Moussa Zerbo, responsable provincial de l’UPC dans le Houet : « Des politiciens veulent discréditer Zéphirin Diabré sur la seule base de son ethnie »

lundi 15 décembre 2014 à 22h34min

En tournée d’information et de sensibilisation, la section Houet de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a sillonné les départements de Faramana, Fô, Koundougou et Dandé, ce dimanche 14 décembre 2014. Dans toutes ces localités, Moussa Zerbo et ses collaborateurs ont livré leur lecture de la situation nationale à leurs militants, tout en dénonçant des propos discriminatoires à l’adresse de Zéphirin Diabré, le président du parti.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Moussa Zerbo, responsable provincial de l’UPC dans le Houet : « Des politiciens veulent discréditer Zéphirin Diabré sur la seule base de son ethnie »

La section Houet de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a entamé ses tournées d’information et de sensibilisation. Partie de Bobo-Dioulasso, la délégation menée par Moussa Zerbo, le responsable provincial de l’UPC dans le Houet a visité les départements de Faramana, Fô, Koundougou et Dandé. Dans toutes ses localités, Moussa Zerbo et des responsables de l’UPC-Houet ont livré la version qu’a ce parti des récents évènements qui ont secoué le Burkina Faso. A Faramana, l’UPC s’est excusée du semblant de retard que le parti a pris dans ses rencontres d’information et de sensibilisation. Qu’à cela ne tienne, l’UPC, à travers Moussa Zerbo a laissé entendre qu’il était indécent de faire des tournées politiques avant l’enterrement des martyrs de l’insurrection populaire. « Dans notre parti, on respecte les vivants et on respecte aussi les morts. Contrairement à d’autres partis politiques qui ont parcouru des départements avant l’enterrement de nos héros. Il était de notre devoir d’attendre, de respecter la mémoire des disparus.

Maintenant qu’ils reposent dans leur dernière demeure, nous sommes à vous et nous allons répondre à toutes vos préoccupations » a laissé entendre Moussa Zerbo. Attribuant le départ de Blaise Compaoré à toute la population burkinabè, l’UPC-Houet a demandé à ses militants de Faramana de sonner la mobilisation pour les joutes électorales à venir. Déjà en « pré-campagne » pour les présidentiels de 2015, Moussa Zerbo a insisté particulièrement sur des faits qui menaceraient la paix sociale au Burkina Faso. A l’en croire, des Burkinabè, et de surcroit des politiques d’un certain rang useraient des pratiques peu commodes pour discréditer celui qui est pressenti pour être le candidat de l’UPC à l’élection présidentielle de 2015. Ainsi, selon des informations qui sont revenues à Moussa Zerbo, des cadres de partis politiques appelleraient des Burkinabè à ne pas adhérer à l’UPC, à ne pas voter pour Zéphirin Diabré sur la simple base de son ethnie. Et c’est pour éviter une dérive, une crise née des discriminations que Moussa Zerbo a suggéré une loi rendant délictueuse des allégations ou propos appelant à voter pour ou contre une ethnie, et non un candidat.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés