Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

La 24e édition du FESPACO se tiendra bel du 28 février au 07 mars 2015

Accueil > Actualités > Culture • Communiqué • samedi 29 novembre 2014 à 16h12min
La 24e édition du FESPACO se tiendra bel du 28 février au 07 mars 2015

Depuis un moment, dame rumeur fait croire au report du
FESPACO 2015.
La Délégation Générale du FESPACO informe les
professionnels du cinéma et des médias, ainsi que les
cinéphiles, de la tenue effective de la 24è édition de la biennale
du cinéma africain, du 28 février au 07 mars 2015 à
Ouagadougou.

La Délégation générale du FESPACO se tient à votre
disposition pour de plus amples précisions.

LA DÉLÉGATION GÉNÉRALE DU FESPACO

Messages

  • Huum ! Voila un malin qui n’as pas signé de son titre !
    Michel
    Secrétaire Permanent du FESPACO
    Chevalier de ..............

  • Le Secrétaire permanent Michel, l’homme du CDP n’a pas été toujours bouté dèh ! C’est pour bientôt.

  • Quelle stupidité !!!!!!!!!!
    Entre l’insurrection au Faso et les risques d’Ebola qui va se rendre à Ouaga au mois de Février ?
    Je ne comprends pas pourquoi maintenir cette manifestation

  • Je prodigue mes encouragements à toute l’équipe dynamique du FESPACO pour le travail abattu.
    Nous voulons bien que le FESPACO 2015 se tienne mais les gars, avec Ebola dans la sous-région, pensez-vous que les festivaliers prendront le risque ? Même le Burkinabè aura peur de s’aventurer dans les salles de ciné ou à la rue marchande ou encore sur les sites des conférences et panel. Alors, pensez plutôt à un report au cas où cette maladie n’aura pas été éradiquée d’ici fin janvier 2015. D’ailleurs, si le SIAO (manifestation de même envergure que le FESPACO) a été reporté, ce n’est pas le FESPACO qui ne pourrait pas l’être.
    On y gagnerait tous !

  • STUPIDE TOI MEME !

    C’est avec Ebola que nous avons fait la révolution au Faso ! Trouve d’autres arguments, car nous savons que les ennemis du FESPACO ont des cheveux blancs maintenant ; mais au Faso nous savons qui est qui !
    Le FESPACO aura lieu ! C’est notre contribution à l’Afrique et à la culture mondiale !

  • Bonjour à tous !

    Concernant le FESPACO, même avec deux ans de délais pour organiser la manifestation la pagaille est au rendez-vous à chaque édition... Alors les évènements graves qui ont marqués le pays ces dernières semaines ainsi que l’épidémie Ebola qui sévit aux frontières ne vont pas arranger les choses...

    Peu de festivaliers viendront d’Europe pour assister à la manifestation. EBOLA ainsi qu’un fort risque d’instabilité politique et sociale font trop peur...

    Pour ma part, je pense qu’il serait plus sage et plus raisonnable d’annuler ou plutot de reporter la prochaine édition du FESPACO à 2017...

    Bastien - Cinéphile amateur

  • Et puis il faut ouvrir une salle de ciné vip dans le centre commerciale de ouaga 2000 on ne veut pas aller se frotter aux gens de cité en 3 ou du grand marché

  • Qu’est-il envisagé pour le SIAO ? Report ou annulation ?
    Il serait judicieux de ne prendre aucun risque sanitaire et de ne pas faire un SIAO "au rabais".
    Il faudra du public. Les artisans ont réservés et payés les stands depuis bien longtemps.
    Une décision ferme, définitive et rapide s’impose donc
    La présidente

  • Je suis d’accord avec BN, nous ne sommes pas obligé de maintenir le FESPACO, il y’a un très grand risque vu que les pays affectés par la maladie Ebola pourrait prendre part à ce festival. Il est plus prudent de le reporter jusqu’à ce qu’on arrive à vaincre la maladie. Rien ne presse tant qu’il y’a la vie et la santé on aura toujours d’autres FESPACO. Surtout que le Burkina Faso n’a pas assez de moyens de riposte contre Ebola mieux vaut prévenir que guérir. A quoi ca sert d’organiser un festival pour faire mettre les burkinabè en danger. Nous n’avons pas encore fini de régler nos problèmes politiques internes et si cette maladie vient s’ajouter c’est la catastrophe alors de grâce laisser tomber. MERCI

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Industries culturelles : Des journées portes ouvertes pour renforcer la visibilité du secteur
Cinéma numérique : La 4e édition du « Festival écran à ciel ouvert » aura lieu du 5 au 9 décembre 2018
Institut des peuples noirs : Le ministre de la Culture milite pour sa réhabilitation
Récréâtrales 2018 : Quand la pièce « Formidable » de Wilfrid Ouédraogo fait parler d’elle !
Cinquantenaire du FESPACO : « On sera obligé de casser certains codes pour la bonne cause » (Yacouba Traoré, président du comité d’organisation)
SIAO 2018 : Le pavillon de la créativité porte désormais le nom Thomas Sankara
Festival feu de bois de Niou : A la découverte du mystère « des choses et des êtres »
Société : Moussa Sinon décortique le monde de l’invisible chez les Mossi
Récréatrales 2018 : Quand le chef de l’Etat "tresse son courage" à Gounghin
15e édition du SIAO : « Entreprendre au féminin » valorise les produits locaux
SIAO 2018 : Les réfugiés maliens font de bonnes affaires
Un trophée d’honneur à Naaba Saaga 1er
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés