Isaac Yacouba Zida à l’inauguration de la Cité universitaire de Bobo-Dioulasso : « la connexion internet à haut débit est un minimum que nous allons faire rapidement pour les étudiants »

mardi 23 décembre 2014 à 13h51min

Placée sous le haut patronage du Président du Faso, Michel Kafando, la cérémonie officielle d’ouverture de la Cité universitaire de Bobo-Dioulasso a eu lieu ce lundi 22 décembre 2014. A l’absence du Président, Isaac Yacouba Zida, son premier ministre a procédé à l’inauguration de cette cité qui compte 1008 lits.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Isaac Yacouba Zida à l’inauguration de la Cité universitaire de Bobo-Dioulasso : « la connexion internet à haut débit est  un minimum que nous allons faire rapidement pour les étudiants »

Flambant neuve, la cité universitaire de Bobo-Dioulasso a été inaugurée par le Premier ministre Isaac Yacouba Zida. Démarrée en 2012, la construction de cet édifice a été possible grâce à un financement de la Banque islamique pour le développement (BID), plus de six milliards de francs CFA.

Fier de cette réalisation, le Premier ministre Isaac Yacouba Zida a promis de travailler à l’amélioration des conditions de vie et de travail des étudiants : « Avant de m’adresser aux étudiants j’aimerais saisir cette opportunité pour dire merci à la Banque islamique pour le développement (BID) qui a investi plus de six milliards pour réaliser cette infrastructure. Vous savez que nous sommes plus que jamais préoccupés par la valorisation du potentiel humain. En ce qui concerne les étudiants, nous savons que nous devrons investir désormais de manière très efficace dans les études pour que les étudiants soient dans de très bonne condition pour travailler. L’avenir d’une nation se trouve dans sa jeunesse dont les étudiants. Aujourd’hui, nous avons 1008 lits pour héberger les étudiants mais nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin. Bientôt, nous allons réaliser d’autres bâtiments pour que le maximum d’étudiants de l’UPB puisse être hébergé. J’aimerai inviter les étudiants à bien entretenir l’infrastructure. A prendre conscience des efforts que l’Etat fait pour les mettre dans de bonne condition de travail. S’il prenne conscience de cela, je pense que ces infrastructures seront entretenues et nous n’allons pas être obligés de toujours recommencer ce qu’on a déjà réalisé »

Répondant à une requête des étudiants, le premier ministre a laissé entendre que la connexion internet à haut débit est un minimum : « la connexion internet à haut débit est un minimum que nous allons faire rapidement pour les étudiants » a-t-il souigné.
En pourparlers avec la BID, le Premier ministre a promis de travailler au démarrage effectif de la deuxième phase du projet, prévue initialement pour 2016. Abdoulaye Coulibaly, le représentant de la BID à cette cérémonie d’inauguration, tout comme Michel Filiga Sawadogo, le ministre de l’Enseignement secondaire et supérieur du Burkina, ont également émis le vœu de voir les étudiants utiliser à bon escient la cité universitaire de Bobo-Dioulasso.

L’infrastructure compte 1008 lits répartis dans des pavillons pour filles et des pavillons pour garçons, un restaurant universitaire de 400 places assises, des aires de jeux, une infirmerie et bien d’autres commodités.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés