Faso Plast : le sit-in des travailleurs se poursuit

vendredi 28 novembre 2014 à 12h41min

Entamé depuis le mercredi 26 novembre, le sit-in des travailleurs de Faso Plast se poursuivait encore ce jeudi et n’était prêt de s’arrêter, à entendre le délégué du personnel Issa Badini et les responsables syndicaux. Alors que de leurs côtés, les responsables de la société, après des concessions indemnitaires et salariale (6% en faveur des ouvriers et des employés) espèrent une reprise des activités le plus vite possible.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Faso Plast : le sit-in des travailleurs se poursuit

« Nous défendons un dossier qui date de depuis 2004. Une nouvelle convention qu’on tente d’appliquer. Depuis 1995 que la société a été reprise par le groupe I.P.S, nous sommes toujours régis par un statut parapublic alors que nous relevons maintenant du privé. Ce que nous demandons, c’est un nouveau statut. Nous avons travaillé ensemble avec la direction en présence de l’inspection du travail. Nous avons enregistré des avancées sur les textes de la convention, mais au niveau de la grille salariale et des indemnités, il y a eu un blocage du fait de la non- satisfaction de nos revendications. Au niveau des salaires de base, nous avions demandé une augmentation de 17% pour les ouvriers et employés ; une augmentation de 10% pour les agents de maîtrise et une augmentation de 5% pour les cadres. Mais jusqu’à présent, la direction nous a proposé une augmentation de 6% pour sur les 17% pour les ouvriers et employés, une régularisation au niveau des agents de maîtrise. En plus, le personnel dans son ensemble demande le départ du directeur des ressources humaines pour manque de transmission de nos véritables problèmes, de suivi et de considération ». C’est en ces termes que le délégué du personnel de Faso Plast nous a fait le point ce jeudi de la situation dans sa société. Et d’ajouter : « Nous allons nous concerter avec le personnel pour savoir la suite à donner au mouvement qui doit prendre fin demain. Si demain il n’y a pas de changement, on compte déposer encore un nouveau préavis pour continuer la lutte parce qu’on trouve que ç’a trop duré ». A en croire les responsables syndicaux, c’est presque toute la société qui est en arrêt de travail avec plus de 150 travailleurs en sit-in sur un effectif total de 186 personnes.

Les responsables espèrent une reprise dans les meilleures conditions

Face à cette situation qui impacte la rentabilité, les responsables de Faso Plast ont fait un certain nombre de concessions dans l’espoir de mettre fin au mouvement. Pour montrer leur bonne foi, ils ont associé l’inspection du travail aux discussions en vue de parvenir à une sortie de crise. Ainsi, il y a eu des propositions d’augmentations d’indemnités (logement, transport, sujétion), d’échelon et de la mise en place de prime de salissure. « Le DG a assuré que toutes ces mesures entreront immédiatement en application dès décembre », a indiqué Dominique Senghor, directeur financier. Pour lui, ce sont des mesures raisonnables, « des avancées certaines, des concessions assez importantes dans le but essentiel de ramener d’abord la paix sociale au sein de Faso Plast ; de répondre à la préoccupation du personnel, à savoir améliorer leurs conditions de vie ».

« Nous espérons que le personnel a entendu la volonté d’améliorer les choses. On espère qu’après la restitution à la base, le travail pourra reprendre au sein de Faso Plast dans les conditions les meilleures ». Sur la revendication du personnel relative au départ du DRH, Senghor pense qu’il ne sert à rien de s’attarder sur les questions de personne qui ne résolvent pas les problèmes. Et le DRH, Youssouf Sanogo de plaider non coupable, arguant qu’il n’a pas plein-pouvoir de bloquer telle ou telle revendication des travailleurs.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 novembre 2014 à 13:10
    En réponse à : Faso Plast : le sit-in des travailleurs se poursuit

    SI VOUS PENSEZ QU’ILS VOUS DONNERONT DE L’ARGENT QUI N’EXISTE MÊME PAS, VOUS VOUS METTEZ LE DOIGT DANS L’ŒIL. BON QU’A REVENDIQUER ET A AVALER TOUT CE QUE L’ON VOUS VILIPENDE. POUR LA VÉRITÉ C’EST JUSTE UNE QUESTION DE TEMPS.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2014 à 22:26, par kabako
    En réponse à : Faso Plast : le sit-in des travailleurs se poursuit

    Mes encouragements afin d’éjecter définitivement votre DG mamadi sanoh hors des sociétés comme air burkina, sn socuco, faso plast où il travaille pour le compte de son ami compaoré françois. IIl faut que le ministre du commerce ouvre l’oeill sur la gestion de ces sociétés qui ont été privatisé et remis à ds amis pour mieux détourner les fonds. Mamadi sanoh est impliqué dans l’affaire david ouédraogo. C’est une monsieur qui n’a aucun diplôme mais est très fort en intrigue ce qui lui a valu toutes ces responsabilités. Pourquoi nos sociéts sont exploités par voleurs au détriment des honnêtes citoyens. Mamadi sanoh doit répondre de ses actes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2014 à 18:17, par Burkinabè
    En réponse à : Faso Plast : le sit-in des travailleurs se poursuit

    Monsieur Kabako,

    c’est à cause de gens comme vous que la transition peut mal se passer.
    comment pouvez vous cracher sur les gens comme ça sans aucune preuve ? Un monsieur qui travaille pour un groupe Etranger le fond Agakan et vous parlez de l’ancien pouvoir. La gestion de ce monsieur est saluée par ses interlocuteurs à l’international, et par son groupe. Vous pensez qu’ils ne sont pas mieux placés que vous pour juger ?
    il a même été élu président de l’ATAF association de toutes les compagnies aériennes francophones, avec comme premier vice président le président d’air France. Il fait briller notre cher pays à l’international lui ainsi que quelques autres chefs d’entreprises. Vous devriez vérifier vos sources concernant ses diplômes vous risquez d’être surpris..
    effectivement si des gens doivent rendre des comptes, il en rendront mais de grâce vous n’êtes pas Juge, vous ne connaissez pas les personnes sur qui vous parlez alors ARRETEZ !
    Ca suffit de cracher a tout va sur les gens. Concentrons nous sur l’essentiel, organiser des élections démocratiques pour 2015.

    Bonne journee a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2014 à 22:33, par djoukouss
    En réponse à : Faso Plast : le sit-in des travailleurs se poursuit

    Je voudrais apporter ma modeste contribution à ce qui se passe à FASOPLAST actuellement.
    À entendre les salariés de cette société ce sont des revendications syndicales qui ne datent pas d’aujourd’hui.
    Pour ma part, je pense qu’il faut ne faut pas incriminer le DRH ou qui que ce soit.
    Il faut plutôt dans toute lutte savoir raison gardée et toujours faire des concessions.
    Je crois qu’il y a déjà un début de solutions entreprises par l’administration.
    À mon humble avis il faudra continuer à travailler car c’est une société privée qui produit et qui vend dans un marché en pleine concurrence.
    Elle compte donc sur vous pour l’accompagner dans cette mission.
    Ayez confiance à votre DRH et des solutions définitives verront certainement le jour.
    Je vous exhorte à aller dans la bonne direction et surtout à ne pas avoir des préjugés sur vos collaborateurs qui comptent sur vous pour la bonne marche de la société.
    Je vous souhaite un bon weekend et une bonne reprise de travail

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés