Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

mercredi 17 décembre 2014 à 22h30min

La suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC continue d’alimenter les débats. A Bobo-Dioulasso, Lefaso.net a recueilli des réactions sur cette sanction. Généralement loquaces entre eux et taiseux face à la presse, des jeunes commerçants ont fait violence sur eux même pour nous livrer leurs avis sur la mesure gouvernementale ayant abouti à la suspension des partis de l’ex majorité ce lundi 15 décembre 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

Ousmane Ouédraogo : « Je n’ai pas grand-chose à dire »
Effectivement, nous avons appris la suspension du Congrès pour la démocratie et le progrès par les autorités de la transition. Personnellement, je n’ai pas grand-chose à dire. Seulement, je me pose des questions sur cette suspension. Est-ce une nécessité ? Est-ce opportun dans la situation actuelle ? Comme nombre de Burkinabè, je prends acte de cette suspension voulue par les nouvelles autorités. Mais à l’avenir, il faudra songer à faire les choses dans la transparence. Il est nécessaire de donner des informations sur les agissements du gouvernement. Les Burkinabè ont besoin de comprendre.

Issouf Bougouma : « Les Burkinabè ont besoin de comprendre »
Vous savez, il y a beaucoup de personnes qui comprennent difficilement la politique au Burkina Faso. Pour moi, le CDP et l’ADF-RDA subissent les conséquences de leurs agissements. Mais je ne sais pas si cette suspension va faire du bien ou du mal à notre pays. L’essentiel est qu’on respecte les textes même dans la suspension des partis ou des individus de l’ancien régime. Pour nous autre, l’essentiel est que le pays continue de vivre dans la paix. Nous on demande juste du travail pour les jeunes afin qu’ils puissent vivre dignement et prendre en charge leurs parents. Les dirigeants doivent tout faire pour éviter ces semblants de justice qui seront à l’origine d’autres problèmes.

Zongo Aboubacar : « l’ADF-RDA n’est pas à sa première forfaiture »
Je suis tout à fait d’accord avec la suspension des partis qui ont soutenu la folie du Président Blaise Compaoré. Pour moi, un parti politique doit permettre de développer un pays. Normalement, chaque parti doit apporter sa contribution à l’édification de la nation. Mais, le CDP et ADF-RDA ont trahi les burkinabè. Ces deux partis sont foncièrement mauvais et leur suspension est la bienvenue. A commencer par l’ADF-RDA, ce parti a trahi plusieurs fois les burkinabè. L’ADF-RDA nous a trahis et avait trahi nos parents. Le CDP, je n’en parle même pas. Ce parti est à l’origine de nos difficultés actuelles. Le CDP a provoqué trop de trouble dans notre pays. C’est trop facile de revenir demander pardon après avoir semé la discorde dans notre pays. Le CDP et l’ADF-RDA ne doivent plus faire de la politique au Burkina Faso. On ne doit même plus prononcer le mot CDP. Nous avons chassé le CDP parce qu’on ne voulait plus de ce parti. Si jamais le CDP revient dans l’arène politique, ça sera la défaite de tous ceux qui ont risqué leur vie pour faire partir Blaise Compaoré du pouvoir.

Oumar Paré : « Ils nous ont fait trop de mal »
La suspension du CDP était nécessaire. Ce parti a fait trop de mal aux burkinabè. Le CDP a tué Norbert Zongo, Flavien Nébié et bien d’autres burkinabè. Rien que pour cela, ce parti devrait être suspendu depuis longtemps. On a vu trop de chose avec le CDP. Si on laisse ce parti revenir sur la scène politique ça sera une insulte à l’insurrection populaire et aux martyrs. Pour moi, on ne doit même plus prononcer le mot CDP. Ils nous ont fait trop de mal et on ne veut pas que des gens continuent de faire de la politique sous la bannière du CDP. Le CDP, c’est fini, c’est fini. Les Zida là-même ont traîné avec la suspension du CDP.

Intervenant ayant requis l’anonymat : « Qui n’a pas péché ? »
Pour moi, ce n’est pas nécessaire. Ce sont des burkinabè comme tout autre. C’est vrai, le CDP et les partis de l’ex mouvance présidentielle ont péché. Mais qui n’a pas péché ? Les partis suspendus ont des jeunes, on peut donc dire que ce sont leurs ainés qui ont péché. Pourquoi n’avoir pas permis à ces partis de se restructurer, de renouveler les bureaux et de faire appel à d’autre personne qui pourront rectifier leur tir. Franchement, je ne comprends pas la suspension du CDP. Ceux qui sont devant aujourd’hui ont aussi péché. Chacun à son niveau a péché dans les évènements qui ont secoué notre pays. Prenez le Burkina, on avait un gouvernement qui n’était pas bien. On a fait partie ce gouvernement et on a fait appel à qui ? A des personnes qui travaillaient directement avec Blaise Compaoré. Ce qui veut dire qu’on pouvait également travailler avec d’autres personnes qui étaient au CDP, à l’ADF-RDA et dans les autres partis suspendus. N’oublions pas une chose, le Burkina à une histoire et chaque burkinabè à son histoire. Tôt ou tard, il va falloir demander pardon à toutes les personnes brimées. Pour moi, le pays à d’autres urgences. On a mieux à faire que de suspendre sans raison des partis politiques.

Propos recueillis par Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 décembre 2014 à 21:55, par vérité no1
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Je suis d’accord avec Oumar Paré, si on s’amuse et que le CDP revienne aux affaires, on est foutu ! On doit les obliger à vendre leurs équipements aux enchères et fermer complètement. Ils ont la nuque à terre mais ils continuent de menacer !!!!!!

  • Le 17 décembre 2014 à 23:10, par Hawk
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Burkina fâché et Burkina fou attention au retour de bâton. Zida et les autres sont jeunes et vont trop vite en besogne, ce qui pourrai être très lourd de conséquence. les épisodes de leçons d’autoritarismes seront très mal appréciées de la communauté internationale et aussi
    qui (MPP principal instigateur) a donné des mots d’ordres a ces militants les plus activistes 5000 à 5500 loubards ( d’aller tout piller, casser , incendier des villas et agresser des dirigeants des parties de l’ex-majorité et celui du front républicain. Sont-ils des héros ou des criminels ?, dans ce cas faut-ils faut les poursuivre,suspendre le ou les parties politiques concernés avant de les traduire en pénal devant la cour du palais de justice de Ouagadougou QUE LA JUSTICE PENSE AUSSI A CHERCHER LA VÉRITÉ SUR L’ASSASSINAT DE L’ÉPOUSE ET TENTATIVE D’ASSASSINAT POLITIQUE SUR LA PERSONNE DE ME HERMANN YAMEOGO DONT LE MODE OPÉRATOIRE A ÉTÉ L’EMPOISONNEMENT
    QUE FAITES VOUS A CE PROPOS !!!!

  • Le 18 décembre 2014 à 01:52, par philly
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Rien qu’une suspension seulement et vous vous lamenter comme des enfants. Blaise et son cdp ont commis des crimes de sang. Vous voulez la reconciliation et la paix, elles doivent passer par la justice d’abord. Sans justice aucune paix sincère ne peut être envisagée. Ceux qui ont beneficié des largesses du cdp et conssorts n’ont qu’a se dire que c’est fini pour de bon. Rappellons que la haine division sociale que le cdp de Blaise a semé au burkina ,les assimi, les yoda et autres salia doivent en recolter les conséquences. Pas de vangeance mais tout ce paye sur terre et nulle part ailleurs.

  • Le 18 décembre 2014 à 05:43, par NANKOLENDUSE Pierre Claver à Ziniaré
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Moi je milite dans le CDP depuis sa création,issu de l’ODP MT puis du MDP,je suis aujourd’hui un militant de base non membre du bureau d’une instance,pas même du bureau d’un comité de base et converge vers sympathisant du parti, par ce que j’ai décidé de mettre fin à ma carrière politique.Je viens de sortir 1er adjoint au Maire de ma Commune sous la bannière du CDP.
    Pour ce qui est de la sanction de deux partis,je ça trouve normal,parce que c’est ce qui justifie l"adhésion de nos dirigeants actuels aux mouvements que nous vivons.Sinon,ce sont le partis qui ont appeler à la casse qu’il fallait sanctionner.Et cela allait nous conduire à d’autres casses.C’est en même temps une école pour tous.
    Ce que moi j’attends plutôt toujours des dirigeants de la transition,c’est la réduction du nombre des partis politiques du pays à tout au plus trois partis,même si un grand parti allait mourir fût il CDP.
    Le mal que la pléthore de partis fait à notre pays,c’est que vous ne pouvez plus vous organiser en rien sans prendre une coloration politique,j’allais dire sans être accaparer par un parti,et ça bloque le développement.Même certains OSC sont des partis déguisés et c’est horrible.
    Chers jeunes Bobolais,pensez à vous organiser à autres chose de développement et attendez de choisir individuellement les propositions de projets de société que les partis politiques nous proposent.Mais ne n’y nager pas à votre âge parce que ça ne vous amènera nul part.
    Que Dieu nous y assiste.

  • Le 18 décembre 2014 à 06:28, par Rodrigue
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    j’ai pas compris le but de cette suspension cela veut ’il dire que ces parties n’auront pas droit aux élections prochaines ? Si c’est le cas à mon humble avis je pense que cela est une erreur de la part du gouvernement car les militants de ces parties sont aussi les "fils du pays" et pour que les élections à venir soient transparentes,crédible et légitime il faut associer tous les fils du pays .Que Dieu bénisse le Burkina Amen.

  • Le 18 décembre 2014 à 07:08, par YIRMOAGA
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Quand ils vont trouver enfin une candidature, ils pourront négocier leur reprise d’activité. Bande de..............

  • Le 18 décembre 2014 à 07:41
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    La suspension du CDP est normale : ils n’ont personne à part Blaise et comme ce dernier est parti, qu’ils retournent aux champs. Juste pour rire.

  • Le 18 décembre 2014 à 08:14, par CPI
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    On vous a dit que rien ne sera comme avant ! ou est le problème si on suspend des partis politique. Quant un patient est atteint d’un cancer au pied, vous - le vous qu’on laisse tout le corps contaminer ? Il faut couper pour lui préserver la VIE !

  • Le 18 décembre 2014 à 08:27, par Jean de Dieu
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Ainsi naissent les partis clandestins, ainsi naissent les maquis....

  • Le 18 décembre 2014 à 08:30
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Le CDP qui a croulé avec Blaise n’est autre que le FEDAP/BC.
    Le véritable CDP au pouvoir depuis 27 ans avec Blaise s’est mu en MPP afin de prolonger le règne de l’ex véritable CDP.
    l’alternance vraie ce n’est pas pour maintenant. Je pense que nous sommes des marionnettes utilisées par ces Politiciens pour acquérir une pseudo légitimité.

    Quand je revois le film du départ de Blaise et la prise du pouvoir par ZIDA, mon analyse est que cela est soit une manœuvre de Blaise lui même (très peu probable), ou savamment téléguidé par des gens proche du Pouvoir et ayant une influence sur certaines personnes ressources (MPP par exemple).
    Si le CDP disparait, toutes ses structures de bases ainsi que ses militants reviennent logiquement au MPP (déjà infiltré, puisque géniteur de ce partie et de ses structures).

  • Le 18 décembre 2014 à 09:24, par Innocent
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Suspension tout a fait justifiee parce qu’ils ont tente le forcing jusqu’aux dernieres heures avant l’insurection sans penser aux consequences que cela aurait pu engendrer puisqu’ils ne pensaient qu’a eux. Alors qu’ils assument pleinement leur responsabilites.

  • Le 18 décembre 2014 à 10:05, par les ratons sont de retour ...
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Mais pourquoi les gens du cdp et alliés se plaignent ??vous avez dit devant le monde entier que sans blaise vous n’êtes rien et que vous n’avez pas de candidat capable de vous représenter si ce n’est blaise donc comme blaise est hors jeu donc souffrez qu’on vous suspende où bien ??est ce que ya palabre dans ça ?? le jour où une de vos femmes ou maitresse mettra au monde un enfant capable de remplacer votre gourou blaise vous pourrez à nouveau refaire surface donc en attendant l’arrivée de ce messie occupez vous au champ..tchrrrrrrr

  • Le 18 décembre 2014 à 10:37, par wend waoga
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    salut je vous dit ce que la majorité des burkinabè ne veulent pas aujourd’hui entendre car toujours dans l’euphorie de la chute de Blaise en toute chose il faut avoir le sens de la mesure et de la proportionnalité veillons au retour de la paix à travers une recongélation entre toutes les filles et fils du pays .C’est seulement à ce prix que nous continueront à émerveiller le monde entier.Si on se met dans la logique de chasse aux sorcières en quoi seront nous différend des autres.Dieu a sa main dans le bonheur des burkinabè referons toujours à lui et nous réussirons

  • Le 18 décembre 2014 à 10:39, par tangba
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    On ne sait plus s’il faut en rire ou en pleurer ? La seule chose que l’on veut savoir c’est de brandir les preuves qui ont poussé à cette suspension !!!!! Même le SG du ministère en question qui a tenu les propos selon lesquels le gouvernement de la transition est dans une légitimité de suspendre le CDP et l’ADF sait très bien qu’il dit des bêtises. Bien au contraire c’est la voie des troubles que vous êtes en train de tracer si vous ne revenez pas sur la décision.
    Un y a un adage qui dit je cite"on ne déshabille pas un enfant pour habiller un autre" fin de citation.
    Ce n’est pas par cette voie forcement que le MPP pourra accéder au pouvoir ! ils ont je pense des gaillards qui peuvent se battre autrement. Si c’est une éventuelle place que vous guettez dans le gouvernement d’après 2015, vous avez tapez un "bidé"
    Quand aux jeunes que nous sommes, cherchons autrement notre porte de sortie. Seul Dieu pourra nous dire si le MPP ou l’UPC est capable de créer des emplois autant que nous sommes pour tous. Quant à la déclaration de Zida à la place de la nation je cite" les jeunes vous voulez du travail, on va vous trouver du travail" on l’attend au tournant parce qu’effectivement des gens ont vraiment besoin de travailler à que de boire du thé à longueur de la journée à Bobo.

  • Le 18 décembre 2014 à 12:13, par bobo ns appartien tous
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Ziba sera comme sanogo vs verez il connai pas la loi et il fout le desorde

  • Le 18 décembre 2014 à 12:36, par traore
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    nous avons toujour repete, qu’on la confisquer la victoire du peuple. ces dirrigeant ne veulent pas la reconciliation,ils sont la pour soutenir un parti polique si non ,on ne peut pas comorendre qu’on suspende le cdp et l’adf ,les raisons avancees ne tiennent pas, et les jeunes qui se promenaient de porte en porte pour menacer les gens, ils n’appartiennent a un parti politiq ? tout le sait ,si vous voulez que la transition reussisse ne faite pas la justice des vainqueur, tout le peuple vous regarde,et est pret a sortir encore.

  • Le 18 décembre 2014 à 13:28, par Etienne de Guibasso
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Verite n.1,adepte de la casse et prophete de la democratie aux ordres bonjour,depuis janvier 2013 tu es en CDD inernaute Chez MPP j,espere qu,avec la victoire de ton employeur depuis le 30 oct ton contrat sera transforme en CDI.Seulement ce que Je te demande c,est d,avoir de la mesure et de l,eleguence dans la maniere de traiter d,autres sang pur Burkinabe.Pour ta culture,sache qu,en politique rien n,est definitif y compris la victoire surtout si cette victoire est obtenue Par la violence fut elle sous Insurrection.L,histoire reconnaitra ce que nos aines CDP et affilies ont fait dans le denouement heureux de la crise,ce sont des bons peres de familles des patriotes sinceres sous le guide eclaire du president BC.Nul n,est Parfait,BC est un tyran d,origine certes,mais l,homme a su legitimer son pouvoir par les urnes et par le travail.In fine,c,est sous la 4 eme republique nous avons elargi nos libertes c,est en usant ce droit et devant lequel le president c,est incline le 31 octobre en demissionnant pour preserver la paix et les acquis de son long "regne"vouloir aujourdhui envoyer ces batisseurs a la bagne c,est meconnaitre son propre pays.Que Dieu illumine ses pauvres creatures.

  • Le 18 décembre 2014 à 13:46, par Melchisédeck
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Tout d’abord, je tiens à felliciter LE FASO.NET pour toutes ses actions en faveur de l’épanouissement et du développement au Burkina Faso et ailleurs dans le monde.

    Pour ma part, Il faudrait saluer le gouvernement burkinabé concernant la suspension du CDP, de la FEDAP/BC, et de l’ADF-RDA. En effet, une telle mesure forte de la part de notre gouvernement est un acte de sagesse et d’intelligence politique. Et la sagesse et l’intelligence politique enseignent que l’on ne mène pas une révolution à moitié, qu’il faut aller jusqu’au bout, ignorer les ruses de l’aspect pitoyable de l’adversaire, neutraliser sa force destructive et préserver la victoire acquise, car même le pardon et tolérance ne veulent pas dire être Naïf. Alors, en règle général, dans une bataille, il ne faut pas baisser la garde une fois la victoire acquise comme si l’on ignorait les intentions de l’adversaire. Surtout quand les enjeux sont si énormes comme c’est le cas actuel au Burkina Faso. En effet, nul burkinabé n’est sensé ignorer la méchanceté et l’hostilité de Blaise Compaoré ainsi que de ses alliés face aux intérêts des burkinabés de façon générale. Aussi, leurs positions à l’encontre de la liberté et de l’épanouissement véritable des burkinabés ont été si manifestes pendant plus de vingt sept (27) années de pouvoir, alors près de trois (03) décennies de règne. Nous le savons,Blaise Comporé est la pièce maîtresse, le noyau du CDP, et la sinistre philosophie politique de son parti n’est juste que le reflet de son indécence, permettez moi le terme, quand nous nous rappelons comment il est arriver au pouvoir et comment il s’y est farouchement maintenue jusqu’à céder face au soulèvement populaire et divin, vous comprenez peut-être ce que je veux dire. En effet, même si cela n’est pas encore authentifier par les juridictions en charge de l’affaire, permettez que je dise que c’est juste une formalité administrative judiciaire, sinon nul n’est myope dans cette histoire où les faits parlent d’eux mêmes, alors j’ose affirmer et cela n’engage que moi, qu’il est arrivé au pouvoir en assassinant par coup d’Etat son ami frère Thomas Sankara, à l’époque Président du Burkina Faso, l’espoir du peuple burkinabé et d’ailleurs, vu son amour et travaux pour la paix et le développement au Burkina (voire les videos et discours de Thomas Sankara, ex président du Burkina Faso par exemple sur youtube et sur dailymotion). Donc une trahison de l’amitié, de la fraternité et du bonheur de tout un peuple pour juste le nom, la fortune et les plaisirs de la part de celui là qui devait être le premier model d’intégrité de son peuple. Quelle honte et quelle grave erreur ! .Ensuite, il s’est maintenu au pouvoir par assassinats à l’image de Nobert Zongo et par intimidations contre toute tentative de dénonciation de sa mauvaise politique ; là aussi certains diront à cette majorité de burkinabé qui pense comme moi, d’apporter des preuves authentiques de ces assassinats et intimidations, ok je suis d’accord il faut être impartial jusqu’à ce que la lumière soit faite. Mais à ce que je sache, depuis la chute de Blaise Compaoré et de son régime, les preuves plausibles ne font que surgir de partout et bientôt les débats devraient être plus riches en la matière et les opinions plus objectives. Et si tout un peuple s’est soulever farouchement contre le CDP et alliés c’est que lui même (le peuple) reconnaît avoir vécu jusque là les preuves matérielles d’une injustice intolérable de Blaise Compaoré et alliés. Il faudrait respecter les gens, leurs cris de détresse et que les fautifs se mettent à la place de ceux qu’ils ont opprimés pour comprendre que le peuple burkinabé a subit un tort que nul peuple dans le monde ne saurait accepter infiniment. Et il est si convenable que tous ceux et toutes celles qui ont soutenu l’injustice de Blaise Compaoré aient honte et se repentent sincèrement que de jouer les fiers et les rusés, car pour ma lecture des choses, plus vite ils le feront mieux ce sera pour eux.

    En somme je suis d’accord avec la politique de notre Président Michel Kafando et de notre Premier Ministre Mr Zida. Bravo au Gouvernement Burkinabé, pour la suspension du CDP et alliés. Et la liste pourrait même s’élargir si d’autres partis ou structures tentent d’empêcher les burkinabés de préserver leur victoire face à 27 années d’oppression, et les empêcher d’amorcer un nouveau départ pour leur bien être et leur développement véritable et durable. Aussi, l’histoire honteuse et triste du gouvernement de Blaise Compaoré, de son partis et alliés doit être effacée de la mémoire collective car honteuse et néfaste pour le développement de futures générations d’amour, de loyauté et de civisme authentique pour un vrai développement durable au Burkina et ailleurs dans le monde. Je vous remercie.

  • Le 18 décembre 2014 à 17:34, par Ka
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Je suis contre l’injustice et l’impunité, J’ai vécu tous les régimes de notre pays depuis son indépendance, mais depuis ce 31 Octobre2014, le nouveau Burkina du 21e siècle commence : Car moi Ka, qui a tant lutté pour l’alternance politique de notre pays, je trouve que les actions de l’autorité de la transition vont à ce qui est mieux pour le peuple, et non au profit des égoïstes. Mêmes dissoudre automatiquement les partis cités, ’’’’le CDP, l’ADF/RDA’’’’ sera justifié et selon nos lois. Ceux qui sont contre les décisions de nos autorités, sont contre l’alternance politique et économique du pays que nous voulons son avenir et son émergence pour l’avenir de nos enfants. Ceux qui sont contre les décisions de nos autorités de transition, sont contre les familles des blessés et les 24 fils et filles tués les 30 et 31 Octobre et libérer le peuple d’un président prédateur et assassin. Le nouveau Burkina qui ne sera pas comme avant, commence avec les décisions des autorités de la transition. Comme disait Norbert Zongo, notre valeureux journaliste tué par le régime Compaoré, ‘’’’Quand les intellectuels du Burkina se réveilleront, le changement sera radicale, la démocratie et l’émergence de notre pays aura son chemin.’’’’ Ce n’est qu’un commencement, car le peuple Burkina depuis ce 31 Octobre 2014 est en action, et personne ne pourra freiner la marche de notre démocratie.

  • Le 18 décembre 2014 à 17:35, par Ka
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Je suis contre l’injustice et l’impunité, J’ai vécu tous les régimes de notre pays depuis son indépendance, mais depuis ce 31 Octobre2014, le nouveau Burkina du 21e siècle commence : Car moi Ka, qui a tant lutté pour l’alternance politique de notre pays, je trouve que les actions de l’autorité de la transition vont à ce qui est mieux pour le peuple, et non au profit des égoïstes. Mêmes dissoudre automatiquement les partis cités, ’’’’le CDP, l’ADF/RDA’’’’ sera justifié et selon nos lois. Ceux qui sont contre les décisions de nos autorités, sont contre l’alternance politique et économique du pays que nous voulons son avenir et son émergence pour l’avenir de nos enfants. Ceux qui sont contre les décisions de nos autorités de transition, sont contre les familles des blessés et les 24 fils et filles tués les 30 et 31 Octobre et libérer le peuple d’un président prédateur et assassin. Le nouveau Burkina qui ne sera pas comme avant, commence avec les décisions des autorités de la transition. Comme disait Norbert Zongo, notre valeureux journaliste tué par le régime Compaoré, ‘’’’Quand les intellectuels du Burkina se réveilleront, le changement sera radicale, la démocratie et l’émergence de notre pays aura son chemin.’’’’ Ce n’est qu’un commencement, car le peuple Burkina depuis ce 31 Octobre 2014 est en action, et personne ne pourra freiner la marche de notre démocratie.

  • Le 18 décembre 2014 à 17:56, par Alexio
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Les voleurs du peuple ont ete rattrapes par l histoire. RDA a trahi le peuple vaillant de la Haute- Volta de nos jours Burkina Faso. Bobolais avez vous oublier le temps des probagandistes du RDA. Chez Mammadou Caminade a KOKO. Montrez moi quelle politique de developpement, ce parti des grands tambour et djembes a fourni ?Quand au CDP,il ont voles les richesses de la nations pour assoir leurs politique de servilte et de clintelisme en achetant la conscience de population demunis avec nos deniers Publics. Un President qui chantait a linterieur comme a l exterieur qu il avait les rapports de force pour patrimonialiser son pouvoir jusqu a sa mort. Contre toutes les vertues nobles d un Etat de droit, republicaine.

    Distribution des t-shirts a l effigie du dictateur,les sacs de riz etc. Est-ce la l emergence qu il nous avait promis ? L hopital de Bobo-Dioulasso, les ecoles pour l educations de nos enfants qui etaient gratuits sont devenus des mines d or pour d autres sangsue du peuple.Le liberalisme sauvage qui ne profitent q aux bonzes du parti dechu. Ces deux partis ont droit a un enterrement eternel par notre nation pour haute trahison.

    Le Burkina a-t il besoin des intellectuels malhonnetes pour sa gerance ? Ou l interets individuels est prioritaire au detriment de l interet national ? Je dirai non par la negative.

  • Le 18 décembre 2014 à 19:16, par Gagnant
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Que DIEU TOUT PUISSANT bénisse le Burkina Faso et l’autorité des hommes qu’il a désignés pour ce pays.
    Courage et félicitation à ces autorités pour les décisions que l’ETERNEL DIEU les accompagne à prendre pour la justice et le bonheur immédiat et durable pour ce peuple. Ils ne doivent rien se reprocher quand c’est ainsi. Certains ne comprennent pas et d’autres feignent et 90% de ces derniers sont ceux des tentacules du système Compaoré Blaise (ils sont même au sein des nouvelles instances de la transition et même à la tête et veulent retrouver leur argent et le pouvoir de dominer sur les autres ). Mais l’avenir nous le dira.
    Les concitoyens et la communauté internationale attendent une expérience réussie de cette démarche dans laquelle le pays s’est engagé. Nous n’avons pas voulu un président selon les prévisions de l’ordre institutionnel au départ du Président Compaoré. Et la communauté internationale nous a aidées à asseoir cette forme de transition, qu’elle souhaite faire école pour toute l’Afrique et même dans le monde, en matière de bonne gouvernance. C’est une chance à ne pas rater.
    Le Président Compaoré en tant que « patriote » (il doit cependant répondre de ses crimes de sang et économiques) ne devrait pas vouloir de ces faux partis politiques et Association qui lui ont conduit à ce chaos, puisqu’il ne pouvait pas facilement se débarrasser d’eux sans perdre sa vie.
    Cette période donc de transition est une occasion, je dirai unique où l’expérience de mener sur la base du sang des martyrs burkinabe cette expérience, doit délivrer le burkina et bien d’autres pays de par le monde. A chaque moment de notre existence, le burkina a quelque chose de spécifique et de bien à apporter noblement au monde si, ceux qui sont à la tête sont courageux et humbles, il en est ainsi et il en sera ainsi. Et à chaque génération de jouer son rôle.
    Les activités de tous les partis politiques du front républicain , Associations, mouvements , système, régime qui se sont associés pour œuvrer négativement ensemble dans la même vision et que cela a conduit à des crimes de sang, économiques, la peur, le traumatisme, des assassinats des citoyens burkinabé dont les dates du 30 et 31 octobre ont marqué le point culminant, doivent répondre et maintenant avant un autre ordre nouveau que prépare la transition. Et cela 80% des burkinabe et des amis du pays doivent s’intéresser.
    Les autorités ne doivent pas se refondre des décisions déjà prises. Il faut poursuivre ce que la charte et la constitution et, le bon sens de la vie sociale au burkina nous imposent pour une cohésion de vie collective durable et profitable à tous. Ne soyons pas distrait par les groupe fosseurs de vie des jeunes et voleur des biens du pays, qui une fois les mains vidées au lieu de se taire et se cacher, sont cela mêmes qui crient victimes, Oh cela c’est de la tolérance et du pardon que DIEU a donné aux hommes et femmes du burkina Faso ! Que certains ne veille pas fouler au pied cette valeur. Pardon, quand on fait un coup d’état militaire, civil ou institutionnel et qu’on rate, dites-moi qu’est ce qui se passe ? Allez y demander à Monsieur Blaise Compaoré, à son groupe et à ceux du groupe et à la famille SANKARA Thomas ou tout simplement au peuple qui à suivi les évènements du 15 octobre 2007 ou au niveau international aux membres Al-Qaïda de Ben Aden après les évènements du 11 septembre, ou alors à coté, le Président Ouattara et son groupe et celui du Président Gbago en Cote d’Ivoire.
    La commission vérité justice et réconciliation prévue par la charte et qui déjà créée par décret présidentiel, trouve ici un coup de pousse et matière immédiate ! ! !
    Dans un premier temps, les partis et associations non encore suspendus doivent passer les premiers aux séances populaires de fora de vérité justice et réconciliation en vue de démontrer leur non implication et ou leur innocence dans ces drames de la séquestration des représentants du peuple (Députés) et dans leur complicité dans l’assassinat des citoyens burkinabe en expression de plein droit constitutionnel, face à un groupes ayant engagé un processus avéré et vérifié de coup d’état constitutionnel contre l’ordre de la foi fondamentale que bénéficiait chaque citoyen pour être en sécurité et travailler pour se nourrir, subvenir à ces besoins et contribuer au développement du pays.
    Dans un deuxième temps les partis suspendus au bout du délai normal de la levée de la suspension (3 mois, les responsables et les animateurs de ces partis étant à ce moment réhabilités comme tels c-à dire meneurs de ces partis politiques) vont maintenant à leur tour passer à ces séances vérité, justice et réconciliation pour y répondre comme dans le premier cas, des mêmes préoccupations que le peuple souhaite comprendre d’eux.
    La racine du mal doit être coupée et séchée rapidement pour assainir le contexte de la recherche de la justice et du bien-être du pays.
     S’il arrive que le parti politique qui s’est vraiment repenti, bien blanchi et s’est rendu acceptable par le peuple par rapport à ces faits d’association de criminels de sang et économiques et autres, lors de ses séances de vérité réconciliation, il reprend ses activités saines au bout de 08 mois et avec obligation pour lui(ce parti) de changer de sigle et de logos de son parti qui ont porté trouble à l’ordre publique ;

     s’il se trouve que le parti politique ou association est trop sale et s’est rendu inconciliable aux aspirations du peuple et du pays lors de ces séances, par rapport à ces crimes de sang et économiques, alors qu’il soit purement et tout simplement dissout, et ces partis doivent disparaître très rapidement dans le sens de préserver la mémoire des martyrs et de la collectivité et pour l’histoire de la génération présente et celle à venir. Les animateurs et responsables de ces partis et Associations cependant doivent être jugés devant les juridictions compétentes du pays selon la loi et les chefs d’inculpation (peut être relaxé ou gracié ou pénalisé de façon symbolique ou autre).

    Le CDP, le Président Blaise Compaoré et sa famille seuls ne doivent pas répondre de cette situation, les partis politiques et mouvement alliés à cette situation du 30 et 31 octobre doivent répondre au même titre.

  • Le 18 décembre 2014 à 19:46, par Marshall Yona
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Autant je trouve normale la suspension de la FEDAP/BC pour des pratiques incompatibles avec leur qualité d’association, autant je n’arrive pas à comprendre la suspension du CDP ainsi que celle de l’ADF/RDA.

    Pour éviter toute amalgame, je tiens à préciser avant toute chose que je ne suis ni militant, ni sympathisant de ces partis et d’aucun autre parti. Les deux partis suspendus sont sanctionnés pour avoir voulu défendre des idéaux que nous ne partageons pas ? Si c’est cela le changement, je me dis que l’ancien régime étais meilleur car sous lui, on assistait pas à ce que j’appelle "dictature" car eux au moins acceptait les différences d’opinion et on tenter, tant que faire se pouvait de respecter la constitution (oui oui, c’est la même constitution qui disait que l’article pouvait être modifié).

    Nous assistons à une justice des vainqueurs et, du bas de mes 21ans, je pense que c’est la pire des choses que notre pays aurait du connaitre. Quelles sont les mesures à venir ? La prison pour les dirigeants de ces partis pour avoir voulu modifier le fameux article 37 ? Kafando, Zida et compagnie, vous foncez doit sur un mur. Attention car le réveil pourrait être douloureux...

  • Le 18 décembre 2014 à 22:04, par Démocratie
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    la suspension du CDP et de l’ADF-RDA ne se justifie pas. Comment peut ’on parler de réconciliation et interdire certains partis politiques de mener des activités.
    Qui a tiré sur le peuple ? est ce l’ADF-RDA ? est ce le CDP ?
    qui a mis les jeunes dans la rue ? ce sont ces deux partis ?
    les tueurs de nos martyrs sont toujours au pays, et ce sont eux qui dirigent aujourd’hui.
    Avez vous peur de ces deux partis ?
    Alassane a t’il suspendu le FPI qui il est arrivé au pouvoir après les 3000 morts ?
    La violence crée tôt ou tard le violence, l’injustice fini toujours par s’imposer. Donc attention

  • Le 18 décembre 2014 à 22:35, par Check Omar COULIBALY
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Je ne sais pas trop, mais, je pense que si les nouvelles autorités et le peuple lui même ne fait pas attention, tous regretterons. Vous avez bien dit que ce n’est pas une chasse au sorcières, mais en suivant les choses, le pays va mal. Pourquoi laisser d’autre parti politique mener des actions et suspendre d’autre ? La seule chose que je sais, le peuple ne va pas tarder à regretter car beaucoup de choses sont cachés. Mais avec le temps, tous le saura.
    Blaise n’est plus la, que chacun s’occupe de ces oignons ou bien. Mais s’il ya toujours des calculs politiciens derrières des décisions c’est vraiment pas digne.
    A mon avis, je ne voix pas une personne méritant dans les organes dirigeantes du pays.
    Tous on contribué d’une matière ou d’une autre à la situation que nous vivons aujourd’hui alors arrêté de nous faire voir des histoires et aller à l’essentiel.
    Le problème des burkinabè, ce n’est pas la suspension de X ou Y, c’est de nous faire voir clairement ce que vous reprocher aux autres. Si non la machine de l’Etat va bientot grippé et là chacun va comprendre sa douleur.

  • Le 18 décembre 2014 à 22:56, par burkibe
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Je suit fiere de cette suspantion car les malfaitairs vons ce reposer

  • Le 19 décembre 2014 à 11:51, par cri de coeur
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Lettre adressée au gouvernement : "Mon cher gouvernement, continue, c’est pas fini, il reste le MPP qu’il faut suspendre. Fais un tour dans les rues, sors, ne reste pas au bureau, fais des sondages toi même ou avec quelqu’un de sûre ; tu vas éviter les erreurs de l’ancien régime et aussi tu vas comprendre "la rue" sur la situation des partis politiques et sur la vrai situation nationale. Après cela, viens t’assoir dans ton bureau et tu pourras prendre d’autres décisions encore plus sages que le peuple attend de toi. Mon souhait est que tu fasse en 12 mois ce que l’autre n’a pas pu faire en 27 ans. Je ne te dis pas de faire pleuvoir la pluie mais de labourer le sol et nettoyer les mauvaises herbes pour qu’à la prochaine pluie le maïs du laboureur puisse germer." A bon entendeur salut.

  • Le 19 décembre 2014 à 17:46, par Observateur attentif
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Attention Hawk, évitons de tomber dans la vindicte populaire, l’amalgame et l’accusation gratuite. Vous n’avez pas la preuve que le MPP a incité des insurgés à aller saccager chez les autres. Le MPP est un parti sérieux, avec des militants consciencieux, qui sont loin de se laisser manipuler comme des moutons. (Évitons d’insulter l’intelligence des militants MPP. C’est d’ailleurs pourquoi ils ont quitté le CDP quand Blaise a commencé à déconner sérieusement). Pensez qu’on peut porter plainte contre vous pour accusation calomnieuse sans preuves. Au lieu de chercher des boucs émissaires aujourd’hui, les puissants du CDP devaient d’abord penser au retour de bâton pour eux-mêmes et pour leurs enfants avant d’engager le peuple dans ce bras de fer insensé. Ils méprisaient l’opposition et tous les burkinabè derrière les partis d’opposition, comme s’ils n’étaient pas des burkinabè. C’est dommage qu’un grand parti comme le CDP se soit montré si petit au plan stratégique et si profondément arrogant vis à vis d’autres burkinabè. Il n’y avait pas que des mauvais politiques au CDP, la preuve est que certains ministres CDP ont fui mais personne n’a touché à leurs biens, ce sont les plus zélés et arrogants qui ont tout perdu. et c’est dommage pour leurs enfants. Pire Blaise a réglé leur cas en une seule phrase, après avoir quitté le pays, je le cite : ’’Je remercie tous ceux qui ont cru en moi et qui m’ont suivi, en mettant en péril leurs biens et leur quiétude...’’ ....En termes, clairs Blaise estime qu’il ne doit rien à tous ceux qui ont tout perdu dans cette affaire....Cela donne à réfléchir...Prochainement quand on est homme politique, il faut réfléchir par deux fois avant parler au hasard et se montrer arrogant face au peuple et avec l’argent du peuple. Le Burkina est pour nous tous et pas pour le seul CDP et ses amis. On l’avait toujours dit à Blaise.

  • Le 21 décembre 2014 à 18:06, par Rectificateur Modificateur Modifier
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Yirmoaga, le CDP n’ a pas de candidat. Le seul condidat divin que le parti pouvait secrete est dayyyyye. Donc ya pas candidat. Ils voulaient modifier pian. L’ article 37 ceytte fois -ci a dit que lui il prefere la mort meme que d’ ete modifier encore. Et comme un fauve Blaise(avec e accent aigue) il a modifie les modificateurs. Et les voila kpatra pose sans meme un siege. L’ arrose arrose. Pardon, le modificateur rectificateur modifie et rectifie recto verso devant derriere avec deux intercalaires Morrocco et Codivoire. Faut pas fasser, les lousers- la du cdp, hein nous samiser solment !!!!!

  • Le 21 décembre 2014 à 18:15, par Ya Sid WenWaogo bii ?
    En réponse à : Suspension du CDP, de l’ADF-RDA, de la FEDAP/BC : Réaction de quelques Bobolais

    Wend Waogo, il est trop tard de nous parler de paix et de proportionnalite maintenant. La modification de l’ ; art. 37, ca obeissait a quelle proportionnALIT-gnidiga ? Les pillages de nos ors et autres, c’ etait ca ta proportionnalit- quoi encore ? Le massacre de Tom Sank et des douze supplicies, OCO, de NZ et des trois supplicies, de Capitaine Sayogo et de sa femme supplicie, de HZ, BL, GS, etc., l’ usage de balles reelles, de lacry interdits par la Convention de Gene, c’etait ca ta paix ? Le CDP a gagne de la publicite avec cette suspension mais il faut reconnaitre que c’est legal. Un parti qui a attente a la constitution ne doit plus exister. Il doit etre meme pour-sui-vi. Point barre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés