Politique nationale : Le mouvement pour la démocratie en Afrique demande des états généraux des partis politiques et des OSC

lundi 12 janvier 2015 à 01h13min

Créé en novembre dernier, le Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a effectué sa rentrée politique de l’année le 10 janvier 2015. La conférence de presse organisée à l’occasion par les premiers responsables du parti à l’hôtel Laïco de Ouaga 2000 avait un double objectif : présenter le parti à l’opinion nationale et internationale, et porter un regard critique sur l’état de fonctionnement de la transition.

Politique nationale : Le mouvement pour la démocratie en Afrique demande des états généraux des partis politiques et des OSC

Le Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) est composé essentiellement de jeunes. D’ailleurs, le président, Amadou Tall n’a que 32 ans. Les autres membres du bureau sont aussi tous jeunes. Le MDA se réclame de la social-démocratie. Comme tout parti politique, son objectif est la conquête et l’exercice du pouvoir d’Etat en vue de la réalisation de son projet de société. Ce projet de société s’articule autour de trois axes à savoir : la promotion de la démocratie, le renforcement de la cohésion et de l’unité nationale, et la protection et la promotion de la famille et de l’enfant.
« Le MDA se veut un parti fermement engagé au côté du peuple burkinabè pour la conquête du pouvoir d’Etat en vue de l’instauration d’une société démocratique, de justice, de solidarité, d’humanité et de développement socio-économique durable. Il entend travailler pour accroitre significativement le bien-être économique et social de chaque burkinabè en vue d’impacter le bien-être du pays dans son ensemble », a précisé le secrétaire général du parti, Moussa Tall.

Des interrogations sur le fonctionnement de la transition

Le MDA n’a pas manqué de saluer à sa juste valeur le courage du peuple burkinabè lors de l’insurrection populaire. S’il apprécie positivement la gestion de la crise qui a conduit au départ précipité de l’ancien régime, les responsables de ce jeune parti déplorent la gestion et le fonctionnement des organes de la transition.
« Si la gestion du début de la transition semble acceptable, force est de constater quelques manquements au niveau des organes de la transition. J’en veux pour preuve la composition du gouvernement Zida I et les multiples contestations de nominations de ministres. Hier Mr Sagnon, aujourd’hui Mr Dieguemdé et demain à qui le tour ? Mr ZIda lui-même ? », s’interrogent Moussa Tall et ses camarades.

Des critiques, mais aussi des propositions

Aussi les membres du MDA fustigent le montant très élevé des émoluments des députés du CNT. Tout en étant critiques, ils ne manquent pas de propositions pour une transition réussie.
Pour une transition apaisée au Burkina, le MDA estime nécessaire les actions suivantes :
- le strict respect de la charte ;
- la validation et le respect d’un calendrier électoral conformément aux délais prescrits par la charte ;
- le respect du rôle de chaque acteur à savoir la politique aux politiques, la défense et la sécurité aux forces armées nationales, la conscientisation, la dénonciation et l’éducation citoyenne aux organisations de la société civile.
Par ailleurs, ce jeune parti dirigé par des jeunes souhaite l’organisation des états généraux des partis politiques et de la société civile. « Ces états généraux auront le mérite de rappeler les fondements de chaque groupe pour l’atteinte de leurs objectifs », estime le secrétaire général Moussa Tall. C’est d’ailleurs le SG qui a animé de bout en bout la conférence de presse. Malgré la présence du président Amadou Tall qui s’exprimerait mieux en Anglais qu’en Français. Il ne réside pas en temps plein au Burkina.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés