Atelier de planification opérationnelle 2015 du Programme Santé Sexuelle, Droits Humains (PROSAD) : le dernier du genre pour ce Programme de la Coopération allemande au Burkina Faso

mercredi 3 décembre 2014 à 22h05min

Le Programme Santé Sexuelle, Droits Humains (PROSAD) a tenu du 26 au 28 novembre, à l’hôtel des conférences Wendé-Yiiré, son atelier de planification opérationnelle de l’année 2015. L’atelier a regroupé différents partenaires étatiques et de la société civile aussi bien du niveau central que des régions d’intervention du programme, l’Est et le Sud-ouest. Les participants se sont penchés d’abord sur le bilan à mi-parcours des activités 2014 avant de se lancer dans la programmation 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Atelier de planification opérationnelle  2015 du Programme Santé Sexuelle, Droits Humains (PROSAD) : le dernier du genre pour ce Programme de la Coopération allemande au Burkina Faso

Le Conseiller Technique Principal par intérim Alain Somé a rappelé dans son allocution d’ouverture de l’atelier que depuis 2004 le PROSAD accompagne les politiques et stratégies nationales élaborées par l’Etat burkinabé pour améliorer la situation des droits des femmes, des jeunes et des enfants. Il a ainsi contribué entre autres, à une plus grande sensibilité des populations sur les pratiques néfastes en violation des droits humains, notamment ceux des femmes, des jeunes et des enfants ; au renforcement des capacités des organisations partenaires étatiques et de la société civile ; à une amélioration des indicateurs en matière de planification familiale, de scolarisation, de réduction des violences basées sur le genre, etc.

Le Conseiller Technique Principal par intérim a, en outre, rappelé que 2015 est la dernière année de mise en œuvre du programme car conçu pour une durée de 12 ans, depuis 2004, il arrive à son terme en décembre 2015. Il a par conséquent exhorté les participants à tenir compte de cette réalité pour faire une planification dans une logique de consolidation des acquis.

Le PROSAD, conscient que la fin de son action laisse un vide à combler et des acquis à maintenir, prépare déjà son processus de désengagement qui s’achèvera en décembre 2015. Il a prévu à cet effet un atelier de plaidoyer et de partage d’expériences des approches qu’il a développées depuis 2004 avec les partenaires techniques et financiers, dans la deuxième quinzaine du mois de décembre. L’objectif est d’assurer une pérennité dans la mise en œuvre des approches développées dont les évaluations ont montré les effets positifs sur les populations de sa zone d’intervention. Il s’agit pour le programme de transférer son savoir et savoir-faire aux partenaires avant de se retirer définitivement en décembre 2015.

Le Programme Santé sexuelle, Droits humains

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés