Filature du Sahel (FILSAH) : Vers la fin de la crise ?

samedi 20 décembre 2014 à 04h14min

Le second acte de la négociation entre l’administration de la Filature du Sahel (Filsah) et les ouvriers a connu une avancée notable. De concessions à concessions, les deux parties seraient à deux doigts d’en finir avec la crise sociale qui mine cette société depuis le début de ce mois de décembre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Filature du Sahel (FILSAH) : Vers la fin de la crise ?

Tant bien que mal, la Filature du Sahel (Filsah) tente de sortir du trou dans lequel elle est engouffrée depuis quelques semaines. Après la reprise des négociations suite à la médiation de l’ex gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Joseph Nébilma Bakouan, travailleurs et administration se sont retrouvés pour la deuxième fois consécutive à la direction régionale du travail.

Les deux parties ont discuté du sort des 37 travailleurs, dont dix délégués syndicaux licenciés en novembre 2013. Selon Salif Konaté, un des négociateurs de l’administration, les deux parties se sont quittées sur la deuxième proposition de la direction générale de la Filsah.

« Dans un souci d’apaisement », la Direction générale aurait concédé le maximum voulu par la loi. En s’engageant à payer les droits légaux (congés payés, préavis, indemnité de licenciement) et une indemnité spéciale de 18 mois de salaire afin d’obtenir le départ définitif des 37 ouvriers licenciés en 2013.

Joint au téléphone, Seydou Ouedraogo, qui fait une grève de la faim et un des leaders des licenciés en attente de leurs droits ou de leur réintégration à confirmer ces informations. Pour lui, les concertations continuent entre les travailleurs. Une autre rencontre est d’ailleurs prévue pour ce jeudi 18 décembre 2014.

Le hic à son niveau serait la dichotomie des demandes. D’un côté, on a le cas des 37 travailleurs, et de l’autre, il y a une demande de démission du Directeur général de la part des employés actuels de la Filsah.

Tout compte fait, travailleurs et dirigeants de la Filsah gagneraient à trouver un terrain d’entente. Car, plus la crise perdure, plus les indicateurs sont aux rouges pour cette entreprise qui est à son troisième plan de restructuration.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés