Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

samedi 22 novembre 2014 à 03h10min

Les 28, 29,30 et 31 octobre 2014, toutes les couches sociales et particulièrement les jeunes de la commune de Ouahigouya, à l’instar de l’ensemble des composantes du peuple burkinabé de toutes les localités du pays, ont bravé l’arbitraire et la répression pour se lever comme un seul homme contre le régime du capitaine Blaise COMPAORE.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La lutte héroïque du peuple burkinabé a permis de venir à bout de tous les mensonges et subterfuges orchestrés contre les libertés et la démocratie, par le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) ses alliés et affiliés afin de perpétuer le pouvoir à vie pour Blaise COMPAORE.
Par la présente, la coordination Provinciale de la CCVC du Yatenga :
-  relève et salue le courage, la détermination et la vaillance de toutes les populations et particulièrement les jeunes ;

-  exprime sa compassion et son soutien à toutes les familles endeuillées par la perte de leurs braves fils et filles ;

-  souhaite un prompt rétablissement à l’ensemble des blessés ;

-  prend acte de la dissolution de l’ensemble des conseils municipaux et régionaux sur toute l’étendue du territoire national ; en effet, certains élus locaux et leaders politiques à Ouahigouya, se sont tristement illustrés par des propos provocateurs, incendiaires et guerriers à l’égard de leurs populations (« si on brûle une de nos maisons, brûlez dix (10) des leurs » dixit Aboubacar Relwindé SAVADOGO, précédemment Président du Conseil Régional du nord et Secrétaire Général provincial du CDP du Yatenga, le 25 octobre 2014 au siège de son parti), par des comportements, actes et prises de positions indignes et aux antipodes des intérêts des populations qu’ils sont censés représenter, se délégitimant ainsi dans la conduite des affaires locales de la cité.

-  recommande par conséquent, que les auteurs de ces propos haineux soient traduits devant les juridictions compétentes afin de répondre de leur forfait.
-  recommande que toute la lumière soit faite sur les circonstances ayant conduit à la mort de trois (03) manifestants au domicile du Maire de la Commune de Ouahigouya ; il s’agit notamment des élèves Rachid Savadogo et Bonsa et de l’étudiant OUEDRAOGO Abdouramane

-  félicite toutes les organisations démocratiques de masse pour leur œuvre quotidienne d’éducation et de mobilisation des populations, œuvre ayant abouti à l’insurrection populaire salvatrice des 30 et 31 octobre 2014 ;

-  appelle les nouvelles autorités de la transition à procéder à la dissolution pure et simple du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) conformément aux conclusions du Collège des Sages et aux nobles vertus démocratiques qui doivent désormais présider à la vie politique, sociale et économique de notre nation réconciliée.

-  appelle tous les militantes et militants à garder à l’esprit que « seule la mobilisation paie ! »

Pour la coordination provinciale,

L’UR/CGT-B du nord
Boureima SAWADOGO

le SYNATEB
Somgalaian SAWADOGO

le MBDHP
Moulaye SABA

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 novembre 2014 à 07:09
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Encore du Salif Diallo derrière tout ça. Bark biyo.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 08:40, par lewang
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Pour la dissolution du RSP meme ceux qui sont concernés sont conscients. Puisque le pouvoir est donné maintenant par le peuple à qui il veut qu’il conduise sa destinée. Dc on n’a plus besoin d’une armée dans l’armée avec chef d’état major particulier, régiment ...pour protéger le pouvoir du peuple. ça viendr de soit cette dissolution. Seulement il faut aller doucement, car autant cette RSP a eu la capacité de soutenir le tyran pendant des années autant sa capacité de nuisance à la transition reste tjrs intacte. Dc ilfaut aller molo molo pour désintégrer le RSP comme le BIA de Koudougou à l’époque. C’est ce qui fait que à l’analyse je trouve que Zida premier ministre est le moindre mal, car il faut que cela se fasse de l’intérieur. Et comme il est écouté et respecté par ces soldats je crois qu’il nous surprendra poistivement. Déjà il a troqué son treilli de RSP à la tenue de toute l’armée. Ma proposition est de voir parmi ces soldats du RSP ceux qui ont un niveau acceptable BEPC, BAC...comment les reformer en gendarmes ou policiers pour aider à combattre le grand banditisme. Point de vue technique militaire pas de doute, matériel aussi... il suffit de les reformer en police judiciaire....

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 09:04, par doudouno le cobra
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Vous attendez quoi pour aller bruler le RSP ?
    C’est pas parce que les forces de l’ordre avec la complicité de Salif Diallo vous ont laissé brulé les maisons des gens que vous pensez que ça peut continuer.La récréation est terminée.
    Salif lui même répondra de crime économique et de l’assassinat de Dabo Boukary.
    Dites lui qu’il n’est pas encore sorti de l’auberge

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 09:25
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    le RSP semble une armee dans une armee vu la difference de traitement et d’equipement. c’est ce qui cree le sentiment de frustration. Pour eviter cela, il serait souhaitable de dissoudre le RSP et confier cette tache a la gendarmerie ou a la police.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 10:19, par yamsoba
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    il fo commencer par dissoudre l’ex parti au pouvoir qui est une organisation criminelle dirigée par des sanguinaires

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 11:21, par le voyant
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    bien vue les gars

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 11:30
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    pourkoi ne demandez vous pas quon juge ceu qui on brule les maisons

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 11:32
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Toute une armée pour un president.Une armée mieux arméé pour un président que celle de la republique.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 13:28, par kelmann
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Merci beaucoup pour cette analyse.
    Je pense également que tant que le RSP restera tel quel il ne pourrait y avoir une vie démocratique authentique eu Burkina Faso. Le RSP est le symbole même de l état d exception et de l arbitraire et de l illégitimité. Il n a jamais existé avant Blaise compaore et ne doit pas lui survivre. pourquoi le LC ZIDA a t il changé de couleur de tenue militaire ? par ce qu il s’est rendu compte de l impopularité de cette tenue de la RSP dans le milieu militaire du pays. S il veut rester dans l histoire ( nul ne s’en doute vu toute la gymnastique qu il a fait afin de comptabiliser 21 jours de règne afin de pouvoir bénéficier du titre d ancien président !!!) la seule chose qu’il doit faire est de dissoudre cette unité (RSP).
    Le général Diendjere devra se rendre compte que le peuple n est pas si amnésique ou idiot qu il le pense. son pantin de ZIDA va vite arriver au terme de son "Djinamoria" et rebeller ce que tous les gens dotés du minimum de capacité d’analyse savent : la transitition, ZIDA, Kafando et la futur CNT sont tous des marionnettes de Diendjere.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 13:29, par kelmann
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Merci beaucoup pour cette analyse.
    Je pense également que tant que le RSP restera tel quel il ne pourrait y avoir une vie démocratique authentique eu Burkina Faso. Le RSP est le symbole même de l état d exception et de l arbitraire et de l illégitimité. Il n a jamais existé avant Blaise compaore et ne doit pas lui survivre. pourquoi le LC ZIDA a t il changé de couleur de tenue militaire ? par ce qu il s’est rendu compte de l impopularité de cette tenue de la RSP dans le milieu militaire du pays. S il veut rester dans l histoire ( nul ne s’en doute vu toute la gymnastique qu il a fait afin de comptabiliser 21 jours de règne afin de pouvoir bénéficier du titre d ancien président !!!) la seule chose qu’il doit faire est de dissoudre cette unité (RSP).
    Le général Diendjere devra se rendre compte que le peuple n est pas si amnésique ou idiot qu il le pense. son pantin de ZIDA va vite arriver au terme de son "Djinamoria" et rebeller ce que tous les gens dotés du minimum de capacité d’analyse savent : la transitition, ZIDA, Kafando et la futur CNT sont tous des marionnettes de Diendjere.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 17:05, par coucou
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Tout a fait daccord. Je souhaite la dissolution du RSP. La RSP demeure un danger permanent pour la nation. Blaise est parti que le RSP soit dissolue et que les elements regagnent les rang des militaire sinon on risque tot ou tard on risque de serieux problemes. Svp mr Zida faites nous cette faveur. Que Dieu benisse le burkina faso.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2014 à 08:50, par Le souverain
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Il est inadmissible d’avoir une armée pour le président et une armée pour le reste de la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2014 à 11:02, par le libanais
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    le reve est encore permis bientot vous alliez redescendre sur terre. bon dodo et doux reve

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2014 à 11:11, par le linx
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Je suis tout à fait d’accord. Si Zida est de bonne foi qu’il le prouve définitivement à travers la dissolution du RSP

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2014 à 12:20
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Le Lt-colonel ZIDA n’a pas le choix, il va bel et bien dissoudre cette unité qu’ est le RSP
    pour l’unité de l"armée.si non on n’est pas encore sorti de l’auberge.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2014 à 12:27
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Le Lt-colonel ZIDA n’a pas le choix, il va bel et bien dissoudre cette unité qu’ est le RSP
    pour l’unité de l"armée.si non on n’est pas encore sorti de l’auberge.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2014 à 12:49
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    Le Lt-colonel ZIDA n’a pas le choix, il va bel et bien dissoudre cette unité qu’ est le RSP
    pour l’unité de l"armée.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2014 à 19:20, par Sidsoba
    En réponse à : Situation nationale : la CCVC-Yatenga demande la dissolution du RSP

    On decide d’etre just dc il faut condan tt ce qi peut etre considere comme injust sinon on serait des malhonnetes. Il faut kil yait la lumiere sur la cause d l’assassina a la cour du maire yatenga,dissolution rsp,on peut pardonner salif mais il faut kil repond pour lassassinat de dabo

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés