la sincérité engage des conséquence, démissionne simplement pour être logique avec ta démarche, et on commencera à te croire et vu que plus rien ne sera comme avant.

    A bon entendeur !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 13:01 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Le CDP a craqué et les jeunes déboussolés regrettent l’insouciance de l’instance dirigeante face aux leçons qu’elle devait tirées du chaos dans lequel le CDP a tenté de faire sombrer le Burkina. Au lieu de se tenir sur le carreau, les voilà ces aventuriers du Chaos à la faveur de la grâce présidentielle qui se relèvent pour remuer la queue. On leu a dit "Nada". L’heure est à l’introspection à la lessive du linge sale, très très sale en face de la cour en public . On ne finira pas de le dire les démissionnaires historiques du MPP que je salut et respecte pour leur amour profond pour le Burkina avaient tirés sur la sonnette d’alarme et se sont vu obligés de quitter le navire lorsque la trempette était toujours à son comble. Que ne leur a -t’il pas été dit ? Aujourdh’hui non seulement l’histoire d’un an donne raison au MPP mais le peuple entier du Burkina a donné la "Leçon de chose politique" à ces apprentis tripatouilleurs de la constitution pour un pouvoir clanique à vie..
    Vive les leaders du MPP
    Vive les militants et militantes du MPP.
    En avant pour la victoire
    Mpp à Kosyam ! MPP à Kosyam !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 13:04, par bbavekdant c’est anormal En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Ou est ce que vous avez déjà vu un troupeau de veaux ? Jeunes par ci jeunes par la.. Faites une revue de presse et retenez tout ce qui RIME avec JEUNE !!!! Sans personnes âgée et personnes pétries d’expérience, il n y a pas d’avenir pour les enfants, les adolescents, les jeunes, les immatures etc... C’est pour cela que tant que les adultes n’ont pas de droit, les autres peuvent ne pas rêver. Observez bien même le règne animal et tirez des leçons de BON SENS ! ... Vous jeunes êtes collégialement responsables des décisions et des orientations du CDP jusqu’au 28, 29 , 30 et 31 octobre 2014 (les Derme, alpha yago, salif sawadogo et consort). C’est meme comme ceux qui ont quitte le navire et qui pensent qu’ils sont VIERGES !! Quand a vous CRAs vous nagez en toute illegalite face au CDP. Si la facon de diriger le CDP actuellement ne vous satisfait pas quittez c’est votre droit. Autrement dit vous devez discuter de tout cela au sein du parti au lieu de travailler a l’anéantir par votre attitude. Ce qu’il faut c’est attendre le congres extraordinaire pour vous faire entendre en son sein. La DISCIPLINE et la RESPONSABILITE sont des vertues si jamais vous les avez oublies. Lavez votre linge sale en famille au lieu de l’etaler sur la place publique. Conseil gratuit.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 13:24, par TINBILA En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    voila des jeunes qui sont la même après la défaite beaucoup de vieux sont entrain de tourner leur veste mais vous fait plus confiance qu’au vieux loups sanguinaire du MPP

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 13:41, par BUCK En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Vanité de vanité, tout est vanité dans ce monde ici bas !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 14:06, par HUMILITE En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    SI BLAISE COMPAORÉ NE SE PRÉSENTE PAS EN 2015, « LE CDP A UN PLAN B » (ALY BADRA OUÉDRAOGO)
    Le débat politique au Burkina s’angle aussi autour de l’éventuelle non participation du président Blaise Compaoré à la course pour la présidentielle 2015. Dans ce « si » le Président ne se présente pas, apparaît l’éventualité d’un candidat autre que lui pour le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Pour ceux qui pensent que le parti au pouvoir se trouverait désemparé dans cette hypothèse, Aly Badra Ouédraogo, membre du bureau politique national du parti au pouvoir, leur répond que le (CDP a un plan B)

    Il l’a signifié lors d’une émission diffusée sur les ondes de la Radio Optima, le 24 avril 2014. La question du journaliste Mahamoudou Sawadogo était la suivante : « Que se passerait-il si le Président du Faso décidait de ne pas organiser de référendum sur l’article 37 ? Le CDP resterait-il sur sa position ? ».

    Ce qui supposerait, pour compléter la question, que Blaise Compaoré se disqualifie de la compétition électorale de 2015.

    Badra Ouédraogo a précisé que Blaise Compaoré est « le candidat naturel du CDP », avant de répondre. Extrait : « Il a été question pour nous de voir effectivement dans ce contexte mondial qui peut porter au mieux les aspirations profondes des populations burkinabè et nous avons dit que c’est le président Blaise Compaoré.

    Maintenant votre question, s’il décide de ne pas se présenter sans pression aucune, nous avons un plan B comme tout parti sérieux et intelligent ».

    Relance du journaliste pour savoir si ce plan B voudrait dire un autre candidat. Mais réponse énigmatique du membre du Bureau politique du CDP, et membre du comité ad’hoc d’organisation du Conseil national du parti (qui a lieu ce 26 avril) : « Je ne dis pas ça, je vous dis que nous avons un plan B, lorsque que le président décidera de ne pas se présenter sans une pression aucune, le CDP va aviser ».

    Le CDP « n’est pas dans une logique de suspicion »

    Interrogé par ailleurs sur le fait que des sympathisants du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti créé par les démissionnaires du CDP) seraient restés au sein du parti au pouvoir pour l’espionner, Aly Badra Ouédraogo a répliqué que le CDP, convaincu que les militants restés dans le navire sont de « bonne foi », n’est pas dans une « logique de suspicion ».

    Le membre du BPN du CDP a néanmoins proposé « à ceux qui sont dans cette position (qui ne sont pas de « bonne foi », NDLR) d’avoir le courage de démissionner tout simplement comme d’autres l’ont fait et la terre ne s’est pas renversée ».

    En rappel, le CDP, parti au pouvoir, organise ce 26 avril 2014, son Conseil national, grande rencontre statutaire entre deux congrès, et parmi les questions principales qui seront discutées figurent le référendum et la mise en place du sénat.

    Le conseil pourrait également se pencher sur les récentes démissions enregistrées au sein du parti.

    Pour Burkina 24

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 14:48, par cdpiste En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Oui enfin le Phoenix renaient. De ses cendre
    Nous alons revenir cette année grandi et fort
    Nous n avons pas peur des internautes déguise en mpp
    qui donne une nouvelle fausse voix . Ce soir chère amis
    Vous dinne en enfer
    Cdt

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 14:53, par bakiba En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Camarade révolutionnaire du cdp votre réflexion est bien noble mais par sagesse vous gagnerez a abandonner ce parti defunt qui confondait organisation associative et parti politique. Vous gagnerez de par votre sincérité a créé votre parti et laisser

    ces vieux dinosaures de par leur avidité aveugle de méchancetés. Pourquoi trnez vous a immortaliser le symbole de la honte nationales et de l’inconscience d’un groupe très épris d’égoïsme. Permettez a l’âme de nos martyr de se reposer en paix. Ne les piursuiver pas avec votre hachette de satan.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 15:48, par agdbf En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Ali Badra que je pense connaître, attends. Tu as donc les moyens personnels de tourner dans les 45 provinces sans appui de quelque gourou que ce soit ? Donc tu es sincère ?
    Je te croirai quand tu auras réussi la prouesse de te faire porter à la tête du CDP réformé. Alors, j’adhèrerai au CDP comme simple militant mais je vais travailler pour que ce CDP aux valeurs nouvelles (je ne croyais pas mes y eux en lisant) émerge pour devenir la 3è force politique du pays pendant 5 ans, la seconde pendant 10 ans, et dans 20 ans, revenir aux affaires.
    Haa la politique !! tes méandres sont étendues !!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 18:25, par Fasokan En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Mais , quels hypocrites ces "Jeunes" , qu’ils aillent dans un autre parti s’ils ne veulent pas de certaines personnes du CDP. Ou bien j’ai peut être mal compris ; J’aimerais qu’on me dise sur quels fond le CDP fonctionne , est-ce avec l’argent du contribuable ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 18:32, par vérité no1 mon dernier message En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Ce CDP commence a me faire chier maintenant !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 18:52, par Jah En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Monsieur "vérité no1" est ce que le CDP t’empêche de chier comme tu le dis ? tu peux même chier dans ton pantalon si tu veux. Continuez de chier , nous notre préoccupation ce sont les élections présidentielles 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 19:52, par vérité no1 mon dernier message En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Arrêtez le massacre internaute 28 alias Jah, si les Tanties doivent poignarder les enfants à l’anglaise, c’est pathétique ! Le CDP fait chier et c’est une vérité !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 20:56, par vérité no1 mon dernier message En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    @internaute 28, c’est cette arrogance qui vient de pousser vos militants à la débandade et à la déconfiture et au lieu de négocier votre insertion sociale, vous trouvez nécessaire de recommencer avec cette attitude piteuse et calamiteuse ! Plus que faire chier, le CDP a fait couler du sang innocent. Décidément, le démon ne lâchera jamais le CDP !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 21:24 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Cet article est vraiment un format papier. C’est trop long, revoies un peu l’écriture. Le format électronique doit être court et précis et surtout pas de verbiages. Courage !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 21:29, par lepasteur En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Chapeau à ces jeunes leaders, il faut du renouveau tant au niveau des instances du cdp : nombreux sont les responsables vieux (assami, naboho,yoda et cie) et jeunes (alpha confondait le secretariat chargé du mouvement associatif a son reseau, le rojd ; salam dermé) doivent être mis de coté.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 22:10, par vérité no1 mon dernier message En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    On devrait dissoudre ce parti vampire pour qu’il cesse de foutre le boxon ! C’est comme un véhicule sans phare ni freins en pleine agglomération, bien sûr, des dégâts, il y en aura !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 22:50, par Ka En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Chers internautes, respectons pour accompagner l’alternance, le vieux dicton de la sagesse Africaine qui dit qu’en opposant la haine a la haine, la violence à la haine on applique une vielle philosophie qui ne donne pas de bons résultats. Oui ces jeunes m’ont menacé de mort, avec des prêts noms sur les sites des réseaux sociaux en ligne comme Karim Ouédraogo, D8D8 et tant d’autres. Moi Ka farouche partisan de l’alternance politique et économique du pays que nous aimons avec sa jeunesse, je dis que cette fameuse alternance a besoin de toutes les filles et tous les fils du pays des hommes intègre pour construire un nouveau Burkina, sans l’injustice, sans l’impunité, sans crimes, sans corruption. Depuis 1998 jusqu’à l’heure où je vous écris ce message, la jeunesse traumatisés par le chômage et la pauvreté s’est laissé manipuler par un régime sanguinaire qui a utilisé le denier public pour dévier cette jeunesse à la haine, à la violence, et surtout à la division. Comme mon ami Körö l’a bien dit, il est temps que les jeunes prennent leurs propres actions et objectifs en main, et oublié les vieux ténors aveuglés par le pouvoir, en oubliant ce qui est mieux pour le peuple. Vous direz que peut faire Ka pour réunir la jeunesse dont les blé Goudé Burkinabé les divisent et les manipulent pour dynamiter l’alternance, Kiema, Djibril, MPP, UPC, et autres ? Je demande a toute la jeunesse Burkinabé membres ou sympathisants de tous les partis politique de notre pays de former des équipes avec des bonnes actions et des objectifs concrets pour accompagner la transition, et que la bonne équipe gagne en 2015 avec des idées et des bonne idées que cette même entreprendra par l’intermédiaire d’un représentant qui fera ce qui est mieux pour le peuple, et non ce qui est mieux pour un individu comme Djibril, Kiema, Roch, Zeph, Sankara, Koné. Oui ! Ka, Körö, Roch, Simon, feu Tou, Diallo, et tant d’autres étaient des jeunes avec des actions concrètes, des bonnes actions venants de plusieurs partis destinées au peuple et qui accouché un parti politique du nom de CDP. A mon avis l’heure de la relève à sonner. ‘’’’ Jeunesse Burkinabé concertez-vous, oublié les vieux charognards, prenez vos responsabilité dans l’unité pour une alternance apaisé qui conduira le Burkina dans la paix et dans l’émergence.’’’’ Soyez déterminé a faire fi des divisions de Kiema, et de Djibril, du MPP, ou UPC : faites fi des ressentiments, des rancœurs, des querelles stériles afin d’œuvrer pour la paix et le rassemblement de toutes les filles et tous les fils du pays autour de l’idéal commun. Vous aviez raison, mettez tous les anciens du BPN, et du SEN au rebut pour un renouveau, pourquoi pas un nouveau nom du parti, RDP, NDP. Depuis 1998 je lutte pour alternance politique et économique de mon pays avec la jeunesse, comme ce fut en 1988-1998. Que tous ceux qui me critiquent sachent que nous sommes dans un état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 09:16 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Pauvre jeunesse CDPiste, vous étiez où quand on voulait instituer le pouvoir à vie pour Blaise Compaoré ? pas un n’a levé le petit doigt pour s’opposer à l’intérieur du parti. Alors, commencez vous aussi à faire votre auto-critique avant de demander pardon et, après vous pourrez refonder le parti en éjectant la vieille génération qui était aux affaires depuis 30 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 09:51, par NANKOLENDUSE Pierre Claver à Ziniaré En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Beaucoup de courage et soutien à la jeunesse du parti

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 11:13, par sidpawalimdé En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Salif DIALLO est Docteur en Science politique. Sa thèse Doctorale qu’il a soutenue en 2005 porte sur la « transformation des Etats Africains ». Dans son argumentaire, il a fait le constat que les crises politiques que arrivent aux africains sont en partie dues à nos constitutions qui consacrent plus les conditions historiques et culturelles en Afrique. Deux ans plus tard soit en 2007, l’UA, consciente que de telles conditions historiques et culturelles nuisent la démocratie, s’est « Résolue à promouvoir les valeurs universelles et les principes de la démocratie, la bonne gouvernance, les droits de l’homme et le droit au développement » qu’elle a consignée dans une charte : la charte africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance. Le Burkina a non seulement ratifiée cette charte mais aussi été choisi comme projet pilote dans sa mise en œuvre. L’Ex-président Blaise COMPAORE et son CDP qui étaient plombés par une des tares des conditions historiques et culturelles qu’est le monarchisme ont échoué. Leur Echec a conduit à l’insurrection de fin Octobre. Et la mise en place de la transition pour un départ démocratique homologué par les instances régionales et internationales. Il faut se mettre à l’idée que ce n’est pas l’option économique qui a fait perdre L’Ex-président Blaise COMPAORE, mais l’illusion du succès social et diplomatique qu’il se croit permis de systèmes politiques en Z : gauche ; centre, droite de la droite en lieu et place de ceux qui se reclament de ces doctrines.
    C’est pourquoi SALIF DIALLO, 1ER VICE-PRESIDENT DU MPP, conscient d’une telle véracité , a déclaré « SI NOUS TOMBONS DANS LES MEMES ERREURS … LE PEUPLE VA NOUS BALAYER AUSSI »

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 12:05, par desperado En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    BRAVO AUX JEUNES DU CDP POUR

    Réussir à réorganiser le parti en mettant en avant des jeunes et des femmes crédibles et ayant un grand potentiel de leadership politique sans créer l’éclatement du parti et la rupture avec les anciens.

    Œuvrer au rajeunissement de la classe dirigeante du CDP comme une alternative, pour la reconquête d’une place de choix sur l’échiquier politique national.

    BON COURAGE

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 12:58 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Si ces jeunes veulent avancer, qu ils changent le nom de ce parti et en cree un autre. Car pour le CDP, c’est blaise seul qui est capable de diriger ce pays et comme blaise ne reviendra plus jamais...

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 22:44, par PRIORITAIRE En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    De l’article 37 de la Constitution

    A l’évocation de cet article de la Constitution burkinabè, les critiques et questionnements suivants sont très souvent formulés :
    - il est illégitime de modifier l’article 37 vu le contexte socio-politique de notre Pays,
    - l’alternance dans une démocratie garantie la viabilité de celle-ci, modifier l’art 37, c’est consacrer la gestion clanique du pouvoir, etc…
    Cependant, retenons que si généralement en dictature, les intellectuels sont réduits au silence par le pouvoir, en démocratie ce sont certains ignorants et dictateurs qui veulent au Burkina Faso faire passer la pensée unique sur une question qui du reste est devenue problématique du fait de contradictions liées à des divergences de stratégies. Mais pour sûr, la thèse la plus plausible dans ce débat demeure celle qui met en opposition la problématique juridique de la question à celle politique.
    De la problématique juridique de l’art 37

    Article 37 de la Constitution du Burkina : « Le Président du Faso est élu pour un mandat de 5 ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois ». Notons que sur le plan de la pratique, cette disposition a acquis une super puissance que la Constitution elle-même n’a pas prévues. Parce qu’elle touche au chapitre relatif au premier magistrat du pays, elle puise sa force dans une jurisprudence de facto et non de jure. En effet, selon la Constitution, tous les articles la composant sont susceptibles d’être révisés à l’exception de l’article 165 : « Aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
    - la nature et la forme républicaine de l’Etat ;
    - le système multipartiste ;
    - l’intégrité du territoire national.

    Aucune procédure de révision ne peut être engagée ni poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire ».

    Donc, la norme fondamentale elle-même a scellé de façon définitive le sort de l’article 37 en ce que juridiquement sa révision est des plus possibles. Et pour ce faire, elle renseigne sur la procédure de révision en ces termes : article 161 de la Constitution : « L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment :
    - au président du Faso ;
    - aux membres de l’Assemblée nationale ;
    - au peuple (fraction d’au moins 30 000 personnes ayant le droit de vote, qui introduit devant l’Assemblée nationale une pétition constituant une proposition rédigée et signée) ».
    De la problématique politique de l’art 37

    Au plan politique, certains acteurs accordent du prix à la question de l’article 37, arguant à souhait que sa limitation serait inéluctablement la clé de voûte pour une alternance au sommet de l’Etat. Si fait que de nos jours le débat politique national s’est cristallisé sur la question. La classe politique se trouve alors divisée entre les partisans de la légalité et ceux de la légitimité. Cet état de fait remet au goût du jour, la vérité qu’aucune question ne constitue un problème public à priori et qu’aucun problème public ne l’est par essence ni automatiquement. En effet, il est plutôt une construction sociale et/ou politique. La problématique de l’article 37, serait-elle uniquement le fait d’une collision de stratégies et d’intentions contradictoires ? Serions-nous dans une disposition dialectique du juste et du fort ?

    De notre point de vue, s’il est vrai que la justice sans la force est faible et que, la force sans la justice est tyrannique, nous estimons que tout pouvoir appartient au peuple. De ce fait, la Constitution elle-même est l’émanation du peuple. La démocratie tire son fondement du peuple. Le vivre en commun devient possible à travers un contrat social librement consenti par tous.

    Si le légal se conjugue au légitime pour être populaire, c’est parce que toute légalité tire son fondement du peuple qui légifère et que toute légitimité se mesure à l’aune de l’onction de ce même peuple. Ceci pour dire que dans une situation ou toutes les parties estiment avoir raison, il est impérieux, juste, légal, légitime et responsable de consulter le peuple souverain.

    Donc, à la lumière de ce qui précède l’article 37 de notre Constitution est révisable. Seulement l’opposition se cache derrière le politiquement incorrect pour trouver une courte échelle afin d’accéder au pouvoir. Et pourtant cette même opposition à l’occasion des marches organisées contre le Sénat, s’est vantée à tout rompre de sa popularité et sa parfaite maitrise de la mobilisation des masses populaires autour de ses idéaux. Comment alors comprendre qu’elle rechigne à aller au référendum en vue d’élucider la question ? Pourquoi vouloir embrigader la liberté de choix du peuple par l’imposition de la pensée unique ?

    Fort heureusement, les Burkinabè ne sont pas dupes à telle enseigne qu’ils sauront administrer une réponse qui sied à ses vendeurs d’illusions. Même les récents appels à la désobéissance civile de pseudo intellectuels de service incapables de s’élever au-dessus de la mêlée pour apporter la lumière nécessaire à la marche de la Nation n’y feront rien face à la détermination du vaillant peuple du Burkina qui saura avec esprit de suite négocier avec dextérité le virage dans l’unité et la cohésion. En tout état de cause, l’euphorie puérile et naïve qui a animé l’opposition est en train de retomber à force d’attendre vainement l’avènement de l’apocalypse. C’est sans nul doute ce qui justifie le changement de stratégie qui consiste maintenant à infiltrer le CDP pour lézarder sa cohésion par l’instrumentalisation de certains de ses cupides militants qui n’hésitent plus à sortir honteusement dans la presse pour faire de véritables faux procès à notre parti.
    Des déclarations sur la gestion du SEN/CDP

    En notre qualité de membre du Bureau politique national du CDP et ayant assumé des responsabilités au sein du parti depuis notre adhésion, nous pouvons affirmer que le CDP est le parti le mieux structuré et qui tient régulièrement ses instances. Ceci pour rappeler sa qualité de structuration et de fonctionnement. Les reproches liés au respect des textes sont des fuites en avant, car la théorie est toujours plus facile que la pratique. Et de mémoire de militant jusqu’à ce jour, nous n’avons pas encore connaissance de l’existence de norme iso pour certifier la qualité de la gestion du parti pouvant donner lieu à des comparaisons en termes de gestion. Le tout pour un parti étant de savoir transformer les aspirations des populations en un programme de société cohérent. Et à ce sujet, le CDP a fait et continue de faire ses preuves n’en déplaisent à ses détracteurs. Tous les dirigeants du parti qui se sont succédé ont toujours fonctionné ainsi. Mieux, le SEN actuel fait d’énormes efforts en impliquant même des militants de base dans des missions de la Direction politique nationale. Il est évident que tout n’est pas rose eu égard à la dimension du parti et autres contingences, mais de là à se mettre dans une position liquidatrice contre le parti est suranné. Nous autres avons choisi de porter la contradiction positive à l’interne pour faire bouger les lignes vu que les cadres de débats existent. Pour notre part, nous réaffirmons notre engagement plein et entier au CDP ainsi que notre adhésion au programme de société du président du Faso, Blaise Compaoré.

    Pour clore notre propos, nous tenons à saluer tous les combattants de la liberté et toutes les personnes éprises de paix. Nous avons une pensée positive à l’endroit des dignes filles et fils du pays qui se sont battus et qui se battent pour l’émergence de notre chère patrie.
    Puissent Dieu et les mânes de nos ancêtres nous guider et nous combler » !

    Ouédraogo Aly Badra

    Ancien président des étudiants militants du CDP
    Membre de l’équipe d’appui du Secrétariat national chargé du Mouvement associatif /CDP
    Membre du Bureau politique national du CDP

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 23:10 En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    CDP vous n’aviez pas honte de vous appeler CDP. Au lieux de demander pardon a Dieu et au peuple. Vous vous contenter encore pour vous appeler CDP. Vous croiyer que quoi. Que Dieu va continue vous le pouvoir pour voler et tuer les innoucent. Que justice soit fait. Et que vous payer tres chere pour sa. Plus rien a dire.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 08:25, par Yamkaye En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    La malédiction que le CDP a accumulé pendant de longues années fait que sa désintégration viendra de l’intérieur du CDP-même .

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 08:25, par Yamkaye En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    La malédiction que le CDP a accumulé pendant de longues années fait que sa désintégration viendra de l’intérieur du CDP-même .

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 09:33, par joli En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    quelque soit la civilisation du chien il ne peut changer jamais sa manière de s’asseoir , on en a marre de vous et votre parti.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 09:48, par bobolais En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    vive le CDP longues vies aux jaloux pour voir la renaissance du CDP

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 11:05, par Matador En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Si le ridicule tuait.
    Une question à ces étourdis du CRAC : le CDP appartient à la famille de qui parmi vous ? C’est parti de papa de qui même ?
    Soyez sérieux et voyez plus loin que le bout de votre nez.
    Le CDP dont vous vous réclamez est un parti doté de textes qui régissent ses organes et ses instances. C’est seulement ces organes et instances qui peuvent démettre un militant du parti. Pas VOUS. Vous en êtes incompétents et incapables.
    Si vous avez des problèmes personnels avec certains membres du SEN allez-y porter plainte là où vous voulez.
    Et puis tout ce que vous racontez, il faut changement, plus rien ne sera comme avant au CDP, blablabla.... c’est des bobards.
    Les responsables ont une longueur d’avance sur vous. Créer votre parti si ça vous dit, bandes de manipulés

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 11:24, par Matador En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    Si le ridicule tuait.
    Une question à ces étourdis du CRAC : le CDP appartient à la famille de qui parmi vous ? C’est parti de papa de qui même ?
    Soyez sérieux et voyez plus loin que le bout de votre nez.
    Le CDP dont vous vous réclamez est un parti doté de textes qui régissent ses organes et ses instances. C’est seulement ces organes et instances qui peuvent démettre un militant du parti. Pas VOUS. Vous en êtes incompétents et incapables.
    Si vous avez des problèmes personnels avec certains membres du SEN allez-y porter plainte là où vous voulez.
    Et puis tout ce que vous racontez, il faut changement, plus rien ne sera comme avant au CDP, blablabla.... c’est des bobards.
    Les responsables ont une longueur d’avance sur vous. Créer votre parti si ça vous dit, bandes de manipulés

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2015 à 16:37, par justicier assoiffé En réponse à : CDP : des jeunes appellent à un renouveau du parti

    internaute 12. j’espère que tu n’es pas serieux ! a ce rythme une deuxième censure vers la suspension du parti n’est pas loin.
    continuez d’attiser le feu. le peuple burkinabé est mature et saura faire la différence quand le moment sera venu.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés