Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

mardi 16 décembre 2014 à 09h15min

Dans des arrêtés publiés ce lundi 15 décembre, le ministère en charge de l’Administration territoriale a décidé de suspendre les activités du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération/Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) et de la Fédération Associative pour la Paix et le Progrès avec Blaise COMPAORE (FEDAP-BC), pour activités incompatibles avec leurs statuts. Nous vous proposons l’intégralité des arrêtes.

Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

MINISTERE DE L’ADMINISTRATIONBURKINA FASO
TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION Unité-Progrès-Justice
ET DE LA SECURITE
--------------------
SECRETARIAT GENERAL

Arrêté N°2014-54/MATDS/SG/DGLP
Portant suspension de l’Alliance pour la
Démocratie et la Fédération/Rassemblement
Démocratique Africain

LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION
TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION
ET DE LA SECURITE

Vu la Constitution ;
Vu la charte de la Transition ;
Vu le décret N°2014-001/PRES-TRANS du 18 novembre 2014, portant nomination du Premier Ministre ;
Vu le décret N°2014-004/PRES/TRANS/PM du 23 novembre 2014, portant composition du Gouvernement ;
Vu le décret n°2014-005/PRES/PM du 23 novembre 2014 portant nomination d’un Secrétaire Général du Gouvernement et de Conseil des Ministres ;
Vu le décret n°2013-104/PRES/PM/SGGCM du 07 mars 2013 portant attributions des membres du Gouvernement ;
Vu la loi 032-2001/AN portant Chartre des partis politiques et formations politiques au Burkina Faso

A R R E T E
Article 1 : En application de la loi 32-2001 portant Chartre des partis politiques et formations politiques au Burkina Faso, l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération/Rassemblement Démocratique Africain est suspendue pour activités incompatibles avec la loi sus-visée.

Article 2 : le Secrétaire Général du Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité est chargé de l’application du présent arrêté qui prend effet à compter du 15 décembre 2014 et sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.
Ouagadougou, le 15 décembre 2014

Pour le Ministre et P/D
le Secrétaire Général

Sadou SIDIBE
Commandeur de l’Ordre National


MINISTERE DE L’ADMINISTRATIONBURKINA FASO
TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION Unité-Progrès-Justice
ET DE LA SECURITE

Arrêté N°0053/MATDS/CAB
Portant suspension du Congrès pour la
Démocratie et le Progrès (CDP)

LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION
TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION
ET DE LA SECURITE

Vu la Constitution ;
Vu la charte de la Transition ;
Vu le décret N°2014-001/PRES-TRANS du 18 novembre 2014, portant nomination du Premier Ministre ;
Vu le décret N°2014-004/PRES/TRANS/PM du 23 novembre 2014, portant composition du Gouvernement ;
Vu le décret n°2014-005/PRES/PM du 23 novembre 2014 portant nomination d’un Secrétaire Général du Gouvernement et de Conseil des Ministres ;
Vu le décret n°2013-104/PRES/PM/SGGCM du 07 mars 2013 portant attributions des membres du Gouvernement ;
Vu la loi 032-2001/AN du 29 novembre 2001, portant Charte des partis politiques et formations politiques au Burkina Faso ;

A R R E T E

Article 1 : En application de l’article 30 de la loi 032-2001/AN du 29 novembre 2001, portant Charte des partis politiques et formations politiques, le parti dénommé « Congrès pour la Démocratie et le Progrès » est suspendu, pour activités incompatibles avec la loi portant charte des partis et formations politiques au Burkina Faso.

Article 2 : le Secrétaire Général du Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité est chargé de l’application du présent arrêté qui prend effet à compter du 15 décembre 2014 et sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.
Ouagadougou, le 15 décembre 2014

Auguste Denise BARRY
Officier de l’Ordre National


MINISTERE DE L’ADMINISTRATIONBURKINA FASO
TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION Unité-Progrès-Justice
ET DE LA SECURITE

Arrêté N°0052/MATDS/CAB
Portant suspension de la Fédération
Associative pour la Paix et le Progrès avec
Blaise COMPAORE (FEDAP-BC)

LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION
TERRITORIALE DE LA DECENTRALISATION
ET DE LA SECURITE

Vu la Constitution ;
Vu la charte de la Transition ;
Vu le décret N°2014-001/PRES-TRANS du 18 novembre 2014, portant nomination du Premier Ministre ;
Vu le décret N°2014-004/PRES/TRANS/PM du 23 novembre 2014, portant composition du Gouvernement ;
Vu le décret n°2014-005/PRES/PM du 23 novembre 2014 portant nomination d’un Secrétaire Général du Gouvernement et de Conseil des Ministres ;
Vu le décret n°2013-104/PRES/PM/SGGCM du 07 mars 2013 portant attributions des membres du Gouvernement ;
Vu la loi n° 10-92/ADP du 15 décembre 1992, portant liberté d’association ;

A R R E T E
Article 1 : En application de la loi n° 10-92/ADP du 15 décembre 1992, portant liberté d’association, la Fédération Associative pour la Paix et le Progrès avec Blaise COMPAORE (FEDAP-BC) est suspendue, pour activités incompatibles avec la loi portant liberté d’association au Burkina Faso.

Article 2 : le Secrétaire Général du Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité est chargé de l’application du présent arrêté qui prend effet à compter du 15 décembre 2014 et sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.
Ouagadougou, le 15 décembre 2014

Auguste Denise BARRY
Officier de l’Ordre National

Vos commentaires

  • Le 15 décembre 2014 à 17:02, par vérité no1 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Félicitations au ministre de l’Administration ! Reste à récupérer rapidement les biens mal acquis avant qu’ils ne transfèrent quelque part !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:08, par vérité no1 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    L’histoire des ténors du CDP doit nous servir de leçons ! En moins de deux mois, tout à basculé ! Même une maison pour se reposer, ya pas moyen ! Dans la vie, si Dieu te donne un peu de force, ne pense pas que tu es supérieur au peuple ! Cami ( le stratège de l’ex régime ), tu risques de porter des pantalons troués à Ouaga ici !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:08, par le zidaman En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    j ’aimerais juste comprendre si on est sur la voie de la reconciliation ? avec ce type de suspension .

    ils vont pourrir la transition avec de telles decisions populistes

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:10, par Sogotere En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Même en côte d’ivoire le FPI n’a pas été suspendu. Donc il y a une peur à quelle que part. Que dieu nous Sauve !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:11, par adama En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Bof !!! ça c’est pas nouveau car nous les avons déjà suspendus dans nos têtes depuis le 30/10/2014. Mais c’est quand même bon de l’officialiser par un texte.
    Bon vent à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:13, par Tapsoba R (de H) En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Hi hi hi ,bonne news

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:14, par vérité no1 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Que le ministre sanctionne tout individu qui aura un autocollant de ces partis sur leur voiture où mobylette !!!!! Vive les militaires !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:15 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Moi je pense q’il faut faire très attention a ne pas pousser ces anciens gourrous et caciques du pouvoir dans la clandestinité. il faut plutot les surveiller de prets comme du lait sur du feu en les ayant a l’oeil.
    A mon avis nous ne sommes pas encore sortis de l’hauberge. Il faut plutot resserer les rangs sinon nousn sommes pas loin d’une destabilization que ces gens peuvent savamment orchestrer. Il n ’y a qu’avoir les allées et venus de leur ancient mantors. Ils vont tous faire pour que la Transition échou pour qu’on ne dise pas que le people a eu raison de chaser Blaise.
    Mais j pense ke le Président ADO est suffisament intelligent pour ne pas se rendre complice d’une telle cabale. Autrement, il paierait lui aussi les pots cassés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:16, par Aboubacar En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Zidaman il faut rester zen pour ne pas devenir un zidawoman parce que la tête acquiesce devant la vérité, mais toi tu veux te l’attacher pour qu’elle ne bouge pas, mais fais attention car tu risques de te pendre. C’est le conseil d’un ami.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:17, par L’ami En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’est un non évènement, ce qui est sur c’est qu’ils étaient déjà tous morts ; seuls les aveugles psychiques refusaient de voir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:18, par vérité no1 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Zidaman, on s’en fout ! De quelle réconciliation vous parlez ? Faisons un peu de mathématiques, le peuple moins ces partis suspendus est égale aux hommes intègres !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:20, par kati En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Félicitation au ministre de l’administration territoriale. Il est à faire les audites sur les opérations de lotissements. c’est la débande totale pour l’ex régime et le front républicain. leurs enfants à l’étranger vont demander le statut de réfugié.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:20, par Le citoyen lamda En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je pense et je souhaite que toutes ces décisions prises nous ouvrirons la grande voie de la démocratie durable. Je félicite le Gouvernement de transition actuel et les exhorte à poser des fondements forts pour les générations futures. Salue

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:21 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ah, c’est cela votre position, mais, je crois qu’il est temps que les uns et les autres se rendent à l’évidence que les temps ont changé et que les pratiques d’alors décriées doivent changer également. Ils ne peuvent continuer à être des souris qui mordent et soufflent sur le peuple, fatigué maintenant de se voir trahir à maintes reprises. Qu’ils aillent réfléchir un peu, cela leur ferait peut-être plus de bien que de se lancer dans des justifications qui ne se justifient pas.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:23 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Bonsoir tous,
    Je ne milite pas dans un parti politique et j’ai participé à ma manière à l’insurrection. Je tiens à attirer l’attention des responsables de la transition qu’ils sont en train de dévier et que pour la paix sociale il va falloir arrêter les actions de populisme. Notre objectif était de barrer la route à la modification de l’article 37. L’objectif est atteint. Vous commenciez à exagérer !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:24, par wendyam En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    on ne répare pas une injustice par une injustice. ZIDA doit faire bcp attention pour ne pas conduire le pays vers l’irréparable. A trop vouloir plaire aux manifestants, il va créer les conditions d’un affrontement armée

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:27, par adama En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je reviens à la charge parce que je ne suis pas satisfait de cette décision car tous les partis qui formaient le front républicain et qui s’acharnaient à violer la loi c’est à dire marcher sur la constitution devraient aussi être suspendus. C’est ça qu’on appelle équité, ils ont tous joué et ils doivent tous perdre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:29, par bukinbila En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Toutes mes felicitations à la transition ! vous faites du bon boulot. le regime Compaoré croyait que le Faso est un bien personnel et personnalisé. il reste à les poursuivre^pour les crimes commis !!! Merci Bon DIEU de nous avoir liberer.sois bénit à jamais !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:30, par un gondwanais En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    il ya vraiment du populisme dans tout cela ; mais pour la FEDABC, je suis partant car pour une fédération qui devait se dire apolitique, ce n’est pas mauvais. Pour les partis politiques je ne comprends pas trop, donc si quelqu’un peut voler à mon secours ce ne sera pas mauvais.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:32, par Hollande En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Zida commence à me décevoir là. A quand la réconciliation. Nous ne voulons pas du populisme ni des déclaration irresponsable du genre qu’il a faite lors de la commémoration du 13 décembre. Tu commences à devenir un problème pour nous là. Attention !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:34, par Sagesse En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Jérémie 17
    "17.11 Comme une perdrix qui couve des oeufs qu’elle n’a point pondus, Tel est celui qui acquiert des richesses injustement ; Au milieu de ses jours il doit les quitter, Et à la fin il n’est qu’un insensé".

    C’est très claire à comprendre : Dieu nous a tout donné pour ne pas être bête (tous les messages possibles). Mais des gens choisissent de le devenir ca-même sois par ignorance soit par entêtement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:36, par nongasida En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Merci mon gouvernement de transition. Ce sont des partis déjà morts mais c’est bien de les sanctionner pour l’exemple. Mais je crois qu’il fallait élargir ces sanctions à tous les partis affiliés au front républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:37, par thinkwice En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    une leçon de morale

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:38, par vérité no1 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ils peuvent rejoindre l’UNDD de Me Hermann Yaméogo le mendigo national, pas au MPP !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:38, par Kder En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Bof !! Il en faut plus ! Accord du bénéfice du doute. Et les gels des avoirs ????? A QUAND ,,,,,, ????? Ces avoirs peuvent nous servir à réhabiliter l’assemblée nationale (par exemple) !
    Nan lara an saara !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:39, par MOMO En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Burkinabé et fier de l’etre.
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:39, par Sitatchèèèèè En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Quelqu’un peut m’éclairer sur le fait que des 3 arrêtés datés du même jour un est signé par le SG et les deux autres par le Ministre lui-même ? Est ce normal ou cela est le résultat de amateurisme ou la précipitation. ah oui ! ou allons-nous ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:41, par gwandba En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Enfin une lueur d’espoir pour des politiques responsable et adultes. il était plus que temps !!!
    même les européens prennent de la graines chez les Burkinabés. personne n’est parfait. mais si ensemble nous fixons des objectif clairs et utiles pour tout le monde, la politique ne peut que nous porté plus haut. fini les poltrons laissé à la tête des partis politique par des père tout aussi incompetant et médiocres. fini les zozos qui servent de faire valoir à la tête des partis rétrogrades. fini les associations d’ignares et de profiteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:42, par Nabiiga En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Halléluia ! Ce gouvernement de transition ne cesse pas de briller. Je n’ai rien contre la personne de Madame Alizéta Ouédraogo, par contre je suis entièrement contre sa gourmandissement, son opportunisme etc. En fait, elle a fait la honte de tout bon moaga car on est pas comme cela nous les mossis. Si elle était Samo, une peul, d’accord, mais une moaga de descendre si bas, vraiment. Ceci dit, après lui avoir arraché la Socogip et l’avoir remis au peuple, à qui elle appartenait dans un premier temps, et les partis politques étant suspendus, il est temps vraiment de pencher sur les biens immobliers de Blaise Compaoré et de son frère. Et c’est simple ! Tout ce que le ministère de finance doit faire est de chercher à savoir combien tout conseiller à la présidence recevait comme salaire et on verra si il pouvait se confectionner de tels villa avec son salaire. Si la question est négative, que ces biens, tout comme la Socogip, reviennent au peuple.

    Je peux déjà citer ce qui sera faisable avec ces villas. La villa de ouaga doit être restituée et convertie en centre de sport et de loisirs pour les jeunes.

    Les deux palais à Ziniare , un pour Blaise et l’autre pour François doivent être convertis en centre hospitalier pour les siropositifs et les lèpres ou encore un centre psychiatrique. Regarde le nombre de lèpres et des fous dans les rues de Ouaga, ils ont besoin d’un endroit où mettre quand même la tête surtout en plein harmattan comme maintenant.

    Le mot d’ordre de ce gouvernement de transition doit être : saisir, saisir, nationaliser, nationaliser. Please, saisir, saisir et nationaliser car tout ces besoins appartiennent à nous tous. Voilà

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:44, par labagnon En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je pense pas pour ma part que cela soit de nature à apaiser la situation. Passe encore la suspension de la FEDAP/BC car franchement cette association avait allègrement dépasser les prérogatives d’une association. Mais pour ce qui est du CDP et de l’ADF/RDA je n’y comprend rien. De grâce, éclairez-moi !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:44, par L’observateur En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Juste pour dire qu’il n’y a pas eu de palabre au Burkina pour qu’on nous rabâche les oreilles avec cette histoire de réconciliation. Le peuple burkinabé est uni et soudé. Il n’y a que les responsables des partis suspendus qui sont en rupture avec le peuple. Pour les pardonner, on les demande juste de disparaître de la scène politique, c’est tout. Basta !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:45, par doudou En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Bonjour camarades
    Comme l’a si bien dit certains de mes prédécesseurs, ces mesures ne sont pas mal et sont même justifiées. Seulement sachons surmonter notre force souvent en priorisant les mesures que nous prenons. En ce sens que toutes les mesures prise à mon humble avis ne sont ni prioritaires encore moins pressantes. pensons par exemple à leurs avoirs qui se trouvent hors du pays, leurs biens immobiliers. Car pendant que nous faisons du boucan au pays et mettent leurs biens hors d’atteinte à l’extérieur.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:46, par Naaba Guesbé En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Encore un pas en avant ! Merci au gouvernement. Il faut beaucoup plus d’actes concrets comme celui-là. Arrêtez les GRANDS VOLEURS et qu’ils restent en prison en attendant leur jugement ! Bénis soit le Burkina Faso !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:46, par pakotogo En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Bien fait.il faut vite agir Monsieur le ministre.rendez justice pour l administration territoriale.ils ont pris de l argent et promis à des gens des parcelles qu ilsn arrivent pas à honoré.des plaintes sont entrain d être déposé au niveau de la gendarmerie et de la police pour escroquerie abus de confiance....
    Là n est pas le problème.retirer les parcelles qu ils détiennent par dévers eux et mieu enfermer les car ils risque de quitter le pays

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:52, par DU Calme En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A l’internaut 3.

    Ce n’est pas de la suspension c’est de la punition. Mépriser la Constitution d’un pays c’est mépriser l’ensemble de ses fils et filles. Si tu ne comprend pas ça, ils faut repartir à l’école.
    Le parti et ta vie, lequel est mieux ?
    Bonne soirée

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:53, par Alex En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je demande à quelqu’un de mieux éclairé que moi en la matière de m’expliquer en termes faciles la non-incompatibilité des activités de ces structures avec les lois citées. On pourra ainsi mieux apprécier.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:54, par sony aliber En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    MERCI A MR LE MINISTRE///ET A LA CLAIREVOYANCE DU GOUVERNEMENT DE LA TRANSITION //MAINTENANT NOUS VOUS DEMANDONS D ?ALLER CUEILLIR BLAISE C.F.COMPAORE.PIERRE OUEDRAOGO .GILBERT DJENDERE ET AUTRES SANGUINAIRES QUI ONT ECUMER LE PAYS PENDANT CES 27 ANS DE REGNE DICTATORIAL DE BLAISE ????VIVE LE BURKINA FASO ????

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 17:57, par Voila En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    De façon honnête et sincère ces partis n’ont aucune estime d’existence maintenant. Parce qu’en déclarant qu’il n’y avait personne dans ce ou ces parti pour alterner à Blaise Compaoré ils ont démontrés qu’en l’absence de Blaise c’est le vent. Donc comme Blaise n’est plus la ils ne peuvent pas nous présenter une personne sinon c’est du mensonge. Ils se résumaient à Blaise. Blaise n’est pas la ces parti n’ont aucune existence. Sinon qui vont-il nous présenter ? Est-ce que cette personne est née après le 30 et 31 Octobre ? Ce sont mêmes qui ont dit qu’il n’y a personne à part Blaise. Ils vivaient pour Blaise. Ils ont insulté l’intelligentsia burkinabé, en humiliant le Burkina Faso et le burkinabé pour dire qu’il n’y a personne au Burkina qui puisse diriger le Burkina.
    Ce sont les gens qui ont joué en mettant tout leur oeufs dans un seul panier. Le panier est cassé, les oeufs se cassent aussi : que veux-tu ?
    La suspension est un chemin de réconciliation.
    Ils ont jouer à un jeux et ils sont éliminé de la compétition.

    Même chez toi à la maison tu peux punir tes enfants pour des fautes graves. C’est juste à l’échelle d’un pays.
    Lis ça et calme toi. y’ a rien.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:04, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’est très propre Mr le ministre et soit béni au Nom du SEIGNEUR. L’axe du mal (cdp,adf-rda, fedap-bc) est responsable de la tuerie (30 morts) du 30 et 31 Octobre ils ont poussé les frères Compaoré à continuer leur vieille méthode de boucherie. Ils ont pensé à leurs avantages matériels qu’ils devaient protéger jalousement. Certains zélés étaient devenus arrogants. Ils avaient fait de Blaise un dieu sur terre qui a le droit de vie ou de mort sur tout Burkinabé. Le peuple Burkinabé lui devait tout (son existence)et Blaise n’avait rien à rendre compte au peuple car nous sommes sujets des frères Compaoré : ainsi est née la FOLIE DE RÉVISION DE L’ A37. Cette folie à la modification de l’A37 a conduit un bain de sang . On les a prévenus plusieurs fois dans nos écrits à travers les journaux(Faso.net) du danger de la révision ils ont pensé qu’ils étaient très forts avec leur dispositif militaire très impressionnant. Ils ne peuvent pas commettre des fautes graves( 30 morts) et penser que le peuple leur pardonnera facilement. La vie humaine est très sacrée.Tuer des jeunes ayant des mains nues parce qu’on VEUT QUE LES frères Compaoré restent au pouvoir à vie est DIABOLIQUE ET TRÈS CONDAMNABLE PAR LA LOI A tout crime une sanction. JUSTICE SERA RENDUE A NOS MARTYRS( Paix à leurs âmes). NOTRE LUTTE A PAYÉ.

    Qu’ils sachent qu’ UN BURKINA NOUVEAU EST NÉ. LE DÉTOURNEMENT L’ IMPUNITÉ ET L’ARROGANCE SONT FINIS.

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA. AMEN
    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINABÉS.AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:05, par BUCK En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’est quoi encore ce cinéma ??? Et on appelle ça une décision d’une autorité ??? Mon œil oui. Motifs fallacieux, bancals et aucune durée pour la suspension. Il ne suffit pas de renvoyer à une loi, démontrer nous en quoi ces deux formations politiques l’ont violé.
    Et puis, pourquoi même suspendre ces deux partis ? Qui l’a demandé et à qui profitera cette suspension ? Quelle peut être la réaction des militants de ces partis ?
    Chères autorités de la transition, avec de telles décisions irréfléchies vous portez en vous même les germes d’une transition tumultueuse et instable. Vous venez de poser un acte grave de violation des libertés d’expression et politique. Attendez à récolter ce que vous êtes entrain de semer chaque jour avant novembre 2015, au lieu de travail de travailler comme le peuple l’attend.
    En quoi cette décision est une priorité pour le MATDS ????
    Mr le ministre SVP faites une mise à jour de vos priorités car le peuple attend de vous que vous revolver par exemple la question du grand banditisme

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:12, par Ka En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Pour notre peuple meurtri, pour notre constitution insulté, pour nos sages trahis et insultés, pour les familles des filles et fils tués, pour la corruption à ciel ouvert sans contrôle, pour la dignité de nos pauvres dont leur conscience a été acheter par Salia et autres pour tripatouiller nos lois, pour les jeunes filles et garçons intelligentes et intelligents qui ont reçus des concours et remplacer par les enfants paresseux des responsables du CDP, pour le denier public volé et construits des villas luxueuses à Ouaga 2000, pour les responsables du CDP, d’ADF/RDA, du front Republicain, du FEDAP/BC, qui ne sont pas arrêter et mis en prison pour les 24 victimes, je demande au président du Faso et son premier ministre, de dissoudre totalement le CDP, l’ADF/RDA, du Front républicain. Le peuple attendait cette décision, et la surprise est que vous les aviez suspendu. Je demande au peuple et quelques internautes de ne pas comparer le FPI Ivoirien a ses partis : Le président Ouatttara et son premier ministre dès qu’ils ont pris le volant de l’état Ivoirien en 2011, tous les responsables du FPI qui se sont entêtés comme les nôtres ont étés emprisonnés au nord de la Cote d’Ivoire, et leur représentant Laurent GBAGBO aussi : Gilbert Diendiéré a laisser filer le nôtre, et Zida continu a protéger les responsables des partis cités qui ont tués nos 24 enfants. Qu’on dissous totalement les partis responsables, qu’on met en prison les responsables de ces partis, ainsi que le premier ministre TIAO qui a ordonné de tirer et tuer. Nous voulons un nouveau Burkina propre sans l’odeur du régime Compaoré, qui est le CDP et ses responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:13, par BUCK En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’est quoi encore ce cinéma ??? Et on appelle ça une décision d’une autorité ??? Mon œil oui. Motifs fallacieux, bancals et aucune durée pour la suspension. Il ne suffit pas de renvoyer à une loi, démontrer nous en quoi ces deux formations politiques l’ont violé.
    Et puis, pourquoi même suspendre ces deux partis ? Qui l’a demandé et à qui profitera cette suspension ? Quelle peut être la réaction des militants de ces partis ?
    Chères autorités de la transition, avec de telles décisions irréfléchies vous portez en vous même les germes d’une transition tumultueuse et instable. Vous venez de poser un acte grave de violation des libertés d’expression et politique. Attendez à récolter ce que vous êtes entrain de semer chaque jour avant novembre 2015, au lieu de travail de travailler comme le peuple l’attend.
    En quoi cette décision est une priorité pour le MATDS ????
    Mr le ministre SVP faites une mise à jour de vos priorités car le peuple attend de vous que vous revolver par exemple la question du grand banditisme

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:15, par john En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Comprenez tout simplement que c’est une punition
    Une suspension n’est pas egale a une dissolution
    SVP MrZIDA je vous invite a plus de retenue, les declarations dans un cadre plus appropiee, autrement c’est du populisme. ( les declarations du 13 Decembre au meeting ne conviennent pas)Seul Dieu connait demain.
    Trouvez une formule pour surveiller de pres les leaders des partis suspendus,ils sont tres dangereux plus que vous ne le croyez.
    Wend na songdo

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:17, par indiga En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ils ont longtemps bénéficié de la faveur de DIEU et maintenant ils subissent la colère de DIEU. à tout responsable, évitez à tout prix la colère de DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:19, par Boronga En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Quelle est la base légale de cette décision ?.Pour la FDAPBC oui .En revanche pour les partis politiques il y a comme de l’abus ,voire de l’injustice .Le problème n’est pas d’aimer le CDP ou l’ADF/RDA ou pas .Il s’agit de savoir si on peut sanctionner un parti politique pour avoir soutenu un ancien président fut -il chasser par la rue .Ceux qui soutiennent aveuglément cette mesure ne se rendent pas compte qu’ils sont entrain d’entraîner inexorablement le BURKINA vers le chaos .Est ce que c’est à dire que désormais ,chaque fois qu’un parti perdra le pouvoir ,il faut le suspendre ? Les motifs on peut en trouver à la pelle à chaque fois qu’un parti ou son candidat perdra des élections .Le FPI en RCI a perdu le pouvoir dans des conditions pires que le CDP mais ADO n’a pas dissout le FPI .Non arrêtons ces dérapages très dangereux pour l’avenir .On est étonner que malgré la présence d’éminents juristes autour du Premier Ministre on puisse commettre d’aussi grossières erreurs. Laissez le peuple sanctionner le CDP et tous les autres partis qui ont soutenu Blaise dans ses bêtises aux prochaines élections .Burkinabé faites attention .Relisez attentivement l’histoire de toutes les guerres civiles survenues dans nombre de pays .

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:21, par Millogo alfred En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    faisons confiance à nos autorités !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:22 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Politique : l’ADF-RDA, le CDP et la FEDAP/BC suspendus par ?

    - Je m’étais donné pour stricte consigne pendant la transition, de ne plus intervenir sur le net.

    - Mais, là, cette décision de suspension à l’égard des partis politiques (pas à l’égard de la FEDABC qui n’est pas un parti politique mais une simple association) constituera une exception à la règle et au principe que je m’étais fixés.

    - Quelle est la source juridique d’une telle suspension arbitraire ? Aucune. En effet, selon l’Arrêté N°2014-54/MATDS/SG/DGLP, c’est en application de la loi 32-2001 portant Charte des partis politiques et formations politiques au Burkina Faso, que l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération/Rassemblement Démocratique Africain est suspendue pour "activités incompatibles avec la loi sus-visée". Il en est de même pour le CDP dont j’ignore totalement les activités incompatibles que celui-ci a pu mener.

    - Cet arrêté ministériel est signé, non pas par le Ministre de tutelle lui-même, M. Le Colonel Auguste Denise BARRY, Officier de l’Ordre National, (décoration décernée par l’ancien Président Blaise Compaoré), mais, très curieusement, par son Secrétaire Général, Monsieur Sadou SIDIBE, Commandeur de l’Ordre (décoration également décernée par le même Blaise, Ancien Président). Hey !!!, molo molo les gars ! Ce sont les mêmes conseils que nous donnions aux tenors du CDP. En vain ! et le résultat fut spectaculaire les 30 et 31 octobre dernier.

    - Pour en venir à cet arrêté ministériel, parfaitement illégal de suspension, je ne m’appesantirai point (parce qu’inutile) sur les réactions épidermiques de certains internautes, à raison même de leur flagrante ignorance de la procédure administrative de suspensions et qui n’ont d’âme véritable pendant ces temps-ci dans notre beau pays que leur haine ordinaire comme si avec la haine on pouvait construire même une case en banco....................y aurait trop à dire de leur comportement...haineux et revanchard. Bref.

    - Cet arrêté ministériel est illégale et encourt, par la suite la nullité absolue par le Tribunal Administratif de Ouagadougou pour les arguments juridiques irréfutables suivants :

    - Sur la Forme, cet arrêté ministériel viole manifestement la hiérarchie des normes parce qu’il existe des domaines où le Ministre ne peut déléguer sa signature à son Secrétaire Général, soit-il commandeur de l’Ordre. De plus, à supposer même que cette délégation de pouvoir soit régulière, la Constitution étant au-dessus de la loi et autorise les partis politiques à animer la vie politique, un arrêté ministériel ne saurait venir contredire en raison de la hiérarchie des normes, cette nécessaire animation de la vie politique par les partis politiques.

    - Ensuite, sur le fond, cet arrêté ministériel est nul et de nul effet et encourt l’annulation par le Juge des Référés du Tribunal Administratif de Ouagadougou pour la simple raison que le Ministre ou son Secrétaire Général n’ont pas expliqué, dans le corps de cet arrêté querellé parce qu’illégal, en quoi, l’ADF/RDA aurait porté atteinte à la loi 32-2001 en menant des activités qui lui seraient contraires ou incompatibles. En d’autres mots, le Ministre, et en l’espèce son Secrétaire Général, n’ont pas motivé in concreto en quoi a consisté lesdites activités de l’ADF/RDA et en quoi celles-ci seraient "incompatibles" avec la dite loi n° 32-2001.
    Or, cette absence de motivation vicie radicalement et de manière irrémédiable un tel arrêté aussi inopportun que véritablement ’illégal.

    - Enfin, s’agissant de la procédure d’annulation de l’arrêté pris à l’encontre de l’ADF/RDA, il convient de diligenter sans délai une demande préalable d’abrogation immédiate et dans le silence de l’Administration dans le délai légal requis, initier une procédure de référé. Bien avant, une procédure de référé-suspension devant le Tribunal Administratif de Ouagadougou est indispensable pour ne pas aggraver substantiellement le préjudice subi par l’ADF/RDA, même si ce délai de suspension, ne saurait excéder, en application des dispositions des articles 28 et suivants de la dite loi, 90 jours. En raison de l’illégalité, même un seul jour de suspension est inacceptable car le Burkina ne saurait être une République bananière. Il est donc de l’intérêt capital de chaque burkinabè que notre Constitution, après la vaine tentative de sa modification ratée (et qui n’est plus, à l’heure actuelle suspendue) s’applique désormais à tous les citoyens burkinabè "erga omnes". C’est également une condition "sine qua non" de la réussite de la transition.

    - L’idéal serait que le Ministre Auguste Denise BARRY désavoue son Secrétaire Général en rapportant, c’est-à-dire en abrogeant immédiatement l’arrêté n°2014-54/MATDS/SG/DGLP de suspension de l’ADF/RDA sans exposer nullement l’Etat burkinabè à d’éventuels frais irrépétibles que le Tribunal Administratif serait amené à mettre à sa charge. C’est une farce politique que de croire que cette suspension ne durera au-delà de trois mois. Je crains même que cela ne soit un acte politique...

    Le Ministre BARRY aura t-il le courage politique de défaire immédiatement un tel arrêté illégal ? Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:24, par Ous En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Il était temps qu’on dissolve ces clubs qui ne faisaient que nous pourrir l’atmosphère avec leurs histoires de mea culpa.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:25, par BUCK En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’est quoi encore ce cinéma ??? Et on appelle ça une décision d’une autorité ??? Mon œil oui. Motifs fallacieux, bancals et aucune durée pour la suspension. Il ne suffit pas de renvoyer à une loi, démontrer nous en quoi ces deux formations politiques l’ont violé.
    Et puis, pourquoi même suspendre ces deux partis ? Qui l’a demandé et à qui profitera cette suspension ? Quelle peut être la réaction des militants de ces partis ?
    Chères autorités de la transition, avec de telles décisions irréfléchies vous portez en vous même les germes d’une transition tumultueuse et instable. Vous venez de poser un acte grave de violation des libertés d’expression et politique. Attendez à récolter ce que vous êtes entrain de semer chaque jour avant novembre 2015, au lieu de travail de travailler comme le peuple l’attend.
    En quoi cette décision est une priorité pour le MATDS ????
    Mr le ministre SVP faites une mise à jour de vos priorités car le peuple attend de vous que vous revolver par exemple la question du grand banditisme

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:29, par yamsoba En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    d"accord pour la suspension du parti du sang et de l"association des disciples de blaise parce que ce sont des organisations criminelles. une revelation des activités incompatibles de l"adf rda serait necessaire ; sinon si c"est pour son soutien à la modif de l"article 37 il faudrait suspendre aussi tous les partis de l"ex majorité

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:29, par saho En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je crois que la transition vient de faire une grave erreur et pour plusieurs raisons. En suspendant ces partis,on les force à la clandestinité et donc à des méthodes d’actions qui échappent à la légalité. Pour qui connait certaines de leurs personnalités,leurs carnets d’adresses,leurs réseaux avec certaines organisations terroristes et leurs moyens,il y’ a de sérieuses inquiétudes pour la paix et la stabilité nationales. Ensuite,il y’a des raisons d’avoir peur de nos nouvelles autorités : la charte de la transition est clairement inclusive et en suspendant le CDP et l’ADF/RDA,il y’a viol de cette charte ! Le quota à minima qui leur est accordé dans les organes de transition est suffisamment punitif ! Et quid de la parole donnée ? Tertio,en suspendant ces partis rien ne nous garantit des élections équitables et transparentes et acceptées de tous ! Et quid aussi de la réconciliation nationale ? La chasse aux sorcières n’est pas de nature à favoriser la paix et la concorde des cœurs ! On va se retrouver à nouveau avec un pays divisé !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:36, par Ka En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Pour notre peuple meurtri, pour notre constitution insulté, pour nos sages trahis et insultés, pour les familles des filles et fils tués, pour la corruption à ciel ouvert sans contrôle, pour la dignité de nos pauvres dont leur conscience a été acheter par Salia et autres pour tripatouiller nos lois, pour les jeunes filles et garçons intelligentes et intelligents qui ont reçus des concours et remplacer par les enfants paresseux des responsables du CDP, pour le denier public volé et construits des villas luxueuses à Ouaga 2000, pour les responsables du CDP, d’ADF/RDA, du front Republicain, du FEDAP/BC, qui ne sont pas arrêter et mis en prison pour les 24 victimes, je demande au président du Faso et son premier ministre, de dissoudre totalement le CDP, l’ADF/RDA, du Front républicain. Le peuple attendait cette décision, et la surprise est que vous les aviez suspendu. Je demande au peuple et quelques internautes de ne pas comparer le FPI Ivoirien a ses partis : Le président Ouatttara et son premier ministre dès qu’ils ont pris le volant de l’état Ivoirien en 2011, tous les responsables du FPI qui se sont entêtés comme les nôtres ont étés emprisonnés au nord de la Cote d’Ivoire, et leur représentant Laurent GBAGBO aussi : Gilbert Diendiéré a laisser filer le nôtre, et Zida continu a protéger les responsables des partis cités qui ont tués nos 24 enfants. Qu’on dissous totalement les partis responsables, qu’on met en prison les responsables de ces partis, ainsi que le premier ministre TIAO qui a ordonné de tirer et tuer. Nous voulons un nouveau Burkina propre sans l’odeur du régime Compaoré, qui est le CDP et ses responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:40, par le citoyen En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    voici la premiere bonne decision de la transition.il faut voire rapidement le cas du rsp surtout ne vous trompez pas pour donner un role de police au rsp autrement dit bonjour aux bavures.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:40 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Au 16ème intervenant :
    Tu parle d’affrontement armé ? tu viens de quelle planète toi ? n’étais-tu pas là le 30 quant ces gents là tiraient sur nous ? N’as tu pas assisté à l-inhumation de nos martyrs ? si tu n’as rien à dire, tais toi.
    Félicitation à mon gouvernement de transition vous êtes sur la bonne voie. Alléluia !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:42 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Réconcialition ? Quelle réconciliation ? LE PEUPLE N’EST PAS DIVISE, IL EST UNI ET BIEN SOUDE contre l’injustice, les fauteurs de troubles de l’article 37, les ennemis du peuple qui voulaient mettre le pays à feu. On parlerait de réconciliation si le peuple était divisé. Pour le cas du Burkina, ce n’est que quelques mauvaises graines qui voulaient nous faire vivre le chaos et même plus que ce qui s’est passé en Côte D’Ivoire.
    QUI OSAIT DEFIER François COMPAORE ?
    Un journaliste, oui un journaliste, NORBERT ZONGO qui n’avait que sa plume pour écrire et VOUS ARRACHEZ SA VIE COMME SI C’EST VOUS QUI FAITES LA VIE HUMAINE.

    A l’internaute Wendyam de mesurer ses propos. Même s’il donnait le transport de leur dieu BLAISE, il refusera. LE POUVOIR ACTUEL, C’est le pouvoir du peuple, pas pour un individu, ni pour une famille, ni pour un clan. A SALIA SANOU, d’aller créer son pays loin du BURKINA et nommer DJAMILA présidente.

    LE MINISTRE n’a fait que suspendre les partis et associations qui voulaient plonger le pays dans le chaos.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:47, par DOUNDOOZI NZIKA En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    JE LE RAPPELLE : N’OUBLIEZ PAS DE LIMOGER FRANÇOIS COMPAORE. SA FUITE EST UN FAIT ET SON LIMOGEAGE SERA UN ACTE OPPOSABLE À LUI-MEME ET A TOUT TIERS.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:49, par good biiga En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Que ceux qui se plaignent cherchent à voir les lois sur lesquelles on s’appuie pour suspendre ces partis et ils comprendront le pourquoi. je n’ai pas connaissance de ces loi mais je pense que c’est justifiable si non le nouveau regime n’oserait pas.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:55, par Ouédraogo Wendimi En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Attention à ne pas cultiver l’intolérance à force de sensationnel. Qu’ont fait concrètement lesdits partis ? A ce qu’on sache, ils n’ont pas mené d’activités politiques depuis le soulèvement populaire. Quand bien même cela aurait été le cas, pourquoi les autres partis le feraient pendant que lesdits n’y ont pas droit ? Leur seul crime c’est d’avoir soutenu le projet de modification de l’article 37. Mais qui n’a pas travaillé avec Blaise dans ce pays, les uns honnêtement, les autres avec des bassesses condamnables. Ils sont nombreux qui sont restés dignes. Non ne tombons pas dans la dictature au lieu de la tolérance promise par les autorités, les mêmes qui sont en train d’amorcer des tournants dangereux pour l’équité des futures élections. Pendant qu’on y est suspendez alors toute la cinquantaine de partis membres de l’ex-Front républicain. Pour la FEDAP-BC, parfaitement d’accord il s’agit d’une association régie des textes auxquels elle a enfreint. Suspendez alors toutes les activités politiques, si non il y a un trop gros parti pris, le même erreur fatale commise par Blaise qui l’a payée cher et cash.
    La Révolution d’août n’a-t-elle pas commencé petitement de la même manière pour se retrouver enfermée dans son propre piège ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:56, par JC En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    oui je suis d’accord pour cette idée mes j’aimerais savoir la preuve de leur suspension car on peux dire que beaucoup des partie on fait plus que cela dans se pays et même a l’extérieure du Pays si on vas bien voir donc dit nous le problème qui au pose pour que cette suspension vient sur ses trois partie si on vas revoir sur charte du transition du pouvoir on les as inclus dans cette partie mes a la dernier minute on voie qu’il son suspendu je pense que y as quel que mots dans cette affaire

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:56, par Djinatie En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    je n’ai rien contre les décisions jusque là prises au fond ; mais il va falloir qu’on intègre tous les contours juridiques possibles avant de les prendre ; cela évitera les surprises en cas de recours en justice contre ces décisions : le besoin de popularité n’est pas incompatible avec le respect du droit.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:57, par verité En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Cette décision est une atteinte grave à la constitution burkinabè.Le MATDS doit rectifier le tir et très tôt.C’est un coût dure à la déémocratie burkinabè et je demande à tous ceux ceux qui sont attachés aux respects des libertés et à nos juristes qui sont de la transition,( professeurs Loada,Ibriga,Soma...) à dénoncer de tels actes.C’est une honte et nous ne l’accepterons jamais.On peut certes sanctionner les individus mais pas suspendre les partis.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 18:57, par toksida En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    ZIDA délire, on appelle cela de la mégalomanie. Plus rien ne va bien fonctionner dans ce pays. Nous somme au 21ème siècle, ne l’oublier pas messieurs.
    l’administration du territoire loge dans des pourritures au niveau des préfectures, des haut commissariats et des gouvernorats.

    les délégations spéciales ne sont pas installées

    SG du MATDS, faut dire au MATDS que des dépositaires de l’autorité de l’Etat vivent dans des résidences pourries garnis de meubles de l’antiquité aux salaires minables. Il doit revoir leur statut pour leur permettre de ressembler un peu à leurs homologues de la sous-région afin de pouvoir servir dignement l’Etat. Et non nous offrir ce spectacle qui compromet l’unité nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:02, par Nsalfo En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Tout ce que ce gouvernement décide est réfléchi,c’est une très bonne décision de suspendre ces supposés partis politiques et association qui en réalité constituent la mafia Burkinabe une bande organisée porteuse de tous les crimes. Il faut commencer assainir l’environnement politique pour asseoir demain un vrai espace politique ou ce ne serait plus les clans qui vont dictés leur loi.Félicitation au gouvernement cette sanction qui doit également être pris comme un avertissement à tous les partis et associations

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:02, par ISMAEL En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    bravo Mr Le Ministre bonne décision ! ses vautours méritent ça ! ils sauront qu’ils ne sont pas indispensables.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:05, par kalebeton En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je ne sais pas si c’est une bonne idee. C’est comme tirer sur une ambulance. Cest organisations se sont deja suicide alors... Bref. Je crois quil ya plus urgent que ca.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:06, par BF En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je pense que la guerre va éclaté dans ce pays et pour simple raison cette chassea aux sorcières qui ne dit pas son nom. Plusieurs juriste ont affirmé que la modification de l’article 37 était légale. Il y a des chefs de parti politiques qui ont pion sur rue qui ont appélé ouvertement à l’assaut de l’AN et là personne ne s’offusque. Créer un climat mal sain et si vous pensez que ces partis sont vomit par le peuple mais il faut attendre la sanction populaire par le vote. Cette décision va sonner le glas de cette abérration de l’histoire qui est cette transition. NB : ce n’est pas une opinion mais une prophétie car on sait où se trouve la majorité

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:11, par YIRMOAGA En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je clamais et clame toujours que Me HERMANN s’en sortira mieux nanti que Me GNO ! La preuve vient d’être faite avec ces arrêtes du Ministre. Quant au CDP, juste une leçon de justice et un rappel de votre arrogance. Bande de........!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:13, par sana En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    bonsoir il faut faire attention suspendrez des partis et lésé autres ces une division il faut pas divise le Burkina des parties on fais plus que ça.donc mr zida ne divise pas mon pays compaore et partie mes d autre ne pourront partie .

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:14, par Silmande En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Cette mesure est inopportune et impopulaire pour deux raisons :

    1-Combien de gouvernements aviez vous vu prendre des mesures de suspension de partie politique sans être taxés d’autoritaires ou de restreindre les libertés d’association et de faire reculer la démocratie ? Apprêtez-vous à accueillir les critiques de la communauté internationale.

    2. En les suspendant vous justifiez leur forfaiture en les transformant en victime à moins que ce sont des subterfuges pour soutenir un nouveau partie en gestation qui viendra pomper les militants du CDP de l’ADF RDA et de la FEDA/BC.

    J’aurais bien voulu que la transition ne nous distrait pas. Il y’a bon nombre de dossiers à traiter que ces mesures spectaculaires. Faites sortir les dossiers de crimes économiques, de Sankara de Nobert Zongo qui tardent...

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:19, par Lamby En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je ne vs comprends pas,et les partis de la mouvance ou majorité presidentielle.Ceux qui etaient au CDP savent ou aller:MPP je crois bien.felicitation mr le ministre,mais n’oublie pas le RSP.Eux aussi ont commis des actes incompatibles a leur mission.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:27, par adiati En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ce n’est pas bon pour la démocratie et la paix sociale

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:29, par Ka En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Pour notre peuple meurtri, pour notre constitution insulté, pour nos sages trahis et insultés, pour les familles des filles et fils tués, pour la corruption à ciel ouvert sans contrôle, pour la dignité de nos pauvres dont leur conscience a été acheter par Salia et autres pour tripatouiller nos lois, pour les jeunes filles et garçons intelligentes et intelligents qui ont reçus des concours et remplacer par les enfants paresseux des responsables du CDP, pour le denier public volé et construits des villas luxueuses à Ouaga 2000, pour les responsables du CDP, d’ADF/RDA, du front Republicain, du FEDAP/BC, qui ne sont pas arrêter et mis en prison pour les 24 victimes, je demande au président du Faso et son premier ministre, de dissoudre totalement le CDP, l’ADF/RDA, du Front républicain. Le peuple attendait cette décision, et la surprise est que vous les aviez suspendu. Je demande au peuple et quelques internautes de ne pas comparer le FPI Ivoirien a ses partis : Le président Ouatttara et son premier ministre dès qu’ils ont pris le volant de l’état Ivoirien en 2011, tous les responsables du FPI qui se sont entêtés comme les nôtres ont étés emprisonnés au nord de la Cote d’Ivoire, et leur représentant Laurent GBAGBO aussi : Gilbert Diendiéré a laisser filer le nôtre, et Zida continu a protéger les responsables des partis cités qui ont tués nos 24 enfants. Qu’on dissous totalement les partis responsables, qu’on met en prison les responsables de ces partis, ainsi que le premier ministre TIAO qui a ordonné de tirer et tuer. Nous voulons un nouveau Burkina propre sans l’odeur du régime Compaoré, qui est le CDP et ses responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:34, par bensalfo En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    une décision populitiste. on ne sait vraiement pas ce que veulent Zida et son gouvernement. Depuis 1991 aucun parti politique n’a été suspendu dans ce pays. Cette décision sera lourde de conséquence pour cette transition

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:36, par FASOFORT En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C EST très bien fait pour ces bandits qui nous pillent depuis qu’il ont assassiné notre papa digne TOMA SANKARA qui avait tous faire pour réveiller les consciences africaine ; il faut aller les gare le peuple contre sur vous y faut gelé tous leurs avoir financier (allez y en enferre yag litisse "niqueur des ânes et cochons" que vous être ) boubeesdba

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:41, par un observateur En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’a tout l’air d’un recul. Meme en Cote d’Ivoire malgre tous les soubressauts, ni Bedie, ni Ggabgo et encore moins Ouattara n’a suspendu un parti politique. Au Burkina, on peut tout reprocher au regime defunt mais il n’a pas suspendu de parti politique. Qu’on dise clairement de quoi les partis sus-cites sont accuses, et au besoin qu’ils aillent se defendre devant la justice conformement a nos lois. Si cela passe pour ces partis, demain qu’est-ce qui empechera le parti qui a une ascendance sur les responsables de la transition de faire suspendre les autres partis pour activites inompatibles.... ou encore, pourquoi le vainqueur des elections de novembre 2015 ne ferait tout simplement pas suspendre les autres partis et "diner" sa victoire en paix. La constitution est claire sur l’organisation des partis, vivement qu’on applique les lois.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:42, par jeanne a banfora En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    felicitations il reste le MPP sinon il y a deux pourres deux mesures tout dans la meme sauce ke dieu protege le burkina faso ?????

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:44, par HEMA Bassinon En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Si ces mesures sont bien pensées et doivent conduire à la régularisation des choses, tant mieux. Mais pour part, au lieu d’une simple suspension, la FEDAP-BC devraient plutôt être dissoute à jamais.
    Une autre chose est à sanctionner conformément à sa pratique : il s’agit des agents de l’Etat qui étaient dans des structures dissoutes (conseils municipaux et régionaux) et qui ne sont plus retournés dans leur fonction professionnelle initiale qu’on voit errer et qui vont percevoir indument leur salaire aux fins des mois. C’est aussi une forme d’injustice qui ne dit pas son nom. Que des mesures diligentes soient prises à leur égard. Sinon naîtront des comparaisons d’où des révolutions.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:45, par Freeman En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C"est faire trop d’honneur à ces gens que de suspendre leurs formations politiques. Voilà, vous leur permettez maintenant de se victimiser. Alors qu’en fait ils étaient déjà morts dans la tête de la grande majorité des burkinabè. Vous entendrez bientôt : "oui, nous sommes la majorité...", "on a peur que nous remportions les prochaines élections..."etc.

    Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:46, par LE KONKIS En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Article 30 :En cas de violation des lois et règlements de la république par un parti ou une formation politique et en cas d’urgence ou de trouble de l’ordre public, le Ministre chargé des libertés publiques peut prendre un arrêté de suspension de toutes activités du parti concerné et ordonner la fermeture de son siège.
    L’arrêté de suspension doit être motivé et comporter la durée de suspension qui ne peut excéder trois mois. Voila ce que dit ’article 30 de la LOI N° 032-2001/AN
    PORTANT CHARTE DES PARTIS ET FORMATIONS POLITIQUES AU BURKINA-FASO.
    En analysant le comportement des deux partis qui viennent d’écoper d’une suspension, on se rend compte que le ministre est dans son plein droit de sanctionner. A la limite le CDP coupable devait s’auto flageller en application des dispositions ci-dessus mais hélas ! Seulement, ce qui est incompréhensible c’est que le ministre n’a nullement préciser la durée de la suspension. Simple omission ou existe -t-il des non dits ? Wait et see

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 19:49, par ghost En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je doutais fort du sérieux de ce gouvernement de transition mais avec cette nouvelle la je ne doute même plus un peu, il m’a convaincu qu’il est tout sauf sérieux ce gouvernement. En quoi la suspension de ses parti résoudra nos problèmes ? On n’a rien d’autre à faire que la chasse aux sorcières ? Les soit disant avoir gelé, c’est sur parole ou bien juste une distraction ? Si c’était réel France 24 en aurait fait sa une puisqu’elle est l’avocat du diable. Nous dire que Socogib est public maintenant ne veux pas dire qu’on va avoir tous des maisons. Messieurs nos très chers dirigeants, votre mission première c’est d’organiser des élections libre et démocratique en novembre 2015, ça semble loin mais c’est proche alors au lieu de distraire le monde avec des décisions qui ne font que dégradé le climat social déjà tendu, pensez à ceux pour quoi vous êtes devenu gouvernants. Ne soyez pas ce que vous critiqué. Que Dieu bénis le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:02, par 2s En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Vous savez Blaise a raison , on a pas besoin d’institut fort, mais plutôt fort, et je pense qu’on les a maintenant. Les mossi disent que tant que tu n’es pas mort il ne faut jamais compter ses dents. Le meilleur reste à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:05, par ALERTE MATD En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Observation de forme : 3 arrêtés du même objets même ministère même date de signature, celui disolvant l’ADF RDA est signé par le SG du MATD par délégation et les 2 autres par le MATD lui même.
    Dans le fond, je doute de la solution juridique proposé en l’espèce même si l’acte de suspension est appréciable à plus d’un titre. MATD il nous reste à présent de savoir : 1) quel sort est réservé aux autres partis du front républicain car ils sont tous complice de forfaiture. 2) quel sort est réservé aux militants de ces partis présents au CNT et au gouvernement.
    MATD j’attire votre attention ( ainsi que celle de l’ASCE) sur des pratiques de corruption et de népotisme au sein de votre département précisément à la direction de la modernisation de l’état civil ( le premier responsable de cette structure est le cerveau de la fraude au concours professionnel de recrutement des administrateurs civils session 2014) detournement de deniers publics,pratique de corruption, intimidation et trafic d’influence à grande echelle, mission non effectuées mais perception de frais de mission y sont récurents.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:14, par jeanine Debo En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ainsi naissent les partis clandestins, les maquis, et les attentats........

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:18, par salaka En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    merçi au autorités pour cette décision. il reste la nationalisation de certaines sociétés comme FASO HUILERIE, TAN-ALIZ, etc. sans oublier les immeubles (étages). les biens qui se trouvent à l’exterieur doivent être vite retirés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:26, par caso En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    La suspension des activités du CDP et de l’ADF-RDA n’est-ce pas une occasion de poursuitpvre la rectification. ODP/MT a CDP puis a ...et aussi de RDA a ADF-RDA puis a....surtout en ses temps ou on desire toute transparence. Reveillez-vous car il n’est pas encore tard de se reconcilier avec soi-meme et avec tous les Burkinabe. Courage

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:34, par zomkom En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Non sa va trop vite !comme l a dit l autre il fallait les tenir a l oeil ;maintenant les a t on suspendu pour investigations ? out pour permettre a certains de s eclipser ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:34, par le peuple libre En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    vraiment un acte très salutaire. Vivent tous les acteurs de la transition au Faso car ils sèchent nos larmes.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:36 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    VOILA NOS NOUVEAU DÉMOCRATE AUJOURD’HUI C’EST LE L’ADF LE CDP ET FEDA/BC DEMAIN C’EST A QUI LE TOUR IL FAUT ARRÊTER NOUS VOULONS D’UN BURKINA OU TOUS LE MONDE POURRAS S’EXPRIMER

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:38, par tangba En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je rêve !!!! Il se passe quoi exactement dans les 02 crânes ? Un gouvernement de transition qui commence à suspendre des partis politiques dans un pays !!! Il ne reste plus qu’à dire à tous ceux qui ont milité pour ces partis de quitter le pays ! Eh bien où allons-nous au juste ? Dans ce cas plus jamais que l’on ne nous parle de réconciliation dans ce pays. C’est une décision dangereuse et sinon incendiaire pour un pays qui vient d’éviter le chaos.
    Mais enfin........................... Plus presser que la musique, on est mauvais danseur.

    Wait and see !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:38, par yantiahanli En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Honnêtement c’est décisions sont dénuées de tout fondement objectif. aucune loi ne permet de suspendre ces partis. la charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance prévoit des sanctions mais sur la base d’un certain nombre d’élément justifié. confère chap 8 article 25. franchement moi je ne suis ni du CDP, ni de l’ADF, mais je pense que cette décision est arbitraire et autocratique. ce que nous demandons à la transition, c’est de tracer les sillons d’une vie constitutionnelle plus sereine. c’est un mauvais signe en mon sens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:43, par ALERTE MATD En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Observation de forme : 3 arrêtés du même objets même ministère même date de signature, celui disolvant l’ADF RDA est signé par le SG du MATD par délégation et les 2 autres par le MATD lui même.
    Dans le fond, je doute de la solution juridique proposé en l’espèce même si l’acte de suspension est appréciable à plus d’un titre. MATD il nous reste à présent de savoir : 1) quel sort est réservé aux autres partis du front républicain car ils sont tous complice de forfaiture. 2) quel sort est réservé aux militants de ces partis présents au CNT et au gouvernement.
    MATD j’attire votre attention ( ainsi que celle de l’ASCE) sur des pratiques de corruption et de népotisme au sein de votre département précisément à la direction de la modernisation de l’état civil ( le premier responsable de cette structure est le cerveau de la fraude au concours professionnel de recrutement des administrateurs civils session 2014) detournement de deniers publics,pratique de corruption, intimidation et trafic d’influence à grande echelle, mission non effectuées mais perception de frais de mission y sont récurents.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 20:56, par zidaman En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Arretez vos déclarations de vainqueurs nous sommes dans un état de droit , les militants et sympathisants du cdp ne sont plus des burkinabe ? Vouloir aller au référendum est anti démocratique ? De la même manière demander ou faire une marche est démocratique pour les autres partis le cdp aussi était sur une voie démocratique

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 21:05, par zidaman En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Comme l autre le disait meme FPI n à pas été dissout et je voudrais savoir si la charte est dessus de la constitution

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 21:05, par wuroyiretian En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Attention !
    Suspension ne veut pas dire supression ou interdiction non ?
    Pourvu que cela soit bien compris par les uns et les autres. Car plus un parti est traumatisé, oppressé ou persécuté, mieux il passe pour martyr, devient clandestin et se radicalise. Ce qu’on pensait affaiblir, devient plus fort que jamais. Voyez l’ANC de l’Afrique du Sud et le FPI des années 80-90.
    A ce que je sache, en attendant d’en savoir plus, il me semble que ces mesures ont été prises pour des raisons sécuritaires pour ces différentes formations politiques de l’ancienne majorité présitentielle elles-même surtout, au regard des inévitables troubles, voire affrontements physiques qui se dessinaient et se peaufinaient à l’horizon de leurs congrès respectifs de formatage annoncés.
    Alors vienne vite le jour de la levée de cette "SUSPENSION" afin que nul n’en ait le temps d’en profiter MAHEUREUSEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 21:14 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Quel est aussi le destin de mon ami, Monsieur Le Ministre Auguste Denise BARRY par l’intermédiaire de son SG en prenant une décision aussi illégale de suspension de l’ADF/RDA et du CDP ?. N’y a t-il pas de conseillers juridiques sérieux comme le Procureur Placide NIKIEMA au Ministère de l’Administration territoriale et de la sécurité pour lui prodiguer des conseils sérieux ? A t-il été consulté ? C’est une décision grave qui peut provoquer la rébellion dans notre pays. Laurent GBAGBO a inventé l’ivoirité donc l’exclusion et il a récolté la rébélion qui l’a emporté. Heureusement que les voies de droit seront utilisées pour contrecarrer une telle décision illégale parce que cette décision de suspension n’est nullement motivée ni en faits, ni en droits. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 21:29, par Watt En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Moi je salue la décision, elle est louable. Il faut que les gens apprennent à militer suivant les idéaux du parti et non l’individu qui incarne le parti. J’avais dit en son temps que FEDAP/BC n’était pas une association qui s’inscrit dans la duré.Nous attendons également des mesures fortes du coté de la justice. Vive le Burkina Faso Vive le peuple burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 21:31, par Bernard Luther King En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A) Zida, je te avais prevenu et ce depuis le tout-debut de la transition. J’ai crié sur les forums que
    - L’ex-Majorité doit être radiée de la transition : hors de tous les organes de la transition, liberation des 10 sièges
    - Mieux, ces partis doivent être frappés de "mort civile" , un concept juridique dans l’histoire du droit dont l’equivalent moderne pourrait être la "dissolution" ou la "suspension" de ces partis de l’Ex-Maj.
    B) En lieu et place, on n’a preferé ecouté ces nouvelles predications d’une "transition inclusive" , " le BF ne peut avancer en laissant des fils en arrière" . Comme si l’amour inconditionnelle de Dieu devait annexer sa "justice" pour aimer davantage le pécheur.
    C. Aurait-elle été prise plus tôt, on n’en serait pas là. Ces pécheurs politiques ne se sentiraient pas rehabilité de leur situation de culpabilité hautement criminelle . Tu vois Zida, même ton interpellation à la maison du Peuple le soir de la signature officielle de la Charte n’a fait aucun effet. En effet tu disais aux partis de l’Ex-Maj, à mon grand reconfort, qu’ils "ne doivent rien faire qui trouble l’ordre public". Te rappelles-tu ? N’est-ce pas toi, Zida, maintenant le responsable de cette situation ? Loin s’en faut, que je te condamne ! D’ailleurs cela ne fait-il pas partie integrante de la dialectique des choses ? Par ailleurs, parlant de la suspension, incompatibilité là même, ça veut dire quoi ?
    E) Enfin, ZIDA, une des plus graves entorses ethiques en matière de transition vient d’être vraisemblablement corrigées. L’autre erreur à l’horizon , c’est le risque de vendre ton droit d’aînesse, c’est à dire de remettre à un gouvernement post-nov-2015 ce qui revient vertueusement à la Transition : la pose des bases du chantier juridique de notre contrat social au Burkina Faso. Organisation d’election d’accord, mais justice et base juridique d’abord même s’il faut une transition de 2 ans !
    F) Zida, n’oublie pas de prendre les dispositions pour assurer la securité personnelle de tous ces gens de l’Ex-Maj qui se sont tristement celebrèment illustrés, et ce durant toute la transition et après. Ils sont criminellement fautifs mais ont le droit à la protection vu leur situation de personne vulnérable par ces temps qui courent. Ceci, c’est un DEVOIR d’ETAT.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 21:33, par verite n*2 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Pauvre de nous les frères
    j implore votre pitier
    un pays où on ne pas devenir riche
    un pays où tu raison tu ne peux exprimé tes droits
    un pays où avoir quelque se résume a être voleur
    un pays ki aime voir son prochain souffrir
    vous avez oublier quelque chose que la roue tourne
    je pense que leur tour viendra. Si vous n avez pas le
    pardon ca sera une éternel vengeance et guerre
    parceque de la même facon que vous avez refuser
    d etre oprime de cette meme facon vous les opprimés
    avec des décisions pareille nationalise quelque. Chose
    qui ses papiers normaux ou ke vous burkinabé vous etes
    ces dernières auront raison ailleur et vos impôts payeront
    ce tord. Pauvre de vous je implore la raison et la paix
    sinon on va finir comme la cote d ivoire ou voir pire
    sSelon une source du trésor l état a emprunté 60 millions
    de dollars en urgence pour paye les fonctionnaires
    si votre zida Clame haut et fort ce que vous voulez entendre
    en retour je vous invite à voir la suite
    mes maux n auront que d importance dans quelque année

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 21:52 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A quoi sert de pondre des décrets pour suspendre des machins(cdp,adf/rda,upr,undd,pit etc etc) qui sont déjà morts depuis fin octobre 2014 ?Je pense que c’est leur donner trop d’importance car pour moi,des sinistres comme assimi kouanda,yé bognessan,alain yoda,soungalo ouattara,achille tapsoba,hermann yaméogo,gilbert ouédraogo,maxime kaboré,ram ouédraogo,luc adolphe tiao,jérome bougouma,salia sanou,paramanga yonli,abel toussaint coulibaly etc etc sont tous morts politiquement.Ils n’auront jamais le culot de se présenter en public.C’est fini pour eux et donc leur parti respectif n’a aucune chance de ressusciter.Ils sont tous morts.Donc suspendre un mort n’a aucun sens à moins que ça ne soit une manœuvre pour ramener ces voyous sur la scène politique nationale.Si tel est le cas,c’est peine perdue.Le cdp est mort.L’adf/rda est mort,.La fedap/bc n’existe plus.L’undd est cadavéré etc etc et donc adieu hermann yaméogo,adieu assimi kouanda,yako à alain yoda etc etc etc etc

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 21:52 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Il faut arreter avec l’amateurisme de ce gouvernement qui fait n’importe quoi on a jamais demandé de dissoudre les parties et le RSP alors qui a tirer ZIDA dit nous aussi. on a pas oublier c’est quoi ça.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:06, par Blaisette En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    En 1946 au pays de Soundiata, l Afrique fit appel à ses fils pour fonder le RDA. Ce parti est né avant vous.
    Donc Faisons attention, aux actes posés sans reflexion .soyons justes. J ai l impression que les acteurs de la transition travaillent pour certains partis politiques. Le president Blaise a demissionné pour eviter un drame.Mais j ai l impression que les autorités actuelles veulent que les differentes parties s affrontent.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:11, par BF En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je pense que la guerre va éclaté dans ce pays et pour simple raison cette chassea aux sorcières qui ne dit pas son nom. Plusieurs juriste ont affirmé que la modification de l’article 37 était légale. Il y a des chefs de parti politiques qui ont pion sur rue qui ont appélé ouvertement à l’assaut de l’AN et là personne ne s’offusque. Créer un climat mal sain et si vous pensez que ces partis sont vomit par le peuple mais il faut attendre la sanction populaire par le vote. Cette décision va sonner le glas de cette abérration de l’histoire qui est cette transition. NB : ce n’est pas une opinion mais une prophétie car on sait où se trouve la majorité

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:18, par somet En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    il faut quand meme feliciter ces decisions du ministre qui sont de petites actions. car les suspensions de ce jour n’apportent pas grand chose au peuple. c’est comme si on tuait une moustique a coup de fusil. a quoi bon ? ces partis politiques et associations sont déjà morts. les actes forts que le peuple a besoin immédiatement sont les suivants :
    1- arreter tous les dignitaires de ce gouvernement : ministres, directeurs (des grandes sociétés et administrations générales stratégiques), députés CDP et mouvance qui cherches tous les moyens a cacher leur biens
    2-nommer de nouveaux DG dans les directions générales, sociétés car c’est une continuité de ces gens qui ont collaborés avec le regime dechu. c’est pas les compétences qui manquent dans nos structures
    3-geler les fonds placés a l’exterieur et les rapatrier
    4-retirer les biens et argents volés pour le restituer au peuple
    ceci est fondamentale. le peuple a faim et soif. pendant 27 ans beaucoup sont mort de faim. et cela, vous rendrez justice au peuple.
    VIVE LE PEUPLE COURAGEUX DU BURKINA FASO !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:25, par Le révolté En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je crois franchement que les autorités de la transition outrepassent leur prérogatives. S’ ils est vrai que c’est ds la neutralité qu’ils ont pris de telles décisions, qu’ils ns disent en quoi les activités de ces partis ont été incompatibles. Ensuite qu’ils se préparent à un autre soulèvement. Arrêtons un peu d’abuser du terme "peuple". Si l’ex-opposition constitue le peuple, c’est k l’ex-majorité peu aussi constituer le peuple. Si ces suspensions ne sont pas vite levé, ils seront tenus pour seuls responsables de ce qu’adviendrait dans notre pays les prochains jours. Un homme prévenu en vaut deux, dit-on.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:35 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Avant de vous plaindre il faut d’abord lire le contenu de chaque décret. Il est bien dit que c’est pour activités incompatibles au regard de leur statut de parti politique ou d’association.Et je pense qu’en tant que autorités garantes de la sécurité de tous les burkinabe ils savent très bien ce qu’il faut pour notre pays. Soutien à vous membres du gouvernement. La patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:38, par Blaisette En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    En 1946 au pays de Soundiata, l Afrique fit appel à ses fils pour fonder le RDA. Ce parti est né avant vous.
    Donc Faisons attention, aux actes posés sans reflexion .soyons justes. J ai l impression que les acteurs de la transition travaillent pour certains partis politiques. Le president Blaise a demissionné pour eviter un drame.Mais j ai l impression que les autorités actuelles veulent que les differentes parties s affrontent.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:43, par Blaisette En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Sogotere, bonne reflexion. 10 ans de guerre . Mais le FPI est libre. C est ça la vrai democratie.
    Ce qui est sûr , le CDP VIVRA , VIVRA !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:44, par ledjango En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Avec ces suspensions qui sonnent comme l’ouverture d’une prison,nous les gars de l’UPC nous exigeons un certificat de bonne moralité pour adhérer a notre parti.j’insiste sur cette condition.
    De la part d’un militant UPC de l’ombre d’un village profond de la région du sud-ouest.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:48, par ledjango En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Avec ces suspensions qui sonnent comme l’ouverture d’une prison,nous les gars de l’UPC nous exigeons un certificat de bonne moralité pour adhérer a notre parti.j’insiste sur cette condition.
    De la part d’un militant UPC de l’ombre d’un village profond de la région du sud-ouest.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:57, par Aubin En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Au forumiste 35

    En quoi demander la consultation du peuple prévu dans la constitution c’est mépriser la constitution ? C’est plutôt toi qui devrais retourner à l’école. Sanctionner des personnes pour des idées légales et politique, c’est cela la dictature.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:04, par visionnaire En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Pensez-vous que c’est une priorité ? Il devrai se pencher sur des secteurs primordiaux comme l’éducation ou il ya un véritable amalgame concernant le continium ou certains élèves attendent toujours de rentrer dans une classe de 6ème

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:04, par nongba En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Cé comme cela que naissent les injustices. Franchement à qui le cdp peut faire peur ou nuire aujourd’hui. En côte d ivoire à coté, malgré tout c qui c est passer, le fpi n a jamais été dissous. De toutefacon le cdp allait mourir de mort naturel.

    A qui le tour ? Le mpp ? On se croirait après un coup d état. Vous venez de créer vos premiers révolté de la transition.

    A force de répondre aux coup de pied d un âne....... maintenant ces gens deviendrons des martyrs. Il vont pousser le pouvoir à réprimer leurs droits d association et leurs liberté d opinion et voilà. Bonjour encore les crimes politique. Nous sommes fatigué de ce perpétuel recommencement au faso

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:05, par Ibis En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Le referendum était bel et bien legal ? je vois pas en quoi ces partis ont porté atteinte à la constitution ! Bon comme on le dit si on pousse les gens dans leur retranchement, ce qui doit arriver arrivera...Yakro n’est pas loin.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:19, par Gagnant En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Courage aux hommes soucieux (Autorites et populations) pour la justice, l’equite au sein d’un PEUPLE qui se veut et se proclame integre..C’est ainsi le destin que nous nous sommes donnees en prenant, en acceptant et en nous s’appropriant ce nom de BURKINBA. Au commencement etait la PAROLE la PAROLE etait avec..., la PAROLE est DIEU, ....et PAR la PAROLE tout ce qui existe a ete fait. Nous (Burkinabe) n’echaperons pas a toutes les forces qui s’attachent a ce nom BURKINABE. tant pis pour ceux ne le comprennent pas ou qui feignent. La constitution et des textes louables adoptes par les representants du PEUPLE encore viennent clouer ce destin. Tout citoyen burkinabe qui veut viver dans la paix, le bonheur et la joie doit s’inscrire dans la logique de ce destin, Simon il y reviendra tot ou tard, mais Peut etre malheureux et mourant. Alors que les leaders et les autorites, nos Amis de quelque niveau que se soit aident les burkinabe a aller dans ce Bon sens. AInsi alors tout outil et/ou support (Parti politique, Asossiation, systems,Autorites, ...)) qui pensent, parlent, agissent a contre courant de ce destin doivent être sagement et rapidement ELOIGNES du contexte de la recherché du bien être de ce pays et de ses populations. Adieu a ces associations, partis politiques et autres qui ont marche, qui marchent ou qui voudraient marcher a contre courant du bien des BURKINBA, Que celui aime l’histoire regarde derrière et autour de lui, Que celui qui a des oreilles entendent, que celui qui a des yeux voient ? Ca ne Peut être autrement. Burkinba’S soyons courageux et acceptons notre destin, que L’ETERNEL DIEU des ARMEES soit devant, derrière, avec les autorites etablis pour conduire ce peuple( sans rebellion) a ne pas faire" 40 ans "dans le chemin du desert avant de rentrer dans ce BEAU pays burkina aux fruits delicieux pour tous et que chacun de nous convoite et se rejouis A pouvoir parvenir au bien être durable. NE REGARDES PAS L’AUTRE, MAIS MIRES TOI, TOI MEME DANS CE BURKINDI ET DANS LA CONSTITUTION pour ne pas perir (a cause de la peur, de la rebellion, de la cupidite, la lachete,l’insoumission a l’ordre Consensuel etabli, ... )dans le Chemin du desert brulant avant Le pays de delice : BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:19, par Tinbkèta En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    comme l’a dit quelqu’un, toutes ces parties politiques et association étaient mortes depuis le 30 octobre avec le régime compaoré. Je ne vois pas en quoi cette dissolution va permettre :
    - de rendre justice aux martyrs et victimes des 27 ans de dictature
    - de récupérer les biens mal acquis
    - de lutter contre la corruption
    - de dépolitiser l’administration public et promouvoir le mérite
    - d’avoir de meilleurs systèmes éducatif et de santé
    - de lutter contre la vie chère

    Actuellement tout cela est plus urgent et plus bénéfique pour le peuple que de dissoudre des partis qui n’existent plus à la face du peuple.
    Nous attendons mieux du gouvernement de transition : poser des bases solides pour le Burkina Nouveau.
    Un Burkina où il y’aura justice pour tout burkinabè quel que soit son rang et sa position social ;
    Un Burkina où l’honnêteté sera une valeur fondamentale ;
    Un Burkina où tous les enfants pourront aller à l’école ;
    Un Burkina où jamais personne ne mourra parce que son pays ne peut lui assurer les soins élémentaires
    Un Burkina où la vie sera accessible à tous

    C’est notre voeux le plus cher pour les Burkinbii

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:37, par yamame En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Peut on nous dire en quoi il y a incompatibilité avec la loi ? Lexistence de ces deux partis ? De grace oeuvrons a la c réconciliation et non a exacerber les contradictions. Ils ont deja bocoup prrdu ces deux partis alors n’en rajoutons pas.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:38 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    il reste les gouverneurs il fo les chasser tous. on ne veut plus entendre l’odeur du cdp adf et mem front republicain dans ce pays.ceux ni parlent de reconciliation sont les faux type du cdp ki ne sont pas enfui.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:40, par vérité no1 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ceux qui parlent de populisme, arrêtez vos gros mots, le CDP faisait son malin ici mais on entendait rien ! Comme vous voulez, populisme pian ! Et après ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:42, par Le Zongale En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    « Video meliora probogue, deteriora seqor » : je vois le bien et je l’approuve, mais je choisi le mal. C’est ainsi qu’on peut résumer le Comportement de tous ces responsables et CDP et ADF RDA.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:47, par Jacob En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Félicitations !
    C’est ce que l’on attendait de la suite de ces mouvements politiques.
    Il reste maintenant à saisir les ténors de ces partis.
    Vive la Transition avec le Président Michel KAFANDO et le Premier Ministre Isaac ZIDA !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:47 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Grosse erreur politique, cela fait reculer la démocratie. Quel est ce chemin que nous empruntons ? Il ne faut pas que les autres partis politique se réjouissent , ce même bâtons peux les taper.wait And see

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:50 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je me demande aussi est ce que ce n’est pas parcequ’ils ont peur du CDP ? Sinon pourquoi les suspendre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 23:51 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Le chao n’est pas loin pour mon pays,arrêtons cela et vite.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 00:25, par etpourtant En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Vs etes nul en politic. ouvrez les yeux. Lol lol.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 01:25, par jonassan En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Intéressant mais ATTENTION. C’est à la justice il me semble de trancher et je pense que ces voleurs vont aller se plaindre à la justice.
    Sinon, DEMAIN - et c’est important de préparer demain - sinon demain le parti qui sera au pouvoir pourrait user de cette manière pour museler ces opposants. Et puis la suspension ne les nuira pas ; à ce prétexte de nouveaux partis naitront avec l’esprit du CDP. La Transition est pauvre en méthodes de combat, les sorties militaires sont populaires et restent seulement à ce stade.
    ON N’ABAT PAS UN SYSTEME EN COUPANT DES MORCEAUX DE CE SYSTEME. LE MILITAIRE NE COMPREND PAS CA. POUR COMBATTRE EFFICACEMENT UN SYSTEME IL FAUT S’ASSEOIR ET CONCEVOIR UN ANTI-SYSTEME ET LE LANCER PAR LA SUITE.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 01:33, par par 30 et 31 Octobre En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je m’inquiète des décisions de responsables de la transition, le peuple vous a donné mandat de conduire la transition pour l’organisation des élections libres et transparentes mais non pas pour des mesures populistes.Le citoyen lambda applaudirait ces mesures mais on vous demande pas de nous contenter faites le travail pour lequel vous avez été mandaté.C’est facile pour le premier ministre Zida de suspendre ces partis politiques mais que fait-il de la RSP ET COMPAGNIE.Mais qui a tiré sur nos frères tombés au front ces 30 et 31.Alors il faut que premier ministre Zida comprenne qu’à trop de zèles on se brûle les ailes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 01:33, par MD En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je pense que ce n est pa la solution , en suspendant ces parti politique , en cote d ivoire le FPI a fait pire mais il n a pas ete suspendu faison tres entention ,je pense que nous Somme en voie de democratie pas revolution

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 01:37, par MD En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je pense que ce n est pa la solution , en suspendant ces parti politique , en cote d ivoire le FPI a fait pire mais il n a pas ete suspendu faison tres entention ,je pense que nous Somme en voie de democratie pas revolution

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 01:41, par Yabirou En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ils peuvent dire merci à Zida qui les transforme progressivement en victimes !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 01:41, par Seydou En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Comme quoi il ne faut jamais s,appuyer sur les rappeurs pour gouverner ILS sont capables de renverser un regime mais jamais pour gouverner. D,ou non appel aux partis politiques reprennez les choses en main l,avenir de notre pays depend de votre engagement. Suspendre le CDPet ADF est une erreur gravissime qui risque de compromettere la paix civile et contraire a l,esprit de l,insurrection et a la charte de la transition. Tolerance, tolerance, tolerance.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 01:50, par Abdoul En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Très bonne décision. Mais, il faut ajouter à cette liste les VERTS de RAM OUEDRAOGO, l’UNDD de Hermann YAMEOGO, le parti à Maxime KABORE et surtout L’AUTRE BURKINA PSR de Alain ZOUBGA. En fait, tous les partis de l’ex front républicain pour être juste. Monsieur le MATDS vous devez allez jusqu’au bout de cette logique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 02:03, par ROGI En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Merci pour tout ce que vous faites pour rendre justice au peuple et le rétablir dans ses droits. Courage car le chemin est plein d’embûches.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 02:38, par philly En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Le CNT a simplement suspendu des partis politiques et certains désaprouvent. Parcontre le gouvernement du CDP a supprimé des vies humaines. Loin d’une chasse aux sorcières mais juste pour soulager un temps soit peu nos martyrs. Et en rappel, s’il ya des sorciers qu’ils s’apprètent car nous allons soulever le "chioongo"(terme Mossi signifiant détecteur de sorcier). Que tous ceux qui sont contre cette decision rejoingnent blaise a Yamoussoukro.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 02:40, par KAMBOU Noirde En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Le MPP double tout le monde surtout l’UPC en manipulant Zida à souhait. Figurez vous que c’est celui qui même qui a refectionné la mairie de Ouagadougou à cout de milliard et personne n’en parle qui a demandé officiellement la mise à genoux des collectivités du Burkina Faso (commune) et Zida l’a aussitôt appliqué. En le faisant ,l ’objectif est de permettre au MPP de trier les conseillers mobilisateurs malheureusement pour eux beaucoup d’élus sont resté sur leur position et la moisson n’a pas été très bonne. Les meeting test de leur popularité qu’ils viennent d’organisé par ci et par là ne les rassurent pas no plus. Que faire ? La dernière solution c’est encore d’appeler le popZida pour terminer une fois pour toute le CDP qu’ils disent mort et enterré. Le pop ! de Zida n’aime que. En cédant aux caprice du MPP Je pense que ZIDA prépare la guerre civil pour s’éterniser à la Gbagbo. Que Dieu sauve notre Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 04:07 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Vous pouvez meme dissoudre le cdp et l’ADF RDA mais vous ne pouvez pas changer la nationalite des millions de militants de ces parti. Une insurection pourrait en cacher une autre plus Violente.
    Ne bruler pas mon pays mr Zida

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 04:12 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ce zida devient fou ou quoi
    Se croit il le seul militaire dans ce pays ? Qu’il se prepare. S’il veut la guerre il aura la guerre.
    Tres bientot on lui donnera un delai

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 05:47, par osas En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je trouve que c’est pas du tout reflechi. Il faut recadrer les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 06:39, par Pathe Diallo En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je crois qu’il faut que les autorités de la transition évitent ce genre d’erreur. Si une telle décision venait de la justice après une plainte en bonne et due forme on aurait compris et accepté sans problème. Mais une telle décision du Gouvernement pourrait faire apparaitre les boureaux comme des victimes. Ils se sentiraient exclus de manière illégitime du jeu politique. On se rappele que le CDP avait prit quasiment la même mesure contre l’ancien PAI de Philippe Ouedraogo. Le Gouvernement d’alors, malgré une décision de justice avait refusé de donner un récipicé au bureau légalement reconnu, préférant le donner à Soumane Touré principal soutien de Blaise Compaoré. Aujourd’hui faut il les faire subir la même chose ? je ne le pense pas. Ce serait mieux de les battre sur le plan judiciare et politique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 06:54, par Cephas En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ces 3 structures ont voulu émasculer et ABC mon pays. Veillons à ce que d’autres organisations ne les remplacent pas dans cette sale besogne.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 07:03, par liberty En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Oulalala enfin !!!!

    Souvenons nous humblement que s’attaquer à la loi FONDAMENTALE du pays en excluant la majorité du peuple est normalement un crime de haute trahison. Dixit Nuremberg où ou le parti social démocrate de Hitler fut dissout le 29 sept. 1945 ! De tels partis et association, toute honte bue, sont vraiment liberticides et dangereux ! Cela n’a que trop tardé ! Cette suspension devrait aller jusqu’au bout : dissolution + interdiction durable (quasi generationnelle soit 33 ans) de toute activité politique de tous les dirigeants de ces partis traîtres !!!!
    Bravo au gouvernement Kafando/ Zida !!! Mais même si c’est bon, c’est pas arrivé ! : Il faut faire un exemple et PLUS AUCUN PARTI NE S AVANCERA PLUS JAMAIS a vouloir s’imposer impunément au vrai peuple ! Hamdoulillah et Amen !!! PAIX SUR NOTRE BEAU PAYS, mis en retard par la gabegie !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 07:11, par génération future En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    il y a un peu comme de l’injustice là, quid des autres partis de la mouvance présidentielle UPR et autres qui ont soutenu la modification de l’art. 37 ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 07:24, par sidsaya En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je ne comprends pas du tout ces décisions. Et le MPP va t il être suspendu aussi ? C’est le bon chemin pour la pagaille dans ce pays. Je doute fort qu’il y aient des élections ici en 2015. Que Dieu nous sauve.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 07:43, par bibèga En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Pour ma part, ce sont des mesures anti constitutionnelles et anti démocratiques ! A la limite, ce sont des décisions populistes qui ne profitent à personne. Une justice de vainqueurs et de revanchards. Attention au retour de manivelle. C’est ainsi que naissent les dictatures. A bon entendeur....

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 07:55, par doudouno le cobra En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Un recul démocratique.Même en RCI le FPI de Gbagbo n’a pas été suspendu.
    Zida roule pour le MPP

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 08:11, par zenabo En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A la place de Yonli, Gilbert Noel, mélégué, Yoda, Fatou diendéré, Assimi, l’ex président de l’assemblée( j’ai oublié son nom), et bien d’autres, je quitte définitivement la scène politique. Mais il s’agit de personnes qui n’ont jamais travaillé et qui ne savent plus rien faire dans la vie.Félicitations au gouvernement de Kafando et Zida. Ces 2 partis et la FEDABC devraient purement et simplement être dissous. Plus de Blaise Compaoré, plus de soutien et amis ! Comment peut on laisser impunément des partis qui sont à l’origine d’un tel désastre, libres de toutes activités politiques. Les blessures sont encore fraiches et c’est même mieux pour la sécurité des responsables de ces partis que de suspendre, voire dissoudre ce qui reste de ces structures. Beaucoup de Burkinabè ont payé de leurs situations sociales, professionnelles et de leur vie pour faire partir ce régime. Pendant ce temps, les GNO et les autres ont amassé du fric et des décorations !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 08:17, par kotigi En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    responsables de la transition qu’ils sont en train de dévier et que pour la paix sociale il va falloir arrêter les actions de populisme. Notre objectif était de barrer la route à la modification de l’article 37. L’objectif est atteint. Vous commenciez à exagérer !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 08:17, par Z-Z En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    cè pa fini,et l’UNDD alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 08:29, par BigDroean En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Cette suspension est elle juridiquement correcte. nous avons besoin de l’aide d’un juriste pour nous éclairer

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 08:31, par lalagune En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    haaii pourquoi suspendre, fallait juste dissoudre ces parties pur et simplement et y ajouter l’UNDD

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 08:51 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    c’est le début chaos, il n’y plus de justice dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 09:17, par Yz En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je pense que c’est un saut dans l’inconnu.
    Comment vouloir organisé des élections apaisées, transparentes et équitables quand on suspends des partis politiques ???? Je pense que ces décisions populistes là vont nous conduire dans des situations de malaises , alimentant la tension sociale et politique.

    Avez vous peur de ne pas pouvoir genrer les élections avec ces partis politiques en jeux ? c’est pourtant ce qui a été promis pour novembre 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 09:22 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Ceci ressemble plus à de la vendetta, je ne vois pas de justice dans ces decissions !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 09:28, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Travaillez avec méthode et logique. Pour ces trois décrets, il y a la méthode mais pas la logique.
    Il eût fallu DISSOUDRE le monstre fedapbc, SUSPENDRE la hyène cdp et la prostituée adfrda.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 09:37 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Attention, attention, attention !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 09:46, par elkaboret En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Quand on est le chef indiscuté, on ne se rend pas compte de ce qu’on peut faire subir à on entourage. On ne sait pas quel reproche a été ressenti comme une vexation. Par tempérament, par devoir, par inadvertance, on fait vivre un pays, un Etat, une cour à son rythme. Quand on croit préserver, on emprisonne. Quand on croit protéger, on écrase. Quand on croit aimer, on étouffe. Et quand on croit être aimé, on est seulement craint.

    Il faudrait avoir vécu 27 ans dans l’intimité de blaise et de zida pour sentir ce que signifie réellement l’épisode actuel dans leur histoire commune.

    Ingratitude ? Trahison ? Vengeance ? Soulagement ? Libération ? Le plus important, le plus urgent, c’est que le Cameroun sorte très vite de l’atmosphère malsaine, stérile, destructrice, où "l’affaire Ahidjo" l’a plongé.

    Il est urgent, pour l’image de ce pays, pour son équilibre, que le dossier soit classé. Que les deux acteurs du drame tirent définitivement un trait sur le passé. Et, par-dessus tout, que le sang ne coule pas.

    Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Cameroun | Cameroun : fallait-il condamner Ahmadou Ahidjo ? | Jeuneafrique.com - le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique
    Follow us : @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 09:56, par DOUGOUTIGUI En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Le populisme de ZIDA et Cie perdure et il y’ a lieu de s’inscrire maintenant dans la politique réelle car qu’est ce que cela veut dire cette suspension sans chercher à comprendre comment les choses doivent se passer quand même il y’ a le vrai droit qui est différent du droit militaire qui agit avant de thèse r sinon comment comprendre que l’on ignore toutes les étapes qui sied avertissement etc avant cette bêtise et il va falloir qu’il fouille partout avant de prendre des décisions de cet acabit . un peu de sérieux quand même la solda teste. même en RCI on a pas suspendu le FPI.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:00 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Cette décision ressemble bien à une euthanasie.
    Il fallait bien abréger la souffrance du CDP surtout.
    Toutes nos condoléances aux militants éplorés

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:13, par Kad En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    bien fait, ces partis ne meritent pas leurs existences.Nous devons etre ferme avec les structures et les individus qui constituent des menaces pour une paix durable.Les membre de ces structures n’ont pensés qu’à leur propre développement.Tous ceux qui pense se développent au detriment du peuple merite d’etre mis hors d’état de nuir.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:17 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité par asmodé

    c’est de la distraction tous ça ! ce n’est pas le travail que le peuple à demander à la transition ! on n’a pas besoin de populisme encore moins de démagogie ! on en a eu pour notre compte avec le régime passé ! faisons gaff surtout !
    finalement qu’on suspende tous et qu’on reparte à zéro : le nom du pays, la capitale, la langue, et même les hommes ! svp soyons sérieux !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:26 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité par asmodé

    c’est de la distraction tous ça ! ce n’est pas le travail que le peuple à demander à la transition ! on n’a pas besoin de populisme encore moins de démagogie ! on en a eu pour notre compte avec le régime passé ! faisons gaff surtout !
    finalement qu’on suspende tous et qu’on reparte à zéro : le nom du pays, la capitale, la langue, et même les hommes ! svp soyons sérieux !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:27, par TAIRE En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Je félicite cette décision du gouvernement d’assainir la sphère politique de ces indésirables qui n’ont pas du tout honte et qui se moquent des hommes intègres que nous sommes. Ces gens ont soutenu mordicus Blaise Compaoré dans sa dictature jusqu’àprès sa chute. Nous pensant comme des nez-percés comme eux, ils viennent faire semblant d’avoir des remords en ou en en vue de continuer à nous narguer sur la scène politique. Je crois même que le gouvernement leur a fait beaucoup de bien en les déchargeant de leur fardeau, au risque de se faire lyncher par la population lors des prochaines élections. Ils ne sont pas morts du tout,puisqu’ils peuvent revenir sous d’autres partis qu’ils auront crée, s’ils sont encore courageux ils n’ont qu’à revenir on va voir.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:29, par la reine En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Maintenant notre pays va vers sa perte il y aura coup d’etat ou une rebellion ça c’est certain

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:38 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    L’emblème du CDP c’est une daba, des épis de céréales, de l’eau.Cette daba est le sceptre de Satan, leurs épis sont sulfatés et l’eau est celle du Styx que les morts condamnés doivent traverser pour rejoindre l’enfer. L’éléphant de l’adf est un éléphant de malheur dont la trompe est comme l’olifant de la guerre.Le pigeon de la FEDAPBC est un oiseau de mauvaise augure dont il faut casser les ailes.Je ne me plaindrai jamais qu’on ait extrait le mal du milieu du peuple. Il reste le RSP !"Delenda RSP est" il faut détruire le RSP

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:40, par michel bado En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    CHERS AMIS FAISONS TOUS TRES ATTENTION AUX ACTES POSES AU COURS DE CETTE TRANSITION KI SE VEUT INCLUSIVE CAR LE MAL EST PROFOND ET DEPASSE LES COLORATIONS POLITIK. NS SOM TOUS COMPTABLES DE LA GESTION DE BLAISE COMPAORE . 27 ANS DE POUVOIR CE NE PAS 27 JOURS. JE RAPEL KE BLAISE A OCI SES HOMMES KI VS REGARDENT DC EVITONS LIRREPARABLE . EN CI, LE FPI KI A PROFANE LA TOMBE DE LA MERE DE ALLASSANE OUATTARA ET BRULER VIF DES INNOCENTS POUR NE CITER KE CEUX LA PARMI LES ACTES ODIEUX POSES PAR LAURENT GBAGBO ET SES HOM NA PAS ETE SUSPENDU MIEUX ILS ORGANISENT LEURS ACTIVITES POLITIK . OUI A LA JUSTICE MAIS PAS CELLE DES VAINQUEURS. LA PRIORITE CE ST LES ELECTIONS DE NOVEMBRE 2015.

    SANS PRENDRE PARTI JE PENSE KE COMPAORE NA PAS FAIT KE DU MAL EN 27 ANS CHERS AMIS SOYONS UN PEU REALISTES.
    ZIDA NS SAVONS KAU FASO CEST TOI LE VRAI PATRON MAIS LA RUE NE SAURAIT DIRIGER CE PAYS AUKEL TU AS FAIT EVITER LHECATOMBE. KE LES AVIDES DU POUVOIR NE TE POUSSENT PAS A LERREUR POUR NE PAS KE DEMAIN TEN TIENNE RIGUEUR. JE CROIS BIEN KON SARETERA A UNE SIMPLE SUSPENSION .

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:51, par Wuro-yiré En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    je pense qu’il n’est vraiment pas opportun de suspendre des formations politiques. La FEDABC c’est un autre cas.
    Cependant il faut rappeler l’opinion que e qui s’est passé dans notre pays, n’est pas coup d’état mais plutôt une insurrection populaire.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:53, par mouzoué En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    ZIDA veut donner un champ libre au MPP de piocher tous les militants CDP et ADF, les paysans ne connaissent suspension, pour eux le CDPet ADFc’est fini, ce qui permet au MPP d’avaler tous les militants de base du CDP et ADF. après la levée de la suspension probablement après les élections ces parti seront comme un pot de dolo vide. on comprend maintenant qu’il travail en bonne intelligence avec le MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 10:55 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    merci au gouvernment ! Il reste a Arreter Francois , Blaise, Assimi , Herman, Gilbert.....Merci encore d’avoir suspendu ces formations criminelles !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 11:03, par le TITAN En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    c’est bien fait pour les responsables du CDP, ils vont vous montrer comment on gère un pays, on vous avait demandé d’interdire des associations fantôche comme le CAR et autres et vous aviez refuser soit disant que nous sommes en démocratie. voilà maintenant, ils vont montrer qu’en politique il n’y a des enfants de cœur.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 11:08, par cèça En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    tout ça c’est la poudre aux yeux, moi ça ne change rien dans mes condition de vie. dépuis le départ de BLAISE, le savon KADO est passé de 250 à 300 , l’huile a augmenté de 100f (sur le litre), le sac de riz aussi a connu une augmentation ; ;on attend des mesures sociales.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 11:11 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    que fait on des représentants de ces partis qui sont au CNT ?
    A qui va profiter l’instabilité dans laquelle le PM et ces amis veulent nous plonger ?
    Les mauvaises nominations n’ont apparemment pas ouvert les yeux de certains.
    Qu’est ce qui nous dis que tous les partis ne seront pas à leur tour suspendu de toutes activités à l’approche des élections.
    Les militaires semble vouloir garder le pouvoir sinon pourquoi vouloir mettre de l’huile sur le feu alors qu’on vous demande de calmer les choses.
    Le Burkina Faso a d’autres problèmes plus sérieux que vous vous faites semblant de ne pas voir mais quand ça va pourrir ça va se *******.
    Pas besoin d’être un juriste pour savoir que cette décision n’a pas de fondement et ne passera pas devant qui de droit.
    KAFANDO ferait mieux de ne pas s’associer à des gens qui profite de son image et qui pensent que tous les burkinabés sont restés analphabètes.
    Même la Chine ne fait plus comme

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 11:29 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Quand on s’y connait pas (ZIDA et Cie), l’intelligence voudrait qu’on prenne le tps de comprendre comment fonctionne les choses avant de faire des sorties lamentables et prendre des décisions ridicules et sans fondements.
    Vous ne connaissez pas le vrai problème du Burkina ?
    Combien de jeunes sont au chômage ?
    Vous semblez attirer l’attention du peuple ailleurs pour mieux masquer vos carences.
    Vous risquez de partir plus vite que prévu !
    Demandez à Michel Djotodia (il risque de devancer son prédécesseur à la CPI) .

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 11:47, par geo En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    rien de tel !!!! cette décision vient à point nommé. il ont trahi le peuple, il mérite une sanction. il n y a pas de pardon sans repentance.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 11:49, par leproff En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    ce n’est vraiment pas judicieux de les suspendre comme ça. Laissez les exister sur papier mais effacer sur le terrain et les accompagner tranquillement dans les poubelles des partis politiques. Nous avons quand même besoin d’eux pour légitimer les prochaines échéances électorales qui doivent être ouverte et transparente
    La transition doit éviter les actes populistes et s’attaquer aux vraies questions :
    - verrouiller l’article 37 de la constitution,
    - récupérer les biens mal acquis ;
    - maintenir le fonctionnement des institutions et la stabilité du pays,
    - renforcer la sécurité des biens et des personnes ;
    - Préparer et organiser les prochaines échéances électorales ;
    - Foutre le camp après la prise de fonction du président élu.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 11:57, par bibèga En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Décisions anti constitutionnelles et anti démocratiques !!! depuis quand un arrêté du ministre peut prendre à contre pied une disposition constitutionnelle ? Ce n’est qu’une justice de vainqueurs et de revanchards ! On dirige pas un pays en faisant du populisme ! espérons que la juste, dernier rempart lorsque tous les horizons sont bouchés, fera son travail : dire le droit. Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 12:20, par SING En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    vous voyez du MPP partout mes amis CDPistes. Mais vous pouvez rien. On vous avait averti comment nous allons cheminer jusqu’à kossyam. Vous avez une mémoire courte on dirait. Même avant la chute de votre maitre le MPP contrôlait tout chez vous. Blaise savait mais il ne pouvait rien. Seule son petit frère et Assimi ne savaient pas qu’ils ne contrôlaient plus rien encore au Faso. Mais bon....

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 13:24, par Le Doc En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Attention ! ! ! ! Je vais décevoir les partisans du diable.
    Que vous le vouliez ou pas, la suspension de ces partis diaboliques est effective
    de puis le 15/12/204.

    S’il est vrai que ces partis diaboliques avaient et ont toujours des militants acquis à la cause de leur cause (Je dis bien), s’il est vrai donc que ces militants aussi diaboliques existent, qu’ils sortent marcher comme le 28 octobre 2014, pour réclamer la levée de cette suspension. Et on verra s’ils vont remplir les rues de Ouagadougou, recto, verso, avec intercalaire. Ce qui est sûr ils nous trouverons en face. Bande d’imbéciles.

    Le cdp et l’adf-rda ont fait trop de mal à ce pays là. Sans eux, le Burkina Faso vivra en paix.
    Et si quelqu’un peut me démontrer le contraire, qu’il le fasse.
    Combien d’enfant de pauvres, y compris ceux même qui les soutiennent, à cause du riz gras, comme le disait le regretté Norbert ZONGO, que Dieu agrée ; combien d’enfants de pauvres donc sont dans le chômage ? Tout simplement parce que des cupides ont tout pillé l’argent du pays qui devait servir au développement.

    Pendant que leurs enfants sont dans de grandes écoles à l’extérieur, nos enfant croupissent ici au Faso dans le continuum.
    Bandes d’imbéciles. Continuez à les supporter. Car SEULS LES IMBECILES NE CHANGENT PAS.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 13:24, par par X En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Félicitation à Mr le MATDS, pour ses suspensions.Ce que nous souhaitons c’t d’aller jusqu’a la dissolution de l’adf/rda(minuscule,c’t pas un oublie) et poursuivre gilbert noel ouédraogo(minuscule, c’t pas un oublie). Mr le MATDS le pays à besoin des Hommes courageux coe vous !Merci et bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 13:27 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Mr ZIDA à quand les réductions des prix du carburant, de l’électricité, du riz,...
    Halte au populisme !
    retroussez vos manche pour le vrai travail pour lequel vous avez été choisi.
    Au vu des décisions déjà prises ou des discours déjà prononcés je pense que pour aller dans le même sens vous pourriez effectivement :
    - décider de réduire le prix du carburant et de l’électricité
    - exiger que tous les hommes de tenu mettent les plaques d’immatriculation de leur moto personnel ;
    - donner une place importante aux paysans et aux producteurs dans la transition car ce sont ces dernier qui font vivre ce pays et non les "ami(e)s" ;

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 13:35, par yamsoba En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    à ceux qui veulent faire une comparaison avec la cote d"ivoire faites très attention. en CI si y a un parti qui devrait etre dissous c"est le rdr. c"est alassane le seigneur de guerre qui a mis son pays à feu et à sang avec l"appui de la france pour arriver au pouvoir. le regime FPI n"a fait que défendre le pays contre le neocolonialisme, les assaillants et l"installation d"un regime islamiste. alassane a pietiné la constitution de son pays en refusant de se soumettre au conseil constitutionnel et en faisant enlever le president de la commission electorale par une television du colon pour le proclamer president. ado, le sous prefet de la france est capable d"aider son ami blaise( ce qui se ressemble s"assemble) pour tenter de mettre le cahos au Burkina(il ne pourra pas bien sûr)

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 14:01 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    @47,tu peux aller te faire cuire des œufs pourris et les manger.Ton adf/rda mérite d’être dissous en lieu et place d’une suspension.Pour ta gouverne,tu te demandes qu’à pu faire ton parti adf/rda pour mériter cette petite sanction.Tu te fout de qui là ?C’est à cause de ce parti de prostitués que notre pays a basculé dans le chaos.Pour 2 milliards que ce fuyard blaise compaoré a donné à ton prostitué en chef gilbert ouédraogo avec une autre promesse de poste de premier ministre,il a retourné à la vitesse grand V sa veste sinon crois-tu que blaise compaoré et son cdp allaient oser parler de modification de l’article 37 ?Non et non.Donc ton adf/rda a une grosse part de responsabilité dans ce désastre plus que le cdp et mérite même d’être dissous pour la forme sinon même sans suspension ou dissolution,ton adf/rda est un parti déjà mort et cela depuis fin octobre 2014.Donc arrête de rêver.Comment ce voyou,ce délinquant,ce prostitué gilbert ouédraogo va s’y prendre pour sortir de son trou de rat ?Il est mort politiquement et c’est tant mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 14:20, par vigilance En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A l’intervenant 134 (Kambou) Je partage ton point de vue. Mais plus que l’UPC, c’est le MPP qui tire sur les ficèle du Gouvernement pour enterrer définitivement le CDP et l’ADF/RDA car il y a une vengence entre ces partis. L’UPC n’avait pas de haine pour les dirigeant de ces partis c’est pourquoi elle les a tous convié à son Congrès de juin 2014. C’est encore le RSS qui sont à la mannoeuvre. Mais, ca sera dure pour eux de tirer leur épingle du jeu. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 16:07, par Yabirou En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Quand une bagarre éclate dans un village, on commence par houspiller ceux qui disent de faire attention. C’est seulement après le désastre collectif, qu’on se décide à écouter les imbéciles qui disaient que "mieux vaut s’asseoir et discuter". Ce schéma est classique. Et comme l’homme ne change pas facilement, ça se reproduit souvent. Kafando disait il y a peu qu’il faut tout le monde pour reconstruire. Et au lieu de "tout le monde" on commence par des exclusions. Est-ce que tout le CDP était d’accord avec Blaise ? Ce ne sont pas des ténors du CDP qui ont quitté et fondé le MPP. Et sans l’apport du MPP, pouvions-nous rêver d’une telle issue ? Pourquoi voulez-vous que tous les militants ADF soient d’accord avec leur direction ? Les temps sont incertains et nos familles sont économiquement fragiles. Gare à la gaffe !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 16:20, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A Ghost et à Buck ?
    Vous vous êtes posé la question de savoir ce qui était réservé aux acteurs de la contestation anti A37 si cette forfaiture avait passé l’étape de la 1ère chambre de résonance ?
    C’est comme au poker, quand on joue et on va jusqu’à hypothéquer sa tête, alors il faut assumer. Croyez nous, s’il n’ y avait pas eu comme une sorte d’arrangement au sommet pour sauver votre mentor et si la sentence de la foule devait s’appliquer, vous serez très peu à vouloir défendre aujourd’hui l’indéfendable. Vous avez violé et baisé le droit, l’insurrection populaire étant la réponse appropriée au non-droit, alors la suite des événement jusqu’aux élections de 2015 connaîtra fort logiquement des actions de non droit. De toutes les façons les frontières sont ouvertes vous pouvez rejoindre vos gourous sorciers et maîtres du mal.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 16:20 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A l’internaute 47,on sait qui tu es.Avant tu nous pompais les narines avec des contributions poisseuses et voilà maintenant que tu interviens sur le forum caché.Pauvre avocat en France et militant de ce parti de PUTES=ADF/RDA,tu es démasqué.Tout comme ton GNO,vous êtes disqualifiés et je te conseille de rester aussi dans ton trou de rats au lieu de sortir ton museau pour nous indisposer.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 16:51, par you En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Félicitations au gouvernement. IL est normal de suspendre des partis qui avaient tendance à mettre le feu au pays, des partis qui modifient les articles de la constitution quand ils veulent et toujours en leur faveur parce qu’ils sont au pouvoir, ils ont la force ; des partis qui n’écoutent pas et ne respectent pas son peuple doivent disparaitre.
    Vive le pays des hommes intègres. Les lois s’appliquent à tous les partis qui dépassent les bornes. Où est le problème ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 17:41, par Le Transitaire En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    OOOH ! Une mitrailleuse utilisée pour tuer une mouche !!! A mon avis, il fallait simplement laisser CDP et ADF/RDA mourir de leur belle mort, mesurer leur IMPOPULARITÉ actuelle auprès du Peuple, ou mieux, leur laisser le temps de se dévoyer sur le terrain, après la fuite en plein midi de leur champion toutes catégories (BC) et Cie. On les a trop considéré avec cette suspension. Par contre, la FEDAP/BC il ne fallait pas la suspendre mais la DISSOUDRE CARRÉMENT comme une Association fantoche ne respectant pas son statut d’Association. C’est ce qu’elle méritait Pian !, avec les activités subversives et profondément nuisibles pour le Peuple Burkinabè, qu’elle a menées au cours de ces derniers mois de 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 17:54, par Yabirou En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A Internaute 180. Pour exprimer tes idées, avais-tu besoin d’être aussi grossier ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 17:57, par SAPO En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’est irresponsable et même malhonnête de la part de ce gouvernement de transition de suspendre des parties politiques à la veille des élections . C’est un grand recul pour la démocratie au Burkina Faso en voulant exclure une partie de l’électorat. Que le gouvernement ne se laisse pas entrainer dans des manœuvres politiciennes par certains partis politiques. Le jeu démocratique doit être ouvert à tous les burkinabés sans exception comme le recommande la constitution. Rappeler vous qu’en Cote d’ivoire c’est l’exclusion de certains partis politiques aux élections d’octobre 2000 qui a créé la crise que nous tous , avons suivi. De grâce , épargné nous , nouveaux Dirigeants de la transition d’une explosion programmée du Burkina Faso , vous en serez entièrement responsables.
    Les priorités des Burkinabés est la vie chère. Le prix du baril a baissé jusqu’à plus de 32% , Qu’attendez vous pour baisser le prix du carburant ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 18:57, par vérité no1 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Tantie Jeanine Debo, je vous ai dit de choisir un parti et lâcher le CDP et vous n’avez rien compris ! Cette suspension équivaut à une dissolution car la durée n’est pas déterminée et peut aller jusqu’à 20 ans !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 19:00, par SAPO En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’est irresponsable et même malhonnête de la part de ce gouvernement de transition de suspendre des parties politiques à la veille des élections . C’est un grand recul pour la démocratie au Burkina Faso en voulant exclure une partie de l’électorat. Que le gouvernement ne se laisse pas entrainer dans des manœuvres politiciennes par certains partis politiques. Le jeu démocratique doit être ouvert à tous les burkinabés sans exception comme le recommande la constitution. Rappeler vous qu’en Cote d’ivoire c’est l’exclusion de certains partis politiques aux élections d’octobre 2000 qui a créé la crise que nous tous , avons suivi. De grâce , épargné nous , nouveaux Dirigeants de la transition d’une explosion programmée du Burkina Faso , vous en serez entièrement responsables.
    Les priorités des Burkinabés est la vie chère. Le prix du baril a baissé jusqu’à plus de 32% , Qu’attendez vous pour baisser le prix du carburant ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 20:21 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Comme ils aimaient à le dire,PIAN ! nous les suspendons et même nous pouvons les dissoudre mais comme ces partis sont déjà à l’état de mort clinique,nous n’avons pas le temps de débrancher les tuyaux pour qu’ils cadavrent définitivement.Nous préférons enterrer dignement nos martyrs que de perdre notre temps à préparer des cercueils pour ces partis de satan.Qu’ils aillent au diable.C’est fini pour eux ici au Faso avec leur petit malin et leur arrogance.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 20:33, par LOP En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Regardez comment ce garcon tient sa mine on dirait qu’ il n’est jamais sur de lui. Si je n’avais pas lu son nom j’allais dire que ce sont ces gros serpents Saa belebele naja qu’ on trouve au marigot et qui aiment lever leur tete pour nous effrayer-la. J’ avais dit depuis 2006 sur lefaso.net que ce gatrcon n’ avait aucun avenir politique et en son temps, un avocat leche-bottes voulait me faire la peau. Mr. L’ Avocat qui a disparu de lefaso.net, tu as compris maintenant non ? Je disais qu’ il a herite de papa, mais il es devenu un mauvais Papa- m’a- Dit. Tu as vu la fin, n’est-ce pas ? En toute choses, attendons la fin.Quand on construit sur du faux, meme le zephir va detruire le faux qu’ on a bati car on bati sur du sable mouvant.kiakiakiakiakiakiakiakiakiakiakiakiakiakiaki !

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 20:42 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Les arguments tiennent mais j’attendais plutôt des actions en justice pour tous les crimes de sang et économiques et la suspension de ces partis et association, une conséquence des actions de la justice. A quand les vraies décisions qui respectent la logique et la loi ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 21:02, par nomos En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Moi je suis convaincu d’une chose : Blaise de son exil sur la Côte d’Azur est aussi nuisible que présent au Burkina. La FEDAP/BC allait mourir d’inanition, de sa bonne mort. IL est possible que le gouvernement ait des raisons inavouées qui sous-tendent cette suspension quand bien même sur le plan juridique et légal cette décision pourrait être difficilement acceptée. devait-on aller jusqu’à leur suspension ? Je ne sais pas. Pour ma part, il est également nécessaire et même très urgent de suggérer à certains partis politiques d’arrêter leurs joutes électorales anticipées, pardon !! leurs campagnes déguisées en tournées de remerciements. C’est indécent.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2014 à 23:39 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    @Internaute 47, rendez- vous avec l’ histoire. Tu as vu maintenant que c’est fini pour toi et ton Gilbereh sur les ailes de lequel tu voulais te percher pour enfin etre quelqu’ un. Espece d’ avocat du diable pauvre et appauvri mentalement par les ambitions demesurees. Il faut manger a la sueur de tes etudes d’ avocat, pas de menteur. Bien fait pour cette bande de pedes.

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 00:12 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    A L’INTERNAUTE 188 , IL FO METTRE BALL A TERRE.
    VOTRE BLAISE EST PARTI SANS QU’IL NE PUISSE FAIRE EXPLOSE LE
    BURKINA DONC C’EST PAS LA SUSPENSION DE VOTRE PUTIN DE CDP ADF
    QUI FERRA EXPLOSE LE BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 02:42, par vérité no1 En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    @internaute 184, vous avez bien vu, l’internaute 47 se cache maintenant ! Ce n’est pas Paul Kéré mais plutôt Nyamsi Franklin !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 08:07, par bendatoega 1er En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    De quelle sécurité parlez-vous en suspendant ces partis ? Vous auriez mieux fait d’interdire les têtes de toutes activité politique et non suspendre les partis quelque soit le motif. Il y a eu des régimes génocidaires qui existent toujours et qui sont candidats aux élections de leur pays, alors de quoi avez-vous peur ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 10:12, par alex En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    C’est irresponsable et même malhonnête de la part de ce gouvernement de transition de suspendre des parties politiques à la veille des élections . C’est un grand recul pour la democratie au burkina ,,,pluto vous etes des gerants de suspenssion des postes et des parties politique et non pas pour la transition.pourrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2014 à 11:14, par Kasshs En réponse à : Le CDP, l’ADF-RDA, la FEDAP/BC suspendus de toute activité

    Oui, c’est bien de prendre des décisions.
    Que doit-on entendre par "suspendu" ?(j’imagine pour toutes activés). Mais jusqu’à quand ?( nouvel arrêté)

    Le MATDS doit arrêter de décider d’établir des arrêtés incomplets presque illisibles, même en période de transition.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés