Les évêques du Burkina et du Niger en session ordinaire

mardi 13 janvier 2015 à 17h38min

L’ouverture des travaux de l’assemblée générale des évêques du Burkina Niger, a eu lieu ce mardi matin dans la salle de conférence du siège de la Conférence épiscopale. Après la messe qu’ils ont célébrée et qui a été présidée par Mgr Gabriel SAYAOGO évêque de Manga, les pasteurs des 15 diocèses du Burkina et des deux diocèses du Niger, ont entamé leur semaine de travail aux environs de 9h.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Les évêques du Burkina et du Niger en session ordinaire

Le cardinal Philippe OUEDRAOGO en tant qu’ordinaire du lieu a accueilli ses pairs au nom de l’archidiocèse de Ouagadougou, avant que la parole revienne à Mgr Joachim OUEDRAOGO, évêque de Koudougou et vice-président de cette conférence épiscopale.

Son éminence le cardinal Philippe a invité ses confrères à continuer de prier pour le Burkina en phase de transition politique, et à persévérer dans la culture de l’unité qui caractérise cette conférence épiscopale. « C’est par le renforcement des liens entre eux pasteurs puis entre fidèles que l’Eglise Famille de Dieu au Burkina et au Niger peut progresser, a-t-il dit ». Il n’a pas manqué à la suite des appels du Saint-Père, à rappeler à notre Eglise Famille de Dieu, son devoir de rester une Eglise ouverte et accueillante pour tout le monde.

Quant au vice-président qui prenait la parole au nom du président Mgr Paul Y. OUEDRAOGO en mission à Rome, il a présenté ses vœux du nouvel an à ses confrères évêques, aux deux secrétaires généraux et aux recteurs des trois grands séminaires diocésains du Burkina. Les événements du synode romain sur la famille, l’ouverture de l’année de la vie consacrée, la nomination de monseigneur Laurent LOMPO comme archevêque de Niamey, les ordinations sacerdotales dans les diocèses, les professions religieuses dans plusieurs congrégations, « sont autant de grâce reçues au cours de l’année écoulée, a-t-il relevé ».

Le prélat a également évoqué les événements moins heureux qui ont marqué l’année 2014. Ce sont le crash du vol AH 5017 d’air Algérie qui a ravagé bien des familles et affecté notre nation, l’insurrection populaire avec ses corolaires en pertes de vies humains, en pillage et destructions des biens privés et publics, les attaques islamistes au Niger, la menace d’Ébola dans la sous-région, qui « invitent dit-il, à rester vigilants et à persévérer dans la prière ».

La présente session ordinaire des évêques du Burkina et du Niger, va traiter de la question des trois grands séminaires de Koumi, Kossoghin et Wayalguê. La part belle des travaux reviendra au séminaire saint Jean-Baptiste de Wayalghin et au séminaire saints Pierre et Paul de Kossoghin en raison des projets en cours au sein de ces deux maisons de formation sacerdotale.

Une délégation des évêques sera présente à l’aéroport ce mardi 14 à 15 h, pour accueillir les dépouilles de nos compatriotes qui ont péri dans le crash d’air Algérie et dont fait partie un prêtre de Diébougou. Elle sera également à l’espace culturel Jean-Pierre Guingané, où la nation s’est donné rendez-vous pour confier tous ces défunts à la miséricorde de Dieu.

Abbé Joseph KINDA
www.egliseduburkina.org

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés