Prise en charge des blessés de l’insurrection populaire : L’AJB rallonge la chaine de solidarité

mardi 30 décembre 2014 à 01h52min

L’association des journalistes du Burkina n’est pas en marge de la chaine de solidarité qui s’est tissée autour des blessés de l’insurrection populaire. Elle est aussi allée faire un « geste » dans la matinée du 29 décembre au centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Prise en charge des blessés de l’insurrection populaire : L’AJB rallonge la chaine de solidarité

Cette fois, ils ne sont pas venus rendre compte d’une cérémonie de remise de dons aux blessés de l’insurrection populaire. Les donateurs, ce sont eux, les journalistes. Réunis au sein de l’association des journalistes du Burkina, les « pisses-copies » sont allés remettre leur contribution pour la prise en charge de blessés. « C’est lors du congrès extraordinaire de l’AJB que l’ensemble des délégués ont spontanément décidé de faire une cotisation pour se joindre à la chaine de solidarité née au lendemain de l’insurrection populaire », a dit le président de l’AJB, Guezouma Sanogo.
Pour lui, la « modique » somme que l’association a réunie est une contribution, un témoignage qu’elle est sensible à la situation des blessés. Plus que la valeur, il faut y voir le geste. 61 000 FCFA, c’est la somme qui a été remise au représentant du directeur général absent.

Joël Auguste Somda, directeur du contrôle interne au CHU-YO en recevant l’enveloppe, a traduit la gratitude du directeur à l’AJB pour ce geste qui vient « du cœur ». Les journalistes ont toujours été des partenaires privilégiés de l’hôpital qui l’accompagne, même avant l’insurrection populaire. Et pour tout cela, il a dit « merci du fond du cœur » à Guezouma Sanogo et à ses « lieutenants ».

Aussi sur le terrain des opérations les 30 et 31 octobre, les journalistes ont été témoins des situations qui ont occasionné ces blessés. Quelques mois après, à la suite de la chaine de solidarité qui s’est tissée autour de ces blessés, « les reporters de guerre » ont déposé, micro, Bic ou Caméra pour venir apporter un brin d’espoir.

Tiga Cheick Sawadogo
Photos : Lawasselea Bonaventure Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés