Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

dimanche 4 janvier 2015 à 21h09min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

Tout d’abord merci à Lefaso.net de me donner l’occasion de m’adresser à la population des Hauts-Bassins. L’année 2014 s’est achevée un peu dans la douleur. Nous souhaitons que 2015 soit une très bonne année, une bonne et heureuse année pour tous les burkinabè. Je souhaite beaucoup de santé, beaucoup de paix, beaucoup de joie à tout le monde. Je souhaite une prompte guérison aux malades. A tous ceux qui ont passé une année 2014 très difficile que 2015 apporte plus de gaieté, de joie dans leur vie. Bonne et heureuse année à tout le monde. Nous souhaitons la paix dans le pays et nous prions pour que les gens puissent se réconcilier. Pour cela, il faudra que les autorités travaillent à rendre justice dans notre pays. Bonne et heureuse année à tout le monde.

Propos recueillis par Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 janvier 2015 à 20:52
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    pauvre type,où étais-tu quand l’injustice était à son paroxysme durant votre long règne ? 28 ans d’injustice,d’impunité,de racket,de mal gouvernance dont tu étais l’un des actionneurs et maintenant que tu es hors jeu,tu viens demander justice. souffre que toi et la bande de racailles du cdp,adf/rda,undd,upr etc....vous allez rendre des comptes.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 07:48, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    - Dr ALFRED, il fallait commencer par conseiller ton frère SALIA SANOU qui rentrait trop dans l’herbe !!!! Il fallait aller voir les vieux de DJOULASSO-BÂ, de TOUNOUMA, de BOLOMAKOTÉ, de SKABI, de KORO, de KOKOROÉ afin qu’ils convoquent SALIA et le mettre en garde. Maintenant que Bobo-Dsso a brûlé, est-ce que SALIA seul est le responsable ? Non car il y avaient aussi des vieux qui mangeaient avec ce même SALIA en son temps et ne lui crachaient pas la vérité !

    Par Kôrô Yamyélé

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 10:58, par Raogo
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    Certains dignitaires d’hier criminels, mafieux, insolents doivent s’adresser au peuple et lui dire toute la vérité, rien que la vérité autour des affaires nébuleuses :
    - les nombreuses pertes en vies humaine (les cas Sankara et Norbert Zongo ne sauraient ensevelir les autres) ;
    - les nombreux crimes économiques ;
    - la confiscation des terres aux paysans dans les campagnes ;
    - les détournements des espaces publics et des parcelles en ville ;

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:07, par Raogo
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    Ce qui caractérise un repentant sincère, c’est le sens de la décence, la honte, l’humilité.
    Or rien de cela ne se trouve dans le comportement des repentants en question. Nous sommes dans cette situation ubuesque où c’est celui qui a fauté qui veut, exige même et tout de suite d’être pardonné et parle de réconciliation. Un peu de décence.
    La dignité exige qu’il reconnaisse sa faute, qu’il la confesse publiquement en disant en quoi elle a consisté et pourquoi il n’a pas pu l’éviter.
    Il laisse après cela, par respect de la victime, le temps à celle-ci de faire son deuil, ainsi que, éventuellement, l’initiative du pardon et de la réconciliation.
    Et là c’est le bourreau qui nous donne une morale du pardon et se dépêche de décréter la réconciliation. C’est insultant pour la victime. Le mot de réconciliation ne peut pas venir décemment des bourreaux mais des victimes.
    Et leur comportement est d’autant plus insultant que, dans ce pays, l’histoire du pardon et de la réconciliation a déjà un précédent.
    Les mossis disent qu’on ne piétine pas deux fois les couilles d’un aveugle. Et les gens du CDP et du RDA veulent piétiner vingt sept fois les couilles du peuple burkinabè. A ce niveau, le pardon ça ne serait plus de la tolérance, du patiotisme, mais carrément de la naïveté, de la sottise. Pas de pardon pour les ennemis du pardon et pour les intolérants invétérés. Que n’ont-ils pas pardonné à Sankara, Lingani, Henry Zongo, Norbert Zongo et aux autres, surtout aux martyrs du 30 et 31 octobre 2014 ? Notre trop grande gentillesse est leur force. Ne nous laissons pas manipuler et attendrir. Rappelons-nous qu’ils sont sans pitié.
    Une seule leçon à tirer : il n’y a pas d’incohérence chez ces gens-là : leur arrogance et leurs excès dans le crime quand ils se sentent tout puissants et leur sans-gêne à se dépêcher de parler de pardon et de réconciliation quand ils sont faibles sont les deux faces d’une même médaille : le cynisme des gens mauvais.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 15:26, par Seydou Jamot
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    Ecoutez ne mélangeons pas tout.Moi bobolais depuis tendre enfrance ou bobo etait bobo,ville rayonnante,carréfour des cultures,une epoque ou ouga=centre des concours publiques pour ceux qui veulent devenir fonctionnaires jamais comme poumons economiques.Voila,c,est a partir des annees 80 que les Dr Sanou et Paul Thomas Sanou arrivent aux affaires Ils vont sacrifier bobo au profit de .......jamais Ils n,ont eu la moindre ambition pour bobo.Consequences:Bobo le grenier va devenir la ville affamee et le houet un concentre de misere d,ou la responsabilite du Dr Sanou et son frere Thomas Sanou bref.Il ne suffit pas de se nommer Sanou pour incarner bobo.Pour le reste Ils ne sont pour rien dans les evenements si ce n,est le silence devant les pillages dont bobo pouvait se passer car le pur sang bobolais ne vole pas ne pille pas contrairement a l,autre la ! NB. Salia atypique a fait mieux que ces hauts diplomes

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 18:08, par bouba
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    Pauvre type, tu as oublié ton passé ?
    Ce qui est sûr, ce n’est pas toi que nous allons écoutés.
    Pauvre type.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 20:44, par issilondres
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    Spinoza aurait-il eut raison d’affirmer que le "propre de l’être est de persévérer dans son être" ?
    Pourquoi depuis les indépendances nous ne prenons pas nos responsabilités pour une culture républicaine (l’intérêt du plus grand nombre, des plus faibles) ? Une culture aussi du développement endogène ?
    Oui les années se suivent et les mêmes comportements politiques claniques corrélés de corruptions, de népotisme se perpétuent ?
    J’ai connu les rues de Bobo, l’hôpital de Bobo, le jardin public de Bobo, ses marigots, sa gare de 70 jusqu’à mon départ en 87 et je peux dire que c’était propre. A mes retours en 93, 95 2008 j’ai vu la différence. Sans être déclinologue, une vraie décadence physique et morale de cette ville. De l’extérieur j’ai écrit maintes fois sur le site de la voirie pour faire des proposition en matière d’hygiène. Patriotique. Mais jamais une réponse venant des autorités.
    Il faudra que cette fois-ci le leitmotiv " rien ne sera comme avant" soit une réalité et une prise de conscience et de confiance pour de bon. Le pardon oui mais un pardon travaillé ensemble et inclusif à long terme. Car l’humain oublie vite ses erreurs et/ou ses fautes.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 20:45, par issilondres
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    Spinoza aurait-il eut raison d’affirmer que le "propre de l’être est de persévérer dans son être" ?
    Pourquoi depuis les indépendances nous ne prenons pas nos responsabilités pour une culture républicaine (l’intérêt) du plus grand nombre, des plus faibles ? Une culture aussi du développement endogène ?
    Oui les années se suivent et les mêmes comportements politiques claniques corrélés de corruptions, de népotisme se perpétuent ?
    J’ai connu les rues de Bobo, l’hôpital de Bobo, le jardin public de Bobo, ses marigots, sa gare de 70 jusqu’à mon départ en 87 et je peux dire que c’était propre. A mes retours en 93, 95 2008 j’ai vu la différence. Sans être déclinologue, une vraie décadence physique et morale de cette ville. De l’extérieur j’ai écrit maintes fois sur le site de ma voirie pour faire des proposition en matière d’hygiène. Patriotique. Mais jamais une réponse venant des autorités.
    Il faudra que cette fois-ci le leitmotiv " rien ne sera comme avant" soit une réalité et une prise de conscience et de confiance pour de bon. Le pardon oui mais un pardon travaillé ensemble et inclusif à long terme. Car l’humain oublie vite ses erreurs et/ou ses fautes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 08:54, par Naba
    En réponse à : Vœux d’Alfred Sanou, ancien président du conseil régional des Hauts-Bassins, pour 2015 : « Nous prions pour que les gens puissent se réconcilier »

    Seydou JAMOT, merci de reconnaitre que c’est les responsables Bobo mêmes qui sont à la base de leurs maux. Mais je suis pas d’accord que vous dites que Salia a fait mieux que ces hauts diplômés (il n’y a que les agents de la mairie, comme DUTRONC qui reconnaissent cela).
    Je connais le Dr Alfred, un homme humble, serviable et qui a été réduit à petit président du CR par Salia avec la complicité de Soungalo. Beaucoup de Bobolais déplorent justement l’incendie du domicile du Dr Alfred Sanou.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés