Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

vendredi 5 décembre 2014 à 02h11min

C’est par un communiqué de son directeur intérimaire, Gambetta Aboubacar Nacro, que la a Société Nationale Burkinabè d’Hydrocarbures (SONABHY) a confirmé ce mercredi la pénurie de gaz qui prévaut dans la capitale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

Ces derniers temps, le gaz butane est devenu une denrée rare sur le marché à Ouagadougou. Rien que ce mercredi un citoyen me confiait qu’il venait de parcourir la ville de part en part sans avoir gain de cause. Partout, dans les stations ou les alimentations où il s’est rendu, c’est le même refrain qui lui a été servi : « pas de gaz ». Sa femme a dû encore se rabattre, comme c’est souvent le cas en pareilles circonstances, sur le charbon de bois pour assurer la cuisine familiale. Et un autre de confirmer : « cela fait presqu’une semaine que je n’arrive pas à recharger ma bonbonne ». Il ajoute, interrogatif : « Y-a-t-il un problème de gaz à la SONABHY ? ». Il n’était certainement pas le seul à se poser la question à Ouagadougou, sans avoir de réponse. La réponse est disponible depuis ce mercredi soir. En effet, dans un communiqué diffusé ce 3 décembre, la nationale des hydrocarbures reconnaît la pénurie et assure que les dispositions sont en train d’être prises pour que le produit soit disponible d’ici une semaine.

Faut-il craindre une autre pénurie ?

En attendant, l’on ne peut faire que des observations et se poser des questions. Cette pénurie intervient à peine un mois après l’insurrection populaire qui a mis fin au régime du président Blaise Compaoré, et à peine une dizaine de jours après le limogeage de l’ex-directeur général de la SONABHY, Boukary Jean-Baptiste de la Salle Béréhoundougou par le Lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida. Et l’on se disait à l’annonce du décret de limogeage que cela visait aussi, au-delà des autres considérations évoquées ici et là, à prévenir les pénuries de gaz, devenues récurrentes dans le pays. Apparemment, cela n’a pas suffi à éviter la situation actuelle. Une question que l’on doit se poser : faut-il s’attendre à une autre pénurie au niveau de la Société Nationale d’Electricité du Burkina (SONABEL) qui s’approvisionne auprès de la SONABHY ? Si cela devrait être le cas, ce sera inévitablement des coupures de courant, la majeure partie de la production électrique du pays étant thermique. Enfin, touchons du bois et espérons tout simplement que les choses entreront dans l’ordre dans les jours à venir. Du reste, l’on ne devrait pas normalement craindre le pire avec les autorités qui semblent avoir pris toute la mesure du caractère éminemment stratégique de la question de l’énergie, et avec surtout la baisse sur le marché international des produits pétroliers. Restent maintenant à savoir si le pays à l’heure actuelle dispose des capitaux nécessaires pour profiter de la situation et renflouer ses dispositifs de stockage ?

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 décembre 2014 à 21:25, par Nekobi
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Wo ! C,est nouveau deh ! Une societe d,etat au burkinabe qui reconnait ses fautes ? Ca c,est du changement !!

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2014 à 22:16, par le burkinabé
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Lorsque Monsieur Paul Marie Compaore était le DG de la Sonabhy, il avail réussi á resource le problème des penirue de Gaz en une année. Qu’on parte le tirer de sa retraite doré pour qu’il revienne pr une année de transition également. Meme a la retraite, il doit jouer sa partition.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 07:35, par kourikouri
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Que LA SONABHY NOUS BAISSE LES PRIX DE CES PRODUITS CAR MEME SUR LE MARCHE INTERNATIONAL CES COUTS SONT EN BAISSE. AUX AUTORITES DE LA TRANSITION NOUS SOMMES A L’ECOUTE

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 08:19, par Tenga
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Je pense que les gens doivent se mettre au sérieux et travailler comme de vrai burkinabé !
    Au travail la SONAHBY.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 08:47, par yes
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Pour ma part, je pense qu’il serait intéressant de confirmer M.Nacro,le Dg par interim afin qu’il donne un nouvel elan,à la Sonabhy,car la boite n’a pas uniquement un probleme de penurie de gaz mais un probleme de management du personnel.

    Dabord,vous trouverez des directeurs à leurs postes,depuis 10ans qui n’ont aucun sens du management et n’ont aucun objectif de resultat si ce n’est que la mauvaise gestion.
    Aussi,vous trouverez également les supers agents de la Sonabhy,qui,par leurs connexions,ne veulent meme pas bosser,sans parler des chefs nommés par complaisance,qui ne savent meme pas ce quil viennent faire à la sonabhy.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 09:11, par JOHNNESS
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Le gros souci de la SONABHY est du à l’importante dette due par la SONABEL (qui s’y approvisionne en mazout et DDO pour les groupes électrogènes). Le dilemme se pose ici : Faut’il que SONABHY coupe le robinet à la SONABEL pour impayés (avec pour conséquences la baisse drastique de fourniture en électricité avec conséquences graves sur l’économie) ou continuer à fournir la SONABEL (dont la facture impayée augmentera et mettre la santé financière de la SONABHY en péril). La question reste posée et il y a lieu que ce problème soit réglé diligemment par la Transition, car la SONABHY ne paye par les hyfrocarbures à créfit sur le marché international.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 09:40, par DESI
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    D’abord, je tiens a préciser que cette pénurie n’a pas commencé il y’a un mois. Il faut dire que depuis 2 ans pratiquement il y’a une pénurie permanente avec des pics à certaines période de l’année. C’est incompréhensible d’autant plus que les autres compagnie tel que le gaz total et oryx ne connaissent pas cette situation. Nous les consommateurs on est fatigué de nous balader dans toute la ville avec nos bouteilles de gaz. Quel est le problème au juste ? Si c’est parce que les taxis utilisent le gaz comme carburants et bien, qu’on les arrête. On n’en a marre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 11:42, par Daniel
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Bonjour,

    Le problème du gaz est récurrent au Faso. Je suis désolé mais, en dehors de la pénurie, il y a le problème des bouteilles de gaz qui sont la propriété de sociétés qui y investissent : TOTAL SODIGAZ et ORYX, etc. Si j’ai oublié excusez mais compléter. Dans un pays très pauvre comme le Burkina Faso, où le désert avance à grands pas et les autorités disent d’éviter d’utiliser le bois de chauffe, de minimiser la production du charbon de bon (car c’est du bois coupé qui sert à cela) et surtout où aucune politique de promotion réelle du gaz n’est faite, reconnaissant qu’il y a un sérieux problème. Je propose les bouteilles puissent être interchangeables et que les sociétés se chargent de faire la compensation. Que chaque société accepte alors de prendre les bouteilles des autres car je pense qu’il ne revient pas aux consommateurs de parcourir des kilomètres pour cela. C’est une décision politique qu’il faille avoir le courage de prendre. Autre mesure forte, il faut travailler soit à l’échelle nationale ou régionale à uniformiser les bouteilles en évitant d’inscrire les noms des sociétés sur les bouteilles. Je pense que BURKINA FASO ou UEMOA, ou CEDEAO ou BURKINA FASO / UEMOA ou BURKINA FASO /CEDEAO suffirait largement à mieux prendre aussi en compte les aspects d’intégration. On peut y réfléchir. Je vous fais économies des souffrances que j’endure lorsque je veux charger ma bouteille qu’elle soit de TOTAL ou de SODIGAZ, les 02 que j’ai pour le moment. Ne sachant pas s’il y a d’autres compagnies qui s’occupent du chargement du gaz au Faso, il ne faut qu’on évite, de mettre tous nos oeufs dans les mains de la seule SONABHY.
    Juste une petite contribution à réflexion.

    Bonne chance à nous tous

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 12:08, par Géo Trouvetou
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Pourtant, cette même Afrique regorge aussi de gaz naturel dans son sous-sol. Libérons notre génie créateur en créant nous-même ce dont nous avons besoin pour un vrai développement. Alors ingénieurs africains, prenons enfin nos responsablitités et construisons de notre génie et de nos mains des pipelines pour ravitailler nos populations avec du gas naturel, construisons de nous-mêmes des centrales hydroélectriques le long de nos fleuves et le problème d’ énergie et d’ eau potable est réglé pour de bon, etc.... Nous devons apprendre à croire en nous-même et pas à un autre, pas à une aide étrangère quelconque !!! Mettons-nous enfin au travail pour que le bonheur s’ installe enfin aussi chez nous !

    Vive la Revolution économique et sociale !
    A bas la dépendance coloniale !
    A bas l’ esclavage du continent !

    Nous n’ avons pas d’ autre choix à faire que ceci :
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 12:17, par SY
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE QU’ATTENDEZ-VOUS ? IL FAUT LIMOGER LE DG INTÉRIMAIRE CAR IL NE FAIT PAS SON TRAVAIL. N’EST-CE PAS CE QUI A ARRIVER LE DG DE LA SONABEL ? AVEC UNE DEMIE JOURNÉE DE DÉLESTAGE CE DERNIER A PERDU SON POSTE ET REJETER EN PRISON A LA MACO.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 18:06, par RAOGO
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    A l’intervenant n°10, le PM ne va jamais limoger le DG intérimaire car c’est son ami, et si ça se trouve, il le nommera DG SONABHY dans quelque temps. Le système Compaoré ne fait que continuer. Juste un conseil au PM, la situation actuelle demande que vous ayez un cortège plus discret au lieu de circuler avec les grosses 4X4 de notre parc auto, choisissez des véhicules moins voyants et moins budgétivoires. Je sent que si le peuple le laisse faire il va dépasser son maître d’hier, ça ne m’étonnera pas si demain ce bonhomme fasse tout pour être Président du BF, car le diable sait flatter la vanité des Hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2014 à 13:36, par DIAO CHEICK
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Bonjour , je pense que pour résoudre le problème de pénurie de gaz au Burkina Faso , il faut que l’état accorde l’agrément aux distributeurs du secteur privé qui peuvent investir d’avantage en tenant compte de ceux qui ont une grosse part du marché nationale et qui sont des entreprises local d’avoir leur propre centre de remplissage car si la demande et l’offre du cote de la sonabhy ne se suive plus cela créera forcement en pareille circonstance un problème sur le marche national de ce fait je demande aux nouvelles autorités en particulier le ministre de l’énergie et des mines en la personne du COLONEL BOUBACAR BA de jeter un regard franc sur ce secteur qui comme vous le savez contribue énormément a la lutte contre la désertification avec la réduction de la coupe abusive du bois, intervenant également dans le domaine sanitaire avec l’utilisation du gaz dans les centres de santé et autres . Ainsi nous n’assisterons plus a des pénuries de gaz et la population ne souffrira plus car si le gaz est subventionnes par l’état a ceux prix c’est pour que les consommateurs puissent l’obtenir au prix fixé donc je pense qu’il faut permettre aux distributeur du secteur privé d’avoir leur propre centre de remplissage et pouvoir répondre efficacement a la demande qui est de plus en plus forte.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2015 à 17:27, par Phillipe
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouaga : La SONHABY confirme et se donne une semaine pour mettre fin au calvaire des clients

    Pour ma part les autorité doivent règlementer le secteur. La vente des bouteilles de gaz doit être donnée exclusivement aux distributeurs agréés. tout le monde sait que les petits vendeurs de bouteilles ne peuvent pas importer les bouteilles donc c’est les bouteilles volés qu’ils revendent sur le marché. Et cette pénurie est aussi le fait que ces revendeurs lorsque le gaz arrive au dépôt ce sont eux qui ramassent la grande partie aller stocker, puis ils augmentent à 3000 ou 7000 fcfa pour revendre. si les bouteilles étaient gérés comme les casiers de brakina il n’y aura pas de pénurie

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés