Chantiers du 11 décembre : à 90% d’exécution, la salle polyvalente de Dédougou fascine

vendredi 28 novembre 2014 à 02h32min

Le mardi 26 novembre 2014, lefaso.net a poursuivi sa visite de chantier au niveau de la salle polyvalente de Dédougou. Le contrôleur évalue le niveau d’exécution à 90%. Tandis que le 30 novembre est la date de pré réception convenue avec l’entreprise.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Chantiers du 11 décembre : à 90% d’exécution, la salle polyvalente de Dédougou fascine

A 5 jours de la date de pré réception, le Contrôleur du chantier de la salle polyvalente de Dédougou évalue le taux d’exécution de l’ouvrage à 90%. Le chantier est réalisé par l’entreprise Ecodi et la mission de contrôle est assurée par Gretech. Une visite guidée du chantier de la salle polyvalente avec le chef de chantier, Jean Louis Zerbo, nous a permis de savoir qu’elle est composée d’une salle de spectacle de 1000 places et d’un podium de 169 m2. A quelques mètres du toit de la grande salle de spectacle se trouve une salle de projection. En plus de la grande salle de spectacle, il existe une terrasse publique constituant l’entrée publique et peut servir également de podium de spectacle à l’air libre. Nous avons aussi découvert lors de la visite deux salles de réunion, deux bureaux, deux loges d’artistes, deux locaux techniques et une salle électrique. A l’entrée officielle sis un salon VIP. Pour le reste on note deux débarras, deux guichets, deux jardins, deux cafétérias et un magasin. L’ensemble est entouré d’un mûr renferment une superficie de 2,30 hectares soit 23 000 m2.

Avec un œil de profane en matière de construction, l’on est tenté de croire que le chantier est terminé. Mais à notre étonnement dans les échanges, le chef de la mission de contrôle, El Haldj Nouroudine Tidjani évalue le taux d’exécution à 90%. Et au chef de chantier, Jean Louis Zerbo de nous signifier : « il ne reste que les travaux de finitions si non de contrôle. Nous sommes en train de poser les appareils électriques et le mobilier. Ce qui endommage souvent les murs et la peinture. C’est donc les travaux de retouches de peinture et de carrelage qu’on est en train de faire ». C’était le constat lors de notre visite. D’ailleurs le podium extérieur de l’entrée publique était occupé par les tables du mobilier. Les chaises étaient stockées dans les deux salles de réunion. A l’extérieur du bâtiment, les travaux de raccordement pour le réseau électrique et l’adduction d’eau se poursuivaient également.

En termes de difficultés, le contrôleur des travaux, Nouroudine Tidjanie relève que l’entreprise a eu des problèmes d’approvisionnement parce que les sites de sable était un peu éloignés du lieu de travail. Il ajoute « l’irrégularité de la trésorerie » car les décomptes déposés attentent toujours une suite. Il a aussi indiqué qu’une partie du matériel électrique de l’entreprise se trouvait bloquée à la douane et que le transitaire était en pourparler avec la douane pour un dénouement rapide. Nonobstant ces difficultés, M. Tidjanie confie que l’entreprise a promis de tout faire pour livrer l’ouvrage pour les festivités du 11 décembre. En rappel, le délai contractuel est de 8 mois et l’entreprise a démarré les travaux le 20 mai.

Ibrahima TRAORE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 novembre 2014 à 12:48, par Noufou BAMOGO
    En réponse à : Chantiers du 11 décembre : à 90% d’exécution, la salle polyvalente de Dédougou fascine

    Tous ces travaux ont changé radicalement le visage de Dédougou (la cité de Bankuy).
    Bravooo ! à toutes les entreprises.
    Que la fête soit belle.
    La seule fausse note, c’est le non bitumage de la plus grande voie de Dédougou (axe rond point Nazi Boni - route de Tougan.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2014 à 14:06, par Danton
    En réponse à : l’entreprise ECODI appartient à Mme Gerome BOUGOUMA

    ...ci-devant neveu de Blaise COMPAORE et grand coureur de jupons devant l’Eternel ! Comment le marché a-t-il été attribué ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2014 à 19:27, par encore et toujours les mêmes
    En réponse à : Chantiers du 11 décembre : à 90% d’exécution, la salle polyvalente de Dédougou fascine

    Revoyez le mode d’attribution des marchés du 11décembre à Dédougou comment se fait il que la femme de Jérome bougma qui n’a aucune compétence dans le domaine du bâtiment a t’elle pu obtenir ce marché ? Informatique c’est elle Immobilier c’est elle avec BTP aussi habaaaa yen ya boin c’est vous seul qui manger partout les autres n’ont qu’à crever ou se contenter des miettes quoi ?En plus si c’était bien fait même on pouvait comprendre mais que nenni toujours des travaux bâclés et gare aux contrôleurs qui diront le contraire...heureusement que Dieu a entendu nos prières sinon vraiment tchrrrrr Vivement un audit afin que toutes cette racaille puisse être balayée pour permettre aux vrais ingénieurs du BTP de faire leur travail..Avec ça on s’étonne que des immeubles tombent sur des gens..tchrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2014 à 19:30, par celle qui se cache derrière ecomachin là
    En réponse à : Chantiers du 11 décembre : à 90% d’exécution, la salle polyvalente de Dédougou fascine

    A part tromper son mari et sauter d’homme en homme comme si elle avait le c.u.l en feu quelle est la compétence de cette dame qui n’a de formation que pour détruire des foyers ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés