Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

samedi 10 janvier 2015 à 01h34min

L’affaire Moumouni Dieguemdé-du nom du ministre des infrastructures, du désenclavement et des transports du gouvernement de transition- a connu son épilogue hier jeudi. Le ministre dont la moralité est remise en cause par une frange de la population a rendu le tablier. Après plusieurs tractations et manifestations pour réclamer son départ du gouvernement de transition. Vingt- quatre heures après sa démission, la Confédération générale du travail du Burkina (CGTB) qui était un des porte- voix des protestataires a rencontré la presse. Pour…se féliciter de cette démission, et rappeler ses attentes de ceux qui ont la charge de la gestion de la transition.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

Avant d’en arriver là, il convient de fixer quelque peu le décor. A ce début, nous préférons. Dimanche 23 novembre 2014, une liste de 26 ministres de la transition est rendue publique. De ces deux ministres, Adama Sagnon de la Culture n’aura pas fait une semaine avant d’être débarqué de ministre. Sous la pression des agents du ministère soutenus par la rue, accusé qu’il est d’avoir trempé dans le plus qu’emblématique dossier Norbert Zongo. Un passé de « fossoyeur de la justice » qui le rattrape donc.

L’appel de la CGT- B à la mobilisation et à la vigilance

Lundi 15 décembre 2014, le journal d’investigation Le Reporter révèle que le ministre Dieguemdé a fait la prison aux Etats- Unis. Les agents du ministère réclament ouvertement son départ dès le 22 décembre. Surtout que l’article 15 de la charte de la transition stipule entre autres que les membres du gouvernement doivent être de bonne moralité. Surtout aussi que, circonstance aggravante, il aurait plus d’une identité, serait complice d’une immatriculation frauduleuse d’aéronefs et aurait, selon les termes des organisations syndicales « attribué des marchés pour la réfection et/ ou bitumage de routes allant aux domiciles du Président et du Premier ministre, au champ personnel du Président Michel Kafando, au lieu de culte où prie le Premier ministre ». La dynamique révolutionnaire du « Plus rien ne sera comme avant » a alors entraîné entre autres le Balai Citoyen et les organisations syndicales dans la danse. Et les manifestations étaient désormais quotidiennes. Du côté des autorités pour ce qui est du cas Dieguemdé, l’on avait jusque – là condamné l’impatiente de la population, et surtout ces manifestations « injustifiées », pour reprendre le qualificatif du Président Michel Kafando de la transition. C’est dans ce jeu d’influence qu’est intervenue la démission du ministre indésirable.

Pour le Secrétaire général confédéral de la CGT- B, « Cette démission constitue une victoire de la lutte des travailleurs, mais au- delà, elle est celle de tout le peuple burkinabè dont le soutien a été déterminant ». Bassolma Bazié qui a par ailleurs lancé un appel au peuple à rester vigilant et mobilisé car, a- t- il précisé, « les acquis véritables s’arrachent suite aux luttes ; et dans ce sens, les peuples qui vivent, se réalisent et s’épanouissent sont les peuples qui luttent ».

« L’insurrection n’est pas terminée et la lutte doit se poursuivre »

Cette conférence de presse a été l’occasion pour les conférenciers du jour de revenir sur la non moins brûlante question de l’émolument des membres du Conseil national de transition. S’adressant à ces représentants du peuple pour la transition qui auraient chacun un émolument mensuel de plus d’un million sept cent mille francs, Bassolma Bazié n’est pas allé du dos de la cuillère : « La CGT- B signifie fermement qu’elle ne peut admettre que les membres de ce conseil, censés représenter le peuple pour une période transitoire s’octroient chacun mensuellement un million sept cent soixante- dix- huit mille francs au moment où le peuple vit des conditions très difficiles ». Et de citer la vie chère, les graves problèmes à tous les niveaux de l’éducation, le système de santé défectueux et l’emploi des jeunes. « Où est donc la différence d’avec le régime combattu de Blaise Compaoré ? », s’interroge t- il avant d’ajouter : « Tout cela donne raison à ceux qui disent que l’insurrection n’est pas terminée et que la lutte doit se poursuivre. »

Samuel Somda
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 janvier 2015 à 00:02, par YIRMOAGA
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    La sagesse voudrait que les conseillers de la transition révisent leur traitement afin d’aller à terme de leur mission , quitte à s’octroyer des primes en fin de mandat, pour service rendu. Sinon je vois pas comment et dans quel climat ils pourront poursuivre le travail ?Sans même examiner un quelconque projet de loi, ils s’octroient une aubaine, enfin, c’est pas eux woh, c’est le sherif ? On invite pas à une protestation, mais à eux de justifier et on abdiquera.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 06:04, par yeriyoublo
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Il faut être dupe pour croire
    que ceux les nouveaux venus valent mieux que ceux qui sont partis. Même si on ne voit pas le ventre du najeur, on voit au moins son dos. Le pir arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 07:38, par Le Réaliste
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Une victoire pour nous travailleurs c’est l’application de la nouvelle grille salariale pou que

    finisse l’injustice fonctionnaire -contractuel. Sinon un autre faux type peut prendre la place de

    Guiguemdé. CGTB à nos marques.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 09:25, par l’ abeille
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    L’épuration doit continuer avec l’ ANAC où les acolytes de Dieguimdé dans les immatriculations frauduleuses sont le DG Anac (cerveau technique) et le Dafc (oncle de GNO et cerveau financier)

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 11:25, par thenewcomer
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Okay, maintenant que vous avez fini avec Dieguemdé, j’espère que vous allez déposer vos pénates au cnt qui aurait dû être votre première cible, !mais...ce groupe là doit être immédiatement arrêté et déféré à la maco pour avoir trahi le peuple, !ah Shérif, !tu nous déçois . rattrape toi pendant qu’il est encore temps hein. Tu pourrais par exemple démissionner si ces mesures ne te conviennent pas et que tu ne peux les changer. Ah sinon je ne donne pas chère de ta peau, !et vous de la cgtb, on vous suit hein., !syndicalistes, syndicalistes qui prétendent défendre les intérêts du peuple et ça ne peut pas résister au premier piège tendu . karrissaa, !

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 13:40
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Je vous avais dit qu’avec Shérif à la tête du CNT on était fouttu. ça commence ! Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 14:09
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    je valide SG. on se tient prêt à agir. Bonne suite

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 14:17
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Je ne peux pas comprendre que le’sieur S’y chérif celui la meme qui a été le pourfendeur virulent de Blaise, ait laissé adopté cette forfaiture inique,indigne de tous les membres du CNT.je n’ en crois pas mes yeux a la lecture de ce salaire !!!non ,.quand, je réfléchi, je suis arrivé à la conclusion que tout est fait à dessein pour ternir la lutte du peuple : Nominations fantaisistes, déclarations populistes ,émoluments hallucinants des membre du CNT
    S’ils ne sont pas contents qu’on diminuent leurs emoluments alors qu’ils demissionnent.de vrais patriotes prendront leur place.Blaise a réussi a faire des burkinabé des être qui salivent et ne reflechissent plus dès qu’on parle d’argent.au Burkina,on ne peut plus organiser des séminaires, ateliers sans perdiems. Que Dieu nous sauvent

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 22:05, par Tamou
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Ce qui caractérise ce CNT, c’est l’indécence.
    Ils n’ont même pas d’excuses, ces faux députés :
    ils sont censés être là pour moraliser la vie publique
    et le gouvernement, en être les vigies et les censeurs,
    et voilà qu’ils n’ont qu’une idée en tête : se goinfrer.
    Ils sont encore plus à honnir que Blaise et son clan.
    Eux au moins dès le départ, on savait qu’ils avaient
    tué Sankara (le seul PF digne de ce nom !), pour s’enrichir.
    Mais les gens CNT et du gouvernements sont des coucous qui
    pondent leurs œufs dans le nid de la Révolution du peuple,
    sans n’avoir rien risqué de leur vie.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 22:30
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Un : Dieguemdé aurait dû démissionner depuis un mois après les premières révélations de son passé douteux...
    Deux : nos députés CNT doivent comprendre qu’ils ne peuvent toucher de telles sommes alors que nos braves femmes dans les villages ne gagnent pas 1.000 F par jour pour nourrir leurs familles. Un peu de décence, SVP. Vous êtes venus après le départ de Compaoré que l’on a chassé pour mal gouvernance et autres. Ayez au moins le courage de ramener vos solaires à un niveau acceptable de l’ordre de 500.000 F par mois. Attention à ce que le peuple ne se lève pas contre vous pour vous chasser aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 10:40, par toudou
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    la CGTB et ses satellites (MBDHP, Renlac et autres) sont mal placés pour parler d’une victoire du peuple.Durant tout le combat mené par le CFOP, jamais ces gens n’ont appellé les gens à venir manifester contre la révision de l’article 37 ! jamais ! Or quand eux ils faisaient des marches, l’opposition appelait les gens à les soutenir ! Sagnon Tollé a osé même dire qu’il préférait Blaise au CFOP ! Résultat : les libéraux étaient au devant de l’insurrection populaire pendant que les communistes dormaient chez eux !Maintenant que Blaise est tombé, on les voit se pavaner pour crier victoire. Foutez le camp !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 10:52, par zemosse
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    L’attitude de S’y est tout simplement deplorable.voilà un sankariste qui a été parmi les plus virulent a l’encontre de Blaise qui une fois parachuté président du CNT accepte cautionner ce qu’il aurait combattu.je suis tombé des nues qd j’ai pris connaissance de leur salaire.Blaise est en train de se tordre de rire devant cette attitude de S’y.il parait qu’il menace de démissionner eh bien qu’il le fasse,le’burkina Faso continuera sa route et c’est lui qui sera marqué a vie par cette attitude de Juda., ce comportement me,convainc que le système Blaise a complètement corrompu le cerveau des burkinabé qui salive abondamment à la vue de l’argent et ne réfléchissent plus..que Dieu sauve le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 13:09, par MIDT
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Les "Sagnoneurs devraient obtenir la démission de Monsieur Kafando Michel, DMP du MIDT. Ce rasonneurs des entreprises envoie son Secrétaire particulier Monsieur Soura prendre l’argent chez tous ceux qui soumissionnent à des marchés au MIDT. Ce Michel Kafando pue la corruption.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 13:17
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    EXACT. Il faut continuer à être vigilant pour continuer tout dérive.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 17:47, par Rabasba
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    De quoi se mêle la CGTB ? Elle qui ne voulait pas "qu’on remplace Blaise Compaoré" !!! Qu’elle évite de s’attribuer ou d’être comptable de la victoire de notre vaillant peuple. Oust !! Mettez-vous hors des revendications légitimes de notre peuple. Qu’elle aille rejoindre BC à Yakro.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 20:47, par Jacob Sermé
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Dieguemdé s’en va rejoindre son poste à l’OACI au Canada.
    Nous n’allons pas laisser cet individu représenter notre pays dans les plus hautes instances internationales. Moumouni Dieguimdé a été désigné par maitre Gilbert Ouédraogo de l’ADF, alors ministre des transports ( qu’il renie aujourdh’ui), pour être le représentant du burkina à l’OACI et à ce titre il est fait ambassadeur du Burkina dans cette institution.

    Comment laisser ce type continuer à ternir l’image de notre pays à l’extérieur ?
    Aller vous renseigner au ministère et mieux à l’ANAC du Burkina et vous en serez édifier mes frères.
    A l’époque du régime de Blaise , rien n’était refusé à l’ADF et c’est ainsi que ce Dieguimdé a pu occuper un tel poste, sans aucun niveau, avec un passé peu glorieux.
    Avec le balais citoyen, nous allons lever le lièvre jusqu’à son départ de l’OACI. Il doit payer sans pitié ses forfaitures ! Pour être responsable, il faut malheureusement être propre et c’est pourquoi, le choix doit être minutieux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 22:26, par bououdo
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Je crois que vous vous trompez de lutte depuis la chute de blaise compaore vous avez oubliez la loi 013 la grille Je crois que vous vous trompez de lutte depuis la chute de blaise compaore vous avez oubliez la loi 013 la grille salariale j ai honte pour vous.
    Ou etiez vous quand on vous invitait a burkina24 ous joindre a la lutte pour sacher blaise

    j ai honte pour vous.
    Ou etiez vous quand on vous invitait a burkina24 ous joindre a la lutte pour sacher blaise

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 08:39, par Wata beogo
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Mr Bououdo, regarde dans le rétroviseur de l’histoire et mesure ton langage !!

    La CGTB qui lutte depuis le CSP1 aux côtés du peuple a subi toutes les foudres du CNR puis du Front Populaire.

    Si aujourd’hui certains ont eu le courage de fonder des partis pour s’opposer à Blaise c’est parce que les coups de butoir de la CGT-B à travers les actions du collectif des organisations de Masse et des Partis politiques a bien user le pouvoir de Blaise Compaoré

    Nous sommes fier d’avoir porté cette estocade au CDP et d’avoir toujours été du côté de la vérité et du pays réel.

    Combien de mineurs de la CGT-B ont été licenciés de Poura déporté et torturé la par le Lion du Buklkiémdé ?
    Combien de Travailleurs affiliés à la CGT-B ont été licenciés du secteur de l’Hôtellerie et du Tourisme, de Foso Fani ?
    Combien de cadres compétents et valeurs sures du Burkina Faso ont eu leur carrière brisé parce qu’ils étaient des militants de la CGT-B ?

    La CGT-B était le 29 Octobre sur les barricades du pays réel, pas celles de ceux qui ont pactisés, continuent de pactiser et protègent les intérêts de Blaise Compaoré.

    La CGT-B a perdu au moins 5 militants parmi les martyrs dans le bassin minier du Nord.
    Ne pas connaitre ces vérités n’est pas un crime en soi mais accuser gratuitement la CGT-B par ignorance ou à dessein politicien est acte qui s’apparente à un banditisme politique.
    Hey ! hey !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 08:47, par Traoré Ousmane
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    J’ai honte à la place des centrales syndicales. Sous Blaise, elles refusaient de se mêler au débat politique. Maintenant que le gourou a pris la tangente, les voici maintenant qui ont pris le goût de la politique. je me rappelle encore ces propos de Tolé Sagnon « Restez vigilants ! Il ne faut pas changer pour changer. Nous ne voulons pas que Blaise Compaoré se pérennise au pouvoir, mais nous ne devons pas avoir peur de nous poser cette question : par qui allons-nous le remplacer ? ». Ils n’ont d’ailleurs jamais pris de position jusqu’à ce que Blaise quitté le pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 09:30, par PACO
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Comment pouvez-vous revendiquer une victoire du peuple ? Quelle était votre position avant l’insurrection ? Qu’avez-vous fait concrètement sur le terrain, en dehors des déclarations et des rassemblement hors revendication de la jeunesse ?
    Toujours à récupérer la victoire des autres. Honte à ce groupuscule !

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2015 à 10:03, par gerard
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Dieguemdé s’en va rejoindre son poste à l’OACI au Canada.

    Nous n’allons pas laisser cet individu représenter notre pays dans les plus hautes instances internationales. Moumouni Dieguimdé a été désigné par maitre Gilbert Ouédraogo de l’ADF, alors ministre des transports ( qu’il renie aujourdh’ui), pour être le représentant du burkina à l’OACI et à ce titre il est fait ambassadeur du Burkina dans cette institution.

    Comment laisser ce type continuer à ternir l’image de notre pays à l’extérieur ?
    Aller vous renseigner au ministère et mieux à l’ANAC du Burkina et vous en serez édifier mes frères.
    A l’époque du régime de Blaise , rien n’était refusé à l’ADF et c’est ainsi que ce Dieguimdé a pu occuper un tel poste, sans aucun niveau, avec un passé peu glorieux.
    Avec le balais citoyen, nous allons lever le lièvre jusqu’à son départ de l’OACI. Il doit payer sans pitié ses forfaitures ! Pour être responsable, il faut malheureusement être propre et c’est pourquoi, le choix doit être minutieux.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2015 à 13:57, par bououdou
    En réponse à : Démission du ministre Moumouni Dieguemdé : Une victoire du peuple selon la CGT- B

    Reponse a wata beogo. Je crois que vous ne connaissez rien de la lutte plus que moi. Je suis du collectif. Je n appartiens a aucun parti polique.la CGTB depuis la chute de blaise n a jamais pose le probleme des travailleurs. Nous etions a un doigt d obtenir une nouvelle grille salariale. Au lieu de poursuivre cette lutte vitale pour les travailleurs ces gens jouent les insensess en tentant de nous divertir. J ai eu honte des trois revendications qu ils ont porte au premier ministre. L ensemble des travailleurs ne se sentent pas concernes par vos luttes inutiles aux interets caches

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés