Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

vendredi 21 novembre 2014 à 01h23min

Dans le cadre du processus de mise en place des organes qui doivent, au premier chef, conduire la période transitoire de 12 mois, les différentes composantes des forces vives de la Nation sont appelées à se désigner leurs représentants. C’est du moins le cas en ce qui concerne le Conseil national de transition (CNT). Mais ça coince par endroits.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

Après la prestation de serment du président de la transition et la nomination du Premier ministre, le processus de mise en place effective des organes, notamment le CNT, devrait aller comme sur des roulettes. Mais la ‘’réalité du terrain’’ révèle des difficultés tenant surtout à la désignation des personnalités devant représenter les différentes composantes des forces vives de la Nation. En effet, aux termes de l’article 12 de la charte de la transition, le CNT devra être composé de 30 représentants des partis politiques affiliés à l’ex-CFOP, de 25 représentants des organisations de la société civile, de 25 représentants des forces de défense et de sécurité, et de 10 représentants des autres partis politiques. Du côté de ces deux dernières composantes, si aucun bruit ne se fait entendre, l’on sait tout de même que les ex-groupes parlementaires CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès), ADF/RDA (Alliance pour la démocratie et la fédération/ Rassemblement démocratique africain) et CFR (Convention des forces républicaines) qui constituent la crème de l’ex-majorité, seront bel et bien représentés au sein de cette institution législative de la transition.

Du côté de l’ex-opposition politique, la répartition de ces postes de représentants fait l’objet de ‘’chaudes rencontres’’. En effet, dans la perspective de convenir de la clef de cette répartition, une commission a été mise à la tâche. De son labo, cette commission a fait sortir trois propositions. La première, consisterait à reconduire prioritairement les 28 ex-députés de l’opposition en signe, confie un président de parti d’opposition, de reconnaissance à ceux-ci pour avoir tenu tête à l’ex-majorité dans sa démarche de modification de l’article 37 de la Constitution. Une deuxième proposition se rapporte à l’affectation d’un siège à chacun des partis affiliés à l’ex-CFOP. Et une troisième, voudrait que la répartition se fasse selon un quota fixé en fonction de la taille des partis. Il est évident qu’avec l’application des première et troisième proposition, beaucoup de partis n’auront pas de représentants au sein du CNT.

Le GDR et l’UFP, les partis malheureux de l’ex-CFOP

Avec la première proposition en effet, les 19 anciens députés de l’UPC (Union pour le progrès et le changement) devraient regagner l’hémicycle. Les 9 députés de divers autres partis réunis au sein du groupe parlementaire ADJ (Alternance-Démocratie-Justice) en feraient autant. Il ne resterait que deux postes de représentants pour le grand groupe de partis d’opposition n’ayant pas eu de députés au sein de législature écourtée. Cette proposition, il semble que le président de l’UPC, Zéphirin Diabré, a tenté d’imposer son application. « Faux » ; dément Adama Kanazoé, président de l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la République (AJIR), un parti affilié à l’ex-CFOP. A l’en croire, les trois propositions ont été soumises au vote. Un vote qui a permis de retenir la deuxième proposition. Mais là également, la solution n’est pas toute trouvée. L’ex-CFOP compte en effet, 32 partis politiques en son sein. Du coup, deux partis sont à écarter. Et ces deux partis sont finalement, le GDR (Groupe des démocrates révolutionnaires) et l’UFP (Union des forces progressistes). Telle est l’issue finale dégagée, et rendue publique ce jeudi 20 novembre 2014. Il revient maintenant à chacun des 30 heureux partis de désigner son représentant. C’est là encore, une cuisine interne dont la facilité n’est pas de l’ordre de l’évidence au niveau de tous ces partis. Déjà, l’on sait que l’UPC sera représenté au sein de ce CNT par l’ex-député Louis Armand Ouali.

Une répartition sur fond d’égoïsme infondé

Quant au caucus des OSC, ‘’ce n’est pas simple’’ ; c’est même très compliqué : clef de répartition définie par un comité, mais rejetée en plénière sur fond de velléités de priorisation affichées par certaines d’entre elles. ‘’Il y a des OSC qui disent que c’est surtout grâce à elles que la révolution est intervenue ; et qu’en conséquence, elles doivent bénéficier de plus de sièges que d’autres’’, confie un membre d’OSC. Au sein des OSC, l’on se retrouve donc dans une ‘’messe’’ de répartition sur fond d’égoïsme infondé.

Toute chose qui a donné lieu à moult tractations et à menace – émanant du PM - d’annulation de la liste des OSC. Une autre rencontre annoncée à propos pour ce soir 20 novembre, n’a pu se tenir. Elles ont encore quelques heures devant elles. Peut-être que la rencontre prévue pour la matinée du vendredi 21 novembre sera finalement l’occasion de sortir une liste consensuelle qui devra parvenir au Premier ministère avant 12 heures du même jour, 21 novembre 2014.

Le gouvernement, encore quelques heures

Pendant qu’au sein de l’ex-CFOP l’on convenait d’une solution, et qu’au niveau des OSC les tractations de positionnement montaient en allure, les concertations relatives à la constitution du gouvernement, avaient cours. Ces concertations, conduites par le Premier ministre Yacouba Zida, n’ont pas permis de boucler la composition du gouvernement ce jeudi 20 novembre, comme initialement annoncé. ‘’Le gouvernement, ce sera pour demain’’, nous a confié au téléphone, un leader de l’opposition. Sans doute que cela interviendra avant la cérémonie de passation de charges entre le Lt-col Yacouba Zida, chef de l’Etat de la période pré-transitoire et le chef de l’Etat de la transition Michel Kafando ; une cérémonie prévue pour 17 heures, ce vendredi 21 novembre 2014.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 novembre 2014 à 01:57, par Capitaine Traoré
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Le president de L’UPC est un democrate sincère et convaincu et je ne sais pas pourquoi les gens tentent de ternir son image. Il est loin d’être comme ceux qui demissionnent de leur parti à cause des postes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 02:44, par Amadoum
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    A ecouter toutes ces tractations, l’on doit se poser la question suivante : qu’est-ce que les uns et autres croient pouvoir obtenir des nouveaux postes pour lesquels ils se battent si farocuement ? J’ai le presentiment que la mentalite de "bouffer" n’a pas quitte les Burkinabe. Qu’on dise a tous les Burkinabe combien chaque ministre et chaque representant percevra. Commencons la vraie la transparence, car, au fond de toutes ces querelles, c’est les CFA. Pas plus, pas moins.
    Mais etant donne la situation economique du pays, il ne serait pas judicieux d’allouer les salaires obscenes que les hommes du president Compaore percevaient ; ils n’etaient pas en ligne avec nos realites. Surtout ne me dites pas, comme le disait l’ancien premier ministre Tiao, que dans les pays voisins les gens ont des salaires plus eleves.

    Ce que nous craignions est en train de nous arriver : la creation rapide d’une nouvelle classe de riches au detriment du peuple Burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 05:41, par Le lucide
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Ils font honte ces opposants et membres de la société civile qui sont sur ces calculs d’intérêts égoïstes. Quelles leçons pouvez vous prétendre donner à l’ancien régime quand vous même vous vous donnez à un tel spectacle de rapacité. Vraiment si le PF et son PM pouvaient rendre ces mandats bénévoles, on aurait pu éviter de telles vilénies. Apparemment ces gens n’ont plus aucune pensée pour nos martyrs et les nombreux blessés qui scrutent en ce moment l’horizon du rétablissement. Vous verrez que dans cette histoire ce sont des organisations d’arrière plan de la lutte qui se montrent rigides dans la revendication des postes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 05:45, par youblobissan
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    C’est très dommages de voir les gens qui disent se battre pour les intérêts du peuple se quereller pour des partages de postes d’une durée d’une année . Des misérables qui se battaient pour leurs tubes digestis comme les conseillers de l’ex -majorité. Comment ne pas faire appel aux militaires ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 06:24, par boa
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    les OSC doivent comprendre kils fo envoyer des gens à la hauteur. il ne sagit pas dune division mecanik

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 06:47, par Jose Gracias Panglos
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    C’est tout a fait normal qu’il y ait des tiraillements au départ parce que les points de vue sont divergents au début du processus de désignation des membres du CNT. Mais avec les discussions au sein de chaque groupe, l’esprit de consensus, d’écoute chaque groupe va parvenir a un accord. c’est ainsi que l’on apprend a travailler ensemble. Ce qui est malsain c’est quand on travaille a dénigrer des personnalités qui ont vendu leurs vies (Zeph, Me Sankara, Etienne Traore, Mamadou Kabre, etc...) pour lutter contre le système COMPAORE. Mais chacun recevra la récompense de ses actes ici bas. Le Peuple triomphera des petits calculs !!! Que Le delit d’apparence soit vote vite ! Que tous ceux qui ont 1 000 000 000 de F CFA justifie l’origine de leurs fortunes ! Il faut qu’une justice sociale veritable soit en marche. Il faut juger tous les crimes économiques et de sang Sinon il y aura après une 3e REVOLUTION DEMOCRATIQUE ! Dieu bénisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:26, par le vigilant
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    la gestion au rabais. Le parlement le plus melting pot du monde .40 deputés issues de 40 partis et 25 deputés issus de 25 associations quid den la qualité de ces députés. Les burkinabè sont bien servis et imaginez la suite pour le gouvernement. Les gens comprendrons qu’il ne s’agissait pas d’une insurrection populaire mais d’un coup d’etat afin de faire venir de nouveau mangeurs autour de la table comme zephirin le clamait a chacune de ses sorties. Quelles deliberations credibles une telle assemblés pourra nous sortir ? Dieu sauve mon pays . Les burkinabè comprendrons la hargne avec laquelle on oeuvrait à ecarter l’ex majorité car le tour de manger de certains est arrivé. Vivement les elections de 2015

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:27, par Kakalga
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    A lire cet article, ma déception commence à germer. Mr le PM, ne me dites pas que nous risquons de vivre le passé dans le partage du CFA de la transition entre vous et le CNT ? Ne me dites pas qu’une création une nouvelle classe est en train de se mettre en place sur le sang de ces martyrs des 30 et 31 octobre ?

    Vraiment enfants des gens qu’on envoie à l’abattoir et après on se bat pour des postes !!
    Si le Burkina Faso ne fait pas attention, ca sera Libye BISS !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:42, par Sacrilege
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Vu comment les choses se deroulent, je suis bien content que ZIDA n’ait pas passer directement les rennes du pays aux civils. Content encore qu’il soit 1er ministre...

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:48
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Pensez à la masse bigarrée quand vous vous battez pour vos propres intérêts (postes à occuper en occurrence) . On dit de faire la transition avec en ligne de mire, la construction des bases d’une vraie démocratie qui débouchera sur une bonne gouvernance de nos ressources au service du développement économique et social de notre pays. Un point, un trait.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:50
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Les OSC parmi lesquelles on classe la Diaspora burkinabè n’ont même pas fini de s’étriper a fortiori penser à accorder un poste de la CNT à un membre de la diaspora. Seul le PM ZIDA va sauver la Diaspora. Bark biiga.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:51, par yabirou
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    OSC, partis politiques, ne tuez pas une deuxième fois nos martyrs !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:59, par Zadané
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    On voit que presque tous les Humains réagissent de la même manière devant le gâteau. C’est dommage pour l’intérêt national. On peut avoir faim et refuser de manger, c’est ça aussi l’intégrité. Toute cette lutte pour se bagarrer sur des postes. Vous comprendrez pourquoi, l’armée tenant à son pays, ne peut s’écarter du pouvoir. OSC, trouver un terrain d’entente.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:00, par OR
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Bonjour cette situation au sein de la société civile est une photo exacte de cette société civile qui s’est laissée embrigader par des politicien sournois. Il faut faire un nettoyage sérieux sinon.....

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:05, par Dany
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Pour les Ministres de la transition, de Grace : Choisissez des gens qui peuvent valablement représenter le Burkina Faso lors des rencontres de la sous région ou des rencontres internationales. Il s’agit de l’image du pays. Ne mettez pas des gens qui n’ont jamais dirigé quoi que ce soit. Choisissez des techniciens, des gens qui parlent français. C’est une lourde responsabilité et ces Ministres doivent incarner tout un pays. Il faut le charisme. Choisissez des hommes et des femmes capables s’il vous plait. Si les OSC ou les partis d’opposition n’ont pas de gens qui ont le profil pour être nommés, qu’ils le reconnaissent humblement et on passe à autre chose. J’insiste parce qu’il ne faudrait pas que ceux qui sont partis se moquent de notre gouvernement ; mais plutôt qu’ils sachent que sans eux, y’a toujours des gens valables dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:05, par La Doctrine
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Ils vont finir par s’entendre. Ils y sont condamnés. Que Dieu les assiste !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:11, par bationo
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    c’est ca la réalité des civiles des politiciens et autres . voila pourquoi il fallait laisser l’armée assurer la transition donc l’objectif en réalité est de preparer des élections libres transparentes et acceptés de tous. imaginé un seul instant la non intervention de l’armée dans cette période pensez vous qu’à cette allure avec les politiciens et OSC on allait s’en sortir en un temps record ? C’est du désordre ne venez pas ternire la bonne image du pays bande d’incapables dont l’objectif est le tube digestif familiale. sachez qu’il n’y a pas de gâteau à partager mais tu travail plutôt vous avez saisi le sens réel de la révolution populaire ? rien ne sera comme avant . ouvrez bien les yeux car si vous n’arrivez pas à trouver des solutions aux problèmes des jeunes vous partirez tous de ce CNT en plein midi. ZIDA conduit bien le navire et les incapables les carants il faut les chasser un point c’est tout car le pays à 27 ans de retard du courage à monsieur KAFANDO

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:16, par ilboudo
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    moi franchement ,je suis très touché pour ces osc et l’oposition qui ne sont même pas intègre ,pourquoi vos luttes sont limités a vos tubes digestifs seulement .je leurs demande de faire preuve de patriotisme.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:18, par OUEDRAOGO Vincent
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    C’est décevant de voir des gens qui veulent un changement au Burkina et qui eux mêmes ne veulent pas être changés.Les militaires ont eu raison de prendre la destinée du pays. Vivement que les élections présidentielle et législatives viennent afin que le peuple puisse désigner ses vrais représentants dans les institutions de la République.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:27, par lachouette
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Décevant décevant !!!je pense que nous n’avons pas encore tiré de leçon sur ce qui vient de se passer, le fonds du problème c’est l’argent qu’ils croient qu’ils vont amasser là vous avez tiré à terre ce serait du bénévolat pian...Ayez une e pensée pour tous ces martyrs svp !!si vous persistez dans vos âneries, on va dissoudre le CNT et tout le monde sera en paix tchrrrrrrrrrr...

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:32, par bonjour
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    que ceux qui sont "garçons" se préparent pour 2015 !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:35, par Mamon Yélé
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Normalement les partis politiques ne devraient envoyer comme membre du CNT que des cadres compétents et désintéressés par des postes de future députés car la participation au CNT les exclu d’être candidats. Si l’ex opposition a opté d’y envoyé un membre par partis cela est noble car ce sera l’occasion de découvrir les vrai visages des "partilllons" qui sont "gueulard mais n’ont aucune force de proposition constructive. Ils seront à l’assemblée et on verra s’ils ne sont pas seulement des faire valoir sans base.
    Bonne chance ZIDA pour ta mission, reste rigoureux sur tes principes mais ne t’ingère pas dans leurs affaires, afin que le peuple voit dans quel panier à crabe on serait si le premier ministre était un civil. Quelle poigne aurait-il face à ce monde de gueulards.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:36, par lemarabout
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Pour mettre fin aux espoirs de ceux avoir des postes pour voler les ressources du pays.
    On devait inscrire dans la charte la réouverture des TPR.
    Ainsi il n’y aurait pas de tractation pour la distribution de postes au sein de la Transition.
    Ou les militaires gèrent
    tout.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:36, par lemarabout
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Pour mettre fin aux espoirs de ceux avoir des postes pour voler les ressources du pays.
    On devait inscrire dans la charte la réouverture des TPR.
    Ainsi il n’y aurait pas de tractation pour la distribution de postes au sein de la Transition.
    Ou les militaires gère tout.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:37, par le TITAN
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    au niveau des OSC il faut qu’on fasse vite si non on risque de ne pas pouvoir déposer, là ça va fausser mes calculs. hier je me suis rendu au CES, j’ai pu deposer car le rang était long. j’ai vu même des associations qui n’ont même de récépissé labà ( comité......, mouvement......, cadre.......). haa pardonnez laisser nous qui avons des récépissé déposer. ne faites pas que le colonel annule notre liste dêh ;
    je pense que ce matin on va s’entendre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:54, par Sheiky
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Il est clair que les réalités du terrain rattrapent après trois semaines d’avancée au pas de courses. J’avais pourtant indiquer qu’au lieu du CNT avec la répartition schématique proposée, il aurait valu juste bien cadrer les prérogatives du Président de la Transition dans la charte et le laisser gouverner par ordonnances. La désignation des membres du CNT qui n’est pas faite de manière élective va susciter beaucoup de polémiques et risque de commencer à ternir cette belle époque qui s’écoule. Le vin étant tiré, les partis doivent appliquer encore la recette du dialogue inclusif pour finaliser cette désignation. Et pour bien boucler l’affaire, l’indemnisation des membres doit être symbolique pour décourager les approches alimentaires.
    A bon entendeur.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:07, par mediapart
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    la question qui se pose après la nomination du colonel zida comme 1 er ministre comme vous le savais est poste civil est ce qu’il va abandonner son uniforme militaire ou il va continuer a travailler avec ? quelqu’un peut me donner une réponse svp ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:14, par Elza
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Après ce spectacle, que quelqu’un ose nous dire encore, pas de militaire au pouvoir.
    Si Blaise a fait 27 ans au pouvoir, c’est parce qu’il avait compris qu’avec l’argent et les positions, il pouvait divise toutes organisation, et la dévié de son objectif. l’histoire risque de ce répété si les Burkinabé n’apprennent pas mourir de leur cupidité et leur égoïsme pour l’intérêt de tout les Burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:15, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Arrêtez avec cette désespérance ! Une fois de plus voilà pourquoi il faut privilégier les institutions fortes. Si la constitution de 1991 avait bien balisé le terrain pour une véritable démocratie ( qualité de la représentation AN, nombre de partis politiques, durée et nombre de mandats, conditions éligibilité ...), on ne serait pas à cette gesticulation. Vous remarquerez que partout en afrique, après la rupture violente des mandats monarchiques, c’est difficile pour ne pas dire diciffile d’enchainer avec la mécanique (environnement - mentalité ou moralité - attentes ...). Pour bâtir ce socle solide, il faut du sacerdoce. Les appelés ne devraient pas voir l’argent et les honneurs. Aussi il serait bon d’écarter pour le CNT une rémunération d’ex. députés mais plutôt perdiem et essence de sessions.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:17, par YAWOTO
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    je propose que les membres du CNT soit payé à 100.000 FCFA/mois, celui qui n’est pas content qu’il aille voir ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:17, par KARIM ZAMPA
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    LA LANGUE ET LES DENTS S EMPOIGNENT SOUVENT MAIS FINISSENT PAR S ENTENDRE

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:23, par Osy
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    C’était prévisible cette situation car la mentalité de "bouffer" persiste. On devait poser comme préalable le caractère bénévole du CNT : pas de salaire, juste des indemnités lors des sessions. Au niveau de la société civile je pense que le quota attribué (élevé à mon avis) est à la base des querelles. On devait donner 1 ou 2 places à la société civile et le choix était vite fait car elle a joué son rôle dans la crise et doit plus laisser la place aux politiciens au risque de se transformer en politicien toute chose qui ne l’honore pas. Donc SVP, terminer ce que vous avez bien commencé et éviter de vous transformer en « politicien » car vous plus une mission d’éveil, d’interpellation, d’alerte et de suivi de la mise en œuvre de la charte. Eviter de choisir des représentants au passé sombre (détournement, mal gouvernance au sein de leur structure) et parfois sans base (certains n’ont que le récépissé de leur association, ni siège, ni membre et sans activités concrètes). Solution OSC : accepter toute candidature et mettre une commission qui analysera (en se basant sur des critères bien définis en lien avec la personnalité, l’organisation d’origine) les candidatures afin de retenir les 25.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:25, par Képpia
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    je suis très fâché contre ces responsables des OSC et ses opposants. Ils ont déjà oublié les martyrs. je ne cautionne pas les attitudes de Mr ZIDA (pas sincères), des attitudes à la DADIS ou à la SANOGO mais je le préfère à ces opposants et ces soit disant OSC.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:28, par visionnaire
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Oui, telle est la nature de l’Homme, la volonté du gain facile.
    Ca n’arrive pas qu’aux autres !
    La question que l’on se pose, que deviendraient-ils, comme hommes politiques ou représentants de la société civile dans 8 mois ?
    Se serviraient-ils ou serviront-ils le bas peuple ?
    Voila pourquoi, il fallait vraiment un PM militaire.
    l’Homme est un loup pour l’Homme.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:34, par tino
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    vraiment, ce n’est pas la peine.le changement radical tant prôné doit commencé par le bannissement de tels comportements qui n’a autre qualificatif que "LE TUBDIGESTIISME" comme dirait l’autre.vous allez faire comme ça et quand l’armée va encore" prendre ses responsabilités", vous allez vouloir nous mettre dans la rue une fois de plus pour dire "non".on ne vous suivra pas cette fois-ci, vous avez intérêt à vous entendre.ce qui se passe me conforte dans ma conviction que l’armée a toute sa place dans cette transition, sinon avec les civils seulement on va tous chier ici.DIEU BENISSE LE FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:45, par Tapsoba® (de H)
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Et dire qu on voulait nous convaincre que le balai citoyen et autres de la société civile n avaient pas raison d avoir confié urgemment et provisoirement les rênes du pouvoir aux militaires ? J ai de la nausée.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:52, par Lambert
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Il semble que le problème des OSC est dû au balai citoyen qui clamait pourtant ne pas vouloir des postes car leur objectif étant atteint, il laisse le reste aux politiciens.

    Le fond de cette affaire semble être le désir du PM qui, pour prévoir une majorité confortable au CNT, tente d’imposer ses partisans du balai citoyen, subitement intéressés dans la gestion du pouvoir.

    Quelqu’un peut-il me dire d’ailleurs pourquoi et à quel titre le PM menace d’invalider une liste des OSC dont la constitution me semble être une cuisine interne ?

    Que DIEU bénisse d’avantage le BFA, Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:53, par yelé
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    et avec ca vous pensez donné des lecons aux militaires ou meme les taxer de manipulateurs ou davoir une main mise sur le pouvoir ??pathétique.regardez un peu chez les militaiures ; il n’y a aucun bruit, ils se taisent et travail en silence.opposants mon oeil oui.et les OSC alors là c’est encore plus fort.pathétique.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:53, par Mitibkieta
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Quel spectacle déplorable ! Cette société "si vile" pardon civile verse sa figure par terre.
    La honte wooo la honte. Si vous croyez profiter de la situation pour bouffer, on vous a à l’œil.Certain risquent de voir des arrêtes coincer dans le fond de leur gosier. Ici là on veut des patriotes, de véritables hommes intègres, les opportunistes et autres larrons on n’en veut pas. tchiorrrrrrr !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 10:14, par 2s
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    ça va aller comme on aime le dire au faso !!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 10:16, par le sage
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    De grace postez mon message car j’ai remarqué aucun des miens n’ont jamais été postés et je me demande pourquoi ?
    s’il vous plait, ne prêtez pas le flan à l’ex-présidence et ses accolites, on n’est pas à ça mes chers intègres(reflétez au moins l’image de ce mot) ! n’oubliez pas que le monde entier nous regarde et nous observe et ces genres d’actes n’ont pas leur place en cette heure ci. pour l’AMOUR DU DIEU VIVANT laissons ces querelles de postes ou de panse inutile, car cela prête à croire que votre lutte n’était pas sincère mais hypocrite et égoïste ou bien ?donc plus de sagesse et de dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 10:38, par Goamtenga de SAPONE
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    LES RECEPISSES A LA BLAISE COMPAORE.
    Voyons clair et entourons nous de bons conseillers afin de pouvoir poser des actes citoyens transparents et patriotiques !
    Les responsables du Front de Résistance Citoyen (FRC) et les autres doivent se rattraper rapidement en trouvant d’autres modalités de choix des représentants dans la transition !
    Lors de la mise sur pieds de la CENI par exemple, on a vu comment les hommes du pouvoir de Blaise ont rapidement fait des associations et des osc fictives avec des récépissés pour leur permettre d’imposer leurs points de vue et leurs hommes lors des différents votes d’installation.
    Lors de l’insurrection populaire du 30 au 31 octobre, ceux qui ont battus le pavé pour chasser le Blaise COMPAORE n’avaient pas de récépissés puisqu’ils étaient considérés en majorité comme des organisations illégales qu’on osait pas attribuer ces fameuses reconnaissances du MATD.
    Donc beaucoup des associations et osc qui peuvent se prévaloir de représenter la société civile dans cette transition ne pourront être que ceux affiliés au FEDA/BC, au CDP et à leurs colistiers !

    Donc une lutte vaine !

    Le système Blaise est revenu pour continuer son bonhomme de chemin !

    Revoyons alors !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 12:01, par Ka
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Prions Dieu que cette transition Burkinabé ne soit pas comme la première transition Malienne dont la France était obligé d’imposé un vrais lieder en mettant Sanogo a l’écart, cela ne sera pas bonne pour le Burkina. Zida est loin d’être comme Sanogo, il s’aura ici demain Choisir les personnes capables de donner un bon image de la transition : les profiteurs et ceux qui pensent que venir au CNT sera une occasion de remplir les poches et repartir se trompent : Zida a donner des exemples a ces personnes avec les dégagements des DG de la SONABEL et de la SONABY dont il a marqué un point pour dire que tout ne sera plus comme avant. Zida et Kafando sont conscients qu’ignorer les jeunes malgré leur handicape en politique et économique sera une grave erreur, car Zida en fait partie des ce jeunes, et il se débrouille bien. Des jeunes comme Hervé Ouattara que j’ai vu rentré avec courage voir Blaise Compaoré et lui dire, ‘’’’on veut que vous quittiez le pouvoir pour une alternance apaisé,’’’’ n’est pas un agneau, il peut prendre un rôle comme celui de Zida pour que la transition va dans le sens de ses idées élémentaires pourtant qui va ce qui est mieux pour le peuple et non ce qui est mieux pour sa propre personne, Car moi Ka qui a l’âge de Blaise Compaoré suivant les jeunes qui allait ce jour décisif à Kossyam, n’a pas eu le courage de Hervé, vu les gardes et leurs armes prêt à tirer. Quand a la diaspora, elle mérite d’être écouté, il y a diaspora et diaspora, celle de la Cote d’Ivoire pourtant nombreuse, mais caméléon qui s’est précité dés la chute du président Blaise Compaoré pour avoir la première place dans la transition ne le mérite pas, car 90% de ces personnes luttaient pour Blaise et la modification de l’article 37. Ceux de l’Allemagne mérite une attention particulière, cette diaspora était la première a s’aligné derrière l’opposition pour le maintien de l’article 37 et le non au sénat, et au referendum : d’autres diaspora mérite l’attention de Kafando et de Zida. Nous avons tous lutté farouchement pour cette alternance politique et économique, et ce n’est pas le moment de laisser un clan de combiner pour que le système Blaise Compaoré reprenne la place. Soyons vigilent malgré les 80% de confiance que nous donnons a Kafando et Zida, car la lutte est éternelle pour un pays pauvre qui veut de l’émergence et de la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 12:06, par Le prophete
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Le peuple s’est insurgé contre la mal gouvernance, l’injustice et l’impunité. A peine l’ancien régime partit, on assiste à une lutte farouche pour des positionnements qui se résument qu’à la défense des intérêts personnels. Chacun voulant être choisi juste pour pouvoir bénéficier des émoluments des ex députés.
    Je lance un appel au Premier Ministre afin qu’il prenne des mesures fortes en ce qui concerne les organes de la transition. Il faut juste servir un forfait pour le carburant des membres du CNT(Par exemple 200 000 f chacun). Pour les ministres également il faut leur demander d’accepter percevoir un montant de 500 000 f comme salaire pendant la transition. Cela fera tache d’huile au niveau de l’Afrique et montrera à l’opinion nationale et internationale que c’est le patriotisme qui est le référentiel pour les différents élus au niveau de l’organe de la transition.
    Sacerdoce, sacerdoce et sacerdoce, voilà ce qui doit animer tous les acteurs pendant cette transition.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 14:05, par PAGNAGDE
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Hummm !!!
    WEND NA KOND VINR NE LAAFI.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 15:27, par Dez Flasino
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Oh pitié les OSC ! pourquoi « c’est grâce à nous que la révolution est intervenue » ? « un seul doigt ne pourra jamais ramasser la farine » c’est l’engagement de tous qui a crée ce que vous voulez profiter. Ne nous faites pas regretter notre lutte. Que Dieu bénisse tous ceux qui veulent représenter le peuple avec honneur et dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 16:22, par Losiento
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    SVP, ne tuer pas nos martyrs une deuxieme fois ! Revoyez-vous la photo de ce jeune adolescent baigant dans son sang ? Il croyait en et luttait pour un avenir meilleur au Burkina Faso ? Malgre son age, il etait pourtant convaincu de la justesse de cette lutte pour empecher le referendum. Il etait aussi convaincu aussi du fait qu’il s’engageait sur voie risquée mais inevitable, une voie sans retour. Il n’est plus aujourd’hui ; mais il demeurera avec les autres, nos Heros !!! Est-il mort pour rien ? Vous aussi ! Arretez votre egoisme et vos bagarres ! Ne pensez pas a vos estomacs, mais plustot engager vous humblement et de facon desinteressee a servir le Peuple Burkinabe !!!
    La patrie ou la Mort, nous Vaincrons ! Vive le Peuple Burkinabe ! Vive sa jeunesse !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 16:53, par Le Sage
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    il faut que le PM ZIDA et le Président de Transition KAFANDO soient vigilants car il y a deux sortes d’OSC au BF. il y a des OSC que le pouvoir de Blaise avait mis en place pour casser la dynamique de la Société Civile et la vraie Société Civile dirigée par les responsables du Front de Résistance contre la modification de l’article 37. C’est inadmissible qu’on ne puisse pas désigner des gars comme ceux issus de ce front. Les Conseils ou Coordinations Nationales des OSC ou que sais-je encore, sont purement et simplement des structures fortement politisées. Quand même, quand on parle de société civile au Faso ici, on sait qui est qui. On se connaît bien. Les gars de Blaise doivent se ranger et laisser la place aux vrais membres de la société civile continuer le boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 17:24, par A l’attention du Présidant et de son Premier ministre
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Faites quelque chose pour décourager ceux qui veulent ces postes uniquement pour se remplir les poches pour que cela serve de leçons pour ceux qui vont diriger dans la génération future, SVP. MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 18:05, par modérateur
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Merci pour les réactions.
    Vous conviendrez avec moi que sans un dur comme Zida à coté la transition sera un désastre malheureux et blaise se moquera de nous !
    Maintenant plus que jamais je sait que Zida il voi tres lion et il aime vraiment ce pays, car si il avait écouté la communauté internationale et s’éloingné du pouvoir il aurai laissé le pays ans gouverne.
    on connaient tous l’opposition c’est seulement 6 parties serieux.
    on connaient la la société civile c’est la même chose a peu prêt.
    mais d’ou vienne ces faux types la ! qui sement la merde ?
    Ce sont des infiltrés de l’ex régime je crois.
    de cette lecture ,cette CNT ne pourra pas travailler ,car il aura pas de consensus vu la disperssion des forces.
    il faut faire un choix arbitraire, qui voudra que chaque partie prenante de la société civile présente un candidat titulaire d’un doctorat en droit public ou en sociologie.
    puis ce que la question fondamentale du CNT est de poser les jalons d’une constitution intègre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 18:56
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    vous êtes tous décevant ! tous au tant que vous êtes !
    vous êtes pires que l’ex majorité. vous avez déjà oubliez toutes ces personnes mortes, et vous vous querellez déjà pour des postes d’un an !!!! honte !

    qu’est ce que vous espérez ?

    monsieur le président, ces postes doivent êtres bénévoles. on verra s’ils vont toujours se battre pour les obtenir...

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 21:46, par Daniel NIKIEMA
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Je suis déçu par la tournure que prennent les choses dans la désignation des membres du CNT. Je trouve malheureusement que le problème se trouve dans la charte elle-même. Je commence à percevoir la perspicacité des militaires : le Président de transition est sorti de leur liste ; les deux candidats de cette liste étaient a priori les meilleurs. Les militaires jugeait inutile un CNT de 90 membres. Maintenant, je crois qu’ils avaient raison. Dans sa composition actuelle, je vois mal le CNT faire un travail de qualité. La composition de l’avant-projet aurait pu tenir la route car il permettait d’avoir au CNT une masse critique de personnes initiées au travail parlementaire. Ce travail là ne s’improvise pas. Autant il n’est pas opportun de nommer à la présidence quelqu’un qui va passer six mois à apprendre le métier, autant il fallait éviter que le CNT soit composé d’une majorité de membres qui ignorent tout du travail parlementaire. Que les partis de l’opposition n’aient pas compris ça et aient décidé de représenter chaque parti par un membre est totalement raté. Heureusement que ça durera un an à compter d’aujourd’hui..

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 06:33, par eric
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    comme une periode transitoire,l’argent du peuple ne doit pas etre gaspiller comme le pensent certains, ils sont la pour travailler et sortir le pays d’une crise due a l’entetement de Blaise, il faut revoir le salaire que ces deputes auront comme ils ne sont elus ,ils ont ete juste choisis ,ce salaire sera publie’ et le peuple va amender car certains ne pensent qu’a leurs intestins. Comme voiture de deputes, il leur faut des frigonnettes ou peugeot 205 et le salaire pas plus de 200 000f meme ca cest trop car ils ne sont pas elus.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2014 à 12:23, par lucas
    En réponse à : Mise en place des organes de la transition : La désignation des représentants fait des gorges chaudes

    Je pense que le Président à bien fait de choisir le colonel Zida , il est le mieu indiqué et il a fait ces preuve , on a besoin de lui, il est l’homme ideal de la situation. Je le souhaite un bon vent et beaucoup de courage à lui, puisse Dieu le guider dans sa noble tache

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés