Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

mardi 2 décembre 2014 à 23h14min

Le Conseil national de la transition s’est réuni en plénière dans la soirée du 2 décembre pour examiner et adopter le règlement qui va régir son organisation pour les 12 mois à venir. C’est un document de près de 171 articles que les membres passeront au peigne fin. Les débats en plénière sont houleux. Seulement deux articles avaient été adoptés après trois heures de discussions. Une fois l’ensemble du document adopté, il devra être soumis au conseil constitutionnel pour validation. Découvrez les deux articles qui ont fait l’objet de discussion des nouveaux députés à leur hôtel.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

Le document présenté au Conseil pour examen et adoption, a été rédigé par un comité ad hoc comprenant 2 représentants de chaque composante. Le nouveau règlement est inspiré du règlement de l’ancienne Assemblée nationale, mais « en tenant compte de la situation exceptionnelle que nous vivions », nous a confié Joséphine Drabo, qui a été membre du comité ad hoc.
Les débats en plénière, après près de 3 heures, ont permis d’adopter seulement deux articles. C’est donc dire que les débats sont houleux. Ces articles ont trait au nom à donner aux membres du CNT, et de la position que ceux-ci adopteront vis-à-vis de leurs anciennes fonctions (positions de détachement, de mise en disponibilité, de mise à disposition).

Les membres du CNT doivent-il s’appeler conseiller national de la transition ou député de la transition ? Le terme député de la transition a été retenu en attendant bien sûr, la décision du conseil constitutionnel. Mais ce ne fut pas facile, reconnait Bakary Koné un des représentants de la presse privée. « Est-ce qu’un conseiller peut légiférer, voter des lois ? Est-ce que tel que libellé, un conseiller n’est pas seulement un cadre consultatif ? Nous ne sommes pas là pour simplement consulter. Si nous devons légiférer, voter des lois, consentir l’impôt et suivre l’activité du gouvernement, il fallait trouver le terme qui sied et qui est dans la loi fondamentale du Burkina Faso, la constitution. Et ce terme, c’est député, inscrit au titre 5 de la constitution. Nous sommes donc des députés, mais des députés de la transition qui disposons juste de 12 mois pour travailler, proposer des textes de lois aux Burkinabè, qui soit à mesure de les satisfaire, en termes de besoin de liberté, de satisfaction de besoins sociaux ». C’est finalement par vote que les probables futurs députés de la transition ont tranché. Au moins 59 membres du CNT auraient voté pour l’appellation député de la transition. 21 personnes ont été contre et 10 qui se abstenus.

L’autre point qui a occupé les membres du CNT, concernait la question de détachement des fonctionnaires, la suspension des contrats de travail pour ce qui concerne les travailleurs de l’administration privée. Mais Bakary Koné nous a précisé que les professeurs d’université, les médecins spécialisés peuvent continuer à exercer leurs activités à temps plein, à cause de leur nombre limité au Burkina. « Hormis cela, tous les membres du CNT vont procéder à un détachement, ce qui est prévu par les textes de loi », a-t-il ajouté.

A l’heure où nous quittions l’hôtel du député, aux environs de 19h, les membres du Conseil national de transition, après une pause regagnaient la salle pour continuer les travaux.
« Cette histoire-là n’est pas simple dèh », nous a lancé un membre représentant les acteurs culturels. Sans doute. Mais pour Bakary Koné « le peuple a le regard sur nous », raison de cravacher vite et bien.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 décembre 2014 à 23:59, par citoyen
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    « Cette histoire-là n’est pas simple dèh »tu penses que quoi ? quand vous battiez pour aller c’était pour dormir labas ou quoi, en plus vous ne serez pas payés(des indemnités suffisent)

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 02:26, par usa
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    C’est ca la democratie !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 05:12
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    il faut que tout ceux qui viennent pour la transition comprennent une chose ils ne sont pas venus pour se sucrer sinon ça sera déshabiller saint Pierre pour habiller saint Paul.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 06:36, par YIRMOAGA
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Ils auraient dû se nommer "DÉLÉGUÉS DU PEUPLE". C’est une mission du peuple pour un temps donné.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 07:20, par A.Kabor
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Du courage à vous.Si vous êtes désignés pour cela,c’est parce que vous êtes capables de faire honnetement les ce que le peuple vous demande.Attachez vos ceintures car ce n’est pas chose facile.Montrez que vous êtes des vraix fils et filles de ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 07:59, par jean
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    "cette histoire là n’est pas simple dèh" comprenez vous même . des gens députés de la transition qui s’expriment ainsi qui doivent voter des lois . pauvre de nous. Que dieu nous aide et nous guide comme il l’a toujours fait .

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 08:00, par Brotteaux des Illettes
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    10 se abstenus. Qui sont ces 10 qui se sont abstenus ? Ce sont ces positions équilibristes teintées de relents alimentaires qui ont amenés le pays à cette situation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 08:00, par la Paix
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Les membres du conseils de transition doivent continuer leur fonction anterieure car pour 12 mois il n y a besoin de detachement.Des frais de cession raisonnables doivent etre distribues aux conseillers durant leurs rencontres.J,ai l,impression que le conseil de transition veut devenir une mine d,or comme ceux que le peuple a chasse.Les hommes oublient trop vite...........

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 08:01, par TIONON BI
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Arreter de vous abstenir car vous etes là pour decider. Voter est une obligation pour vous

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 08:17, par Ouédraog Wendinmi
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Soyons sérieux. C’est la charte qui s’applique par rapport aux aspects de la Constitution qui ne le peuvent pas à titre transitoire. les membres d’un conseil ne peuvent en aucun cas porter le titre de député. Les modes d’élection des deux types de législateurs ne sont ni les mêmes, ni n’obéissent aux mêmes exigences.
    Si la transition veut que ce soit un Conseiller qui légifère, n’ayons pas honte d’en porter le titre. Dans 12 mois beaucoup de conseillers qui y auront pris goût à travers cette transition y reviendront grâce au suffrage universel, et pourront alors porter le titre combien envié de député.
    Nous sommes des conseillers qui ont mission de suppléer à l’absence momentanée d’une assemblée nationale. Toute autre appelation renforcera le sentiment que c’est des postes que nous avons lutter pour avoir et non une mission que nous sommes venus accomplir.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 08:21, par nina
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Pas besoin de detachement la periode de transition ne durera 12 mois.
    Des indemnites raisonnables doivent etre donnees lors des cessions.J,ai peur que le si CNTse laisser guider par l,argent il ne subisse le meme sort que l,ex assemblee.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 08:45, par bougoum
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Sachez que le coridor que vous avez emprunter est très étroit, c’est un chemin à problème donc le monde burkinabè vou observe !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 09:23, par YIBE
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    « Cette histoire-là n’est pas simple dèh ».Mais à quoi tu pensais ? Plus rien ne sera comme avant. On y va plus pour dormir ; les paresseux n’ont pas leur place dans le CNT. Si tu ne peux pas il faut démissionner, car ce n’est que le début.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 09:36, par sasso
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    nous peuple voulons un travail benevole. seulement des indemnites de session n excedant pas 30 000 par jour. si tu es prof, tu as ton salaire mensuel normal avec indemnite de session. tu es chomeur tu te contentera des indemnites de session. la reduction du train de vie de l etat commencera par la. si nous voulons la revolution que l on aille jusqu au bout. que tous les autres ministres DG emboite le pas. monsieur Sy on compte sur vous. epatez nous avec votre sobriete

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 09:44, par sidnooma
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    1. Les membres d’un conseil sont des CONSEILLERS. point question de s’arroger le titre de député pour un simple prestige ! Que ceux qui veulent être député désistent pour attendre les élections législatives prochaines. J’ose croire que le Conseil Constitutionnel saura raison garder.
    2. Ce sont les discriminations qui créent les frustrations. S’il n’est pas possible de cumuler ses fonctions et tâches professionnelles à celles de CONSEILLER de la transition, qu’ils ait une rupture de contrat que le conseiller soit du public ou du privé. il ne serait pas judicieux que les uns (privé) rompent leur contrat de travail que certains du public soit mis à disposition avec un salaire de base servi et que d’autres, professeurs d’université soient-ils cumulent les deux fonctions avec bien entendu un salaire de fonctionnaire plein et des émoluments de conseiller. Le sacrifice doit être consenti oubien ils rénoncent tout simplement à l’appel de la Nation pour se consacrer à leur tâches professionnelles. un CONSEILLER de Transition = un CONSEILLER de transition.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 09:55, par SAWCITY BIIGA
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Les membres du CNT doivent avoir en tête qu’ils ont été désignés pour voter des lois pour le peuple victorieux et non aller dormir pour se réveiller pour les perdiems. Ils doivent impérativement savoir que désormais " ne rentrent au CNT que des intellectuels intelligents et laborieux et engagés".

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 09:58, par SAWCITY BIIGA
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Les membres du CNT doivent avoir en tête qu’ils ont été désignés pour voter des lois pour le peuple victorieux et non aller dormir pour se réveiller pour les perdiems. Ils doivent impérativement savoir que désormais " ne rentrent au CNT que des intellectuels intelligents et laborieux et engagés".

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 10:01, par Boin-ZemOuinde Ouedraogo
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Il faut les appeler simplement soit les Représentants Désignés de la Revolution(RDR) ou bien revenir sur le terme les Représentants de la revolution démocratique et popualire(RDP)

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 10:15, par poogneeré
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Il eut fallu poser les conditions d’appartenance à ce CNT (niveau d’étude minimum, âge minima et maxima, expérience dans la vie associative ou du parti, etc). Ceci pour permettre d’avancer rapidement dans les travaux étant donné que le CNT ne dispose pas de beaucoup de temps.
    Je milite pour la participation des jeunes car, pour être efficace, le CNT se devait d’avoir toutes les couches sociales, toutes les tranches d’âge. Mais quand je vois ma fille de 22 ans aux côtés de son grand père de 75 ans... je doute de l’efficacité de la contribution d’un certain nombre de membres de ce CNT à moins que ça ne soit pour grossir le nombre. Auquel cas, nous retombons sur le cas des députés "dormeurs" aux sessions de l’A.N.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 10:30, par jbono OUEDRAOGO
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement.Par Jbono OUEDRAOGO

    Selon notre loi fondamentale, le député est celui qui a été élu au suffrage universel direct.Les conseillés de la transition ayant été coptés, alors, qu’ils s’en tiennent à leur statut de conseillés.D’ailleurs, dans certains pays comme la Suisse, c’est le terme conseillés qui est retenu mais, ils jouent exactement le même rôle que des députés.Donc, chers conseillers, jouez balle à terre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 10:43, par le juste
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    moi je pense que le titre de député de la transition ne sied pas ici. il s’agit bien d’un conseil national de transition même si ses prérogative sont étendues. donc pour moi les membres sont bel et bien des conseillers !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 11:03, par Uncitoyen
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Une journée pour adopter deux articles et combien de jours mettront ils pour adopter les 171 articles ?
    171 articles pour un règlement intérieur je pense que c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 11:10
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Comprenons quelque chose, vous risque d’oublier votre mission et votre échéance qui n’est que 12 mois, allez vite à l’essentiel que de discuter sur des termes moins importants, même si on vous appelle en terme simple "Représentant" au conseil national de transition , ça marche.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 11:20, par TINO
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Du courage a nos chers CONSEILLERS car, comme le reconnaissent certains," l’affaire là n’est pas facile dèh".J’ai bien écit "Conseillers" parce qu’à mon humble avis, on ne peut accepter que l’organe s’appelle CONSEIL national de la transition et ne pas vouloir que ceux qui y siège soient appelés "CONSEILLERS". vous comprendrez que je partage pas l’avis de monsieur Koné qui pense que l’appelation conseiller ici les limiterait à un rôle consultatif.Avec ce raisonnement, il aurait fallu plus tôt refuser l’appelation même du CNT.
    Néanmoins, je pense au finish que c’est vraiment regretable de passer autant de temps pour une affaire d’appelation car on a vraiment beaucoup à faire en peu de temps. En tout état de cause, c’est le fond (en l’ocurrence les prérogatives des membres du CNT) qui compte.Vive le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 11:24, par Thunder
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    C’est pas facile. Ces gens ne doivent pas s’appeler députés hein ! Un conseiller peut bien voter si on le met dans ces prérogatives. Un député est forcement élu, alors que beaucoup d’entre eux sont désignés.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 11:28, par hannibal
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Monsieur le journaliste,

    Pour votre compte rendu vous n’avez pas choisi la meilleure source. En journalisme, la source est la base du métier. Je ne vous apprends rien ! Votre interlocuteur Bakary Koné n’est pas de la presse privée. C’est un élève-fonctionnaire à l’ISTIC. Il était avant son ’admission’ au concours Niveau 3, à la Rédaction de Radio Burkina en tant qu’agent public du ministère de la Communication. Comment s’est-il retrouvé au CNT comme représentant de la presse privée ? Il y a tellement de bons journalistes du privé au Burkina qui peuvent valablement jouer un rôle positif au CNT. Ils doivent réclamer cette place indûment occuper par le sieur Bakary Koné dont le mandat au CNT doit être invalidé. Le Burkina a changé depuis le 30 octobre 2014 et l’on ne devrait plus faire la part belle à la magouille, au faux et à la malhonnêteté. Sinon les martyrs à qui nous avons rendu hommage hier seulement verront leur sacrifice totalement dévoyer. Monsieur le journaliste du Faso.net vous avez un sujet d’investigation sur une personne qui ne mérite pas de parler au nom d’une corporation. Que Dieu bénisse le Burkina !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 11:35, par Zombra
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Moi je trouve que le terme DEPUTE ne sied pas du tout. la toute première condition pour être député, c’est d’être ELU. cette condition n’est pas remplie. Ce sont plutôt des CONSEILLERS avec quelques attributions de DEPUTES compte tenue des raisons que tout le monde sais.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 11:49, par YZ
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Ce sont des sénateurs !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 11:53, par YIRMOAGA
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Regrettable, mais entre le civil et le militaire c’est la nuit et le jour. Pour un simple sujet, chacun veut démontrer qu’il a un niveau Universitaire ou que sais-je ? Député où ça ? Délégué ou Conseiller et on passe ? S’ils veulent, qu’ils ne fassent rien ou n’adoptent rien, l’essentiel est qu’on arrive en 2015 avec des élections.Quand il sera question de fixer leur rénumération ou indemnité, ils prendront un mois pour justifier le comment comment de leur prise en charge ? Un règlement intérieur avec 171 articles pour 11 mois qui restent ?Trop c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 12:17, par veine amer
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    eeeh ! y a trop de connaisseurs ! laissons les travailler , les grands juriste et intellectuels des temps modernes. pardonnez ! y a quoi ? il a été clairement dit que le conseil constitutionnel validera leur travail . ’’ La révolution n signifie pas l’anarchie ’’ , bien au contraire , elle signifie ’’mettre les personnes qu’il faut aux places qu’elles méritent’’ . Même ceux qui font de grandes démonstrations , s’ils y vont ce n’est pas évident !
    Laissons les travailler et attendons la procédure prévue par la charte et la constitution .

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 12:28, par sol
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    vous commencer déjà a saliver. députés pour quoi ? pour prétendre aux mêmes traitement que ceux qui sont parti ? soyer claire sinon peut importe comment on vous appelle l’essentiel est d’être utile. A ma connaissance un conseiller municipal participe aux délibérations du conseil municipal et par conséquent à la qualité pour voter.vous pensez qu’en vous appelant conseiller vous n’aurez pas vos émoluments ? c’est ça ? sachez que d’ici 2015 vous serez jugé et l’on verra ce que vous laisserez comme acquis aux vrais députés qui seront élus

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 12:49, par sida
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Le Conseil National de Transition ne peut reunir que des Conseillers.Vouloir faire des conseillers CAMELEONS qui se muent en deputes de la transition c,est le debut d,un enlisement donc de l,echec avant meme d,avoir commence.Le CNT doit de suite s,attaquer aux grandes questions du pays au lieu de perdre du temps pour des futilites de reglement interieur et de titres.Nos conseillers sont t ils conscient de leur mission,j,en doute.Attendons de voir.J,espere qu,ils vont arreter ce cinema.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 12:58
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Le nom importe peu ! Ils peuvent s’appeler "Conseiller" ou "délégué " et bien légiférer car la charte leur donne ce droit de voter des lois. On comprend que les gens veulent des titres ronflants avec l’écharpe d’élu ! Non attendez 2015 ! Quand à leur rémunération, on peut bien les mettre dans les conditions pour travailler car nous sommes dans période critique et cruciale où on leur demandera de creuser la tête et de sortir des textes qui permettent à notre pays d’avancer dans la bonne gouvernance !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 13:42, par L’intègre
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Vous n’êtes pas des députés, vous êtes des conseillés de la transition.
    Nous on a pas perdu des parents appelés martyrs pour que vous partiez faire toute une soirée pour un simple choix de nom ok. làbà c’est pas pour faire le boucan ok. Celui qui ne peux pas, il n’est pas encore trop tard de démissionner car pas de salaire. juste une aide donc pas besoin que vous mettez fin à vos contrats.Plus rien ne sera comme avant. Si jamais le peuple remarque que vous aurez un niveau de vie très élevé au CNT attendez vous à sa dissolution.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 13:50, par jonas
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    on a eu affair dèh,paul ou pierre l’essentiel travaillé pour l peuple cè tout !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 14:12, par alerte226
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Le CNT peut être rebaptisé Assemblée Nationale de Transition (ANT) pour mettre fin aux discussions inutiles. Il est spécifié dans la charte que c’est l’organe législatif de la transition. C’est dire que ces membres voteront des lois.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 14:18, par ¨Patriote
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Je pense que la charte aurait pu prévoir des réponses appropriées à toutes ces question.
    De mon humble avis, un député est un élu du peuple or dans le cas d’espèce le problème se pose autrement. Nous avons fait un amalgame dès le départ. En effet le CNT devrait être le nom du régime en place et qui n’aurait rien à voir avec la structure devant jouer le rôle de l’assemblée nationale.
    Du moment où ils ont été désignés par les différentes composantes de la nation, ils reçoivent là une délégation de pouvoir émanant bien évidemment du peuple.
    Au regard de ce qui précède, je propose l’appelation : Délégué du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 14:50, par eliane
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    C est vraiment regrettable l’histoire du sénat nous rattrape c est purement et simplement un sénat bis. Pas question d’appeler qui que ce soit député ,logiquement ce sont des conseillers de la transition un point un trait ,autre appellation serait de l’usurpation de titre ou de fonction, n’oubliez pas que vous êtes réunis la bas pour défendre une cause celle de notre revolution bande de petits bourgeois

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 15:07, par Le Jeune
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    suis d’accord que le travail soit bénévole. Pas de véhicule de fonctions, pas de salaire. Seulement une indemnités aux taux nationaux (15 000 à 25 000 maxi) par jour lors des sessions.
    Ceux qui peuvent pas démissionnent !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 15:54, par Kertchi
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Voilà, on vous aurait prévenu, On est au CNT parce qu’on veut apporter une pierre à l’édification de notre démocratie, en participant à l’élaboration des textes, etc. Chers MEMBRES, faites la différence à l’ex AN. Vous êtes là pour travailler et non pour dormir. ça ne sera pas facile, on le sait aussi. Vous n’avez que 12 mois et pas plus alors vous êtes prévu dééh. On a pas le temps à perdre. On ne vous donnera pas de Lenga, donc vous avez intéret à faire vite et bien, vous avez 171 articles à passer r au peigne fin et pour 2 points vous faites 3 heures aouah, on vous suit,
    Et puis, pour 12 mois vous parlez de détachements, et autres ? vous aussi, quand même ? je vous dis vous n’aurez pas de LENGA,, demandez à l’autre, s’il a eu son LENGA. Donc attention à vous. A BON ENTENDEUR- SALUT

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 16:42, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    - Mr CHÉRIF SY, j’ai beaucoup d’admiration pour vous ! Mais ne laissez pas n’importe quel quidam se permettre de rédiger une loi. Faites faire le travail par ceux qui savent le faire car il y en a dans le CNT, tout comme il y a aussi plein de quidams et de fieffés populistes au sein du CNT !

    - Comme me le disait un jour à Dédougou, Feu FRÉDÉRIC KIEMDÉ, Conseiller jurique de Thomas SANKARA, mort avec lui le 15 octobre 1987, je cite : ’’Le populisme est la forme concentrée de l’opportunisme’’. Or mon cher SY, tu as tout ce comglomérat dans ton CNT !!!! Il va falloir les contrôler !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 16:45, par Antoine
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Le problème n’est pas votre appellation ; c’est le contenu et la valeur que l’on donne à votre mission ; pourvu que cela soit reconnu comme tel par le conseil constitutionnel. Si c’est pour bénéficier des mêmes émoluments que les députés dépités, détrompez-vous ; celui qui n’est pas satisfait de ses indemnités peut rejoindre son poste de travail.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 16:57, par SIDZABDA
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    A quel titre ces gens là se réclame député. Qui t’a voté pour que tu dises que tu es député ? A partir de cette session, on a su qui est qui et quelles ambitions animent ces 51 votants. On vous tient à l’oeil les assoiffés animés de mauvaise intention et de grande voracité.
    On doit les appeler ’’membres du CNT’’ et c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 17:25
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    3 mots pour les membres du CNT :

    On vous regarde !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 17:32, par Levi
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Député, Conseiller ou membre du CNT,ils ont été désignés et cela est comme une élection. Ils représentent le peuple, tout le peuple et ils doivent être à l’aise pour travailler. De toute façon, rien ne nous surprend parceque si on accepte que des choux , des carottes et des chèvres cohabitent. On risque de vivre les premières législatures de la IV ème république avec des députés analphabètes qui dorment lors des plénières. Et puis, c’est quoi cette histoire de faire travailler ces gens là tard dans la nuit. On vous suit de près. Si vous n’êtes pas clairs, le peuple vous chassera. Ehiiiiiiii !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 17:39, par Le Patriote
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Et voilà déjà 2articles qui ont perdre du temps à des soit disant"député ou conseiller" peut importe ; vous êtes là-bas pour travailler et non chercher des Statuts !
    Ce qui est important, à mes yeux ce sont le profils de certains membres tant décrié et dont personne ne semble prendre au sérieux ! C’est grave d’autant plus que c’est à partir de leur réflexion que l’on bâtira un BURKINA nouveau ! Zida, faites faire une enquête de moralité SVP !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 17:40, par Nostra
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Conseillers, Sénateurs, Députés ou que sais-je encore, que vous nous laissez tranquille vous et vos grands grands français. C’est pas comment on veut vous appeler qui nous intéresse, c’est la qualité du travail à abattre qui nous compte. Un conseiller ne légifère pas ou n’importe de quoi. Qui vous a mis labas. Arrêter de nous faire chier et travaillez car vous n’avez plus que 11 mois. Peu importe la beauté de l’âne, pourvu qu’il tire le chariot. Faites nous du bon travail et le titre viendra après. On vous accordera le titre que chacun veut. Disponibilité pour faire quoi en 12 mois. Vous allez travaillé chaque matin et soir ou quoi. Arrêtez vos mesquineries avant qu’on aille vous enfermez dans cet hôtel. Et en plus on vous a à l’œil pour la question perdiem. Que chacun oublie les salaires car c’était ça la véritable cause de bagarre dans les choix. C’est un sacrifice qui n’est pas plus que ceux qui y ont perdu leur vie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 17:42
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Ils y’a des gens qui savent qu’il a fallut ce CNT qui d’ailleurs ne rime rien pour pouvoir se faire appelé députe. Ce CNT n’a aucune légitimité moi Burkinabé résident à Logobou je ne voit pas en quoi ce CNT me représente.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 17:46, par Gjau
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Rien ne sert de se tirailler trois heures durant pour se faire appeler député. Ici nous sommes dans un contexte de transition qui est le CNT.La charte donne les pleins pouvoirs aux membres de légiférer pourquoi donc se gêner de se faire appeler conseiller. La notion de député tire sa référence par un vote législatif du peuple par conséquent elle ne saurait s’ appliquer à des transitaires d’un après 30 et 31 octobre. Pourvu que la mission qui est attendue des membres du CNT soit bien accomplie dans le temps imparti.Vite au travail car vous avez tout juste un an et les révolutionnaires vous tiennent à l’œil.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 19:13, par Gaël
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    On vous voit venir gros comme un train. C’est pour après dire comme nous avions été des députés nous avions droit aux honneurs dus aux députés de la nation. Si on veut, qu’on vous appelle des Gardiens du CNT ou des Surveillants du CNT ou des Conseillers (mais pas Députés) à partir du moment où la charte a défini vos fonctions, le nom importe peu. Il faut croire que la majorité n’a pas compris la raison de leur présence en ces lieux.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2014 à 21:45
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Membres du CNT =Conseillers !...Un point un trait ! comprenez que nombreux sont ceux qui y sont pour leur propre intérêts et non pour ceux du peuple !Hey !! à ceux qui sont allé décorer la galerie ! Je propose que pour une structure comme l’AN ,CNT .....qui doit voter des lois en dehors des représentants de la chefferie coutumière ,des religieux de la société civil , que ceux des parties politiques aient un niveau du baccalauréat au moins sinon ils n’auront rien à nous apporter ! et gars aux falsificateurs de diplômes...

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2014 à 08:45, par Le Debf
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Les membres du CNT - Conseil National de Transition sont des Conseillers. Ce n’est pas parce qu’on est conseiller qu’on ne peut pas voter des lois. En 1957, l’Assemblée Territoriale était composée de conseillers territoriaux qui votaient des lois et consentaient l’impôt sur le territoire de Haute-Volta. A une autre échelle, les conseillers municipaux font la même chose pour les communes qu’ils administrent.
    A situation exceptionnelle, appellation exceptionnelle, messieurs les Conseillers !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2014 à 23:26, par Le voltaïque
    En réponse à : Conseil national de la transition : Débats houleux autour de l’adoption du règlement

    Je suis désolé Mr Bakary Koné n’est pas de la presse privée. Il est bel et bien de la RTB donc de la presse publique. Il est présentement à l’ISTIC pour le niveau3 c’est à dire il doit sortir en 2015.Mr le président du CNT doit tirer au clair cette affaire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés