Fêtes de fin d’année : L’ONATEL-SA fait des heureux à SOS village d’enfants de Ouagadougou

jeudi 25 décembre 2014 à 01h50min

Comme en 2013, l’ONATEL-SA était ce mercredi 24 décembre 2014, à SOS village d’enfants de Ouagadougou. Aux pensionnaires de ce village de Polesgo situé à la sortie Nord- Est de la ville, le « Leader des télécommunications au Burkina Faso » a fait un don d’une valeur d’un million et demi.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fêtes de fin d’année : L’ONATEL-SA fait des heureux à SOS village d’enfants de Ouagadougou

Dans le détail, ce sont des sacs de riz, des sacs de lait, des bidons d’huile, des cartons de sucre et des cartons de pates alimentaires d’une valeur d’un million et un chèque de 500 mille qui ont été remis en cette veille de Noël. Dans son discours lu pour la circonstance, la représentante des enfants s’est réjouie de l’amitié à eux faite en venant dans leur « Beau village ».
C’est pourquoi elle n’a pas hésité à faire un « Gros bisou » aux donateurs devenus familiers de leur maison. « Quand les enfants sont contents, le directeur du village et ses collaborateurs aussi sont contents », s’est contenté d’ajouter le directeur du village d’enfants de Ouagadougou Tasséré Sédogho.

« Nous sommes là pour donner de la joie à ces enfants »

De l’avis du Directeur services de l’ONATEL-SA représentant le Directeur général, la date a été choisie à dessein. « Vous savez que Noël, c’est une fête universelle. Et l’ONATEL-SA a une responsabilité sociale. C’est pour mettre en œuvre cette responsabilité sociale que nous sommes là ce matin pour donner de la joie à ces enfants du Village SOS enfants », précise Edouard Bationo.

La visite de ce matin a été l’occasion de réitérer le message ici- même il y a un an, du Directeur général du « 1er réseau cellulaire au Burkina Faso » : celui d’être l’ami de SOS village d’enfants. Et puisque la principale caractéristique d’une amitié c’est la fidélité, a précisé M. Bationo, ce don n’est pas le premier et ne sera pas le dernier. De quoi faire pousser un ouf de soulagement au directeur du centre. Lui dont le tableau affiche 123 enfants sur place, et répartis dans 13 maisons familiales et 324 autres enfants pris en charge quoique résidant en dehors du cadre du village. Soit près de 500 bouches à nourrir en permanence.

Installé au Burkina Faso depuis 1997, SOS village d’enfants s’est fait la promesse de trouver « La chaleur du foyer pour chaque enfant ». Avec ses deux Villages, l’un basé à Ouagadougou et l’autre à Bobo Dioulasso, l’organisation prend en charge les enfants qui ont perdu la prise en charge familiale (les enfants abandonnés, les enfants orphelins et sans soutien dans le réseau familial,… les enfants vulnérables) et ceux qui courent le risque de la perdre. Et ce, dans les divers domaines de la santé, de l’éducation, des activités socio-culturelles et sportives…. « Tout ce qui peut contribuer à l’épanouissement d’un enfant », pour reprendre les termes de Tasséré Sédodho.

Samuel Somda
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés