Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

vendredi 21 novembre 2014 à 01h23min

L’annonce de la dissolution des conseils municipaux et régionaux sur toute l’étendue du territoire burkinabè continuent de faire couler beaucoup de salive à Bobo-Dioulasso. Diversement appréciée, l’initiative de dissolution des conseils municipaux est à l’origine de chaude empoignade. Voici quelques réactions des habitants de Bobo, partagés entre « pro » et « anti » dissolution des conseils municipaux.

Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

Marc Savadogo : « Il va tout casser pour faire disparaître le CDP »
C’est tout à fait normal. Ce sont des choses qu’on voit fréquemment après une chute violente du pouvoir. Vous allez-voir, Zida va tout dissoudre. Il va tout casser pour faire disparaître le CDP. J’avoue que je ne suis pas surpris par la dissolution des conseils municipaux et des conseils régionaux. Car, ces entités sont le socle du pouvoir déchu. En mettant fin aux mandats des maires, Zida a mis K.O le CDP. Maintenant, je ne sais pas si ces mesures sont pour le peuple ou pour Zida lui-même.

Moussa Ouattara, travailleur déflaté : « C’est une sage décision… »
Je pense que cette décision va en droite ligne avec les évènements qui se sont passés les 30 et 31 octobre derniers. Pour le cas spécifique de Bobo-Dioulasso, je ne pense pas que cette décision de dissoudre le conseil municipal puisse déplaire à la majorité de la population. La mesure est à la hauteur des attentes et j’approuve. L’administration étant une continuité on ne doit pas s’inquiéter ce soit un frein au développement. Bien au contraire ce serait dans l’action d’une bonne dynamique. Parce que comme l’a si bien souligné le président dans son discours, plus rien ne doit être comme avant. Il faudra que tout le monde s’engage à travailler pour ce pays. En moins de deux semaines, nous avons vu certaines décisions fortes. Et c’est ce que veut le peuple.

Djénéba Barro/Sanou, ménagère : « On pouvait quand même les laisser terminer leur mandat »
J’avoue que j’ai été surprise de voir cette décision qui met fin à la mission des maires en plein mandat. J’aurai aimé qu’il leur donne ne serait-ce qu’une chance de terminer les actions de développement qu’ils ont entamées. Dissoudre les conseils municipaux freinera le développement des communes et des régions. Les maires ont été élus par le peuple et c’est le peuple qui devait décider, pas une minorité.

Kassoum Sanou, employé de commerce : « Il faut absolument de nouvelles têtes… »
Le régime a changé. Tout doit donc changer. Ce n’est pas une question d’exclure qui que ce soit, mais le peuple a besoin de voir de nouvelles têtes en qui il a confiance. Laisser les maires continuer leur mandat pourrait être vu comme une insulte à l’endroit du peuple qui s’est battu pour le changement. C’est pourquoi je salue cette décision qui doit être respectée par tous.

Yves Sangaré : « Ce n’était pas à lui de dissoudre les conseils municipaux »
Ce n’est ni plus ni moins qu’un règlement de compte et une mesure populiste. Vous allez voir, Zida va arrêter toutes les personnes que la rue décriait, avec ou sans preuve. Zida roule pour lui-même, malheureusement, le peuple est aveuglé et personne n’ose dire la vérité à Zida. Ce n’était pas à lui de dissoudre les conseils municipaux et les conseils régionaux. Qu’est qu’il (Zida) recherche à travers la dissolution des mairies ? Cela n’engage que moi, mais je me méfie de votre Zida là.

Amadou Traoré, particulier : « Je soutiens fermement cette décision de dissoudre les conseils municipaux du Burkina »

Je soutiens fermement cette décision de dissoudre les conseils municipaux du Burkina et particulièrement celui de Bobo-Dioulasso. Nous sommes, certes, des citoyens lambda, mais nous observons ce qui se passe autour de nous. Nous savons que l’administration des conseils municipaux n’est pas bien tenue. Il fut des moments où les lotissements des nouveaux quartiers ont causé beaucoup de remous entre les populations. La gestion des maires était souvent très personnalisée, tournée notamment à leur profit, si bien que des populations avaient brulé des engins à quatre roues dans le quartier. C’était une situation regrettable mais à juste raison. J’estime aussi que le Conseil municipal que gérait Salia Sanou n’en valait pas la peine. Qu’il soit donc là, ou pas, la situation était la même. Aucune action de développement. D’ailleurs Salia Sanou n’a pas été élu par les Bobolais.

Propos recueillis par
Ousséni BANCE et Bassératou KINDO

Vos commentaires

  • Le 20 novembre 2014 à 15:38, par Massadjami En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    Mais dites à quel moment se tiendra les élections municipales ? Le peuple Burkinabè étant mature, je souhaiterai que ces élections se déroulent au même moment que celles des Présidentielles-Législatives pour plus éconimiser. C’est un point de vue.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2014 à 16:15, par boukez En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    c’est la mesure la plus populaire que son excellence le premier ministre a pris .Nous disons aux détracteurs qu’ils laissent le changement suivre son cours ,ceux qui profitaient du CDP ;ceux qui se partageaient les parcelles ;ceux qui gaspillaient les déniés publiques trouveront cette décision non salutaire.Vive le BURKINA et préparez vous car l’heure de la vérité a sonné.Mon colonel que DIEU t’éclaire et te protège dans ta mission AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2014 à 17:16, par Jeanne Debo En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    Maintenant que les magistrats demande une nouvelle constitution allons vite aux élections que dis je au référendum !
    Pour la sixième République !

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2014 à 18:49, par Gnagdanewende En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    Oui Bravo et que Dieu vous protège colonel Zida et vous guide. Une vrai lutte pour le peuple... j’ai souvenir qu’on a laissé l’air aller dans les veines de ma mère, sous prétexte que je n’ai pas donné de l’argent à l’infirmier à l’hôpital Yalgado, ou acheter ses gans revendus illégalement. Oui que Dieu guide vos pas pour sauver les plus pauvres et honte à la corruption !!!!!!!!!!!
    Pourquoi payer en plus de leur salaire ? Quel honte pour ces personnes sans foi , ni loi qui laissent des innocents mourir !!!!! De vrais criminels !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2014 à 22:00, par joh En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    Moi je pense que Zida devait dissoudre les different conseil, il devait avoir le courage seleument de limogé certait maire comme ceux les maire de bobo, à commencer par Salia.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:09, par le vico En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    Personnellement je ne vois pas la nécessité de dissoudre les conseils municipaux dans la mesure ou nous sommes dans une phase d’approfondissement de cette décentralisation, qui est acceptée et financée par les bailleurs de fonds. Il ne faut pas que les partenaires se retire pour queleques raisons que ce soit. Il faut peut-etre mettre un organe de controle avec une mission bien précise (CONTROLER) ces élus afin qu’ils terminent juste la période transitoire. C’est avant tout le meme peuple qui les ont élus.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 09:54, par ROUAMBA FRANCELINE En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    Je pense que ce qui a amener Blaise a ne pas terminer son mandat explique en meme temps la dissolution des conseils municipaux et regionaux, n’est-ce pas une suite logique......

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 11:01, par L’homme fort En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    Merci mon colonel car tu es un digne fils de ce pays, tu mérites d’être burkindi,et le PEUPLE souhaiterais que tu détruisse l’ex- parti au pouvoir et ses acolytes jusqu’aux plus profonds de leurs racines. les dirigeants de ses partis ainsi que leurs militants ne pensaient seulement qu’à leurs panses.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 11:52, par KARL En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    Vive ZIDA, vive le Burkina, il faut tout nettoyer, il reste les gouverneurs, les DR, les DG, le peuple vous soutient.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 14:36, par boa En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    je pense que cest une decision populiste qui na pas eté bien murie. de facto nois perdons des milliards de financement pour les comunes. il fallait prendre les mesures par cas. il ya des mairies bien gerées qui sont entrain de se developpées. dailleurs aucune personne nest au dessus du peuple et il appartient au peuplebde decider. nous voulons le nettoyage mais dans les limites des droits. il faut eviter les sanctions collectives.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 15:39, par sdyphe En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    la nommée djeneba barro à été interviewer derriere la cour des enfants de djanguinaba barro certainement une de ses belle fille donc elle pleurs le sors de son beau frere de maire karim barro .

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 15:44, par king En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    La dissolution des conseils municipaux et régionaux par le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac ZIDA est une décision opportuniste et populiste prise dans le feu de l’euphorie post-insurrectionnelle.Réellement s’il y a des communes ou des problèmes flagrants et avérés existent,on peut comprendre que pour celles-ci qu’elles fassent l’objet de dissolution,et des délégations spéciales installées.Mais à dissoudre tous les conseils municipaux comme régionaux,c’est mal mesurer les conséquences.Que deviendront les réalisations des projets ou l’exécution des projets que sont entre autres ceux du PACT,du MCM,de la Banque mondiale avec les communes ?Qu’adviendra t’il des retombées des jumelages des communes ?Que deviendront les populations des communes bénéficiaires de tels projets ?Ou trouver l’argent pour organiser les élections quand on sait que les élections présidentielles et législatives doivent être organisées dans moins d’un an ?Ou trouver d’autres financements pour organiser les nouvelles élections municipales quand on sait que le budget de notre pays est financé à 43% par l’aide et dons extérieurs ?Il sera nécessaire d’annuler cette décision et d’en reprendre en soupesant de façon objectif les retombées pour les populations.A ce que je sache,c’est la pauvreté et les frustrations qui ont amené le peuple à sortir.Donc annuler certains projets par cette dissolution ne fera qu’appauvrir les populations et aiguiser leur méfiance vis à vis de lui .Et étant donné qu’il est sorti de la "lampe d’Aladin" de l’armée,cette méfiance ne pourra que se renforcer vis a v vis de lui de la part d’autres gens.Il n’est pas tard pour annuler cette décision.Si la constitution qui a été suspendue a pu être rétablie ;pourquoi pas cette dissolution annulée .

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 20:30, par Camus En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    ZIDA, halte à l’excès de zèle. quelle raison a-t-elle été donnée pour dissoudre les conseils élus par les populations ? Dans ces conseils siègent aussi des conseillers de partis autres que le CDP qui est visé. Ces conseillers vous ont-ils rapporté un quelconque dysfonctionnement des conseils régionaux et municipaux ? Ou le faites-vous pour satisfaire des aigris cachés sous le nom de peuple ? ZIDA, attention à l’excès de zèle qui pourrais te nuire.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2014 à 23:18, par sounkso En réponse à : Dissolution des conseils municipaux et régionaux : Des Bobolais apprécient diversement

    bien fait mr zida on ne peux faire homelette sans casser des oeufs blaise et sa suite ont ete detrone. la decision du peuple !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés