Suspension du CDP, de l’ADF-RDA et de la FEDAP/BC : Les explications du ministère en charge de l’administration

Communiqué • mardi 16 décembre 2014 à 10h15min

Par des arrêtés publiés hier lundi 15 décembre, le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité a décidé de suspendre le CDP, l’ADF-RDA et la FEDAP/BC. Dans le communiqué ci-dessous, le département du Col Auguste Denise Barry donne plus d’éclaircissements sur les motivations de ces décisions.

Suspension du CDP, de l’ADF-RDA et de la FEDAP/BC : Les explications du ministère en charge de l’administration

Faisant suite aux arrêtés N°2014-0052/MATDS/CAB, N°2014-0053/MATDS/CAB et N°2014-54/MATDS/SG/DGLP en date du 15 décembre 2014 portant suspension des activités des formations politiques dénommées Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l’Alliance pour la démocratie et la fédération, Rassemblement démocratique Africain (ADF/RDA) et de l’Association dénommée la Fédération Associative pour la Paix et le Progrès avec Blaise COMPAORE (FEDAP-BC), le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS) informe l’opinion nationale et internationale de ce que ces structures se sont rendues coupables d’activités incompatibles avec les textes et lois en vigueur dans notre pays.

En effet, alors que la nation est encore en train de panser ses plaies et de pleurer ses martyrs, suite à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, le CDP et l’ADF/RDA lançaient des appels au pardon ; reconnaissant leur rôle combien négatif en soutenant le projet de révision de l’article 37. Mais avant même que la nation ne réponde à leurs demandes de pardon, ces formations politiques se sont livrées au vu et au su de tous à des activités de tous ordres sur le terrain.

Ce regain d’activisme politique de leur part indigne les populations qui les considèrent comme des actes de défiance.

Aussi, faisant également le constat des risques de troubles à l’ordre public que leurs activités présentent, et s’appuyant sur l’absence de siège effectif de ces partis, le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, conformément à l’article 30 de la Loi N° 032-2001/AN, portant charte des partis et formations politiques au Burkina-Faso, a-t-il pris la décision de procéder à la suspension de toutes les activités des partis concernés.

Toutefois, au regard de l’article 31 de la même loi, le parti ou la formation politique qui conteste la décision de suspension peut saisir le tribunal administratif dans un délai de soixante jours après notification de la suspension.
Quant à la FEDAP-BC, force est de reconnaître à la lumière de la loi n° 10-92/ADP du 15 décembre 1992, portant liberté d’association qu’elle ne répond plus aux exigences de ses statuts et objectifs de paix qu’elle était sensée promouvoir. Par conséquent, le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS) a également décidé de sa suspension.

Le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS) réitère l’appel au calme et à la retenue à tous les partis et formations politiques qui sont invités à se conformer aux textes et lois en vigueur.

Ouagadougou le 15 décembre 2014,

Pour le Ministre et P/D
Le Secrétaire Général,

Sadou SIDIBE
Commandeur de l’Ordre National

Messages

  • Ça mérite d être clair maintenant.N en déplaise aux sages dépourvus de sagesse ! Je n en dirai pas plus.

  • Trop facile ça !
    Demandez leur de se donner un nouveau siège !!!!!!

  • C’est clair comme l’eau de la roche, point barre. Les modérés de ces deux partis ont intérêt à mettre leur leader de côté et changer les noms des partis s’ils veulent toujours faire la politique.

  • les explications données sont assez légers et contradictoires à l’esprit d’une transition apaisée et inclusif. De mm, la procédure a été biaisée et fait penser à un état d’exception.

  • est ce le début du démantèlement du CDP, comme le clamait haut et fort le président du CNT, M. SY lors d’une interview ??!! OU la mise à disposition des ’’partis légaux’’ de futurs militants égarés ??!! Il faut faire beaucoup attention et surtout etre prudent en cette période délicate de notre histoire ; si les justiciers commencent dans l’arbitraire et le règlement de compte.... il y’a de quoi voir énormement peur. Dieu sauve et garde le BF !

  • Enfin une décision que nous attendions depuis longtemps. Qu’ils aillent méditer au fond de leurs cases, oh, pardon, au MPP car le MPP a mis en place un marketing et un puissant lobbying pour les récupérer pendant que le peuple est toujours en deuil à cause de ces obsédés de pouvoir.
    Nous attendons maintenant des mesures fortes contre tous ces gens là (ex dignitaires jusqu’au boutistes et de leurs fils, le MPP). Qu’ils répondent de leurs actes devant le peuple entier. ils sont tous comptables de la situation qui a perduré des décénnies durant.
    Cela est d’autant plus vrai que alors que les âmes de défunts de l’insurrection planaient toujours à la recherche d’un repos éternel, les ci-devants du MPP se tapaient la poitrine pour révendiquer 17 morts et parcouraient déjà nos villes et campagnes. Je suis vraiment cidéré et outré par de tels comportement. Je conclus que tel père, tel fils. MPP et CDP, même soif du pouvoir. Faisons très attention. EUX AUSSI doivent demander pardon au peuple pour ça.

  • Il n’y a plus Blaise Compaoré pour faire la paix au FASO, alors pourquoi FEDAP/BC. Sa suppression ne devait même pas l’objet du jour

  • Je ne suis ni du CDP ni de l’ADF/RDA mais force est de reconnaitre que ces explications sont plus dénudées de sens que les mesures elles-mêmes ! Demander pardon est une valeur africaine et ne saurait être attribuée à un activisme politique ! Pire que le MATDS se fasse l’écho d’extrémistes et des trompettes de l’apocalypse au lieu de prendre des mesures pour défendre les libertés politiques et individuelles inscrites dans la constitution,on se demande où on se trouve ! Et puis quels sont les gains d’une telle décision sinon le populisme ? Par contre,les pertes sont considérables : atteintes aux libertés politiques et individuelles et mauvaise image du pays,atteinte à la réconciliation nationale,discrédit sur le caractère libre,transparent et équitable des prochaines élections,risques pour ces partis désormais contraints à la clandestinité de développer des méthodes de lutte qui échappent à la légalité et susceptibles de porter atteinte à la paix et à la stabilité du pays. La transition va faire elle-même des martyrs et diviser à nouveau le pays.

  • N’oubliez surtout pas d’ajouter le PAREN à la suspension car il avait pris les 15 millions de Blaise. Quant Emile Paré il n’a qu’à rembourser tout simplement sa part.

  • IL faut supprimer tous les partis de la mouvance et aussi supprimer les partis qui sont nés et se font découvrir aux soirs des élections pour bénéficier de la subvention de l’État.

  • Jusqu’à présent je reste sur ma faim de savoir la nature des actes commis par les partis suspendus. Je ne dis pas de m’éclairer les actes commis avant l’insurrection mais ceux commis après l’insurrection. Encore une fois qu’ont -ils fait pour mériter la suspension ? Je crois qu’il faut éviter la vengeance unitile surtout quand on se trouve en situation de force. Ce qui arrive aux ’’suspendus’’ peut nous arriver aussi un jour donc MOLOMOLO !!

  • je me demande même le rôle de la FEDAP/BC c’était quoi même ?!!! manger et remplir leur panse !!! FEDAP/BC FEDAP/BC et puis quoi encore ??????? chtrrrrrrrrrrrrrrrrr

  • ils n’ont rien vu d’abord. On les suit même dans leur WC. Vos pratiques ces derniers jours vont nous amener à vous rendre la vie difficile dans vos quartier respectifs. Si vous persistez à nous narguer nous allons passer à l’acte et ce qui risque vous arriver, les journées du 30 et 31 n’est qu’une fumée comparativement à ce que vous allez endurer à partir de maintenant. Vous pensez que quoi ? Que c’est fini ? Vous n’avez rien vu d’abord. Vous serez jamais en paix à Ouaga ici.

  • Leurs réunions clandestines ces derniers jours ne pressage pas un avenir meilleur pour notre pays si nous continuons à dormir les yeux fermés. Ils veulent tout saboter au Faso. Mais sachez qu’on est au courant de tout. Avant même que vous ne décidez de quelque chose nous au MPP on est déjà au courant. Même ce que vous racontez à vos épouses le soir le lendemain on est au parfum. Rien vous ne pouvez rien contre ce pays.

  • LE RÉGIME DE TRANSITION KAFANDO DOIT FAIRE PLUS QUE CELA EN TAPANT PLUS SÈCHEMENT ET DUREMENT DU POING SUR LA TABLE CAR LA RECRÉATION EST PLUS QUE TERMINÉE : Ce que LE CDP,LA FEDAP/BC, L’ADF-RDA ET LE FRONT RÉPUBLICAIN = LE FRONT ALIMENTAIRE un mélange de torchons et de serviettes avec plus de 40 PARTIS POLITIQUES ont fait vivre AU PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ se passe de tout commentaire : c’était tout simplement L’ENFER SUR TERRE ! Des gens parvenus politiques tels que ALPHA YAGO ET DERMÉ SALAM ont eu des propos dignes de la PÉRIODE STALINIENNE et se croyaient même être le centre de la terre. Pour L’ANDOUILLE ET VOYOU DE DÉPUTÉ DERMÉ par exemple si LE PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ refusait L’ILLÉGAL ET ILLÉGITIME REFERENDUM, lui et sa bande avaient des armes pour s’imposer par la force et il le disait haut et fort partout-partout au hasard. Quelle culot et assurance ! LE BOBOLAIS DE MAIRE SALIA SANOU = TONTON DJAMILA lui pratiquement il ne réfléchissait même plus tellement idiot et crétin qu’il est, parce que pour lui, IDANI DJAMILA LA FILLE DU DICTATEUR BLAISE âgée actuellement au plus de 19 ANS pouvait un jour diriger notre pays à la place de son père et que LES 17 MILLIONS DE BURKINABÈ pouvaient marcher et même courir tous les jours et cela ne changerait absolument rien. L’ÉCERVELÉ ET ABRUTI D’ASSIMI KOUANDA = BOUANGA = L’ÂNE LE PATRON DU CDP a dit que si on brulait la maison des dignitaires et autres DU CDP, brulez aussi les leurs et si on en brulait une seule maison, il fallait en bruler 10 en représailles ! Et d’ajouter que BLAISE sera même candidat en 2015, 2020 et même au delà jusqu’à sa mort et que tout dépendait que de LA SEULE VOLONTÉ DE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT. LE DÉBILE MENTAL ET CONSTIPÉ INTELLECTUEL DE ADAMA ZONGO LE PATRON DE LA FEDAP/BC parce qu’il vit maritalement en 2nde NOCE avec UNE COMPAORÉ parlait si comme il réfléchissait avec son tibia car disait-il que BLAISE EST LE SEUL CAPABLE de donner à notre pays la paix et la stabilité ! LA BANDE D’OPPORTUNISTES ET DE MERCENAIRES composée DU GUIGNOL ET MAUDIT DE HERMANN YAMEOGO, L’OPPOSANT MOUTON RAM OUEDRAOGO, LE RIGOLO ET PANTIN POLITICIEN MAXIME KABORÉ, LE DEALER ET VOLEUR DE ALAIN DOMINIQUE ZOUBGA, ETC. ont traité LE PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ de tous les noms jusqu’à dire que tous ceux qui ne veulent plus de BLAISE AU POUVOIR ne sont pas de vrais burkinabè (RAM), ont proposé aussi l’état d’urgence ou de siège (HERMANN) et ont dit que les burkinabè ne sont pas des démocrates et que LE BURKINA FASO n’appartient pas qu’à l’opposition politique (MAXIME). Pour ce qui concerne L’ADF-RDA de MAITRE GILBERT NOËL OUEDRAOGO, tellement sous l’émotion, je manque de mots pour les qualifier et donc je ne dirai plus rien ! C’est que tous CES GUEULARDS avaient un seul dénominateur commun : FRANÇOIS MARIE COMPAORÉ ET LE PACOTILLE DE JOURNALISTE ISSIAKA COMPAORÉ LINGANI SON CONSEILLER POLITIQUE ET GRAND IDÉOLOGUE DU CDP, qui est toujours LE DIRECTEUR DE PUBLICATION DU JOURNAL L’OPINION, libre actuellement de ses mouvements et qui continue encore de se chatouiller pour rire dans les médias ! Nous pensons logiquement que LE RÉGIME DE TRANSITION KAFANDO doit aller au delà des suspensions pour prononcer purement et simplement UNE RADIATION À VIE pour toute cette racaille de partis politiques car les actes posés par LE CDP ET SES AFFIDÉS sont très graves et correspondent exactement à ceux DU PARTI FASCISTE DE L’ITALIEN BENITO MUSSOLINI et DU PARTI NAZISTE DE L’ALLEMAND ADOLPH HITLER dans les années 1940, c’est tout simplement une atteinte à L’INTÉGRITÉ ET À L’HONNEUR DU PEUPLE BURKINABÈ = PLUS QU’UNE HAUTE TRAHISON. En attendant de revenir plus en détails sur les actes condamnables posés par chacun de SES MALFRATS POLITICIENS pour se remplir abondamment les poches avec notre argent, un homme comme ALAIN DOMINIQUE ZOUBGA doit être immédiatement mis aux arrêts pour s’expliquer car en 3 ANS seulement en tant que MINISTRE, il a littéralement pillé les caisses de son ministère celui de l’action sociale et de la solidarité nationale et l’a mis complètement en désordre administrativement par des nominations purement partisanes et contestables carrément illégales ! Nous concluons donc avec forte conviction tout en affirmant haut et fort que LE CDP, LA FEDAP/BC, L’ADF-RDA, LE FRONT RÉPUBLICAIN ET COMPAGNIE ne faisaient que de LA SORCELLERIE POLITIQUE et étaient même prêts à exterminer 1 PAR 1 LES 17 MILLIONS DE BURKINABÈ pour assurer UN POUVOIR À VIE AU DICTATEUR ET TYRAN BLAISE COMPAORÉ car advienne que pourra. Et donc qu’ils s’assument et supportent maintenant TOUTES LES CONSÉQUENCES de leurs actes ignobles et machiavéliques pour servir d’exemples parce que plus jamais de tels comportements inhumains dans notre pays…………………LE FERVENT MILITANT DU MPP, LE GRAND ZAPATA !!!!

  • Leurs réunions clandestines ces derniers jours ne pressage pas un avenir meilleur pour notre pays si nous continuons à dormir les yeux fermés. Ils veulent tout saboter au Faso. Mais sachez qu’on est au courant de tout. Avant même que vous ne décidez de quelque chose nous au MPP on est déjà au courant. Même ce que vous racontez à vos épouses le soir le lendemain on est au parfum. Rien vous ne pouvez rien contre ce pays.

  • "ces formations politiques se sont livrées au vu et au su de tous à des activités de tous ordres sur le terrain." beaucoup de personnes comme moi n’ont ni vu ni ne savent de quelles de quelles activités il est question ! soyez plus précis.
    Et puis Sadou SIDIBI n’est pa SG du MATDS mais plutôt SG de l’ex MATS. Vous avez intérêt à le nommer SG MATDS si vous le voulez, sinon actuelement il tout acte qu’il signe en qualité de SG/MATDS est irrégulier.

  • ces explications ne tiennent pas la route sauf pour le cas de la FEDAP-BC

  • Je pense et je me dis que cette suspension va les faire méditer encore mieux ! à la reprise, des congres pour assoir des responsables dignes au sein de ces formations politiques et quant au FEDAP/BC, une mise à l’écart pour non respect de leur statut d’association.

  • Je pense et je me dis que cette suspension va les faire méditer encore mieux ! à la reprise, des congres pour assoir des responsables dignes au sein de ces formations politiques et quant au FEDAP/BC, une mise à l’écart pour non respect de leur statut d’association.

  • M Tapasoba, je ne partage pas votre point de vue. Les vainqueurs peuvent se feliciter et nous autres, citoyens ordinaires pouvont rendre grace à Dieu parce que notre pays n’a pas basculé dans la violence. Quoi qu’on dise, la modification de la constitution en article 37 etait légale. D’accord que cette modification etait inopportune après 27 ans de pouvoir sans partage. L’insurrection est venue clore le debat. Les vaincus ont pris acte et ont demandé pardon.

    Mais pendt que ceux qui ont envoyé brûler les bâtiments publiques, les domiciles privés et les entreprises pourvoyeuses d’emplois occupent le terrain politique en vue des écheances de nov 2015, on intime l’ordre aux perdants de rester chez eux sous peine de sanctions !! Je pense que le gouvernement de transition doit donner aux hommes pol l’occasion de se battre à la loyale en ne favorisant aucune partie. Sinon nous n’avancerons pas.

    Déjà nous avons une CNT bidon avec une clef de repartition arbitraire - et avec quel rôle ? Maintenant on demande aux uns de rester assis pendt que les autres mobilisent et vous trouvez cela normal ! Visiblement, le pouvoir de transition ne joue pas son rôle. Il est chargé d’organiser des élections équitables pour doter le pays d’institutions légitimes. Il est en train de biaiser le jeu démocratique avec ces sanctions. Cela peut nous retomber à la figure si nous n’encourageons pas le vivre ensemble.

  • C’est regrettable. L’on devrait suspendre les activités politiques au niveau de tous les partis et formations politiques.

    Cette mesure n’a rien d’administratif. Quelle est la durée de la suspension ? Ces partis ont-ils été interpelés et entendus en vertu du respect du droit de la défense ?

    Monsieur le Ministre, pensez à vos collaborateur, ne les mêlez pas dans de sales affaires qui fragilisent l’unité nationale, la paix, la stabilité et l’équilibre sociales. Ces mesures rendent plus difficiles les missions de vos représentants au niveau département, province et région que le régime déchu a enfoncé dans la misère et la raillerie des populations. En voulant faire respecter ces mesures, ils risqueraient leur vie. A bon entendeur salut !

  • Ceux qui estiment que la mesure est anti démocratique, qu’ils sortent manifester, on va les servir à boire tout au long de leur trajet. Pardon, faut pas que le CNT s’ingère dans cette gué guerre. Après les avoir servi à boire, on va les accueillir et recevoir leur doléance. Qu’ils sortent vite, on les attend seulement !

  • Chers amis, un petit raisonnement :
    1. CDP a demandé pardon, ADF-RDA aussi. ...’’Avant même que le la nation ne réponde à leurs demandes de pardon, ces formations politiques se sont livrées au vu et au su de tous à des activités de tous ordres sur le terrain’’ dixit communiqué du MATS.
    2. En janvier 2014, RSS quittent le navire et rejoignent la coalition de l’opposition contre la révision l’art. 37. A la marche organisée par l’opposition en fin janvier Rock demande d’une manière ou d’une autre pardon parce qu’ils se sont trompés.
    Le peuple n’a pas donné suite officiellement à leur demande de pardon mais ils créé aussitôt le MPP et se sont mis à haranguer les foules, à la manière du CDP. Le MATS ne dit rien. Aujourd’hui que dit le MATS de la Transition de cela ? Ces mêmes n’ont-ils pas pendant au moins 26 ans contribué à bâti et à consolider le pouvoir à vie de Blaise ?
    Je voudrais que l’on éclaire ma lanterne car la mesure dont vous vous servez pour autrui, doit servir pour tous et pour vous-mêmes.
    Salut

  • Tout cela ressemble à de la distraction. On veut tromper le peuple sur les vraies urgences et priorités du moment.

    Toutes ces parties politiques et association étaient mortes depuis le 30 octobre avec le régime compaoré. Je ne vois pas en quoi cette dissolution va permettre :
    - de rendre justice aux martyrs et victimes des 27 ans de dictature
    - de récupérer les biens mal acquis
    - de lutter contre la corruption
    - de dépolitiser l’administration public et promouvoir le mérite
    - d’avoir de meilleurs systèmes éducatif et de santé
    - de lutter contre la vie chère

    Actuellement tout cela est plus urgent et plus bénéfique pour le peuple que de dissoudre des partis qui n’existent plus à la face du peuple. Nous attendons mieux du gouvernement de transition : poser des bases solides pour le Burkina Nouveau.
    Un Burkina où il y’aura justice pour tout burkinabè quel que soit son rang et sa position social ;
    Un Burkina où l’honnêteté sera une valeur fondamentale ;
    Un Burkina où tous les enfants pourront aller à l’école ;
    Un Burkina où jamais personne ne mourra parce que son pays ne peut lui assurer les soins élémentaires
    Un Burkina où la vie sera accessible à tous

    C’est notre voeux le plus cher pour les Burkinbii

  • militaires politiciens prendre une décision n’est pas difficile,mais pour la justifier là, haah ya . sinon ce je viens de lire là ,prrrrrrrrrrrr

  • Cette suspension n’est rien d’autre que du prosélytisme orchestré et animé par Zida. Mais à lui de faire attention et arrêter son zèle. Trop c’est trop Zida. On te tient à l’œil car si jusque là les casernes sont muettes face à tes dérapages militaires, ce n’est pas une allégeance à toi mais pour la préservation de la paix sociale...

    Vous (toi et ton protégé Barry) maitrisez-vous. Vous ne contrôlez pas la situation.
    Merci

  • @Tapsoba, je savais bien que tu faisais partie de L’UPC ; donc ces mesures de suspension bien qu’illégales et anti-constitutionnelles arrangent bien vos choux gras. Mais tout de même, un minimum d’objectivité s’impose à tous et ne vous fera aucun mal. Il est vrai qu’en politique tous les coups de bas étage depuis la Hollande sont permis, même en-dessous de la ceinture. Je vous concède votre partialité mais la vérité finit toujours par prendre le dessus. La sagesse, il est vrai n’est pas donnée à tout le monde et c’est la chose la moins partagée surtout en politique ! L’histoire retiendra votre position officielle sur ce sujet. Quand viendra le tour de l’UPC, il n’y aura plus aucun démocrate courageux pour défendre l’article 13 de la Constitution. Le Sage.

  • Jusqu’à présent ces parties n’ont pas compris la punition de Dieu à leur égard ? Leur manque de responsabilité a conduit à l’incivisme et à la pagaille dans notre pays que bon nombre d’hommes et femmes ont supplié le seigneur tout puissant de sauver à temps ce pays meurtri d’injustices et de cannibalisme de tout genre.
    Dieu leur a fait appel pour qu’ils se ressaisissent par la voix de plusieurs croyans mais ils n’ont rien voulu entendre, ni comprendre car noyés dans les croyances occultes et obscures qui les avaient masqués l’esprit.
    Personne ne peut affirmer qu’elle s’attendait à l’évènement du 31/11/2014 sans bain de sang et avec le départ de Blaise Compaoré, le Dieu tout puissant du Burkina. Dieu était mécontent des agissements des dignitaires de ce pays et il a réagi en faveur des opprimés.
    Alors nous demandons aux anciens du régime de demander pardon d’abord à Dieu par des confessions et des messes afin que Dieu imbibe le cœur des Burkinabè de son amour et de sa paix avant qu’on vous puisse vous pardonner. Nous avons subi beaucoup d’humiliations et de tords avec vous. Comment vivre quant on vous a privé de votre fils, de votre mari ? La douleur fut très profonde pour nous. Merci à Dieu d’avoir donné le courage et la force à nos enfants mettre la honte à ces hommes et femmes sans amour, sans scrupules.

  • Merci.
    On n’avait même pas besoin d’explications car les articles et lois mentionnés dans les arrêtés sont clairs.
    Vive la Transition,
    Vive le peuple burkinabé,
    Vive le Burkina Faso !

  • @ LeMossi. Je partage intégralement votre avis. Vous êtes dans le vrai. Malheureusement en politique, la vérité n’existe pas. Le Sage.

  • c’est du verbiage qui n’a pas lieu d être, il est bien mentionné que les partis peuvent attaquer la décision devant le Tribunal Administratif, demandez a ces partis de saisir ledit tribunal pour dire le droit. arrêtez d’enquiquiner le peuple

  • Pourquoi faut-il expliquer ? La seule explication valable est celle de savoir pourquoi ces formations politiques, CDP surtout, ne sont pas dessout. Rien qu’à leur obstinence, presque 30 de nos compatriotes ne sont plus de ce monde. Que voulez-vous de plus.. Il faut les désourdre, oui.

  • En côte d’ivoire, le FPI a fait plus de 3000 morts et ce parti n’a pas été suspendu de la scène politique. Par contre au burkina, c’est la chasse aux sorcières ohhhhh

  • certains vont chercher leur route en plein 13h avec torche à Ouaga ici...il faut faire un audit des sociétés prêtes noms et les nationaliser ..que va faire gisèle guigma ?elle qui disait que si le cdp tombe c’est la fin pour elle ?

  • Très bonne décision. Dans tous les cas, les foutaises commençaient à exacerber. Il faut voir aussi le cas Assimi qui entretient toujours une milice à Zogona. Le peuple se verra une fois de plus de prendre ses responsabilités si d’ici là, rien n’est fait.

  • j avais dit ds un forum le 1er novembre, qu ’il faut dissoudre le cdp, je dis dissoudre,reliser la constitution, ils peuvent creer d’autres partis avec les mêmes hommes,mais vu ce qui s’est passé,il n’ya aucune issue.EN europe ces gens encouraient l’inéligibilités. En 97 ils ont changé la constitution,en 2002, ils changent encore et voulaient refaire la même chose.
    C’est ahurissant,j’attends toujours la dissolution, n’en deplaisse a certaines poules mouillées.
    Soyons fermes pour un futur meilleur pour nos enfants.

  • Les gars soyons lucides. A qui profite le crime, pardon cette décision ? Qui est en train de recruter les militants du CDP et de l’ADF ? Suivez mon regard. Ce sont ces mêmes gens qui sont en train d’instrumentaliser les autorités de transition pour être les seuls maîtres abord du navire pour 2015. Comme ils avaient arrêté ensemble avec les anciens amis du CDP les stratégies de fraudes et de mobilisations électorales, ils craingnent qu’une restructuration du CDP mettent du bâton dans leur roue.
    Dans tous les cas, le CDP va attaquer ces mesures illégales et antipluralisme et aura raison comme Me Yaguibou par rapport au gel des avoirs si la justice prend enfin son indépendance.

  • Kelkin peut me dire en francais facile"CDP/ADF on demande pardon en attendant ke le peuple accepte ce pardon, ils se livre a toute sort d,activite politique pendant au,on enterre nos martyrs "Zida et Barry etaient aussi a l,AN et a la RTB et dans les magasins riz le 30/31 ?oubien ils ont laisse faire pour en tirer un benefice politique ? Dans cette recuperation politicienne toute reconnaissance aux" martyrs"ne resistera pas la critique. Je conclu pour ma part que les evenements du 30/31oct releve de la mafia politico-militaire qui n,augure aucun lendemain meilleur.

  • Chères autorités de la transition ! Je connais un organe au Burkina Faso qui viole toutes les lois et tous les règlements. Il n’a pas d’existence légale. Aucune disposition constitutionnelle ne justifie son existence. Il pompe le budget de la défense pour une mission de sécurité contre le peuple. Il a endeuillé des familles. Il a sécurisé le long règne des Compaoré frères et Cie. Les 30 et 31, il se tenait les armes à la main face aux manifestants. Il faut vite le suspendre, ou mieux, comme le réclament beaucoup d’internautes, le dissoudre. Il est connu de tous, par trois lettres qui suffisent à semer la peur : RSP ! Messieurs les Ministres (Premier ou deuxième), au boulot ! Montrez nous que vous êtes garçon !

  • Je pense que le mal causé par ces partis incriminés est plus que jamais très profond.
    Il y a lieu donc de poser un diagnostic clair de la situation. Un parti politique est avant tout une personne morale ; ce qui nous intéresse ici c’est la responsabilité des personnes qui animent la vie de celle-ci.
    Si nous posons le problème sous cet angle, nous nous apercevons de l’impérieuse nécessité de remettre en cause la moralité de certaines personnes sur le plan politique.
    Il est question pour le moment de la suspension même en cas de dissolution, ces personnes auront la possibilité soit de rejoindre une autre formation politique soit d’en créer.
    Elles pourront toujours bâillonner le peuple lorsque la moindre occasion se présenterait.
    L’objectif ici c’est d’interdire à certaines personnes au regard de leurs CASIERS JUDICIAIRES POLITIQUES sales de faire de la politique.
    Nous devons œuvrer pour que la morale puisse exister en politique dans ce Burkina nouveau en construction.

  • Ce gouvernement fera pire en 12 mois que le régime Compaoré en 27 ans ! des décisions qui se prennent sans aucun respect des réglés de justice !

  • Est-ce les militants de ces partis qui ont pillé, violé et saccagé !
    N’est ce pas nous tous qui allons payé tout ce qui a été détruit ?
    Combien de personnes payent leur impôts ?
    Aujourd’hui c’est facile de dire que les salaires seront payés mais combien représente les fonctionnaires par rapport au reste de la population qui dépende du privé et qui sont sans salaire à présent.
    Personne ne sait ce que vous avez trouvé dans les caisse de l’état.
    vous dites au vu et au su de tous, donnez nous des preuves au lieu de nous prendre pour des c*** car nous on a rien vu. si ce n’est que Zida et Cie faire du populisme.
    A chaque fois que vous vous vous apercevez que la critique est forte lors d’une nomination vous nous sortez du n’importe quoi pour nous distraire.
    LE Burkina mérite mieux ! donc si vous vous êtes aperçu que la tache est plus compliquer que prévu il n’est pas trop tard pour laisser la place aux civils car ils ont plus d’outils gérer cette situation.
    Des militaires, ça foncent pas comme ça ! on prend d’abord l’info avant de faire quoi que ce soit.
    Ne nous mettez pas la Honte car tout le monde a les yeux tournés vers notre Pays.
    cette décision est ridicule et vous verrez qu’en droit c’est pas justifiable.
    Preuve encore de votre naïveté.
    Vous n’avez qu’à mettre tout le monde au trou et comme ça c’est réglé.
    Plus de liberté de rassemblement ou d’expression.
    ça commence tjs comme ça et ça fini mal, très mal.

  • Bonjour a routes et a tous
    Barry,Zida et Kafando,c’est tres facile...mais.Pourquoi n’avez vous pas suspendu le MPP,le Parti des ex-tenors du CDP depuis 1996.Eux,comptaient leurs morts.La Nation avait -Elle donc fini de pander des plaies ? Vous serez vous meme suspendus Dans un bref delai....

  • Il fallait les dissoudre des les premieres heures de la revolution. Une revolution est radicale oubien elle n’est pas une revolution. ON attend maintenant le rappel des ambassadeurs comme koutaba et autres. Si vous les laisser ils vont semer la pagaille a votre compte et on sera oblige de vous chasser comme blaise.

  • Pourquoi il y’a eu INSURRECTION ?
    Qui a provoqué cette insurrection ?
    Pourquoi l’insurrection a triomphé ? Parceque le peuple est sorti.
    Alors que l’ADF RDA, le CDP et la FEDAP/BC sortent également manifestés, et on verra si le peuple est d’accord pour les accompagner ?
    Au lieu de cela, vous préférez vous les mettre entre vos jambes et vouloir poser des actes odieux dans le noir. Burkina pays de savane, quant on se courbe ; on voit votre postérieur.
    Si vous pouvez toujours manger, chier et dormir au Faso, vous le devez bien à ZIDA et aux Forces de défense et de sécurité ; donc éviter de leur glisser des peaux de banane, sinon, s’ils se mettent de côté : N’gaow !!!!
    Pourquoi pas l’UINDD, l’UPR, et autres.....
    Hey, hey, hey : Persévérer dans l’ignominie est criminelle et satanique

  • Je pense qu’il faut que les membres du gouvernement mûrissent leur decision sinon ils font pareitre ridicule hier on nomme Adama Sagnon ministre (erreure car il est impliqué dans l’affaire Norbert zongo) ensuite le DG de la CAMEG (il est contesté par les agents de la CAMEG (à suivre) ),ensuite on suspend (la FEDA/BC oui bonne decision) le CDP,l’ADF/RDA (?= avec des explications non convainquantes ) car depuis le 2 novembre des partis comme le MPP,UPC font meeting,des activités politiques ,etc .... Je pense que pour une telle decision il serait mieux de suspendre les activités de tous les partis politiques pour un moment afin de les mettre tous sur le même niveau et de comprendre les agissements des uns et des autres sinon on verra des martyr politiques ou la justice populiste ce qui est contraire à l’esprit de la charte de la transition soit organiser des elections équitable,libres et transparente en 2015.
    Messieurs les ministres pensés aux comportement de Nelson mandela avant de prendre vos decisions sinon vous serai toujours critiqué
    Je termine en interpelant les ministres LOADA,FILGA,le conseiller du PM SOMA en tant des experts en droit vous avez des responsabilités dans les mauvaises decisions du gouvernement surtout celle relevant des procedures judiciares.
    Que Dieu bénisse le BF

  • Nos autorités n’ont même pas à s’expliquer.Il fallait même dissoudre ces partis fantômes(cdp,adf/rda,undd,pit,les verts,le parti de alain zoubda,le parti du frère de hermann yaméogo,l’upr etc etc etc) qui n’existent plus depuis le 30/10/2014.Dites-moi comment des sinistres,des voyous,des criminels comme les assimi kouanda,hermann yaméogo,yé bognessan,achille tapsoba,toussaint abel coulibaly,alain yoda,maxime kaboré,salia sanou,soungalo ouattara,paramanga yonli,bougouma jérome,luc adolphe tiao etc etc vont faire pour sortir de leur trou de rat et affronter les regards du peuple dans un meeting politique ?C’est fini pour eux et c’est aussi fini pour leur parti politique respectif.C’est clair,net et précis

  • Je ne suis pas contre les camarades du CDP mais je ne peux pas tolerer l’existance de ce parti teroriste qui m’a coinse pendant 27ans. Que les camarades, s’ils se sont trompes, changent de maniere d’exister pour que nous puissons ensemble aller sur le chantier de la construction d’un BURKINA NOUVEAU. Merci camarades.

  • Ce gouvernement fera pire en 12 mois que le régime Compaoré en 27 ans ! des décisions qui se prennent sans aucun respect des réglés de justice !

  • Ecoutez, je pense qu’on a rien à justifier, la loi a été claire il ne doit pas y avoir de révision de constitution et ils ont voulu la violer et allègrement. Quand on viole une loi on vous condamne. Ceux qui disent que selon la constitution, ils ne devraient pas être suspendus, c’est écrit où dans la constitution ? Et eux quand ils voulaient tripatouiller la constitution celui qui a dit ça l’avait trouver normal. Ceux qui sont dehors et qui continuent à critiquer et à insulter les gens devraient se trouver dans des geôles et c’est ce que Alassane OUATTARA a fait. Il faut que de façon ferme ces gens soient arrêtés et emprisonnés pour qu’ils que le gouvernement de transition n’est pas là pour plaisanter. Démocratie, démocratie, je pense qu’il y a des gens qui pensent que démocratie= anarchie. N’oubliez surtout pas et mettez vous ça dans la tête, nous sommes en période d’exception.

  • Je trouve que la politique de zida est comparable à celle des occidentaux, divertir le peuple sur un sujet inintéressant pour quil oublie l’essentiel. Suspendre cdp et fedap/bc, ne sert à rien étant donné qu’l n’a ya plus ni opposition ni instances légales, nous sommes en période de transition ; Zida vous berne et au lieu de parler des sous qui disparaissent du terroir, on nous parle de suspension du cdp et compagnie. Peuple burkinabé ouvrez les yeux, je sais que vous êtes mûrs d’esprit, vous l’avez prouvez le 30 octobre. Que Dieu vous bénisse

  • Vous n’avez pas a vous justifier Mr le ministre. Ils méritent ceux qui leur arrive.

  • Le CDP a le droit d’exister. Ce que les nouvelles autorités font s’appelle de l’arbitraire. Pourquoi suspendre seulement le CDP et l’ADF/RDA alors que beaucoup d’autres partis ont soutenu le projet funeste de Blaise Compaoré (BC). J’avais écrit pour demander qu’on juge les anciens dignitaires du Régime de BC mais pas pour leur interdire de se réunir. J’estime que c’est des citoyens qui n’ont été déchus de leur droits civiques pour le moment. Le Gouvernement de Monsieur Zida va vite en besogne. C’est cette précipitation qui a conduit à la nationalisation de la socogib. Que se passe-t-il si on y trouve que des dettes ? Qui va payer ces dettes ? Si nous découvrons que Zida n’a fait que nationaliser des dettes à la Socogib, nous le dénoncerons par tout où besoin sera.Nous refusons la manière dont les nationalisations ont été faites en Europe concernant les Banques où on nationalise les dettes c’est-à-dire que c’est le peuple entier qui paie les dettes et quand c’est les profits, c’est les actionnaires qui s’en mettent plein les poches. Zida ferait mieux de bien savoir comment la socogib est gérée avant de se lancer dans cette improvisation. Nous refusons l’idée que si Zida a décidé ainsi c’est qu’il a de bonnes raisons. Nous refusons cette manière de laisser les gouvernants agir en toute impunités. Si Zida a des Raisons qu’il nous les fasse savoir. Nous voulons même pas savoir si ces raisons sont bonnes ou mauvaises. Cela nous pouvons le savoir par notre propre jugement. Nous demandons à zida d’arrêter le populisme.
    J’ai été surpris de l’entendre dire à la place de la nation qu’il n’avais pas prévu parler mais le peuple le lui demande alors il va parler. Conséquence il raconte la nationalisation de certaines entreprises. C’est exactement comme Néron qui est pris au dépourvu et qui improvise. C’est quoi cette inconscience face à la responsabilité qu’il a. Qu’il soit novice dans la politique, ça on le sait. Mais qu’il improvise et ridiculise le Burkina comme DADis l’a fait en Guinée est inacceptable.
    La FEDAP/BC a le droit d’exister. S’il se trouve des Burkinabè qui croient encore que Blaise peut faire la paix au Burkina et dans l’Afrique, ils ont le droit d’y croire et d’y adhérer encore. Qu’on foute la paix au CDP, à l’ADF/RDA et au FEDAP/BC. C’est des Burkinabè comme nous tous. Si Zida veux interdire ou les mettre en prison que ce soit la justice qui s’en charge.
    Nous précisons homme fort ne signifie pas omniscient. Monsieur Zida, vous êtes un homme fort mais vous ne connaissez pas tout. et à ma connaissance, vous n’êtes pas juriste ni magistrat. Arrêtez donc les décisions populistes.

  • C’est très léger comme explications. On ne peut pas sanctionner un parti parce qu’il a exprimé des opinions politiques, surtout quand ces opinions ne sont pas clairement interdites par la constitution. C’est par des actes d’exclusion comme cela qu’on met le feu à un pays. A voir ce qui se passe depuis deux mois, on a l’impression que Blaise Compaoré et son pouvoir étaient plus tolérants devant des opinions contraires.

  • Je commence à avoir peur de ce qui se passe dans ce pays. A force de populisme, on va créer des divisions inutiles. Les guerres civiles, ça n’arrive pas qu’aux autres.

  • Que faut-il faire de leur représentant au CNT ?
    Ne doivent-ils pas être exclu ?
    ça sent pas bon du tout cette affaire.

  • Si on suspend des partis parce qu’ils ont soutenu la modification de l’article 37, que doit-on faire d’un gars comme Zida qui assurait la sécurité de Blaise jusqu’au dernier jour ?

  • Monsieur sadou sidibé , vous aurez fait mieux de vous taire.Quelle honte !

  • A Jacob et à Adama. Quand on accepte des militaires politiciens, rien ne doit étonner. Est-ce que nous avons chassé Blaise pour faire pire que lui ? Le coeur ne doit pas prendre le pas sur la tête. Vous le savez bien. Norbert avait raison quand il disait que "ça n’arrive pas qu’aux autres". Nous devons faire attention à nos actes et à nos paroles. On sait comment ça commence...

  • Nous faisons trop de bruits pour rien puisque tous les partis qui faisaient partie de ce fameux front républicain et ce n’est pas seulement le cdp ou l’adf/rda sont tous morts suite à notre glorieuse insurrection populaire.Pourquoi donc nous devons continuer à parler de ces cadavres indignes ?Tchurrrrrrrrrrrrr ces partis fantoches sont des fantômes à fuir

  • Vous vous êtes posé la question de savoir ce qui était réservé aux acteurs de la contestation anti A37 si cette forfaiture avait passé l’étape de la 1ère chambre de résonance ?
    C’est comme au poker, quand on joue et on va jusqu’à hypothéquer sa tête, alors il faut assumer. Croyez nous, s’il n’ y avait pas eu comme une sorte d’arrangement au sommet pour sauver votre mentor et si la sentence de la foule devait s’appliquer, vous serez très peu à vouloir défendre aujourd’hui l’indéfendable. Vous avez violé et baisé le droit, l’insurrection populaire étant la réponse appropriée au non-droit, alors la suite des événements jusqu’aux élections de 2015 connaîtra fort logiquement des actions de non droit. De toutes les façons les frontières sont ouvertes vous pouvez rejoindre vos gourous sorciers et maîtres du mal.

  • Les raisons sont aussi fragiles qu’elle toile d’araignée. Voici une raison de plus qui prouve que les militaires ne sont pas des politiciens et ne doivent donc pas faire de la politique. Sanctionner injustement et vous augmenter le capital de sympathie du sanctionné. Emprisonner injustement et vous en faites des célébrités. Tuer et vous en faites des martyres. C’est aussi simple que cela.
    A bon entendeur salut !

  • L’EX SG DU MATS EST IL HABILITÉ À SIGNER CES ARRÊTÉS EN TANT QUE SG DU MATDS SANS AVOIR ETE NOMMÉ À CE POSTE ? QELLE EST LA VALEUR JURIDIQUE DE CET ACTE ADMINISTRATIF ? SADOU SIDIBE DJO "BOFOUMINGA" TA RETRAITE N’ÉTANT PAS LOIN. TU NE POURRA PLUS GERER LA SITUATION SINON TU RISQUE DE PARTIR PAR LA PETITE PORTE.

  • Un soulèvement populaire et légitime a été fait par le peuple pour défendre sa constitution et son article 37 des dents d’un prédateur et ses complices. Le peuple qui a triomphé de son représentant élu et qui ne respectait pas son serment par la force des malhonnêtes de son parti et ses alliés. Une victoire appréciée de la communauté internationale. Le peuple a élu une autorité de transition qui a prêté serment, de le protéger par la justice et la sincérité et faire ce qui est mieux pour le peuple et non ce qui est mieux pour un individu. Dissoudre le CDP et ses alliés qui ont voulu tripatouiller notre article de loi, et faire ce qui est mieux pour un individu est un délit, les morts qui se sont suivis sont des crimes contre l’humanité. L’autorité de la transition composée du président Kafando et son premier ministre ont tout le pouvoir de faire de ce que le peuple leur demande : l’exemple concret est le cas de l’ami du premier ministre qui s’appelle Sagnon. Et comme le président et le premier ont dit, ’’’rien ne sera comme avant’’’ et le peuple est d’accord avec son autorité qui applique la justice. Le CDP et ses alliés méritent selon nos lois de dissoudre. Personne ne peut accuser nos autorités de transition et son représentant qui est M. Kafando choisi par le peuple. Même si cette autorité manque du temps pour finir le travail que le peuple exige, une nouvelle autorité avec 5 ans de temps, fera la même chose selon nos lois. Tous les responsables du CDP et leurs alliés doivent être a la MACO ainsi que leur représentant qui est Blaise Compaoré : Car ils ont commis un délit contre l’humanité et non seulement contre le peuple Burkinabé. Les internautes qui sont contre les actions de notre autorité de transition, sont contre le peuple et les familles des victimes. Le CDP et l’ADF/RDA doivent être dissous pour une alternance apaisée. D’autres partis doivent êtres créé à leur place avec des bonnes personnes issus de ses partis corrompus pour les élections de 2015, et que le meilleur gagne.

  • On a meme pas bezoin de donner de raisonner pour dissoudre cette salade de cdp. Ce que vous vouliez faire au peuple est trop grave meme. Zida, c’est comme ca il fallait faiore au debut au lieu de contenter la chevre et le chou. On fait pas une revolution a moitie. Dans tous les cas, Blaise Kompoasse est pas loin. Si vous vous amuser, cet alimmeur de feu va bien vous faire. Il faut envoyer u signal fort que vous n’etes pas la pour vous amiser.

  • tout ça c’est la poudre aux yeux, moi ça ne change rien dans mes condition de vie. dépuis le départ de BLAISE, le savon KADO est passé de 250 à 300 , l’huile a augmenté de 100f (sur le litre), le sac de riz aussi a connu une augmentation ; ;on attend des mesures sociales.

  • tout ça c’est la poudre aux yeux, moi ça ne change rien dans mes condition de vie. dépuis le départ de BLAISE, le savon KADO est passé de 250 à 300 , l’huile a augmenté de 100f (sur le litre), le sac de riz aussi a connu une augmentation ; ;on attend des mesures sociales.

  • c’est bien fait pour les responsables du CDP, ils vont vous montrer comment on gère un pays, on vous avait demandé d’interdire des associations fantôche comme le CAR et autres et vous aviez refuser soit disant que nous sommes en démocratie. voilà maintenant, ils vont montrer qu’en politique il n’y a des enfants de cœur.

  • Vos réunions nocturnes on est au courant. Ce que vous dites on est au courant. Ce que le boss à Yamoussoukro vous dit de faire afin de diviser le peuple on est au parfum. Même si ZIDA ferme ses yeux et ne veut pas pour le moment dévoiler votre plan de la fois dernière ce n’est qu’une partie remise car tout ce que vous mijotez nous allons les relater sur la place publique d’ici là, ainsi les gens sauront à quel point vous êtes mauvais. Bande de racailles. Dieu est avec le Burkina Faso et je suis convaincu que le tout puissant va œuvrer à ce que votre nouveau projet tombe à l’eau. Dieu ne dort pas, nous aussi. Cessez vos activités malsaines nocturnes que vous avez engagées il y a quelques jours avec l’ADF/RDA et rien ne vous arrivera mais si vous persistez ha !!!. A cause de mon pays je suis capable de tout. C’est parce que le peuple est tolérant que vous pavanez ces derniers temps mais le peuple peut aussi changer d’avis si vous voulez ruiner ce pays juste par VENGEANCE. Bande de salo. La Nation rien que pour la Nation.Burkina Faso tes fils vont te protéger des âmes sataniques.

  • comme ils aimaient dire "pian ! nous allons faire notre référendum et le gagner" nous disons "pian ! nous n’avons de compte à rendre à personne" et s’il faut même,nous pouvons passer à la vitesse supérieure avec une dissolution pure et simple de ces partis de prostitués. pian ! nous avons le pouvoir et on fait ce qu’on veut. que ces rats sortent de leur trou pour se plaindre et on saura qui est fort dans ce pays. le pouvoir au peuple et rien qu’au peuple.
    la patrie ou la mort,nous vaincrons !

  • Je ne comprends pas certains internautes. lisez et vous comprendrez. un parti qui "SE CLANDESTINISE" et vous voulez quoi. sans siège ils arrivent à tenir des réunions, sans convocation des membres, ils arrivent à tenir des réunions... Extrait du Fasonet du samedi 13/12/2014 CDP : vers une implosion ? « Ce qui se passe est grave… Il y a des gens de l’ancienne direction du parti qui se croient toujours investis de légitimité pour conduire le parti vers un prochain Congrès. Alors que ça c’est fini ça ! Nous disons non ! Ce que nous vivons aujourd’hui est arrivé par leur faute. Ils n’ont aucune légitimité encore pour gérer le parti. Ils parlent (Où ?) de mettre en place un organe de crise pour aller au Congrès. NOUS AVONS DEMANDE (Où ?) qu’ils se mettent à l’écart pour laisser de nouvelles têtes conduire le parti jusqu’au prochain Congrès. ILS NE VEULENT PAS ECOUTER (Où ?) ET SONT EN TRAIN DE S’ENTETER… ». C’est en terme que notre source s’est insurgée contre « des » membres du secrétariat exécutif national (SEN) de son parti, le CDP. En tête de liste des personnes citées comme étant à la base de ces « manœuvres », il s’agit de Ollo Anicet Pooda, chargé à l’organisation du parti, Salifou Sawadogo, deuxième secrétaire adjoint à l’organisation chargé des structures du parti à l’intérieur. ceux qui sont à la « manœuvre » actuellement TRAVAILLENT (Où ?) à donner la direction soit à Ernest Paramanga Yonli, Soungalo Appolinaire Ouattara ou à Juliette Bonkoungou. UNE RENCONTRE (Où ?) serait même prévue dans la soirée de ce vendredi 12 décembre 2014. Nous, nous n’allons pas accepter cette forfaiture de la part de ces gens-là. Et s’ils s’entêtent, ils vont diviser le parti parce que les gens ne vont pas accepter ça ».

  • L’autre battant de l’enfer est en train de s’ouvrir pour le burkina Faso, comme nous avait prévenu Laurent BADO.

  • Le CDP n’ose pas faire recours à la justice ! Qui est fou ! Ils vont encaisser et se taire !!!!!!

  • POST 15 : Merci le Grand Zapata pour ton requisitoire vigoureux et on ne peut plus exhaustif.
    1. A ceux qui citent le cas du FPI, je voudrais leur recommander d’ecouter la chaine de television "Afrique Media". Cela leur permettra de se reveiller en vrai panafricaniste au lieu d’être des echos deplorables de l’ideologie imperialiste occidentale . Sans quoi, c’est dommage de la part d’un jeune africain qui se veut progressiste.
    2. A ceux qui revendique une ex-Majorite (CDP, ADF) de plein droit, puis-je vous que ces partis de l’Ex sont rigoureusement des partis en SURSIS, de même qu’un citoyen en sursis est different d’un citoyen libre sans peine judiciaire. Relisez le discours de Zida le soir de la signature officielle de la Charte de la Transition . Zida disait entre autres en s’adressant aux partis de l’Ex-Maj : "vous ne devrez rien faire qui trouble l’ordre public, la cohesion sociale". Quoi de plus normal de suspendre si les autorités le jugent prudent. Et la PUDEUR de cette TRANSITION dans tout ça ! A ceux qui defendent l’Ex, avez-vous vu les scènes de deuils les jours des inhumations des Martyrs des 30 et 31 ? Ne nous prenons pas pour plus CHARITABLE que Dieu.
    3. Imaginez que les partis de l’ex-Maj restent libres, entre en lice pour 2015 et gagnent les elections. A quoi aura servi l’insurrection des 30 et 31 ? La raison d’être de cette transition n’aura été on ne peut plus que NULLE.
    4. En fait c’etait de mesures à prendre en même temps que la suspension de la Constitution. Mais helas, Zida ne m’a pas ecouté. Et voici ! Ils ont l e culot de se croire REHABILITE de leur comportement criminel.
    5. Enfin pas mal de gens continuent de croire infantilement que les partis de l’Ex-Maj n’ont commis qu’une erreur. C’est dommage de prendre un faute pour une erreur, un crime pour une erreur, une haute trahison pour une erreur.
    6. On n’est pour l’apaisement social. Mais de grâce le pardon a ses demarches. Et ne confondons pas apaisement et reconciliation.
    7. Zida, je m’adresse à toi. Fais tout pour assurer la securité d’Assimi Kouanda et Autres Destructeurs de la republique en sursis. Une telle protection, crois mois Zida, a plus d’une (01) vertus. Que je n’en dise pas plus.
    8. Enfin pour citer POST 37, soyons ferme pour un futur meilleur pour nos enfants

  • Mes chers frères et soeurs
    Faisons très attention à certaines prises de décision par nos autorités transitoires. Dans la précipitation en vu d’assouplir la soif des affamés et opprimés des décrets sont pris sans une vision à long terme des conséquences. On applaudi, on trouve que c’est bien fait par esprit de vengeance ou de haine. A qui tout cela profite ? au peuple ? dans quel sens et pour quel intérêt ?. Soyez vigilants, ne cherchez pas votre avenir dans des décrets sans fondement, sans effet pour les solutions aux problèmes que nous vivons. On vous diverti chaque jour à la place de la révolution, mais que chacun réfléchisse, à ce qu’il gagne dans tout ça. Vous allez vous réjouir chaque jour jusqu’à la fin de la transition par des prises de décision et ensuite chacun se retranchera pour se demander qu’est-ce qui a changé dans ma vie après le règne Compaoré. Blaise est parti.. très bien, on a retiré des biens supposés mal acquis on a applaudi, des personnes se sont vu dépossédés de leur biens ; on s’en est réjouis ; ; ; Mais A qui tout cela a profité ??? La vie est longue et réserve des surprises. Plus rien ne sera comma avant dit-on a condition que tout soit transparent et que certains ne soient pas entrain de construire leur supercherie sur votre dos. Une fois installée vous découvrirez la face cachée, la vraie. Soyons inclusif et comptons avec tous les Burkinabè.
    Le CDP, l’ADF-RDA ont fauté, je dis NON, des individus se sont mal comportés par des propos incendiaires. Ce sont ceux qu’il faut punir. Blaise est parti mais les vrais coupables sont parmi nous. Le FPI n’est pas à la Haye, mais les commanditaires Gwabo, Blé Goudé et Simone en RCI. Le parti est une coquille vide rempli d’individus souvent mal sains. On connait ceux qui ont conduit le pays à cette crise. Pourquoi on s’en prend pas à eux directement. Ils se refonderont et continueront sous d’autres formations avec leur forfaiture ; et après////. Prudence et méfiance mes frères et sœurs. Arrêtez de trop vous exciter en criant trop vite victoire.

    Par Nostra

  • Chers internautes patriotes et dignes sachiez que c’est pour le bien du BF.
    Car selon les renseignements recueillis et vérifier d’une source digne de bonne fois
    ses structures suspendues tiennent des réunions dans le But, je dis bien dans le but de créer :
    - le désordre
    - l’anarchie
    - le chaos
    au Burkina, pour faire croire à l’opinion nationale et internationale que sans Blaise le Burkina ne serait jamais en paix.
    PEUPLE BURKINABE LEUR DEMANDE DE PARDON SONT DES FOUTAISES
    Ni été la vigilance de nos service de renseignements.
    DIEU SEUL C’EST CE QUI ALLAIT NOUS ARRIVER ;
    vous verrez dans les jours à venir

  • Le gouv Zida - pardon, je voulais dire Kafando - brille par son amateurisme et son incapacité à prendre de bonne décisions. Alors, il tape sur ceux qui sont déjà à terre pour donner l’impression qu’il travaille. Mais à l’heure du bilan, il n’a rien de concret à montrer. Comme quoi gouverner n’est pas chose aisée. On fait une insurrection pop pour défendre la constitution mais une fois victorieux, on met de côté cette constitution et on adopte une charte rédigée à la va-vite par ceux-là mm qui disaient se battre pour défendre la loi fondamentale ! La logique est déconcertante.

  • Attention a la justice des vainqueurs, vous n’etes pas mieux que le CDP et autres. La prevue est qu’on est entrain de mercaniser (mettre des protestants un peu partout) dans les institutions.
    Evitons les reglements de compte extra judiciaire. Sinon quell est le role des juges alors ?.
    Dieu lui meme n a il pas dit pardoner 7 fois 77 fois ?
    De grace ne faites pas les memes erreurs que Blaise et ses partis.
    Doctor Smith.

  • Attention a la justice des vainqueurs, vous n’etes pas mieux que le CDP et autres. La preuve est qu’on est entrain de mercaniser (mettre des protestants un peu partout) dans les institutions.
    Evitons les reglements de compte extra judiciaire. Sinon quell est le role des juges alors ?.
    Dieu lui meme n a il pas dit pardoner 7 fois 77 fois ?
    De grace ne faites pas les memes erreurs que Blaise et ses partis.
    Doctor Smith.

  • Libre au FPI de CI de tuer 10 mille ivoiriens et de ne pas etre inquieter. La CI c’est pas le BF. Ca c’est kilair ! Chez nous iic, les hommes, c’est notre ressource. Meme un bebe de 1 jour que tu lui enlves la vie, ca nous rend triste parce que peut- etre c’ est lui qui va decouvrir la variete de cereale qui va nous sortir du mal mangement.
    D’ailleurs c’est pas le meme patron du machin consort CDP -la qui a eberger les macros microbes a Somgadein et puis les lacher sur la CI qu’ ils ont poignarder dans le dos et taper dans le vantre ? Les ivoiriens sont vraiment trop doux de laisser un assassin de leur patrie se la couler douce dans la douce Yamoussoukro. Peut- etre qu’ ils croit que Ghana est leur deuxieme patrie et que si ce bruleur d’ hommes gate encore leur pays, ils vont y trouver refuge alors qu’ ils oublient que ya pas plakali a Ghana, ya pas atieke poisson flambe comme genre ce qui ya a l’ ONU d e la Rue 12 a Trechtown. Ya seulement do kounon sans poisson. C’est amer deh. Donc ivoiriens, faut pas continuer a ne rien voir d’ eh. Levez vous et chasser l’ Ebola de Ziniare qui est dans vos murs. Et puis desinfecter son hotel au karcher. Parce que ADO qui es la la, il n’ a pas de patrie. Demain meme il peut se lever pour dire que lui il est ne a Sikasso et qu’ il est malien ou bien qu’ il est Ghannien parce que il bricole un peu l’ anglais.
    Il se mele de problemes que lui meme pourra pas gerer apres car si le mogo est bon gestionnaire, il est est pas bon politicien. ADO, quand ca chauffe, les amis qui vont vous mettre dans la merde, on les oublie. Politique qui es la la keh, c’est pas reconnaissance, deh ? Tu crois que Blaise a fait reconnaissance a Sankara et pi il l’ a mandimi mal mal ? Amuse toi a jouer au blanco. C’est un conseil. Je te facture meme pas cette consultation cadeau- la.

  • Tu as pris la route de Je men Fou et tu es arrive dans le village de Si Jesavais. Alors, tu es surpris ? Ca c’est pour Blaise et tout ton parti pingoin de cd- gnirin. C’est Dieu seulement qui est fort. Apre le peuple. Ya pas l’ homme. Au pas, la nation, rien que la nation, tout pour la nation. A partir de maintenant, le CDP est dissous, l ’ADF est dissous, le UPR est dissous. Ils etaient meme dissous dans nos djissous(coeur) mais il fallairt le faire meme officiellement comme ca ils vont savoir que eux ils n’ ont pas le monopole de l’ information. Les gens demandent pourquoi ? Donc le CNT n’a ka s’ asseoir ils vont faire leur combine et mettre le feu a sang encore ? Premier gaou n’est pas Gaou. Meme premier gaou meme,. le peuple a refuse. Donc, faut pas vous flatter. On vous suit. Maintenant les services de reseignements ne sont meme pas un peu. Ils sont beaucoup. Moi- meme qui parle comme ca- la, je suis devenu service de renseignement meme. Voila. Pour mon peuple. Tous vos tictacs, on est courante. Vouaaalla !!

  • Je suis déçu du gouvernement Zida. Explication bancale. ça ne tient pas la route. Il y a eu pire en RCI mais qui a dissout le FPI ? Foutez le camp oui. Attention Zida et compagnie. Ainsi, naissent les rebellions armées. Si tout de suite il y a une rébellion au Burkina, la communauté internationale même va exiger qu’il y ait discussion et les prochains interlocuteurs seront les rebelles. On aura perdu notre victoire. Attention vous êtes en train de rentrer dans l’herbe.

    L’explication n’est pas fondée c’est du populisme ça !
    Il faudra attraper Rock enfermer ou suspendre le MPP. Il a demandé pardon après avoir dit que la modification de l’article 37 est anti-démocratique.

  • I enjoy, cause I found just what I was having a look for. You have ended my 4 day long hunt ! God Bless you man. Have a nice day. Bye comment r

  • Réponse au "soldat patriote". Quand on dit que la place des militaires , et surtout des soldats, est dans la caserne, c’est à cause des gars comme vous. Regardez comment vous êtes vulgaire et inculte. Transition ou pas, CDP ou pas, vous ne pourrez pas empêcher des Burkinabè de tenir des réunions à l’heure qui leur convient, même la nuit. Les gens n’ont pas chassé Blaise pour tomber dans les mains des opportunistes civils et surtout militaires. C’est maintenant que vous voulez vous mettre du côté du peuple ? Vous allez d’abord nous aider à savoir la vérité sur vos nombreux crimes. Peut être que vous même vous avez tué

  • après la déchéance du régime de blaise, le parti du sang et l"adf rda ont entrepris de mettre à genoux économiquement le pays. pour cela ils ont commencé à mener des réunions et des activités avec leurs opérateurs économiques, leurs financiers infiltrés pour entrainer une hausse des prix des produits de première nécessité et provoquer ainsi une révolte des populations.
    les statuts ne permettent pas à un parti de comploter pour renchérir la vie dans un pays

  • Pour ceux qui ont suivi ou connu l´évolution des idées politiques, économiques et sociales de notre pays depuis octobre 1987, et qui ont aussi compris le sens du changement intervenu en octobre dernier, la suspension des partis politiques comme le CDP et l´ADF était une nécessité. Les Burkinabès dans leur immense majorité souhaitent un "nouvel ordre politique". Quant au Mouvement Associatif dénommé FEDAP/ABC, je recommande purement et simplement son abolition ou son interdiction ! Nous exigeons un nouvel aménagement juridique le concernant. Ne l´oublions pas si vite, car l´origine de tous nos problèmes actuels se trouve bien, dans la manière dont le CDP et l´ADF ont géré les différents mandats que le peuple Burkinabè leur a confiés. La "cessation momentanée" de leurs activités politiques est salutaire ! Rien à ajouter, la démocratie en souffrirait d´un léger manquement, mais elle est nécessaire dans la situation actuelle. La transition a tout simplement jugé qu´il était nécessaire que ces deux partis politiques arrêtent, de façon momentanée leurs activités politiques. Ce n´est pas une mise à mort, mais si la suspension devrait hélas les aider à disparaître de la scène politique Burkinabè, tant mieux ! De leurs cendres renaitront peut-être de nouveaux partis qui répondraient mieux aux aspirations de la majorité des Burkinabès. Il n´y a personne à qui seulement... le pouvoir convient !
    La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !

  • Réponse au "soldat patriote". Quand on dit que la place des militaires , et surtout des soldats, est dans la caserne, c’est à cause des gars comme vous. Regardez comment vous êtes vulgaire et inculte. Transition ou pas, CDP ou pas, vous ne pourrez pas empêcher des Burkinabè de tenir des réunions à l’heure qui leur convient, même la nuit. Les gens n’ont pas chassé Blaise pour tomber dans les mains des opportunistes civils et surtout militaires. C’est maintenant que vous voulez vous mettre du côté du peuple ? Vous allez d’abord nous aider à savoir la vérité sur vos nombreux crimes. Peut être que vous même vous avez tué

  • la démocratie en danger au Burkina avec ces genres de décisions qui ne relèvent que du populisme.Garantissez la liberté à tout les citoyens et Laissez le peuple décider de leurs sorts dans les urnes.
    Quand au FEDAP/BC on doit la dissoudre avec toutes les associations vampires qui ont été crées par des fils indignes de ce pays qui ne pensent qu’à leurs estomacs au détriment de l’intérêt supérieur de la nation.

  • " ....Notre objectif est d’organiser des élections transparentes et équitables en 2015......." Je vous dis que la base est faussée avec l’acte que vous venez de poser. Au moment où les autres partis préparent leur troupe pour 2015 ; vous suspendez d’autres, Où est l’équité ? Ou est la transparence ? N’est-il pas dit que dans un pays pour vivre en "PAIX" il faut accepter l’autre dans sa différence et respecter son choix. Svp ne nous dressons pas les uns contre les autres avec vos décisions arbitraires et de vengeances. Nous sommes tous comptables de près ou de loin de ce qui s’est passé dans ce pays.

  • cette mesure pour ma part ne mérite pas d’explication pour la simple raison que :
    1- le CDP n’avait que SEUL Blaise comme candidat présidentiable,
    2- l’ ADF-RDA a ouvertement soutenu la modification de l’art 37 permettant à Blaise de briguer un nouveau mandat,
    3- le FRONT- RÉPUBLICAIN et AUTRES idem, alors sans trop m’attarder sur des jugement juridiques, pragmatisme faisant, à quoi bon de maintenir le nombre de parti politique dejà important si leur activités principale se résume à : BLAISE AU POUVOIR. merci au gouvernement ZIDA pour cette purification.

  • Que DIEU TOUT PUISSANT bénisse le Burkina Faso et l’autorité des hommes qu’il a désignés pour ce pays.
    Courage et félicitation à ces autorités pour les décisions que l’ETERNEL DIEU les accompagne à prendre pour la justice et le bonheur immédiat et durable pour ce peuple. Ils ne doivent rien se reprocher quand c’est ainsi. Certains ne comprennent pas et d’autres feignent et 90% de ces derniers sont ceux des tentacules du système Compaoré Blaise (ils sont même au sein des nouvelles instances de la transition et même à la tête et veulent retrouver leur argent et le pouvoir de dominer sur les autres ). Mais l’avenir nous le dira.
    Les concitoyens et la communauté internationale attendent une expérience réussie de cette démarche dans laquelle le pays s’est engagé. Nous n’avons pas voulu un président selon les prévisions de l’ordre institutionnel au départ du Président Compaoré. Et la communauté internationale nous a aidées à asseoir cette forme de transition, qu’elle souhaite faire école pour toute l’Afrique et même dans le monde, en matière de bonne gouvernance. C’est une chance à ne pas rater.
    Le Président Compaoré en tant que « patriote » (il doit cependant répondre de ses crimes de sang et économiques) ne devrait pas vouloir de ces faux partis politiques et Association qui lui ont conduit à ce chaos, puisqu’il ne pouvait pas facilement se débarrasser d’eux sans perdre sa vie.
    Cette période donc de transition est une occasion, je dirai unique où l’expérience de mener sur la base du sang des martyrs burkinabe cette expérience, doit délivrer le burkina et bien d’autres pays de par le monde. A chaque moment de notre existence, le burkina a quelque chose de spécifique et de bien à apporter noblement au monde si, ceux qui sont à la tête sont courageux et humbles, il en est ainsi et il en sera ainsi. Et à chaque génération de jouer son rôle.
    Les activités de tous les partis politiques du front républicain , Associations, mouvements , système, régime qui se sont associés pour œuvrer négativement ensemble dans la même vision et que cela a conduit à des crimes de sang, économiques, la peur, le traumatisme, des assassinats des citoyens burkinabé dont les dates du 30 et 31 octobre ont marqué le point culminant, doivent répondre et maintenant avant un autre ordre nouveau que prépare la transition. Et cela 80% des burkinabe et des amis du pays doivent s’intéresser.
    Les autorités ne doivent pas se refondre des décisions déjà prises. Il faut poursuivre ce que la charte et la constitution et, le bon sens de la vie sociale au burkina nous imposent pour une cohésion de vie collective durable et profitable à tous. Ne soyons pas distrait par les groupe fosseurs de vie des jeunes et voleur des biens du pays, qui une fois les mains vidées au lieu de se taire et se cacher, sont cela mêmes qui crient victimes, Oh cela c’est de la tolérance et du pardon que DIEU a donné aux hommes et femmes du burkina Faso ! Que certains ne veille pas fouler au pied cette valeur. Pardon, quand on fait un coup d’état militaire, civil ou institutionnel et qu’on rate, dites-moi qu’est ce qui se passe ? Allez y demander à Monsieur Blaise Compaoré, à son groupe et à ceux du groupe et à la famille SANKARA Thomas ou tout simplement au peuple qui à suivi les évènements du 15 octobre 2007 ou au niveau international aux membres Al-Qaïda de Ben Aden après les évènements du 11 septembre, ou alors à coté, le Président Ouattara et son groupe et celui du Président Gbago en Cote d’Ivoire.
    La commission vérité justice et réconciliation prévue par la charte et qui déjà créée par décret présidentiel, trouve ici un coup de pousse et matière immédiate ! ! !
    Dans un premier temps, les partis et associations non encore suspendus doivent passer les premiers aux séances populaires de fora de vérité justice et réconciliation en vue de démontrer leur non implication et ou leur innocence dans ces drames de la séquestration des représentants du peuple (Députés) et dans leur complicité dans l’assassinat des citoyens burkinabe en expression de plein droit constitutionnel, face à un groupes ayant engagé un processus avéré et vérifié de coup d’état constitutionnel contre l’ordre de la foi fondamentale que bénéficiait chaque citoyen pour être en sécurité et travailler pour se nourrir, subvenir à ces besoins et contribuer au développement du pays.
    Dans un deuxième temps les partis suspendus au bout du délai normal de la levée de la suspension (3 mois, les responsables et les animateurs de ces partis étant à ce moment réhabilités comme tels c-à dire meneurs de ces partis politiques) vont maintenant à leur tour passer à ces séances vérité, justice et réconciliation pour y répondre comme dans le premier cas, des mêmes préoccupations que le peuple souhaite comprendre d’eux.
    La racine du mal doit être coupée et séchée rapidement pour assainir le contexte de la recherche de la justice et du bien-être du pays.
     S’il arrive que le parti politique qui s’est vraiment repenti, bien blanchi et s’est rendu acceptable par le peuple par rapport à ces faits d’association de criminels de sang et économiques et autres, lors de ses séances de vérité réconciliation, il reprend ses activités saines au bout de 08 mois et avec obligation pour lui(ce parti) de changer de sigle et de logos de son parti qui ont porté trouble à l’ordre publique ;

     s’il se trouve que le parti politique ou association est trop sale et s’est rendu inconciliable aux aspirations du peuple et du pays lors de ces séances, par rapport à ces crimes de sang et économiques, alors qu’il soit purement et tout simplement dissout, et ces partis doivent disparaître très rapidement dans le sens de préserver la mémoire des martyrs et de la collectivité et pour l’histoire de la génération présente et celle à venir. Les animateurs et responsables de ces partis et Associations cependant doivent être jugés devant les juridictions compétentes du pays selon la loi et les chefs d’inculpation (peut être relaxé ou gracié ou pénalisé de façon symbolique ou autre).

    Le CDP, le Président Blaise Compaoré et sa famille seuls ne doivent pas répondre de cette situation, les partis politiques et mouvement alliés à cette situation du 30 et 31 octobre doivent répondre au même titre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés