Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

mardi 13 janvier 2015 à 21h38min

La crise au sein de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) est en train de prendre une dimension inquiétante. Ce mardi 13 janvier 2014, des producteurs de coton ont marché pour demander la démission de leur président, Karim Traoré. Partis de la place Tièfo Amoro de Bobo-Dioulasso, les manifestants ont marqué un arrêt au gouvernorat des Hauts-Bassins avant d’aller mettre sous scellés le siège national de leur organisation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

Après un temps d’accalmie, les détracteurs de Karim Traoré sont revenus en force. Contre un certain nombre de forfaitures imputables à l’actuel président de l’Union nationale des producteurs de coton (UNPCB), des manifestants ont pris d’assaut la place Tièfo Amoro. Résolus à tourner la page Karim Traoré, ils ont entamé leur journée par une lecture publique des malversations qu’ils imputent à l’actuelle équipe dirigeante de l’UNPCB. Contre Karim Traoré et ses collaborateurs, il est entre autres reproché le détournement de 20.000.000 F CFA comme frais de commercialisation de maïs en date du 19/08/2013, le détournement de 35.000.000 F CFA en date du 19/12/2013 comme frais de commercialisation de maïs en date du 19/12/2013, comme frais de commercialisation de maïs, le détournement de 10.000.000 F CFA comme contribution pour la résolution de la crise entre les producteurs de coton et les sociétés cotonnières. Dans le viseur des manifestants, on notait également les secrétaires généraux des ministères de l’Economie et de l’Agriculture. Ces deux secrétaires généraux auraient reçu un peu plus de 5.000.000 F CFA comme frais de carburant. Pour attester leurs propos, les manifestants ont ventilé des ordres de paiement qui auraient été ordonnés par Karim Traoré.

L’UNPCB sous scellés

De la place Tièfo Amoro et après avoir été remontés en bloc contre Karim Traoré, les marcheurs ont pris la direction du gouvernorat des Hauts-Bassins. Au lieu d’une marche, la foule de manifestants a opté pour une course. En quelques minutes, le cortège a ainsi rallié le gouvernorat où un cordon de sécurité a réussi à calmer les ardeurs. A l’absence du gouverneur Alfred Gouba, c’est son secrétaire général (SG), Bernard Béba, qui a accueilli les manifestants. Le secrétaire général et son assistance ont ainsi eu le privilège d’entendre le message que les producteurs ont adressé à Michel Kafando, le Président du Faso. Pour l’essentiel, la lettre adressée au Président du Faso demande la démission sans conditions de Karim Traoré avec en sus des poursuites judiciaires.

Bernard Béba a tenté de convaincre les manifestants à ne pas mettre sous scellés le siège de l’UNPCB. C’était peine perdue. Et même l’important dispositif sécuritaire n’a pas dissuadé les manifestants à aller au bout de leur acte. Ils ont ainsi cadenassé la grande porte de l’UNPCB avant de regagner la Place Tièfo Amoro pour la mise en place d’un bureau transitoire. Naon Voubié, Doyé Zoumbiessé, Abou Ouattara et Tani François étaient les meneurs de cette manifestation.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 janvier 2015 à 22:14, par Citoyen
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Huuum ! Si ces gens disent être des producteurs de coton, qu’ils convoquent une AG ! Vous croyez que le gouvernement est bête comme vous ? L’UNPCB est régie par des textes ! le MARHASA sait de quoi il s’agit ; vous croyez qu’on peut démettre un Président d’OP comme si on est au marché ? Si le gouvernement le fait, il répond en justice ! Si on promet un paysan à des responsabilités politiques, il en fait trop.
    Honnêtement je demande au gouvernement de convoquer une AG extraordinaire de l’uNPCB on verra la réalité !
    Des défis se présentent à la filière aujourd’hui : prix bas du coton, engrais chers, demande de subvention à l’Etat et aux PTF ! et ça vous interèsse pas ; c’est le pouvoir qui vous intéresse ! je souhaite que les noms de partis politiques qui sont utilisés se déclarent officiellement sinon leur électorat va en pâtir !
    Nous sommes habitués à ses crises de producteurs ! laissez-les ils vont s’entendre ! C’est seulement deux raisons qui prévalent dans cette crise : politique et..... en fait Karim TRAORE est du Nord du Burkina Faso. A bon entendeur salut !
    Que les autorités fassent attention dans la gestion de cette crise ! sinon le pays va s’embraser ! le genre Karim TRAORE est très nombreux !
    Au niveau de la filière on attend ; sinon on décide d’éliminer une partie des producteurs de la liste et on continu ! Attention ! Attention ! le pays a besoin de calme SVP !
    Allez aux élections en AG s’il y a un problème ! c’est tout ! Nous n’allons pas tolérer des opportunistes déstabilisateurs dans notre filières !

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2015 à 22:21
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    S’il y a un secteur qui doit être changé complètement c’est bien celui du coton. Toute la SOFITEX était aplati sur le ventre aux lancements de campagne du Président Compaoré. Il faut forcement investiguer ce secteur et vraiment demander des comptes. Mais très honnêtement je suis déçu par le Président de transition et le premiers ministre. Ils font plus de bruit de surface que de travail de profondeur. Je pense que nous devons nous préparer à une vraie révolution dès les élections terminées. L’autre possibilité serait d’exiger toutes les investigations avant les élections car ceux qui seront élus vont faire la même chose. IL FAUT SE LEVER POUR AVOIR PLUS DE PROPRES PERSONNALITÉS.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2015 à 23:02, par Sid Pa Yii
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Si les preuves sont avérées je pense que Karim Traoré devra rendre le tablier car il y a une vie après la présidence ; toutefois un audit de l’UNPCB devra être fait depuis la gestion de François Traoré à nos jours afin que tout ce qui a été pris soit restitué aux cotonculteurs qui n’ont que trop souffert. Les largesses reçues des différents responsables ministériels devront être récupérés par une retenue à la source. La plus grande audit concernera la SOFITEX afin que l’on sache afin ce que cette caverne d’Ali Baba révèlera....

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2015 à 23:05, par dijoncte
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Chassé ce voleur.un point c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2015 à 23:57, par Observateur
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Chers internautes et frères Burkindes, je pense qu’il faut qu’on soit realiste et honnete dans nos analyses. Le problem qui est pose est la malversation et mauvaise gestion financiere.
    Ne metamorphosons pas le probleme en voulant distraire les gens avec des questions de dire qu’il est du CDP ou qu’il est du Nord du Burkina.
    M. CITOYEN qui a itervenu en 1er n’est pas franc et doit etre un agent de la boite en temoigne la fin de son texte. c’est pas un probleme technique, ou bien tu te sent coupable ou complice de ce qui leur est repproche ?
    Pire, ce qui parle de faire audit depuis la creation de l’UNPCB sont malhonnetes et refuse de voir la verite en face. Le probleme pose est clair avec des preuves, quel est le lien avec faire audit depuis 1998 si c’est pas pour distraire les gens et rendre tout le monde coupable juste pour blanchir l’actuel accuse.
    On est en face d’une situation ou quelqu’un est accuse avec des preuves, au lieu de dire si les preuves sont vraies ou fausses, vous dites de fouiller dans le temps pour voir si quelqu’un d’autre n’a pas voler.
    De grace, cette situation est loin de probleme du Nord ou du Sud. C’est malhonnete et inconscient (M. le Citoyen, agent de l’UNPCB) de deporter le probleme sur ce terrain car nul ne sait a quoi ca peut aboutir. Les Burkinabes sont assez murs pour ne pas vous ecouter dans ce sens. Stop cela pendant qu’il est temps

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 00:13, par X
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Him, qui est propre parmi ceux qui demandent la démission de Karim Traore. A la limite, Abou Ouattara. Ces gens ne peuvent même pas former un bureau et travailler ensemble. Ce sont des magouilles de Tani quand il était premier Vice Président de l’UNPCB qui ont détérioré les bons rapports entre François Traore et Tani François. C’est Tani François qui a trahi Françoi Traore et le pousser à la démission. S’ils sont garçons, ils n’ont qu’à appeler le sampèrè(la foudre et voir qui est claire dans cette affaire).
    Si c’est d’autres personnes qui demandait ça, ils auront la bénédiction de Dieu, mais ceux là, ils luttent que pour leur ventre.
    Ils sont dans une logique de vengeance. Que Dieu sauve les producteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 02:19, par MARBAYASSA
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    nous voulons des comptes de l’union depuis l’ancien président Traoré devenu MPP qui pense aujourd’hui mettre l’union au service des RSS. ça ne passera pas ; Je suis contre Karim mais aussi contre le retour du "paysan MPP" qui a passé son temps à se sucrer aussi

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 03:15, par philly
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Pauvres cotonculteurs. Yaako

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 06:13
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Pour le compte de l’internaute "Citoyen", même si on est un vendu de l’Unpcb, il faut éviter ces genres de déclarations. Le pays ne s’embrasera jamais du fait de forfaitures d’un individu et de son clan. S’il est prouvé que Karim Traoré et son équipe ont commis des malversations, de même François Traoré et son équipe en ont fait de même. Karim Traoré devrait faire un audit dès sa prise de fonction, mais il ne l’a pas fait malgré les injonctions des sociétés cotonnières. Pour quelles raisons ? Lui seul peut répondre. Vous cherchez à régionaliser cette crise, ce qui est grave. A l’Unpcb il y’a une pluralité et vous n’allez pas nous entraîner sur ce terrain. Je souhaite que les autorités soient vigilentes pour ces extirper ces oiseaux de mauvaise augure de nos rangs. Au sein de la filière coton il y’a une cure à faire (Ministères du Commerce, Agriculture, Finances, Sofitex, Socoma, Faso Coton, Unpcb, SP/SFCL) pour en extirper la racaille qui s’y trouve. Un audit et des investigations pour pillage, enrichissement illicite et exploitation abusive des producteurs doit être fait. Les subventions sur les engrais sont détournés sous d’autres formes (surfacturation par les directeurs des approvisionnements de Sofitex et leurs alliés), opacité sur les ventes de la fibre et de la graine. Je lance un appel solennel aux autorités de la Transition, aux OSC (Balai Citoyen et autres). Il faut nettoyer cette maison qu’est la filière coton. Les clientélisme, le clanisme et le copinage doivent cesser. Vive le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 06:19
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Karim Traoré, Francois Traoré, Tani Francois, Abou Ouattara = même chose et mêmes détourneurs de biens des producteurs. Il faut une AG et interdire ces bandits de se présenter. La Sofitex doit être nettoyer d’une partie de ces spolieurs et affameurs des producteurs. Vive le coton

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 06:44, par youblobissan
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Karim Traore roule en gosse 4 x 4 Toyota de service . Et le cotonculteur ?
    c’est la société qui est ainsi faite. Celui que je représente croupit dans la misère et moi dans l’abondance.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 07:16, par gwèè
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    chacun cherche à manger ooooh !!!!!! aler courage

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 08:36
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    En réaction à l’écrit (1) je pense que ce dernier ne sait pas comment se bureau est arrivé au perron de l’UNPCB sinon, il ne parlerait d’AG pour mettre en place un quelconque bureau. Encore, il dit que si le gouvernement demande la dissolution du bureau, il sera traduit en justice. De quel justice tu parles ? Un président qui est accusé de malversations financières, le rôle du gouvernement c’est de veillez à la bonne marche des Organisations coopératives (OP). De ce fait, il peut vérifier les faits à lui reprocher et si cela est avéré, traduire ce dernier devant les juridictions pour qu’il réponde de ces faits de malversations.
    Arrêtes le massacre lorsque tu dis que Karim est du Nord. c’est aujourd’hui que vous voulez divertir les gents ? Karim fut président de la CRA dans la boucle du Mouhoun ne venait il pas du Nord ? en ce moment. Quant il accédait à la présidence de l’UNPCB, sous mandat des producteurs de coton du Mouhoun ne venait il pas du Nord ?
    Arrêtez de divertir les gents car l’arme du faible est de toujours utiliser la religion, l’ethnie pour déplacer un problème à lui reproché. Karim à tout eu dans la boucle du Mouhoun et aujourd’hui il a fait des malversations financières et ses détracteurs ont toutes ces preuves quoi de plus normal que de chercher à confronter toutes ces pièces pour faire la vérité. Soyons sage et ne déplacer pas le problème si Karim est coupable qu’il démissionne.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 08:52, par paysannoir
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Ce n’est que le début du commencement. Les producteurs vont maintenant faire savoir que c’est grâce à eux que le Burkina vit. Il faut sortir tous les dossiers sales mais agissons dans la légalité. Après le coton, il y a les semences (ministres semenciers, DG semencier, DR semenciers, service national des semences, et inspecteurs dealers), les projets du ministère de l’agriculture qui ont enrichi plus les fonctionnaires que les producteurs, y en a beaucoup. Producteurs du Faso, debout et en avant pour le combat. les opérations équipements agricoles, le deal sur les engrais,

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 08:59
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Naon Voubié, Doyé Zoumbiessé, Abou Ouattara et Tani François étaient les meneurs de cette manifestation. Vous pensez que la filière coton appartient aux Bwaba seulement ? C’est deux raisons qui prévalent dans cette crise : politique et..... en fait Karim TRAORE est du Nord du Burkina Faso. A bon entendeur salut !
    Que les autorités fassent attention dans la gestion de cette crise ! sinon le pays va s’embraser ! le genre Karim TRAORE est très nombreux !
    Au niveau de la filière on attend ; sinon on décide d’éliminer une partie des producteurs de la liste et on continu ! Attention ! Attention ! le pays a besoin de calme SVP

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:00, par jonassan
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    sous-scellé ou cadenassé ? Si c’est sous-scellé seul un huissier a le pouvoir de le faire et sa brisure vous soumet à la justice tandis que si c’est cadenassé par les manifestants, le cadenas peut être rompu sans poursuite judiciaire aucune. La nuance est donc importante.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:01, par sanou john deere
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Je tremble pr mon pays. Dc ds ce pays qd on est pas d,accord on se lève on ferme les portes et puis y,à rien. François tu as gérer la boîte pdt combien de temps. Toi l,homme de main de Salif Diallo.
    Salif t,à confié la mission de tt faire pr récupérer les paysans pr préparer les élections. Comme lui même le dit on ne peut pas laisser les plus grands électeurs
    ds les mains des ggens qui ne sont pas MPP. On a vu comment les cars arrivaient à la place SITARAIL avec les producteurs. Dis nous où tu as l,argent pour payer le transport et la prise en charge de ts ces gens. Peuple voici le modèle de gestion qui nous attend. A bon entendeur......

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:02, par Issouf
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Je suis parfaitement d’accord avec la réaction(5)

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:03, par Tchientigui
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Je réponds à Citoyen pour lui dire d’éviter les amalgames dangereux et tendancieux en voulant tout politiser et mettre les revendications légitimes des producteurs de coton sur le compte des considérations ethnicistes. Citoyen, je vous le dit, les yeux dans les yeux, vous êtes dangereux pour la société et le pour pays. Quel est le fonds du problème ? Karim Traoré a fait de façon continue des chèques en son propre nom qu’il n’arrive pas justifié, malgré les injonctions de son conseil de gestion. Il s’agit d’un problème de gestion et non d’un problème politique ou ethnique comme veut le faire croire Citoyen. Je pense qu’il suffisait à Karim d’apporter les pièces justificatives des chèques et de s’amender auprès de son conseil de gestion. Au lieu de cela, il fait le dos rond (comme il est imbu de sa personne) et nargue ses camarades.
    Concernant les solutions de sortie de crise, Citoyen se perd en demandant au gouvernement de convoquer une AG extraordinaire. Il appartient aux membres de l’UNPCB de convoquer une AG extraordinaire en vue de trouver les solutions idoines à la crise. La loi 014 est claire sur ce point. En cela, les services techniques du MARHASA pourront peut être apporter leurs appuis. Mais, je doute sur l’intégrité et l’impartialité de certains cadres de ce ministère, aptes à s’accoquiner avec les dirigeants de l’UNPCB pour se sucrer. Peut être que les montants des chèques de Karim ont aussi servi à cela ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:11, par le vrai
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Il faut un réel audit de l’UNPCB pour situer les responsabilités.les manifestants n’ont pas tort quand on voit le train de vie de certains responsables provinciaux de l’UNPCB qui n’ont pas tardé des leur nomination a se payé des véhicules et a vivre dans l’opulence. on se pose des questions comment on peut vivre un tel rythme de vie dans une structure comme celle la sans réveillé les soupçons de ceux dont on dirige. ce sont les acolytes du président Karim quil a nommé ca et la qui ont le plus détourné

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:11, par Calme
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Le gouvernement de la transition a beaucoup à faire. Pour répondre au forumiste 2, les dirigeants ne connaissent pas le pays réel.
    Le monde des OP est tout aussi sale que celui de la politique, l’administration, etc. C’est la simple et pure image du régime passé qui se reflète partout dans les organisations. Des AG organisées avec intimidation pour qu’il n’y ait qu’un seul candidat, même s’il y a plusieurs candidats, les participants sont obligés de votés la personne placée par tel ou tel. C’est dommage pour le pays, même les agriculteurs trichent ! La révolution ce n’est pas pour aujourd’hui surtout quand on connait la force du monde rural (plus de 80% de la population) dans l’art de manipuler et de se faire manipuler.
    Zida et Kafando n’y peuvent rien. En tout cas, je n’y crois pas vu les récents évènements, nominations et démission de certains ministre et directeurs....

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:44, par harm
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    après avoir créer il ya quelques jours un syndicat fantoche pour chasser KARIM traore en vain ; le vieux FRANCOIS TRAORE revient à la charge en toute illégalité avec une horde de partisan à sa seule solde pour prendre en otage le siège de l’UNPCB.oh ! FRANCOIS que de nostalgies les meilleurs moment que tu passais au coté du président COMPAORE ! koualalanpour du mexique, bresil ,chine ,ottawa etc toutes ces zones du monde tu le faisais en classe affaires avec le PF et sur tous les radar du monde agricole cetait FRANCOIS le cotonculteur modele, ça te manque tout ça.Pour y revenir après avoir été contraint par les textes de partir tu veux revenir sans les textes a la faveur d’un hold up. Que les autorités de la transition se tiennent pour dit, s’ils laissent cette chienlit s’épandre ils seront comptables des crimes macabres qui pourraient en résulter.qu’ils se souviennent de la guerre des pieds de coton il ya quelque années : fusillade, battue contre lhomme, incendie.Le monde paysan est un monde d’honneur et de courage, les guerres se reportent mais ne s’eteignent jamais en leur sein. Oeuvrons pour en reduire les effets probables

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:52, par Alias
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    De la sagesse dans les analyses et conclusions. De telles origines, de tels bords politiques, de telles groupes sociopolitiques... attention. C’est pas du tout bon quand on fait comme çà. En fait, il lui reproché des faits...C’est très simple...il faut apporter les preuves. Et la manière la plus authenique c’est de demander la mise en place d’une commission adhoc pour recruter un auditeur indépendant de renom pour fait l’audit technique, administratif, financier, organisationnel de l’UNPCB et des bases UPPC, UDPC. Les actuels dirigeants, s’ils sont véritablement clairs doivent faire cette proposition. Ils la connaissent. S’ils ne le font pas c’est que il y a quelque chose de flou. S’ils ne le font pas l’Etat est publiquement informé et doit prendre ses resonsabilité en diligeantant l’audit.
    Dans tout les cas allez y demander à n’importe qui qui aura eu des relations de collaboration avec l’UNPC B, UPPC ou UDPC (travailleurs, consultants, simples partenaires techniques ou financiers) il vous dira quelque chose. C’est pas simple.
    Pour plus de sagesse, il ne faut pas confondre cette affaire avec la politique, la réligion, le groupe ethnique et en tout cas autre chose. C’est seulement une question de transparence et de malversation.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 09:57
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    En réaction de l’internaute n°5. Si effectivement vous connaissiez l’UNPCB, vous devriez savoir que parmi les frondeurs, ce sont seulement 2 présidents sur 28 des unions provinciales de producteurs de coton qui réclament sa démission.
    Même si Karim a fait des malversations, il faut utiliser les voix légales pour l’enlever. Sinon, les mêmes causes vont produire les mêmes effets dans une future proche. Si vraiment vous connaissez les frondeurs, dites moi parmi eux, qui est propre dans le domaine de gestion pour demander le départ de Karim : Doyé ? Tani ? ou Naon dont sa province le Sanguié ne fait même pas la production d’un bon GPC. Sauf Abou Ouattara, mais malheureusement versé dans une logique de vengeance car il est à la solde des anciens membres du bureau de l’UNPCB dont Tani a trahi à son temps en pensant revenir occuper la présidence de l’UNPCB. Peine perdue car il a été également trahi, raison pour laquelle, il est revenu devant la seine, sinon, tout le monde le sait que c’est la bagarre entre Tani François et François Traore sur la gestion des appels d’offres des intrants dont Tani se sucrait que l’UNPCB a commencé à connaître ses crises internes et par la suite, elle est devenue externe.
    Est ce que ces personnes peuvent revendiquer être les bons représentants des producteurs de coton et défendre leurs causes.
    Sinon, je ne suis pas de ceux qui parlent d’ethnie dans un dossier pareil, mais si dans la bouche de ceux qui réclament son départ(depuis le 1er jour de l’élection de Karim) ressort qu’un mossi ne doit pas venir prendre leur seule organisation qui est la leur et sinon, le siège sera transféré à Ouagadougou. Comment peut on comprendre cela ?
    Si le gouvernement s’amuse dans ce dossier comme les autres deux(2) vont problèmes surgir :
    1) la production de coton va chuter voire disparaitre ;
    2) une crise entre les différentes ethnies. A bon entendeur Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 10:13
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Je parie que l’internaute n°1 est l’un des SG desdits ministères ou un des proches collaborateurs de Karim Traoré ayant partagé le gâteau corrompu avec lui. Braves producteurs de l’UNPCB, si vous avez effectivement les preuves de vos accusations, je vous encourage alors à lutter jusqu’à ce que vous ayer gain de cause.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 10:23, par siaka
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Je suis surpris par le nombre de réactions à cet article.
    Ce que je crains pour le pays, c’est l’ethnisation des situations qui n’est d’ailleurs pas l’apanage de la majorité de nos citoyens, à part quelques égarés du Créateur. A mon avis , il faut éviter cela car si quelqu’un a vécu pendant longtemps dans une région avec aisance et sécurité, c’est parce qu’il ne subit et n’a jamais subit de ségrégation.
    Il ne faudrait donc pas régionaliser les conséquences de ses faits et gestes si à, un moment de l’histoire , il trahit la confiance de ses électeurs. Le président Karim TRAORE a toujours en dépit de ses origines lointaines du nord considéré frère du Mouhoun.
    Si un originaire du sud ou de l’ouest commet des gaffes, les pertes seront subit par toutes la nation et non seulement ceux de sa région.
    Mr citoyen a bondi rapidement sur l’argument de la région pour vite détourner la recherche des preuves. Le président déchu était du centre, mais beaucoup de l’ouest ont eu leurs domiciles partir en flamme parce qu’ils l’ont supporté à un moment, vraiment de grâce épargne nous de tes égarements.
    Nous nous réjouissons d’avoir un président de transition et un premier ministre de bonne foi , on peut alors dormir sans craindre vos guerres de division.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 10:26, par lesage
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    trop c’est trop

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 10:59, par Bakus
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Il faut que le ministère de tutelle de l’UNPCB s’implique de manière impartiale dans la résolution de cette crise en ayant pour seul argument les textes qui régissent ces OP.La rigueur rien que la rigueur dans l’application des textes même s’il faut recourir à des sanctions.Malheureusement depuis l’insurrection on a l’impression que la tendance générale est de passer par dessus les textes officielles et tomber dans les raccourcis du genre "charte" pour atteindre des objectifs malsains et nuisibles pour la communauté. J’ai vraiment peur pour l’avenir de ce pays . Il faut surtout éviter de lier certaine crises à la mal gouvernance de l’ancien régime.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 11:05, par Zomelais
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Trêve de commentaires chers internautes. Vous pensez que UNPCB c’est une association de vendeuses de dolo du quartier ou quoi ?
    François Traore ancien président, parrain de cette fronde, François Tani ancien 1er vice président sous la présidence de son homonyme puis président de la transition après la crise qui débarqué l’équipe des François après 17 ans de gestion et maire dissout de Koumbia. Abou Ouattara dont la production de coton ne depase guère 10 Tonnes un des meneurs de la fronde de 2011 plutôt producteur de semences de mais. Naon Voubie Zoumbiesse actuel secretaire général adjoint du bureau, conseiller régional des hauts bassins dissout qui a lutté pour debarquer François Tani en son temps dans le bureau provincial du Tuy.
    En somme des manigaceurs professionnels qui font la politique de ô te toi que je m’y mette. Moi je les connais assez bien ils feront pire que Karim dans la gestion pour qui les a vus gérer les unions départementales et provinciales.
    L’essentiel dans cette grosse organisation où des milliards sont brassées c’est la rigueur dans le contrôle de gestion et les audits sinon on n’en finira jamais. Parce que quand Karim va se retrouver dans l’oisiveté comme ceux là qui s’agitent aujourd’hui alors il rentrera dans les actions subversives et la délation pour qu’on débarque les occupants des postes. Et on recommence.
    Alors laissons les dispositions réglementaires s’appliquer un point c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 11:11, par legile
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Il faut auditer toure la gestion de l’UNPCB depuis 1998. L’accusation de dons aux autorités doit être clarifiée car c’est très grave. Mais attention, les noms des responsables administratif et politiques cités lors de la première sortie ne figurent plus. En cette période ou certains cadres font des jeux de positionnement, je crains l’exploitation de situation malheureuses. Pauvre burkina. Y a t-il encore un propre dans cette république ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 11:13, par drabsondkdg
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    je crois ce n’est pas seulement dans le secteur du coton qu’il ya problème. le burkina a mal partout et surtout dans tous les secteurs censés nous sortir de l’ornière. en effet le regime de blaise s’est tellement incrusté dans toutes les affaires qu’il est presque difficile de les défaire. la preuve en est que après l’insurection du 30 et 31 octobre on a cru qu’on était bien parti avec de nouvelles personnes au moralité irréprochable. mais qu’elle n’est pas notre déception avec les zida et kafando qui ont promis que rien ne sera comme avant. a voir les choses se passées , on est toujours à la case départ. pas de justice, pas de baisse de prix des denrée et surtout pas de reduction du train de vie de l’Etat

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 11:26, par paysannoir
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Les SG aussi prennent leurs parts ? Et les ministres alors ? On comprend pourquoi ils avaient des moyens pour organiser des meetings dans la région du centre-sud. Tout va finir au commissariat de TAMPY car là-bas, tout finit par se savoir

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 13:12, par legile
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Il faut auditer toure la gestion de l’UNPCB depuis 1998. L’accusation de dons aux autorités doit être clarifiée car c’est très grave. Mais attention, les noms des responsables administratif et politiques cités lors de la première sortie ne figurent plus. En cette période ou certains cadres font des jeux de positionnement, je crains l’exploitation de situation malheureuses. Pauvre burkina. Y a t-il encore un propre dans cette république ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 13:16, par le bon citoyen
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    je soutiens tous ceux qui manifestent contre Karim TRAORE car il a trop mangé. trop c est trop

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 14:25, par Moussa Kabore
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Bonjour
    C’est dommage de voir son titre utilisé par d’autres pour des desseins sombres. Par là, toute l’unpcb est tombé si bas. J’ai servi en toute loyauté et dans la recherche accélérée de résultats que je ne pensais pas être si populaire au point que mon seul titre puisse être utilisé pour soustraire de l’argent dans des organisations. Ma vision et mon ambition pour le burkina ne saurait être troqué avec des billets de banque. Si ma loyauté pour mon pays se limitait à ce que je descende si bas, ma pauvre épouse diplômée comptable aurait eu un poste à quelque part. Elle est la preuve que mon sens de l’intégrité ne me permet pas de me fourvoyer dans des actions manoeuvres bassement égoïste et personnel au détriment de celui de mon pays. J’invite le président de L’UNPCB à apporter un démenti public sur ces accusations.
    Je suis jeune et j’ai tout l’avenir devant moi.
    Tout sereinement.
    Moussa Kabore
    SG ex MASA

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 14:52
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    C’est toujours les mêmes qui crient. Doye Zoumbiesse, Ouattara Abou, Tani François tous acquis à TRAORE François que la sofitex a placé sans vote à la tête de l’UNPCB naissante en 1997 pour les besoins de l’heure c’est à dire la 2eme journée du paysan qui se tenait à l’epoque à Dédougou. Est ce que l’unpcb est pour les Bwaba uniquement ? C’est triste pour nous. Braves producteurs ouvrez les yeux.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 15:57, par harm
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Chapeau bas à Moussa kaboré mon SG. Il est important pour vous de participer au forum et de laver votre honneur, mais je pense que la Direction actuel de L’UNPCB étant dans la tourmente, la preuve de la charge doit provenir de l’accusateur. QUE ceux qui vous citent dans ces saletés le prouvent. Ne voyez pas plus loin que tous ceux ont un deal avec "FRANçois le paysan modele" pour qu’il porte "le chapeau du chef"

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 15:58, par La Doctrine
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Plutôt que de demander mani militari un départ de Karim Traoré, il vaut mieux demander des élections anticipées. Cette querelle de leadership peut nous amener loin et je pense qu’il faut arrêter cela dès maintenant. Les intéressés auraient dû intenter une action en justice contre Karim Traoré tout simplement. Pourquoi c’est aujourd’hui qu’ils demandent le départ rapide de Karim Traoré ? Je ne connais pas Karim Traoré mais je pense qu’un tel départ précipité créera plus de problèmes que de solutions.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 16:29, par devandougou
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Bsr. Qu’est-ce qu’une histoire de maïs vient chercher dans groupement de coton ? Eclairez moi SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 17:20, par Filsdupays
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Une chose est claire, c’est qu’à l’UNPCB certains dirigeants utilisent l’analphabétisme de nos braves paysans pour assouvir leur basse besogne. Aucun des deux dirigeants et acolytes ne peuvent jurer être propres. Ils ont utilisé l’argent des braves paysans pour se servir et servir le terrain politique. Mais comme on le dit tôt ou tard ils finissent par s’exposer à cause de leurs envies démesurées.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2015 à 18:07
    En réponse à : Le siège de l’UNPCB mis sous scellés : Les anti-Karim Traoré reviennent avec des « preuves » à l’appui

    Tout va se savoir. Tout ces gros bonnets (DG, SG, membres de conseil d’administration, Directeurs et petits agents corrompus) ont mangé à la soupe de l’UNPCB. Le Ministre de l’Agriculture doit voir son SG pour qu’il s’explique. On comprend pourquoi quand Karim Traoré organise une petite coupe de foot, c’est la ruée vers l’or... Ca sent le roussis

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés