Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

dimanche 4 janvier 2015 à 21h15min

Le Bloc du 21 octobre a animé ce samedi 3 janvier 2014 à Ouagadougou une conférence de presse pour lancer un message aux autorités de la transition, à la population et à la communauté internationale pour que l’on mette fin aux manifestations de contestation à n’en pas finir dans le pays. Le Bloc du 21 octobre est une coalition de mouvements qui ont lancé le 21 octobre 2014 la désobéissance civile à l’annonce de l’examen du projet de modification de l’article 37 de la Constitution.

Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

Hervé Ouattara du Collectif anti-referendum (CAR) ; Marcel Tankoano du M21 ; Aziz Sana du mouvement Ça -Suffit ; Aboubacar Balima du Mouvement Brassard Noir ; Gaston Dimtoumda de l’Association pour l’œuvre et la Prospérité sociale (AOPS). Ce sont, entre autres, les leaders du Bloc du 21 octobre qui ont animé ce samedi 3 janvier 2014 à Ouagadougou, une conférence de presse pour donner leur position face à ce qu’ils qualifient de « ruecratie » dans le pays, c’est-à-dire le gouvernement de la rue.

Dans une déclaration lue par Hervé Ouattara, président du CAR, ils relèvent que : « Depuis un temps nous observons que certains de nos compatriotes civils sont dans une dynamique de contestation face à certaines décisions du gouvernement de transition. Dans le fond c’est l’expression de la liberté démocratique tant recherchée par notre combat commun qui se met en exergue et nous ne pouvons que la louer. Cependant, sur la forme de manifestation et de dénonciation, nous déplorons le fait que l’Etat de droit et le respect des lois dans notre cher pays n’est pas respecté ». Pour les conférenciers, ce n’est pas acceptable que certains compatriotes veulent, dans le non-respect de la règlementation en vigueur, dicter leurs propres lois à l’Etat, alors que la constitution a été rétablie et des organes juridictionnels, mis en place.

« Si nous avions fait assez de sacrifice pour chasser le président Blaise Compaoré du pouvoir, c’est que nous déplorions l’absence d’Etat de droit, de justice et de respect des principes démocratiques », rappellent-ils, avant d’inviter les éventuels contestateurs à saisir les institutions en place. Et de prévenir : « Nous ne pouvons pas accepter la tentative de « ruecratie » dans notre pays. (…) Si nous avons récusé le régime Compaoré, ce n’est pas pour installer le désordre dans notre pays ».

Au gouvernement de transition, les conférenciers lancent un appel pour qu’il prenne toutes les mesures pour imposer la loi et la réglementation. Ils projettent à ce propos de transmettre un message au Premier ministre et d’organiser des concerts pour sensibiliser les populations. Aux syndicats, associations et aux partis politiques, ils lancent aussi un message pour qu’ils se conforment au respect des lois et des réglementations dans le cadre de leurs manifestations.

Soutiennent-ils le ministre Diéguimdé ?

Soutiennent-ils le ministre des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, Moumouni Diéguimdé dont la démission est réclamée depuis quelque temps par une partie du personnel dudit ministère ? Sont-ils aussi contre le Balai Citoyen qui est pour la démission du ministre ? Les députés de la transition ont-ils touché 800 000 F CFA chacun ? Ce sont entre autres les questions posées aux conférenciers par les journalistes présents.
Sur la première préoccupation relative à leur soutien au ministre Diéguimdé, Hervé Ouattara et ses camarades du Bloc du 21 octobre assurent qu’ils ne sont pas le maintien de personne. Ils seront, disent-ils, favorables à la démission du MIDT si les faits à lui reprochés sont justifiés. Ils se disent même prêts à faire pression aussi sur le Premier ministre pour obtenir la démission de Diéguimdé si tant est que les accusations à son encontre sont fondées. « Nous ne sommes pas ici contre la Balai citoyen qui est libre aussi d’avoir sa position », indique Hervé Ouattara sur la deuxième préoccupation. Sur la troisième question relative au montant de 800 000 F CFA qu’aurait reçu chaque membre du CNT, les conférenciers oont demandé à ce qu’on leur laisse le temps pour mieux comprendre ce qui se passe. « Dans les prochains jours, cette question sera abordée », promettent-ils.

Barons du régime déchus à l’origine des différentes manifestations ?

Les conférenciers ont par ailleurs évoqué les raisons de la multiplication des manifestations de contestation qui seraient l’œuvre des acteurs du pouvoir Compaoré. « Il nous est parvenu à plusieurs reprises que les barons du régime déchu financeraient et manipuleraient les différentes dans l’optique de déstabiliser la transition démocratique en cours. Leur sale besogne a pour ambition de faire croire que sans Blaise, notre pays est devenu un pays de merde », expliquent-ils. Et de prévenir : « A ces déstabilisateurs nous disons, très bientôt le peuple vous démasquera et vous rejoindrez votre mentor Blaise Compaoré ».

Les leaders du Bloc du 21 octobre ont par ailleurs appelé le gouvernement de transition à prendre toutes les mesures pour unifier l’armée burkinabè et la communauté internationale, à soutenir le gouvernement de transition dans cet élan de réforme de la grande muette.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 janvier 2015 à 22:24, par Monfaso En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vous nous prenez pour des nez percés ou quoi ? Vous avez raison. Il faut la stabilité pour que vous puissiez toucher vos 800 000+600 000 pendant les 10 mois. Vous voulez nous faire croire au père noel ? Vous avez besoin de quel temps pour repondre si vous avez touché 800 000 FCFA chacun ? Le peuple vous tient a l’oeil et si vous n y prenez garde le CNT terminera comme l’assemblée nationale defunte !

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 22:33, par Ramat En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Pourquoi vous ne répondez pas à la question concernant les 800 000 ?
    il faut dire que c’est pr protéger vos avantages que vous réagissez de la sorte !

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 22:42, par Burkinbi En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bonjour,
    C’est la ruecratie qui vous a permis d’être au CNT aujourd’hui et si on respectait les lois je pense qu’on ne serait pas là où on est en ce moment.
    Le peuple est vigilant et PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT.
    Soutien aux manifestants pour plus de transparence, de justice sociale et d’équité dans notre pays.
    Nan lara, an sara.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 22:49, par DEBAT STERILE En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Et de prévenir : « A ces déstabilisateurs nous disons, très bientôt le peuple vous démasquera et vous rejoindrez votre mentor Blaise Compaoré »
    DONC PAR SES MOTS TU PRONE L EXCLUSION MON FRERE SI CA CHAUFFE DANS CE PAYS LA TU SERA LE PREMIER QU ON VA CHERCHE
    A BAS la xenophobie entre nous freres burkinabe

    kel honte pour ce jeune homme

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 22:56, par Boudha En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Franchement, si c’était pour nous dire cela, mieux valait vous abstenir.
    Comment le peuple burkinabè qui a fait sa révolution et qui dit que, conformément aux dispositions de la charte de transition et de tous les principes de gouvernance, on ne veut pas de ministre taulard dans le gouvernement, vous, vous sortez pour nous dire qu’il faut arrêter les contestations et vous inscrire dans la logique du PF sur les "critiques injustifiées".
    En plus, pour des gens qui prétendent avoir participé au mouvement de départ de Blaise compaoré, vous nous dites que si les faits sont avérés contre le Ministre des infrastructures, vous allez aviser. Alors que vous auriez, avant de déblatérer sur le Faso net, taper quelques mots de recherche sur le WEB pour vous assurer du doute que partagent tous les Burkinabè aujourd’hui
    Au lieu de cela, vous faites la morale au peuple burkinabè qui a raison sur les questions majeures :nomination du DG de la CAMEG, normalement soumise à candidature, emprisonnement populiste de responsable de sociétés d’Etat, expropriation de citoyens, en lieu et place du juge, gel des avoirs de dignitaires de l’ancien régime, en lieu et place des autorités judiciaires, etc.
    Depuis quand le peuple burkinabè a dit que l’insurrection met fin au respect des libertés individuelles et collectives des citoyens. S’il y a un problème, les procédures légales permettent de les régler aujourd’hui.
    Si vous voulez que la contestation par la rue prenne fin, vous vous y prenez vraiment mal, vous qui vous revendiquez par ailleurs du départ de Blaise par la rue. J’ai l’impression que les mêmes manipulations des OSC gateau comme du temps de BC sont en train de reprendre du service.
    Je vous le dis, M21 ou N22, il n’est pas acceptable que vous condamnez la demande de citoyens qui ne veulent pas qu’un délinquant avéré soit un ministre au BF.
    Je dis également que si le gouvernement voulait régler cette question, il y a longtemps qu’il aurait demandé aux USA de nous envoyer une copie du verdict du procès, légalisée par les autorités américaines, comme cela fait couramment entre Etats.
    Finalement, pour tous ces mouvements de rue, la provocation ne vient elle pas du gouvernement ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 23:00, par un passant En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vous pouvez etre contre les manifestations sans accuser les autres d’etre manipules, a moins de fournir des preuves solides. Voulez-vous dire que le Balai Citoyen et les differents syndicats aux Ministeres de la Culture, des Transports et de la CAMEG sont manipules par les anciens barons du regime dechu ? Dans ce cas, quest-ce qui prouve que vous n’etes pas manipules pour vous opposer aux manifestations ?
    On peut ne pas etre d’accord avec les raisons pour lesquelles les gens manifestent, mais on ne saurait cautionner l’interdiction (ou meme la suspension) des manifestations. Interdire (ou suspendre) les manifestations, c’est aussi tricher avec la constitution (tout commen vouloir modifier l’article 37).

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 23:02 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ah ba ! vous aussi, ce sont les pro-Blaise Compaoré qui ont demandé à Moumouni Diéguemdé de passer un marché de gré à gré pour aménager la route qui va au champ du Président de la transition M. Michel KAFANDO ainsi que la voirie autour de sa résidence privée et les ralentisseurs qui vont au temple où prie le Premier Ministre ? NON ET NON. Vous ne pouvez pas nous faire croire au Père noël. Le peuple burkinabè est maintenant mature et toutes ces organsiations qui pillulent dans le désordre doivent s’engager dans des partis politiques ou prévoir leur candidature indépendante.
    Vous vous êtes mis dans la "merde" tous seuls en pensant que la prise du pouvoir par une insurrection populaire sans aucune organisation préalable balayerait d’un revers de la main 27 ans d’un régime dictatorial, sectaire et sanguinaire. Continuez à faire des supputations, des conférences de presse et tout ce que vous voulez, le peuple burkinabè à travers sa frange de vrais démocrates qui déteste l’injustice et la coporalisation du pouvoir par une seule partie reste vigilant. Attention, nul ne peut écarter une partie du peuple burkinabè de la gestion du pouvoir d’Etat. Wait and see. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 23:22 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    ces gros profiteurs opportunistes,dégagez. maintenant que vous êtes sur la table du mangement,vous vous voulez plus qu’on trouble votre digestion. pian ! que nous allons marcher pour dégager ce voyou du gouvernement et re...pian ! nous allons marcher contre les 681 millions pour des pistes qui mènent dans des champs,des ralentisseurs qui mènent dans des églises protestantes et re...re...pian ! nous allons marcher contre les 1 700 000 francs qu’on donne à des députés non élus et même élus,une telle somme c’est trop. on va pas chasser une bande de suceurs de sang du peuple pour installer d’autres suceurs. alors toi hervé ouattara,et toi aziz sana vous qui aviez réponse à tout,pourquoi vous n’avez pas répondu à la question sur les 800 000 francs ? c’est parceque vous mangez dedans. bande de saprophytes,la vraie association cohérente et crédible dans ce pays,c’est bien le balai citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 23:36, par lepassant En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    jsuis tout a fait d’accord avec vous !!! ca n’est qu’un gouvernement de TRANSITION ce sont pas des proffessionels de la politik, ils n’ont que leur bonne foi,attendez la mise en place du gouvernement democratikma elu,et ensuite on vera bo sang !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 23:42, par Ndali En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Maintenant, plus de doute à se faire. Ces gens ne sont pas honnêtes. Oui ou non ont-ils touché 800 000 F CFA chacun ? C’est simple comme question. Oui, ils l’ont fait. On comprend leur fébrilité lorsqu’ils couraient derrière les militaires pour faire des tractations sur le dos du peuple. Ce sont des groupuscules opportunistes réactionnaires. Ils n’ont aucune pensée pour le peuple. C’est leur vendre qui les guide. Maintenant c’est à nous de prendre nos responsabilités pour les corriger comme on l’a fait avec leurs devanciers.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 23:44, par Ka En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Responsables du Bloc 21, Balai citoyen et autres : le Burkina est un village avec une seule famille, et qui sait qui fait quoi. Nos agissements coutumier surgissent a tout moment et a toute occasion : Au Burkina Faso, depuis les temps, le pouvoir reste une hiérarchie familiale, et personne je dis personne ne peut dissocier cette continuité a notre jeune démocratie. Je demande à tous les internautes qui me lisent depuis plusieurs années pour ma lutte pour l’Alternance de mon pays de répondre à mes deux questions avant d’accuser a tort et a raison l’équipe de la transition. Mes questions est qui étaient Blaise Compaoré et François Compaoré qui ont tenu le volant de l’appareil de l’état durant 27 ans ? Durant 27 ans Diendéré Gilbert disait a Blaise Compaoré voilà toi, voilà moi : Tu me trahi je te trahi. ‘’’’Depuis le 31 Octobre 2014 le pouvoir de notre pays est aux mains de ZIDA et de Diendéré. Qui sont Diendiéré, Zida, et Guiguemdé, et leurs liens avec Kafando ?’’’’ Si vous me répondez sur ces deux questions, nous pouvons mettre une lumière sur l’avenir de la transition et celui de l’alternance qu’attend impatiemment le peuple Burkinabé. En attendant qu’arrive le règne de Zida Diendéré Guiguemdé pour 27 ans, je dis au peuple Burkinabé que le RSP n’a plus besoin d’existé comme ses fondateurs et programmeurs qui sont Blaise Compaoré et Diendéré Gilbert : J’ai vu comme tous les Burkinabé sa création depuis le 15 Octobre 1987. Un régiment de dit une machine fabriquer et programmer pour tuer le peuple sur commande de ses programmeurs qui sont Blaise Compaoré et sa famille, ainsi que Gilbert Diendéré. Toutes les personnes appartenant a ce régiment ont le cerveau lavé a l’eau de Javel et reprogrammer pour faire que le mal : Il se trouve qu’a Kossyam l’âme de Blaise Compaoré y demeure avec sa machine a tuer y compris le premier ministre Zida que je considère comme un fils, ce qui me permets de dire la vérité afin que ce régiment disparaisse pour un autre régiment former uniquement pour servir le peuple et son représentant et non pour tuer le peuple. Que le peuple sache qu’il n’y aura jamais de changement au Burkina avec le régiment RSP avec ses responsables au sommet de l’état : imaginez-vous qu’un frère d’un président n’aime pas un pauvre journaliste qui dit la vérité, le frère télécommande un groupe du RSP d’aller faire ce qui est impensable, et un matin on trouve ce journaliste carboniser dans son véhicule avec ses compagnons, le programmeur y passe sur les lieux et affirme mission accomplie. Au milieu de Ouagadougou un humble citoyen Clément Ouédraogo au pensé divergeante de celui du président reçoive une grenade venant du groupe de notre RSP, le programmeur arrive sur les lieux et sécurise le pourtour pour que la victime agonise et s’éteint, mission accomplie. Jean-Baptiste Lingani, Henri Zongo Fusillés, Watamou Lamien piégé en accident par le RSP, Yacinte Kafando enlevé en France par notre gentille groupe, et au commencement des actions de ce groupe du RSP, leur mission la plus crapuleuses fut celle faite devant un pavillon du conseil de l’entente le 15 Octobre 1987 dont les corps de Thomas Sankara et ses compagnons ont été ramassés en morceaux. D’autres crimes sur le peuple ont suivis jusqu’au 30 et 31 Octobre 2014. Le RSP ne fait pas l’honneur de notre peuple, ils ont été formés pour tuer le peuple et bloquer l’alternance politique et économique, surtout pour ses propriétaires qui sont maintenant Zida Diendéré et leur membre de famille ministre de manipuler le peuple et accaparer le pouvoir. La force de Zida et Diendére de manipuler le peuple et maintenir un ministre repris de justice, est le RSP et ses armes. La seule solution de préparer une élection présidentiel équitable serait de dissoudre le RSP et réquisitionner tous ses armes pour tous les régiments de l’armée Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier 2015 à 23:59, par Béliour En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    « Bloc machin machin », il faut reconnaitre que c’est ZIDA lui-même qui manipule les gens, par ses nominations de gens façons.
    Ce qui s’apparente actuellement à de l’anarchie n’est rien d’autre que les manifestations visibles d’un peuple épris profondément des valeurs de justice sociale, d’égalité, de liberté et d’éthique. Moussa le bouché et Margo la dolotière ne sont pas sortie les 28 au 31 octobre pour aller au CNT. C’est la raison « ETHIQUE » et morale qui les a guidé.
    Ne vous trompé pas d’adversaire, ne jouez pas aux apprentis sorciers avec le peuple !
    C’est en Coré du Nord, à Cuba etc qu’elles n’existent pas. Souffrez donc des manifestations de rue ou rejoignez Blais e à Bouaké.
    Ce type de déclaration et inopportune, anachronique, infantilisant et dénote une vrai méconnaissance des aspirations du peuple, « bloc machin machin ».

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 00:02, par le bloc des dealers En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    aahh oui ! herve, balima,...tous des CNTistes. c,est vrai que 800000 fcfa par depute ca obnibule mais de la a faire cette sortie malheureuse, c,est tristant ! mais vous avez raison car vous savez qu,apres guiguemde, les conteststaires feront une halte chez vous : au CNT ! pauvre de nous !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 00:07, par Ndali En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ces gens là ne sont pas honnêtes. Pourquoi, ne peuvent-ils pas répondre à une question aussi simple à savoir s’ils ont reçu 800 000 F d’émoluments + 240 000 F de frais de carburant le mois passé. Tout le monde sait qu’ils ont touché ces sommes. Par rapport à Djiguemdé, ils disent qu’ils vont voir si les faits qu’on lui reproches sont fondés. Mon œil, Djiguemdé lui-même les a déjà reconnus. Alors c’est vous les champions supermen qui avez renversé Blaise COMPAORE tout seuls qui ne savez pas que Djiguemdé est repris de justice. On comprend votre silence face au cas de SAGNON Adama, on comprend aussi pourquoi, vous courriez derrières les ZIDA pour prendre le pouvoir, on vois maintenant le sens de vos tractations que vous avez faites dans le dos du peuple. Bref vous n’êtes que des opportunistes contre révolutionnaires qui tentez de dévouer le mouvement révolutionnaire en cours. Le peuple vous tient à l’œil

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 00:23, par Herve Wotoro En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Herve Wotoro, c’est vous qui decretez maintenant quand est-ce qu’ on doit marcher, comment, a quel rythme et pendant combien de temps ? Perso, je ne fais pas un grand probleme des emoluments des membres du CNT si le travail va etre bien fait. Blaise avait boule les milliards pour son Article 37, non ? Mais ce qui m’ enerve, c’est le prisonnier -la qu’ ils sont alles nous amener, la route qu’ on a pavee pour le President Kafando pour aller a son champ. Pardon, ne mettez pas vos interets devant ceux de la nation. J’ avais beaucoup admire Kafando quand il a regrette que la Maison du Burkina ait ete bradee a New York par le nouvel Ambassadeur. Mais il a accepte qu’ on fasse une route surement surfacturee pour que lui il aille dans son champ a lui. Votre champ, c’est le champ de tout le monde ? Vraiment, les burkinabe sont devenus egoistes, hein ! Tout, c’est eux. A wouradeh gnankan pon. Ca veut dire Oh, mon Dieu ! en ashanti. Ensuite le meme individu bitume les routes autour du Temple de Zida. Donc, les protestants ont vraiment gagne dans l’ ordre, hein ! Regardez les nominations entre amis Protestants. Vous croyez que nous on regarde pas ou quoi ? Si les nominations sont religionistes, on va le dire. Si c’est regionaliste aussi on va dire ca , pian Mme Some de CSC.Il faut appeler un dealer un dealer et un chat un chat. Arretez ca. Herve Wotoro, en quoi ce qui se passe est different du temps de Blaise ? Et vous voulez qu’ on se taise ? Parce que c’est votre tour de grailler, quoi ! Faut relire l’ interieur de Papa Toure sur le 3 janvier. Tu vas comprendre. Celui qui va interdire les marches dans ce pays, n’est pas encore ne. Ya pas l’ homme ! La seule chose qui va interdire les manifestations, c’est le bon comportement de nos dirigeants. Point Barre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 00:58, par Tikirinom En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ca fait rire deh !!!!
    Sur la troisième question relative au montant de 800 000 F CFA qu’aurait reçu chaque membre du CNT, les conférenciers oont demandé à ce qu’on leur laisse le temps pour mieux comprendre ce qui se passe. « Dans les prochains jours, cette question sera abordée », promettent-ils
    Quel temps ont ils besoin ? Il n’ont qu’a demande a Herve Ouattara et Aziz. Ca mange fort !!!!
    Quelle honte ! Les jeunes la, reveillez vous deh !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 01:14, par Mechtilde Guirma En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Félicitations, les enfants. Dès le début je savais déjà que vous n’étiez pas des pagailleurs mais très polis et respectueux de l’ordre. C’est vrai que vous devez rester des observateurs vigilants, pour faire des remarques. Cependant on dit toujours que les voleurs deviennent des meilleurs gardiens quand on les invite à la conscience. C’est pourquoi je me dis que si la transition fait confiance à quelqu’un qu’elle juge pouvoir être ministre, c’est en connaissance de cause, c’est parce que, de cette façon protégée, il peut aider à faire avancer des dossiers. Ensuite c’est aussi peut être pour lui l’occasion de se racheter. Ne vous fiez donc pas aux seules apparences, car il est difficile à tout le monde et à qui que soit de monter sur un toit, et de s’expliquer aux bonnes gens. Courage à vous tous et que Dieu vous bénisse.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 01:26, par debil En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Voilà des gens qui se foutent de nous .Non seulement vous avez vendu notre lutte à Zida et au MPP, vous voulez encore faire leur palabre et bien on vous attend tous m22,care,foulard rouge....
    Qui d’entre vous a refusé les 800 000 ou bien il a dénoncé ?
    Bande de vendus !NGAWWWW

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 01:34, par disjoncté En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vous vous foutez de la mémoire de nos martyrs du 30 et 31 ou koi ? L’histoire vous jugera

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 01:44, par Marrabout En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    C’est vraiment honteus de voir des jeunes pareil qui refuse de travailler ainsi soit pensant qu’ils peuvent eux aussi tromper les gens. On vous observe continuer seulement. Je vous informe que ya des CeDePistes qui dormaient dans des non lotis et des gens sont aller bruler ca parce qu’ils etaient aussi amoureus du gain facil et aidaient a repandre la farine pour qu’on roule le peuple 37 fois. Le peuple Burkinabe vous regarde. On parle des routes menant a des champs prive’ vous parler de manifestations. N’est ce pas le meme passage de la bible que le CDP aimait lire au coin du culte quand on le priait de nous ecouter ? Hey, hey hey.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 01:56, par BIL En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    désolé, le peuple ne pas dupe, vous êtes entrain de vous faire découvrir, si on a triomphe devant les chars du régime , c est pas vous qui allez tenir devant le peuple , vous avez intérêt a garder vos vestes en état au lieu de les retourner pour privilégier vos intérêts personnels car le peuple vous observe,vous ne voulez pas le bien de cette transition . na n Lara an Sara, la patrie ou la mort, nous vaincrons , la lutte ne fera que continuer,

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:34, par JohnZ En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Personnellement je ne vois aucun inconvénient à ce que les députés CNT touchent 800mille. Les députés déchus touchaient autant sinon plus pour un travail en deça (modification sans honte de l’Article 37). Par contre, je suis exigent quant à la qualité du travail que le CNT doit abattre !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:36, par Wendsongdo En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Mon Dieu, je ne m’en reviens pas ! Ce Hervé qui disait il y a quelques semaines que même s’il fallait passer par des armes, Blaise devait partir ! C’est lui encore qui dit qu’on ne respecte pas l’Etat de droit !! Il fallait donc attaquer la position du CDP d’aller au référendum devant les instances habilité ! Des ruecrates qui récusent des ruecrates ! Vous avez raison, vous voulez manger tranquilement mes sous du CNT ! Mon pays est-il maudit ??

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:38, par Jeune deçu En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Hervé arrête, tu es qui tu as quoi sans la rue ?? Vous voulez qu’on vous laisse manger vos millions du CNT, vous avez tiré à terre !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:42 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vous n’êtes même pas digne de représenter la jeunesse burkinabé ! Bande de saprophytes, avec vos émoluments du CNT vous avez raison ! Mais, sachez que vous et votre Zida vs allez débarrasser le placer si vous jouez avec le peuple burkinabé !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:44 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ils ne sont même pas capables de répondre à la question des 800 000 fcfa, avez-vous empoché oui ou non les 800 000 bande de jeunes indignes ! Continuez de rêver, le réveil va être douloureux !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:48 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vous avez signer votre arrêt de mort de la lutte, la jeunesse burkinabé ne saura compter sur une bande de d’égoïstes de votre trempe ! Jeunesse burkinabé garde l’œil ouvert et le bon ! Ils ont un salaire de 1 700 000 fcfa/mois et ils ont besoin de les manger tranquillement !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:48, par Panda En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Des amateurs quoi ! Dans un Etat de droits, la liberte d’expression et de contestation ne saurait etre enchainee. Si les personnes en cause pensent etre lesees, qu’elles saisissent la justice. Votre mouvement a une mission antidemocratique.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:51 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ah oui, ils se prennent pour qui ces abrutis ?? Faites gaffe à vous ! Vous ne représenterez rien dans la jeunesse burkinabé, vous parlez au nom de qui ?? Arrivistes du CNT incapable de répondre à la question sur leur salaire !! Vraiment, 10 ne vaut pas mieux que 20 !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 02:56 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Une occasion en or ratée de taire !! Vous en paierez un prix cher pour cette sortie !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 03:16, par vts En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Concitoyen du M21, vous avez obtenu ce que vous voulez, donc de grâce permettez aux autres de défendre leur cause. On peut défendre ses intérêts privés sans entraver l’expression des libertés et des droits des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 03:18, par vts En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Que le milan fasse son nid, la tourterelle aussi. Celui qui veut empêcher l’autre, que son aile se brise.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 03:32, par mba fo pian by Laure En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ha bon hein ??comme la rue vous appartient là hoo venez chassez les gens kèh tchrrrrrrr on est plus libre d’exprimer ses désaccords sans être traité de collabo ou de putchistes ?non mais on est ou là ?Donc vous êtes pire que celui que vous avez chassé et que vous accusiez d’être un dictateur..parce que comme vous gagnez à prendre gout à la chose là à manger avec le régime actuelle donc il faut bastillonner ceux qui vous empêchent de vous goinfrer à moindre frais ??Pourtant vous accusiez certains de souper à la table du diable ce qui a conduit à la chasse aux sorcières voilée que vous avez entamé dès la chute du régime de blaise donc vous voulez faire pire que celui que vous accusiez de tous les maux tout simplement parce que vous commencez à prendre gout au "bon" au "naam’’ Souffrez qu’on vous dise vos écarts et il est encore temps de rectifier sinon c’est vous qui irez rejoindre blaise à yam parce que les gens ne sont pas morts pour que des opportunistes aillent s’empiffrer retchrrrrrrrrr Façon les gens sont regalvanisé remotivé à fond après les évènements du 30 et 31 octobre là si vous croyez que vos menaces à 2balles là qui ne peuvent même pas perturber la sérénité d’une poule en train de couver ses oeufs vont empêcher les gens de s’exprimer vous vous fourrez vos doigts dans vos yeux jusquà l’épaule parce que c’est cette arrogance traduite par les uns mangent les autres regardent là qui ont conduit les assimi & co là où ils sont today donc libre à vous de suivre leurs traces....mais si d’aventure vous persistez à vouloir jouer au doubling avec les gens parce que today vous avez eu aussi à manger grace à leur sacrifices...le sort de assimi et de ses copains sera plus enviable que le vôtre..c’est de l’enfer que vous suivrez la suite de la transition...Ok allons seulement !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 04:05, par yeriblobissan En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Interpeller la communauté internationale pour pourquoi ? Pour interdire les manifestations de rue ? Du non sens. De n’importe quoi. Au Burkina on verra tout. On va regretter Blaise si nous continuons dans cette lancée.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 04:09, par Abat le CNT En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vous avez discredité tout le contenu de votre message en étant tout simplement incapable d’etre sincere sur les 800 milles fcfa que vous aurez empochés. La lutte continue et *ar la rue. Si les militaires touchent à un seul cheveu d’un manifestant dans ce Faso, l’assaut sera final cette fois-ci. Un battant de l’enfer est ouvert, continuez avec les menaces vous ouvrirez le second battant...

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 07:06 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    ah oui ! Hervé à raison, voilà qu’il brille en noir ciré ! silence on mange nos millions au CNT ! Pauvres martyres priez nous qui sommes restés, on vit pire que le régime compaoré ! Sommes-nous maudits ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 07:08 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Pauvres de nous ! nous avons chassé des vautours pour installer des hyènes ! Jeunesse du Faso, arrêtons net ces jeunes arrivistes qui se sucrent avec le nouveau régime dit de transition ! Prenons nous responsabilités !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 07:12, par DDCOOL En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Mes amis les jeunes, soit disant jeunes dit vaillants, dit courageux, mais pourtant des bandits de grands chemins et d’interminables jérémiades, prêts à se plaindre à qui mieux mieux. attention, vous serez surpris. travaillez plutôt que de croire qu’un individu est la cause de votre pauvreté ! pour lutter contre la pauvreté, seul le travail est indiqué ! ni les marches, ni les meeting, ni les protestations à longueurs de journées, de mois, d’année et que sais-je encore, ne peuvent rien ! rien !rien ! Je vous prie de lire les réflexions d’un garçon que je reconnais travailleurs et sérieux ! lui au moins sais réfléchir correctement, pas comme ceux qui ne réfléchissent que pour remplir leur panse, panse vidée du fait des marches et autres aigreurs nocturnes, le tout causé par l’art de la critique facile, l’art de la médisance ! au diable !!!!!!!!!!jeunes pourris ! j’attends mes injures mais la vérités et là ! lisez plutôt !

    Renversez une dictature, vous en remplacerez à coup sûr par une autre.
    Regardez la multitude des gens qui violent le peuple, croyant parler en son nom. J’aime bien cette attitude des médecins prompts à gronder les accompagnants qui tiennent à parler au nom du malade : "Il n’a pas dormi la nuit, il a eu des douleurs au ventre...." Menteurs, laissez parler le malade ! Il y a 2 manières courantes de violer ce peuple. 1) Se faire élire par des urnes menteuses et se dire "Elu du peuple", le cas généralement des partis de la majorité, mais ça, ça se passe ailleurs pas dans notre pays !. 2) Prendre son désir personnel, son opinion et ses choix pour ceux du souverain peuple, et transformer sa subjectivité et ses intérêts égoïstes en intérêt général. C’est le cas généralement des partis politiques de l’opposition dont l’effectif ne dépasse pas le nombre de buveurs dans un cabaret le soir, c’est aussi le cas de ces pseudo intellectuels, ces opportunistes mal inspirés, ces "caméléons équilibristes" et ces hiboux calculateurs. On croit garantir la crédibilité de son discours en utilisant en litanie, le mot "Peuple", comme l’élève qui croit faire philosophe en citant Socrate, Platon, Montesquieu...et mille autres auteurs de la philosophie.... heureusement, eux aussi n’existent pas dans notre pays. Mais, envie de crier à la suite de Cicéron :"Quousque tandem Catilina nostra patientia abutere ?" (Extrait de mes manuscrits "Le peuple n’est pas muet ?"

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 07:34, par HAGHARA En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Mon Pays va mal .
    Ayez pitié de ne pas le brulé .

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 07:36 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Hervé Wottoro ruecrate reconverti en démocrate !? Celui-là même qui disait que même s’il fallait passer par des armes, Blaise doit partir ! Et en 2 mois mon cher mr arriviste CNT se proclame démocrate et menace les ruecrates ! Eh mon Dieu mon pays risque de tomber encore bas !! Vaillante jeunesse mobilisons-nous, sinon .............

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 08:16, par L’Intègre En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Gaston Dimtoumda de l’Association pour l’œuvre et la Prospérité sociale (AOPS) ??????
    qui est ce mr ? d’ou vient il ? encore qelq’un qi veu se fair la soleil au coté des traites de notr Revolution.
    le Peuple vous regarde.
    qand aux autres, c’est grace a la rue que vs êtes au CNT. Ne vs foutez pa du peuple.
    L’Intègre

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 08:28, par Adama En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    L’intérêt pour tout ce qui se passe dans cette période historique de notre pays est très visible. Contestation par ci, mouvement d’humeur par là. Mais tout ceci n’est que l’expression d’une liberté retrouvée. Je crois bien qu’il s’agit d’une opportunité pour capitaliser les aspirations réelles et ouvertement exprimées pour mieux construire le socle d’une bonne gouvernance. Pourquoi chercher alors à museler l’opinion simplement pour profiter des bienfaits du moments ?
    Je suggère à la transition de savoir raison gardée et de prendre son courage à deux mains pour "contenir l’activisme" des organisations qui étaient nées juste pour "faire partir le système Blaise Compaoré". Mission alors terminée si tel était leur but premier. Sans système blaise, que cherche-t-on à "balayer" ? Quel comité contre quel référendum ? Quel exaspération pour dire que ça suffit ? Des "brassards noirs" pour commémorer quoi ? Le contexte a changé, alors tous ces mouvements ont intérêt à se fédérer pour construire une société civile adaptée au contexte et pour l’avenir. Ce qui permettra de donner une forme et un visage à leur participation au CNT. Qui représente qui au CNT, on n’est incapable aujourd’hui de le dire. Encore que les 17 millions de burkinabè ne se reconnaissent pas dans ces organisations, quand bien même elles ont un mérite incontestable dans la lutte "POUR L’INTÉRÊT SUPÉRIEUR DE TOUS".
    Mais, je crains fort que l’activisme "INTEMPESTIF" de ces organisations qui se font passer pour les "héros" de la transition ne déstabilise cette même transition à cause de leur persistance à jouer un rôle incompréhensible et difficile à cerner après le départ de Blaise. "Tous à la table du dialogue pour définir un rôle nouveau de la société civile pour l’avenir du BURKINA FASO"

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 08:44, par ouedraogo En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Écouter nos amis du bloc du 21,vous pensez être plus Marlins Que les autres ?Pensez vous Que c’était un concours,quelqu’un de vous trois allait être admis ?Loin de la, vous prétendez être Contre ce qui se passe, le peuple est contre la nomination des personnes de moralité douteuse et les émoluments très élevés.
    Arrêtez ce que vous avez entrepris, Sinon vous allez vite rejoindre Blaise compaore.
    Le pasteur

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 09:11 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    D’accord avec vous !.Il faut arrêter de croire que le pouvoir est dans la rue.ce n’est pas a la rue de fixer un montant pour le CNT.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 09:15, par L’Intègre En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Qui sont-ils vraiment ???

    Hervé Ouattara du Collectif anti-referendum
    (CAR) : un oportuniste qi a trahi les associations d jeunesse ds la lutte. on ne voit plus au tour de lui les leaders des associations avec les qel ils ont creé le CAR. aujourd’hui seulement entouré des membr de son association Mosana (jamais realisé d’activité) et les militants du MPP des arrondissement et surtt du 10. hervé maintenant les responsable d’asso n’ont plu peur, rend publiq la liste des 360 asso et on vera si tu ne sera pa tradui en justice pr fau et usage de fau.

    Marcel Tankoano du M21 : candidat malheureux au CNT et qi aujourd’hui cherche un repère ou point de chutte. Marcel, di ns avec qel ressources tu fais le tour du Burkina pr remercier la jeunesse et le peuple pr leur engagement a faire partir le blaiso ?

    Aziz Sana du mouvement Ça -Suffit : chassé par les membres de son association par ce qe tu t’es auto mandaté pr le CNT. qel leçon peu tu doné a qelq’un ? seul ton tube digestif te preocupe a l’image de ton mentor MGO.

    Aboubacar Balima du Mouvement Brassard Noir : rentré au CNT avc le nom d’une autre asso ds le cocus droit de l’home, et Conombo au nom de brassar noir et c’est aujourd’hui tu represente BN sur ce presidium. les masq vont tombé au fur e a mesur. on te retrouvera biento a l’union des jeunes du MPP.

    Gaston Dimtoumda de l’Association pour l’œuvre et la Prospérité sociale (AOPS) : inconu ds la lutte. militan de 99H. ou etait tu ? q’a tu fais ? mieux vau pr toi de ne pa te melanger avc des votours qe tu ne connais pas.

    "Si tu parles, on te tue ; si tu ne parle pa, on te tue. Donc je parle PIAAAAANNNNNNNN"

    Blessé de Guerre du 30 et 31 Octobre 2014

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 09:25, par moustico En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    C’est vraiment pathétique. Ces gens sont pires que François compaore et compagnie. CNT= Conseil National des Traitres

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 09:57, par Le vigilant En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Voilà, moi je penses qu’il faut plutôt reprocher aux CNTistes la qualité du boulot à abattre et leur faire des propositions, que de trop parler des 800.000Fcfa. C’est vrai on doit avoir un changement mais ce changement n’est pas de diminuer les salaires des burkinabés. Même après eux, ceux qui viendront par les urnes toucheront pareil et avant eux ceux qui étaient là touchaient plus donc ou est le problème ? Si on veut aller plus loin, on demandera de diminuer les salaires des fonctionnaires alors ? Maintenant dire que les gens contestent dans l’illégalité et ne pas avoir une position claire pour l’affaire Moumini Dieguemdé c’est ce que je déplore.
    En plus, sur les travaux qu’ils mènent au CNT, il devait avoir de temps en temps des conférences de presses pour situer le peuple au fil du temps pour qu’on soit tous imprégnés des projets de lois qui sont déjà passés et ceux qui sont en cours.
    OSC évitez qu’on vous divise si non, on est tous morts. Soyez unis même s’il y a souvent des idées opposées. Inspirez vous surtout de la solidarité du CFOP.
    Aujourd’hui, il n’y a pas de CFOP et si vous OSC vous êtes divisés imaginer un instant voir si vous pouvez lancer un appel de mobilisation du peuple à la place de la révolution en cas de problème. Tant que le RSP n’est pas dissout, ne vous trompez jamais. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 10:09, par touk guili En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    C pathetique mes freres toinherve ouattara tu nous demamnde du temps pendantbque toi mm tu fais parti du cnt.tu ne connaimpa ton salaire.c mieux la nous on trahi.ils ont tourne leurs vestes.mais je vous dit soyonsn vigilants et prets a sortir car je sens que la lutte ne fais q commencer dans ce beau pays !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 10:10, par Ka En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    N’insultons pas les enfants, ils font ce qu’ils peuvent, et je les félicite. Depuis le 31 Octobre 2014 tout a été planifié par ceux qui ont les armes, les propriétaires du RSP : un régiment formé pour protéger leurs fesses. Oui les ténors du CDP tiennent encore le pouvoir a travers les sympathisants anonymes nommé Zida et autres. A tous les internautes sachiez que le jeux politique est cruel et comme j’ai toujours dis tous les régimes du Burkina, de Maurice Yameogo a Blaises Compaoré, il y a eu deux sortes de gouvernants et de politiciens dans chaque régime de notre pays : Le premier groupe de politiciens aux dents longues qui n’hésitent pas à tuer ou à faire tuer les Burkinabé pour le pouvoir, et le second groupe de politiciens refusent que le sang des Burkinabé soit versé pour des motifs politique ou par égoïsme personnel. Depuis quelques années 90% du peuple Burkinabé jeunes ou âgés comme moi, veulent choisir les politiciens qui n’ont pas les mains souillées du sang des Burkinabé. Dieu nous a donné cette précieuse vie sur terre, qu’on soit pauvre ou riche, la vie est au-dessus de tout, et rien dans ce bas monde ne mérite la mort. A tous ceux qui s’acharnent sur les enfants à cause de leur salaire de députés en fleur et en herbe sont injustes, Il y a plus pire. Un ancien du RSP me disait si ces enfants ne se plient pas à la volonté de Zida et compagnie, ils seront canardé un a un, car Blaise a toujours la main du pouvoir par l’intermédiaire du RSP resté intact a Kossyam. D’ailleurs cet ancien du RSP possède 3 cours en face de nous autres habitants dans un non loti. Oui ! Ce n’est qu’un commencement, si nous arrivons à détruire la racine du mal qui est le RSP dont les anciens du CDP et Zida s’appuient pour faire tourner tout le Burkina en bourrique, nous aurons nos politiques du deuxième groupe pour faire avancer le Burkina dans la paix et dans l’émergence. Si les enfants mentionnent la manipulation de l’ancien régime pour dynamiter la transition, ils savent de quoi ils parlent. Peuple Burkinabé, ensemble balayons le RSP et ses armes qui donnent la force a Zida et compagnie qui nargue le peuple et bloque l’alternance politique et économique du Burkina. Détruisons l’âme et la racine du régime Compaoré qui est le RSP et ses programmeurs, afin que le Burkina se libère et avance dans le 21e siècle. Aidons les enfants à relever leur défi : Leur poids est faible pour affronter la famille ZIda Diendéré Guigemdé, une lutte inégale, car les armes sont d’un côté, et c’est au peuple du Burkina d’être les armes des jeunes pour aider a la bonne marche de la transition et l’avenir de notre alternance politique et économique.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 10:26, par abdel En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    ces bandes de traitres de la revolution burkinabé l’avenir vous jugera. c’est la ’’ruecratie’’ qui vous a permis d’etre la ou vous etes ; meme le dictateur blaiso n’a pas pris le mesure pour intrdire la ’’ruecratie’’. aussi les dicisions du CNT sont belles et bien contestables si le depart de moumouni dieguemde est reclamé par le personnel du ministere qu’il parte il n’est pas indispensable a cette ministere... les herve, azız et aboubacar le peupe vous demasquera et vous partirez avec le putschist zida bietot. bandes de egoiscrates et ventrcrates

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 10:45, par L´Allemand Noir En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Arretez ces blablabla.Le Burkinabé est jaloue,mesquin méchant comme l´a dit Laurent Bado.
    Je suis Burkinabé vivant á l´extérieur.
    Quelle jalousie vous avez même ?
    Dans quel pays au monde vous avez vu des gens occupant des fonctions á la hauteur de ce que les membres de la CNT occupent sans émoluments conséquents.Pourquoi n´avez vous pas polémiqué sur les émoluments des députés des décennies durant.Laissez les gens tranquille.Vous êtes vraiment en retard avec des pensées rétrogrades.De grâce. Vous voulez qu´ils touchent 20000 fr par mois ?
    Espèce de jaloux.Laissez les gens tranquilles.
    C´est vous qui voulez déterminer le salaire des membres de la CNT ?
    Vous êtes malades ou quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 10:58, par Raogo En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bandes de Vautours !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 11:07, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bonjour Mr "Ka" et meilleurs voeux à toutes et à Tous,votre dernier message de ce matin est effrayant si le témoignage de cet ancien du RSP se confirmait.Pourtant il se dit que Zida est ,depuis le mouvement d humeur des militaires du RSP de ces derniers jours,assis sur une chaise cassée car fragilisé et n aurait pu sauver sa tête qu avec le secours de Diendéré.Car les mutins exigeaient purement et simplement ,entre autres,son départ de la tête du gouvernement ainsi que celui d Auguste Barry,le remplacement du chef d Etat major particulier de la présidence par un certain Lieutenant Cle Hervé Coulibaly et bien entendu le rétablissement de leurs perdiems de 20.000fcfa/chacun.Preuve que tous ne sont pas des "marionnettes" des deux (Zida/Diendéré) et partant de Blaise Compaoré ou faut-il comprendre que les deux(Zida-Diendéré) se seraient "émancipés " de leur ex-patron Blaise qui,par le biais de Coulibaly(de retour du Maroc,semble-t-il,était-il en compagnie de BC ?) voudrait reprendre la main ? Précisons que selon jeuneafrique,Zida aurait changé son numéro de tél pour ne plus avoir à subir les sermons de Blaise Compaoré .

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 11:12, par 007 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Mes frères du soit disant bloc 21, combien vous avez reçu de Zida ? vous voulez que les syndicats se laissent piétiner avec leur raison ? toutes les manifestations actuelles ne sont elles pas justifiées ? Honte à vous. Si il y a quelque chose qui ne va pas on va descendre dans la rue.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 11:17, par jonassan En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    JE NE COMPRENDS RIEN DE TOUT CA ?
    1) Personne au CNT ne peut afficher et confirmer le montant de son émoulement ? Si cela était c’est la pire des trahisons. Eux qui devraient s’atteler à ramener à leur juste valeur le train de vie de la future république.
    2) Chassez le naturel il revient au galop. A chaque gouvernement son FEDE/ABC ? Triste, notre révolution. Ils appelent le RSP à la répression ? Je vous l’avais dit : Blaise parti, Blaise est toujours là.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 11:43, par LE GIRCK En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ces gens se prennent pour qui des saprophytes qui utilisent le nom des OSC pour voler les deniers publics sinon comment lutter contre des injustices les favoritismes et les accepter à son tour et plus grave encore vouloir forcer les autres à l’accepter si la honte et le ridicule pouvaient tuer ceux ci seraient dejà sous terre.Vous faite pitiiiiiiiiiiiiiiiiiéééééé !!!!!!!! et vous payerez un jour cette trahison

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 12:15, par yamsoba En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    les leaders de ce bloc sont des soutiens de blaise infiltrés dans la société civile et qui ont retourné leur veste suite aux événements des 30 et 31 octobre. leur combat actuel vise à profiter tranquillement de leurs privilèges au cnt tout en empêchant qu’on ne conteste les pions (dont ils font partie) placés par l’ancien régime au sein des institutions de la transition pour les noyauter et contribuer à leur retour au pouvoir en 2015. la stratégie consiste à pousser le gouvernement à réprimer les manifestations, ce qui va de nouveau entrainer des révoltes généralisées et aboutir à la chute du régime de transition.
    la solution est simple. réviser maintenant les listes électorales, organiser les élections dans 3 mois au plus pour qu’on en finisse. les 12 mois vont servir à quoi ? à bouffer ? tracer des sillons, reformer, ouvrir des dossiers de justice...le régime qui sera élu peut le faire et encore mieux parce qu’il sera plus légitime et légal que la transition

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 12:27, par yamsoba En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    les leaders de ce bloc sont des soutiens de blaise infiltrés dans la société civile et qui ont retourné leur veste suite aux événements des 30 et 31 octobre. leur combat actuel vise à profiter tranquillement de leurs privilèges au cnt tout en empêchant qu’on ne conteste les pions (dont ils font partie) placés par l’ancien régime au sein des institutions de la transition pour les noyauter et contribuer à leur retour au pouvoir en 2015. la stratégie consiste à pousser le gouvernement à réprimer les manifestations, ce qui va de nouveau entrainer des révoltes généralisées et aboutir à la chute du régime de transition.
    la solution est simple. réviser maintenant les listes électorales, organiser les élections dans 3 mois au plus pour qu’on en finisse. les 12 mois vont servir à quoi ? à bouffer ? tracer des sillons, reformer, ouvrir des dossiers de justice...le régime qui sera élu peut le faire et encore mieux parce qu’il sera plus légitime et légal que la transition

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 12:37 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ces vendus n’ont même pas honte de s’exhiber honteusement pour ne rien dire.Quand nous avons chassé Blaise Compaoré et sa racaille,est ce que la constitution n’existait pas au Faso ?Votre piteuse conférence de presse ressemble à "quand on t’envoie,il faut savoir t’envoyer" car sans me tromper c’est Zida qui vous a envoyé et comme vous êtes à court d’arguments,vous n’avez répondu à aucune question.Une chose est certaine,le balai citoyen est 1 000 000 de fois mieux que vos merdes.Vous êtes des opportunistes,des voyous au même titre que Moumouni Dieguimdé et donc nous allons toujours marcher pour vous dénoncer car Moumouni Diéguimdé est un repris de justice,un délinquant et il n’a rien à faire dans un gouvernement au Faso.Il va dégager.Aussi nous allons marcher,protester contre ces 1700000 donnés à chaque député du CNT parceque c’est injuste et injustifié tout comme il est injustifié de dépenser un milliard pour refaire une voirie autour du domicile d’un président transitoire,faire des pistes allant dans son champ et ultime pied de nez au peuple,faire des ralentisseurs autour d’une église protestante pour un premier ministre transitoire.Députés,président,premier ministre,vous êtes là pour quelques mois et donc si vous étiez des intègres de ce pays,la moindre des choses à faire c’était d’être sobre dans vos dépenses mais non,vous faites pire que ceux dont nous nous sommes battus et qui a coûté la vie à 33 de nos dignes de ce pays.A votre place,vous devez avoir honte,vous êtes indignes.Bande de voyous,faites-vous discrets au lieu de chercher à nous énerver

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 12:55, par yamsoba En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    mais c’est quoi cette histoire d’empêcher les manif ? ils ont une mémoire de poule ou quoi

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 12:59 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ces mouvements politico-associatifs réunis au sein du Bloc 21 viennent de montrer leur vrai visage. Mais rien d’étonnant quand on sait que certains comme Aziz Sana sont contestés au sein de leurs propres mouvements. C’est la rue qui a renversé Blaise et permis la mise en place d’un CNT. Vous n’avez aucun mérite car vous n’êtes pas des élus. Gardez-vous bien de faire le malin car le peuple aura toujours le dernier mot. Nous n’oublions que nombre d’entre vous étaient inféodés au CDP et à ses satellites comme l’ADF-RDA. Incapables de répondre sur le traitement salarial qui vous est servi, à croire que vous avez crié et réclamer la transparence sous Compaoré pour devenir en un temps record des champions du cache-cache. Le Balai Citoyen a eu pleinement raison de se démarquer des organes de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 13:02, par Nekobi En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    On dirait que notre probleme ce ne sont pas les institutions mais les anes qui les tirent. Je suis vraiment perdu quand, seulement 2 mois apres avoir efface la mal-gouvernance, nos jeunes leaders la rappellent de tous leurs voeux. Est-ce juste pour nous dire d’eloigner notre sable de votre coucous ? La la, vous avez tirez plat, a terre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 13:05, par TARNAGDA KASSOUM En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Certes il y’a des institutions auprès desquelles on peut introduire des requêtes mais manifester son désaccord dans la rue est aussi une voie populaire d’expression de ses doléances. Cette dernière ne peut être encouragée. On ne peut également faire sa promotion car elle peut se retourner contre le promoteur. Il faut faire preuve de discernement et sanctionner les doléances qui ne sont pas soutenues par des arguments ou des preuves. L’interdiction absolue des manifestations serait comparable à un abus d’autorité. ce que je ne peux encourager.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 13:20, par yamsoba En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    désormais nous allons demander le départ de tous ceux qui se sont frauduleusement enrôlés au cnt

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 13:22, par Yako En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    hONORABLEs sac au dos alias M21,porte parole Herve WOTORO.vous pensez etre ou la,en pays conquis ?" A ces déstabilisateurs nous disons, très bientôt le peuple vous démasquera et vous rejoindrez votre mentor Blaise Compaoré ».quelle petitesse !Voila des eternels chomeurs qui ont abuse de la liberte pour se faire une place au soleil.Dites moi les petits lettres,qui parmi vous avait une fiche de paie avant le 31oct ? Aucun. 800.000frs pour un ex vendeur de clinex ca fait perdre la tete en plus il est pris indument dans la poches des braves citoyens travailleurs.Malheureusement l,histoire reconnaitra aussi que le 30 et 31 est le jr de la victoire du pyromane sur le pompier.Bonne journee.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 13:33 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vous avez raison puisque votre conférence même est de la ruecratie. Parce qu’il y a eu cette insurrection que vous vous découvrez des âmes de politologues jusqu’à aller donner des leçons à ceux qui sont dans la politique avant votre naissance. Vivement la fin de cette transition qu’il y ai un vrai pouvoir avec des hommes de poigne pour qu’on en finisse avec ces énergumènes qui nous empestent à longueur de journée. Sans l’encadrement de vrais hommes politiques ce qui est arrivé ne le serait jamais ! alors arrêtez de vous prendre pour des zorros.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 13:37, par yamsoba En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    la transition risque d’être une grande trahison

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 13:41, par 37Ocrate En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Le Burkina apres Blaise est vraiment democratique.Avec des parkeurs et ramasseurs de bariques a Kampala comme deputes a l,assemblee N.Beh,l,article 37 a restitue au peuple sa souverainite. Probleme ?mon FILS ne se reconnait plus dans la 4eme republique.Alors on fait quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 13:51, par balibie En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    ces osc lugubres ne devraient pas avoir leur place au cnt.a bas herve ouattara et sa suite. il sera puni par dieu ce con.ce sont des arriviste comme eux on craignait quand blaise allait partir..

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 15:04, par Sociologue En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    La plupart des acteurs politiques et de la société civile de notre pays ne sont pas des princes bienveillants ils sont motivés par l’argent qu’ils cherchent. C’est normal et compréhensible. Ils faut accepter une bonne rémunération des membres du CNT et exiger un bon résultat

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 15:47 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    ha oui ! les surdoués de la politique au Faso, il y en a qui pense que sans eux il n y aurait eu d’insurrection parce qu’ils ont vu Le Président Blaise au dernier moment. Soyez humbles car un peu partout dans le monde la politique a bouffé plus intelligent et plus fort que vous.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 16:34, par Le pardonneur 1er En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Franchement, ces gens là nous déçoivent !!!!
    Je suis très déçu ! OSC, c’est pour diminuer la force du pouvoir et non la renforcer !!!!
    ce n’est franchement pas la peine ! d’abord, ils ne cherchent même pas à faire le vrai diagnostic des problème, et ils se lancent dans la rue pensant qu’il suffit de tenir une conférence de presse pour obtenir le silence des valeureux citoyens ! détrompez-vous ! le peuple connaît aujourd’hui qui est qui avec la gestion calamiteuse de désignation des membre d’OSC au CNT qui été orchestrée dans une opacité incroyable !
    C’est vrai que face à Blaise qui était l’épisode passée, vous avez posé certains actes de bravoure mais cela ne fait pas de vous, d’éternel braves dans ce pays. On peut pas comprendre qu’une ou des OSC, censé éroder une part du pouvoir en place, se met à renforcer au contraire son pouvoir ! Vous auriez joué votre véritable rôle si vous alliez sur le terrain pour simplement sensibiliser les citoyens. Et puis pourquoi attendre pour dire clairement aux gens que vous touchez 800 000 F. C’est contre ces opacités que le peuple s’élève ! c’est clair ! autant vous étiez tout petit anonyme ici revelés au grand jour avec certains évènements, autant sachez qu’il y des citoyens courageux encore cachés qui peuvent doubler votre record ! c’est clair !?

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 16:38, par Le pardonneur 1er En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Franchement, ces gens là nous déçoivent !!!!
    Je suis très déçu ! OSC, c’est pour diminuer la force du pouvoir et non la renforcer !!!!
    ce n’est franchement pas la peine ! d’abord, ils ne cherchent même pas à faire le vrai diagnostic des problème, et ils se lancent dans la rue pensant qu’il suffit de tenir une conférence de presse pour obtenir le silence des valeureux citoyens ! détrompez-vous ! le peuple connaît aujourd’hui qui est qui avec la gestion calamiteuse de désignation des membre d’OSC au CNT qui été orchestrée dans une opacité incroyable !
    C’est vrai que face à Blaise qui était l’épisode passée, vous avez posé certains actes de bravoure mais cela ne fait pas de vous, d’éternel braves dans ce pays. On peut pas comprendre qu’une ou des OSC, censé éroder une part du pouvoir en place, se met à renforcer au contraire son pouvoir ! Vous auriez joué votre véritable rôle si vous alliez sur le terrain pour simplement sensibiliser les citoyens. Et puis pourquoi attendre pour dire clairement aux gens que vous touchez 800 000 F. C’est contre ces opacités que le peuple s’élève ! c’est clair ! autant vous étiez tout petit anonyme ici revelés au grand jour avec certains évènements, autant sachez qu’il y des citoyens courageux encore cachés qui peuvent doubler votre record ! c’est clair !?
    AZIZ SANA s’est très mal illustré ici dans des actes graves de faux et usages de faux ! cela peut être une raison pour lui de vouloir fermer les yeux sur le passé et l’immoralité d’un malfrat dans la gouvernement ! On vous avait prevenus que rentrer rentrer dans des organes de transition, c’était prendre le risque de perdre ses repères ! vous l’apprenez maintenant à vos dépens !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 16:52, par FasoKan En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bah voyons , maintenant que vos intérêts perso sont en jeu vous voulez écarter le rue. On arrête rien et on ira jusqu’au bout. bataradein.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 17:31, par Vous allez voir !! En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Faisons vite de capter les photos de ces voyous !!

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 18:07, par changementoblige En réponse à : 800000cfa comme salaire

    Un peu de retenu membre du CNT, nous avions ts critiqués l’ancien régime aux sueurs et aux sang la gestion anarchique du bien public.si au jour d’aujourd’hui vs avez eu la change de parachuter comme élu connaissant le désir et la réalité du peuple, je pense qu’une modestie de votre part sera fort apprécié. Sinon !!!!!!!!!!!!!! à bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 18:17, par Blessé de Guerre En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    RAPPEL HISTORIQUE

    On vera s’il y a quelqu’un pr faire pareil.

    Thomas Sankara déclare ses biens : 19 février
    1984 :
    Né le 21 décembre 1949
    • École primaire à Gaoua
    • Le collège au lycée ouezzin coulibaly de bobo
    dioulasso
    • Le PMK à ouagadougou
    • Il rencontre blaise lors d’un stage au Cameroun
    • En 1976 il est commandant du Centre national
    d’entrainement commando de Po
    • En septembre 1981 il est nommé secrétaire d’état
    à l’information dans le gouvernement de Saye
    Zerbo (il a 32 ans)
    • il démissionne le 21 avril 1982, déclarant « 
    Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »
    • en janvier 1983 Sankara devient Premier ministre
    dans le gouvernement de Jean Baptiste Ouédraogo
    (il a 34 ans)
    • le 17 mai 1983 il est limogé et mis aux arrêts
    • le 4 aout 1983 il est président du CNR
    • 19 février 1984, Thomas Sankara déclare ses
    biens :
    J’ai un salaire mensuel de 138 736 FCFA » )
    Je voudrais citer des dons, mais demander à la
    commission de ne point en révéler les donateurs
    pour des raisons d’Etat.
    J’ai reçu un don de 400 000 FCFA, un don de 20
    000000 FCFA, un don de 75 000 000 FCFA, un don
    de 350 000 000 FCFA et un don de 400 000 000
    FCFA. Pour toutes ces valeurs, ces sommes
    d’argent, tout en remerciant les généreux
    donateurs, j’ai déposé ces sommes auprès du
    Budget national, soit auprès d’institutions de l’Etat
    qui pourront faire la preuve de ces dépôts.
    J’ai reçu également des voitures qui ont été toutes
    cédées au parc de l’Etat. J’ai reçu donc une BMW,
    une Alpha Roméo, une Cressida Toyota, une
    Mitsubishi également, mais j’ai reversé tous ces
    véhicules au parc automobile de l’Etat.
    Mon épouse a reçu 5 000 000 FCFA une fois, 5 000
    000 FCFA une deuxième fois, puis 10 000 000
    FCFA. Ces sommes ont été cédées à la Caisse de
    solidarité révolutionnaire, puis au restaurant des
    femmes.
    Voilà, Camarade Président, Camarades membres
    de la Commission, la déclaration que j’ai voulu
    faire.

    Blessé de Guerre des 30 et 31 Octobre 2014

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 19:49 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    J’ai la nausée quand j’ai pris connaissance du contenu de la conférence de presse de ces fausses OSC.J’avais du respect pour Hervé Ouattara mais là il me déçoit. Lisez les internautes vous verrez qu’il était d’une grande sagesse de faire l’économie de cette sortie qui n’a fait que vous révéler.Lisez mon regard en lisant MON ESPÉRIENCE POLITIQUE DE BADO et vous verrez que vous êtes malheureux.Le gars du M21 a dit dans une interview a lui accordée dans un journal tenait des propos du genre:Pour mon engagement contre la modification de l’article 37 j’ai eu des problèmes avec la RTB conséquences j’ avais du mal à payer mon loyer et à subvenir aux besoins de ma famille.J’ arrivais à me tirer d’affaire grâce à de bonne volonté. Ces propos tenus par le gars de M21 me donnaient la chaire de poule au regard de son courage.Mais en réalité il n’ est pas suffisamment honnête.Son appartenance à ces histoires de bloc de M21 ne me surprend guère.Je comprends pourquoi maintenant tu gagnes de l’argent pour remercier tes militants de Fada.C’est malsain ce vous faites avec nous qui rependons à vos mots d’ordre.Si vous voulez faire de la politique faites le clairement sans amalgame au lieu de rester derrière des écrans de fumer croyant manipuler les gens.Pour être honnête de la défense des intérêts du peuple surtout ingrat comme le notre il faut avoir une conviction une idéologie et vivre de son propre travail d’un emploi et qu’à cela ne tienne vouloir faire de la défense de l’intérêt du peuple auquel tu ni crois même pas ton boulot principal pour te nourrir et ta famille.C’est pourquoi j’ai toujours un respect profond pour le BALAI CITOYEN.Continuez on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 20:11, par Probo Koala de Retour en Eburnie En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vrai vrai la keh, faut pas accuser les OSC. C’est pas eux qi ont impose les Zida- la. Vous savez, la guerre se gagne par ceux qui ont une strategie. Il faut lire un peu Lao Tseu et si vous trouvez que c’ est trop vieux, faut lire Clausewitz. Tous les officiers, meme ceux qui n’ aiment pas lire comme Blaise ont lu ces livres - la. Ils n’ ont pas besoin de lire Machiavel puique eux sont meme pire que Machiavel. Donc ils cvvont lire ca pour diminuer leur mauvaisete ou quoi ?
    En fait Blaise sentait que son pouvoir le quittait. Il a du flaire , le peureux. Alors pour ne pas tout perdre, il appelle Diendere, et Zida et ils echangent toute la nuit du 29 au 30. C
    ’est decide, le plan A, c’est de dire qu’ il va rester 3 mois pour tromper les gens et empoisonner acsidenter tuer ce qui s’ oposent a son koulin- koulinbaara. Mais en bon militaire peureus il a son Plan B. Si ca chauffe trop il peut pas mettre Diendere. Pig pa son nouu. Comme Zida est un inconnu, il aproche les enfants qui sentaient que personne ne voulait prendre ses responsabilites, ils sautent sur lui comme un gars qui se noie et puis qui voie un serpant qui passe. Il va attraper meme si ca va le mordre. C’est le desespoir double de l’ ignorance. Sinon Zida RSP qui remplace Blaise, je vais rire HohohohO. C’est faa bra en anshanti-Ghana, et taa ka nan en Djula-Bamana. Si quelqu’ un dit faa bra et pis l’ autre dit ta ka nan est ce que c’est pas meme chose meme pareil ?c’est de la comedie. Zida ne va jamais aller au fond des choses. Il peut meme pas aller au fond des choses parce que lui meme il s’est coment il est arive labas. Fauit pas vous amuser avec l’ ingratitude, hein. Bien vrai y a des ingrtas mais ils sont pas nombreux. N’acuser pas les enfants. Les militaires, nous on a la methode. C’est pas parler et agir hobahobahoba comme vous les civils. L’ armee c’est pas l’ armoire. Actuellemnt je vais vous dire une chose. Actuellement vous vous etes concentrer sur uen chose mais nous on a deja gere les situation sur six moi. Ouais ! C’es moi, Adjudant Hambak qui parle. C’est pas tout on peut dire. Parce que moi j’ ai une femme et 5 enfants. Sinon ceux qui croient que ya eu la revolution au Burkina, mais mais mais, vous revez ou quoi ? On est ou la ? Je sais que mon Pays, Le Citoyen, toi aussi tu es adjudant comme moi, tu va reconnaitre mon ecrit comme toujours parce toi et moi nous ona lu Lao Tseu ajouter Clausewitz, mais pays, faut pas parler beaucoup, faut meme pas faire de commentaire parce que si on nous decouvre, ils vont nous kafcidenter nebieliser ajouter.. Faut laisser les civils la, ils vont s’ exciter. Nous on va les n...avec pine de canard ils vont voir. Ma permission finit mardi. Demain quand tu descends de garde, tu trouve moi chez Rabi, on va terminer une tete de mouton pimentee et boire notre biere aller dormir. On est peinare, la. On a eu nos 20 mille balles. Sinon on allait manier l’ epee et manier notre ZakaZaka et liberer quelques balles sifflantes.Quand eux ils revendiquent dans le syndicat chaque fois, nous on dit quoi ? Anhaan !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 20:12, par zampou En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Hum mon ami Hervé ouattara a eu nouvelle veste, il a raison de parler comme ça...

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 20:27, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bonjour Mr "Ka" et meilleurs voeux à toutes et à Tous,votre dernier message de ce matin est effrayant si le témoignage de cet ancien du RSP se confirmait.Pourtant il se dit que Zida est ,depuis le mouvement d humeur des militaires du RSP de ces derniers jours,assis sur une chaise cassée car fragilisé et n aurait pu sauver sa tête qu avec le secours de Diendéré.Car les mutins exigeaient purement et simplement ,entre autres,son départ de la tête du gouvernement ainsi que celui d Auguste Barry,le remplacement du chef d Etat major particulier de la présidence par un certain Bouriema colonel major Kéré ,au Lt Cle Celeste Coulibaly d occuper la place de ce dernier et bien entendu le rétablissement de leurs perdiems de 20.000fcfa/chacun.Preuve que tous ne sont pas des "marionnettes" des deux (Zida/Diendéré) et partant de Blaise Compaoré ou faut-il comprendre que les deux(Zida-Diendéré) se seraient "émancipés " de leur ex-patron Blaise qui,par le biais de Coulibaly(de retour du Maroc,semble-t-il,était-il en compagnie de BC ?) voudrait reprendre la main ? Précisons que selon jeuneafrique,Zida aurait changé son numéro de tél pour ne plus avoir à subir les sermons de Blaise Compaoré .

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 20:48, par LE KONKIS En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Et de prévenir : « Nous ne pouvons pas accepter la tentative de « ruecratie » dans notre pays. (…) Si nous avons récusé le régime Compaoré, ce n’est pas pour installer le désordre dans notre pays ». Monsieurs les responsables des 21 blocs ou des blocs 21 je suis tenté de dire que "vous oublier déjà votre hier" l’expression est de alain yoda, sinon il m’est difficile, voire inadmissible de lire de pareilles déclarations venant de vous. Mais rien d’étonnant car on dit que le pouvoir révèle l’homme et vous voilà révélés. Ne perdez surtout pas de vue que :
    c’est la rue qui vous a envoyé au CNT ;
    c’est la rue qui a fait de Michel KAFANDO Président de la transition cumulativement Ministre des affaires étrangères et la coopération régionale et qui est aujourd’hui favorable à l’ouverture d’une voie menant à son champ personnel ainsi qu’à l’aménagement de la voirie autour de sa résidence privée en dépit de son expression fétiche "plus rien ne serra comme avant". Que les gens oublient si vite !
    c’est la rue qui a fait de Yacouba Isaac ZIDA "ancien chef d’ETAT", premier ministre cumulativement ministre de la défense et de la sécurité qui, rien qu’enfin octobre disait au peuple excédé du pouvoir boulimique de BC que "désormais les décisions se prendront à la place de révolution".
    Sauf myopie politique je crois savoir que la place de la révolution fait partie des rues de Ouagadougou. Souffrez qu’on vous dise que ni les menaces du PF, ni les messages forts par groupes interposés du PM n’entameront notre détermination à exiger le respect de l’esprit et de la lettre de la charte de la transition. Et selon les termes de la transition Moumouni Dieguimdé ou Guiguimdé, c’est selon ; n’est pas habilité à occuper de hautes charges dans le gouvernement de la transition au vu de sa condamnation aux USA.
    Monsieurs des 21 blocs inutiles de verser dans des élucubrations du genre : « Si ce qui est dit est vrai, c’est tout à fait normal qu’on demande son départ. Mais nous avons aussi dit que nous avons des lois et des textes au Burkina, que cela soit fait selon les règles. Si c’est établi vraiment que tout ce qu’on lui reproche est vrai, que le Premier ministre prenne ses responsabilités ». Hum ! En d’autres temps je parie que les monsieurs du bloc 21 n’allaient pas hésiter un seul temps à conseiller au ministre Guiguimdé d’intenter un procès contre le canard à l’origine de ses déboires pour diffamation. En lieu et place de cette vérité crue, on préfère plutôt dire aux autres "vous aussi faites pardon pour que nous les nouveaux patrons puissions bouffer un peu". Ne vous m’éprenez pas. Le peuple a déjà intériorisé la phrase magique du PF selon laquelle "plus rien ne sera comme avant". Souffrez donc qu’on exige que plus rien ne soit comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 21:21, par Alex En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ces associations finissent par se prendre pour le nombril de la terre. Savez vous que 95% des personnes qui étaient dans la rue pour le départ n’étaient affiliées à aucune d’entre elles. Les partis politiques et les syndicats par exemple ont enclenché la lutte depuis plus de 3 ans. Ces gens qui ne représentent personne d’autres qu’eux-mêmes et leurs petits amis viennent aujourd’hui nous dire que c’est eux qui nous ont libérés de Blaise. Mais ils sont gonflés. En plus ils choisissent de s’illustrer sur des cas qui sont inconcevables même pour une transition de mois de 12 mois. Ils s’opposent à la contestation et aux interpellations... sont ils instruits et éduqués ? Cette question a un sens parce que du temps de Blaise lui-même on a pas interdit de manifester, ce n’est pas quelques petits hurluberlus, mal réveillés qui vont nous faire peur et nous dire si nous devons marcher ou non. INCROYABLE... Ces gosses n’ont qu’à connaître leur vraie place et se taire s’ils ne peuvent pas contribuer plus efficacement et plus intelligemment. La question pour moi n’est même pas les 800 000 mais voici des gens qui choisissent de se comporter comme le FEDAPBC.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 22:18 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    @Tapsoba®(de H),vous nous saoulez avec des ragots pour la simple raison que la page blaise compaoré est complètement tournée.Ce qui nous intéresse c’est de mettre en place une vraie démocratie avec une vraie justice dans ce pays et nous allons y arriver.Elle prendra le temps qu’il faut mais c’est irréversible.Ces différents voyous du rsp,cdp,adf,upr,undd ne nous font plus peur

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 22:18, par SAMA En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    je m’attendait a cela diviser pour mieux régner.ainsi vous vous mettez contre le balai citoyen qui réclame la vérité sur Djiguemdé qui n’arrive pas a se justifier.On sera tous dans la rue car on ne s’est pas battu pour voir des nouveaux oligarque au BF. maintenant vous prôner la lois qui protégè votre ami parce que vous avez touchez vos premier millions au CNT.Amuser vous avec le peuple et vous comprendrai bientôt ce qui est arrivé au Blaiso.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 22:34, par SOME En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    C’est quoi encore cette mascarade ? Decidement internet permet tout et n’importe quoi. Ici c’est un quidam qui, fut-il sous les oripeaux d’un rassemblement d’individus payés, financés en dessous par on ne sait comment mais par qui on imagine, là c’est un politicien (disons politicard) qui pleurniche parce que la rue revendique TROP ; là bas, c’est ....Et puis quoi encore ?

    Vous posez vous la question pourquoi le peuple revendique ceci ou cela ? Avez-vous pris en compte un minimum soit peu des aspirations du peuple qui s’est fait massacrer avec bravoure ? Et vous voulez que ce peuple vous laisse maintenant tranquille alors que rien n’a changé. On vous a répété que plus rien ne sera comme avant. Or vous vous voulez maintenant que tout change quand rien ne change.

    Comprenez que le peuple n’a plus rien à perdre, sinon tant pis … pour vous ! Vous etes mortels comme nous. Nous on n’a plus rien a perdre, alors autant mourir dans dans la dignité et l’honneur comme nos martyrs depuis le 15 oct jusqu’au 31 novembre et la liste ne s’arretera pas là et elle ne sera plus seulement de notre coté.

    Que dire sinon que tout ceci n’est que manœuvre de certains politiciens et commanditaires spécialistes de la manipulation ? vous dites « Oui ! peuple ! vous avez raison mais attendez encore un peu ! Attention a l’ordre public, laissez nous travailler, » etc. Au lieu de critiquer le peuple, regardez d’abord les raisons profondes de l’insatisfaction des populations et leurs désillusions et les griefs qu’il lance contre cette transition, tout en lui donnant des possibilités de sortie. Mais ce peuple n’est même pas écouté.

    Tout donne à croire que ce collectif n’est que l’émanation téléguidée de partis politiques qui ont peur de perdre la main sur la vie politique. Vu toute l’armada mis en place par le MPP, etc. il semble qu’ils sont impatients de commencer la campagne et revenir au pouvoir. Nul n’est dupe que tout cela a été bien pensé et ils sont bien de mèche avec Blaise ces gars du MPP. Et qu’ils ont laissé le système en place et ont peur de voir balayé les pions qu’ils ont laissés, tapis par ci par là.

    Tout le monde dit que c’est le MPP qui va gagner les prochaines élections car on voit bien que 27 ans de pouvoir sans partage et à ramasser tout l’argent du pays aux mains d’une poignée d’individus ne va pas partir si facilement. Ils ont pris le soin de gangrener tout le système social et pourrir toutes les consciences. Tout le monde s’est vite rendu compte que le bœuf est tombé, mais qu’il n’est pas mort et qu’il ne mourra pas aussi facilement et qu’il va falloir donc y remettre plus de coups qu’avant et de plus en plus en profondeur dans le cœur de la bête, dans l’espoir, (je dis bien dans l’espoir car la bete a la peau coriace), de le voir succomber enfin.

    Tout me donne à croire, à affirmer même que ces gens sont la taupe de ces éléments de la transition (zida et kafando et partis affiliés) qui s’inquiètent de voir que la lettre ne passe pas aussi facilement dans la boite de la poste ; que le peuple est plus déterminé qu’ils ne le croyaient. Affirmer qu’il faille vérifier encore les griefs levés contre Dieguemdé relève de la forfaiture, de la mauvaise foi, de l’insulte. Ces circumlocutions qui finalement ne sont aucunement des réponses, on les comprend : ils ne peuvent revéler réellement le fond de leur démarche en repondant.

    Quel temps voulez vous avoir pour savoir qu’ils perçoivent une telle somme, et ensuite réflechir et comprendre si cela se justifie ou non dans les circonstances actuelles dans ce pays actuel ? . Vous voulez comprendre quoi ? C’est une position politique.
    En bons manipulateurs pour mieux camoufler votre forfait, vous retournez l’argument : ce n’est pas nous qui sommes instrumentalisés par les barons du pouvoir de Blaise, mais les contestataires. Le voleur crie au voleur pour échapper d’être pris comme le vrai voleur…. On connait ca à ouaga ici.

    Ce bloc 21 rappelle bien un certain mouvement étudiant M21 jadis créé par scission du mouvement Union générale des étudiants voltaïques par certains étudiants de l’époque, devenus barons et soutiens indéfectibles de Blaise. Les bonnes techniques ne s’oublient pas. On prône la collaboration quand c’est son intérêt personnel qui est menacé. Le peuple vous a déjà démasqué comme il avait déjà démasqué ces manœuvriers qui ont imposé ces gens de Blaise dans la transition en confisquant la révolution pour la récupérer et la détourner et la vider de tout sens.

    Combattre la révolution ne se fait plus de façon frontale mais par des tournoiements, louvoiements de serpents en dessous des manipulations et des hommes de main. Quand tu ne peux pas ton ennemi, embrasse le, est-il dit. Mais l’ennemi l’a compris aussi : tu l’embrasses non par amour et amitié pour lui, mais plutôt le contraire pour sauver tes intérêts contre lui le peuple. Toutes vos magouilles on les connait et on se connait tous a Ouaga ici et Thomas sankara nous ouvert les yeux et nos heros nous donnés leur sang
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 22:57, par bush En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Koro Hervé, tu déconnes dès !souviens toi de ce que Blaise a dit à yamoussokro en 2013 par rapport aux manifestations dans les rues. La manifestation a toujours ete la première arme pour l’expression démocratique( que la justice soit crédible ou non) ;il appartient à l’autorité d’en tirer les conséquences. De quel pouvoir se prévalent ces osc à carapaces politiques pour faire de telles déclarations ? Nous avons chasser blaise et sa bande et s’il le faut nous manifesterons toute les fois que de besoin. Je suis un combattant . Qui vous a dit qu’il faut se taire pour raison de transition ? Vraiment !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 23:03, par Eti En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Nous voulons que ces contestations bidons s’arrêtent pour permettre au gouvernement de transition de travailler dans la tranquillité. L’Etat doit mettre fin à ces désordres !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 23:04, par alfa En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    arrête de vous foutre des gens on vous laisse faire jusqu a présent on peu tt change encor donc faite gaffe avec vos sale mouvement le CAR mm n doit plus existe puisqu il y a plu de referendum

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier 2015 à 23:18, par joel En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    les masques tombent ....Apres les propos douceureux sur la transition inclusive et apaisée voici venu le temps des menaces et du baton ....celles du president Kafando d’abord lors de ses voeux a la nation et aujourd’hui celles de pseudo leaders qui veulent pouvoir bouffer sans que la rue ne les derange ....Ceux qui ont remis les clefs du pouvoir a Zida vont comprendre leur erreur et surtout pourquoi il n’a pas dissous le RSP , cette colonne vertebrale du système neocolonial avec ou sans Blaise !

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 01:49, par jonas TRAORE En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    De quel droit ces gens veulent interdire aux simples citoyens qui n’ont comme liberté le droit de protester contre leurs gouvernants. La révolution a été faite par tous et non par la société civile qui cherche à spolier le citoyen lamda, quant on sait que parmi cette société civile grouillent de nombreuses personnes qui n’ont pas pu profiter du systeme compaore. Que ces gens soient modestes, cette revolution ce sont des citoyens lamda qui ont payé de leur vie le départ de blaise. Pour qui et de quel droit s’arroge de bloc 21 qui ne représente que des mangeocrates.

    C’est LEGITIME que les agents du Ministere recusent leur Ministre. Comment donner en exemple aux jeunes si des delinquants occupent les postes de Ministre, Comment peut on se faire respecter dans les institutions. D’autant plus que le Ministre a reconnu avoir fait de la prison pour escroqueries. Je connais cette affaire qui a faut les gros titres de la pressse quand Babani Sissokho, escroc malien notoire avaient été emprisonnés aux USA avec le Ministre pour falsification des documents portant sur l’achat d’un avion civil au lieu d’avions militaires. A partir du moment ou il existe des preuves, pourquoi le bloc 21 vient défendre l’indefendable. QUI TROMPE QUI
    QUI MANIPULE QUI .

    ARRETEZ GRANDES GUEULES D ESSAYER DE MANIPULER LA POPULATION, VOUS N AVEZ AUCUNE LEGITIMITE QUAND ON VOIT COMMENT VOUS VOUS ETES RUES SUR LES POSTES A POURVOIR DU CNT. DES CITOYENS SONT MORTS ILS N ETAIENT PAS DE LA SOCIETE CIVILE

    BRAVO B24 OPINION NE LAISSEZ PAS CES INTRUS VENIR FAIRE DE LA DIVERSION

    LE MINISTRE EST IL PROTESTANT COMME ZIDA ET KAFANDO POUR QUE L ON N ARRIVA PAS A LE DEMISSIONNER

    LA REVOLUTION CONTINUE BLOC 21 VOUS ETES DES OPPORTUNISTES

    HERVE TU ES EN MISSION COMMANDE PAR ZIDA, IMPOSTEUR , MENTEUR,MANGE MIL, VAUTOUR NOUS AURONS TA PEAU

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 01:52 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    J’avoue que je suis resté 15 mn sur mon clavier avant de lancer un grand soupire. J’appelle les dignes fils du pays à être plus exigeants et à manifester dès constatation du moindre écart par rapport à l’esprit de la charte de la transition et de leurs aspirations.
    Blaise vaut mieux que ces vautours ! Ce n’est pas au nom de la liberté que vous pouvez vous associer et faire de telles déclarations, vous êtes la honte et le déshonneur suprêmes.
    Les 800000 fois 12 vous font perdre le nord, quelle merde !
    Seul le balai citoyen reste crédible et nous appelons tous à soutenir les contestations contre le ministre Moumini et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 05:41, par rkv En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ah oui, que le bloc 21 ou 22 je m’en moque ! que ces gens sache qu’ils ne sont rien pour la représentativité du peuple burkinabé dans leur soit disant CNT. Je dis et je redis, nous attentons nos vrais députés après cette transition d’une année car j’ai l’impression que le CNT est envahi de jeunes désœuvrés, qui ne pensent qu’à leur propre intérêt et non l’intérêt commun. Bloc 21 ou 22 s’il vous plaît, ne prenez pas les gens comme des nez percés car vous n’êtes pas les mieux placés pour parler des vérités.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 06:19, par Sidpasata Veritas En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    - 1-si les gens du peuple arrêtent de s’exprimer à travers les manifestations, comment feront-ils savoir leurs désaccords avec certaines décisions des autorités des la transitions, décisions qui sont manifestement problématiques ?
    - 2-il y a un problème dans cette curieuse idée d’inclusivité dont on nous bassine souvent, même au sommet de l’État. On ne peut pas faire une révolution pour mettre fin à un régime contestable, et ensuite poser comme principe de transition qu’il faut éviter d’exclure qui que ce soit, y compris le ténors de l’ancien régime. Cela conduira forcément à une nouvelle impasse parce qu’il y a dans cette manière de faire un refus de la vérité de faits qui, par nature, sont têtus. On n’arrivera pas à éviter des remous de la base populaire qui s’est insurgée contre les injustices du régime, si on n’a pas le courage de poser des critères de participations à la chose politique, critères qui tiennent compte de la responsabilité réelle et historique des dirigeants qui ont inventé et fait vivre ce régime Compaoré que les populations ont rejeté.
    MAIS, LES GENS N’AIMENT PAS TOUJOURS LA VÉRITÉ, SURTOUT QUAND ELLE DEVIENT GÊNANTE POUR EUX-MÊMES, QUAND ELLE ROUGIT LES YEUX.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 06:20, par Pierros En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    A mon humble avis vous même n’avez rien compris en l’expression "État de droit". Ce n’est pas croyable que vous vous insurgez pour museler une partie de la population. Il faut plutôt travailler à encadrer toutes ses expressions comme dans un État civilisé. Il me semble que vous avez déjà oublié d’où vous venez et cela est déplorable. Où voulez-vous que celui qui a faim, qui n’arrive pas à manger à sa faim, qui n’a pas de boulot, qui n’arrive pas à se loger décemment, à se soigner aille s’exprimer si vous lui enlever la "ruecratie". Si dans les pays dits riches et développés les citoyens manifestent leur "ruecratie" alors ce n’est pas dans un pauvre pays avant dernier dans le classement mondial que les citoyens doivent taire les problèmes qui les affligent au quotidien au contraire il doit y avoir plus de manifestations. Il faut savoir les canaliser afin qu’elles participent au développement du pays. Ce n’est pas en réprimant d’une manière abrupte et sauvage que les autorités résoudront le problème des jeunes. "L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas qu’on s’apitoie sur son sort. Il répondra seul de ses actes s’il compte sur la condescendance d’un maitre qui prétend l’affranchir."(Thomas Sankara à l’ONU). Attention au caractère dictatorial propre à l’État d’exception. Mettez en place une structure, une institution de gestion de crise chargée de prévenir les conflits plutôt que d’attendre que les gens cassent, brûlent, pillent et violent pour comprendre leur désarroi de voir une catégorie de riches aux biens mal acquis faire le dindon dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 06:36, par Maiga En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Comme tous les burkinabés, j’ai été surpris de lire sur votre site internet l’appel du mouvement qui se fait appeler Le bloc du 21 octobre appelant le gouvernement de transition à une restriction des libertés publiques.
    Je déplore d’une part l’amateurisme des auteurs de la déclaration et d’autre part la gravite d’un tel message sur la paix sociale et la cohésion nationale.
    La révolution d’octobre ayant conduit à la ré-fondation du Burkina Faso est le fruit de ces mêmes manifestations d’où ma surprise face à un tel message.
    Le drame dans ce cas je considère comme une injure au peuple est le fait que certains signataires de la déclaration occupent des fonctions dans les organes de la transition.
    En publiant un tel message, les intéressés ont dérogé à leur devoir de réserve et méritent d’être ré-cadré pour le bien de notre patrie.
    Monsieur du Bloc du 21 Octobre, en matière d’exercice des libertés démocratiques, la restriction doit demeurer l’exception même s’il y a des risques qui pèsent sur de telles préoccupations. Vous êtes la part opportunismes et non par mérite. Pensez-vous mériter mieux que les autres burkinabés ? Votre façon de faire est lamentable et insultant à l’égard du peuple et pour ce motif, nous exigeons de vous des excuses publiques suivies de votre démission des instances du CNT parce que vous avez violé votre serment en faisant intrusion dans un domaine qui n’est pas le vôtre.

    Ibrahima MAIGA

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 07:45, par Kio En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Hé !!! l’homme noir est mauvais ! parce que vous êtes au "bouffoir" aujourd’hui, vous dites que les manifestants légitimes sont manipulés. C’est pas vous ooh ! c’est nous !!! Bande d’opportunistes ! Il reste seulement quelques mois pour voir la transition toucher sa fin.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 08:28, par Inconnu En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Lol, bande de mangeurs nées. Vous voyez l’argent et vous oubliez d’oû vous venez ? Demander à Gilbert Noel Ouedraogo, il vous dira

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 08:39, par Le Lynx En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Je n’ai pas de mots suffisamment durs pour qualifier cette bande d’escrocs. D’où viennent-ils et pour qui se prennent-ils ? De petits voyous de bas quartiers qui... (soupir !!). Qu’ils aillent crever en enfer !!! J’ai envie de vomir quand je les regarde !!!! Tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 08:48, par BILI-BILI En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Monsieurs du M21 Hervé Ouattara et autres,cette fois ci vous avez "djô" en brousse ; vous avez fait une sortie honteuse et inoportune ! haa bon ! c’est devenu comça ?? Voilà des comédiens, vous avez commencé à manger maintenant , et vous refusez les contestations ?? Si y’a d’autres contestations nocturnes, je n’en sais rien ; mais si c’est les mêmes contestations visibles que nous tous nous voyons :
    - affaire ministre Sagnon
    - Dg Cameg
    - Dg Laîco
    - affaire Diguiemdé
    - protestanisation du pouvoir
    - marché de gré à gré
    - goudron route champ du président et église du premier ministre
    - etc.
    Ce sont des contestations bien légitimes ; et que vous le voulez ou pas ! Si vous voulez..montez et descendez , nous allons toujours dénoncer les dérives de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 08:49, par ouedraogobernard48@yahoo.fr En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    dites k vous voulez proteger vous 800000 par mois oui. par savoir k vous etes rien ; invitè ceux ki adherent vos differents mouvements( car m21 ca suffit et..) a la place de la nation au motif k vous voulez kon arrete les constestations des personnes malpropres-si vous gagner 100 personnes je serai plus burkinabé. bandes de vautours cafards opportunistes imposteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 08:59, par LB En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Hervé OUATTARA et sa bande !
    Vous voulez remplacer les pouvoirs publics et faire la loi maintenant ? De quel droit des citoyens qui ne sont dépositaires de rien peuvent-ils menacer d’autres citoyens ?
    Hééééiiiii !
    Blé GOUDE faudra mieux que vous dans quelques années !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 09:00, par kouma Baan En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    C’est de la diversion que ces OSC font. Ils veulent distraire le peuple afin qu’il ne manifeste pour la réduction des émoluments des membres du CNT. On dit qu’il faut réduire le train de vie de l’Etat et on continue à payer grassement 90 personnes au CNT. Yaa yaa boin !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 09:01, par Oussou En réponse à : Le peuple vous soutientMultiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Courage à vous leaders du Bloc 21 ; le peuple vous soutient ! il faut que le gouvernement de transition puisse travailler ; ah bas les aigris, déflatés et autres fossoyeurs ! Vos desseins déstabilisateurs se retourneront contre vous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 09:08, par Dignité En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Tout ce qui m’étonne moi, c’est Hervé OUATTARA ! Sinon pour qui connais Aziz SANA et Marcel TANKOANO, c’est pas du tout surprenant ! Mais c’est toujours bon car cela a pour avantage de faire découvrir le vrai visage de tous ces escrocs !
    Je crains que ce soit maintenant que la vraie baille commence !
    Ce qui est pathétique, c’est qu’on a mis en place des règles (Charte), après avoir chassé quelqu’un qui ne voulais pas respecter les règles(constitution), et on ne veut pas que les gens réclament leur (charte) respect ! Et on trouve que c’est normal !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 09:31, par Burkimbila En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Le balai citoyen, tu es où. Le peuple t’attend. On doit sortir pour plusieurs raisons :

    - Revision des salaires des députés

    - Dissolution du gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 09:36, par uso En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Hmmm !!
    Le message est : "Taisez vous, on va manger tranquillement...."
    Entre nous ho ? croyez vous que c’est possible ? quand même !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 09:56, par Mminga En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vous avez besoin de quel temps pour savoir qu’on était pas dans la rue pour que des individus se la coule douce avec plus de 1 400 000 fcfa le mois. Franchement si vous n’etes pour le maintien de personne alors pourquoi cette conférence ?
    Sentez vous vos intérets menacés ?
    Desormais plus rien ne sera comme avant
    _

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 10:09, par Sidkieta En réponse à : Silence on mange

    Bloc 21 de merde. A peine vous avez reçu un peu que vous vous retournez contre le peuple. Rappelez-vous que vous n’avez aucune légitimité. C’est en vertu de la ruecratie que vous êtes au CNT et force restera à la rue si les autorités continuent des nominations de copains, de camarades d’église ou de s’octroyer des avantages indus (routes vers la ferme du Président, gendarmes couchés vers l’église du PM...). Si Dieguimdé ne s’en va pas, la contestation ne cessera pas. N’en déplaise !

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 10:11, par Yaya En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bonjour à tous. A ces messieurs dits du Bloc du 21 octobre, la sagesse enseigne que lorsqu’on a rien à dire il faut se taire. Après tant de jours de constestations vous venez vous asseoir pour dire d’arrêter avec des si les accusations sont fondées, etc. vous allez faire pression sur le PM. De grâce si vous estimez que vous pouvez agir comme vous le dites c’est que les autres aussi peuvent le faire mais seulement ils ont eu la clairevoyance de commencer avant vous ; alors ayez l’humilité de reconnaitre la justesse de la cause. Le poste de Ministre n’est pas le seul endroit où Monsieur Diéguemdé peut servir le Burkina Faso ; il peut servir ailleurs. Bonne journée.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 10:19, par sotissioumard En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    maintenant vous ménacez les manifestations...a vous combattants d hier j vous demande de vous rappellez d ou vous etiez.Héyiiiiii !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 10:41, par savadogo david En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    c’est pas possible,ce que je lis, je ne m’en reviens pas, c’est meme plus que de la honte,de la trahison,du terrorisme,ce bloc est corrompu ,cest l’axe du mal revellé au grand Jour,
    mon frere,un etudiant integre est mort dans cette insurection,et je reste convaincu que ,c’est l’espoir de changement de la societe malsaine et satanique que menaient Blaise,francois et Alizeta gando,et autres tenors du l’ex- regime porté au pouvoir par les assassinats de leurs propres amis, les crimes crapuleux de journalistes et de juges,par les destabilisation des pays voisins,par la corruption,la cuppidité,le vol,etc.....qui l’a motivé a sortir pour manisfester son desaccord contre ce system
    c’est l’espoir de changer le burkina en une nation meilleure qui a du le pousser a aller braver les balles pour mourrir,
    lui et tous ceux qui sont morts sont pour moi plus que des martyrs,
    la decheance de cette societé de tous les horreurs,battie contre nous, contre Sankara,Norbert Zongo,juge Nebié,Dabo Boukari,Oumarou clement,David Ouedraogo etc) etablie par Blaise compaore,avait des sympatisants,FADABC,CDP,ADF RDA,et des complices, Bref,et de ceux qui ont fait de nous leurs cibles, les chair a cannons,leurs ennemis,pendant 27 ans a ete possible par le people conscient et honnete,et nous pensions que vous etiez de notre coté,mais on sait maintenant que vous faisiez semblant d’etre avec nous car on on a vu votre vrai visage,
    Nous continuerons a contester les mauvais et vous les complices et sympathisants de l’ex regime AVEC
    Nous continuerons a consteter que les mauvais soient nommés a des postes de responsabilités au risque de nous faire revivre les meme cachemars de l’ex system,et notre lutte est LEGITIME,
    en outre,On ne demande qu’une seule chose,respecter la charte de la tansition,et cette charte dit qu’il faut etre competent et de bonne moralité pour occuper des poste de responsabilité,et cest ce message que tous ceux qui on perdu la vie dans cette insurrection nous laissent et nous avons le devoir d’honnorer leur memoire,
    On ne veut pas de prisonniers, d’ex trafiquant dans menteurs,de voleurs,d’inconscients etc,...et vous voulez vous demander de ne pas contester cela ?
    nous ne serons JAMAIS comme vous Bloc du 21,
    Nous savons desormais quelle est votre intention : lutter pour maintenir les mauvais, les malhonnetes,les incompetents, les voleurs, en place,vous vous etes fourvoyés dans le plein sens du mot,sinon pourquoi cet acharnement ?
    Les honnetes,competents et de bonne moralité, il ‘y’en a des milliers au Faso,et eux Meritent d’etre a la place qu’il faut
    Meme s’il faut contester contres les mauvaises nominations jusqu’a la fin de la transition,
    D’ailleurs
    qui representez vous ?
    Vous etes combien ?
    Aurez vous le courage et osez vous de dire cela a la place des nations ?
    Combien vous payent ils pour ça ?
    Vous voulez creer un autre FEDABC a la ZIDA ?
    On vous voit venir, vous ne pourrez plus jamais nous surprendre, detrompez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 10:47, par Le serval En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bonjour tout le monde et bonne et heureuse année à Faso.net et son personnel.
    Voici. j’ai sur ce forum que Hervé Ouattara, SANA et consorts vont trahir leurs camarades et le peuple et d’autres m’ont traité de tous les maux .
    je connais hervé très bien que vous et rien ne m’étonne. Voici un agent cycle" B "du ministère de l’Action Sociale, pas de diplôme universitaire en plus, au lieu de se battre pour avoir le Cycle "A" ,il veux jouer à l’apprenti sorcier. c’est lui et ses complices qui ont vendu la lutte aux militaires. les rencontres avec ZIDA se tenait nuitamment par l’entremise de certains officiers dont je vais taire les noms. Entre ZIDA et Hervé il ya un pacte.
    Hervé est pauvre et il veux profiter construire et pays une voiture.
    En fait ; il leur a été demandé de calmer les contestations car la cote de popularité du premier ministre est en chute dans l’armée et au sein de la population.
    Même dans l’armée les nominations protestantes n’est pas du gout de certains gradés.
    Je le dis et répète. si pour nommer une personne il faut consulter son pasteur, on est foutu. C’est l’émixion des pasteurs dans les nominations qui est en partie responsable de la situation.
    je vous le redis que je suis dans le secret des dieux.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 10:49, par Benaocyn En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Dans nos langues africaines, il y a un proverbe qui qu’il faut d’abord rendre sa maison propre afin qu’on ne puisse pas donner raison au scorpion de t’y avoir piqué.

    J’ai déjà appelé dans les journaux en ligne et en papier les partis politiques, OSC et autres associations ayant œuvré au changement à prendre leur bâton de pèlerin pour engager un travail de sensibilisation, de formation au civisme, à l’amour de la justice et de l’équité, mais aussi et surtout au respect de l’autorité de l’Etat. MAIS IL S’AGIT DE L’AUTORITE QUI S’EXERCE DANS LA JUSTICE, LA FORCE DE LA LOI, DU DROIT. N’oublions pas que l’ex président Compaoré avait aussi une autorité, mais ensemble, nous l’avons contesté, nous avons désobéi, parce qu’il voulait user de cette autorité pour réaliser une escroquerie politique.
    Appeler les autorités à prendre leurs responsabilités, c’est bien, mais aidons-les en travaillant à déconstruire dans les mentalités des burkinabé ce que nous avons travaillé ensemble, consciemment ou inconsciemment, à forger pendant des décennies : l’incivisme, le non respect de l’autorité, les contestations tous azimuts comme les seuls moyens pour obliger l’Etat à se pencher réellement sur nos préoccupations. Pour faciliter ce processus, l’Etat doit aussi apprendre à être un ETAT DE PAROLE, et d’ACTION, moins de déclarations pour faire plaisir, et plus d‘actes conformes aux engagements.

    Il faut que les autorités de la transition comprennent et acceptent que nul ’est infaillible. Et reconnaitre une erreur d’appréciation, une insuffisance et reculer pour corriger n’est pas de la faiblesse, c’est plutôt faire preuve de GRANDEUR. Avait-on vraiment besoin des services d’un charlatan pour savoir que Adama Sagnon ne pouvait pas faire partie de ce gouvernent de transition ? Il en est de même de Moumouni Dieguimde / Guiguemde ??? Si les récriminations contre lui sont justifieés et fondeés.

    On peut comprendre que si les intéressés ne font pas preuve de bonne foi a l’égard de ceux qui les ont nommés, les autorités de transition ne sont pas des génies pour tout savoir, surtout dans ce contexte d’extrême pression dans lequel il leur fallait opérer.
    Mais si par la suite de graves accusations sont portées contre certaines personnes à des postes de responsabilité, des services compétents existent pour mener des investigations pour confirmer ou infirmer les griefs exprimés. Si c’est fondé, les intéressés sont simplement remplacés par d’autres plus propres en termes de moralité. Contrairement à ce que pense Dieguimde, "qu’à ce rythme il faudra faire appels à des anges", sur tous les membres du gouvernement, combien sont contestés ? A notre connaissance, ceux qui ne sont pas contestés ne sont pas descendus du ciel suite à une requête que les autorités de transition auraient adressée à Dieu.

    Autant Blaise n’a pas été indispensable au Burkina, autant personne n’est indispensable. IL FAUT TOUJOURS SE SOUVENIR DE COMMENT NOUS EN SOMMES ARRIVES LA, SAVOIR RAISON GARDER AVANT DE MENACER ...
    En attendant de vérifier moi même si vrai ou faux les membres du CNT perçoivent 800.000 frs par mois, entre autres, après cette insurrection pour les raisons que nous savons ...

    Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 10:51, par savadogo david En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    on est en transition et deja les traitres comme le block du 21 octobre se fait deja voir,je suis sur que ce bloc a ete crée pour dissuader les vrais burkinabe qui voient tres clair dans le jeu de la mauvaise gouvernance, zida nommes ses amis et meme les defend devant les micros,rappelez vousle cas adama sagno,j’etais depassé,
    ragardez bien l’evolution du bloc 21, c’est exactement ainsi que ce sont crées les amis de blaise comapaore, et ensuite, on le voit venir,
    quelle honte.......

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:00, par Le serval En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    bonjour. Je conseil à Hervé, si tu n’y prend garde tu vas raller dans se pays.
    Aujourd’hui pourquoi tu as pris tes distances avec le vrai Balai Citoyen ? Parce qu’il a compris que tu soustraites nuitamment avec Mr zida avec preuve.
    Tous ceux qui ont fait la conférence de presse, les panelistes a l’exception de SANA, Conseiller Economique, pire opportuniste, les restes ne sont pas intellectuels, d’autres n’ont même pas le simple BAC.
    A hervé il vaut mieux t’inscrire pour faire des études universitaires et avoir une bonne vison en politique, car ta vision c’est de transformer le CAR en parti politique,va échouer.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:01 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Tas de malfrats ces gens. Ils ont reçu chacun 510 000 pour la session spéciale, 230 000 comme carburant mensuel et entre 714 000 et 850 000 francs CfA selon que l’on soit membre du bureau, président d’une commission...

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:02, par Rastafou En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Vraiment ce mouvement du 21 octobre nous font honte avec cette conférence de presse. N’oubliez pas votre passé, c’est cette rue qui vous a permis de vous percez là vous êtes pour pillez les derniers publiques avec plus d’un millions par mois au CNT , ne prenez pas le peuple pour dupe. La charte est bien claire à son article 15 quand aux nominations donc les hommes comme Diéguimdé Moumini n’ont pas leurs place dans la transition. De toute façon le peuple règlement votre compte le moment venu.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:06, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    - Mes chers amis du forum, avec cette sortie de ces parasites, moi Yamyélé je finis par regretter Mr Blaise COMPAORÉ ! Franchement je le regrette avec tous ces èrrements du vieux Kafando Michel, des nominations fantôches et loufoques du PM Zida Isaac Yacouba, du comportement de tous ces manges-mils érrigés en Société Civile de la bouffe comme ces Hervé Ouattara !!!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:08, par Le canard En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bonjour.
    Hervé tu es naïf en pensant dénoncer les problèmes de lotissement dans ta zone et même des grands cadres du CDP. La transition va finir bientôt. ZIDA sera en conflit avec une grande partie de l’armée et nous on va vous demander des comptes. Tu viens de naitre. MOI je 18 ans en politique, j’ai même le grade de Général. Tu paiera cash ce que tu as semé et meme ta femme va te quitter.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:12, par KORO Son En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Je dis haut et fort que ces Messieurs sont des saprophytes qui n’ont d’autres desseins que leur enrichissement illico presto du fait de leur court mandat !! BANDE DE VOLEURS !! Vous nous trouverez sur votre route !!! Comment êtes vous parvenu au CNT ?? Par des élections ou par le mouvement insurrectionnel d’un seul Homme , qui est le PEUPLE !! Rien n’est dirige par le régime déchu , le peuple ne dort pas que vous le vouliez ou non !! Allez y voir ailleurs car vous etes purement et simplement ignoble et dégueu !!! AFFAMES que vous êtes !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:38, par MOREBALLA En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Il y a lieu que nous nous respectons et que nous mesurons nos actes à nos paroles. En aucun cas nous ne pouvions pas lutter contre la gabegie, la mal gouvernance et n’être point horrifié face aux agissements du Ministre Guiemgdé. En toute honnêteté, me concernant, c’est tout le gouvernement qui doit démissionner face à un échec évident de dignité, de probité, de vertu et de surcroit à la malfaçon de la charte de transition. J’ose ajouter à l’adresse de la transition de stopper net les manœuvres du système COMPAORE par les us par tierce structures (associative, OSC et toute dénomination) afin de traduire leurs attentes. Le Balai citoyen a porter ZIDA au-devant de la scène de la transition, aujourd’hui le balai citoyen devient votre trouble sommeil et il faille en recruter d’autres structures. J’en ris car le balai citoyen se fait payer en monnaie de singe. De plus, il y a rien à tergiverser le RSP doit se trouver une autre mission que celle de la sécurité d’individus et être délocalisé, point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:47, par Wendmi En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Cher CAR. Quand on a pas la SAGESSE de parler, il faut avoir l’INTELLIGENCE de se taire. c’est si simple que ça.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 11:58, par SING En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    ils sont dangereux ces Mrs. Comment on peut accepter que le chef du gouvernement viole la charte en nommant Mr GUIGUEMDE pourtant avec un passé très sale. C’est pas catholique.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 12:05, par LOKRE En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    On attend avec impatience le montant que nos députés de la transition auraient touchés chacun. Rien ne sert de chasser un régime et faire pire. A partir de maintenant le peuple restera très très vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 12:57, par jonas TRAORE En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    ZIDA EST UN RIGOLO

    Il n a aucune consistance intellectuelle. Il prend des décisions farfelues sans portée politique.
    N’oubliez pas qu’il a été l’adjoint du commandant du Régiment Présidentiel, même gabarit que blaise. Comment voulez vous que le pays change. Avec Barry pour le controle des élections, le resultat va être manipulé en faveur d’un candidat qu’il va vouloir imposer a la population.

    ZIDA ET KAFANDO DEGAGEZ

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 12:59, par Le Combattant En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Il faut purement et simplement isoler puis éliminer cette vermine de Bloc 21 etc. de la scène politique et sociale !! Ce sont des salopards de la pire espèce. Il faut même déchoir leurs membres et sympathisants de leur nationalité burkinabè ; à supposer qu’ils soient vraiment des burkinabè, car il y a beaucoup de diaspos parmi eux. Des gens mal élevés qui ne comprennent rien à rien !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 13:06, par Herve Wotoro En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    KORO YAMYELE,permettez-moi de vous souhaiter bonne et heureuse annee 2015.Merci pour votre honnete intellectuelle"Je regrette Blaise Compaore" a peine parti Blaiso il est reclame sur Tous les toits au Faso,Comme quoi les prochaines elections risque de produire des surprises parce que le peuple que vous appeliez il y,a 2 mois "moutonne,anifie,betail electoral...." Saura nous donner le sens vrai de Peuple souverain que quelques abrutis s,en sont appropier s/c OSC.En fait ce sont des preneurs d,otage.Pauvre Burkina quand tu es otage de tes progenitures

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 13:36, par Princo En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    oui aux manifestations légitimes. oui au départ de Guiguimdé qui à menti sur son passage en prison.si les membres du gouvernement veulent travailler dans la tranquillité, ils peuvent démissionner, prendre le car, et rentrer au village.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 13:53, par Arouna En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Le Bloc du 21 et ses complices n’ont plus d’avenir après le départ de Blaise, Il reste maintenant à balayer ; mais il y a un certain nombre de questions qui m’inquiètent beaucoup et j’aimerais avoir des réponses !!
    Qui a donné les 800 000 et plus par personne aux membres de CNT ? Autrement dit qui a décidé et ordonné une telle somme ?
    Où a-t-il trouvé ce budget ?
    Est-ce que ce n’est pas une manipulation ou une corruption afin de diviser pour mieux régner ?
    Faut-il s’attaquer aux corrompus en oubliant les corrupteurs ?
    Quelles places détiennent encore ceux qui ont aidé les forces spéciales françaises à exfiltrer Blaise ? Autrement dit quelles places détiennent ceux qui ont accompagné Blaise dans sa fuite ?
    Qui empêche le PM et PF à se débarrasser de Moumouni Dieguimdé ? Autrement dit quels liens d’intérêt existent entre eux ?
    Je ne saurais terminer sans honoré la mémoire de Norbert ZONGO en paraphrasant son idée quand il disait que tous les peuples du monde ont les régimes qu’ils méritent, ils méritent leur destin et leur histoire, parce que ce sont les peuples qui sont toujours les plus forts, mais si les peuples décident d’êtres les plus faibles, ils paient les prix de leurs compromissions, individuellement ou collectivement.
    Le peuple Burkinabé a besoin du vrai changement qui ne se résume pas a changé de président, mais du système blaise et ses commanditaires d’où le rejet de certaines personnalités.Les autorités de la transition gagneraient à aller vers ceux qui les ont donnés le pouvoir et les écouter pour l’intérêt de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 14:00, par Silmande En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    La société civile sans les partis politiques, les professionnels de la politique se perdront dans ce vaste océan profond du "ressentiment populaire" qui se propage par vagues concentriques.
    Au lieu de sortir faire ces genres de déclarations vous devriez vous abstenir et peut être laisser cette primeur aux politiciens ou du moins les y associer. En fait, ils apprécient mieux l’opinion publique. Vous n’êtes pas des professionnels de la politique et reconnaissez que vous avez des fois des carences intellectuelles en matière de communication en direction de la masse. Je ne parle pas de mobilisation de manifestants mais de communication en afin de convaincre et d’apaiser des gens. Ce n’est pas un meeting ici, il n’y a pas d’effet de foule.

    Au demeurant, j’ose espérer que vous auriez le courage de démissionner quand les choses seront plus compliquées je veux dire si les mécontentements continuent sur le "Net" pendant une semaine environ. Cela ne vous diminuera pas au contraire cela vous restaurera dans les temps à venir.

    Bien amicalement

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 14:29 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    De grâce ne tirez pas le pays aussi bas car dans aucun pays sérieux au monde des gens de ce niveau ont droit de citer dans les affaires politiques. Même s’il y a eu insurrection et que vous avez participé, elle n’était pas de votre seul fait. Alors de la modestie. Mettez vous de côté pour que ceux qui ont de l’intelligence agissent maintenant, le temps de l’activisme est passé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 15:48, par Achille En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Je propose que tout le gouvernement démissionne et qu’un gouvernement non provocateur du peuple soit mis en place pour poursuivre la transition

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 16:01, par Anyi Wiili En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Chers camarades de lutte au nom de nos convictions et des valeurs qui nous ont amenés a lutter au prix de notre sang lors de la révolution du 30 et 31 octobre 2014 , j’en appelle a votre vigilance ! Nous nous retrouverons très bientôt pour décrier ces salaires de 800.000 F et les avantages indus dont profitent ces vaniteux et suceurs de sang du CNT et du gouvernement de ZIDA .Ces messieurs veulent profiter du sang de nos martyrs pour s’enrichir !! C"EST IGNOBLE !!! NOUS MARCHERONS , NOUS SCANDERONS , NOUS SUERONS , NOUS MOURRONS POUR QUE RIEN NE SOIT COMME AVANT ! Sales cons !! LA LUTTE CONTINUE ...

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 16:04, par Anyi Wiili En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Chers camarades de lutte au nom de nos convictions et des valeurs qui nous ont amenés a lutter au prix de notre sang lors de la révolution du 30 et 31 octobre 2014 , j’en appelle a votre vigilance ! Nous nous retrouverons très bientôt pour décrier ces salaires de 800.000 F et les avantages indus dont profitent ces vaniteux et suceurs de sang du CNT et du gouvernement de ZIDA .Ces messieurs veulent profiter du sang de nos martyrs pour s’enrichir !! C"EST IGNOBLE !!! NOUS MARCHERONS , NOUS SCANDERONS , NOUS SUERONS , NOUS MOURRONS POUR QUE RIEN NE SOIT COMME AVANT ! Sales cons !! LA LUTTE CONTINUE ...

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 16:05, par jonas TRAORE En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Que la contestation reprenne car ce sont des vautours qui sont installés en train de sucer le sang de la population.

    Comment le ministre sait i que kafando a un champs , s’il ne lui pas recommandé de bitumer le parcours.

    Au temps de Sankara, Kafando s’opposait à lui et s’est exilé du cote de la côte d’ivoire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 16:15, par Dignité En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    D’accord avec "Tolérance" sauf pour ma part, je pense que c’est même bénéfique pour les responsables de la Transition s’ils y a des gens pour jouer le rôle d’avant gardistes pour les éviter de commettre des erreurs fatales ou échouer simplement au soir de la transition pour peu qu’ils exploitent judicieusement les critiques et les alertes ! Autrement, voir en ces contestations l’œuvre d’ennemies est tout simplement un manque de sagesse sinon une faute lourde !
    Rappelons-nous ce qui nous a conduit à chasser Blaise : Le non respect de la Parole donnée, des règles ! Ce qui est pathétiques c’est qu’on met en place des règles et on doit trouver que c’est normal qu’on les respecte pas alors le que c’est leur respect qui doit être la norme ! Autant supprimer purement et simplement ce fameux article 15 de la charte s’il est inutile ; que ce soit par REFERENDUM ou par charcutage direct ! Au moins on saura qu’il n y pas cette disposition et on n’en parlera plus !

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 16:21, par LE REBEL En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Si seulement le ridicul pouvait tuer ?????????????
    Autrefois l’homme de la rue aujourd’hui donneur de leçon de démocratie. Quand je pense à ceux qui ont perduent la vie et ces vautours de Hervé OUATTARA et autres nous raconte du n’importe quoi, je suis tout simplement en colère.
    Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 17:46, par Ka En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Merci Tapsoba H pour ton message et bonne année à toi et ta famille. Le jeu politique de la transition reste flou par ceux qui devaient appliqués sa charte. Sur réserve nous devons aveuglement comme pendant 27 ans avoir une patience en or afin que ceux qui se disent plus malins que le peuple prennent le devant ? Ou c’est maintenant et pas demain ? Je dis c’est aujourd’hui ou rien, car tous ceux qui ont côtoyés le président Blaise Compaoré et continus à le protéger même en changeant ouvertement les numéros de leurs portables continus à agir comme avant. Pourquoi le maintien d’un repris de justice comme ministre malgré la grogne d’un peuple assoiffé de la justice, et la clarté dans la gestion des affaires de l’état ? Pourquoi aucune arrestation n’a été faite a ceux qui ont causés la mort de nos enfants, ni aucune plainte contre x pour cause d’un soulèvement populaire suivis de mort ? Tapsoba H, le peuple attend au tournant les traîtres et ça ne se sera tardé, car 10 mois c’est comme 10 secondes pour cette transition sur une dynamite. Actuellement c’est un jeu politico militaro, et entre, un jouet nommé représentant de la transition à manipuler. La franchise des enfants du CAR, Balai citoyen et autres, n’a aucun doute : Mais les enfants sont manipulés par ceux qui veulent la continuité du régime Compaoré n’est pas à douter. Les nouvelles du Vérité no1 nous manque dans ce débat houleux.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 17:52, par almamy En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Trop prétentieux ces révolutionnaires de la 25e heure. La mission du CAR est terminée sinon le CAR risque de ramer à contrecourant de la démocratie. Vous étiez contre le referendum de Blaise . Blaise est parti que chercher vous donc encore ? Vous avez failli faire capoter le départ de Blaise en allant faire des petits arrangements avec lui . Votre aventure sur Koosyam a permis à Blaise de préparer sa fuite. Je vous conseille de retourner dans vos casernes de la société civile et de vous consacrer maintenant aux taches de développement socio économiques de lutte contre le chômage et la pauvreté. Vous ne pouvez pas empêcher la rucratie dont vous avez profiter indument. C’est la rue qui vous a fait évitez donc l’ingratitude.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 18:22, par Citoyen En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    En fait pour ces "babi" (c’est en mooré), la lutte du peuple prend fin à partir du moment où la bande des Hervé OUATTARA et autres SANA et consorts se délectent d’émoluments (injustifiés) de 800.000 FCFA par mois au CNT. C’est l’insulte suprême au vaillant peuple voltaïque devenu burkinabè, en ce 49è anniversaire du "3 janvier" et seulement 2 mois après l’insurrection victorieuse conduite par la jeunesse populaire, qui n’a rien à voir avec ces voyous de bas étage. Honte à vous, sales garnitures !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 18:44, par Goussou En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Il faut vraiment un dur pour ne pas résister à l’argent. Ils se sont maintenant approchés de ce diable d’argent-liguiri-wari (1 700 000 FCFA/mois), ils sentent que les choses ne sont réellement pas comme ils le pensaient. Vous comprendrez maintenant la difficulté de certains de vos aînés ou Tontons à se contenir et à se maîtriser face à ce diable. ça saoûle hein ! Les autres ne te comprennent plus. On dirait que tu as changé. Toi-même tu comprends rien ; parce que ce tu as vu les autres n’ont pas vu ça c-à-d le l’argent-liguiri-wari. Comprenez un peu ces/les gens, guidez-les et priez pour eux. Imaginez-vous quelqu’un qui n’a jamais attrapé un bon 75 000 FCFA dans sa main et un coup on le gifle avec un 1 040 000 FCFA et on lui dit que ce n’est pas fini. Il s’évanouie et quand il ,se réveille, il devient ivre alors il parle au hasard : ruecratie, arrêtez les manifestations, laissez les Zida là travailler, etc. Que Dieu veille sur le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier 2015 à 19:48, par Lamby En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Bande de vauriens.Herve Ouattara et Aziz Sana,depuis le debut je vs voyais en cdp deguise.Dieu merci que je ne fais pas partie de cette societe incivile.Honte a vs.Vs n’etes pas loin de Gieguiemde.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 07:40, par phoenix En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ne cherchez pas à vous ériger en nombril du monde en voulant empêcher les citoyens de manifester leurs rancœurs. Ce sont les manifestions qui ont conduit le pays dans cette situation. Aujourd’hui, vous pensez être aux affaires et vous demandez de stopper les manifs pour sauvegarder vos intérêts. Les anciens barons n’ont rien à voir fans ces manifestations. Cherchez d’autres arguments.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 08:48, par oued En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    La seule société civile crédible au Burkina c’est celle qui a refusé d’être au CNT. Maintenant qu’ils mangent ensemble, ils tournent le dos au peuple. J’en ai mare !

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 10:57, par Thomas Bagre En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Les Hervé demandent le respect des textes et lois, commencer par faire respecter par votre PF etPM la charte et la constitution tas d’opportunistes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 12:03 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Je rêve ! C’est au nom de la liberté que vous pouvez vous associer et faire des déclarations de merde. Je suis pour l’ordre mais du coup, vous allez radicaliser les positions. Vous êtes égoistes et méchants. De la merde tout simplement. On va se débarrasser de la merde.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 14:54, par phoenix En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Ceux du Bloc 21 ont vraiment la mémoire courte. Après avoir obtenu des avantages par la rue, ce dont qui veulent donner des leçons aux autres afin qu’on les laisse manger calmement leur naam. Quelle malhonnêteté. C’est cela qui a failli bouffer Zida. Chacun portera sa croix. Foi d’un ....samo.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 15:11, par Ka En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Merci Tapsoba H pour ton message et bonne année à toi et ta famille. Le jeu politique de la transition reste flou par ceux qui devaient appliqués sa charte. Sur réserve nous devons aveuglement comme pendant 27 ans avoir une patience en or afin que ceux qui se disent plus malins que le peuple prennent le devant ? Ou c’est maintenant et pas demain ? Je dis c’est aujourd’hui ou rien, car tous ceux qui ont côtoyés le président Blaise Compaoré et continus à le protéger même en changeant ouvertement les numéros de leurs portables continus à agir comme avant. Pourquoi le maintien d’un repris de justice comme ministre malgré la grogne d’un peuple assoiffé de la justice, et la clarté dans la gestion des affaires de l’état ? Pourquoi aucune arrestation n’a été faite a ceux qui ont causés la mort de nos enfants, ni aucune plainte contre x pour cause d’un soulèvement populaire suivis de mort ? Tapsoba H, le peuple attend au tournant les traitres et ça ne se sera tardé, car 10 mois c’est comme 10 secondes pour cette transition sur une dynamite. Actuellement c’est un jeu politico militaro, et entre, un jouet nommé représentant de transition à manipuler. La franchise des enfants du CAR, Balai citoyen et autres, ne sera douté : Mais les enfants sont manipulés par ceux qui veulent la continuité du régime n’est pas à douter. Les nouvelles du Vérité no1 nous manque dans ce débat houleux.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 17:49, par ELKABOR En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    CAR : Collectif Anti Réferendum. Monsieur Ouattara, le référendum n’a pas eu lieu par les actions conjuguées des uns et des autres. Alors pourquoi vous continuez d’exister ? Votre mouvement a touché à son but, logiquement il doit disparaitre. "Quand la cause cesse l’effet doit cesser". Par ailleurs, en tant qu’OSC, vous devez controler l’action du Gouvernement fut-il de Transition, au lieu de cela vous êtes allés vous mettre dans l’action ! Tout simplement parce qu’il y a à manger dedans : Où est la noblesse de votre lutte ?. Le professeur Joseph Ki Zerbo disait que "Dieu a mis le ventre devant afin que vous controliez ce que vous etes sensés ingurgiter" ! Mais vous vous préferez ne rien controler, pourvu que votre panse soit pleine ! Au lieu de vous contentez de manger et de vous taire, vous voulez parlez pendant que votre bouche est pleine ! Le Balai Citoyen a fait preuve de beaucoup de sagesse en se tenant en retrait. Vos associations et organisations vont mourir et très bientôt de par vos propres turpitudes. Surtout, votre sortie récente sortie médiatique ne servira qu’à vous identifer et bien vous mettre à l’écart à l’avenir, car nous avons compris que vous n’êtes que de pauvres jeunes égoistes. Vous êtes grillés comme une ampoule qui a reçu une trop grande décharge électrique. Pauvres de vous !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 18:45, par Boule de feu En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Les choses vont se savoir. Il semble en effet que ce que Hervé OUATTARA a raconté à la presse comme "faits de guerre" ("je suis entré dans les salons de Kosyam...", "j’ai vu Blaise..", "il était debout au fond d’un couloir,..." et patati et patata), est à prendre avec des pincettes. Et si tout ça c’était du pipeau !? Même s’il y a été, certains disent que c’était pour transmettre un message écrit à Diendéré pour Blaise (de la part d’un parti politique qui s’agite fort en ce moment), pour préparer la fuite de ce dernier. A bas les menteurs. Les choses finiront par se savoir. J’invite la presse à creuser et à revoir cette "histoire " de cet illuminé de OUATTARA.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 19:14 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    c’est dangereux ce qui nous arrive ! Impossible donc d’exprimer une position contraire au protestataires du ministère des transports sans s’attirer les foudres des pro manifs et être traités de traitres ? quel extrémismes !
    Vous savez bien que la victoire contre le régime Compaoré est bien le fait de l’engagement conjugué de tous ces mouvements, des partis politiques et du citoyen lambda, et ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas d’accord avec vous aujourd’hui qu’ils sont devenus des traitres. Même si certains mots ont peut être été mal choisis par les animateurs de la conférence de presse, moi je suis parfaitement d’accord avec le fond de leur position. A force de tout contester, on finira par fragiliser davantage les institutions de l’Etat, ce qui n’augure pas d’une bonne chose pour nous tous.
    Autant je suis un fervent partisan du Balai citoyen et un grand admirateur de son intégrité, autant je pense que sur ce coup, ses dirigeants se trompent, tout comme d’ailleurs la respectueuse CGTB : le problème à cause duquel il y a autant de bruit n’en vaut pas la peine.
    Restons vigilants et mobilisés, oui, mais pour des situations qui en valent véritablement la peine ! Pas la peine de nous déchirer pour ci peu, au regard des attentes adressées aux institutions de la transition.
    Dieu guide le Burkina Faso, et chacun des Burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 19:57, par Ka En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Pour une fois l’affaire Moumouni Dieguemdé nous donne l’occasion de faire ressurgir les charognards de Blaise Compaoré. Moi Ka farouche partisan de l’alternance politique et économique de notre pays, très farouche contre l’injustice et l’impunité, surtout la corruption à ciel ouvert, Je demande aux internautes qui ont étés contre la modification de l’article 37 et le referendum, de redescendre sur terre après les erreurs élémentaires de Zida et de notre président Kafando, car après tout, par rapport a ce qu’a fait le CDP et son représentant Blaise Compaoré en 27 ans est plus pire que Zida qui cherche a tout prix de garder comme ministre son parent Dieguemdé. La transition, si le calendrier le permet, sera oublié dans dix mois : Le peuple Burkinabé aura l’occasion avec sa jeunesse de choisir une sœur ou un frère qui saura faire ce qui est mieux pour le peuple et notre patrie que nous aimons tous. Zida, aux yeux du peuple Burkinabé, en voulant garder son parent comme ministre a perdu sa crédibilité. Quand a Mr. Kafando, Chef d’état et chef du gouvernement qui se tait et ne lève aucun doigt est déjà oublier par son peuple qui pense que la fin de la transition. Je profite dire a D8d8 de ne pas se réjouir, car Blaise Compaoré et son frère doivent répondre de leurs crimes, croupir dans les prisons d’Afrique et de la CPI avant de revenir au Burkina pour quémander un pardon au peuple meurtri par leur faute. Mon körö Yam, la haine a la haine, la violence à la violence, reste une vieille philosophie qui ne donne pas des bons résultats. Les trios au volant de la locomotive des affaires de l’état, essayent de profiter et déguerpir, mais le peuple a les freins de sa locomotive, et peut à tout moment freiner devant les mauvais virages. Zida, Kafando, Diendéré, Dieguemdé, n’ont aucun issus que d’obéir a la volonté d’un peuple mûri,

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 20:10, par Sidy M. OUEDRAOGO En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernementt pour que ça cesse

    la réaction N°5 me convainc que bien d’extrémistes favorables aux manifestations tous azimuts pour un "i" ou un "a" et traitant les vaillants combattant contre le régime Compaoré comme Hervé Ouattara, sont en réalité des nostalgiques du régime déchu, balayé par le peuple qui en avait mare. Aigres, ces nostalgiques des temps Compaoré cherchent à tromper ceux qui sont de bonne foi mais qui, pour cette se trompent.
    Mes respects au Balai citoyen, mais cette fois je pense que vous vous trompez, économisons nos forces pour plus sérieux !

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier 2015 à 21:12, par M 30-31/10 2014 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    ils ont raison.c’est juste défendre leur part du gâteau et nous comprenons par la qu’ils luttaient pour leur intérêt.
    ils sont devenus des donneurs de leçon et même porteurs des vrais vestes.c’est sa le pouvoir.que Dieu nous garde et chacun soit plus responsable

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2015 à 08:44, par Kiemmok En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    A celui du message 145 (Lamby) : Détrompez vous, Ouattara Hervé et Sana Aziz ne sont pas du CDP. Le premier a été financé par Salif D. pour créer le CAR et l’autre est un produit de l’ADF/RDA même s’il avait démissionné bien avant. Arrêtez de voir en tout le CDP. Des militants du CDP ont aussi marché pour que les choses changent. Ouattara Hervé n’est pas un modèle, depuis le lycée, il a été un dictateur et traine beaucoup de casserole derrière lui car il a été délégué général adjoint du L P Kaya (Vous pouvez vérifiez dans les archives de 1997). J’étais sûr qu’il quitterait derrière le peuple une fois assouvit son tube digestif.Ouvrez l’œil sinon il appelera ZIDA à mater les manifestants.Il est très fort et stratège dans ce jeu.Ouvrons l’œil.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 01:04 En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    Blesse de Guerre, peux - tu completer la declaration du N0 1 par celle du n0.. qui a recu 5 milliards pour tuer la revolution ? Tres bon boulot mais la declaration des biens a eu lieu en 1986, le reste sans changement. C’est tres bien pour la memoire collective et les plus jeunes qui ne connaissent pas les details croustillants de notre histoire. Le diable est dans les details. Merci encore Blesse de Guerre et bonne guerison.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 00:56, par Naiva Faso En réponse à : Multiplication des contestations de rue : Le Bloc du 21 octobre lance un appel au gouvernement pour que ça cesse

    #116, Banaocyn, si tu es la meme personne, la meme avec laquelle on a souvent des points de vue on dirait qu’ on s’ est concerte, i guissou souman. Ces gens - la ne touchent pas 800 mille. Ils touchent 1700 mille balles et meme si ce sont des balles en feuilles, ca tue aussi.C’est du pillage. Je suis sur que toi tu es une cadre de categorie A1, mais si tu as trop gagne- la, c’est 350.000 francs. Et Dieu seul sait que ta contribution est aussi importante pour le pays. Mais le vrai probleme, c’est que les enfants des autres sont morts et maintenant eux ils vont venir profiter comme ca, j’ ai un probleme de moralite avec ca.L’ une des causes de la revolte, c’est l’ injustice sociale, la gourmandise des autorites. Si on ne va meme pas envoyer un signal fort que plus jamais ca, c’est pas correct. Blaise n’a pas ete chasse parce qu’il s’ appelle Blaise. C’est sur la base de son comportement de gacheur, de gaspilleur alors qu’ il est un fils de pauvre qui a oublie d’ ou il vient et ou sont encore des millions de burkinabe. Ensemble, il faut qu’ on oblige le CNT a etre sobre et meme l’ Assemblee qui va se mettre en place a ne pas exagere. Qu’ on plafonne tous les gains des deputes a 700 mille francs. C’est toujours trop mais c’ est plis mieux. Je ne savais pas que c’est comme ca que les deputes nous tuaient et on dit que y a pas l’ argent pour les fonctionnaires qui maigriossent chaque jour alors que les potentats grossissent de bonnes choses jusqu’a eclater comme des grenouillles qui croient qu’ elles vot devenir des boeufs. Ca me fait vomir. On se reprend hors -reseau.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés