PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

jeudi 18 décembre 2014 à 06h28min

C’est un retour gagnant, dira-t-on. Saran Sérémé, présidente du PDC (Parti pour le développement et le changement) n’est pas partie sur la pointe des pieds dans la province du Sourou, localité d’où elle est native. Pour « une prise de contact » avec ses militants de base, ce fut une rencontre à l’allure d’un grand meeting qui s’est constatée à Tougan, chef-lieu de la province du Sourou, en cette soirée de dimanche, 14 décembre 2014. C’est à coups de canons, des acclamations, des pas de danse traditionnelle et autres bains de foules que la présidente du PDC s’est signalée dans la province du Sourou. « Chez nous, une princesse se reçoit à coups de canon ; elle ne passe pas sous silence », fait-on savoir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

Mieux, tout le long du trajet, la présidente du PDC a reçu un accueil des grands jours car les populations des villages traversés, Yaba, Kassan etc., n’ont pas voulu rester indifférent au passage de Saran Sérémé. « A Yaba, la jeunesse est prête pour accompagner le PDC », a confié un jeune leader d’un mouvement anti-référendum, énumérant les qualités, la vision et les valeurs défendues par la présidente du PDC, Saran Sérémé. Même détermination à Kassan, « obligeant » la présidente à marquer des escales d’échanges et de bain de foule avant de poursuivre sa route. A Tougan, chef-lieu de la province du Sourou, les militants et sympathisants n’ont pas marchandé leur mobilisation. Malgré le « décalage » de l’heure de la rencontre, la mobilisation est restée intacte. Des personnes de tous âges et de toutes les couches sociales sont sorties massivement, à pieds, à motos ou en véhicules, des centaines de militants se sont organisés pour accueillir la présidente à l’entrée de la ville. « Slogans », « cris de guerre », klaxons…étaient au rendez-vous pour marquer l’entrée de celle que certains appellent affectueusement « Princesses Yennenga ».

Sur l’ère de la rencontre, et aux côtés des populations locales, des délégations d’autres régions, avec à leur tête les coordonnateurs régionaux, ont effectué le déplacement à Tougan pour « dire merci à la Yennenga pour son combat pour le changement, sa bravoure. Nous l’avons suivie depuis la création du parti aux différentes mobilisations de lutte contre le référendum jusqu’aux évènements des 30 et 31 octobre où elle a également pris ses responsabilités. Nous sommes très fiers d’elle… », se réjouit-on du côté de la délégation régionale du Nord, convaincue que son combat paiera. Des délations « spécialement » venues des régions des Cascades, du Nord, des Hauts-Bassins, du Sud-ouest. Aussi, a-t-on remarqué une forte présence de la jeunesse estudiantine venue de Ouagadougou pour « soutenir le parti ».

La lutte pour un « Burkina équitable et harmonieux »

C’est le grand espace du Centre de formation des jeunes entrepreneurs, Centre Aboubacar Sangoulé Lamizana, situé au côté Ouest du stade provincial de Tougan qui a accueilli la rencontre entre la responsable du PDC et ses militants et sympathisants. Allocutions, prestations de troupes traditionnelles, d’artistes de musique moderne ont constitué les axes forts de ces échanges. C’est le représentant des autorités coutumières qui a ouvert le bal des interventions. Une intervention faite essentiellement d’encouragements et de bénédictions à l’endroit de la fondatrice du PDC. Ces personnes ressources, par la voix de leur porte-parole, ont aussi et surtout rassuré la présidente de leur soutien « indéfectible » dans son combat. S’en suivront les coordonnateurs régionaux du Nord, des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-ouest. « Au Nord, malgré les concurrents de taille, le PDC brille, brillera et remportera des victoires », a déclaré celui du Nord tout en faisant un détour dans la parenté à plaisanterie (qui existe entre Mossi et Samo). « Saran sera à Kosyam », « ce n’est pas l’argent qui fait la noblesse, c’est la qualité et la différence » ou encore, « PDC veut dire : Parti des démocrates conscients », pouvait-on noter des interventions.

« Nous avons préféré la mort à la honte »

« Nous avons préféré la mort à la honte. La dignité et l’honneur sont les seules choses qu’on ne vend pas », a introduit, à son tour, la présidente du PDC pour rendre un hommage au peuple burkinabè et pour avoir une pensée pieuse pour les victimes de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. C’est par une minute de silence à ces martyrs qu’elle a donc ouvert son intervention. Au lendemain des évènements qui sont survenus au pays, la présidente du PDC ne pouvait certainement pas faire l’économie de la situation en replongeant les populations dans les différentes étapes qui ont conduit à l’insurrection populaire. « Blaise Compaoré est entré par la petite porte… ; il a fait ce qu’il pouvait. Nous lui avons dit de partir en 2015 comme le stipule la Constitution et avec tous les honneurs et nos respects. Mais, il a refusé. Or, si tu refuses, tu vivras ce que tu ne souhaites pas ; ce qui devait arriver…arriva. Nous ne lui avons pas souhaité ce sort, c’est plutôt son entourage, et lui-même, qui lui ont réservé ce sort », a lancé la présidente du PDC, sous fortes ovations. Saran Sérémé se veut précise : « Nous voulons une nouvelle génération d’hommes politiques et de jeunesse politique ». Mesurant le soutien dont elle bénéficie des populations et du peuple burkinabè, elle analyse : « Celui qui a la bénédiction des populations, quand on lui ferme une porte, une autre de plus grande s’ouvre à lui. (…). Tout ce qui s’obtient par la trahison ne bénéficie pas à son auteur », situant les motifs de la rencontre qu’elle a qualifié de « meeting de contact » avec ses bases de la province du Sourou. « Je viens d’un combat que nous avons, ensemble, mené et gagné ensemble. Je pense que cela est dû aux bénédictions de mes parents. Et je reviens vers eux pour demander des bénédictions pour les combats futurs que j’aurai à mener. Ce ne sont pas des combats simples, ils sont âpres car la conquête du pouvoir est toujours semée d’embuches », a indiqué la présidente du PDC avant d’ajouter que : « Nous avons quitté le Sourou politiquement dans des conditions que tout le Burkina, et même le monde entier, a suivies. Aujourd’hui, nous revenons politiquement avec un autre parti politique qui a participé au changement que nous avons constaté au niveau national. Les populations de Sourou sont restées fidèles à leur ancienne député, à leur fille et j’espère pouvoir toujours honorer cette confiance qui m’a été portée ».

Jeunes et les femmes galvanisés à rester vigilants et mobilisés

Saran Sérémé a félicité le combat des populations pour le changement, en particulier les jeunes et les femmes. Elle les a galvanisés et invités à rester mobilisés et vigilants dans la suite du combat pour un « Burkina équitable et harmonieux ». « Nous souhaitons impacter le Burkina avec un développement harmonieux et équitable. Des infrastructures et des investissements dans toutes les contrées, de manière équitable et une égalité de chance pour toutes les couches sociales. Nous avons un programme à leur faire savoir », a-t-elle projeté. A l’en croire, c’est émue qu’elle rentre de cette rencontre au regard de la mobilisation, de la réceptivité des messages par les populations et de leur engagement derrière son combat. « Les populations m’attendaient politiquement depuis longtemps. Cela me réconforte et m’engage à continuer sur cette voie, à ne pas les décevoir. Quand on porte beaucoup d’espoir, on a tendance à aussi décevoir parce que l’on ne peut pas répondre à toutes les attentes de tout le monde », a-t-elle souligné avant d’indiquer qu’elle ne fera jamais, de ce fait, de promesses politiques. « Je ne sais pas trahir les populations. Je prie Dieu qu’il me donne cette force à tout instant pour que je puisse agir avec sagesse pour le peuple » s’est-elle confiée, remerciant tous ceux qui sont sortis pour lui réserver « cet accueil » et lui souhaiter la bienvenue politiquement « parce que, justifie-t-elle, beaucoup d’encre a coulé, beaucoup de choses ont été dites. Entretemps, il était même dit que je ne pouvais pas retourner chez moi, alors que l’on m’attendait avec enthousiasme et fierté. Je prône toujours la paix, la tolérance, le pardon dans mon cœur. Je sais aller dans un consensus pour travailler ensemble pour le bien-être du peuple ».

Selon le coordonnateur provincial PDC du Sourou, Adalbert Koné, les populations avaient soif de la présidente du PDC, Saran Sérémé, et cette rencontre de contact consolide non seulement les acquis mais imprime également une nouvelle dynamique pour le parti dans la perspective des défis à venir. Pour M. Koné, le meilleur reste à venir avec le PDC.
Après cette sortie gagnante, le PDC annonce, les jours à venir, des meetings dans les localités du Burkina.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 décembre 2014 à 21:40, par national
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Tantie que Dieu vous accompagne ,vous êtes une femme battante pour le développement de votre nation.

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 21:46, par vérité no1
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Ceux qui ont dit merde à Blaise et claqués la porte du CDP auront toujours mon respect ! Saran Seremé est une brave dame, courageuse. Son parti a de l’avenir et est actuellement mieux placé que le CDP qui est un parti en désuétude et appelé à disparaître. Elle a besoin de tourner un peu plus dans les différentes régions. C’est la troisième force politique après le MPP et l’UPC et peut créer toujours des surprises si toutefois les Tanties se sentent négligées dans les autres partis.

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 22:33, par LY
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Félicitations et courage à la Présidente Saran SEREME ! la Marche des femmes avec les spatules à la main a cassé le ressort principal sur lequel était posé Blaise COMPAORE pour rebondir à chaque fois. Mon analyse est qu’à ce moment précis le Président n’a pas su lire les signes du temps car aveuglé par le pouvoir et l’avoir. La Marche meeting du 28 octobre était le second coup qui mettait le Président en agonie. Il n’a pas non plus su lire le ciel lourd de nuages, et le coup fatal (échec et mat) est arrivé les 30 et 31 octobre. Bravo à la Princesse YENNEGA Saran (Samo à 100%) et bon vent pour les luttes futures. Tous les Mossis sont obligés de faire allégeance et de voter pour toi !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 22:59, par Tapsoba® (de H)
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Oui "vérité no1",quand on évoque le nom des partis ayant soutenu BC dans sa folie ,lesquels partis ayant estimé que le Burkina n avait pas encore sécrété un homme capable de remplacer Blaise Compaoré à la tête du pays,je me demande pourquoi devraient -ils exister dès lors que leur maître à penser n est plus là ? Pourquoi se plaignent-ils du fait qu on ait suspendu leurs partis ? Est-ce un besoin d escroquerie que de vouloir toujours exister alors qu ils nous ont avoués leur incapacité à gérer ce pays ? Où se trouve la logique bonnes gens ? Au même titre que la fedap-bc qui n avait de raison d être que pour soutenir son champion,du moment où les animateurs de ces partis se considèrent incapables de diriger ce pays,eux aussi n ont plus de raison d exister et devraient féliciter les autorités de les avoir aidés à s effacer un temps soit peu de la faune politique en attendant qu ils s auto-dissolvent .N est-ce pas honnête ainsi ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 23:03, par Burkinbi
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Bonjour ,
    Courage notre Amazone.
    Vous êtes une modèle pour les jeunes.
    Nous vous soutenons dans ce combat noble pour un Burkina Nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 23:14
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    UPC ,PDC, CDP ,MMP= CCCP

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 00:09, par j
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Brave dame, courage et bon vent pour Kossyam 2015 ! Dieu fera ton combat face aux imposteurs de leaders du MPP qui veulent échapper à la justice en voulant s’accaparer du pouvoir, mais notre génération leur dira non, on va leur argent pian mais on votera pas pour eux.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 01:07, par ZOMKOM
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    J’ai aime son debat sur canal3 contre Maxime Kabore,ce dernier avait ete lave recto verso par cette brave dame !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 06:17, par sita ZERBO
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Bravo à Mme SEREME

    Que DIEU vous soutienne et vous bénisse.
    Beaucoup ont éssayé de vous salir, de vous vilipender, mais DIEU à Refusé.
    Restez toujours une battante, la vaillante femme que nous aimons et en qui nous avons espoir.
    n’en déplaisent à vos détracteurs, nous le peuple nous voyons, nous suivons et nous saurons qui choisir au temps opportun.

    Le Faso vous suit,les " burkindis" vous encourages.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 06:33, par vérité no1
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Belle analyse Mr Tapsoba, ils ont crié haut et fort que sans Blaise le Burkina ne peut pas avoir un dirigeant, donc ils ne devraient pas se plaindre comme quoi le CDP a été suspendu. Vraiment, ce parti de la honte ne doit même pas exister.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 07:18
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Je partage entièrement l’analyse de Tapsoba (de H), en effet Alain Traoré avait dit que Blaise est une option sérieuse pour le Burkina, les gens du CDP l’ont encore répété sur des pancartes (QUI peut faire mieux que Blaise ? etc) lors de leur meeting de la honte au stade, stade qui s’est vidé après les prestations des artistes et que les gens du CDP ont vainement tenté de justifier : les gens avaient faim et soif (or ils leur donnaient de l’eau et un sandwich), les gens voulaient fumer, voulaient prier...certains chauffeurs de cars voulaient partir...c’est ce jour-là que j’ai compris que le CDP était une coquille vide. Mais ils ne s’arrêtés pas, trois jours après ils postent une vidéo d’un montage ridicule pour montrer que le stade était plein. Chez eux la logique n’existe pas : on peut admettre qu’un stade s’est vidé et donner les raisons et trois jours monter une vidéo pour dire NON, le stade était plein. Maintenant que le peuple a choisit une autre option que celui de Alain Traoér, que les gens du CDP, ADF et autre front mangeur, pardon républicain aillent cultiver leurs champs car de leur aveu, ils sont incapables. Franchement on vient de loin avec tous ces diplômés que la nation a formés pour RIEN.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 07:47, par YIRMOAGA
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Du courage. Si le CFOP l’avait laissé diriger la Transition, une candidate de moins pour 2015 ! Mais les hommes n’ont pas voulu et elle va réaliser un score plus que d’autres hommes en 2015. On verra. Je suis pas un de ses militants mais j’aurai souhaité la voir diriger la transition

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 07:48, par YIRMOAGA
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Du courage. Si le CFOP l’avait laissé diriger la Transition, une candidate de moins pour 2015 ! Mais les hommes n’ont pas voulu et elle va réaliser un score plus que d’autres hommes en 2015. On verra. Je suis pas un de ses militants mais j’aurai souhaité la voir diriger la transition

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 08:03, par pare boubacare
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Oui brave femme brave Amazon avec vos consoeurs vs avec avec courage et détermination porter un coup qui par la suite fut fatale à Blaise .vs éte tout simplement une femme formidable moi je voterai pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 08:24, par Le Faucon
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Du courage. Nous avons vu ta determination à la sortie des femmes et l’affront avec l’ex maire, c’est à saluer. Tu merites le soutien de toute la jeunesse. Femme battante et forte d’esprit. Mobilises tes troupes et fais toi une place dans le concert des grands partis de demain.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 08:39, par adama
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Bon vent à toi femme battante.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 08:47, par Pierre sawadogo
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    A vous Mr Tapsoba et ou vérité N°1,
    Estes vous hors sujet ? ou prétendez vous vouloir diffamer dame SEREME ?
    Si vous êtes hors sujet, ressaisissez et publiez vos messages là où il se doit vous avant que le peuple de vous envois paître ;
    Si vous tentez de la diffamé ? sachez que c’eux qui ont essayé avant vous sont hors du pays ou se mordent les doigts actuellement parce qu’ils n’ont fait qu’être un instruments pour que DIEU élève dame SARAN SEREME. Aussi vous serai je gré d’aller jouer dans une cour qui vous sié (c’elle des infâmes qui ne peuvent reconnaître le mérite d’une vaillante et digne burkinabé).

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 08:58, par vérité no1
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    @internaute 17, on parle du CDP, pas du PDC. Si vous avez lu mon premier post, j’ai même apprécié dame Seremé. Mon ami, si vous êtes chauffeur, vous allez confondre les panneaux de signalisation !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 09:05, par vérité no1
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Internaute 17, je vous reconnais dans votre écrit toujours exécrable ! Remettez les tablettes de François au trésor public et on pourra discuter !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 09:45, par Nomos
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Je parie qu’en 2015, cette dame va battre lamentablement des partis qui faisaient la politique avant ma naissance. La politique c’est les idées. Maxime KABORE le sait bien lui qui a littéralement bavé lors du débat sur canal3 avec cette brave dame. On se lève en plaisantin, depuis la Gelbique euhh !! pardon la Belgique pour venir créer un parti de rigolos et de pantins et venir s’asseoir sur une chaine de télé sans aucune idée claire de ce qu’on veut réellement.Il a été ridiculisé, laminé, lavé et pressé comme du citron. C’est ce jour que j’ai su que la honte ne tue pas. le PDC qui vient à peine de naître vaut 100 fois mieux que certains partis vautours qui volent de charogne en charogne. Courage aux partis qui disent non à la honte.le vrai Burkindi refuse la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 10:14, par mariam
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    courage !courage !courage pour 2015 !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 10:19, par L’ENFANT DU PAYS
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    ELLE SERA BIEN DANS LE GOUVERNEMENT DE ZEPH 2015 !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 10:22, par j
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Merci vérité N°1, soutenons activement la brave dame pour 2015 et la jeunesse sera réellement à la tête de cet etat. Avec son jeune âge moins de 50ans elle est de notre génération et a les mêmes aspirations que nous.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 11:09, par oumar zorome
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    merci , grand sœur , que DIEU TE BÉNISSE, j’écoute toujours ton discours du 18 janvier ,ce que tu as dis est arrivé:qu’ ils sortirons par le trou de l’histoire . tu as été courageuse a un moment donné, on sens que que tu veut le développement du pays. tu vaux mieux que tous ses hommes qui ont mouillé de prendre le pouvoir entre temps. tu as mon soutien et tu es la première a dénigrer le régime du supo de Blaise en créant ton parti PDC . merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 11:22, par les ratons sont de retour ...
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Cette femme a des cou.i.lles contrairement aux gros boeufs poltrons lâches tels assimi k.alain.y naboho k. paramanga y bognessan zongo adama salia sanou bref tous les incapables du cdp..qui disaient que sans blaise ils n’ont aucun avenir j’espère qu’ils vont tous se suicider pour les plus courageux où rejoindre leur gourou comme ils n’ont aucune ambition à part le fait d’être mouton du berger blaise

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 11:48, par Siidnooma
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    le SOUROU a eu deux présidents. ça suffit comme ça, il faut que ça tourne. Saran pardon, faut rentrer au MPP, on va te trouver un poste de maire d’une commune rurale.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 13:59, par Sounkalo obervillier
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Verite n.1 a un probleme avec la democratie en effet.Ni le MPP ni le PDC FILS naturels des contradictions du CDP n,ont jamais affronter les suffrages universels d,ou vient donc ce classement aleatoir ?une chose c,est marcher,une autre chose c,est gagner les elections.Quant a ma soeur Sereme confond marche protestataire et victoire electorale.Pour ma petite experience parce que natif du Sourou les elections ont ete rarement favorable aux enfants de la province j,osé croire que 2015 me dementira.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 14:31, par Aziz T
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Siidnooma il faut être progressiste et non spectateur. Une princesse ne se fait pas employé elle se bat pour sa communauté comprend le sens de son nom ’’SARAN’’

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 16:06, par vérité no1
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    @Soukalo, j’ai fait une simple analyse politique et j’ai constaté que le PDC est une force tranquille ! Si vous avez échoué lamentablement au Sourou, ce n’est pas pour autant que Saran doit subir le même sort ! Vous êtes jaloux de votre soeur !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 16:46, par Le charme
    En réponse à : Bravo Mme SERE

    Vous avez été très courageuse et honnête envers le peuple en ne soutenant pas la forfaiture de Blaise alors vous avez mon soutien. Vous faites la fierté. En plus seule femme responsable de partie politique au Burkina Faso. Bravo Bravo et courage à vous

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 17:32, par ben
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    SALUT la tantie sereme, je ne crois pas que cette epoque soit pour vous.... le faso a besoin d,un homme fort qui acceptera de transpirer fort devant les grandes epreuves qui attendent ce
    pays tres prochainement pour vs en sortir pas vous. vs ne serez pas a la hauteur.
    je vous ai vu pleurer quand les militaires vs ont chasser de la television, la maniere don’t
    je vs avais vu marcher exatly like un gamin a qui on a refuser du bonbon.. bon maintenant
    vs pouvez aller vs ballader dans les villages comme dans une foire ca vs colle bien
    mais le faso va prendre feu bientot on a besoin d,un homme pour se mettre a la braiche
    coucou ma tantie i love u over there/.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 17:58, par vérité no1
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    @Ben, c’est cette mentalité qui va tuer l’Afrique ! Qui t’a dit qu’une femme ne peut pas gouverner le Burkina ? Nul doute que c’est un moaga ! Je t’informe que les femmes contribuent à hauteur de 70% dans l’économie du Faso pendant qu’on est en train de tuer le temps dans les bars !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 18:53, par Sib SANOU
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Que dire. Si ce n’est lui tirer mon chapeau. Une dame que j’apprécie bien. Mais je voudrais lui dire de faire attention aux hypocrites qui l’entourent et qui sont nombreux dans la foule qui l’entoure. Et d’en tenir compte sérieusement compte dans les combats futurs. Je te soutiens franchement. J’aperçois même des visages de certains d’entre eux sur les photos.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2014 à 22:42, par Noel
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Il y a que souvent et surtout en Afrique les gens arrivent à oublier vite certains action posés par de brave personnes . Mais reconnaissons que notre révolution a été mener en étape et si on devait retracer les étapes, on se retrouverait avec 30 à 40% de bon manœuvres de SARAN SEREME . Cette dame brave était au four et moulin durant ces moments de libération de notre nation. Et comme certains homme politique souillés dans leur âmes et leur vestes ,venir à vouloir salir la lutte dynamique de SARAN SEREME par des propos machinistes . Dieu ne dort pas ,au contraire toute ces actions ont pu galvaniser la présidente en popularité confirmé pendant sa sortie au sourou mais aussi partout aux pays . Une chose est sur ,c’est la LUMIÈRE SUR DU BLANC rien à dire . Congratulation MAMAN SARAN SEREME

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 12:23, par christ
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    courage.vous vs battez pour votre pays

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 14:02, par karandje
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    salut toi tu dois etre un esclave sinon que le sourou aura encor des présidents présidents etc...
    laisse la dame avancee. bon vent a elle.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2014 à 15:51
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    Tous ceux qui ont porté une appréciation bonne sur cette dame ne la connaissent pas au fond.
    Elle est battante, ça c’est sûr, mais elle a un mauvais caractère (arrogante et pas généreuse) pour pouvoir gouverner notre pays.
    Or, pour gouverner un pays, il faut être le tas d’ordure où chacun vient déverser sa bile, ses vieux vêtements et ses mauvaises ordures. Mme SARAN SEREME n’est et ne sera pas (et ce, sans aucune jalousie, aigreur ou haine) à la hauteur de la tâche présidentielle. Tout au plus, un Ministre d’amélioration des conditions féminines lui conviendrait parfaitement et elle saura mieux revendiquer le droit des femmes car elle se bât et s’est battue mieux que certains mecs qui ont deux couilles. Ses mérites s’arrêteront là. Pardon mon ami Vérité n° 1, tu ne connais pas cette Dame même si je t’apprécie énormément. Mme SARAN SEREME s’y reconnaîtra d’ailleurs dans mon post parce qu’elle sait, elle-même ce qu’elle vaut réellement. Il faut qu’elle sache "monnayer" les voix de ses militants avec le bon parti politique (UPC ou MPP). Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2014 à 15:53, par Alexio
    En réponse à : PDC : Saran Sérémé sonne la mobilisation dans le Sourou

    On nous charlantait que sans Blaise le dictateur le Burkina va sombrer. Mais Sara Sereme dont la caricature d un chef a demontrer au monde entier que meme par sa position de femme integre pouvait gouverner le Faso. Elle a toutes ses Valeurs Cardinales pour se faire avaliser a cette tache noble. Ou est Blaise aujourdhui Mr Guillaume Soro l opportuniste ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés