Etat-major général des armées : Le général de brigade Pingrenoma a pris le bâton de commandement

mardi 2 décembre 2014 à 12h48min

Le Général de Brigade Pingrenoma Zagré est officiellement le chef d’Etat-Major général des armées. La passation de commandement a eu lieu ce lundi 1er Décembre à l’Etat-major général des armées à Ouagadougou en présence du premier ministre Yacouba Isaac Zida. Adjoint de Honoré Nabéré Traoré, depuis septembre 2012, Pingrenoma Zagré a été nommé chef d’Etat-major général des armées par décret du président du Faso le 27 novembre 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etat-major général des armées : Le général de brigade Pingrenoma a pris le bâton de commandement

Il est 15h 56 quand le général de brigade sortant, Honoré Nabéré Traoré commande pour la dernière fois la troupe.
A 15h 58, le premier ministre installe officiellement le nouveau chef d’Etat-major des armées. Yacouba Isaac Zida, appelle les officiers, sous-officiers, militaires de rang, à reconnaitre désormais Pingrenoma Zagré comme leur chef.
A 16h, Nabéré Traoré prend le drapeau et le remet au premier ministre qui le transmet à son tour au chef d’état-major entrant. Dans son allocution, il s’est souvenu des œuvres de ses devanciers. Eux qui ont servi la nation avec dévouement et abnégation pour conduire avec succès les missions dévolues à L’armée. Il a par ailleurs reconnu les efforts de Nabéré Honoré Traoré qui s’est investi les trois dernières années dans la préparation de l’engagement des forces pour répondre aux nombreuses sollicitations de l’ONU, de l’UA et de la CEDEAO dans le cadre des opérations de soutien à la paix.

Il a voulu « une armée soudée, performante, en conformité avec les ambitions et les défis du Burkina et objet de fierté » comme le préconise l’Etude prospective sur la défense nationale. Il entend restructurer les unités du point de vue organique et opérationnel pour que l’armée continue d’assumer ses missions régaliennes efficacement.
Quand vint le moment des félicitations au nouveau chef d’Etat-major, le sortant, Honoré Nabéré Traoré soulève sa main et le présente à la troupe qui acclame.
« J’ai toujours souhaité du fonds du cœur qu’il goute à la joie et au sacerdoce de cette fonction et c’est chose faite aujourd’hui et je m’en réjouis pleinement. Il n’est pas douté qu’un second aspire à devenir chef, c’est normal et c’est même légitime », dira-t-il plus tard après avoir souhaité plein succès à celui qui lui a été conseillé et fait des « suggestions pertinentes ».

Qu’en sera-t-il du régiment de sécurité présidentielle sous le commandement du général de brigade Pingrenoma Zagré ? « Le RSP est une unité des forces armées nationales, les militaires qui sont au RSP sont des militaires comme les autres qui ont été affectés, ils se sont trouvés à un moment donné dans ce corps pour des missions dans un contexte particulier, mon commandement va se charger de gérer ses militaires afin que chacun puisse poursuivre en toute sérénité sa carrière ».
C’est par une remise de cadeau au désormais ancien chef d’Etat-Major général des armées que la troupe a rompu, désormais sous la direction d’un nouveau chef.

Tiga Cheick Sawadogo
Photos : Lawaselea Bonaventure Paré
Lefaso.net


CV du Général de Brigade Pingrenoma Zagre

Pingrenoma Zagre a fait son école primaire successivement au Camp Ouezzin Coulibaly à Bobo Dioulasso et à l’école centre de Koudougou. Il a effectué son premier cycle au lycée Philippe Zinda Kaboré et est admis en 1974 sur concours d’entrée en classe de 2nd C au Prytanée Militaire de Kadiogo.
Après l’admission au BAC D en 1978, il fréquenta l’institut de Mathématiques et de Physiques à l’Université de Ouagadougou, puis est admis en 1979 au concours de l’Ecole spéciale militaire de Saint Cyr en France.
Le général de brigade Zagré Pingrenoma a effectué sa formation d’officier à l’école spéciale militaire de Saint Cyr en France, au titre de la promotion générale Lassalle 1979-1981 et nommé sous-lieutenant le 1er octobre 1981.
Il est nommé par décret du Président du Faso, le 27 novembre 2014, à la fonction de chef d’Etat-major général des armées.

Principales fonctions antérieures :
-  Chef d’Etat-major général adjoint des armées depuis septembre 2012,
-  Conseiller technique du ministre de la défense nationale et des anciens combattants Nov.2011
-  Sous-chef opérations à l’Etat-major général des armées de mars 2010 à Nov. 2011
-  Chef d’Etat-major adjoint de l’armée de terre de juillet 2002 à mars 2010,
-  Directeur central du génie militaire de Nov. 1997 à juillet 2000
-  Chef de la division opérations de l’Etat-major général des armées de mars 1996 à Nov. 1997
-  Attaché de défense près l’ambassadeur du Burkina Faso à Paris de mars 1991 à mars 1996,
-  Commandant de Région militaire à Bobo Dioulasso de 1989 à 1991,
-  Commandant de l’Académie militaire Georges Namoano de Sept. 1985 à avril 1989
-  Adjoint du chef de la division opérations du Haut commandement des Forces armées nationales d’oct. 1983 à sept.1985
-  Commandant de compagnie de génie d’octobre 1982 à octobre 1983

Formations militaires et universitaire

Le Général de Brigade Zagre est un officier du génie. Au titre des stages militaires, il est diplômé d’Etat-major en 1994 à Compiègne et breveté de l’Enseignement militaire supérieur en 2002 Führungsakadémie,(Collège interarmées de défense à Hambourg en Allemagne). Par ailleurs, il a suivi le cours de formation des chefs de mission de haut rang de l’union africaine organisée par l’ONU en sept.2008 au Botswana et le « Senior Exécutive Seminar » au centre George Marshall en Allemagne en sept. 2013.
Au plan des études universitaires, le général de Brigade Zagre est titulaire d’une maitrise en relations internationales et d’un diplôme de 3ème cycle (DESS) en études diplomatiques et stratégiques obtenus au centre d’Etudes diplomatiques et études stratégiques (CEDS) à Paris en 1994. Il a été auditeur à l’Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN) sur le continent africain à Paris et auditeur du centre d’Etudes stratégiques de l’Afrique(CESA) en 2007 à Addis Abeba. En outre, il a participé en janvier 2009 à Marrakech au forum de création de la fédération africaine des études stratégiques en partenariat avec le centre marocain des Etudes stratégiques de Rabat.

Principales décorations

Au plan national, le général de Brigade Zagre est titulaire de la médaille d’or du Flambeau de la révolution décernée le 1er novembre 1990. En outre, il est chevalier de la légion d’honneur de la France. Né le 10 octobre 1956, il est marié et père d’un enfant.

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés