Tenkodogo : le Comité de suivi et de mise en œuvre du schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme installé

vendredi 16 janvier 2015 à 02h16min

Réunis dans le Boulgou du 15 au 16 janvier 2015, des acteurs de l’aménagement et de l’urbanisation prennent part au 1er Forum urbain municipal de Tenkodogo sous le thème : « Participation citoyenne et construction des villes inclusives ». Placée sous la présidence de René Bagoro, ministre de l’habitat et de l’urbanisme et le parrainage de Denise-Auguste Barry, Ministre l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, représenté par son conseiller Technique, l’événement a connu l’installation du comité de suivi de la mise en œuvre du schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (SDAU).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Tenkodogo : le Comité de suivi et de mise en œuvre du schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme installé

Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, de par sa position de carrefour et de sa proximité avec Bagré Pôle, présente une démographie galopante, à l’instar des grandes villes de notre pays. L’urbanisation sur le plan national, qui prend du même coup de l’ampleur, quoique souhaitable, inquiète tous les acteurs. Avec un taux de 27,4% en 2012, le phénomène devrait atteindre le seuil des 35% dans les quinze prochaines années selon les experts. Cette croissance mérite d’être maîtrisée et gérée à temps, tant par le gouvernement que par les collectivités locales et les citoyens eux-mêmes. C’est dans ce contexte que près de 200 participants prennent part au forum de Tenkodogo, 1er du genre, au cours duquel le comité de suivi et de mise en œuvre du SDAU fut installé avec à sa tête le gouverneur de la région du Centre-Est, M. Ousmane Traoré.

Tenkodogo a désormais son comité SDAU

Outil de planification mis en œuvre dans le cadre du Projet pôle régionaux pour le développement, le schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) vient d’être mis à la disposition des partenaires techniques et financiers et des 12 membres du comité chargé de veiller au respect des orientations et des actions prévues dans la ville de Tenkodogo. Et c’est le gouverneur « miraculé » du Centre-Est qui présidera ce collège secondé par M. Christophe Kaboré, président de la délégation spéciale de Tenkodogo. Grâce à l’appui de la Banque mondiale à travers le projet Pôle régionaux de développement, le coût de la mise en œuvre de toutes les actions dans la province jusqu’en 2030, est estimé à plus de 88 milliards de francs CFA soit près de 5 milliards par an. Tenkodogo, dans 15 ans, devrait donc au regard de sa position stratégique dans l’activité commerciale de notre pays, avoir un « nouveau visage » tant dans son aménagement que dans son développement.
L’urbanisation, une affaire de tous

« L’avenir urbain se prépare aujourd’hui », rappelle le Ministre de l’habitat et de l’urbanisme en notant que d’ici 2025, 33 burkinabè sur 100 seront des citadins. Le forum urbain municipal, activité phare entrant dans le cadre du Programme Pays Urbain Burkina Faso (PPUB) soutenu grâce à l’appui technique et financier de Cities Alliance et ONU-Habitat, se veut un cadre formel et institutionnalisé pérenne d’échanges sur les questions urbaines.
Pour Christophe Kaboré, qui a déploré l’absence de plans d’occupation des sols (POS) dans sa ville, ce forum « permettra d’accroître la participation des populations urbaines au processus de planification » Et le représentant du MATDS de renchérir en rappelant la nécessité d’agir dans un cadre concerté loin des « attitudes attentistes ». L’ambassadeur de France au Burkina Faso, Franck Humbert a, pour sa part, souligné l’impact positif que l’urbanisation a sur la gouvernance politique et la croissance économique d’un pays.
Une visite guidée d’une dizaine de stands a permis aux officiels, dont le ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, Salifou DEMBELE, d’avoir un aperçu de tout ce qui se fait en matière d’aménagement et d’habitats à travers une exposition présentée par les services déconcentrés du Ministère de l’habitat et de l’urbanisme qui a par ailleurs annoncé la tenue prochaine d’autres fora dans les villes de Dori, Dédougou et Bobo-Dioulasso.
Des résultats sont incessamment attendus
Outre l’installation du comité, les participants du forum mèneront la réflexion, à travers quatre ateliers thématiques en rapport avec la ville de Tenkodogo, sur les questions de la mobilisation des ressources financières, la problématique d’accès aux services urbains de bases en zones non aménagées, la contribution des OSC dans la gouvernance municipale, enfin sur le pôle de croissance de Bagré. Et les résultats attendus au terme des travaux sont entre autres l’instauration d’une dynamique de participation citoyenne aux débats sur les politiques publiques en matière de développement urbain au niveau local et surtout l’amélioration de la gouvernance urbaine.
Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés