Message du directeur général de l’office national de la sécurité routière (ONASER) à l’ occasion des fêtes de fin d’année

mardi 30 décembre 2014 à 12h36min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Message du directeur général de l’office national de la sécurité routière (ONASER) à l’ occasion des fêtes de fin d’année

Fêtes de fin d’année : le directeur général de l’office national de la sécurité routière appelle à éviter les excès de vitesse
Usagers de la route, populations des villes et campagnes du Burkina Faso, la période des fêtes de fin d’année est assez éprouvante en matière de sécurité routière. Elle est caractérisée par l’accentuation des comportements à risques d’accident de la circulation routière. Au nombre des comportements à risques que l’on observe de façon récurrente durant cette période, il y a notamment :
-  les excès de vitesse ;
-  le non-respect de la signalisation routière ;
-  l’utilisation du téléphone en circulation ;
-  la conduite sous l’effet de la fatigue ;
-  la conduite sous l’effet de l’alcool et autres stupéfiants ;
-  le non-respect des normes de chargement : surcharge, surnombre de passagers et transport mixte.
Pour que ces fêtes se passent dans la paix et la joie, faisons l’effort d’éviter ces comportements à risques dans la circulation.
Bonne et heureuse année 2015 !
Ceci est un message de l’Office national de la sécurité routière (ONASER)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2014 à 13:35
    En réponse à : Message du directeur général de l’office national de la sécurité routière (ONASER) à l’ occasion des fêtes de fin d’année

    les excès de vitesse / Aussi bien pour les automobiliste que pour les deux roues. Le pourcentage d’accidents comptes plus de motos broyés que d’automobilistes. La plupart des accidents sont dues a une vitesse excessive des deux roues. Je ne parle pas des feux brulés, etc...... Il faut créer une brigade spécial de la route avec les moyens de leurs politiques.

    le non-respect de la signalisation routière ; Même si les feux ne fonctionnent pas par moment, le bon sens et le Civisme pourrait déjà diminuer considérablement le nombre d’accident.
    l’utilisation du téléphone en circulation / Lol... exemple concret.. quand vous quittez votre domicile le matin pour aller au travaille, comptez le nombre de gens au téléphones qui sont dans leur véhicules, sur leur motos et même en vélo.. trop fort, compter le nombre de gens qui s’arrétent au hasard sur le bord du goudron pour acheter un journal, compter le nombre de gens qui lisent le journal en conduisant.

    la conduite sous l’effet de la fatigue ; Je part .. je dois arriver... qui nous interdit d’etre raisonable et responsable ? qui nous dit d’être présent quoi qu il se passe ? nous pouvons prévenir d’un retard sans avoir honte d’avouer que la fatigue nous empêches de bien visualiser la route.

    la conduite sous l’effet de l’alcool et autres stupéfiants ; C’est notre travail a tous.. qui peut dire qu’il n’es jamais rentré en prenant le volant ;la moto ou le vélo complètement saouler ??? qui ? L’alcool est devenue un exutoire pour les problèmes ; les aigris et tout simplement être saouler est devenue synonyme de joie....Le jours il faudra souffler dans un éthylotests pour respecter la dose accorder , ce jour la une seconde révolution se déclenchera au Burkina faso. Au Faso la devise est .. "touche pas a ma bière , touche pas a ma viande ;touche pas a mon poulet.."
    .
    le non-respect des normes de chargement : surcharge, surnombre de passagers et transport mixte... Vraiment y a foutaise de se coté la.. nous meme si ont avait le droit d’interpeller ou de dénoncer ces cerceuilles ambulants d’ont le chargement sur la galerie est supérieure au poids et a la hauteur du véhicule, beaucoup stopperait ces " aller simple "

    En conclusion, j’invite tous les hommes et femmes et enfants du Burkina Faso a s’unir et prendre des photos ou filmer toutes les situations dangereuses pour eux mêmes, leurs familles, leurs enfants et de créer une Page Facebook. Il faudrait voir les immatriculations de ces vehicules ou autre engins motorisés etres en total illégalité avec le minimum que le code de la route nous imposent. Des visages devraient aussi parraitres... La honte peut faire changer les gens avec leurs comportement je-m’en-foutiste sur les routes.

    Soyons tous conscient que nos maman nous ont donnés la vie dans la douleur, évitons que le rêves de toutes nos mamans de voir grandir leurs fils et fille ,de les voir se réaliser, s’épanouir dans la vie, se marier, avoir des enfants des petits enfants, se brisent sur la route a cause de nos comportements insouciant et inconscient.
    Aimons la vie que nos maman nous ont permis de découvrir, aimons nos religions pour qui la vie est la lumière... Aimons nous vivant mes frères et soeurs Burkinabé. Respectons nous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés