Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

mercredi 26 novembre 2014 à 19h49min

Membre du gouvernement burkinabè de transition en sa qualité de ministre des mines et de l’énergie, Aboubacar Ba a pris service ce mercredi 26 novembre. Il a été officiellement installé dans ses fonctions par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Alain Diéri Ouattara.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

« Nous avons été investi d’une mission par le Président du Faso et le Premier ministre (…). A cet effet, nous avons reçu les missions de nous appuyer sur les secteurs clés, stratégiques de notre pays. Au niveau du ministère des mines et de l’énergie, en attendant de recevoir la lettre de mission et d’échanger avec les collaborateurs immédiats, nous sommes en train de voir comment s’attaquer aux dossiers les plus urgents ». C’est ce qu’a déclaré à la presse en substance le nouveau ministre des mines et de l’énergie du Burkina, Aboubacar Ba, à l’issue de son installation, ce mercredi au Ministère des Mines et de l’Energie (MME), par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Alain Diéri Ouattara.
Dans son intervention le ministre Ba a souligné la nécessité du dialogue permanent et du respect mutuel au sein des travailleurs de son département. Et de rassurer les partenaires nationaux et étrangers de sa disponibilité à œuvrer avec tous pour un essor effectif du secteur des mines et de l’énergie.
Avant qu’il ne prenne la parole, Aboubacar a suivi avec intérêt l’exposé sur l’état des lieux du secteur des mines et de l’énergie fait par le secrétaire général du MME, Emmanuel Nonyarma.

« Dans le domaine de l’énergie : notre Département doit travailler à satisfaire une demande d’électricité de plus en plus croissante avec des taux annuels de progression autour de 8 à 10%, assurer la couverture du pays par le réseau électrique, promouvoir les énergies renouvelables et les économies d’énergie. Dans le domaine des mines : l’attrait des investisseurs privés pour une exploitation apaisée de nos ressources minières au bénéfice de nos populations est un défi qu’il faut également relever. Pour relever ces défis, je vous assure, au nom de tous les responsables ici présents, que nous serons à vos côtés. Pour ce qui est des dossiers en instance et surtout ceux qui sont urgents, une situation a été faite par chaque responsable. Un programme de travail vous sera proposé pour que chaque dossier soit passé à la loupe afin de recueillir vos conseils et orientations ».

Plus de 600 localités à électrifier en milieu rural

Le niveau de développement actuel du secteur des mines fait du Burkina, assure en outre le SG Nonyarma, un pays minier qui enregistre en 2014, neuf cent quatre-vingt-six (986) autorisations et titres miniers valides, huit (08) mines industrielles d’or en production, une mine de zinc et de nombreux projets de recherche géologique et minière prometteurs. Le secteur de l’énergie, lui est en pleine mutation, a-t-il poursuivi. « Dans le souci de dynamiser ce secteur, l’Etat a décidé de se désengager de certains segments de l’activité et d’y faire jouer au privé, un rôle moteur. Cette situation a eu pour conséquence, la multiplication des acteurs du secteur. Du seul opérateur historique qu’était la Société Nationale d’Electricité du Burkina jusqu’en 2003, on compte aujourd’hui 45 opérateurs détenteurs de concessions d’approvisionnement en énergie électrique et trois prestataires de services exploitant les installations pour le compte des coopératives détentrices de concessions ».
Par ailleurs, toujours selon le SG du MME, avec les actions entreprises par le Fonds de Développement de l’Electrification et l’aboutissement du Projet d’Accès aux Services Energétiques, du Projet d’électrification des chefs-lieux de communes rurales, du Projet de Renforcement des Infrastructures Electriques et d’Electrification Rurale, du Projet TEAM 9 et du Projet d’Appui au Secteur de l’Electricité, un vaste chantier d’électrification des communes rurales et des villages est en cours. Il est ainsi prévu plus de 600 nouvelles locales à électrifier.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 novembre 2014 à 20:25
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Faites rapidement les états généraux du secteur minier si vous ne voulez pas que le secteur vous explose à la figure. Faites aussi l’audit de votre département ministériel car les nombreux deals existent entre votre prédécesseur, la clique de François Compaoré et les multinationales. ATTENTION A VOUS CAR C’EST UNE VERITABLE BOMBE A RETARDEMENT QUE VOUS DEVEZ DEMINER pour le bonheur de 17 millions de burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 20:57, par asalfo
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    BON arrivé mr le ministre !!!bocou de difficultés a resoudre dans le secteur minier mon ministre :
    LE mode de recrutement des employés dans les mines est a revoir( il fo connaitr quelqu’un dans le domaine pour avoir un emploi laba !!certain qui ont pu decroché un emploi par leur competence sont souvent mis a la porte et vite remplacé par ceux qui ont des bras long)
    La plupart des employés non pas de bon contrat leur permettant de mieu vivre

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 21:07, par Wedra
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Pourquoi on appelle pas les ministres sortant pour la passation ????? On a pas à reinventer la roue sans savoir là ou sont les dossiers !!!!! De grace, ne jouons pas aux grands gagants et aux grands perdants ! Les défis sont immenses et il faut pas se leurer, il n’y aura pas d’homme qui se suffise pour faire avancer un Ministère ou le pays !!!! C’est faux, vous verrez vos limites tout de suite si vous ne partez pas des acquise et des faiblesses de chaque Ministère !!!!! Ils sont au pays non ? Ils savaient qu’ils seront remplacés tôt ou tard ! alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 21:20, par Wedra
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Pourquoi on appelle pas les ministres sortant pour la passation ????? On a pas à reinventer la roue sans savoir là ou sont les dossiers !!!!! De grace, ne jouons pas aux grands gagants et aux grands perdants ! Les défis sont immenses et il faut pas se leurer, il n’y aura pas d’homme qui se suffise pour faire avancer un Ministère ou le pays !!!! C’est faux, vous verrez vos limites tout de suite si vous ne partez pas des acquise et des faiblesses de chaque Ministère !!!!! Ils sont au pays non ? Ils savaient qu’ils seront remplacés tôt ou tard ! alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 21:51
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Je travaille dans une mine et je souhaiterais que le ministre des mines entreprenne les actions suivantes :
    1-Faire relire le code minier en augmentant les parts d’actions de l’Etat à 40% au moins pour que les bénéfices puissent profiter aux populations. Le Burkina et la Côte d’Ivoire sont les seuls pays en Afrique à avoir seulement 10% comme actions dans les mines ;

    2-Planifier rationnellement l’ouverture des mines ;

    3-Faire relire et appliquer le code du travail correctement. Il est actuellement un code partisan que le régime déchu de Blaise avait adopté pour favoriser les employeurs qui étaient ses partenaires d’affaires. Actuellement les emplois sont précaires dans les mines et les conditions de travail sont draconiennes.

    4-Arrêter systématiquement les pratiques racistes dans nos mines. Je demande au Ministre des mines de diligenter des enquêtes dans les mines sur le racisme et il sera abasourdi par l’ampleur du phénomène ;

    5-Valoriser le personnel local au lieu de faire venir de anciens militaires incompétents, des anciens bagnards et des voyous de tout acabit de la France, du Canada, de l’Australie, de la Chine, de la Russie...pour commander des agents locaux qui en savent mieux que leurs chefs et directeurs blancs expatriés. Alors que ces derniers touche 10 fois le salaire d’un cadre local ;

    6-Exiger la reprise des personnels locaux licenciés sur instructions des anciens dignitaires du régime(François appelait dans les mines pour commanditer les licenciements ou le non renouvellement des contrats de travail des personnels qui osaient aller à contre courant des idées du régime Compaorose).

    7-Reviser les contrats miniers comme Dadis et Yssoufou l’ont fait en Guinée et au Niger.

    Monsieur le Ministre de l’énergie et des mines. Rappelez -vous le slogan de votre équipe gouvernementale "Plus rien ne sera comme avant".

    Merci et bon vent à vous !

    La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 21:53, par bf
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    nous pensons que les voyou ne vont plus vendre les poto de branchement plusieurs fois et a plusieurs personnes a la fois.soit disant contribution .surtout a gaoua.mr le ministre ouvre l`oeil car il ya beaucoup de votoure afames.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 22:05, par la voie des sou-tretans
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    bon vent a vous MME.mai je vous demande de voir le cas de semafo. surtou les soutretans .les employés son mal payé et ils n’ont pas de contra a singné.rient ne sera comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 22:26, par somé placide
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Bonne arrivée Mr le Ministre. nous saluons votre arrivée à la tête de ce Département. Mr Salif KABORE gérait ce ministère comme un bien privé. Sa proximité avec François Compaoré faisait que personne ne pouvait lever le petit doigt. Le secteur de l’énergie souffre particulièrement de la mesquinerie des cadres du ministère des mines et de l’énergie. Vous avez du pain sur la planche. C’est un ministère qui a besoin du sang neuf. Plein succès à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 22:30, par PE
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    le peuple vous regarde, vous avez intérêt a bien, car c’est ça mission première. De toute en cas de mauvais gestion le peuple sera encore dans la rue.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 23:03
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Poursuivez, Mon Colonel l’électrification dans les villages. C’est un facteur important du développement.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 23:22, par moi ossi
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Bon vent à vous M.le ministre !!! Que la sagesse divine vous habite dans tout ce que vous allez entreprendre pour le bien du peuple.
    Nous voulons croire au slogan" Plus rien ne sera comme avant" . les mines sont sans conteste un secteur prometteur pour le développement de ce pays ;
    faites en sorte que tous les fils de ce pays bénéficient de cette manne que la terre de nos ancêtres nous procure ;c’est donc un héritage commun ; et à ce titre cultivez la justice dans la répartition des fruits de l’exploitation.
    Nous voulons croire à ce que le Prési et le PM nous ont dit : Nous seront égaux devant la loi !!
    Commencez par réparer l’injustice dans le traitement des citoyens( c’est la source de la plupart des problèmes que nous vivons : revolte, incivisme, défiance de l’autorité....)

    - une même fonction publique où un fonctionnaire (les plus anciens dans les corps) est moins payé que le contractuel (meme catégorie) qui a peut être été son élève . A diplôme égal, salaire égale (toute proportion gardée)

    - une même fonction publique où un inspecteur de l’enseignement fait pitié devant un préposé des douanes( niveau CEP) ou un cycle c de l’ENAREF. Valorisez tous les corps (il ya une complémentarité) ;

    - une même fonction publique où les dépenses journalières de certains dépassent le salaire mensuel d’autres.
    - une même fonction publique où certains changent de véhicule régulièrement pendant que d’autres peinent à assurer le repas quotidien après avoir contracté son prêt de 3 ans pour sa moto ;
    - pendant que les uns mangent matin, midi, soir ,les autres peinent à assurer un seul repas quotidien pendant les périodes de soudures.
    - MINES +MAITRISE DE L’EAU+AGRICULTURE + JUSTICE SOCIALE= PAIX ET DÉVELOPPEMENT.
    "Si tu veux la paix : cultive la justice" . QUE LE SEIGNEUR NOUS ASSISTE "
    - 

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 23:25, par Le prospectiviste
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Le nouveau ministre des mines aura trop a faire pour vraiment assainir le milieu s’il veut bien réussir sa mission. Il devra s’attaquer aux vrais problèmes liés au développement de ce secteur entièrement corrompus depuis sa racine et déjà citées dans la presse.
    Voici un des plus jeunes ministère qui a longtemps relevé en second tous ses cadres techniques pour opter un pilotage a vu, un pilotage de pillage de nos ressources. En exemple, comment comprendre que la direction générale de la géologie et des mines de ce même ministère soit confiée a un simple gestionnaire qui a occupé par ailleurs durant une dizaine d’année la fonction de dg du Bumigeg.
    Le ministre des mines devra en premier lieu, s’attaquer surtout a la gestion du cadastre minier par ou les titres miniers sont accordés aux demandeurs et ou il manque réellement de la transparence.
    Il ne sera pas du tout aisé au nouveau ministre de mener un travail de fond, ce ministère semble déjà pris en otage, le terrain est très glissant.
    Tous les regards sont orientes sur lui et vers les actions qu’il entreprendra. L’erreur ne lui sera pas du tout tolérée.
    Je lui souhaite néanmoins bon succès s’il sait se prévaloir a cerner rapidement les vrais problèmes qui minent le secteur minier du Burkina et s’il opte d’ éradiquer les magouilles qui ont permis l’enrichissement illicite des gros rats voleurs qu’il va d’abord côtoyer puis chasser.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 23:58, par Vert
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Je crois qu’il est temps de freiner cette distribution à tout va de titres et permis miniers. Essayons de voir clair dans ce qui est en place ! Je parie qu’en dehors des mines industrielles (et encore), l’ancien régime a mis en place un vaste réseau de pillage des ressources de la nation à travers les mines semi-artisanales et autres ! Des sociétés appartenant à tel ou tel parents de ministres, pour ne citer que cela. Ils sont nombreux à bouffer dedans. De grace monsieur le ministre, publiez les informations pour qu’on sache combien ils nous ont volé car ils doivent rendre tout, à ce jour on ne peut pas compter les immeubles, chateaux et propriétés des ex-dignitaires en occident, il y a même l’usine textile de Blaise en Inde...Vraiment ils nous ont fait beaucoup de tort ces gens là, tu va voler jusqu’à 500, 1000, 5000, 10000 ... milliards pour faire quoi ? Si c’est pas démoniaque ça ne s’explique pas

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 08:04, par Hee
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    C’est bien SG mais et le personnel que vous avez tant méprisé ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 08:21
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    "L’essor du secteur minier" passe par la bonne répartition des richesses tirées entre les sociétés minières qui se prennent parfois pour super-gendarmes, l’Etat et les populations avec lesquelles la cohabitation n’est toujours pas rose. Aussi, il va falloir voir du côté de l’orpaillage qui certes nourrit pas mal de familles mais dont les acteurs se comportent souvent comme des hors-la-loi : dégâts sur l’environnement, insécurité, traitement d’or dans les quartiers d’habitation même à Ouaga, etc. Bon vent. Nous vous avons à l’œil.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 08:22, par Benzema
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    On a tout compris maintenant ; on apprend pas mal de choses à propos de ces gens, on fait du copinage on nomme les amis à des postes clés on propose les CV de ses copains à tout vent pour des postes ministériels, on continu son enrichissement...bref on fait dans la continuité pour se remplir d’avantage les poches...dommage et pathétique. Vous êtes déjà pleins aux as que voulez-vous encore ? Pillez le pauvre peuple à qui vous avez sournoisement récupéré la révolution...hé Wendé

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 09:02, par L’Entente
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Du courage au Ministre. Revoyez si possible le code minier. Les contrats d’exploitation de mines signés entre l’Etat et les entreprises privées profitent moins au peuple burkinabè et cela est injuste. Que Dieu vous assiste !

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 11:31, par asalfo
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Mr le ministr les mines ont fabriqué beaucoup de maleureux dans ton pays:des milliers de chomeurs qui peine a survivre ; renvoyer des mine sans le moindre accompagnemen ;des populations chassé de leur localité sans un dedomagement a la hauteur ;des zones pollués par leur produit chimique sans le moindre soucis....
    Mr le ministre j vous sollicite avec tou coeur d’exiger a ce que ces multinationales rappels tous ces employés nationaux qu’ils ont licencié sans vraiment de motifs valables ;de liberer simplement tous ces ex-patriés qui viennent remplir les poches au detriment des nationaux plus competent et encore moin cher ;les exiger a ce qu’il créer encore plus d’emploi pour la jeunesse car ils en ont les moyens vu les interét colossaux qu’il engrenge.
    Plus les mines créent des emplois plus les burkinabés sentiront l’importance des mines car nous tous nous savons qu’un seul travailleur au burkina prend en charge des dizaines de personnes sauf ceux qui decident de fermer les yeux.
    Mr le ministre j te souhaite bocoup de courage et bonne chance et surtout commence par attaquer ce qui est plus important pour les burkinabés !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 16:00, par Jeune Homme
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Bienvenu Mr Le MINISTRE,vous avez du pain sur la planche surtout dans le domaine de l’énergie et plus précisement à la SONABEL.Là-bas les employés surtout les petites catégories sont les mal payés ;ce qui explique la corruption au niveau des branchements,pose de compteurs,relevés ,etc...Et pour prétendre à une quelconque nomination,il faut faire allégeance(politiquement) à l’ex-ministre(SLK) ;ce qui explique la détention de la carte CDP par beaucoup d’agents cadres et le plus souvent détachés au ministère.Ils sont toujours payés par SONABEL mais il faut trouver des agents pour les remplacer !Quelle gabégie !!!Vous comprendrez aussi le départde de Mr A.S. KI ex-DG fin technicien qui connait la SONABEL de fond en comble et qui est venu aux affaires avec un déficit de 14 milliards et a été révoqué avec un intéret de 20 millions en 3 ans.Demandez où il est aujourd’hui-au WAPP-(West African Power POOL).,une offre qu’il avait déclinée depuis pcq’il voulait servir son pays par patriotisme.Vivement que vous fassiez tout pour assainir aussi la manière de travailler dans cette société pcq’il y a trop de désordres,bon vent à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2014 à 18:04, par lecorbeau
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Il faut revoir le mode de recrutement dans les mines. Il conviendrait désormais de donner la place aux nationaux d’abord recruter les etranger seulement si on ne trouve pas le profil recherché au burkina

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2014 à 22:16, par Le prospectiviste
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Le ministre en charge des mines nouvellement installé le 26 novembre est déjà accueilli a froid par des manifestations de revendication des travailleurs de la mine d’Essakane ce début du mois de décembre. Cette manifestation s’est déroulée juste après la remise du don de matériel médical offert par les délégués de personnel de la société au CMA du secteur 30 de ouaga le 27 novembre en présence de représentants de son ministère.
    Depuis le 29 novembre, un bras de fer oppose également les délégués de personnel de la mine de Mana, semafo Burkina avec la direction aux motifs déjà publies par voie de presse.
    Dans son mode de fonctionnement dans le pays d’accueil, chaque compagnie minière d’exploitation essaie de reposer sa confiance auprès d’un directeur national qu’elle nomme et qui joue le rôle d’interface et de facilitateur entre les investisseurs privés et l’Etat burkina be. Semafo a ainsi opté de faire confiance à Elie Ouédraogo, ancien ministre des mines, des carrières et de l’énergie MCE. Celui-ci doit conduire les négociations avec les délégués de personnel, dossier des nationaux qu’il est censé bien connaitre du fait qu’il est le directeur national et le pca de la même compagnie.
    Les travailleurs attendent avec leur directeur Elie une issu favorable a leurs requêtes comme de par le passé en tant qu’administrateur de la mine de Poura, il a su dégoupiller les problèmes de cette mine grâce au soutien financier des 13 milliards offerts par le Sysmin de l’Union européenne en vue de la reprise des activités de la dite mine.
    De par la même occasion, des données récentes sur l’évolution du dossier CEMOB pourraient être partagées car un silence coupable pèse sur des travailleurs morts ou vifs de cette mine déflatée ainsi que l’implication actuelle de l’Etat dans les décisions d’arbitrage avec SIREX M.
    Je vous souhaite beaucoup de courage et du sang froid dans le suivi et traitement des grands dossiers que vous ne retrouverez sans doute pas intacts, cependant bon succès.
    Le prospectiviste

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 19:47
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Debarrassez vous d’abord des doungourous de salif qui sont autour de vous, pourris qu’ils sont qui regnent en maitres absolus depuis longtemps sur nos ressourcesavec des visions etriquees sur ce qu’est l’energie. Au burkina 8 unites d’energie consommees le sont sous forme de bois energie. Et ce ministere depuis 20 ans semble ignorer cette realite. Aucun document reel cadre la politique energetique du pays. Aucune vision reelle sur le developpement des energies renouvellables. Avec leur vision electrique de l’energie, ils ne pensaient qu’a tirer des lignes car c’est ce qui les fait manger. Si l’electricite est effectivement importante posez vous la question : combien de burkinabes en sont touches avec leurs actions de saupoudrage guidees par leurs tubes digestifs. Que ces sonabelistes renournent gerer les questions techniques dans leurs structures techniques et laissent la place aux planificateurs et aux vrais energeticiens

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2014 à 21:07
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Debarrassez vous des doungourous de Salif Kabore

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2014 à 22:41, par Le prospectiviste
    En réponse à : Secteur des mines et de l’énergie : Le ministre Boubacar Ba installé dans ses fonctions

    Des reformes, il en faudrait bien naturellement cependant, la politique du développement du secteur minier annoncée et suivie depuis les années 90 a besoin d’une bonne relecture en vue de l’adapter au contexte de l’évolution actuelle dudit secteur. Sa relecture permettra de tracer les grands axes d’une bonne et saine poursuite de l’activité minière au Burkina.
    Apres 25 ans d’emprise et de gabegie, il est temps de procéder à la phase d’amorçage d’une nouvel ère d’implantation d’une vraie tradition minière au Burkina a l’exemple du Ghana, du Zimbabwe et du Maroc pour ne citer que ces pays.
    C’est vrai que l’or attire tous les regards, mais il est fortement conseillé de faire très attention à l’effet pépite. N’en témoigne le cas de certains responsables du passé et connus qui ont gérés ce secteur ainsi que des personnes impliquées qui en conservent toujours les traces indélébiles de la mauvaise gestion ou de la boulimie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés