Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

mercredi 14 janvier 2015 à 21h51min

Le Parti écologiste pour un développement nouveau (PEDN) voudrait saisir l’occasion de cette première déclaration majeure de l’année 2015, présenter ses vœux de bonne santé et de bonheur permanent à l’endroit de chaque Burkinabè. Ces vœux s’adressent particulièrement aux autorités de la Transition sur qui repose l’espoir d’un peuple plus que jamais uni depuis l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.

Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

Chers compatriotes !
Le sujet des émoluments des députés de la Transition a, pendant longtemps, fait couler beaucoup d’encre et de salives par les canaux des réseaux sociaux et la presse nationale. Sur la question, le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel se traduisant par une polémique stérile autour du montant des émoluments des députés. Une première mondiale ! Depuis peu, l’on a en effet assisté à des contestations aux allures de règlements de comptes alimentées par des mouvements organisés ou non, mais dont l’idéologie et les objectifs sont encore à rechercher.

En rappel, l’article 4 du règlement du Conseil nationale de la Transition stipule clairement que « les députées de la transition perçoivent des indemnités fixées par la loi ». Il est donc clairement établi que le Conseil National de la Transition s’est appuyé sur les textes en ce qui concerne le traitement des députés. Et mieux, l’institution sur la clairvoyance de son président, a consenti des efforts dans le respect de l’esprit de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2015 ainsi que la mémoire des martyrs.

Toutefois, dans un débat télévisé, le Député Alexandre Sankara de la composante « parti politique », désigné par son parti, l’UNIR/PS a avancé des allégations volontairement erronées sur le traitement des députés. Le PEDN émet trois hypothèses pour expliquer cette attitude du député Sankara :
-  Frustration et déception après échec dans sa convoitise du poste de questure et de la présidence de la COMFIB ;
-  Intention d’un sankariste à faire du populisme ;
-  Reflet de l’incapacité de l’UNIR/PS à gouverner notre pays.

En tout état de cause, l’intention manifeste de faire du populisme ou de la récupération ne sied pas pour exprimer au peuple une sincérité et une honnêteté en ce sens que durant la législature déchue, le député Sankara n’a pas daigné faire étalage de ses émoluments au peuple burkinabè qui ployait déjà dans la misère. Par conséquent, il y a de bonne raison de douter de la sincérité du député Sankara.
D’autre part, le PEDN s’interroge sur l’idéal prôné par le Balai Citoyen en ce sens que l’activisme dans ce contexte de transition serait certainement une opportunité de permettre aux casseurs de boutiques, de banques, et de magasins de riz de se ravitailler à nouveau. En attendant de produire un Bilan détaillé sur les trois mois de la transition, le Bureau politique national du PEDN a produit un rapport sur la genèse des mouvements terroristes ou rebelles à tel enseigne que l’analyse des germes sont facilement perceptibles.

Vaillant peuple du Burkina Faso ! Il nous appartient d’élever notre réflexion sur les causes de la vie chère et de se convaincre qu’elles sont à rechercher dans le système de monopole entretenu par le régime COMPAORE, la spéculation des terres par nos propres populations au profit des agro-business man et le soi-disant boum minier donnant de faux espoirs aux populations.

Enfin, et comme le dit une sagesse : « il n’y a point de vent contraire à celui qui sait là où il va ». Nous devons donc rester vigilants et nous mettre à l’évidence que Blaise Compaoré est certes parti, mais ses ouailles pullulent toujours et tirent les ficelles avec droiture. Interrogeons-nous sur où va le pays des hommes intègres dans cette divine transition de dix mois et dont ses fils peinent à profiter par manque de discernement.

Le PEDN pour sa part interpelle les leaders d’opinion à s’approprier l’esprit de la transition pour la stabilité de notre pays. Aux familles des martyrs, que le tout puissant maître de toute situation les assiste chaque instant de son amour.

Vive le PEDN !
Vive l’écologie politique !
Vive le Burkina Faso !
Evrard SORGO,
Président du PEDN,
Député de la transition

Vos commentaires

  • Le 14 janvier 2015 à 22:11, par bila balbone En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Mr Sorgo,vous n etes qu un conseiller de la transition.le conseil national de transition regroupe des conseillers comme son nom l indique.Descendez dans l arene des futures élections, faites vous voter et proclamez vous depute voire Honorable .Consultez vos larousses .Merci

    .

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 22:28, par gohoga En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Bien dit Monsieur SORGHO

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 22:35, par FASODEIN En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Merci pour votre contribution aussi intellectuelle ;
    les efforts consentis par le président du CNT ont pris effet bien après la sortie médiatique du député SANKARA ; cela pour dire que cette sortie n’ a pas été vaine ; elle a produit tous ses effets ;
    ensuite, pour dire la vérité aux gens on a pas besoin de passer par quatre chemins ; combien sont-ils qui se contredisent sur cette question d’émoluments ? à commencer par le président du CNT lui même ! de 751 000 on est à 1 051 000. si le député SANKARA dit faux, qui des deux nous dit la vérité ?
    enfin nous pensons ici qu’il ne faut pas pour l’instant s’attacher à la hauteur des débats ; le régime déçu était un exemple sur ce critère mais hélas ! regardons plutôt la sincérité de leur déclarations. La jeunesse actuelle n’est pas préoccupée par des discours d’académiciens ; elle veut la transparence, la justice, l’emploi, la sécurité, etc. avec le peu de moyen dont dispose le pays, il faut rationaliser la gestion ; c’est tout !

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 22:47, par Yako En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    On l,aura compris Mrs les ecolos.C,est parti pour la guerre des deputes,pardon Mrs les conseillers du CNT car les deputes de la republique ne tombent jamais dans les travers d,un reglement de comptes en public.Quelle image vs donnez au pays ? Je vois bien que Mr Sankara ne veut pas etre complice de l,omertà du CNT du coup il est la bete noire de l,hemicycle.Sinon que les chiffres donnes x ce dernier n,a pas ete dementi x le questeur M.Alphonse Ouedraogo,il a essaye a sa facon d,embrouiller les contribuables x des details savants.Que vs ramenez les emoluments a 880.000frs c,est tjrs dementiel.En effet,aucune personne serieuse peut s,acommoder a un salaire pareil non merite Par le travail au Burkina.On ramasse des eternels chomeurs dans les bas quartiers pour en faire des deputes dont les seules qualites c,est d,avoir eu le courage de casser,piller et bruler entre 30 et 31 oct 2014.Que la guerre du pain eclate entre deputes c,etait previsible.Alors,pour l,amour de Dieu epargnez-nous de vos querelles du partage de butin.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 23:05, par podrbem En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    je reviens demander à ce monsieur:tu peux faire le travail d’un million ?Bien sûr que Blaise et ses partians avaient raison.Le BF ne peux pas exister sans Blaise.puis-que vous et Blaise vous êtes les mêmes:des vautours vous voulez avancez ce argument pour qu’on vous laisse bouffer mais c’est raté.si Blaise avait commencé à bouffer comme vous dès son arrivé le BF allait disparaître.CNT DEGAGE

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 00:02, par Le Vigilent En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Monsieur le CONSEILLER - pardon "député" - Evrard SORGO, vous êtes la honte du CNT. Vous annoncez votre intention d’élever le niveau du débat sur les émoluments des "députés" de la transition et au finish vous abaissez ce débat a un niveau que, par décence, je me refuse a qualifier. L’argument massue, mais pas du tout convaincant, que vous avez trouvé pour justifier le niveau des émoluments contestés est qu’il est écrit dans Charte de la transition que "les indemnités des membres du CNT sont fixées par la loi" et de préciser que "le CNT s’est appuyé sur les textes en ce qui concerne le traitement des députés". Franchement c’est trop faible comme argument. Pourquoi s’appuyer sur des textes élaborés par un régime décrié et chasse pour sa mauvaise gestion des ressources publiques pour s’octroyer des avantages indus, alors que nous sommes tous d’accord "que plus rien ne sera comme avant" ? A ce propos, vous ne pas que le CNT ne devait proposer et/ou adopter des textes mieux permettant de servir des émoluments qui tiennent compte du contexte de la transition ?
    Vous voyez bien que vous êtes loin d’avoir élevé le débat sur la question des émoluments des membres du CNT. Peut-être que c’est trop vous demander puisque, apparemment, vos intérêts bassement matériels passent avant les objectifs de la transition. Pour être plus objectif, vous auriez dû énumérer les différents éléments de ces émoluments, justifier leur raison d’être dans le contexte actuel ainsi que les montants a affecter a chacun des éléments jugés pertinents.
    A l’analyse, je trouve que la clique de Monsieur SORGO et tous ceux qui lui ressemblent feraient pire que Blaise Compaoré et sa bande en matière de la gestion des ressources de l’Etat. Je me rappelle qu’un d’eux a dit au cours d’une émission en moore sur OMEGA FM que "les émoluments servis aux membres du CNT ne représentent qu’une infime partie du budget de l’Etat qu’ils ont voté et qui est de plus de 1000 milliards de FCFA". Si l’on suit son raisonnement, les douaniers et les agents des impôts, qui mobilisent les ressources du budget de l’Etat, souvent au risque de leur vie, devraient avoir des salaires de plusieurs millions par mois !

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 00:51, par wenlasida En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Ce type put la misère. le peuple a réagit avant que le député SANKARA ne parle. SY a passé tout le temps à tirer sur le régime passé. le reggae man de la transition qui n’a jamais vendu cinq CD a mangé la carotte jusqu’aux feuilles. entre nous votre mouvement est ce une association un parti politique eu quoi encore. sincèrement je n(ai jamais entendu parlé de ce truc. Éclairez moi svp

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 03:17, par sansanollo En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    mendiant larmoyant que tu sois.quelle platitude.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 09:08, par Aubin En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Pardon, Arretons de tourner au tour du pot et disons a Blaise Compaore de revenir gerer le pays la. Parce les Sankaristes sont plaisantins.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 09:23, par le justicier En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Espéce de corrompu !Ns remercions alexandre sankara pr sa franchise.le peuple lui en saura gré.toi ki as défendu le charcutage de l’article 37 on te voit venir avec ce plaidoyer pr sherif sy quis’est montré indigne et de moralité douteuse.griotisme kan tu ns tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 10:23 En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    La réduction du budget du CNT est normale et logique dans la mesure où le nombre des membres du CNT est en baisse considérable par rapport au nombre de membre de l’AN passée. Votre débat sur la question est plutôt stérile et sans sens ; c’est un regret profond pour moi que des idées sordides de la sorte viennent encore pour vexer l’opinion publique qui s’affirme à voir une meilleure gestion du pays. Vous inviter sournoisement les gens à la révolte, à la manifestation par vos propos au point que je prends pour le diable incarné prêt à voir le pays embrasé. Vous en aurez pas cette occasion. Qui a compris le vent de la révolution doit se mettre en examen profond quand l’opinion générale et populaire entame un dépend sur une question. Ce genre de question ne devrait être analysée sordidement comme vous le faites. L’opinion invite les membres du CNT à revoir le montant de leur émolument qui est jugé excessif. Parler que le budget est réduit n’est pas le débat mais c’est ramener le débat national ; le déplacer ou l’éviter. Prenez garde dans vos propos.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 10:56, par delwendé En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    pourquoi te fais tu appeler député de la transition . je pense que vous êtes des conseillers et non des députés. entre nous si on devait passer par des élections pense tu que ton parti inconnu aura un seul député à l’assemblé. de quoi te plains tu le poste que tu occupais avant la transition te fessait t il gagner plus que ce que tu as au CNT.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 10:59, par Arrêtez de convoiter ! En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Merci au PEDN,
    Il est vraiment souhaitable que les partis politiques se mouillent le maillot. Il s’agit ici d’éduquer nos masses pour qu’elles comprennent comment fonctionne une institution. On ne discute pas le salaire du Directeur general avec les ouvriers. Faisons attention ! Elevez un peu le débat s’il vous plait, forumistes. Qui voulez-vous à l’assemblée pour suivre pouvoir executive et légiférer ? Voulez-vous simplement que l’Assemblée soit occupée par des chômeurs chroniques, sans espoir ?
    Je pense qu’il nous faut des anciens ministres, anciens gouverneurs, diplomates, des magistrats, etc. Vérifiez dans la sous regions ! Nous ne sommes pas les plus riches, mais pas non plus les plus pauvres. Je suis à l’Etranger, je puis vous dire que nous embauchons et nous payons mieux qu’au moins 3 de nos voisins.
    Bref, Ce n’est pas maintenant qu’il faut regler ces problèmes. Le CNT a déjà fait l’effort de diminuer de lui-meme. Ce n’est pas son role. Sa mission est d’une durée très limitée, encourageons-les à travailler sur les priorités.
    From Bko

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 10:59, par L’indigné de Ziniaré En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Monsieur du PEDN, je suis vraiment indigné après avoir parcouru votre récit. Avant juste d’arriver la fin de votre récit pour me convaincre que vous êtes député CNT, déjà au début je me suis posé la question de savoir si vous êtes du CNT ou pas. Si vous n’étiez pas du CNT, nous allons autrement analyser votre récit. mais hélas je crois sincèrement que vous êtes mal placé pour juger car vous faites parti. Et tout de suite nous constatons que vous n’êtes pas sincère dans ce que vous dites. Vous parlez de l’article 4 du règlement du CNT qui stipule clairement que les députés de la transition perçoivent des indemnités conformément à la loi. Vous faites référence à quelle loi ? Justement si c’est à l’ancienne loi de l’Assemblée nationale de Soungalo Ouattara, c’est là le problème. Car pour nous, en toute âme et conscience et vu le contexte dans lequel vous avez été désignés, vous devriez réfléchir avant de vous octroyer ces fortes sommes.
    Parlant du Député Alexandre Sankara, j’ai bien suivi les débats à la TNB mais pour ma part et cela n’engage que moi, pour ce sujet, le député Alexandre Sankara a fait preuve d’homme intègre. Là ou certain ont refusé de venir affronter la vérité, il accepté ce présenter à la télé, de donner des informations sur les montants et de reconnaitre avec tous ceux qui étaient sur le plateau que le CNT a manqué de tact et de clairvoyance par rapport à ce sujet. C’est cela que nous demandons à nos hommes politiques ; nous dire la vérité, accepter de reconnaitre les torts et s’engager à les corriger pour l’avenir. Nous ne demandons rien que cela à nos hommes politiques. (Nan Lara en sara, La patrie ou la Mort nous vaincrons)

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 11:45, par Sid Pa Yii En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Le débat politique sera toujours bas avec des politiciens de sa trempe. Qui est il ? d’où vient il ?Qui le connaissais ou son parti avant sa sortie ?Peut être qu’il est pire que Sagnon et Dieguimdé réunis ! Si il avait une hauteur d’esprit il n’aurait pas dû siéger mais laisser un de ces militants et là il a du recul pour parler....mais comme il est dans la galère et qu’il espère glaner en 10 mois, ce qu’il ne pourrait avoir en 10 ans alors...il bondit dessus !Ce qui gêne le plus ces députés de la transition , c’est le fait que tous les membres de leur association ou partis savent maintenant ce qu’ils gagnent et seront donc obligés de faire un geste....bande d’égoïstes !

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 12:07, par leseigneure En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Toi comme ça tu es un député,n’importe quoi.Il faut revoir ; vous n’êtes pas des députés il faut revoir ; votre règlement intérieur,vous êtes des membres du CNT ou des conseillers.Vous n’aviez pas été élu et dans notre constitution qui est en vigueur ; un député n’est pas désigné.L’erreur a été commise je ne sais pas si c’est exprès ou pas ,de vous appeler député ;je regrette mais vous n’êtes pas des députés du peuple.Si vous ne voulez pas diminuer vos émoluments de façon raisonnable,il faut libérer le planché pour qu’on désigne d’autres représentants.
    Ou mieux on supprime le purement et simplement le CNT et le président( avec son premier ministre) dirige par décret.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 12:42, par jonassan En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Honte à toi et compagnie. Je crois que le peuple doit prendre ses responsabilités. Comme c’est l’argent qui intéresse ces messieurs, donnez-leur leur argent et renvoyez-les immédiatement à la maison.
    Comment devant cette révolution d’octobre couronnant des années de lutte de citoyens ayant tout perdu, carrière, entreprises, famille ; comment donc devant cette bravoure, quelqu’un peut aller s’asseoir quelque part toucher plus de 500.000 frs au nom de ce peuple, refuser d’en donner le montant jusqu’à ce qu’on le traine devant télé et radio et venir ici lamentablement coucher des lignes explicitant un niveau insuffisant de député.
    Si les textes légaux donnent x aux députés ; est-ce que tu es député ? Tu a été élu par qui ? Prends le dictionnaire - je sais que tu ne sais pas de quoi il s’agit - et instruis-toi. Et ce peuple qui a pensé que vous avez réclamé le titre de "député" pour seulement pouvoir voter nos lois ; il ignorait que c’est l’argent que vous visiez.
    CE QUI M’ATTRISTE C’EST QUAND ET QUOI VOUS ALLEZ VOTER ? SI LE CNT EST REMPLI DE GENS COMME TOI, ON EST FOUTU ET JE CROIS QUE VRAIMENT ON EST FOUTU.
    _

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 12:44, par lewil En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    M. Sorgho, avant de parler, si vous êtes honnête, pouvez-vous nous dire combien vous avez touché en fin décembre ? Et vous traitez le député Sankara de populiste tout simplement parce qu’il a eu le courage de dire de qu’il a touché comme émoluments en fin décembre. Les ouailles de blaise ne peuvent pas ne pas pulluler avec des vendus comme vous, détourneurs légaux de nos ressources. les sankaristes ne sont pas les plus irréprochables, mais on peut leur reconnaître une certaine constance dans l’opposition Burkinabé et leur modestie et objectivité dans l’appréhension des situations socio-politiques au Burkina. Personnellement je ne suis militant d’aucun parti mais je les préfère aux affaires juste pour un test.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 13:33, par Miracle En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    je suis désolé de savoir qu’il a des personnes de votre genre et de votre trempe M. SORGO . Depuis quand votre votre parti existe ?
    vous êtes hors du débat et vous nous prouvez tout ce que nous pensions de ce CNT, avec de telles déclarations pensiez vous avoir un niveau aussi petit que ça des débats politiques.
    M. SORGO je vous pose juste une QUESTION ?
    qu’est-ce qui vous a amené au CNT ? n’est-ce pas la RUETOCRASIE ?
    avec tout le respect que j’ai pour vous, je vous dis que nous nous en foutons que vous doutiez de SANKARA, c’est votre problème.
    il a eu le courage de dire ce qu’il a perçu.
    votre déclaration est à l’image de vos ambitions : politiques du ventre,
    dommage pour vous, vous venez de vous faire connaitre au peuple et de la plus mauvaise des manières : opportunisme et courbette politique.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 14:54, par Zizou En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Ce type j l connais bien il s’apelle Evrad Sorgho un parvenu je vous assure.
    Quand j’ai vu son nom à la CNT j’etais vraiment surpris.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 15:43, par Alfred En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Ce type là est vraiment un insensé. Il ne mérite même pas d’être écouté. Dis moi pourquoi Alexandre SANKARA va en vouloir au CNT puisse lui même y fait parti. Y’a t’ il plus frustré que toi ? Lui au moins fut député dans la législature passée et toi ? Les gens n’aiment pas la vérité dans ce pays, ces gens là sont les vrai ennemis du peuple, méfions nous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 15:49, par boly En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Mon cher les gens savaient cela avant que le député SANKARA ne s’exprime à la télé. Tu pense qu’on est bête ou quoi ? tout se sait dans ce pays. Il n’a fait que dire la vérité et ce sont des homme comme cela dont nous avons besoin pour nous représenter, pas des parvenus comme toi. Jusque là on peut au moins reconnaitre une chose aux sankaristes, c’est leur constante

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 16:46, par cvriho En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    vivement que la transition finisse car elle a ouvert la porte à trop de fantoches inconnus de nous pourrir la vie.ce monsieur n’est pas capable de mobiliser ces enfants et il devient députe et au lieu de se cacher pour manger il nous
    saoule

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 16:46, par Tolérance En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    M. le député du CNT, évitez après vos forfaits dans la continuité de la mauvaise gestion des ressources, vielles habitudes que vous condamniez et que vous imitez aujourd’hui dans vos intérêts égoïstes de prendre les gens pour des idiots, des nez percés. Si vous étiez intègres comme vous le dites, vous auriez pu commencer par la révision de ces textes au lieu de vous aligner égoïstement en poussant le ridicule dans leur citation dans la constitution comme références pour vous justifier.
    Vous n’êtes pas des députés politiciens qui ont utilisés toutes les astuces en pensant à ces émoluments pour se faire élire. Vous êtes des délégués désignés parce que jugés intègres pour justement revoir ces textes et les adapter à nos réalités. Les critiques ne se limitent pas seulement à vous mais aussi aux membres du gouvernement dont les émoluments doivent être révisés, adaptés à notre contexte et publiés. Des présidents ont déjà donné l’exemple dans ce pays. Des Ministres ont voyagé en classe économique dans ce pays. Le peuple a les yeux braqués sur vous et attend que vous pausiez les bases pour les dirigeants du futurs . A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 16:53, par SINGA En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Le Parti écologiste pour un développement nouveau (PEDN) voudrait saisir l’occasion de cette première déclaration majeure de l’année 2015.... Hé Dieu qui est ce Mr ? quel est ce nouveau parti d’écolo ? Et c’est ça une première déclaration de 2015 ? Juste pour nous faire comprendre que la réduction des émoluments ne te permettrons pas de tenir, puisque tu mourra sans être un député mon cher. Et puis qui est ton compatriote ? en tout cas pas moi parce que je crois que tu n’est pas de nos cieux. Sans scrupule ni de morale pour oser étaler des insanités de ce genre sur un citoyen qui à fait son mea culpa à la rtb. Et d’ailleur sana azize nous doit des explications pour s’être pas présenté à la télé ce soir là. Que Septembre 2015 arrive vite sinon je vais maigrir de rage.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 17:07, par Intérêt égoïste OUI_défenseur de son propre manger ! En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Voici quelqu’un qui n’a pas le niveau et qui pense élever le niveau du débat !
    C’est vraiment dommage ! Notre démocratie est en train de subir un braquage ! et cela surprend vraiment ! si vous pensez être en situation de sécurité et de stabilité dans une telle situation, eh bien ! tant mieux !

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 17:25, par Paix En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Donc comme ça tu te dis intellectuel ? Mon frère, tu fera mieux de te cacher et empocher te sous sur le dos du contribuable. Vous voyez des saprophytes comme ce monsieur, il sont près a faire tout pour que la transition ne prenne pas fin dans 10 mois mais on vous tiens a l’œil. Le sankariste lui au moins il au eu le courage de dire ce qu’il pense sur les antennes de la télé. et toi ? Nullard.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 18:25, par koala En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    Ce parti a eu quel score en 2012 il est implante dans combien de Region oh pardon dans combien de secteur

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2015 à 20:12, par Dristo En réponse à : Emoluments des députés de la transition : Le PEDN regrette la faiblesse du niveau des débats politique et intellectuel

    C’est dommage M. Sorgho que de penser ainsi. Et pire tu parle de relever le nivo des debats. Tu fais honte mon cher. Ton parti devrais te demander des comptes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés