Filature du Sahel (Filsah) : Travailleurs et patronat ont commencé à dialoguer

dimanche 7 décembre 2014 à 22h46min

Sous la direction de Joseph Nébilma Bakouan, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, les travailleurs en grève de la Filature du sahel (Filsah) et les patrons (administration et membre du Conseil d’administration) de cette entreprise se sont rencontrés ce vendredi 05 décembre 2014. Suite à cette rencontre, les différents acteurs ont promis de rétablir le dialogue pour ramener la sérénité au sein de l’entreprise.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Filature du Sahel (Filsah) : Travailleurs et patronat ont commencé à dialoguer

La Filature du Sahel (Filsah) tente de sortir des manifestations qui paralysent ses activités depuis quelques jours. Sur invitation du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Joseph Nébilma Bakouan, travailleurs et patrons se sont retrouvés pour chercher les voies et moyens nécessaires afin de ramener la sérénité dans la boite. Côte à côte, les travailleurs, menés par Bakary Millogo de la CGTB Hauts-Bassins et le patronat, mené par Abdoulaye Nabolé, le Directeur général de la Filsah se sont dit les « vérités » devant le gouverneur, le Haut-commissaire du Houet et le directeur régional du Travail.

Denis Bamogo, le délégué du personnel de la Filsah, le prix du retour de la sérénité est le respect par la direction de la législation du travail, la catégorisation de tous les travailleurs de la Filsah, la réintégration des travailleurs licenciés abusivement et contre l’avis défavorable du ministère du travail. En appui, Bakary Millogo a demandé le droit des travailleurs à adhérer dans les syndicats, le traitement avec respect des problèmes des travailleurs… Prenant la parole, Abdoulaye Nabolé, le directeur général de la Filsah a pour sa part regretté le manque de dialogue et les préjugés dont il serait victime. Pour lui, la Filsah est un bien commun qui doit exister pour tout le monde. Se disant incompris par ses collaborateurs, il a posé le problème de l’implantation et du développement de sa société.

En tant que chef d’entreprise, sa priorité serait de travailler à faire de la Filsah une société suffisamment bien implantée pour ne pas disparaître du jour au lendemain. Et pour cela, il a fait savoir que tous les revenus de la boite ne doivent pas être absorbés par le traitement salarial. Conformément au souhait du gouverneur, les deux parties ont promis de se retrouver dans un « cadre approprié » pour discuter.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 décembre 2014 à 09:21, par Thomas d Aquin
    En réponse à : Filature du Sahel (Filsah) : Travailleurs et patronat ont commencé à dialoguer

    ENCORE CHEZ NOUS A BOBO

    LE JOUR QUE NOUS ALLONS COMPRENDRE QU’UNE ENTREPRISE, C’EST DU PROFIT MAIS AUSSI DE L EMPLOI POUR NOMBRE DE JEUNES ET QUE CELA PARTICIPE DE LA STABILITE POLIQUE ET ECONOMIQUE D UNE VILLE (surtout dans le cas de Bobo), NOUS SERONS AU PARADIS ;
    SANS SOUS ESTIMER LES PLAINTES DES TRAVAILLEURS ET A LIRE LES DEBATS IL FAUT FAIRE LA PART DES CHOSES ENTRE CEUX QUI AU NOM DU DROIT DU TRAVAIL ET DE LA TRANSITION VEULENT CONDUIRE TOUT LE MONDE DANS LA DESOLATION ET CEUX QUI PENSENT QUE TRAVAILLER C EST ETRE DISCIPLINER ET GAGNER HONNETEMENT SA VIE SANS SE COMPARER AU PATRON ;
    DE GRACE SAUVER FILSA ET SON DIRECTEUR CAR J AI UNE IMPRESSSION D UN PATRON QUI VEUT DE LA DISCIPLINE DANS SA BOITE ;
    COMMENT VOULEZ DEVELOPPER UNE ENTREPRISE DANS L INDISCIPLINE ?
    MES CHERS FRERES S IL VOUS PLAIT, IL Y A DU MONDE QUI MANGE ET VIT DE LA FILSA. ALORS ARRETER DE POUSSER L ENTREPRISE REJOINDRE LA SAVANA, IVOLCY (SIFA), RAN, ETC ;
    TROP D USINES ONT QUITTEES BOBO ET CELA A UN IMPACT DIRECTE SUR LA VIE DE TOUS. (ON LE SAIT TOUS)

    AVANT DE MANISFESTER CHERCHEZ LE DIALOGUE JE SUIS SUR QUE VOUS ALLEZ VOUS ENTENDRE CAR MALGRE TOUS VOTRE PATRON SEMBLE AIMER BOBO, LES BOBOLAIS ET LE BURKINA FASO ;

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:49, par Jeanine Debo
    En réponse à : Filature du Sahel (Filsah) : Travailleurs et patronat ont commencé à dialoguer

    Si jamais les travailleurs continuent comme ca ; il n’ yaura plus de patrons dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 10:58, par filipo
    En réponse à : Filature du Sahel (Filsah) : Travailleurs et patronat ont commencé à dialoguer

    les ouvriers au pouvoirs les patrons ventrus dans les champs !
    vive le proletaria la patrie et la mort ....

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 11:49, par geve greve
    En réponse à : Filature du Sahel (Filsah) : Travailleurs et patronat ont commencé à dialoguer

    grevons partout fermons toutes les usines !
    la revolution est là et rien ne sera comme avant

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2014 à 13:23, par franck
    En réponse à : Nous sommes au sommet des info

    Suivez. Dans une entreprise, les revendications se font sur des bases définies et conscientes surtout l’orsque La CGTB est impliquée. Dans l’histoire des entreprises, et meme dans les pays europeens, l’acquisition des meilleurs condition de vie tes travailleurs a toujours été une quette permanente souvent violente. Le patronat, au mepris des efforts laborieux de ses braves travailleurs oublie parfois que son salut vient d’eux. Les travailleurs de filsat ont une idée concernant la santé financière de l’entreprise, ils ne demandent qu’a etre traités conséquemment. lis ne demandent pas l"impossible.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés