Vœux de l’Alliance des démocrates révolutionnaires pour 2015 : santé, paix, cohésion, stabilité…

vendredi 2 janvier 2015 à 22h26min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Peuple du Burkina Faso
Après la fuite de Blaise Compaoré le tyran-type des temps contemporains occasionnée par l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, notre peuple a résolument choisi la voie de la démocratie tant voulue depuis des années. Opprimé au plan des libertés, privé d’une démocratie véritable et exclu du jeu politique par des méthodes mystico-réactionnaires durant 27 ans de règne d’un clan, le peuple dans un élan patriotique a repris son pouvoir de façon légitime au prix du sang de jeunes tombés, ce qui permet de dire que l’espoir semble se pointer à l’horizon. Toutefois, le dépositaire réel du pouvoir, c’est-à-dire le peuple, doit rester vigilant pour que les bases d’une démocratie véritable soient établies.

Peuple du Burkina Faso

Les réformes à venir devraient être ta marque de conception du type de vie démocratique que tu veux pour ton pays qui constitue déjà un laboratoire de révolutions comme le témoignent l’insurrection du 03 janvier 1966, de la révolution du 04 août 1983 et de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014. C’est pourquoi les commissions de réformes de toutes sortes doivent connaitre ta participation effective pour décider de ce que notre pays doit échapper désormais au contrôle d’un individu ou d’un clan car il n’y aura plus de place pour des sophistes qui proclameront après qu’au nom du rapport de force sur le terrain, on peut relire les textes consensuels pour les adapter à la volonté des vainqueurs du moment. C’est pourquoi l’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR) en appelle à la participation de tous les révolutionnaires à ces commissions pour éviter le dévoiement qui aura pour conséquence la dictature, puis l’instabilité.

Peuple du Burkina Faso

Même si les critiques que tu adresses souvent aux dirigeants de la Transition sont mal prises par les autorités auxquelles tu as confié momentanément la gestion du pouvoir, il est de ton droit en tant que vrai dépositaire du pouvoir de continuer dans ce rôle de veille sur tes intérêts parce que dans tous les cas, rien, absolument rien ne dit que sans ces critiques, les choses vont avancer comme tu le souhaites. D’ailleurs, la liberté d’expression est un des piliers de la démocratie et en se montrant hostile à ce principe, il est évident qu’on est dictateur. Alors, que ceux qui, par les méandres de l’histoire se sont retrouvés là où ils sont évitent de produire des quolibets rageurs sous-tendus par des menaces à peine voilées, et se ressaisissent pour se concentrer sur le petit temps de transition qui leur reste. La vérité étant révolutionnaire, nous ne pouvons pas ne pas relever cet écart dans les faits et gestes de certains des dirigeants.

Peuple du Burkina Faso

En terminant par le début d’un message de cette nature, c’est-à-dire de vœux, nous implorons à Dieu sa miséricorde sur notre peuple, la santé, la paix des cœurs, la cohésion, la stabilité ; qu’il nous éloigne de tout dirigeant qui pourrait asseoir un clan pour voler notre peuple et violer sa conscience ; qu’il nous aide à démasquer, à traduire en justice, à juger et à punir tous les coupables des crimes économiques et de sang qui ont tenté ou qui tentent de dissimuler les preuves de leur ignominie ! Que le sacrifice des martyrs ne reste pas vain et que justice leur soit rendue ; que tous les blessés survivent à ces attentats ! Nous devons désormais tourner radicalement le dos à tout réflexe de peuple soumis et à la mentalité rétrograde en bannissant à jamais les nominations fondées sur la proximité de quelque nature que ce soit, en l’occurrence l’ethnie, la religion, la région, bref le copinage et le népotisme, du reste interdites par la Constitution.
Bonne et heureuse année à toutes et à tous et que les révolutionnaires triomphent aux élections de 2015 !

INTEGRITE- DETERMINATION- VICTOIRE

Ouagadougou, 1er janvier 2014
Pour le Présidium suprême de la révolution,
Le 2è membre
Bruno NABALOUM,

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 janvier 2015 à 10:44, par sidwatta
    En réponse à : Vœux de l’Alliance des démocrates révolutionnaires pour 2015 : santé, paix, cohésion, stabilité…

    Amen camarade Bruno. Que dieu et aussi les ancêtres nous aident effectivement à démasquer les délinquants économiques qui ont pratiqué la déprédation des deniers public depuis 26 ans. Les affaires de lotissements dans la commune de ouaga , les privatisations, les réfections de mairies bizarre, etc etc.... Oui que dieu nous aide mais surtout que les autorités de la transition aient les "couilles" comme de vrais hommes intègre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 13:58, par Jeff
    En réponse à : Vœux de l’Alliance des démocrates révolutionnaires pour 2015 : santé, paix, cohésion, stabilité…

    Je voudrais saluer cette claire-voyance et la maturité intellectuelle et même politique de la jeunesse de notre chère patrie. Mauvaise gouvernance, gestion clanique de l’appareil d’Etat, pillage des deniers publics, assassinats et autres crimes crapuleux, à quoi devraient-ils s’attendre ces sieurs d’une jeunesse responsable..... De ma foi de croyant, je prie pour le tout puissant les pardonne. Cependant, il saurait inadmissible que ces gens pour qui la moralité est un détail continue de s’exhiber sur la scène politique comme des saints. Nous pouvons pardonner, mais jamais oublier. Blaise est parti, tous ceux qui l’ont aidé à inventer, construire et développer le système Compaoré devraient prendre conscience que personne ne pourra confisquer la victoire du 30 et 31 Octobre, et ceux qui croient pouvoir divertir la vigilance du peuple par des slogans de révolutionnaire après 26 ans de soutien inconditionnel au régime Compaoré seront déçus.
    Dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 23:26, par djobala
    En réponse à : Vœux de l’Alliance des démocrates révolutionnaires pour 2015 : santé, paix, cohésion, stabilité…

    Merci Bruno pour ton brillant exposé sur la situation nationale. Pour ma part, je voudrais que le peuple soit réellement éclairé surtout la jeunesse à qui je demande une vigilance sans précédent . Ceux qui revendiquent tout azimut la paternité de la lutte qui a abouti au départ de Blaise Compaoré du pouvoir se trompent énormément. Cette victoire appartient au peuple burkinabé tout entier. Ceux qui, parce qu’ils ont été débarqués du système compaorose ou parce qu’ils ont perdu leurs portefeuilles ministériels et autres avantages, s’octroient indûment cette victoire font fausse route. Ce sont les mêmes qui se pavanent dans les villages et autres contrées du pays pour endoctriner nos frères et soeurs, braves et vaillants paysans, comme s’ils étaient des citoyens honnêtes.
    Le peuple se souvient que rien qu’hier ils étaient tous noyés dans le CDP et ont même organisé une contre-marche en faveur de la modification de l’article 37 de la constitution.
    Certains ont même osé fêter des milliards dans ce pays où d’autres au même moment cherchaient à avoir leur pitance quotidienne.

    Et pire encore ils utilisent la carte de l’ethnie pour discréditer certaines personnes.
    Nous sommes tous des burkinabé et nous devons être égaux à tous points de vue.
    Pour terminer mon propos, je souhaite que le brave peuple du Burkina Faso sache faire le bon choix au moment opportun pour désigner de façon responsable l’homme propre qui présidera à la destinée de notre chère patrie sans toute autre considération.

    Que Dieu bénisse le BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés