Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

jeudi 20 novembre 2014 à 23h33min

Le lundi 17 novembre 2014, à l’issue d’un processus d’identification et de sélection, Monsieur Michel Kafando a été nommé Président du Faso pour conduire la période de transition. Je lui réitère toutes mes félicitations. C’est un homme de valeur qui portera certainement avec succès la charge qui lui a été confiée avec le soutien de tous.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Par la grâce de Dieu, j’ai eu le grand privilège d’être cooptée par divers canaux pour figurer sur la liste des « présidentiables ». J’ai accepté avec modestie d’être inscrite sur cette liste d’hommes et de femmes qui ont contribué à leur manière à l’évolution politique, sociale et économique du Burkina Faso.

Au fil des jours, l’étau se resserrait et je me suis retrouvée dans la soirée du 16 novembre 2014 face au Collège de désignation chargé d’interviewer chacun des 3 finalistes avant de désigner celui ou celle qui occuperait la fonction présidentielle pour la transition.

Avant, pendant et après cette dernière étape, j’ai reçu un nombre incalculable de témoignages de sympathie et d’encouragements de la part de femmes et d’hommes, de jeunes et de personnes du troisième âge , toutes catégories confondues et de tous horizons, du Burkina et d’ailleurs.

A vous toutes et tous qui avez cru en moi, qui avez recommandé ma candidature, et qui ont pensé que je pouvais relever le défi de la transition, j’aimerais vous exprimer ma reconnaissance pour votre confiance.

Je saisis cette opportunité pour rendre un grand hommage aux millions de personnes qui se sont mobilisées en offrant leur temps, leurs talents, leurs compétences, leurs énergies et risqué leurs vies pour forcer la rupture lors des journées d’insurrection des 30 et 31 octobre 2014. N’eut été cette forte détermination populaire pour le changement, je n’aurais pas été identifiée et proposée comme une candidate potentielle à la présidence de la transition.

Je présente mes condoléances à toutes les familles qui ont perdu des proches pendant les journées de lutte et je prie pour leur consolation et pour l’apaisement de tous les cœurs.

Que Dieu vous bénisse !

Joséphine Ouedraogo née Guissou

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 novembre 2014 à 00:00, par BAARKA
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Madame,une fois de plus je vous felicite. A l’avenir eviter de parler de la sorte ’’ la candidature de Michel etait deja validé’’. Gardez ça pour vous. La vie est ce quelle est. Vous pouvez etre amener à colaborer,donc eviter de garder des ranqueures unitiles.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 00:01, par Burkinbi
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Maman Joséphine,
    Nous sommes des millions d’enfants de SANKARA et Nous sommes fiers de vous.
    Votre intégrité, votre courage et votre détermination sont des valeurs nobles auxquels Nous, enfants de SANKARA voulons Nous identifier.
    Au lendemain de la date de l’horrible assassinat du père de la révolution Burkinabè, vous avez préféré l’exil que de collaborer avec le régime sanguinaire de blaise.
    27 ans après l’histoire vous donne raison.
    Merci d’être une référence pour Nous.
    Que Dieu vous bénisse. Amen.
    La Patrie ou la mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 00:09, par TK
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Vous etiez ma candidate madame et je suis decu que vous n’ayez pas ete choisie. Courage dans vos entreprises. La lute continue

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 00:24, par sagu
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    je pense que vous êtes à féliciter pour le courage et le patriotisme dont vous avez montre. quand on sait que rien n’était prévu ; des candidats préparent pendant des années leurs projets de société et se retrouvent en cours d’alternative à certains moments, votre attitude ma séduit et je continue de croire vous feriez une présidente à même de conduire la transition sans faute.
    femmes du burkina, rien ne sera plus comme avant ! j’ai hâte de vous voir à l’oeuvre comme présidente, premier ministre,... sur les terres de YENNENGA et de GUIMBI

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 00:34, par lasso
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Il ya des choix qui dependent de soi-meme et d’autres pas.
    Mme laissez moi vous dire que votre immense et riche experience à la suite d’un parcours exceptionnel aussi bien au plan national qu’international vous conferait déjà la dimension d’Homme d’Etat et c’est cela qui a été confirmé par les nbrx hommes et femmes ds les choix qu’ils font de votre personne pour tenir le gouvernail de la conduite des Affaires d’Etat à travers cette transition. Malheureusema le college de designation a decidé autrement. Ceux ou celles qui vs connaissent savent que vous avez ttes les qualités pr contribuer personnellema à la paix, la cohesion sociale et à la lutte contre la corruption au Faso or ce st sur ces derniers elements que ce fameux collège a fait le choix du President de la transition. Mme Dieu vous elevera.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 00:42, par joel Laval
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Félicitations Joséphine vous avez fait honneur a la lutte des femmes pour l’égalité y compris dans le domaine politique .....Mais vous dites Michel Kafando est un homme de valeur....est ce parce qu’il a fait toute sa carrière au service de régime soumis a la France-Afrique....et qu’il est parti pour la France la seule fois ou le Burkina a été gouverné par des idéaux patriotiques et panafricanistes....cherchez l’erreur....

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 01:02, par biriki
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Voilà, c’est cette femme là qu’il fallait absolument comme présidente de la transition. Mais non, ils ont pris un pion de Blaise qui n’a pas manqué de remercier zida et après zida l’a remercier pour la primature. Au delà des déclarations et pseudo-arrestations, les jeunes conscients savent pour qui ce duo roule....rendez-vous dans peu de temps.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 01:35, par SOULY N. Stéphane
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Je suis profondément déçu qu´elle n´ait pas été retenue ! Elle répondait, à mon avis aux aspirations et aux attentes de notre mouvement d´insurrection ! Pour l´avoir connue personnellement dans les années 83 à 87 quand j´étais membre du bureau CDR au Lycée Philippe Zinda Kaboré, je reste convaincu qu´elle avait le profil pour être une « excellente présidente » de la transition. Mais la lutte continue, Madame Joséphine Ouédraogo sera appelée á jouer un rôle majeur dans la vie politique Burkinabè, pendant la transition ou après !
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:15, par SOS
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Cette Femme méritait le poste de premier Ministre je le répète encore et encore. Mr le Président on ne trahit pas les aspirations de la jeunesse en quête de liberté de franchise. Mr Zida comme vous êtes 1er Ministre prenez garde car le peuple Burkinabè a tellement mûri que rien ne peut lui confisquer sa victoire. Comme un TGV il peut tout balayer sur son passage. Que la sagesse vous habite vous et Mr Kafando. Mr Le président peut nous dire quelle était sa position sur l’article 37 quand blaise voulait le charcuter ? Revenons au bon vieux temps. un meeting à la place de la révolution face au peuple comme Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:22, par HORUDIAOM
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Fifi, félicitation pour votre article. Vous n’avez pas démérité, les dés étaient pipés. J’aurais souhaité du fond du cœur que vous dirigez cette transition car vous nous avez montré l’exemple d’intégrité, de probité morale et de patriotisme sous la révolution. Après le 15 octobre 1987, vous avez préféré monnayer votre talent auprès des organismes internationaux que de collaborer avec le front populaire. L’histoire vous a donné raison. Je formule le vœux que vous puissiez mettre votre talent au service du Burkina en jouant un rôle majeur à quelque niveau que ce soit. L’éternel des armées saura reconnaitre les siens. Puisse le tout puissant vous guider et vous bénir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:33, par sougri
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Cette femme pour l’avoir connue et côtoyer en Éthiopie je puis vous dire
    Quel était, elle l’ai et elle serait une très bonne candidates. Sachez simplement que cette dame très intelligente très excellente sur le plan national comme a l’international est pleine d’humilité et d’affection pour ses semblables .alors chère maman j’aurai aimé que sa soit toi mais ce n’est pas grave car vous connaissant vous serez toujours là pour accompagner vos enfants. Je suis toujours très fière de vous
    Que Dieu vous protège et vous guide.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:39, par vérité no1
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Félicitations à Tantie Josephine ! Pour les jeunes qui n’ont jamais vu une personne intègre car eux même sont loin d’être intègres, Josephine est une dame intègre, une Burkinbila toujours égale à elle même ! Elle a l’art de s’exprimer. Elle pouvait être la présidente de la transition. La Primature la revient de plein droit mais hélas, un deal a été conclu. Je suis certain qu’on vous fera appel un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 07:54
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Votre candidature avait ma préférence mais, nos militaires en ont décidés autrement et, aussi, sans doute parce que notre culture n’est pas encore prête à ce que le président soit demain une femme. Mais, cela viendra. Joséphine continué à montrer l’exemple pour les jeunes générations et si nécessaire monter au créneau si vous constatez des déviances pendant cette transition qui ne sera pas simple à mener. il suffit de voir les manges mils qui veulent se positionner dans le CNT.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:05, par Ivresse du Pouvoir
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Merci de tout Coeur Madame. A l’instar de beaucoup, vous etiez notre candidate. Merci pour votre humilité et votre integrité. Ce sont les qualités que nous recherchons chez les Hommes qui doivent conduire notre peuple. J’ai été etonné que votre nom ne soit pas aussi sorti sur la liste des OSC et du CFOP. Mais bon.....
    Vivement qu’on permette les candidatures independantes. Vous allez inspirer les nouvelles generations.
    Du fond du coeur, merci.
    La lute continue
    La Patrie ou la Mort, nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:10, par sogotele
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Mme, sachez que bon Dieu ne dort pas et que telle que nous vous avons connu, vous demeurez la plus humble à nos yeux ; Dieu fera plus grand que ce qui vient de se passer dans ta vie. Tes convictions sont claires et ceux à travers l’Afrique et le monde les connaissent et les partagent sauront les faire valoir le moment opportun avec la grâce de Dieu. Si le propos dans le journal Mutations dérange, soit ; mais les révolutionnaires n’ont pas l’habitude de garder ce qu’ils pensent dans le cœur et ils le disent tout haut sans rancœurs. Mais nous connaissons d’autres qui jusque dans leur tombe garderons ce qu’ils pensent (et Dieu seul sait combien mauvais, qu’ils ne révéleront jamais mais que le monde entier sais, même sans être devin) ; ils gardent leurs mauvaises intentions que l’on peut aisément deviner. Nous ne sommes pas de cette catégorie là.
    Le monde est ainsi fait qu’il accepte quelqu’un ou le rejette avec son franc-parler.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:13, par KC
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Mme, votre simplicité n’a d’égal que votre humilité. Soyez béni. Et bon vent dans vos activités.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:22, par bationo
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    madame tu es la plus méritante mais comme vous le saviez aussi on est en Afrique ,au Burkina et en plus la société mossi vous savez la place de la femme dans cette organisation alors acceptez laisser les hommes lutter entre eux et continuer à nous conseillers à nous guider comme chaque femme chaque mère l’a toujours fait pour son mari son enfant . c’est pas à ce poste seulement que vous pouvez servir ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:31
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Ma Question au premier messager : Où est- que la femme a t-elle dit que la candidature de Michel Kafando était déjà validée ? Je ne retrouve pas ces lignes dans le texte de Mme Josephine OUEDRAOGO. Vraiment ne nous induisez pas en erreur.

    Qaund à Mme Josephine OUEDRAOGO, je dirais que malgré la situation, nous savons que c’est vous qu’il nous fallait. Notre victoire est restée dans les mains de l’armée mais Dieu a ses plans et je reste convaincu, après avoir vu les évènements récents, que Dieu a béni le BF.

    En effet, ailleurs, la politique a pu diviser le peuple mais notre combat est resté celui du pleuple contre le régime qui était en place. Cela nous a évité de vivre ce qui s’est passé en CI après les élections et ce qui se passe actuellement en Centrafrique... Bref !

    Votre nom reste gravé dans nos mémoires et je suis sûre que votre contribution aidera la transition pour une bonne issue ; mais après la nomination de ce Lt Col ZIDA comme PM, je commence à comprendre bcp de choses et me demande si l’équipe voudrait travailler avec des Hommes intègres comme vous.

    Que Dieu vous bénisse abondamment et vous ouvre tjrs la porte car le peuple Burkinabè a besoin de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:31, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Ma très chère Tantie de luxe. "Mets ta confiance en l’Eternel et tu verras qu’il agira" ! Laisse les politiciens et la société civile aveuglés par des calculs mesquins. Vous devriez logiquement être la candidate de ce groupe plutôt que des militaires. Dire que l’ancien maecr était de ce groupe et qu’il n’a pas pensé à vous, ou soutenu avec force votre candidature ? . Anyway ma tantie de luxe, c’est le Burkina qui gagne pou peu qu’il y ait 55% de sincérité des uns et des autres. Pour ce qui vous concerne, comme le disent mes autres frères ivoiriens, "demain c’est pas loin, c’est vite arrivé". 2015 est vite arrivé, et le Burkina connaîtra la première Femme Présidente.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:32, par zwadus
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Mme je m’incline devant tant de modestie. J’ai l’occasion d’échanger avec vous un jour de passage à Addis Abeba au moment où étiez SEA de la CEA. Ce jour j’étais rempli de fierté d’être Burkinabè au regard de toute l’estime que tout ce moment portait en votre personne. Et malgré ça vous êtes restée humble.
    Pour la présidence j’avoue que je souhaitais vraiment que cette expérience et cette humilité soit mise à la disposition du BF je suis convaincu aussi que c’était le cas pour les membres du collège. Mais il fallait bien une personne et vous étiez 2 à avoir le profil du poste. en pareil circonstance, je pense que contrairement à votre propos dans mutations, 2 choses ont milité en faveur de Kafando : 1) l’âge entendu comme preuve de sagesse ; 2) l’expérience, étant à la croisée des chemins une intense action diplomatique devra être conduite par le Président pour ramener le BF dans le concert des nations ; vous êtes bien placé pour savoir comment fonctionne la prétendue communauté internationale ; avec ses 13 ans à l’ONU avouons que la tentation est grande de penser qu’il ouvrira aisément des portes.
    par contre j’estime que vous avez pour vous une plus solide réputation au plan africain que Kafando.
    au total j’aurais été à la place du collège, j’aurais outrepassé mes compétences en partageant la poire en deux Michel Président, Joséphine Premier Ministre ou à tout le moins Présidente de la commission nationale de réconciliation et des réformes.
    Pour terminer j’ose que ce message n’est pas le cri du cygne mais qu’au contraire vous allez retrousser les manches pour accompagner activement la transition. J’ai lu que vous avez été reçue par le Président et suppose que c’est pour solliciter votre implication. J’émets le vœu que vous ne rejetiez pas cet appel.
    que vous inspire toujours et que vous preniez la peine de vous rendre plus visible afin de servir de modèle à nos sœurs.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:38, par ilboudo
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    du courage madame ,la vie continu .déja être sur la liste des 3 personnes est un grand vertu et un honneur .et aussi ces le destin de tout un chacun.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 08:42, par L’Obsevateur
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Après vous avoir lue, je suis soulagé. Personnellement, sans trop vous connaitre vous étiez ma candidate préférée. Car, cela allait davantage porter un grand crédit a notre combat et conforter la maturité de notre peuple. Bref, cela n’enlève rien au fait que le monde entier se souviendra de ces jours historiques dans notre pays. Ce que je voudrais vous demander éviter désormais les propos que vous avez tenu dans . Vous êtes toujours au service de ce pays et on aurait besoin de votre expertise. Alors ne vous attirer pas des inimitiés inutiles. Dieu vous garde !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:02
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Mme Ouédraogo/Guissou ! Force est de relever que vos remerciements sont et restent justifiés (bon sens oblige), mais il y a lieu d’observer que vous avez, à lire votre itw dans une des Presses du pays que votre élimination de la course a tenu à quelques points dont vous resterez la seule responsable. Tout d’abord, votre présence sur le tissu politique sur le plan national. En effet, vous connaissant bien pour vous avoir observé pendant votre présence dans la Gouvernement du CNR, vous aviez, dès votre retrait/obligé, disparu de la circulation, à tort ou à raison, seule vous en avez les explications. De ce fait, très peu de personnes savent qui vous êtes car les diplômes ne suffisent pas. Pour preuve, Blaise Compaoré, sans être un Docteur en quoique ce soit, nous a dirigé 30 années durant. Or, être à ce poste implique la nécessité d’une proximité avec le peuple parce que, même si c’est pour un (1) an, vous auriez eu à diriger un peuple, des hommes assez spécifiques du point de vue comportement que sont les burkinabé. Aussi, je me convaincs que cette « négligence » de votre part y a compté pour beaucoup.
    Vos argumentations n’ont certainement pas convaincu les membres du Collège qui vous a reçu dont je n’ai connu aucun des membres. Simplement sur la base de l’itw que vous avez donné à posteriori, vous n’avez pas été suffisamment convaincante dans votre « intérêt » pour le changement. Oui ! le changement recherché par le peuple lors de sa sortie s’est souhaité total et de fonds. Ce n’était pas le changement d’une personne, pour moi en tout cas, mais le changement d’un « système » dont tout le peuple en avait marre. C’est d’ailleurs pourquoi, des actions drastiques sont demandées contre ceux-là qui, après avoir participé et contribué aux bêtises et inhumanités infligées au peuple pendant plusieurs dizaines d’années, par opportunisme, se sont retirer lorsqu’ils ont constaté que le navire essoufflé, prenait de l’eau ; pour, avec un mea-culpa non sincère qui a fait rire plus d’une personne, essayer de revenir se cacher dans le peuple. Ils doivent répondre des "forfaitures, injustices, arrogances, dédains et autres crimes" par eux commis alors qu’ils lovaient avec Mr. Blaise Compaoré et çà, tout le monde le sait. Nous burkinabé, pardonnons vite et bien vite, mais n’oublions jamais. N’est-ce pas là notre particularité ?. À ce niveau également, il y a lieu d’admettre que vous aviez tous les atouts pour convaincre mieux. Malheureusement !
    Autrement dit, votre vision et bien celles de vos sœurs d’une fierté d’être enfin pour une première, une « Femme Présidente » dans le sens d’émanciper plus le « Genre », je vous l’assure, était une fierté partagée par vos moitiés que sont nous autres les hommes. Hélas ! vous avez perdu la vision que « diriger un peuple » ne relève pas seulement du « type » (genre ou pas). C’est d’une conviction d’actions qu’il s’est agi. Donc ne vous en murez dans cette vision. Tout comme au Libéria ou ailleurs, c’est la détermination qui a porté cette Dame aux commandes. Et je sais que vous disposez de beaucoup de potentialités (caractère, combativité, honnêteté, technicité et ouverture d’esprit etc.).
    D’ailleurs, je vous inviterai à vous investir dès maintenant pour les courses à venir comme Dame Sara Sérémé, notre Chérie qui a eu le courage de sortir avec sa Spatule Géante pour dire non à la forfaiture. Je ne dis pas qu’elle sera Présidente, mais je n’en serais pas moins heureux de la voir à ce niveau. Personnellement je crois en vous. Mais malheureusement, votre tour est reporté pour plus tard. Bon courage donc pour la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:40, par Elza
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Votre réaction sans rancune ni rancœur est la preuve que les hommes et les femmes du Burkina ont eu raison de croire en vous comme pouvant porté la destinée du Burkina pendant cette période de transition. le collège de désignation a fait son choix, mais plus qu’au auparavant, le Burkina a besoin de l’unité de ses fils pour porter la destinée de ce pays. le champs est vaste, je suis sur que chacun de nous trouvera un bout a bâtir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 10:53, par GUINKOUMA
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Maman Joséphine, à genoux, au moment où les entretiens se déroulaient je priais que le choix soit porté sur vous. J’ ai même écrit sur internet pour dire que mon choix portait sur vous.
    Je rends grâce en toute chose pour ce qui s’est passé ; parce que le fait que vous n’ayez pas été retenue va vous mettre à l’abri de beaucoup de choses dans ce jeu trouble et va corriger un peu la naïveté de certaines personnes que j’aime et respecte beaucoup. le temps de Dieu pour vous n’est pas arrivé. affectueusement. Demeurez bénie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 10:55
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Chère Madame,
    Même si je n’ai pas encore eu l’occasion de vous rencontrer, je vous ai lu à plusieurs reprises. Vous êtes une référence professionnelle et humaine pour moi. Par les temps qui courent, il est rare de conjuguer compétence et humilité.
    J’ai fortement espéré que notre société était assez mature pour pouvoir désigner et accepter une femme compétente de votre trempe pour assurer une transition paisible et constructive de ce pays vers le chemin d’une démocratie réelle et forte. Nous n’y sommes pas encore. Il nous faudra hélas du temps. Du chemin reste encore à faire dans de nombreux pays du Nord.
    J’ose espérer que l’espoir n’est pas perdu et l’histoire nous surprendra agréablement en vous permettant dans un avenir (pas trop lointain) de contribuer à nouveau (vous l’avez fait du temps de la révolution !) activement à la construction de ce pays qui nous est si cher.
    Bon vent .... avec l’espoir d’échanger un jour avec vous !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 11:38, par Ka
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Joséphine vous aviez fait vos preuves pour un Burkina qui veut avancer, et j’en suis sure que cette transition est passagère, mais après les élections de 2015, un vrais gouvernement qui veut une transparence dans la gestion des affaires du Burkina n’hésitera pas de vous faire appel, pourquoi pas à l’action sociale dont tout le Burkina se souvienne de vos bonnes actions. Que Dieu tout puissant vous protège avec votre famille.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 12:11, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Excellence HORUDIAOM, y a que vous pour appeler ma tantie de Luxe Fifi. J’oubliais un peu qu’il y a roogm entre vous et nous à Benghazi. Excellente journée !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 12:32, par mart&encl
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Vous êtes restée intègre et donc Burkinabé authentique. restée tel on aura toujours besoin de votre expérience et de votre qualité humaine.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 12:56, par mart&encl
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Vous êtes restée intègre et donc Burkinabé authentique. restée tel on aura toujours besoin de votre expérience et de votre qualité humaine.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 16:01, par Le souverain
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Maman Joséphine,
    Nous sommes fiers de vous.
    C’était un deal. Céder la présidence d’une main pour récupérer le premier ministère de l’autre. Le président de la transition n’est qu’une marionnette. C’est l’armée qui tire les ficelles. Au CNT ça sera pareil. Que les choses soient claires.
    Nous, Peuple souverain du Burkina Faso, avons chassé Blaise et nous chasserons n’importe qui, aussi fort soit t-il, qui qu’il soit, s’il ne respecte pas la volonté du peuple.
    Nous ne tolérerons aucune forfaiture. Restons vigilants.
    La Patrie ou la mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 18:47, par ziii siii guete
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Ah ca sent la campagne. Je parie que Tantie va se presenter aux elections présidentielle.
    Qui veux parier ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 19:15
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Intervenant 23 je ne sais pas à qui vous voulez prouver quoi mais sachez que vous ne donnez que des maux de tête tellement le propos est insensé, sans queue ni tête. Votre seul objectif était, on dirait démontrer que vous comprenez quelque chose alors que vous n’avez fait que prouver le contraire. Merçi de comprendre que le silence est souvent mieux que certains bruits.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 02:29, par Bala Wenceslas SANOU
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Merci également à vous Madame. Avec tous les égards à l’endroit du Président retenu Monsieur KAFANDO qui fera son mieux, je continue de croire que vous auriez pleinement réussi cette mission. Qu’à cela ne tienne ! La vie politique de notre pays se poursuit et aura vite besoin de ses filles et fils qui ont su garder leur intégrité non souillée par le régime des "Duvalier du Faso". Restez toujours digne et accompagner des organisations féminines dans les communes pour que la femme en politique soit davantage visible à la base. Des choses intéressantes ont été faites et le seront ; votre apport et la mienne sont très attendus. Laissons les personnes pressées de remplacer la saleté Compaoré démontrer les motivations de leur empressement. Pour ceux/celles qui veulent servir et non être servi, il y a tant à faire ; car tout est à refaire après le pillage des ressources du pays par la famille Compaoré et alliés. Mme OUEDRAOGO, restez digne et le pays recherchera très bientôt des femmes comme vous ! Les aventuriers affamés et les aventurières en mal d’extravagance seront très vite désabusés. Restons ensemble dans l’humilité que vous incarnez et que je retrouve aussi dans le Président KAFANDO, et travaillons à développer notre pays sans courir après des décorations fallacieuses. Travaillons, et travaillons ; mais restons ensemble prêts à tout moment à démettre quiconque tentera l’aventure Compaoré à nouveau. Bien à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2014 à 07:14, par Dams
    En réponse à : Transition : Joséphine Ouédraogo remercie ceux qui l’ont soutenue

    Merci Excellence
    Avec vous la flamme de la révolution de 1983 reste vive dans nos esprits. Les sankaristes gagneraient en vous choisissant comme leur candidate unique. Moi je suis du MPP, mais si vous êtes candidate en 2015 je voterai pour vous. pas pour le plaisir de trahir mon parti mais tout simplement parce que je vous aime

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés