Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

jeudi 18 décembre 2014 à 20h27min

Après avoir demandé le départ sans conditions du directeur général de l’abattoir frigorifique de Bobo-Dioulasso, les bouchers ont pris possession de l’enceinte des locaux, ce jeudi 18 décembre 2014. Les portes de l’abattoir fermées, ils ont scandé des slogans hostiles à l’équipe dirigée par Jules Palm, le Directeur général de l’abattoir. Ils sont toujours en attente de sa démission.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

Conformément à leur mot d’ordre, le collectif des associations des bouchers de Bobo-Dioulasso a bloqué les portes de l’abattoir frigorifique. Bien avant 08 heures, les jeunes bouchers ont tronqué leurs machettes contre de la craie et des instruments de boucan.

Sur les portes de l’abattoir, on pouvait lire « Palm dégage ; Sermé=Ebola ». « En poste » à compter de ce jeudi 18 décembre 2014, les bouchers escomptent obtenir le départ de Jules Palm, le directeur général de l’abattoir dans les plus brefs délais.
Sans quoi, ils s’engagent à empêcher l’abattage des animaux jusqu’à nouvel ordre. Ce qui aura comme conséquence une pénurie de viande sur le marché bobolais à partir du vendredi 19 décembre 2014.

En rappel, les bouchers reprochent au directeur général de l’abattoir un certain nombre de difficultés dans l’exercice de leur métier. Entre autres, il est reproché au Directeur général d’être un gestionnaire irrespectueux, hautain et pas du tout regardant sur la situation hygiénique de l’abattoir.

Pour les bouchers, le directeur général est également responsable de l’état défectueux des outils de dépeçage des animaux abattus, du transport laborieux des viandes et surtout du système défaillant de conservation des viandes. Les frigos fonctionneraient normalement trois mois sur douze (novembre, décembre et janvier)

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 décembre 2014 à 20:40, par YIRMOAGA
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Mon cher PALM, si on te veux pas, il faudra partir pour éviter un bras de fer ! ce n’est plus BC deh ! Enfin, une démission et la vie continue.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 20:54, par Jeanine Debo
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    En avant pour le désordre

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 22:40, par Freeman
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Humm ! Des bouchers en colère... c’est pas très rassurant ! Je n’aimerais pas être à la place de M. Palm. C’est ce qui arrive avec ce genre de pouvoir : tous les "petits chefs" finissent par devenir arrogants. Vivement qu’une solution soit trouvée sans heurt !

    Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 00:16, par Paisible
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Un peu d’eau dans vos moulins mes chers bouchers. Le Burkina semble battre actuellement le record des abattages clandestins. Rien qu’à consulter les statistiques sur les abattages fournis par le département de l’élevage. On se rend compte qu’une grande quantité de viande échappe au contrôle des vétérinaires. Peut-on jeter tout le discrédit aux techniciens du ministère en charge de l’élevage je pense non. Tout simplement parce que vous fuyez les abattoirs à cause des taxes dérisoires (ex : 200 f par mouton abattu) pour tuer les animaux derrière les buissons au milieu des excréments des sachets plastiques pollués et des nids de germes ambiants. Conséquences nous sommes face à des problèmes de santé publique : de nombreuses maladies émergentes apparaissent de nos jours dont on ignore les causes par la consommation de ces viandes souillées, infestées ou de carcasses d’animaux malades non inspectés. L’autre conséquence que vous ignorez, est que l’abattage clandestin est la cause de la chute des recettes qui devraient permettre d’améliorer l’état des infrastructures dont vous bénéficier : chaines de froid, hygiène et propreté des locaux car faut-il payer ceux qui y sont employés pour maintenir les locaux et les infrastructures d’abattage propres.
    Bref nos efforts actuellement doivent être plus orientés au changement de nos mentalités et de nos comportements qu’au changement des hommes à la tête de nos structures. Sinon vous aurez beau changer des DG, tous partiront sans résultat car chacun ne pourra rien développer d’initiatives sans votre contribution.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 07:42, par skas
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    n’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 07:46, par Hermann
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Voilà qui est bien dit. On a beau changer de dirigeants, cela n’aura servi à rien si nous mêmes ne changeons nos mentalités et nos comportements. On ne peut pas vouloir d’une chose et de son contraire et l’amélioration de nos conditions de vie a un prix. Tout le monde a besoin de revenir dans le chemin du bon citoyen car l’incivisme (dans toutes ses formes) ne construit pas une nation

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 11:18, par Moi aussi
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Toute mon approbation vis a vis du premier intervenant. Je pense qu’il faut avoir de la mesure dans nos reactions. A ce rythme il ne me surprendra pas que les gens commencent a refuser les postes de nomination.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 12:25
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Sincèrement je pense qu’il temps que les autorités de ce pays rappel ces écervelés à l’ordre. Si vous autorité de ce pays vous vous taisez et regarder ces voyous scandé en ville avec des machettes en mains alors bonjour les dégât car vous avez affaire à des bandits. Montrez moi une seule bonne personne parmi ces manifestants !!! aucun d’entre eux n’est allé à l’école. Un boucher ? On est où là ? C’est vraiment décevant pour nos autorités !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 14:18, par Jeanine Debo
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Moins de pagaille ! !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 14:35, par Konkona
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Bonjour à tous,
    N’en voullez pas aux bouchers. La faute incombe à un seul homme : "BLAISE COMPAORE". Quand un pays se construit dans l’injustice, des frustrations, des marginalisations, le sang des fils du pays, la malhonnêteté intelectuelle, le vol, les viols, le détournement des femmes des autres, le mensonge, le faux, l’assassinat de fils dignes, c’est le résultat.
    Le cas des bouchers n’est qu’une infime partie, Blaise, sa famille et ses proches ont fait tellement de mal à ce pays que si nous n’étions pas des croyants, nous aurons pris nos responsabilités.
    Imaginez le mal que ce monsieur a fait aux jeunes de ce pays depuis plus de 27 ans. Comprenez la colère.
    Le pouvoir de Blaise a toujours eu des méthodes sévères et le système de communication mis en place était tel qu’il pouvait trahir tout le monde sans être inquiété.
    Lisez ce que le PDG de Coris Bank a dit . Ce monsieur se fou des jeunes de ce pays. Ils font tout pour faire croire aux jeunes qu’ils sont soucieux de leur avenir. Des méthodes pour bien piller le pays. Les Burkinabé savent beaucoup de choses sur cette banque. Il fera mieux de se taire.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 15:47, par substance grise
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    on est indiscipline et on veut que les autres fassent preuve de discipline.
    Meme si vos revendications sont fondees ;que faites vous en retour pour permettre un changement qualitatif.
    Celui qui voudrait diriger ce pays tout en oubliant le type de population il a au Burkina passera a cote.
    Il faudrait que ceux qui ont en charge de la transition communiquent beaucoup en rappelant tout le monde a l’ordre.
    laissez ceux qui ont en charge la transition de tout verifier et de faire les changements necessaires dans tous les services eux meme.
    L’administration c’est la contuinite . Tous ceux qui ne sont pas efficaces a leur poste vont etre changes par des procedures legales.
    Aussi ne pensons pas que toutes les solutions aux problemes sont possibles en un cout de baguette magique.
    Ceux en charge de la transition vont faire de leur mieux et transmettre a ceux qui vont etre elus en 2015 pour continuer le reste pendant 5 ans et ansi de suite.
    Il ya du travail laborieux a faire qui nous incombe a tous.
    C’est ca le probleme des fausses democraties en Afrique. Une democratie qui ne prend pas en compte l’education de la population surtout en civisme . D’ou la necissite de nos gouvernants de donner l’exemple et contraindre par des lois tout le monde a se comporter en fonction.
    Si non a ce rythme apres 1000 ans de democratie,on ne sera nulle part.
    Democratie sans bonne gouvernance(y compris le peuple)= suicide.
    Encore faut-il que cette hypocrite communaute internationale nous le peremtte.
    En effet elle ne veut pas nous voir avec des dirigents eclaires comme les Patrice Lumunba ;Kwame Khruma,Thomas Sankara et autres.
    C’est pour cela elle nous empeche de connaitre notre histoire pendant qu’elle commemore son histoire de tout le temps(mauvaise ou bien).
    Pauvres africains ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 17:36, par Ismaïla OUEDRAOGO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    C’est triste !
    un peu d’eau dans votre vin chers camarades, car à cette allure nous n’allons pas capitaliser la victoire du peuple décrochée au soir du 30 octobre. Vive le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2014 à 08:21, par sidpayeté
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    arrêtez de nous pompée,ya pas plus champion que vous dans abattages clandestins

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2014 à 08:54, par Dèdègueba SANON
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    Les méthodes des CDR sont de retour. Un Directeur est decrété indésirable par ses (ou même un) subalterne, on mobilise les travailleurs pour une manifestation, et paf, le Directeur es démis de ses fonctions. On est ou là ?
    Mon Col Hééiii ! Président Kafando Hééiii ! quittez dans ça sinon c’est la rue qui va gouverner. Et puis zut vous n’êtes là que pour douze petits mois. Avez-vous vraiment le temps de virer tout le monde que l’administration ploutorique que BC a laissé ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2014 à 12:30, par boronga
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Les bouchers ont bloqué les portes de l’abattoir

    L’anarchie a toujours un effet boomerang sur ceux qui l’instaurent .C’est comme un crachat de quelqu’un qui est couché sur le dos et le lance .Inévitablement le crachat retombera sur votre poitrine . Burkinabè il est temps d’arrêter la pagaille .Aux autorités de la transition je lance un appel urgent à faire arrêter cette pagaille sinon aucun fonctionnaire ne pourra encore assumer des hautes responsabilités dans la sérénité. Si le DG est mauvais li y a son CA ou son ministère pour décider de la décision utile à prendre .Connaissant les bouchers je parie que les meneurs de cette action ne sont pas des exemples si on creuse bien .A l’internaute KOKONA je voudrais lui dire que on ne peut pas chaque fois justifier les mauvais comportements des citoyens par "Blaise Compaoré" .Allez- vous aussi commettre des crimes ,ôter la vie à votre prochain au motif que B C l’a fait ? Non arrêtons vite ,vite ces dérapages dangereux

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés