Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

jeudi 11 décembre 2014 à 01h41min

Une certaine société civile, depuis sa tour de garde, semble jouer son rôle de « chien de garde » de la transition. Depuis un mois, il y a eu beaucoup de déclarations, trop de tergiversations, des décisions revues et corrigées, de la part des nouvelles autorités. Des annonces souvent applaudies à tout rompre par la plèbe, mais prises avec précaution par les plus avertis qui attendent de voir les actes. La dernière en date, c’est le REN-LAC qui demande au premier ministre de donner les preuves quand il déclare que les comptes des anciens dignitaires ont été gelés.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

On se rappelle, lors de son entretien avec la presse nationale, le premier ministre, Yacouba Isaac Zida, a laissé entendre qu’il a fait geler les comptes des anciens dignitaires de la IVe République. Bien. Mais comment s’en rendre compte ? Faut-il se contenter d’applaudir les nouvelles autorités pour avoir pris cette mesure. Certainement pas, les applaudissements, il y en a assez eu. Le temps de grâce est passé, accéléré par certains faits et gestes. Il faut maintenant des actes, et les preuves des actes.

Le Réseau national de lutte anti-corruption l’a compris et elle « se réjouirait d’avantage s’il recevait les preuves de cette affirmation. Et il serait en outre de bon ton d’indiquer au peuple les montants et les banques qui gèrent ces comptes ». Quoi de plus normal. « La confiance n’exclut pas le contrôle », dit-on. La population a bien envie de connaitre les noms de ces dignitaires qui ont vu leurs comptes gelés. Si ces comptes ont été gelés, c’est certainement parce que l’argent était de provenance douteuse, de l’argent mal acquis. En la matière, on attend donc des poursuites judiciaires afin de « voir clair dans l’affaire ».

Il est impérieux que les nouvelles autorités donnent les gages de leurs bonnes volontés à traquer et restituer au peuple burkinabè ce qui lui est dû. « Après 27 ans de pouvoir et de pillage organisé, il est de bon ton que les avoirs et les biens mal acquis de Blaise Compaoré et de sa famille, ainsi que ceux des principaux dignitaires de son régime soient gelés, recouvrés et restitués au Peuple. Des réformes profondes et pertinentes doivent également être opérées en vue de poser les jalons d’une gouvernance saine », ajoute le REN-LAC dans sa déclaration du 9 décembre dans le cadre de la journée internationale de lutte contre la corruption.
C’est seulement à ce prix que les autorités de la transition pourront enfin convaincre que les annonces qu’elle fait , n’ont rien de populistes, mais découlent d’une réelle volonté de rompre les chaines des anciennes pratiques pour qu’au-delà des discours, mais surtout dans les actes, on sente réellement « que plus rien ne sera plus comme avant ».
Dans tous les cas, le REN-LAC entend jouer son rôle de vigie parce qu’« il n’est pas de ceux qui pensent qu’il suffit de changer les hommes pour que les structures changent ».

Passons le mauvais coaching dans la nomination de Adama Sagnon au poste de Ministre de la Culture et du tourisme, oublions les tergiversations autour de la date de la journée d’hommage national aux martyrs de la Révolution, n’épiloguons pas non plus sur les rumeurs qui font état de la présence de militaires burkinabè à Casablanca (Maroc) pour continuer à veiller sur le président déchu. Mais pour continuer à mériter la confiance des Burkinabè et respecter la mémoire des martyrs tombés pour le changement, les nouvelles autorités devraient jouer la carte de la transparence si c’est vrai qu’elles sont du côté des Burkinabè qui se sont soulevés pour réclamer du changement, véritable, sans calcul.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 décembre 2014 à 18:11, par Nongba
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Le pire dans une société c’est d’avoir des intellectuels malhonnêtes. Sérieusement, si le PM avait auto-décrété un gel des avoirs de X ou Y, allez vous l’accepter ?

    On crie haut et fort pour l’état de droit, les libertés individuelles, la justice et la séparation des pouvoirs, la liberté d’opinion et on encourage des pratiques de régime d’exception ? Suis déçu. On peut comprendre que l’homme de la rue fasse de telle déclaration mais une organisation comme le RENLAC quand-meme.

    Le RENLAC ne connais pas la voix des tribunaux ? ou bien elle se moque de qui ? Continuer et mettre le feu au pays, nous allons tous y périr.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2014 à 19:14, par Ka
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Allez-y vite comme après le soulèvement de Janvier 1966 ou le château de Maurice Yameogo de Koudougou a été séquestrè : C’est le moment de celui de Ziniaré et les villas des Yalain Yoda a Ouaga 2000 en marbre et des robinetteries en or. Les infirmiers de l’infirmerie de la présidence qui ont maquillé le Certificat du décès de Sankara Thomas en mort naturel ‘’’’Tamboura,’’’’ aujourd’hui des faux médecins avec des belles villas à Ouaga 2000, doivent êtres retirer et mettre en vente aux enchères pour les familles des victimes tombés par les crimes politique du régime Compaoré. Toutes ces villas sont construites avec le denier Public que la famille Compaoré utilisait pour couvrir ses crimes. Ce système n’est pas un bon héritage pour la jeunesse qui tienne le volant de l’alternance, on doit montrer l’exemple en retirant tous les biens mal acquis des responsables de l’ancien régime qui voulaient s’éternisés au pouvoir et faire souffrir le peuple. Une vrai justice doit retirer toutes ces villas, entreprises immeubles et vendre pour remettre dans la caisse de l’état, pour le peuple meurtri par une corruption à ciel ouvert instaurer par le président Blaise Compaoré et sa famille. Pour une alternance politique et économique propre pour notre pauvre pays, la justice doit s’appliquer pour tout le monde, a commencer par les voleurs de la caisse de l’état.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2014 à 19:27, par charles
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    vraiment très bonne information.rien ne prouve que ses comptes ont ete gelé.qu’ils nous montre les preuves de confiances sinon nous avons toujours les corps chauds

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2014 à 21:25, par Jeunedame seret
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    yes ! you’re right ! Quand on est digne et intègre on parle franc et avec conviction dans les preuves. Messieurs les transitaires,/"transitionnaires", ne nous endormez pas ! Ventres blancs et si vous êtes grands.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2014 à 21:43, par houm
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Merci RENLAC. Soutien. N’oubliez pas de demander des comptes aux adjoints des cadres hospitaliers de Dori, Koudougou, Kaya et autres qui ont detourné les fonds destinés aux investissements en santé publique pour se retrouver avec plusieurs villas dans leurs localités de service et a ouagadougou, des voitures et bien d’autres richesses enormes en tant agents de la categorie C (niveau BEPC) de la fonction publique et ce en moins de 7 ans de service. Il faut qu’ils justifient les sources de cet enrichissement insultant et a la fois revoltant. Nous sommes de KOUDOUGOU et les interessés qui sont venus nous trouver au service a l’hopital se reconnaissent dans nos ecrits. C’est des foutaises que ces enfants d ;hier viennent narguer les honnetes citoyens travaillant depuis des trentaines d’année où le salaire ne permet pas d’avoir une seule villa. Nous sommes decidés et engageons le RENLAC a qui nous faisons pleinement confiance a enqueter et a publier. Ce n’est que justice qui sera rendue au peuple et a leurs collègues de service.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2014 à 21:44, par houm
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Merci RENLAC. Soutien. N’oubliez pas de demander des comptes aux adjoints des cadres hospitaliers de Dori, Koudougou, Kaya et autres qui ont detourné les fonds destinés aux investissements en santé publique pour se retrouver avec plusieurs villas dans leurs localités de service et a ouagadougou, des voitures et bien d’autres richesses enormes en tant agents de la categorie C (niveau BEPC) de la fonction publique et ce en moins de 7 ans de service. Il faut qu’ils justifient les sources de cet enrichissement insultant et a la fois revoltant. Nous sommes de KOUDOUGOU et les interessés qui sont venus nous trouver au service a l’hopital se reconnaissent dans nos ecrits. C’est des foutaises que ces enfants d ;hier viennent narguer les honnetes citoyens travaillant depuis des trentaines d’année où le salaire ne permet pas d’avoir une seule villa. Nous sommes decidés et engageons le RENLAC a qui nous faisons pleinement confiance a enqueter et a publier. Ce n’est que justice qui sera rendue au peuple et a leurs collègues de service.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2014 à 23:53, par Zangul
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Là, le REN LAC joue un jeu trouble. Pourquoi demander la publication de noms, alors que des enquêtes n’ont pas encore formellement indiqué que les biens d’un tel ou d’un autre tel ont été illégalement acquis ? A quoi bon jeter la suspicion sur des gens qui sont peut être honnêtes ? A mon entendement, le gel est ordonné pour permetre que des enquêtes soient menées sur l’origine des comptes en banque. Ce n’est qu’après cela qu’on peut publier des noms des personnes à poursuivre

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 02:55
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    C’est bien mais je pense qu’il n’ya aucun problème dans un premier temps à donner la liste nominative exhaustive de ceux dont les avoirs sont gelés. Les preuves pourront venir plutard. Sinon des attentes peuvent être déçues au détriment de la crédibilité.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 09:44, par SAMBIGA
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Je suis a l’instar de beaucoup de burkina faso parfaitement d’accord avec le REN-LAC.En rentrant en possession des biens mal acquis des anciens dignitaires, l’economie pourrait connaitre une croissance au dela des 6,8% prevue et revue a la baisse de 5,1%. ainsi nous poirrons resoudre l’injustice sociale sur une remuneration a double vitesse des agents de l’Etat par exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 09:49, par SING
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    On attends. De toute façon nous sommes bien éclairés plus que jamais. Des décisions populistes, les nouvelles autorités peuvent continuer dans ça mais qu’ils sachent qu’ils ne peuvent tromper personne dans ce Burkina NOUVEAU.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 11:01, par YAWOTO
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Une simple liste ne saurait suffire, il faut des preuves, il ne faut pas prendre les gens pour des nez percés !

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 11:01, par Nongba
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Quelqu’un peut m’éclairer sur comment on procède pour geler les avoirs de quelqu’un ?

    Voilà ce qui arrive quant on se lance dans des déclarations populistes.

    Une chose a ne pas oublié ? Nous sommes dans un état de droit, qui a son système judiciaire. Si on le foule au pied, c’est la dérive assurée. Je me rappelle encore :

    - les confiscations ABUSIFS des biens de Maurice Yaméogo, Sangoulé Lamizana, Joseph Ki-Zerbo, Saye ZERBO .... Bref de plusieurs dignitaires de la 4ème république et du CMRPN, plusieurs sont décédés dans la misères du fait de ces injustices.

    - Les dégagements, les licenciements souvent abusifs sous le CNR dont la plupart se révèle aujourd’hui être des règlements de compte. (Mon oncle a été licencié à 48 ans de la fonction publique, parce qu’il ne participait pas au sport de masse et au réunions CDR, il n’a pas survécu 5 ans parce qu’il souffrait déjà de Diabète)

    Zida n’en sait pas peut-être grand chose mais Kafando connais bien l’histoire.

    FAISONS ATTENTION A NE PAS TOMBER DANS LES MEMES ERREURS.

    La colère est mauvaise conseillère. Faisons gaff.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 11:20, par Nongba
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Attention ! On risque de retomber dans les mêmes erreurs
    - de confiscations abusifs de biens et de liberté des anciens dignitaires de la troisième république et du CMRPN (MAURICE YAMEOGO, SANGOULE, SAYE ZERBO, KI_ZERBO .. et bien d’autres. ;

    - des LICENCIEMENTS ET DEGAGEMENTS sur proposition des CDR qui s’est révélé après, pour beaucoup n’être que des règlements de compte. Plusieurs innoncents en sont morts dans la déprime et la misère totale. Si les dirigeants de l’époque avaient juste pris un peu de recule par rapport à le fougue populaire, certains seraient peut-être encore en vie aujourd’hui.

    Les moins de 30 ans n’en savent peut-être pas grand chose, mais leurs grand frères, leurs pères et mères et leurs mentor ont le devoir de les éclairer sur ce que l’on a déjà vécu.

    Faisons attention. La colère est très très mauvaise conseillère. Elle peut nous conduire à l’irréparable.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 11:21, par OUEDRAOGO Ousmane
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Très naturellement et dans un souci de transparence, de gage de bonne volonté, la vérité ne doit pas être cachée au peuple. Donner les preuves à la nation, c’est faire preuve de bonne foi et surtout de respect aux martyrs de l’insurrection populaire qui ont porté au pouvoir ce qui actuellement sont censés agir au nom de notre peuple, dans l’intérêt de notre peuple et pour notre peuple. LA VÉRITÉ, LA VRAIE EST GAGE DE COHÉSION SOCIALE DURABLE
    .

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 11:47, par Sid Pa Yii
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Tout à fait d’accord avec le REN LAC car le gouvernement de transition se comporte comme un gouvernement "normal" ; c’est un gouvernement issue d’une crise et mieux d’une insurrection populaire qui devrait donc poser des actes suivant la légalité et en toute transparence...Communiquer oui, mais parler comme l’a fait Zida dans son point de presse non ! Ils doivent arrêter de se pavaner dans les cérémonies mais plutôt prendre toutes les dispositions pour démarrer la machine burkina mais on a bien l’impression qu’ils veulent endormir le peuple et se la couler douce...Nous attendons aussi la déclaration des biens des membres du gouvernement qui devra être rendu public afin de nous assurer que ce sont des hommes vraiment intègres qui ont acquis leurs biens à la vraie sueur de leur labeur. Si ce préalable n’est pas rempli, Zida et sa bande se trouvent disqualifié d’office pour la gestion de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 11:58, par Moktar
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Je suis d’avis avec le REN-LAC. Il faut des actes et les preuves de ces actes.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 14:33, par Le Jeune
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Suis d’accord avec vous, messieurs de REN - LAC, c’est pas trop demandé aux autorités de la transition. Si c’est vrai qu’ils fournissent des preuves !!

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 17:19, par Damou’ss
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    C’est bien dit,il faut que le peuple rentre dans ses droits,c-à-d l’argent du contribuable et que ces detourneurs de la république soient traduits devant les juridictions nationales et qu’ils répondent de leurs actes.Courage REN-LAC !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 21:31, par Toxsidngannkom
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    J’ai bien dit que" Zida c ’est du Blaise vernis".

    Avec le temps le vernis sort et montre l ’état de départ de l ’objet.

    La revolution est à craindre car déjà les nominations sont à forte coloration "PROTESTANTE".
    Je souhaiterais me tromper.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 21:51, par Batang Biiga
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Bonjour ! J’ai beaucoup foi aux nouvelles autorités de mon pays et vous verrez,les preuves ne feront pas défaut.Merci cependant à la structure anti corruption pour son exigence que nos autorités comprendront.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 23:03, par Kro yo kro
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    S’il s’avère que des militaires burkinabè gardent Blaise, nous exigerons ni plus ni moins la démission de Zida et le départ de tous les militaires des postes ministériels. s’ils n’ont pas compris que le temps où on trompait le peuple en sachant que le peuple sait qu’on le trompe pour continuer à dormir tranquillement est revolu, ils l’apprendront à leur dépend. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2014 à 23:22
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    A voir les nominations, j’ai des doutes sur si les gens de la transition seront à la hauteur...

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 09:27, par Naboho Lassina
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Je suis d accord avec le REN LAC ; la confiance n exclue pas le controle avec les preuves que Mesieur ZIDA a avancèes

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 09:51, par jean
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    SVP monsieur le PM vous parlez beaucoup alors que vous n’ai plus président . alors laisser le président qui connaît parler et vous exécutez c’est si simple que ca. car à cette allure votre démission sera demandé par le peuple que le président acceptera rapidement. des dossiers de justice prennent des mois et des années vous semblez l’ignorez

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 10:00, par Kaboré Tanga
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Réconcilier les burkinabé après 27 ans de règne de Blaise Compaoré n’est pas chose aisée et ne confondons pas servir le pays à un haut niveau de responsabilité et être partisan de Blaise. De toute façon, même si nous avons le diable comme président, il va falloir des gens pour tenir l’administration. Ceux qu’il faut traquer sont connus.
    Tout en encourageant les dirigeants de la transitions qui sont à peu de personne près des produits du système Compaoré, je crois que nous devons nous garder de trop les presser.
    Ils ont besoin de notre aide, de notre compréhension et de notre soutien car ceux dont ils ont hérité c’est un pays brisé, cassé, rempli d’injustice de méfiance où il est difficile de trouver quelqu’un de digne de confiance.
    Ce n’est pas du jour au lendemain que les pratiques de l’ère Compaoré vont disparaître, alors allons doucement tout en restant vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 10:22
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Je suis d’accord avec le RENLAC. Il faut des preuves de ces gel. ZIDA doit donner les preuves de ce qu’il dit. Aussi s’il est vrai qu’il a envoyé nos militaires pour la sécurité du diable BLAISE, alors qu’il démissionne avec sa bande de protestants............sinon............il nous reverra (sans autorisation de AUGUSTE BARRY) à la place de la révolution ..............et ca va chauuuuuuuuuuuuuuufféééééééééééééééé...............................dèèèèèèèèèèèèèèèèèèèè.
    J’ajoute que le PDG de CORIS BANQUE doit arrêter de nous pomper l’air en disant que coris a été pris à partie par des bandits !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!pourquoi ces bandits ne s’en sont pas pris aux autres banques de la place ?????????????n’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 10:26, par Kaboré Tanga
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Réconcilier les burkinabé après 27 ans de règne de Blaise Compaoré n’est pas chose aisée et ne confondons pas servir le pays à un haut niveau de responsabilité et être partisan de Blaise. De toute façon, même si nous avons le diable comme président, il va falloir des gens pour tenir l’administration. Ceux qu’il faut traquer sont connus.
    Tout en encourageant les dirigeants de la transition qui sont à peu de personne près des produits du système Compaoré, je crois que nous devons nous garder de trop les presser.
    Ils ont besoin de notre aide, de notre compréhension et de notre soutien car ceux dont ils ont hérité c’est un pays brisé, cassé, rempli d’injustice de méfiance où il est difficile de trouver quelqu’un de digne de confiance.
    Ce n’est pas du jour au lendemain que les pratiques de l’ère Compaoré vont disparaître, alors allons doucement tout en restant vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 10:38, par Mac.
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Pas de blabla le peuple veut voir clair dans cette affaire.Et comme on le dit traditonnellement la confiance n’exclut pas le controle donc Mr Zida a vous de nous montrer par des preuves que les comptes des dignitaires de l’ancien regime ont ete geles.L’heure est venue de theoriser et de pratiquer a la fois.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 10:47, par Dèdègueba SANON
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Il faut peut-être ne pas se limiter qu’aux seuls dignitaires du régime défunt régime.Il ya ceux qu’on peut appeler " sattelites" des digintaires. Si nous prennons par exemple "la belle-mère" nationale, les Guiro, Djaguinaba et autres opérateurs économiques mauvais payeurs d’impots, qui ne juraient que par le régime, ou devrions-nous les mettre ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 11:49, par vigilance
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Oui, il ne faut pas oublier aussi les RSS. Surtout un audit de la gestion des parcelles à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso sur 10ans, la gestion de tous les anciens ministre smaintenant opposants.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 13:34, par Levigilant
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Restons sur nos gardes en étant prudent sur cette affaire là. Laissons les enquêtes poursuivre sinon dans la précipitation là, on pourra oublier des cerveaux. il ne sera pas intéressant de sortir une liste aujourd’hui et demain changer. Laissons le temps à la justice le temps nécessaire pour nous donner une liste exhaustive si nous voulons une véritable démocratie au Burkina sinon, nous risquerons de nous retrouver au temps de la révolution où les jugements étaient rendus par le public. Du reste, faisons beaucoup attention parce que ça peut concerner notre entourage où on s’attendait le moins. En ce moment ça fera très mal et on pourra plus émettre son avis sur la toile.
    Autre chose, puisque plus rien ne sera comme avant, je demande au autorités de revoir la situation des élèves et étudiants. Avant, la bourses était donnée aux élèves et étudiants méritants en situations défavorisées. Mais depuis un certains temps si ton papa ou ta maman n’est pas ministre, directeur ou bras de ministre etc, tu as beau bossé, tu reste là, ce qui amène beaucoup à abandonner les études pour chercher à manger. C’est mon crie de cœur. Dieu bénisse le Burkina et qu’il guide les pas des nouvelles autorités

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 15:12, par Fatao
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Ce ne sont pas des règlement de compte comme le disent d’autres. Des gens nous ont voler pendant 27 ans. Et c’est tout ça qui a entrainer cette révolte. Donc il faut les juger et savoir à qui appartient un certaine nombre de société comme silmandé, Ebomaf qui est entrain de nous distraire avec des dons joli protèle simburkina... Il faut que ceux qui font venir ne fassent plus comme ceux qui sont partis. Sinon, ça sera une lutte sans résultats positive.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 16:53, par CHEIKH
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Très franchement, j’estime quant à moi qu’en la matière, le REN-LAC devrait avoir une bonne longueur d’avance sur le CNT. Ce Réseau devrait plutôt constituer de banque de données à part entière pour le CNT, au lieu d’attendre quoique ce soit de ce dernier

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2014 à 17:39, par Fatao
    En réponse à : Gel des avoirs des dignitaires de l’ancien régime : Le REN-LAC veut des preuves

    Ce ne sont pas des règlement de compte comme le disent d’autres. Des gens nous ont voler pendant 27 ans. Et c’est tout ça qui a entrainer cette révolte. Donc il faut les juger et savoir à qui appartient un certain nombre de société comme silmandé, Ebomaf, Joli Hôtel, simburkina...... Ebomaf, qui est entrain de nous distraire avec des dons. Il faut que ceux qui font venir ne fassent plus comme ceux qui sont partis. Sinon, ça sera une lutte sans résultats positive.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés