Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

mardi 25 novembre 2014 à 16h50min

La liste des 25 personnes devant siéger au Conseil national de transition est connue depuis ce lundi 24 novembre 2014 (voir liste en annexe). Mais avant, que de tractations ! Que de reports !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

Leur nombre avait été évalué à 500 environ. Et dans le processus de désignation de leurs représentants, certains ont failli en venir aux mains. Du coup, le délai du 21 novembre dernier qui leur avait été donné pour rendre la liste était intenable. Puis cette courageuse décision dans le courant du week end : ne sont prises en compte que les organisations de la société civile ayant participé à la rédaction de l’avant- projet de charte. Le professeur Ibriga et son équipe peuvent enfin respirer. C’est ce lundi qui a été choisi pour en finir une bonne fois pour toutes. Une convocation est adressée aux organisations remplissant cette première condition pour les entretiens suivis de délibération à la salle de conférence de Ouaga 2000.
La rencontre devait se tenir à 10heures, mais elle est décalée d’une heure et c’est finalement à 11 heures que les premiers arrivent sur le site. A commencer par le collège de désignation fort de neuf membres que conduisait le Professeur Ibriga. Ceux- ci s’enferment dans la salle de délibération d’où ils ressortent peu avant 13 heures avec ce mode opératoire : les candidats issus d’organisations diverses et répartis dans des causus seront individuellement reçus par le collège. A l’issue de laquelle interview les meilleurs seront retenu en fonction du quota par causus. Tour à tour donc, les causus Personnes vivant avec un handicap, Mouvements spécifiques, Démocratie et civisme, Droits humains, Culture et sport, Centres et Instituts de recherche, Développement et Monde paysan sont reçus.

Pour une moyenne de 05 minutes par candidat, chacun des 52 postulants a été entendu. Le profil du candidat, son organisation d’appartenance, son implication personnelle et celle de son organisation dans la sensibilisation et la manifestation étaient les facteurs déterminants de ce casting. Un questionnaire « de très haut niveau » comme l’a précisé le président du collège de désignation, le Pasteur Henri Yé a aussi été mis à profit pour la cause. De 13 heures 30, c’est à 20heures 30 que le dernier candidat a été reçu. Et à l’issue de 60 minutes de huis clos, le collège de désignation fait entrer touts ceux encore présents à entrer pour la délibération. De la voix du président du collège de désignation.

CAUCUS

NBRE DE SIEGE

MEMBRES RETENUS

Personnes vivant avec un handicap

2

TAPSOBA JONATHAN

TRAORE WAMAROU

Droits Humains

3

BALIMA ABOUBACAR

ZOUNDI K WILFRID

SOURGOU ABDOULAYE

Democratie et civisme

3

KARAMBIRI YAYA

MOYENGA DAVID

SOMDA MARIE MADELAINE

Developpement Economique

3

FERNAND SANOU

ZOUNGRANA ISSOUF

OUEDRAOGO TANGA FELIX

Presse privé

2

BAKARY KONE

CHERIF SY

Sport et Culture

2

DRAMANE KONATE

DICKO OUMAROU

Centres et instituts de recherche

2

SOMDA ASSEGHNA

SOME LEOPOLD

Organisation Paysane

2

TIENDREBEOGO OUSMANE

KOUDOUGOU R LAETITIA

Organisation Spécifiques

6

AZIZ SANA

SAWADOGO CASIMIR

HERVE OUATTARA

KONOMBO BOUKARY

DRABO SIA SYLVIE

DIALLO SALAMATA

TOTAL SIEGE A POURVOIR

 

25

 

Samuel Somda

Lefaso.net

   

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 novembre 2014 à 17:06, par Tapsoba® (de H)
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Tant mieux.Le dernier délai pour faire parvenir les listes n était-il pas ce mardi midi ? Place au travail

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 17:18, par Le Patriote
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    De grace mon très aimable émérite ,professeur ! Est-ce que vous avez le CV des membres que vous avez choisi ? A partir de quel critère avez-vous oppéré ces choix ? Toutes cette insurection pour rien en chassant les élus de l’Assemblée pour des cancre. Je veux parler exactement de deux personnes que je connais : TRAORE Wamarou( ex conseiller CDP des Balé , SP/CNS de Blaise et Drabo S. Sylvie , une protituée ). De grace, une salissez pas notre CNT.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 17:36, par Fax
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Fax c’est pas sérieux de ta part Le Patriote. Je ne connais qu’une seule personne sur la liste qui est non concerné par le post de Le Patriote. Mais de grâce, évite d’insulter une personne prostituée sur le site.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 17:38, par Jean MOULIN
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Comment ce fait-il que M. SOMDA, qui dirigeait l’élection des membres du caucus "presse privée", ait été retenu dans le caucus "centres et instituts de recherche". Honte à vous, les procédés sous Blaise COMPAORE continuent toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 18:01
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    MOYENGA DAVID de l’UNEF ? Là c’est grave, c’est du n’importe quoi. Félicitation à AZIZ SANA, tu a mérité ton poste.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 18:24, par Chef Bankolé
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Que ça soit du bénévolat, pas de salaire. Seulement du carburant pendant les sessions. Bande de vautour, la société civile devrait tenir son rôle de sentinel mais devrait pas entrer dans cette structure. Qui va tirer la sonnette d’alarme si ça ne va pas ? Vous n’êtes pas meiux que Blaise et son système. Prennez l’exemple de Albert et son TOCSIN, il s’est grillé dès lors qu’il est rentré dans le gouvernement. Bande de rapaces.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 18:31, par Tchakoto
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Dr IBRIGA, je crains que cette histoire de CNT n’entache votre nom... IL me semble qu’il y a des choses pas claires dans cette affaire. Par exemple je ne comprends pas que dans le caucus "sport et culture", les représentants retenus soient tous du domaine de la culture ? Est-ce à dire que l’entité "sport" est insignifiante au point de ne pas mériter une place représentative ? Question à répondre !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 18:31, par le vigilant
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    David Moyenga dont son association se résume à lui seul se retrouve au CNT.. qu’Est-ce qu’il fait de spécial sur le terrain que l’on a vu.. Ibriga est le plus faux de tous.. Toute la pagaille dans cette désignation est de la faute Ibriga..IL a distribué les postes à ceux qu’il voulait... Merci de ne pas respecter vos propres critères definis... Personne ne connait ses gens là pour leur engagement en dehors de SANA et Ouattara Hervé du CAR..

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 18:39, par mrpascool
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Félicitations a Aziz SANA, tu le mérite amplement...

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 18:48, par patience
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    3 femmes sur 25 représentants, quelle honte ! A defaut d’être président, Cherif se contente du CNT ! Comme quoi seuls les idiots pensent qu’on lutte pour rien

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 18:52, par Bila
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    ya des gens qui n’ont rien compris dans cette histoire de CNT là hein ! il faut quand même avoir un minimum de culture quand on veut écrire sur un forum ! repartez lire la charte et vous comprendrez sur quelle base les membres du CNT on été élu ! Et puis pardon un peu de respect pour des KOROS comme les ibriga, pasteur yé et autres ! c’est eux qui ont choisi notre PF et ont bcp fait pour que cette transition se passe bien ! donc un peu de respect ! webmaster s’il vous plait essayez de contrôler les écrits avec sérieux, car quand quelqu’un profite de votre site pour insulter son prochain et en anonymat on peut porter plainte contre votre journal, car vous aurez pu ne pas publier !

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 19:30, par PATOUND -ZAMBO
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    De grace il faut nous des representants credibles et ayant au moins le baccalaureat ; pouvant lire entre les lignes et comprendre les textes de la constitution ; pas de dormeurs au CNT. Il faut nous publier les curriculum vitae des membres du CNT ; ainsi que leurs structures de base auquelles ils appartiennent.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 19:47, par zemosse
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Rien que trois femmes ,c’est dramatique messieurs les’tubedigestivistes

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 20:00, par le villageois
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    huuum y a nom de quelqu’une la bas qui a fini par me convaincre que cela à été de l’affairiste et du copinage

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 22:28, par sophie
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Chers amis de la société civile ; NON, NON. S’il vous plait. je respecte traore amarou avec son handicap. MAis il nest pas integre, honnete. il a fait du scandal dans la gestion de certains programmes. Enquêtez aupres du fond mondial, et de certains programmes de lutte contre le SIDA. il a une moralité douteuse. alors que peut il enseigner ou quelle contribution onnete pour ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 22:30, par sidpawalimdé
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    les OSC ont fait mieux que les partis poltiques ; chez eux , malgrét 0 /21 activités du l’EX CFOP, des partis ont eu droit à un poste au CNT ; or il est dit qu’un consensus téléguidé n’est démocratique

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2014 à 22:49, par SAWADOGO
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Le CNT devra gérer les questions indispensables au fonctionnement de l’Etat.
    Ses membres ont pour certains pour seul mérite d’avoir œuvré à la chute de Blaise. Ils n’ont pas été élus par le peuple et ne sont donc pas représentatifs.
    Soignons vigilants

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 05:42, par youblobissan
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    C’est dommage que les OSC n’ont pas pu se mettre à l’écart pour mieux voir. Le management ne laisse personne indifférente .

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 06:29, par Lecteur T
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Bonjour chers lecteurs
    Juste rectifier que David MOYENGA n’a jamais été militant de l’UNEF. Certainement que le lecteur qui le dit plus haut se trompe de personne. Nous saluons les mérites de David à l’UGEB, au 2IE et lors des mouvements du 30 au 31 octobre 2014. Les étudiants continuent de cantonner "A ban Karbaya, hou ha ha !!!". Son mouvement non plus ne se resume pas à lui seul, très loin de là. Personnelement je n’ai participé qu’à une réunion du mouvement mais j’anime et suis activement le mouvement avec 15 autres camarades (tous distants de Ouaga).

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 07:02, par jonassan
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    SAVOIR CRITIQUER : il faut soit critiquer les conditions de candidatures, soit demontrer que les elus ne sont pas les meilleurs dans leur grille. Le choix n’a pas ete aussi secret que celui du gouvernement que je sache.
    On a l’impression que la plupart des tenors de la lutte dans les OSC se sont evades.
    Bref, le vrai probleme sont les commissions comme celles des reformes constitutionnelles, comment auront-on les competences necessaires ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 07:43, par Gandi
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Je pense qu’il est grand temps que les Burkinabè renoue avec l’humilité qui leur est reconnu. Si on doit écouter chacun de nous il nous faudra un CNT de 16millions de membres. Il faut arrêter de critiquer pour critiquer et retrousser les manches pour construire , ce qui importe c’est la réussite de la transition. Celui qui insulte fait perdre à son jugement tout son éclat et son objectitivité.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 07:43, par WEND-YAMBA
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    MOYENGA David n’était pas de l’UNEF mais de l’ANEB. Si vous n’étiez pas à l’UO dans les années 2000, alors taisez-vous !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 08:14, par Souké
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    S’agit-il du même Aziz de l’ADF-RDA ? Si c’est lui, j’avoue que personnellement je doute de sa bonne moralité. Comment peut-on être conséquent en restant actif dans une organisation de la société civile et dans le même temps affilié à un parti politique ? Et lequel des partis politiques ? On aura tout vu au Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 08:14, par Le souverain
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    S’il vous plait mes chers compatriotes arrêtez ce vacarme, arrêtez de vous plaindre tout le temps. Il faut qu’on avance.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 09:24, par Digne fille de Koudougou
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Je suis encore déçue car il n y a que 3 femmes sur cette liste. Vous n’allez pas nous faire croire qu’il n’y a pas assez d’intellectuelle parmi les femmes ? la vérité est amer : notre société est beaucoup plus féodale que nous le pensions.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 09:52, par vision
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Je ne crois pas qu’il est opportun pour Droit Humain d’être dans le CNT. On ne peut pas être juge et parti.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 10:14, par DAO
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    SACRILEGE !!!!!!!!!!! Traoré Wamarou, conseiller municipal CDP dans les Balé (BOROMO) dans l dernièr conseil dissout avec le soulèvement. C’est quoi ce truc ?????? Comme ce qui s’est passé avec adama sagnon, ce type doit quitter le CNT. Ce n’est pas possible !!!!!! En plus il a trempé dans une affaire corruption (détournements) des fonds destinées aux personnes vulnérables. Il a d’ailleurs été ejecté et devait s’expliquer avec la justice. NON ! NON ! NON ! à traoré wamarou.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 10:23, par burkin-bila
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Je salue le procédé qui a consisté à ne retenir que celles qui ont redigé la charte. Le mieux aurait été tout simplement de ne prendre que celles qui ont effectivement participé à la lutte depuis longtemps ou dans les 2 deniers années en raison de 20 et accorder 5 places aux autres associations. Comme l’ont fait les politiques.
    Qu’à cela ne tienne bravo au Pr Ibriga. Un choix consensuel n’était pas possible. Celui-la est un bon choix.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 10:24, par Sougué
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Traoré Wamarou, démissionne avant qu’on ne te chasse comme un rat. si tu connais la honte, faut pas laisser tout le monde va te voir nu en plein jour. Toi même tu sais que ce CNT là n’est pas ta place. Pourquoi vous les gens de l’ancien régime là vous êtes têtus comme ça. Toi avec tes dossiers sales là, tu te caches pour te mettre dans le CNT. Il y a des personnes vivant avec un handicap qui sont plus méritantes que toi.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 10:57, par hannibal
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Cher Professeur bonjour et mes encouragements pour votre engagement.

    Cela dit, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt la liste des membres devant siéger au Conseil national de Transition-CNT qui au passage et j’espère qu’il ne va pas ressembler au CNT libyen. Bref ! Mais je suis déjà inquiet quant à la présence d’un individu qui représenterait la presse privée. Il s’agit de monsieur Bakary KONE. Je n’ai rien contre sa personne mais je tiens à signaler à l’opinion nationale et internationale que ce monsieur n’est ni de la presse privée encore de la société civile. Bakary Koné était agent à la RTB plus précisément à la Radio Nationale. En ce moment il est élève-fonctionnaire à l’ISTIC niveau 3. Donc c’est un fonctionnaire du ministère de la Communication détachée à la RTB. Professeur Ibriga étant homme de Droit, vous avez sans doute les termes juridiques appropriés pour qualifier ce comportement surtout que vous venez d’être nommé Contrôleur général d’Etat. Vous avez donc là un premier dossier à traiter. monsieur Bakary Koné fait du faux et usage de faux pour siéger au CNT. C’est une marionnette d’une organisation fantoche ’Reporter du Faso’ qui prétend défendre les intérêts d’un groupuscule d’hommes de média. Cette organisation n’est moins d’autre qu’un instrument de racket au profit d’un autre monsieur aussi célèbre que par ses frasques et son arrogance. Jamais on a vu Reporter du Faso se joindre au Centre de presse Norbert Zongo pour commémorer le 13 décembre. Un opportunisme dégoûtant au moment où les nouvelles autorités veulent faire de la bonne gouvernance leur cheval de bataille au Burkina Faso. S’il vous plaît Professeur, gommer rapidement ce nom Bakary Koné de la liste des membres des OSC au CNT.
    Merci pour votre vigilance !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 11:29, par sabaane
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    AH LES PERSONNES HANDICAPEES SE RPEPARENT POUR UN MOUVEMENT CONTRE LEUR REPRESENTATION AU NOM DU DR TRAORE WAMAROU DANS LES PROCHAINS JOURS.AUE LES RESPONSABLES DU CNT REVOIE LEUR COPIE. CERTAINS POTENTIELS CANDIDATS ONT ETE REFOULES CAR LALISTE ETAIT CLAUSE ET NOUS VOULONS SAVOIR SUR QUELLE BASE ET QUAND EST CE UE CETTE LISTE A ETE FAITE SANS COMMUNICATION.DANS TOUS LES CAS WAMAROU DOIT QUITTER POUR NE PAS ENTACHE LE CNT ET SALIR LE NOM DES PERSONNES HANDICAPEES QUI NE LE VOIT QUE SOUVENT A LA TELE.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 11:47, par Ismael
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Noooonnnnnnnnnnnn !!!!!!! Il y a des infiltrés à l’image de traoré wamarou, anciennement conseiller municipal CDP. J’ai aussi appri qu’il a volé des financements

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 11:49, par JOAKIM
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    C’est regrettable qu’après le départ de Blaise ,on constate que le mal de la compaorose ait atteint toutes les couches de notre société.Dans cette liste dite"de la société civile"il ya certains qui militent dans des partis politiques.J’en veux pour preuve ZOUGRANA ISSOUF (ACD pour ceux qui ont fait le campus avec lui) qui fait parti du Bureau Politique National (BPN)du MPP,aussi SANA AZIZ est membre de l’ADF/RDA,jusqu’à preuve du contraire ,il ne me semble pas qu’il ai démissionné.Le drame dans tout ça c’est que se sont des jeunes qui se comportent de la sorte .Il faut savoir une chose ,on a l’œil sur vous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 11:56, par kihan
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    je rêve ou bien les gens font express oui quoi ? surtout IBRIGA. dans la charte voici ce qui est écrit :
    2- Conditions particulières.
    Tout candidat aux fonctions de membre du Conseil National de Transition (CNT) au titre de la société civile doit être un civil qui n’est pas affilié à un parti politique

    or les nommés :
    BALIMA aboubakar est dans le bureau politique du MPP
    SANA aziz (bureau politique du MPP)
    ZOUNGRANA Issouf secrétaire au développement du bureau national des jeunes du MPP
    SOURGOU Abdoulaye (bureau politique du MPP)
    ZOUNDI k Wilfried (bureau politique du MPP)
    S’ils sont vraiment honnête, ils doivent démissionner
    vous pouvez vérifier les listes sont disponibles.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 12:17, par mouzoué
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    quel comité de désignation ? prenez nous au sérieux on a tous suivi les désignations par domaine, les journalistes étais les premiers, c’est passé mêm à la télé, et les autres ont suivi. de grâce ne nous dites pas qu’il y a eu casting et les noms n’ont pas changé.
    et on découvre qu’il ya plein de gens qui font parti des parti politiques ; qu’ils dégagent.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 12:20, par rawa
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Les princes de la chartes ont été violés ,la transparence et l’intégrité et ce code des candidats lu par IBRIGA le jour du choix des osc .il y a 7au moins issus des partis politiques ,ils occupent des responsabilités . voici .VOIR votre code d’election et le principe transparence de la charte violé .voici les conditions de candidature établies par la Société Civile... 1- Conditions générales Tout candidat aux fonctions de membre du Conseil National de Transition (CNT) doit être Burkinabè et avoir la majorité civile et réunir les conditions requises par le droit électoral. Il doit justifier d’une bonne moralité, intégrité, n’avoir jamais été condamné pour crimes et n’avoir jamais soutenu ouvertement le projet de révision de l’article 37. Le candidat au poste de membre du CNT doit avoir une notoriété publique dans son domaine d’intervention (actions majeures). Les structures crées après l’insurrection populaire ne peuvent être électeurs ni éligibles. 2- Conditions particulières. Tout candidat aux fonctions de membre du Conseil National de Transition (CNT) au titre de la société civile doit être un civil qui n’est pas affilié à un parti politique (concerne toute personne occupant une quelconque responsabilité au sein d’un parti ou formation politique). Il doit en outre remplir les conditions particulières suivantes : - Etre connu pour son engagement pour la défense des intérêts nationaux ; - Avoir une bonne connaissance du fonctionnement des institutions et du travail parlementaire ; - N’avoir pas soutenu le régime déchu. Le candidat ne doit pas notamment avoir soutenu le projet de révision de l’article 37 de la constitution ; - Tout candidat doit s’engager à défendre les positions de la société civile et à rendre compte régulièrement à leurs mandants (Il doit produire un rapport des activités menées et des actions en cours). Tout contrevenant se verra remplacé par son caucus. - Il doit justifier d’un bon niveau d’instruction et d’une culture politique (connaissance des enjeux et participation aux différentes luttes

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 15:18, par OH§
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Je suis désolé ! tt le monde connait SANA. quelqu’1 qui cherche par tt les moyens à être 1 leader qu’il n’a pas la carrure. il ne suffit pas de tout faire pour apparaitre à la Télé pour légitimer son engagement. Honte à SANA qui de l’université à l’ENAREF n’a cesser de créer des structures qui disparaissent comme il les a crées. Si c’est ça la CNT, je n’en veut pas. parlant d’organisations spécifiques, à quoi fait on référence ? des organisations spontanées qui n’existent que dans l’esprit de ceux qui se les ont crées ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 15:46, par alkarim diallo
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    CNT de merde a dissoudre et travailler avec le gouvernement de transition une fois le CNT doit etre installer on va marcher pour n,ai pa siége

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 15:51, par Jerry
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Félicitation à Monsieur SOMDA. Ce Monsieur est un pionnier de la lutte contre la révision de l’art.37 de la Consitution. Je l’ai connu en 2010 lorsqu’il appentait les rues de Bobo-Dioulasso pour inciter les populations à signer la pétition afin de vérouiller l’art.37. Ce qui lui a prévalu le sobriquet de Mr art.37. Courage et bonne chance à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 16:59, par le TITAN
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    merci KIHAN c’est IBRIGA qui ne les connait pas si non nous on les connait
    j’ai trouvé la liste des membres du bureau de la jeunesse sur Facebook ; vous avez même oublié OUEDRAOGO Tanga Felix qui est à la trésorerie du buro de la jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 18:34, par Victorius
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Si j’ai bonne mémoire, un certain Aziz Sana a écrit à Guillaume Soro pour demander son intervention juste après la démission de Rock, Simon, Salif et autres. Guillaume est venu à Ouaga livrer un message de soutien à Blaise Compaoré, et vous connaissez la suite.

    Il y a des homonymes au Faso, c’est vrai ; mais je demande à ce qu’on procède à de sérieuses investigations pour vérifier s’il s’agit du même individu. Si c’est la même personne, il faudrait renvoyer purement et simplement ce dernier.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 18:44, par le boss
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Là je ne comprends vraiment pas la designation de Monsieur Leopold Some au compte des instituts et centre de recherches. Comment à t-il été designé ? Pour qui connait le secteur de la recherche, ce monsieur est vomi de tous y compris les bailleurs de fonds pour sa gestion douteuse des projets de recherches !!! Plus grave, un monsieur qui dit haut et fort que tant qu’il n’a pas un poste de responsabilité, il ne travaille pas !!!! mdrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 20:44, par Titan
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Aziz Sana n’a pas sa place au CNT. C’est un traitre. Apres avoir créer son mouvement ca suffit, il s’est compromis après sa rencontre avec Soro Guillaume. Il a été pour le comromis ADF-CDP. La preuve, son mouvement ca suffit etait absent lors des marches du 28 et du 30.
    Ce sont des gens qui cherhent de la place au soleil par tous les moyens même la compromission comme l’a si bien fait son mentor à l’ADF. Qu’il démissione. Il n’ a aucune carrure !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2014 à 20:52, par Titan
    En réponse à : Conseil national de transition : La société civile a enfin ses 25 membres

    Aziz Sana n’a pas sa place au CNT. C’est un traitre. Apres avoir créer son mouvement ca suffit, il s’est compromis après sa rencontre avec Soro Guillaume. Il a été pour le comromis ADF-CDP. La preuve, son mouvement ca suffit etait absent lors des marches du 28 et du 30.
    Ce sont des gens qui cherhent de la place au soleil par tous les moyens même la compromission comme l’a si bien fait son mentor à l’ADF. Qu’il démissione. Il n’ a aucune carrure !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés