La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

jeudi 22 janvier 2015 à 23h28min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

Le lundi 19 janvier 2015 à partir de 09heures, la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) a organisé une conférence de presse pour exiger du gouvernement une réduction significative du prix des hydrocarbures et dénoncer l’indisponibilité du gaz butane.
En réaction, le gouvernement annonçait, ce même lundi 19 janvier, au journal télévisé de 22 heures, par la voix du président du Comité interministériel de détermination des prix des hydrocarbures (CIDPH), une réduction de 25 FCFA sur les prix actuels des hydrocarbures.
La CCVC par la présente informe ses militantes et militants, ainsi que l’ensemble des populations du Burkina qu’elle désapprouve cette baisse insignifiante, largement en deçà des attentes des populations.
La CCVC constate par ailleurs qu’en dépit des contrôles opérés et des promesses tapageuses faites, le gaz butane reste indisponible pour les populations.
En conséquence la CCVC, tout en restant ouverte au dialogue, se donnera les moyens,les jours à venir, d’entreprendre toute action en vue d’une réduction significative du prix des hydrocarbures et la disponibilité du gaz.

Ouagadougou, le 22 janvier 2015

Pour la Coordination Nationale,
Le 1er Vice-Président

Chrysogone ZOUGMORE. /

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 janvier 2015 à 01:19, par Yayaboin bala
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    L’expertise n’est pas l’apanage du seul fait des gouvernants. Il est de bon ton de rester vigilant en démontrant que certaines décisions sont en deçà des attentes. Plus rien ne sera comme avant. Donc il faut que le calvaire de la frange la plus importante cesse. Nous restons à l’écoute pour les actions à venir

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 07:34, par ATTAKI
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    On est prêt et on attend le mot d’ordre pour agir car la transition veut jouer avec le peuple on n’ a pas fait la révolution pour rien et non pour eux qu’est-ce-qu’ils ont fait pendant la révolution ce ZIDA et Kafando M ? Je dirai rien et ils viennent pour se remplir les poches pendant que le peuple est entrain de souffrir. Cette baisse du prix du carburant est insignifiante s’ils ne veulent pas qu’on se révolte pour une deuxième fois ils n’ont qu’ à diminuer le prix du carburant. la mauvaise gestion de la SONABHY est son problème pas le problème du peuple. Donc nous sommes prêts pour revendiquer notre droit comment les gens vont détourner les fond dune entreprise de l’ETAT et on les connait , on veut faire payer par le peuple on dit non et faites attention la transition sinon cette affaire peut vous faire partir et je suis sûr de ce que je dis.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 07:36, par bonjour
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    merci à la CCVC.
    je comprends pas le gouvernent. nous avons suffisamment d’économiste dans ce pays qui ne peuvent pas manquer de solution pour l’ Etat afin de lutter contre la fluctuation des prix des hydraucarbure.la BACB a bien joué son rôle pour le coton malheureusement il y’avait trop de vautours ! pourquoi ne pas s’en servir pour les hydrocarbures ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 07:36, par Transition
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    On est prêt ; on attend le mot d’ordre

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 07:39, par podrbem
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Quand le Baril était à 130 $ et que l’Etat pretendait avoir subventionné,les produits protrolier coûtait toujours plus cher au BF qu’au Mali qui n’était pourtant pas subventionné.
    Donc la subvention ne tient pas.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 07:55, par zk
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    je pense qu’il faut encore baisser le prix des hydrocarbures et contraindre les transporteurs a diminuer le prix des billet ainsi nous aurons les produits de première nécessité a bas prix je me rappelle qu’il ya trois ans de cela le prix des hydrocarbures augmenté a 35F LE LITRE LE TRANSPORT KAYA OUAGA 100km qui était 1500f est passer a 2000f

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 08:01, par sidnoma Y. TRAORE
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    IL faut une baisse sensible du prix du carburant .C’est une FOUTAISE DE LA PART DU GOUVERNEMENT.COMMENT EXPLIQUER QUE DES GENS SE RÉUNISSENT POUR SE PARTAGER 1.700 018 PAR MOIS (MEMBRE DU CNT)

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 08:41
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Je soutiens. Mes chaussures sont déjà prête pour la marche. Car cette baisse est une moquerie, voir une insulte au,peuple valeureux.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 08:49, par SAK-SIDA
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    je me demande d’où vient cette subite agressivité de la CCVC qui a longtemps sommeillé et qui avait même refuser de se battre pour le changement, prétextant que leur lutte n’est pour un changement d’hommes ? vous angoissez le monde avec toutes ces menaces qui ne font entretenir la psychose chez les burkinabè. le problème des hydrocarbures ne date pas d’aujourd’hui ; vous étiez où tot ce temps.
    à l’image de Bassolma Bazié qui subitement se réveille, oublie les préoccupation des travailleurs et menace de lancer un mot d’ordre de grève parce que quelqu’un est entendu par la gendarmerie. de toute façon, on sait que depuis que Sagnon lui a passé le flambeau (avec le soutien de qui on sait), on ne comprend plus ni la philosophie, ni la ligne éditoriale de la CGTB.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 08:56, par Le Guide
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Ecoutez c’est simple, la transition commence a nous parler de déficite , si avec ce déficite vous n’etes pas a mésure de baisser signicativenent le prix du carburant ( qui va par ricochet toucher les autres secteurs comme la sonabel , les transports , le commerce ect...) Pour impluser une dynamique afin d’acroitre la productivité ,on les comprend qu’ils rendent le tablier On va faire un appel d’offre avec des conditions bien precises . A quand la marche contre cette baisse inssignificative ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 09:05, par sam
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    vraiment très minime ces 25f..il faut le revoir à la baisse.nous on s’en fou que la sonabhy s’est fait endetter par la sonabel ou d’autres car cela n’a donner aucun profit à la population.. la sonabel n’a jamais rien faire de bon malgré cela dont la population ne s’aurait la soulager. si ces autorité laisse les fonds volé par blaise et son derrière on ne pourrait vivre un véritable changement. PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT , rien ne doit y être alors pareil !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 09:15, par LX
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Attention ! Rien que ce matin le prix du baril est monté d 3% suite à la mort du roi Abdhala. A quoi doit on s’attendre ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 09:46, par TAIWAN
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Pauvre de nous. Ce pays est mal gouverne. On doit faire un recrutement sur la base du patriotisme et d’un bon coefficient intellectuel pour chosir les personnes qui doivent nous gouverner.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 09:47, par Onveutmieux
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    LX tu ment,dis nous le baril est à combien ce matin ? dans tous les cas, on s’en fou ! on exige une diminution considérable du prix à la pompe si non....

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 09:48, par Le Duc du Kremlin
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Les amis du CCVC , il ne faut pas faire dans la démagogie.
    La puissante Cote d’Ivoire a également réduit de 25 FCFA le prix du carburant.

    Il ne faut surtout pas compromettre les équilibres macro -économique avec des revendications légitimes mais fallacieuses.

    De mandez plutôt une réduction des tarifs des soins , un l’accès à l’école gratuit , un accès au logement sociaux etc... Mais ne faites pas que des revendications ponctuelles. Le reflexion doit-être structurelle pour un bien être des populations vulnérables. Sinon combien de vos militants marchent à pieds ou roulent à vélo, ceux là ne sont pas concerné par votre revendication.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 09:49, par Onveutmieux
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    LX tu ment,dis nous le baril est à combien ce matin ? dans tous les cas, on s’en fou ! on exige une diminution considérable du prix à la pompe si non....

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 10:04, par Tiéfotiè
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Les arguments fournis par le gouvernement ne peuvent en aucun cas prospérer surtout quand il affirme sans sourciller que le maintien des prix à la pompe permet de renflouer les caisses de la SONABHY et combler le déficit que celle-ci traine depuis des années. A supposer que ce soit le cas, les différentes baisses du prix du baril à l’international a commencé depuis le mois d’août 2014 ; de cette période jusqu’à nos jours, les prix à la pompe ont été maintenus donc apportant à la faitière des hydrocarbures des bénéfices énormes de sorte à pouvoir remonter la pente, mais aussi de faire une énorme réserve pour parer à toute situation malencontreuse à partir du moment où elle a engrangé des bénéfices énormes sur une période de plus de six mois que la baisse perdure. D’un prix du baril à 130 $ US à l’international à 49 $ voire 45 $ à nos jours, si cette différentielle n’a pas permis à la SONABHY de relever la tête, il y a de quoi s’inquiéter. Dans tous les cas, la population Burkinabè ne saurait être comptable de la mal gouvernance ou des indélicatesses dans la gestion de cette boite. Il faut absolument situer les responsabilités et prendre des mesures idoines qui s’imposent. La crédibilité du gouvernement en dépend et partant de là, la transition elle même. ou bien, N’diaba ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 10:06, par LE RIGOLO
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    c est triste mais c est comme sa.il n ont pa pitié du peuple.A BAS LA SONABHY A BAS CES RAPACES ;on attend le mot d’ ordre.KELK UN RISQUE DE PERDRE SON FAUTEUIL ;que dit le vieux dans tout sa

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 10:06, par OUMI
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Je comprend parfaitement que le peuple veuille une baisse significative du carburant. J’en serai d’ailleurs heureux en tant que consommateur. Mais ce que je comprend difficilement c’est que c’est maintenant que la CCVC bande les biceps.

    Où était -elle quand le peuple était dans la rue pour exiger le respect de la constitution ?
    où était -elle quand le peuple recevait les balles ?
    N’avait-elle pas dit que"il ne faut pas changer pour changer" ?

    Maintenant que le peuple a changer pour changer, elle bande les muscles, elle par fort.

    En tant que jeune ayant pris part activement à cette révolution, si elle est une pour vous, je vous dit que nous ne nous laisserons plus manipulé par vous.

    Si le combat que vous menez est juste, alors nous sortirons, mais s’il a pour but de faire "la révolution inachevée", alors vous nous trouverai sur votre chemin.

    Merci et bonne suite.

    Pain et liberté pour le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 10:29, par koumba
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    bonjour a tous, a gaoua aussi ce toujours le même prix.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 10:39, par SIDNAABA
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    C’est vrai je suis d’accord pour une diminution du prix du carburant mais dans un cadre légal pas dans l’anarchie.A entendre et à voir les agissements on dirai que le CCVC est contre le départ de Blaise.Le problème des hydrocarbures ne date pas seulement d’après insurrection mais du temps de Blaise.En conclusion je pense que MBDHP+CCVC+CGTB=CDP+FEDABC

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 10:48, par Prêt pour la marche !
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    On attend le mot d’ordre d’un moment à l’autre. Cette fois je sors avec mes épouses et enfants. Lors des marches contre la revision de l’article 37 je les empechais mais pour cette marche pour la baisse conséquente du prix du carburant, on sortira ensemble. Nous voulons l’essence à moins de 700F et la gasoil à moins 625F. C’est faisable et c’est réaliste.
    Le PF, le PM, les hautes autorités du Faso ont des prises en charges de carburant. On ne peut plus se laisser mourir à petit feu alors que certains vivent dans l’aisance avec nos sous. On meurt ensemble ou on vit ensemble !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 11:33, par Sylvianna T
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    c’est nous on est pauvre, mais c’est nous notre train de vie est chère ; bon ! que Dieu continue de nous guider

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 11:51, par zongbiiga
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    on est prêt on attend le mot d’ordre....ya ya boin.........

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 12:00, par GUES RIIMA SAWADOGO
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Le gouvernement ne doit pas prêter le flanc à ceux la qui les attendent au tournant , attendu qu’il soit déséquilibré pour le bousculer . A mon avis la réduction de 25 frs sur le litre est insignifiant pour le consommateur qui ne peut pas s’offrir le luxe pour s’acheter même deux litres à la pompe ! la grande majorité n’achète que les demis litres , un quart de litre ; cette catégorie des gens là ne savent même pas aujourd’hui que le prix du litre à baissé.
    Je trouve qu’il fallait même laisser le prix du litre en l’état et argumenter l’impossibilité de le diminuer,au moins si c’était 50 frs de baisse on pourrait avoir également une diminution sur le prix du demi litre .Je soutien la transition pour un climat apaisé afin qu’on aboutisse à une paix durable aux élections , après et pour toujours , pour cela évitons les prises de décisions à la hâte mais celles bien muries .Soyons artisans tous et toutes pour éloigner le spectre de troubles sociaux dans notre pays que nous soyons gouvernants ,membres de la société civile ou militaire ,politiciens ou citoyens lamda.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 12:18, par Le Fatotchiè
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Les gars, nous n’attendons que les mots d’ordre pour réagir. Parce que ça s’appelle de la foutaise et nous sommes prêts pour toutes les éventualités.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 12:31
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Vivement que le syndicat et la CCVC unissent leurs forces.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 12:41, par zamana
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant : point de vue

    A l’endroit du 1er Ministre du Burkina Faso

    Moi en tout sincérité, j’ai beaucoup de peine toute ma personne souffre, quand je regarde ce qui se passe dans notre pays aux lendemain d’une insurrection populaire, qui a coûtée des vies humaine !!! Chère Monsieur, si c’est cela votre patriotisme....Il faut rendre le tablier...
    Comment toi qui te dit intègre tu peus te pavaner ça et là avec des gros discours pendant le nerf de la guerre est toujours tendus je veux parler de "la vie chère" !! C’est là que tu devais taper avec ton bâton....Mais hélas tes premières préoccupations c’est il me semble assurer la gestions de tes potes du RSP avec quel argent ??!!! l’argent de l’Etat et on te vois venir avec ton ministre des mines qui n’à même pas fini de réviser ce fameux code minier ou ça brûle dans les village, il sort de sales décrets pour permet l’implantation de nouvelles mines....Vous êtes complètement malade ou quoi !!!
    Les expertises qui devraient être faites ou en en ai !!! A kosiam là-bas qu’est qu’il en reste du "butin" vous le partager entre vous ou vous le convoyer nuitamment vers la Côte d’ivoire !!! On fait quoi de la résidence présidentiel de ziniaré ??? L’autopsie du cadavre de Sankara ce n’est plus d’actualités !!!!
    Vous devrez avoir honte et prendre du temps réfléchir grandement avant de parler de déclarer quoi que ce soit.... Et s’il vous plaît ne bafoué plus le nom de Sankara pour looser les gens car lui je dirais par constitution fût un Homme Intègres, n’arrivant pas même à sa cheville faite doucement !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 12:46
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    ON ATTEND LE MOT D’ORDRE DE GREVE !!!
    YA YA BOIN...................
    YA YA WANNA..........
    YA YA NIF SANGRE.......
    YA YA TOUB LA...
    YA YA YA YA YA YA ................

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 12:47, par negronegro
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    J’ai toujours remarqué que les burkinabé se foutent des burkinabé comment on peu enlever 25 fcfa et nous faire croire que cela fut un effort franchement le gouvernement et ceux la même de la SONABHY est ce leur priorité ?car eux ont des dotations en carburants pas croyable comme s’ils parcouraient une distance en orbite pour atterrir au BURKINA.Vous voyer a la longue ça devient des vraies foutaises et c’est enervant et ne croyez pas que vous êtes intelligent quand vs sortez a peine même que vous arriviez à respirer pour nous raconter des balivernes.Vs les membres du CNT:PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT !cela ne se trouve pas dans les paroles mais dans des actes tangibles et concrets pour la plus grande fierté de tout le peuple burkinabé
    LA VICTOIRE SERA TOUJOURS POUR LE PEUPLE !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 14:56, par l’enfant terrible
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    J SUIS DECOURAGE DE LA CNT SURTOUT POUR L M 21(LANKOANO) ET LE M. ANTI REFEREMDUM(HERVE).JE PENSAI KIL ETAI VNU PR DEFENDR LINTERET SUPERIEUR DE LA NATION OR SAI POUR REMPLIR LEUR POCHE.IL ST CONTR D TOU CONTESTATION PRSENTEMA.MAI DIEU VS VOIT.LES MORT PENDAN LINSURECTION VOU VOIT.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2015 à 16:21, par Benao CYNTHIA
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Il faut que les travailleurs et les travailleuses, les citoyennes et les citoyens du Burkina Faso fassent très attention.
    Chacun de nous a des yeux pour voir et observer, une tête et la matière grise pour analyser et décider. Le nombre des éveilleurs et d’éveilleuses de conscience et des analystes freelance a aussi augmenté, grâce aux média de tous genres. Ne nous laissons pas embarquer dans des aventures préjudiciables à la transition qui ne dure que moins de 10 mois maintenant.
    Depuis que les forces du changement se sont mises en action contre la modification de l’article 37 et autres visant à maintenir Blaise Compaoré au pouvoir, j’ai observé ce qu’on fait ou n’ont pas fait les différents acteurs, sociaux comme politiques. Cela m’a amenée à dire ceci dans un de mes posts : " Dans la zone de haute turbulence que nous traversons, une vigilance extrême doit être de mise, pour déjouer les pièges et autres mauvais coups de ‘sous-marins’ et autres pêcheurs en eau trouble... Le dimanche 2 novembre 2014, j’étais à la place de la Révolution, pour voir l’ambiance qui y régnait (Il y avait un meeting convoqué la veille). Personnellement je ne voyais pas la pertinence de ce meeting. Avec les tractations qui étaient déjà engagées, de simples communiqués et messages pour appeler les forces vives à rester en alerte suffisaient. Ce que j’ai vu ce jour m’a laissée perplexe et dubitative. J’ai vu beaucoup de personnes que je connais bien, qui ne participaient jamais aux marches et meetings du CFOP et d’OSC, par ce que disaient-elles « ce qui les intéresse, ce n’est pas le changement pour le changement". C’était les mêmes qui, alors que les tractations étaient en cours entre les acteurs, ont littéralement poussé le véhicule de Saran Sérémé afin qu’elle aille s’autoproclamer ... Malgré le fait qu’elle a réussi à déjouer le manège, il y a eu des conséquences fâcheuses. De toute évidence, la fuite de Blaise a surpris plus d’un. Ceux qui étaient restés en marge tenaient à se rattraper, mais maladroitement malheureusement.
    Je suis d’accord que l’on interpelle les autorités de la transition sur la vie chère et bien d’autres maux comme leurs propres émoluments et autre avantages indus (institués sous l’ère Compaoré), mais pas au point d’engager aujourd’hui des actions à même de mettre en péril la transition. BLAISE A LIBERE LE PLANCHER. C’ETAIT LA CONDITION SINE QUA NON POUR QU’ON PUISSE REVER DE TOUTE AUTRE CHOSE. QUE CEUX QUI VEULENT CONQUERIR KOSYAM POUR METTRE EN OEUVRE LEUR PROJET DE SOCIETE S’ORGANISENT MAINTENANT POUR BATTRE CAMPAGNE (AVEC LEUR PROGRAMME POLITIQUE A L’APPUI), CAR OCTOBRE 2015 C’EST POUR BIENTOT.
    Pendant ce temps, ce qu’on est en droit d’attendre du Gouvernement, c’est un langage de vérité. Il ne faut pas laisser l’impression qu’on veut cacher des choses, qu’il y a des intérêts de tierces personnes qu’on veut préserver. Le louvoiement dans la gouvernance ou la gouvernance du louvoiement est terminé. "Les femmes, les jeunes, tout le monde a les yeux ouverts". Il n y a que l’option de la franchise, de la carte sur table, de la transparence qui peut nous sauver tous. Si des gens ont "mangé" indûment l’argent de la SONABHI et bien d’autres sociétés ou caisses de la place, il faut le dire au peuple et présenter les dispositions prises et à mettre en œuvre par vous, ou préconisées (pour les futures autorités à l’issue de la transition), pour que l’Etat et le peuple rentrent dans leurs droits. TOUT JEU DE CACHE-CACHE VOUS DISCREDITERA, VOUS DECREDIBILISERA ET SERA A TERME PREJUDICIABLE A LA BONNE CONDUITE DE LA TRANSITION. Ceux qui vont vous mettre les bâtons dans les roues - et Dieu sait qu’il en existe - ne le feront pas à partir du vide. Ils utiliseront un argumentaire solide, bâti sur les faits et des chiffres.

    Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 17:13, par OUEDRAOGO Moussa
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Ok let’s go. We are ready.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2015 à 20:44, par Le Pionnier
    En réponse à : La CCVC contre la baisse insignifiante du prix du carburant

    Le prix de l’essence est au plus bas depuis les années 2004. Ce que les dirigeants africains n’ont pas l’air de comprendre c’est qu’à cette ère numérique, il est impossible de ça her la vérité aux citoyens. Les prix de l’essence sont disponibles gratuitement sur le net pour toute personne intéressée. C’est vrai qu’en Afrique il y a beaucoup de personnes qui sont toujours analphabètes et qui n’ont pas accès a l’information, mais il y en suffisamment d’instruits pour relayer l’information a son voisin. Ca c’est une équation que semble-t-il, les dirigeants africains n’ont pas pris en compte dans leur entêtement à diriger dans le flou total et l’incohérence. Quand on se souvient que depuis les années 2000 le gouvernement de Blaise avait décidé de ne plus subventionner l’essence afin que le prix a la pompe reflète le cours de l’essence, c’est incompréhensible que le prix de l’essence au Burkina ne soit pas aux alentours de ce que c’était en 2004. De $106.00 en Juillet 2014 à $48-49 en 2015, c’est une baisse de plus de la moitié du prix. Aux USA, à la pompe, les prix sont chutes libres et sot au plus bas depuis début 2000. Au Burkina, on maintient les mêmes prix. Il y a anguille sous roche ! La transition n’a aucune excuse valable pour cela. Elle ne fait que trop de déclarations tapageuses, trop d’inconstance et rien de concret ! Les burkinabés doivent ouvrir les yeux. Parce que rien ne doit plus fait e avant même au nom d’un gouvernement provisoire sans ressources !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés