Fête de la Nativité : le Père Noël était à Guiè

lundi 12 janvier 2015 à 17h28min

La joie était au rendez-vous ce dimanche 11 janvier 2015 dans le village de Guiè, situé à une trentaine de kilomètre de Ouagadougou. En effet, le collectif arbre de Noël est allé à la rencontre des enfants en situation difficile du centre d’accueil de l’enfance en détresse (CAED) par une remise de don aussi bien en nature qu’en espèce.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fête de la Nativité : le Père Noël était à Guiè

Le collectif arbre de Noël est un regroupement de femmes laïques œuvrant dans le domaine social. Sa générosité est allée cette année à l’endroit des enfants du centre d’accueil de l’enfance en détresse de Guiè. Cet acte de solidarité rentre en droite ligne avec l’objectif principal du collectif, qui est la remise de don à un orphelinat où sont accueillis des enfants défavorisés des zones péri-urbaine de la ville de Ouagadougou. Un collectif né d’un engagement personnel, d’une prise de conscience de l’importance de la chaîne de solidarité, selon Madame Alima Kabre. Depuis sa création en 1998, le collectif a déjà posé plusieurs gestes de solidarité et n’entend pas s’arrêter en si bon chemin.

Le don offert au centre de Guiè est composé de couverts, de vêtements, de jouets, de biscuits, de bonbon, de jus, etc. Et comme c’est Noël, le tout a été couronné par un repas, de quoi ravir les enfants du centre mais aussi ceux de l’église protestante située dans la localité. Un acte que la Directrice du centre, Madame Clara Marth Girard/ Kéré qualifie de très noble. Les seuls mots qu’elle a pu dire ce sont des remerciements et souhaité que le Seigneur accompagne les donateurs dans leur vie de tous les jours.

Le centre d’accueil des enfants en détresse de Guiè existe en effet depuis 1995. Un centre qui a commencé de manière informelle et a évolué jusqu’à ce stade. Le centre a actuellement en charge 47 enfants et accueille à cet effet des orphelins, des enfants abandonnés ou en situation difficile qui ont un âge entre 0 et 3 ans. La plupart des enfants qui sortent du centre sont adoptés et le centre ambitionne créer un centre professionnel de formation des jeunes filles sur la prise en charge des enfants de 0 à 3 ans qui est un moment très délicat dans la vie de l’enfant.

Kabore S. Rosine (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés