Fête de l’indépendance : La région du Nord récompense 79 de ses serviteurs

vendredi 12 décembre 2014 à 14h19min

Les populations de la région du Nord ont commémoré le 54ème anniversaire de l’indépendance de notre pays. Placée sous la présidence du gouverneur, Boukari Khalil Bara, la cérémonie a eu lieu à la place de la Nation de Ouahigouya le 11 décembre 2014 en présence des corps constitués et des populations de la cité de Naaba Kango.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fête de l’indépendance : La région du Nord récompense 79 de  ses serviteurs

Cette journée mémorable après l’insurrection populaire qu’a connue notre pays, a rassemblé les corps constitués et les populations du Yatenga, du Passoré, du Loroum et du Zondoma. Revue des troupes, allocution de l’autorité régionale, décoration, défilé militaire ont été les temps forts de cette célébration du 54ème anniversaire de notre indépendance. Le gouverneur de la région, Khalil Bara, après la revue des troupes en compagnie du chef de corps du 12ème Régiment d’Infanterie Commando (RIC) de Ouahigouya a demandé d’observer une minute de silence en mémoire des martyrs tombés lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. A la différence des autres années, l’autorité régionale a seulement lu l’intégralité du message du chef de l’Etat, Michel Kafando, livré à l’occasion de cette fête avant de donner le ton pour les décorations.

Les honneurs pour 79 récipiendaires de la région

Cette année la région a décidé de récompenser les mérites de 79 de ses fils et filles en les distinguant pour les sacrifices consentis pour le développement local. Ainsi donc, il a été décerné au cours de la cérémonie les médailles suivantes à des récipiendaires : un Commandeur de l’Ordre national, un Officier de l’Ordre national, onze Chevaliers de l’Ordre national, 29 Chevaliers de l’ordre du mérite burkinabè, quatorze médailles d’honneur des collectivités locales et 23 dans les ordres spécifiques (santé, palmes académiques, développement rural et commerce).
La parade exclusivement militaire a mis fin à la cérémonie qui a été marquée par sa sobriété. Les élus du jour ont tous remercié l’Etat et les autorités locales pour avoir reconnu leur mérité en les distinguant par des médailles de divers ordres. « C’est une invite à persévérer dans le travail bien fait, à tendre vers l’excellence pour faire enfin du Burkina Faso un pays émergeant », ont laissé entendre la plus part des décorés à l’issue de la cérémonie.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2014 à 17:32
    En réponse à : Fête de l’indépendance : La région du Nord récompense 79 de ses serviteurs

    ce qui me sidère c’est de voir toujours ces gouverneurs corrompus en place d’autant qu’ils ont ont rang de ministres alors que ces derniers furent balayé lors notre insurrection populaire. c’est dire que la lutte n’est pas terminée

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 21:25
    En réponse à : Fête de l’indépendance : La région du Nord récompense 79 de ses serviteurs

    Comment, les autorités militaires et para-militaires n’ont pas pu empêcher les incendies des domiciles des fils et filles de Ouayigouya. Cela est inadmissible dans un Etat de droit que des forces de sécurité et de défense n’aient pas pu empêcher ces actes de vandalisme ciblés.
    Une introspection me semble nécessaire. Après, on peut organiser toutes autres cérémonies et:ou décorations. Cela n’a aucun sens. A méditer mon frère BARA. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 21:34, par Bassinon
    En réponse à : Fête de l’indépendance : la région du Nord récompense 79 de ses serviteurs

    La fête de l’indépendance du Burkina-Faso se déroule tour à tour dans les différentes régions du pays. Ainsi, après les régions du Centre, des Hauts-bassins, de l’Est, du Nord, du Centre-ouest, du Sahel et de la Boucle du Mouhoun cette année, les flambeaux ont été passés à celle du Centre-nord (Kaya) pour l’année prochaine. L’organisation de cette fête est une bonne chose pour ma part ; en effet, au-delà de l’aspect festif, c’est la région qui gagne en infrastructures de toute sorte dans ses différentes provinces. Cependant, la question qui brûle mes lèvres (et je suis sûr que je ne suis pas le seul), c’est de savoir sur quels critères se base - t - on pour programmer les différentes régions ? Loin de moi l’esprit d’égocentrisme ou de jalousie, mais ce qui m’intrigue c’est le fait que, quels que soient les critères, celle des Cascades ne soit jusque-là pas programmée et considérée au dernier plan. Toutes les régions frontalières ont été servies sauf celle des Cascades ; toutes les régions dont les chefs-lieux sont des anciennes villes ont été servies sauf celle des Cascades ; toues les régions à ressources économiquement importantes ont été servies sauf celle des Cascades. Il serait judicieux et même impérieux qu’après Kaya ce soit le tour de Banfora d’organiser cette fête pour bénéficier des infrastructures routières et administratives afin de mieux produire et écouler les produits agricoles d’autant plus que c’est une région de forte potentialité de production agricole et commerciale (la Côte-d’Ivoire étant l’un des pôles les plus importants de notre pays). Et je sais compter sur la grandeur d’esprit de nos autorités gouvernantes qui comprendront la logique de ma préoccupation d’intérêt national.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés