Coalition Contre la Vie Chère/Yatenga : Une grève en perspective au Yatenga si les revendications ne sont pas satisfaites

jeudi 8 janvier 2015 à 01h29min

La Coalition Contre la Vie Chère (CCVC/Y) de la province du Yatenga a organisé dans la matinée du 7 janvier 2015 à Ouahigouya, un sit-in au gouvernorat de la région du Nord. Plusieurs points de revendications ont été à la base de la mobilisation des militants et travailleurs membres de la coalition. A l’occasion les organisateurs ont remis un message à l’autorité régionale pour transmission au gouvernement de la transition.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coalition Contre la Vie Chère/Yatenga : Une grève en perspective au Yatenga si les revendications ne sont pas satisfaites

C’est un sit-in qui a timidement commencé aux environs de 8h malgré la fermeture des classes de certains établissements secondaires de la ville mais qui a vite pris une importante envergure au fur et à mesure que le froid matinal se dissipait. Ce sont des manifestants issus de trois centrales syndicales, de douze syndicats autonomes et de cinq organisations de la société civile, tous membres de la coalition contre la vie chère qui sont venus exprimer leur mécontentement au répondant local du gouvernement de la transition.

C’est finalement à 9h30 que les organisateurs ont demandé à rencontrer l’autorité régionale afin de lui remettre le message contenant les points de leurs revendications. Boureima Sawadogo au nom des membres de la CCVC/Yatenga a fait savoir en substance dans son propos aux autorités régionales que pendant que le peuple burkinabè attend des autorités de la transition l’amélioration de leurs conditions de vie et l’approfondissement de la bonne gouvernance, il est au regret de constater des dérives et des atermoiements de la part des nouvelles autorités.

La CCVC déterminée pour la satisfaction intégrale des revendications

Au titre des revendications qui ont fait l’objet du sit-in, les manifestants du jour ont exigé le départ du ministre des Infrastructures du Désenclavement et des Transports, Moumouni Dieguemdé dont la moralité est douteuse, l’arrêt des travaux de bitumage des routes et la réaffectation de ces fonds à d’autres priorités, la baisse du prix des hydrocarbures et enfin l’examen diligent de la grille salariale. Au nom du gouverneur de la région, Boubacar Nouhoun Traoré, en sa qualité de Secrétaire Général de la Région (SGR) en prenant le message, a rassuré les manifestants qu’il transmettra à qui de droit les différentes préoccupations pour qu’elles soient examinées avec la plus grande diligence afin que des solutions soient trouvées dans les meilleurs délais. Le SGR qui était entouré du Haut-Commissaire du Yatenga, du Secrétaire Général du Conseil Régional, du Préfet Président de la Délégation Spéciale de Ouahigouya et des patrons des forces de sécurité et de défense a saisi l’occasion pour souhaiter aux manifestants au nom du nouveau gouverneur de la région Hassane Sawadogo, une bonne et heureuse année 2015 en espérant qu’elle soit une année de paix, de prospérité et d’amour.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés