Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

vendredi 5 décembre 2014 à 02h11min

C’est un fait pour le moins insolite. Pour soutenir leurs maris en grève, les femmes des ouvriers de la Filature du sahel (FILSAH) ont regagné le site de cette entreprise ce jeudi 04 décembre 2014. Pour les dames, l’heure est venue de soutenir les maris en lutte depuis des années pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

Partis pour rester à la Filature du sahel (Filsah) autant de temps qu’il le faudra, les travailleurs de la Filature du sahel ont été rejoints par leurs épouses. Ayant attendu en vain les messieurs tout au long de la nuit du 03 décembre 2014, ces femmes ont rallié l’usine. Selon le délégué du personnel Dénis Bamogo, les femmes ont apporté de quoi à leurs maris pour se nourrir afin de pouvoir continuer la lutte.

Parmi les travailleurs, la gente féminine s’est également montrée solidaire. Invitées à regagner leurs domiciles autour de 19 heures pour ne laisser que les hommes (ils ont veillé à l’usine avec des équipes de surveillance), les « ouvrières » de la Filsah sont revenues tard dans la nuit avec de la nourriture. La solidarité naissante a poussé les femmes de la Filsah à se solidariser avec les épouses de leurs collègues pour mettre en place une cuisine populaire. Ainsi, dans la journée de ce jeudi 04 décembre, la rue d’en face de la Filsah a été transformée en restaurant public, à ciel ouvert. Ce restaurant est Implanté à une centaine de mètres de la porte principale de la société.

Ça bouge lentement mais ça bouge cas même

En plus des femmes, l’autre grande nouveauté à la Filsah est sans conteste les banderoles de la Confédération générale des travailleurs du Burkina (CGTB). Particulièrement impliquée dans la crise qui secoue la Filsah à cause des licenciements répétitifs des délégués syndicaux affiliés à son syndicat, la CGTB aimerait bien surfer sur ce cas pour appeler le patronat au respect des droits syndicaux.

Selon des confidences recueillies auprès des travailleurs, détenir une carte CGTB pouvait être un motif d’interpellation, de mise-à-pieds voire même de licenciement à la Filsah. Maintenant que la tendance est défavorable au patronat, les ouvriers réclament leur appartenance à la CGTB au grand jour.

Pour ce qui est des négociations, Dénis Bamogo a laissé entendre que les choses évoluent lentement mais surement. Suite à une médiation conduite par le Haut-commissaire de la province du Houet, Nandy Somé, les ouvriers ont pu s’entretenir avec Jonas Bayoulou, le Secrétaire général de la Sofitex et par ailleurs Patron du conseil d’administration (PCA) de la Filsah.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 décembre 2014 à 03:02, par vérité no1
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    Rien ne sera comme avant, les Tanties sont dans la danse maintenant !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 06:57, par VISION 2015
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    COURAGE, nous vous soutenons, il faut un nettoyage de ces DG, Directeurs et ces Chefs de service incapables de gérer nos structures parce que nommés par affinité ou ayant la carte du partie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 08:38
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    Ho seigneur il ne manquait plus que cela. A notre entendement la responsabilité sociale ou du moins sociétale des dirigeants devrait agir depuis le temps que dure cette crise pour apporter des solutions qui s’inscrivent dans la durée et non des palliatifs. Le temps est révolu pour ce type de rapport de force. Le patron perd énormément en prestige et argent et les travailleurs aussi peuvent tout perdre. Trouver de vraies solutions. C’est mieux pour tous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 10:31, par LECONO
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    Il faut savoir raison garder, mes frères et sœurs ! Pour ma part, je prie fort pour que cette usine continue de fonctionner pour le grand bien des travailleurs, lesquels, bien sûr, ne doivent être sacrifiés ! Plusieurs sociétés ici au Burkina, SONT EN CONFLIT AVEC LES LOIS SOCIALES, retenant sur les droits des travailleurs pour compenser ce qu’elles payent aux impôts (très lourds) et même parfois, ce qu’elles déboursent pour soit-disant soutenir certaines actions politiques ( conservation de sa place de monopole, prix des faveurs du régime déchu...).
    En l’espèce, je me demande si "exiger le départ du DG" est la solution, car il s’agit là d’une société, donc d’un système, avec une politique de gestion définie par le Conseil d’administration et mise en exécution par le DG ! Vous pouvez certes en faire "l’agneau du sacrifice", comme certains cadres de la même boîte l’ont été, mais cela ne sera même pas un bon palliatif ! Saisissez les instances habilitées à veiller au respect de la législation sociale : c’est plus indiqué, je pense !!!! Bon courage à vous !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 10:38, par Le Jeune
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    Il faut saisir l’occasion pour dégager les DG zélés qui n’avaient aucun respect pour les ouvriers. Tenez bon les frères, nous sommes de cœur avec vous !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 13:50, par stephane
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    Salut. La filsah est une société privé détenu par des burkinabé dont le dg est aussi actionnaire. Il n’a pas été nommé par Blaise c’est un conseil d’administration qui l a nommé. Cette manière de revendiquer doit être condamné il faut le dialogue au sein de la boîte. Que reprochent ils au dg. Il faut qu’il parte mais pourquoi doit il partir ? C’est le dg qui recrute son personnel et non le contraire sans une société privé .

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 14:17, par Kirikou
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    Eh rectification @Vision2015 notre structure ? désolé c’est une société privée !! PRIVEE !!!!
    Donc si ces ouvriers ne veulent plus travailler ils nont qu’a partir tchée , c’est vous vous demandez travaille c’est vous vous voulez dicter les lois en plus...non mais je rêve !! Woto ya boin ? Si vous en avez marre démissionez moi je cherche travail wala !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 17:11, par @LE DUC@
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    seule la lutte libère !!!
    imaginons donc une structure de cette envergure (FILSAH) sans une structure syndicale de ligne révolutionnaire comme la CGT-B ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 18:58
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    C’est déplorable. Je souhaite de tout coeur une meilleure solution pour le bonheur de tous. Il faut vraiment une compréhension entre les parties. Ce n’est pas facile pour nos entreprises privées qui subissent toutes sortes d’impôt et de charges et ce n’est facile non plus pour ces ouvriers qui recherche une meilleure condition, quoi de plus normale.

    Certes c’est une structure privée mais l’ Etat peut bien faire quelque choses pour faciliter une meilleure prise en charge des ouvriers. Imaginons un instant que la FILSAH venait à fermer ces portes, les droits seront peut être payés et après ? c’est des chomeurs qui viendront s’ajouter à un taux de chômage déjà élévé. Les problèmes retomberont sur l’Etat. On dira qu’il n’y a pas de travail, nous allons encore faire des grèves infinies par ci et par là contre les responsables politiques. Voilà pourquoi je dis que l’Etat doit agir vite et bien.

    En fin, reclamons de meilleure condition, mais attention pour ne pas mettre en difficulté nos entreprises, entrainant d’autres problèmes sociaux. Bonne compréhension à tous !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 19:01
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    Même s’il est vrai que le dg est l actionnaire majoritaire, cela ne peut en aucun cas lui conférer le droit de fouler la loi au pied. Mieux je ne pense pas que c’est en son honneur que son nom soit cité tristement. Toute grande entreprise a aujourd’hui une responsabilité sociale, une image humaine de la société à préserver. Cela fait parti des indicateurs et pas des moindres dont ont tient compte dans les processus d’évaluations ou encore de certification de produits sur certains marchés. Faire des concessions seraient mieux pour toutes les parties.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2014 à 09:09
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    SOFITEX C’est pire. Tanpis pour les orphelins de la SOFITEX( c’-à-d ceux qui n’ont aucun chef de couverture). Dans cette société, on y trouve des Agents de plus de 17 ans de service de niveau supérieur au BEPC et travaillant sur une base de BEPC. POUR ETRE AGENT DE SUIVI OU CONDITIONNEUR QUALITE, y a pas de TEST. IL faut absolument connaître un chef pour qu’il t’intègre dans cette société. DES BACHELIERS RESPONSABLES SYNDICALISTES CGT-B occupant des postes de CHEF DE SERVICE tandis que des INGENIEURS ne peuvent y rêver. A SOFITEX, il n’ ya plus de vrais responsables syndicalistes. LE DRH nomme qui il veut sans que le DG, le SG ne signent et ces derniers disent ignorer depuis plus de 06 mois. Tous ces responsables ne doivent-ils pas démissionner d’eux-mêmes ? ZIDA a du pain sur la planche.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2014 à 12:05, par @blanche-neige
    En réponse à : Manifestation à la Filature du sahel (Filsah) : Les femmes des ouvriers ont rejoint leurs maris

    Pour ceux qui ne savent pas que FILSAH est une entreprise PRIVEE et non public, doivent mieux se renseigner avant de parler et de dire des choses pas assez construites, ou avant de faire des actions non réfléchis. ON ne règle rien par la violence. L’Etat n’a absolument rien avoir en ce qui concerne la FILSAH. Pour régler ces problèmes la il faut opter pour des réunions ou des discussions c’est ce qui convient le mieux. Et pour grever il faut d’abord demander l’autorisation à la société. De cette façon la, ces manifestants la peuvent très bien se faire arrêter. Donc Pourquoi le DG doit partir ? Laisser le tranquille !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés