Ecole nationale de police : Théophane SEGUEGA prend les commandes

mercredi 21 janvier 2015 à 03h09min

Le contrôleur général de police, Théophane SEGUEDA, a été nommé directeur de l’Ecole nationale de police le 17 décembre 2014. Il remplace à ce poste Roger Ouédraogo, promu directeur de cabinet du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité. La cérémonie de passation de commandement entre directeurs entrant et sortant a eu lieu ce 20 janvier 2015. Le nouveau patron de l’ENP a promis œuvrer au rayonnement de ce creuset du savoir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ecole nationale de police : Théophane SEGUEGA prend les commandes

« Commissaires, officiers, assistants de police, élèves de l’école nationale de police, de par le président du Faso, vous reconnaitrez désormais comme chef, le contrôleur général de police Théophane SEGUEDA ici présent et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera pour le bien du service, l’exécution des missions, l’observation des lois et règlements du Burkina Faso », c’est par cette formule que le directeur général des écoles de police a procédé à l’installation officielle du nouveau patron de l’école nationale de police.

Il remplace à ce poste le commissaire principal de police, Roger Ouédraogo qui aura passé cinq ans dans cette école, d’abord comme coordonnateur des études, puis comme directeur depuis juin 2011.
« Je dois rendre grâce à Dieu pour ces cinq ans passé à l’école nationale de police, j’ai appris énormément, j’ai bénéficié de l’appui de la hiérarchie et de mes collaborateurs. Au moment où je passe le commandement, je voudrais remercier la haute hiérarchie du ministère et la haute hiérarchie policière qui m’ont appuyé, ce qui m’a permis de réussir ma mission à l’école nationale de police », soutient le directeur sortant. Il continuera à faire valoir ses compétences à un autre niveau, comme directeur de cabinet du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité.

Qui est le nouveau patron de l’école nationale de police ?

Agé de 55 ans, le nouveau directeur général de police est titulaire d’une maîtrise en géographie humaine. Il entre à l’école nationale de police en 1988. En 1991, il est promu chef de la brigade économique et financière. Plus tard, il occupera, tour à tour, les fonctions de directeur provincial de la police nationale de la Kossi puis du Zandoma, directeur régional de la police nationale du Centre-Nord, puis de l’Est.
Le contrôleur général de police Théophane SEGUEDA a été également été commissaire d’arrondissement de Bogodogo, puis de Baskuy. De 2001 à 2004, Théophane SEGUEDA a occupé le poste de directeur de la sécurité publique. Avant sa nomination comme patron de l’ENP, il était inspecteur technique au ministère de l’administration territoriale et de la sécurité…

Au niveau international, Théophane SEGUEDA a occupé les postes de Conseiller technique de la MINUSTAH (Haïti) et Training adviser de la MONUSCO (RD Congo) dans le cadre des opérations de maintien de la paix.
En termes de formation continue, il a suivi des stages de formation en Egypte, notamment sur la scène du crime et sur les crimes de fonds publics.
Le nouveau patron de l’école nationale de police n’est pas un novice au niveau dans le domaine de la formation. Entre 1998 et 1999, il était déjà formateur dans cette même école. On dit de lui un homme de principe, rigoureux et très professionnalisme dans le travail.

« Nous allons essayer d’approfondir tout ce que l’ancien directeur a fait. J’ai eu l’occasion de venir ici au cours d’une inspection du ministère et j’ai apprécié les qualités morales, la valeur intrinsèque de l’homme. Je sais qu’il a fait un travail impressionnant, il était animé de bonne volonté. Nous allons donc poursuivre son œuvre avec la grâce de Dieu, avec la collaboration de l’ensemble du personnel ici présents et bien entendu avec le soutien du ministère », a promis le nouveau directeur de l’ENP.
Toute chose qui permettra à l’école nationale de police de continuer à répondre à sa devise : « Bien apprendre pour mieux protéger ».

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés