MPP : Le bilan d’un an de lutte

Déclaration • jeudi 22 janvier 2015 à 23h24min

Le 25 janvier 2015 marque le premier anniversaire de la naissance du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). En effet, c’est le 25 janvier 2014 que s’est tenue l’assemblée générale constitutive de ce parti à Ouagadougou. Cette date marquera à jamais l’histoire politique du Burkina Faso. La création du MPP a entrainé des changements profonds sur l’échiquier politique national. La situation interne du parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) en a été bouleversée et les assises du régime de Blaise Compaoré en ont été ébranlées.

MPP : Le bilan d’un an de lutte

L’événement reçut un accueil populaire sans précédent pour un parti politique et salué par les partisans de la démocratie et de l’alternance. Déjà, à la clôture de son assemblée générale, la maison du peuple et sa cour qui abritaient la cérémonie avaient refusé du monde. Cette mobilisation ira crescendo lors des différentes manifestations publiques jusqu’aux journées historiques et héroïques des 28, 29, 30 et 31 octobre2014 qui ont contraint Blaise Compaoré à la démission et à l’exil.

La naissance du MPP était d’abord la conséquence des contradictions et des luttes internes au CDP entre la tendance démocrate et progressiste et la tendance monarchique et antidémocratique. La liquidation de la démocratie interne suite à la récupération du parti au Vème congrès de mars 2012 par la tendance monarchique, les prises de position aventuristes et provocatrices notamment sur la modification de l’article 37 de la constitution en vue de permettre l’instauration d’un pouvoir à vie, de même que la mise en place controversée du Sénat, avaient contraint à la démission 75 membres du Bureau politique national le 4 janvier 2014. La saignée se poursuivra par la suite avec des démissions massives dans les différentes structures du parti sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger.

Elle était ensuite le produit de retrouvailles entre des démocrates et des progressistes venant d’horizons divers. En effet, à son premier congrès ordinaire tenu à Ouagadougou en avril 2014, le MPP s’est ouvert à la participation d’autres partis de la gauche démocratique qui se sont fusionnés en son sein et de nombreuses personnes ressources qui y ont adhéré individuellement ou collectivement.

Depuis sa création, le MPP, tout en travaillant à son organisation interne, a énormément contribué, aux côtés d’autres partis politiques regroupés au sein du CFOP, à la lutte ayant conduit à la chute du régime de Blaise Compaoré.

Après son assemblée générale constitutive tenue le 25 janvier 2014 et son premier congrès ordinaire les 5 – 6 avril 2014, le MPP a entrepris la mise en place de ses structures déconcentrées à l’intérieur et à l’extérieur du pays et a conduit de nombreuses activités en vue de son implantation conséquente et de son rayonnement.

A l’heure actuelle, la plupart des structures du parti au niveau géographique (fédérations, sections, sous-sections et comités de base) ainsi que les structures sociales et socioprofessionnelles (jeunes, femmes, anciens, secteurs structurés, secteur informel, marchés et yaars) sont mises en place et sont fonctionnelles. En moins d’un an d’existence, le parti du soleil levant est devenu l’un des partis les mieux représentés sur le territoire national et partout ou vivent des Burkinabè.

Pour le rayonnement du parti, diverses activités ont été conduites. Il s’agit notamment de missions à l’intérieur et à l’extérieur du pays, de l’organisation de meetings et d’assemblées générales. Grace à ces nombreuses initiatives, le MPP s’est constitué une assise et une audience nationales et internationales.

Concomitamment, le Parti a énormément contribué à la lutte engagée contre la modification de la Constitution et qui a abouti le 31 octobre 2014 à la démission de Blaise Compaoré. Avant même sa création, les démissionnaires du CDP ont participé pour la première fois, à la marche–meeting des partis affiliés au Chef de file de l’opposition (CFOP) et des associations de la société civile le 18 janvier 2014. Cette participation fut reconnue et saluée car ayant significativement contribué à la grande mobilisation que cette manifestation a connue. Après sa création, le MPP s’est affilié au CFOP et a pleinement joué sa partition pour la réussite des différentes activités organisées par cette institution.

Le MPP voudrait se saisir de cette occasion pour renouveler à l’ensemble de ses militants et sympathisants, ses sincères remerciements et ses militantes félicitations pour le travail abattu en si peu de temps. De par l’action et la mobilisation sans failles de ceux-ci, le parti a grandi et a déjà marqué un pas de géant dans la lutte pour l’accomplissement de ses idéaux, en particulier pour l’alternance et l’instauration d’une démocratie véritable dans notre pays. L’insurrection populaire à laquelle il a pris part et que notre peuple a admirablement réussie place notre pays dans la cour des grands en matière de démocratie. A travers cette démonstration, notre peuple ne s’est pas seulement réhabilité, il a également réhabilité toute l’Afrique que d’aucuns considéraient immature pour la démocratie ou pas suffisamment entrée dans l’Histoire.

Notre pays doit réussir la transition en cours dont le principal objectif est l’organisation des élections qui permettront à notre pays de renouer avec une vie constitutionnelle normale. Notre parti s’associe pleinement à ce processus et continuera à soutenir la transition afin qu’elle se déroule dans des conditions apaisées et pour la bonne exécution de ses missions dans les délais impartis. Le MPP invite ses militants et ses sympathisants à redoubler de vigilance afin de faire échec à toutes les velléités de restauration de l’ordre ancien ou de déstabilisation. De même, nous devons éviter de céder aux provocations d’où qu’elles viennent.

En créant le MPP sur la base de l’option politique social-démocrate, nous avons voulu nous doter d’un cadre qui serve de plateforme à la réalisation d’un processus démocratique digne de ce nom et de nouvelles conquêtes en matière économique et sociale. Si l’année 2014 nous a permis de nous organiser et de contribuer aux luttes multiformes de notre peuple, l’année 2015 est une étape décisive dans la réalisation de nos ambitions fondatrices. Pour ce faire, nous devons tout mettre en œuvre pour assurer la victoire à notre parti aux différentes élections. Nous relèverons ensemble ce défi par une exploitation judicieuse de nos capacités d’organisation, d’anticipation et notre détermination sans réserve. Dans ce sens, nous tiendrons, au cours du premier semestre de 2015, le premier congrès extraordinaire de notre parti. Ce congrès devrait nous permettre entre autres, de réfléchir sur nos stratégies de campagne, de choisir notre candidat pour les élections présidentielles et d’adopter son programme pour le quinquennat. Diverses initiatives seront poursuivies ou développées pour le renforcement du parti et des capacités de ses militants.
Pour tout dire, le MPP est fier de son bilan et est serein pour les défis futurs.

La célébration de ce premier anniversaire offre l’agréable opportunité de renouveler à l’ensemble du peuple burkinabè dans toutes ses composantes, jeunes, femmes, anciens, paysans, ouvriers, travailleurs du public et du privé, commerçants, élèves et étudiants, personnes vivantes avec un handicap, les salutations militantes du MPP. C’est avec ce peuple et pour lui que notre parti a pris l’engagement d’écrire une nouvelle page de sa prestigieuse histoire.

Nous adressons nos chaleureuses salutations à tous les démocrates et à tous les progressistes et nous leur disons merci pour leur soutien constant.

Nous avons une pensée particulière pour les partis politiques au Burkina Faso, en Afrique et dans le monde avec lesquels nous partageons les mêmes idéaux, ainsi que les organisations politiques internationales amies pour leur solidarité active. Nous réaffirmons notre ferme engagement pour l’intégration africaine et notre alliance aux forces progressistes qui luttent pour le changement, ce qui justifie notre participation aux instances et forums internationaux avec lesquels nous partageons une vision commune.

En ces moments décisifs de son histoire, notre pays compte énormément sur le soutien des pays frères, des pays amis et de l’ensemble de ses partenaires techniques et financiers internationaux. Nous les invitons à poursuivre l’accompagnement de notre pays pour la réussite et l’aboutissement de la transition.

A toutes et à tous, le parti du peuple en mouvement pour la démocratie et le bien-être partagé vous renouvelle ses vœux les meilleurs pour l’année 2015 et par anticipation souhaite à nos braves paysans une très bonne saison hivernale.
BON ANNIVERSAIRE A TOUTES ET A TOUS !

Démocratie – Egalité – Progrès

Pour le Président du MPP

Le Deuxième Vice-Président
Simon COMPAORE

Messages

  • L’ensemble de ces acquis est le fruit de l’effort conjugué des burkinabé de tous les horizons et des amis du burkina. Victoire au MPP

  • Avec le MPP, c’est Yes we can. Le bilan est très positif et le combat continue pour la victoire total du parti du soleil levant aux élections de 2015.

  • Mouvement pili panbé.On ne brulle pas un pays et vouloir diriger ce pays.Rock a perdu sa chance.Tout sauf le mpp au pouvoir.

  • La bravoure des leaders du MPP est à louer même si le fantôme du Régime Compaoré semble les poursuivre pour longue amitié dans le passé. Ne démissionne pas qui veut du système CDP. Malgré les grands risques encourus, vous avez tenu. Mieux, vous avez intégré sans complexe le CFOP aux cotés des grands lutteurs comme Me SANKARA et DIABRI ZEPH. La lutte ayant abouti, le peuple attend du MPP son vrai visage : est-ce une simple mutation du CDP ou une transformation réelle ? Vos actions futures post insurrection nous convaincrons de vos idéaux. Encore, une fois de plus, votre bravoure n’est pas à occulter.

  • Repondez dabord a la question pourquoi vous avez recruté les milices pour brûler le pays.

  • Cest un coup de tete sur un coup de coeur.Comme le mpp a un faiseur de président on verra au soir du 11 octobre.Ca ne marchera pas parceque le peuple nest pas dupe.

  • Chers camarades soyons vigilant face à tout.Car si nous ne prenons garde nous allons toujours sombre dans l’ombre.La jeunesse est entrain d’écrire une page de son histoire,une histoire qui se veut prospère et digne,c’est pourquoi je demande à la jeunesse d’être et de rester vigilant face à toute forme de manupilation et de duperie.
    c’est pourquoi,je dis à toi jeune de faire un bon choix à l’élection présidentielle en votant un homme d état et non d’un politicien.
    car l homme d état pense à la génération future par contre le politicien lui pense à la prochaine élection.
    des deux qui choisir ?

  • Quand on a beaucoup d’ennemis, c’est qu’on est important. Harcelé de tous les cotés, particulièrement par les anciens CDPistes aux abois ? L’UPC grandira en n’emboitant pas les pas des CDPistes , dans l’espoir d’un probable soutien au cas où il y aura un 2de tour ? VIVA MPP, vous les militaires candidats, ressaisissez vous à temps deh ?

  • Nous devons être vigilant face à toute forme de manipulation de la jeunesse.
    aucun jeune n’a de l’avenir dans ce parti avec tous les vieux loups qui y siège et ne sont pas prêt de décrocher.
    Pour ce faire,nous devons prendre notre destin en main et refaire une nouvelle révolution.
    car comme le disait le Professeur Ky ZERBO ;si tu sautes dans le feu attend toi a un deuxième saut.
    c’est tout simplement dire aux jeunes qui sont dans ce parti de quitter,car ils auront aucun avenir dans ce parti.Par ce q’il y’ a trop de vieux politiciens qui sont assoiffé de postes et pour rien au monde,ils céderont la place à la jeunesse.

  • Je vous pleure dés.Faites sortir largent du peuple que vous avez volé durant les 27 ans.

  • Honte a celui qui brule son pays.Honte a celui qui détruit son pays.Honte a celui qui recrute des milices.

  • Simon compaore affirmait il y’a peu qu’il n’est pas fou pour rêve un seul jour a être président de la republique dans ce pays . Et voilà comme par enchantement il croit avoir un destin national a travers roch le champion en mea culpa.comme quoi le chien ne change jamais sa manière de s’ asseoir.

  • Voilà un parti passer maître dans la proferation de mea culpa.un parti dont le premier responsable affirme des propos un jour paire et un autre jour impair il se dédit lui.c’est un parti fait de ramassis de vieux aigris de l’ex majorité au pouvoir qui veulent se donner une virginité politique.

  • Nous pensons que l’heure a sonné pour que la lumière se fasse sur le dossier dabo boukary.il est que ce dossier soit ouvert pour que les temoins de cette tragedie encore vivant puisse venir temoigner.nous serons situé en ce moment sur la participation du deuxième responsable du mpp sur cet assassinat.

  • le bilan est très positif et satisfaissant pour un jeune parti, le mpp depuis son avenement a beaucoup contribué au changement en quelque mois dans le burkina actuel et nous nous n felicitons . merci au mpp

  • Qui disait rien que hier quil respecte trois personnes a savoir son Dieu, son pere et blaise compaore ? Cetait sur la télé BF1.Cest bel et bien Simon compaoré. Sil est vraiment croyant, quil fasse la comparaison de ses propos.

  • Courage pour la suite a vous. on doutais mais .....

  • Merci ! "Vice Prési" ! Quand je pense que ces démissions historiques avaient été taxées de non-événement par le CDP, alors qu’il aurait fallu tout simplement avoir la sagesse et le courage de faire demi tour et nous éviter les événements des 30 et 31. Encore même que le 28 octobre on pouvait toujours revenir au regard de la mobilisation monstre qui s’est faite ce jour là. Pendant ce temps c’est le CFOP qui s’en tirait avec un renfort de taille par le truchement de l’arrivée du MPP. Dans tous le cas, aujourd’hui l’heure est à l’introspection, la repentance/ou la prise de conscience et surtout au soutien à la transition et à toute les forces démocratique et à celles de la société civile à la jeunesse et aux femmes pour une période paisible de préparation des échéances doublement électorales des Présidentielles et des législatives. Que tous ceux qui sont animés d’une volonté de voir fleurir la paix, la cohésion et l’essor socio économique de notre pays se donnent la main pour que ces événement majeurs de la nouvelle page de notre histoire soit écrites en lettre éminemment d’or. Démocrates ! à vos marques partez !.

  • Vive le MPP

    J’invite les responsables du parti à rester toujours vigilants, ardents défenseurs d’une véritable démocratie au Burkina, Très épris du bien être et du mieux vivre des Burkinabé, notre BURKINA à nous tous, que nous devons consciencieusement gérer et léguer viable, crédible et rayonnant à nos enfants.

    Vous avez bien joué votre partition dans l’animation politique de notre pays, et apporté votre contribution à l’habile gestion de la transition politique jusqu’ici.
    Les militants MMP respectent tous les burkinabé. poursuivons la lutte dans cet esprit.

    Longue vie au MMP, ses dirigeants et ses militants et sympathisants.
    J’invite ceux qui hésitent encore, à prendre leur carte de membre.

    Vive le peuple burkinabé,
    Vive notre cher Burkina.

  • Chers leaders du MPP je ne saurai vous remercier pour votre courage,votre détermination,votre vision et lecture que vous avez de la scène politique et de la gestion des affaires publiques.Je sais que nuit et jour vous remuez ciel et terre pour l’enracinement de la démocratie au Faso au grand bonheur du peuple burkinabè.Que DIEU vous accompagne et vous assiste dans la bonne conduite de la direction du parti auquel j’ai adhéré depuis les premières heures car convaincu de son action et engagé dans la lutte pour la conquête du pouvoir.
    VIVE RSS
    VIVE LES MILITANTS DU MPP
    VIVE LE MPP
    VIVE LE FASO
    TOUS A KOSYAM EN 2015

  • Merci Presi. La victoire c’est pour bientot. « Peule » du Burkina ici ou ailleurs en avant pour la democratie avec le MPP.

  • Merci bien a vous pour la creation du MPP. Mais attention car dans un grands parti il y a toujours des gens qui y sont simplement pour des profits inavoues. Attention donc aux vayous et vigilance pour le casting des militants

  • Bon vent au MPP et joyeux anniversaire

  • Quel sale bilan ! il faut que ces gens là nous fassent le bilan de leur 30 ans de pouvoir ! des voleurs de la république qu’ils sont !

  • Bravo à vous ; le slogan "plus rien ne serra comme avant" doit être pris au sérieux. Aujourd’hui il ya des citoyens de bonne fois qui doutent de la capacité du MPP de faire autre chose que du déja vu c’est à dire la gouvernance CDP ki a montré toutes ses limites. C’est là que se trouve le challenge et les militants et sympatisants du MPP doivent en prendre concsience. Que chacun s’engage pour le changement au delà de l’alternance.Que les futurs candidats aux fonctions de maires par exemple commencent déja à élaborer leur programme de gourvernance qu’ils vont présenter et défendre ,car comme l’a dit Salif Diallo,les maires analphabètes comme les salia doivent relever du passé. Le programme du candidat du MPP au présidentiellesdoit être le plus concis possible avec des chiffres et les sources de financement étayées sur les 5 ans. Bref il nous innover car le peuple nous attend et nous devons être à la hauteur. Bon courage aux militants et sympatisants et que la victoir soit au rdv.

  • Courage et bonne chance au MPP. Le plus dure reste à venir(car les ennemis de la République ne veulent pas le bien du pays et ils ont leur plan de déstabilisation mais nous aussi nous avons nos plan pour vous contre carrer ). La force de ce parti c’est que les militants n’attendent pas des CFA de qui que ce soit pour mobiliser les populations autour des idéaux du Parti . Notre récompense sera que Roch nous amène des projets qui puissent changer les conditions de vie des burkinabè en général et les fonctionnaires en particuliers.

  • Félicitations pour le bilan d’un an de lutte que vous avez fait ! Est ce que on peut avoir AUSSI le Bilan du 3 aout 1983 au 31 décembre 2013 ? Une fois de plus félicitations au MPP !

  • Merci Mr le Président et que la lutte continue. Le parti de la démocratie, de la justice pour tout le peuple burkinabé. Bon anniversaire au MPP

  • L’heure de la vérité c’est octobre 2015

  • Ne dit-on pas souvent que le chien ne change jamais sa façon de s’asseoir ? Espérons que vous avez abandonné vos pratiques du CPD : achats des consciences, corruption, népotisme et j’en passe...

    On attend encore beaucoup de vous pour commencer à avoir confiance, notamment l’implication plus forte de la jeunesse au sein de vos instances. Toute une génération a été mise à l’écart durant le règne de Compaoré ; les jeunes attendent maintenant d’être au centre des décisions...et c’est ce que le MPP devrait comprendre et faire !

  • JOYEUX ANNIVERSAIRE AU MPP. BRAVO AUX LEADERS HISTORIQUES QUE SONT RSS

  • C’est pour ça que tu te nome Bandé Nik , MPP=26 ans de terreurs et conflits ils ont les main salles que ceux de 27 ans qui est plus riche que Simon mais est ce qu’il est commerçant ou qatarien est ce qu’il vend du pétrole, plutôt un simple mossi fonctionnaire, c’est le même argent de blaise. Bonnet blanc, blanc bonnet

  • Bientot on demamdera le bilan des lotissements et des privatisations. Un an de deni de democratie et d’incendie des biens publics. Preparez vous car l’armée arrive. Une bande de sinistres individus.

  • oloman je comprends ta frustration contre le MPP. comme François n’est plus là pas de gombo et tout çà à cause de qui ? MPP donc je comprends ta souffrance et ta haine envers les responsables du MPP.

  • RSS=MPP=CDP=PILLEURS DU PEUPLE

  • Un an seulement et voila notre parti au summum jusqu’à attirer la foudre des jaloux ; du courage les RSS, nous les militants et sympatisants feront tout pour qu’au soir du 11 octobre 2015, notre candidat soit le président de tous les burkinabè. INCH ALLAH.

  • Faites le bilan de vos 26 ans de règne avec Blaise COMPAORE.

  • Oloman, pour vous c’est quoi au juste ? C’est normal que SIMON reconnait DIEU,SON PÈRE et BC qui n’était autre que son PRESI ? Où est le problème ? Les maisons brulées ne sont pas à la hauteur des forfaitures causées par les GOUROUS ? Il fallait que ça soit plus pour une juste justice ? Vos propos vont allumer la flemme de la violence deh ? Parlez de celui dont vous espérez sortir le BURKINA de la pauvreté que de chanter votre haine ? Les RSS vont gravir n’en déplaise.......? Qui vous voyez pouvant faire face au MPP ? Y a pas d’ici 2015. Il m’a l’air que vous êtes un nouveau venu au forum ?votre haine va vous djah

  • felicitation bilan tres bon ,mais beaucoup d,attention .

  • Tout le monde sait que MPP cest la DERIVE PREMIERE DU CDP. Arreter de distraire. Cest pour ramener le meme systeme compaore encore. C’est l’UPC qui peut operer un veritable changement dans ce pays des hommes integres.

  • Si MPP change sa méthode de mobilisation, on se comprendra mieux mieux. Sinon vos méthodes actuelles nous rappellent celles utilisées par votre père géniteur le CDP : de grandes foules de badauds dans les rues et sur les places publiques pour donner l’impression que vous êtes populaires. On va commencer à vous décrire des zones ROUGES à Ouaga et vous allez y goûter aussi. Et puis ajoutez à votre bilan d’un an le bilan de tout l’argent que vous avez volé au peuple lorsque vous étiez avec Blaise. Avec cet argent volé, on pourrait construire des routes et des écoles pour le peuple. Ouagadougou est-il fait pour tout le monde maintenant, monsieur l’ex maire de la capitale ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés