Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

samedi 10 janvier 2015 à 21h25min

Les membres du Secrétariat exécutif national de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont tenu leur cinquième session le samedi 10 janvier 2015 à Ouagadougou. A la cérémonie d’ouverture de cette session, le président du parti, Zéphirin Diabré a annoncé l’élaboration d’une directive pour la préparation et la participation aux élections à venir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

Cette session de l’instance dirigeante du parti du lion se tient quelques jours après une rencontre de concertation avec le chef de l’Etat relativement aux élections annoncées pour sonner la fin de la transition. Une rencontre qui, à en croire Adama Sosso, Secrétaire général de l’UPC, a permis aux leaders politiques de cerner la vision du gouvernement par rapport à l’organisation desdites élections. Et à l’UPC, il a été jugé opportun de mener une discussion relative à cette position pour décliner la position du parti par rapport à cela. Mieux, le conclave du jour est l’occasion toute trouvée, de jeter les bases de l’organisation du parti pour affronter ces échéances électorales.

Il s’agit, précise le président Diabré, d’élaborer « une directive qui va indiquer la manière dont le parti va s’organiser pour affronter ces compétitions électorales sous la supervision du Secrétaire national chargé des questions électorales, Nathaël Ouédraogo ». Et d’ajouter, « Il est important que cette organisation soit rapidement mise en place, qu’elle couvre l’ensemble du territoire, pour être prête le moment venu, à porter le message du parti dans le cadre du combat démocratique à venir ». Autant dire Adama Sosso, que la présente session du SEN est « exclusivement centrée sur la préparation des élections à venir ».

Des élections en trois types (présidentielle, législatives et municipales) et dont la question de couplage suscite des débats. Des débats dans lesquels la position de l’UPC, selon son SG, est celle du « couplage des élections présidentielle et législatives ». Quant aux municipales, confie M. Sosso, l’UPC pense « qu’elles peuvent être décalées pour 2016, compte tenu des dossiers que la transition a à gérer ».

Vote des Burkinabè de l’étranger, l’UPC et le gouvernement sur la même longueur d’onde

Une autre question qui fait des gorges chaudes dans le cadre de ces élections de 2015, c’est celle du vote des Burkinabè de l’étranger. Là-dessus, Adama Sosso décline et justifie la position du parti. En effet, précise-t-il, « Notre position est que nous ne voulons pas qu’il y ait une exclusion des Burkinabè de l’étranger dans le cadre des consultations électorales. Mais, il faut également tenir compte des réalités du moment. Aujourd’hui, nous sommes d’accord avec le gouvernement qu’il est difficile de réaliser les opérations d’enrôlement à l’étranger et pouvoir organiser dans le délai qui reste, des élections véritablement crédibles. Notre souhait est que les élections à venir soient des élections acceptées de tous, qu’il n’y ait pas de contestations. Au-delà de cela, vu les aspects sécuritaires rapportés par le gouvernement, nous soutenons le fait qu’il faut accepter humblement que le vote des Burkinabè de l’étranger soit reporté à plus tard. Ça ne sert à rien de se précipiter pour commettre des erreurs qui pourraient être fatales pour la cohésion et la paix nationale ».

Etre raisonnable dans le traitement salarial et assurer une bonne communication
Relativement aux émoluments des membres du Conseil national de la transition (CNT), le SG de l’UPC, après avoir relevé que « c’est l’avis du peuple qu’il faut prendre en compte », précise que son parti est « pour que les émoluments soient revus à la baisse pour tenir compte des réalités du moment ». En sus, c’est le salaire des membres du gouvernement que l’UPC souhaite voir revu à la baisse car, « Il est bon que tout le monde soit raisonnable dans le traitement salarial du moment ». Au-delà, il faut de l’avis du SG de l’UPC, de la part des autorités de la transition, « surtout une bonne communication ».
Signalons qu’à l’entame de cette session, le président du parti, Zéphirin Diabré, a fait observer une minute de silence en mémoire des victimes de l’attentat perpétré contre le siège du journal français ‘’Charlie Hebdo’’, un attentat ayant entrainé la mort de plus de quinze personnes. Pour M. Diabré, au-delà de la violation gravissime de la liberté de la presse, c’est un crime contre l’humanité qui ainsi été commis.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 janvier 2015 à 22:07, par YIRMOAGA
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    L’UPC, un grand parti, de part son premier responsable, mais en manque de cadres et d’une forte adhésion de militants ? En l’absence du MPP, j’avais eu de l’admiration sans pourtant rallier ce parti. C’était au temps ou on croyait à un éventuel parti qui pouvait faire front à la dynastie des COMPAORE. Maintenant que la machine destructive de la dynastie est née, on est situé et le combat est devenu à sens unique comme le dit le code de la route. Pour ceux qui place leur espoir à l’UPC, tous mes encouragements, on est fiers que ça soit nous ou eux.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 22:48, par Capitaine Traoré
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Vraiment ce parti m’inspire confiance. Ce serait une grande chance pour le Burkina d’avoir comme président Zeph en 2015. Un homme qui a démontré sur le plan national et international qu’il avait une tête bien faite et bien pleine. Les Burkinabè ont trop souffert du règne funeste de Blaise et de certains de ses proches. Tout patriote du Burkina doit lutter âprement pour que Zeph accède au pouvoir en 2015
    . L’amour pour notre pays nous y engage

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 23:54
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    M. Sosso, ça ne sert à rien de se précipiter pour le vote des Burkinabè de l’étranger ? Très bien. Moi je préfère le retour du Cdp, de l’ADF RDA et du Front républicain sans Blaise compaore. Ces partis sont prêts pour le vote des Burkinabè de l’étranger. On verra au second tour quand Zeph sera opposé à la coalition de ces partis ou au MPP. Entre la peste (UPC) et le choléra (MPP) nous de la diaspora qui votons au pays allons laisser le MPP écraser l’UPC. La prochaine fois, vous vous démarquerez du MPP sur la position à adopter sur le vote de la diaspora Burkinabè. Votre position ne tient pas une seule seconde la route et ce n’est pas ce que Zeph nous avait dit à Paris. Il faut revoir votre copie si vous voulez vraiment installer Zeph à kosyam en 2015. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 08:04, par YIRMOAGA
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Honorable ADAMS SOSSO, si le plus fort reste vous a permis d’être au parlement au compte du SOUROU, les donnés en effectif sont à la baisse pour vous ? Avec le PDC qui va ravir les restes laissés par le MPP, vous n’aurez plus cette chance deh ? Du courage peut être sur une place honorable sur la liste nationale qui sait ? Le parti sera en perte parce que le géant MPP est là, malgré les diffamations de tord à travers, l’adhésion est populaire et massive. Le dynamisme de ces leaders et leur passé de lutteur justifie cette donne. Qu’ils aient engrangés des milliards au cours de leur ascension dans la COMPAOROSE, c’était la volonté de BC d’avoir des collabo qui vont dans le sens que lui il voulait. Mais toute chose ayant une fin, les RSS se sont démarqués et voilà qu’on peut aspirer à une alternance ? Sinon, un François parvenu au pouvoir avec une nouvelle DYNASTIE des FrançoiGando, GAOW ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 09:30, par Ka
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Je suis pour le vote de la diaspora, mais pas pour cette année ou le danger viendra de la Cote d’Ivoire, car Blaise Compaoré et son cousin Koutaba notre ambassadeur dans ce pays a la main a 99% sur les associations de la communauté Burkinabé. Les achats des consciences sont les habitudes de la famille Compaoré. Que la diaspora Burkinabé en Cote d’Ivoire sache, qu’elle reste économiquement le bras droit de l’économie Burkinabé depuis son indépendance à cause des transferts d’argent dans votre patrie. Simplement une prudence pour une paix au Burkina est nécessaire. Bonne Année a tous nos sœurs et frères dans toute la Cote d’Ivoire. Que Dieu tout puissant capable de faire ce qui est impossible bénisse le Burkina et la Cote d’Ivoire

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 12:50, par B
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    L UPC est le seul parti qui respectait la legalité avant l insurrection.pour ça je les respecte.Mais Zephirin Diabré s est laisser duper par le MPP. Et se trouve aujourd hui dans une difficile. Que deviennent vos deputés ? Il sont aujourd hui remplacer par des gens qui n ont pas battu campagne . Vos aurez dû laisser Blaise Compaoré terminer son mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 13:01, par Leopold Diarra /25 50 59 78 /70 39 49 84
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Pour le peu que je sais, je remercie Zeph pour le rôle qu’il a joué lors des évènements du 30 et 31 Octobre. J’estime qu’il a joué un bon rôle. En l’absence du parti CDP, je vois les attaques racisistes que je condamne de toutes mes forces. Je suis attaché à la liberté, au droit de tous les Burkinabè. Ces histoires : qui est mossi, qui est Bissa, sont une honte pour le peuple. Ceux qui s’adonnent à un tel jeu sont des terroristes ethicisistes. Comment oser dire que le Président de la République doit être forcement Mossi. C’est quoi cette affirmation honteuse ? J’affirme et réaffirme que chaque Burkinabè, s’il a les capacités a le droit d’être président de la République.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 14:01, par ganzo
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Mr YIRMOAGA,
    Je ne sais vraiment pas pourquoi vous vous portez en avocat pour défendre l’indéfendable.
    Le peuple burkinabé est maintenant assez mâture pour faire le bon choix au moment venu, c’est à dire au moment des élections.
    J’invite surtout les jeunes qui pensent à leur avenir de choisir le bon camp et de se rappeler hier seulement.
    Les gens que vous défendez sont même à l’origine de ce que notre pays vit aujourd’hui.
    Ce sont eux qui ont incité BLAISE COMPAORÉ à vouloir modifier l’article 37 de notre Constitution et même à l’occasion on se souvient comme si c’était hier qu’ils ont organisé une contre-marche pour soutenir la modification de cet article 37.
    Maintenant que certains ont été débarqués de leurs fonctions et que d’autres ont été chassés du CDP, ils se transforment en opposants de dernière heure.
    Ce sont eux qui ont entraîné le pays dans le chaos car ils ont accompagné BLAISE COMPAORÉ dans tout ce qu’il faisait.
    Même si vous vous avez oublié cela, le peuple n’a pas oublié et surtout la jeunesse qui a été laissée pour compte.
    Pour moi, le salut du peuple ne viendra point de ces gens que vous défendez.
    Et aussi, je ne sais pas ce que ces gens là peuvent nous présenter comme étant un bon projet de développement de notre pays. Ils ont déjà fait leurs preuves car ce sont eux qui étaient aux commandes pendant près de 26 ans.
    À mon humble avis, je préfère qu’ils aillent se reposer tout en souhaitant d’ailleurs que les dossiers pendants en justice ne les rattrapent.

    PEUPLE DU BURKINA FASO, RÉVEILLE-TOI ET RESTE VIGILANT !
    JEUNESSE ÉCLAIRÉE DU BURKINA FASO, FAIS TON CHOIX ET ASSUME TA RESPONSABILITÉ !
    QUE DIEU PROTÉGE NOTRE PAYS DES MALHONNÊTES.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 14:08, par LA STAR
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Le vote des Burkinabè de l’extérieur est une question qui ne date pas de maintenant même si on le repousse pour des élections après 2015 ne sera jamais résolu.Il faut battre le fer quand il est chaud même si nous allons décaler la date des élections de 2015 pour résoudre définitivement ce problème.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 15:28, par ZIO
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Salut à toutes et à tous. Merci à l’UP, mon parti pour la mise en route annoncée quant à sa directive pour les échéances électorales prochaine. Pour ce qui est de la participation aux élections de 2015, je ne partage pas tout à fait l’avis du SG sur la question. Je crois bien que nous pouvons (la transition) entamer une révision des listes électorales et au pays et à l’étranger pour qu’ensemble nous puissions construire une démocratie vrai pour tout burkinabé où qu’il soit. Sauf que si l’inquiétude se situe au niveau de la fraude qui se tramait sur la question. Une chose que certains ne savent pas, c’est que CDP avait fait tout pour que les partisans des autres formations politiques ne puissent pas s’inscrire dans les pays comme la France, la Suisse, les USA pour ce que je connais. Alors, pour çà, il faudra que les autorités de la transition aient une forte et convainquant communication auprès des représentants des formations politiques de la diaspora burkinabé.
    Maintenant, à citoyen. Une chose est sur. L’UPC ne compte pas que sur la diaspora, mais l’ensemble des burkinabé pour un CHANGEMENT et le VRAI.
    Vive l’UPC, vive le peuple, vive le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 16:38
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    M. Yirmoaga, j’ai constate depuis longtemps que vous ne defendez que l’indefendable, voire l’ignoble. En effet, qu’est-il de plus ignoble que d’avoir vole et pille le peuple pendant 25 ans et revenir vers lui pour le berner avec des miettes,comme le MPP veut le faire ? C’est vrai que pour vous et le MPP, la fin justifie les moyens, fussent-il des moyens de roublardise et de ruse.
    HONTE AU MPP !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 16:38, par Le Croyant
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    M. Yirmoaga, j’ai constate depuis longtemps que vous ne defendez que l’indefendable, voire l’ignoble. En effet, qu’est-il de plus ignoble que d’avoir vole et pille le peuple pendant 25 ans et revenir vers lui pour le berner avec des miettes,comme le MPP veut le faire ? C’est vrai que pour vous et le MPP, la fin justifie les moyens, fussent-il des moyens de roublardise et de ruse.
    HONTE AU MPP !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 19:15, par ganzo
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Le pays aujourd’hui avec ce que nous venons de vivre a plus que jamais besoin d’un homme capable d’élaborer un bon programme de développement. Nous n’avons pas besoin de dinosaures au pouvoir ni d’opportunistes, ni de bourgeois.
    Dans tous les cas, ceux qui se sont faits milliardaires sur le dos du peuple en le narguant, doivent savoir que le peuple n’a pas encore oublié.
    Ces fonds publics qui étaient certainement destinés à des projets de développement ont été détournés au profit d’intérêts égoïstes.
    J’interpelle donc les cadres du pays, nos mamans, nos papas, surtout la jeunesse à mener une réflexion profonde avant de faire un choix le moment venu.
    Tout ceci doit se faire en dehors de toutes considérations mais en tenant compte de la valeur intrinsèque de l’homme qui présidera à la destinée de notre cher pays.
    Nous avons soif d’un véritable changement et nous avons marre de la routine.
    Dans tous les cas, le choix sera déterminant pour notre pays.
    Ceux là qui pensent qu’ils sont plus burkinabé que d’autres, qu’ils arrêtent au risque de soulever un profond problème dont la solution ne sera pas à côté.

    Vive le BURKINA FASO
    Que DIEU protège notre chère patrie

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 09:20
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Chers amis de l’UPC, continuez la mobilisation sereinement, sans coup férir. Au Burkina, les gens confondent foules et militants. Le vrai changement passe par la pédagogie sur le terrain : apprendre aux populations leurs devoirs et devoirs, apprendre à chacun à se découvrir. C’est cela le VRAI CHANGEMENT. La course vers Kossiam n’est pas une course de vitesse comme certains l’ont engagée mais une course de fond. C’est vrai que ceux qui s’excitent actuellement sur le terrain veulent prennent les prendre les populations avec l’appât le plus facile (la mystification et l’impression). Le talon d’Achille de nos populations, c’est le gain facile, les promesses tabagiques. Il est donc difficile que votre pédagogie ne soit pas immédiatement visible, mais beaucoup comprennent maintenant. Il est très facile de mobiliser des gens, en utilisant les méthodes du CDP que leur demander de venir écouter pourquoi il faut que nous apprenions à compter d’abord sur nos propres forces. Je ne suis pas forcément un militant UPC mais votre démarche de sensibilisation, de mobilisation et d’éducation des consciences me convient. Certains recherchent vaille que vaille le pouvoir pour finir en queue de poisson après. L’UPC prendra sans doute le temps qu’il faut mais le vrai changement s’imposera tôt ou tard lorsque les politiciens euphoriques ont fini de décevoir et que nos populations auront enfin compris qu’il faut qu’elles fassent la différence entre ceux qui veulent vraiment les aider et les assoiffés de pouvoir. Heureusement que les intellectuels (pas les chercheurs de postes ou les tubes digestifs) comprennent. Malheureusement ils ne sont pas encore très nombreux au Burkina Faso. Mais le jour viendra.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 10:03, par BARABARA Diandé
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Il y a trop de tergiversations autour des partis politiques des hommes politiques qui anime la vie politique de notre pays après la neutralisation du parti hyper présent qui écrasait tout sur son passage et qui utilisait des méthodes peu orthodoxes pour se pérenniser au pouvoir. Il y a aujourd’hui du champ, de l’espace et chaque parti ou formation politique veut se positionner. Des façons de faire peu correctes ont amené le peuple à exprimer son désaccord de la gestion du pouvoir par l’ancien régime. Depuis plus de 27 ans le CDP remportait les élections hauts les mains. Et peu de temps, le même peuple qui les avait élus manifestait dans la rue ou en tout cas exprimait du regret. L’on comprend que les élections n’étaient pas crédibles, puisque après il y avait des contestations au Tribunal Administratif, avec des preuves irréfutables (encre délébile, PV modifiés, bourrages d’urnes, etc). Mais ces contestations n’avaient nul part, puisque le Droit avait du mal a être dit. Quelqu’un disait, il n’y a pas très longtemps, que mêmes les arbres au bord de la route votaient pour eux. Cela veut dire ce que ça veut dire. Ces méthodes risques de se répéter car chassez le naturel, il revient au galop. A mon humble avis, il est urgent de départager ces prometteurs de paradis :
    - organiser des débats radiodiffusés et télévisuels autour des projets de société ;
    - exiger que ces débats se passent dans différentes langues nationales afin que nos populations comprennent et choisissent librement ;
    - que l’on interpelle ceux qui sont déjà en campagne afin qu’ils arrêtent de hâbler nos pauvres paysans.
    Car en définitive, il n’est un secret pour personne que ces fossoyeurs de notre démocratie joue sur l’ignorance et la conscience des populations : on rassemble de grandes foules pour montrer que l’on est populaire. Lorsque nos populations, à majorité analphabètes voient cela, elles sont destabilisées.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 10:23
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Nos démocraties africaines sont otages de politiciens assoiffés de pouvoir et non de satisfaction des attentes et besoins de nos populations. Cela explique eut-être pourquoi ils ne veulent pas ou ne savent pas distinguer les priorités de nos masses laborieuses de leurs appétits gourmands. Les gens ont besoins d’éducation, de santé, de sécurité alimentaire pour vivre dignement. Mais les politiciens, à contrario, ont besoin de conquérir le pouvoir et de compter leurs milliards, de rouler dans de grosses caisses. Par conséquent, ils sont obligés de toujours courir derrière les populations en leur faisant des promesses mensongères. Pour réussir cela, ils sont donc obligés de maintenir la majorité des populations dans l’ignorance. Sinon comment comprendre cette euphorie de parties politiques sur le terrain. La campagne n’est même pas lancée, des gens vont demander de voter pour eux. Pourquoi la structure chargée de réguler tout ça ne dit rien ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 10:40, par TAIRE
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Je suis d’accord que Zeph est battant et unique dans son parti, mais il ignore qu’il y a cancer et ebola dans ses mogos surs qui étaient députés. J’en connais qui ont semé detournements, tripatouillements, ruines et faillites successifs dans toutes les entreprises et ONG qu’ils ont gérés en asservissant les travailleurs qui étaient depourvus de tout droit, et qui sont passés maitres des employeurs à être passé à l’inspection et au tribunal du travail et qui font fi des décisions de justice, et continuent leur enrichissement illicite infame en se couvrant de blouson doré de chefs d’entreprises. des gens qui ont un passé douteux et une vie trouble de debauche et immorale, des deputés qui chassent leur femme comme des malpropres après 23 ans de mariage en donnant comme raison qu’ils ne voulaient pas et n’aimaient pas leur femme seulement en faire des enfants, et qui repartent marier leur employée qui ont l’âge de leur 4e enfant, des irresponsables moraux qui seront peut être des ministres qui ne pouront rien faire d’autre que qu’ils savent faire, voler, et garnir nos ministères de leur personnalité tordue, imbue et dont le peuple ne béneficiera d’aucun apport concret.
    Oui malheureusement, ces gens existent au sein de l’UPC et ils font nous bouffés parce que c’est des cannibals.
    Cher Zeph passer au scanner la moralité de vos lieutenants avant de les nommer si vous êtes élu PF sinon vous récolterez les peaux cassées, soyez vigilant et très vigilant et n’oubliez pas ceci la vipère est toujours sous le pied d’appui.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 15:08
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Mr TAIRE,
    Vous oubliez que ce n’est pas Zeph qui a choisi les députés dont vous parlez ? Ils ont été élus par leurs bases qui les connaissent mieux et il n’ y a pas d’enquêtes de moralité avant d’être député. Si ceux-là qui sont incriminés par vous traînent des casseroles et ils ont quand même été élus, cela veut dire que leurs bases les a acceptés. Donc n’incriminez pas cela à Zeph. Et puis il n’est pas dit que tout député devient forcément ministre. Donc cherchez mieux et ailleurs d’autres si vous tenez à vos attaques

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 17:03, par Encore,encore
    En réponse à : Préparation des élections de 2015 : L’UPC se dote d’une directive

    Je suis d’accord avec l’UPC, les gens vont au MPP pour des facilités ; ce nouveau ancien parti qu’est le MPP n’est autre qu’ une branche du CDP ; j’invite mes compatriotes à choisir le vrai changement qui permettra que nous puissions connaître de tous les dossiers de crimes de sang et économiques du pouvoir Compaoré. La vitesse avec laquelle le MPP prépare 2015 est inquiétant, de quoi, ont -ils peur ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés