Juste Diakobga Lankoandé, nouveau Chef PAREN de la région de l’Est : « Je m’engage à travailler dur »

mardi 9 décembre 2014 à 10h33min

« En ma qualité de président du PAREN, je vous installe dans vos fonctions de Chef PAREN de la région de l’Est », c’est en ces termes que le président du Parti de la renaissance nationale (PAREN), Tahirou Barry, a procédé à l’installation de Juste Diakobga Lankoandé comme Chef régional du ‘’parti des idées’’. C’était le dimanche 7 décembre 2014, à Bogandé, dans la province de la Gnagna.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Juste Diakobga Lankoandé, nouveau Chef PAREN de la région de l’Est : « Je m’engage à travailler dur »

C’est dans une salle qui a refusé un monde visiblement acquis à la cause du parti, que le président Tahirou Barry a procédé, après avoir fait observer une minute de silence en mémoire des martyrs de l’insurrection populaire, à l’installation du Chef PAREN de la région de l’Est. Et ce Chef, c’est M. Juste D. Lankoandé, en qui la direction du PAREN a eu « confiance parce qu’il est pétri d’expérience politique pour avoir été député à l’Assemblée nationale, pour avoir été maire de la commune de Bogandé, et en raison également des qualités d’intégrité, des vertus qui l’animent ».
Travailler à être à la hauteur de cette confiance, M. Lankoandé a promis de s’y atteler en faisant preuve d’ardeur et d’efficacité à la tâche, et en développant des « rapports serrés » avec tous militants PAREN de la région de l’Est. Des militants dont nombreux sont ceux qui restent à conquérir. A cet effet, dira le désormais Chef PAREN de l’Est, « Je m’engage à travailler dur ». Mieux, précise-t-il à l’attention de la direction de son parti, « Je vous promets, sur mon honneur, et comme on dit des fois, devant Dieu, que je travaillerai sans relâche et avec abnégation pour que le parti rayonne dans toute la région de l’Est ».

Des structures crédibles et efficaces attendues

Dans ce sens, ce sont des bureaux provinciaux et communaux, ainsi que des comités de village, qui seront bientôt installés. Et la démarche de M. Lankoandé sera celle de la prospection pour identifier au mieux, les militants convaincus qui vont constituer ces structures locales du parti. En tout cas, le président Barry a dit attendre de lui, l’installation de « structures crédibles et efficaces sur toute l’étendue de la région de l’Est ». Mais déjà, le Chef Lankoandé a été invité à savoir qu’il « s’engage dans un long voyage ; un voyage qui l’amènera à gravir des collines, à traverser des océans, à monter des courants d’eau ». C’est du moins en ces termes que le président Barry a attiré l’attention de ‘’sa boussole de l’Est’’ sur la complexité de la charge qu’il doit conduire.

Ce dernier dit être confiant. Et l’assise de cette confiance se rapporte, selon lui, au fait que dans la région de l’Est, « les gens sont très déçus de l’ensemble des anciens partis qui étaient représentés dans la zone. Ce sont des gens qui ont passé leur temps à dire aux populations, ‘si je suis élu, je vais vous donner la lune ; en définitive, ils ne peuvent même pas donner un grain de sable’ ». Et d’ajouter, « En plus de cette déception, il y a l’insurrection qui a mis en débandade l’ex-parti au pouvoir qui achetait les consciences et qui fraudait ». C’est donc, à en croire M. Lankoandé, dans un climat propice que le PAREN mène désormais la conquête de la région de l’Est.

Donner le message de manière efficace et efficiente

En tout cas, la destinée du parti de Tahirou Barry dans les provinces de la Gnagna, de la Tapoa, de la Kompienga, de la Komandjari, et du Gourma, qui totalisent 5 communes urbaines, 22 communes rurales, 806 villages, se trouve entre les mains de Juste Lankoandé. Cet instituteur à la retraite, qui a su allier dynamisme syndical et activisme politique au cours de sa vie professionnelle. Ancien député et ancien maire de Bogandé, M. Lankoada, celui que l’on dit convoité par les partis politiques, scrute à l’horizon 2015, les mandats cumulés de député-maire. Au-delà, c’est le président du PAREN Tahirou Barry qui, foi de M. Lankoandé, sera conduit à Kosyam en 2015. Et pour qu’il en soit ainsi, ce n’est pas, de l’avis du Chef Lankoandé, compliqué : « il nous suffit de savoir donner le message de manière efficace et efficiente ».

Signalons que le président Tahirou Barry, accompagné de Carlos Toé le porte-parole du PAREN, Albert Bouda le chargé de l’organisation, Antoinette Yaméogo la chargée de la mobilisation féminine, Nicole Tapsoba l’adjointe à la chargée de la mobilisation féminine, a été accueilli à l’entrée de Bogandé par Juste Lankoandé, puis escorté par des cavaliers et des motoristes. Autant dire que le PAREN a fait une entrée triomphale dans la région de l’Est. Après l’Est, le cap sera mis sur la région du Sud-ouest, où le Chef PAREN sera installé à Gaoua.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés