Ebola : L’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso appelle à la vigilance

lundi 17 novembre 2014 à 19h22min

L’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso (AEEEF) se prépare pour le lancement de sa série d’activités entrant dans la lutte contre le virus hémorragique Ebola. Conscients de la situation politique du moment, Oumar Traoré, le président de cette association et ses camarades demandent néanmoins l’accompagnement des uns et des autres pour leur permettre de sensibiliser et de former des Burkinabè sur le Virus Ebola

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ebola : L’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso appelle à la vigilance

« Parler d’Ebola malgré le contexte politique burkinabè », c’est le défi que l’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso tente de relever. En plein préparatif de sa journée de lancement des activités entrant dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola (samedi 22 novembre 2014), cette association a organisé une conférence de presse pour interpeller les décideurs politiques et dévoiler son chronogramme d’activités contre Ebola. Pour barrer la route à cette maladie qui n’est plus loin du Burkina (des cas ont été signalés au Mali), Oumar Traoré, le président de l’AEEEF et ses camarades misent sur la sensibilisation. C’est ainsi que sous le parrainage de Monseigneur Anselme Titiana Sanon, la journée du 22 novembre 2014 sera consacrée au lancement des activités de sensibilisation sur Ebola de l’AEEF.

Dans l’amphithéâtre de l’ENEP de Bobo, cette association envisage réunir 1.500 élèves et étudiants, issus de la cité de Sya pour une formation tout au long de la journée du 22 novembre. Formés comme étant des « formateurs », les bénéficiaires de la formation sur Ebola seront chargés de sensibiliser leurs camarades et leurs familles à leur tour. Espérant avoir l’adhésion de tous, l’AEEEF demande le soutien moral et financier de toutes les couches sociales pour réaliser le maximum de ses actions en vue. Entre autres, on note des projets de tournée dans les trois provinces de la région des Hauts-Bassins, des conférences-débats, des podiums d’animation, la mise en place des cellules d’animation dans des établissements de la ville de Bobo. A l’adresse des décideurs politiques, l’AEEF suggère une vigilance particulière sur l’actualité du virus Ebola.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2014 à 20:49
    En réponse à : Ebola : L’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso appelle à la vigilance

    On a chassé le virus Ebolaise (Blaise), que viennent faire ces étudiants contre Ebola ? Décidément, les manges mils dans ce pays ont la vie dure pour mener des activités inutiles alors que tout le monde est déjà sensibilisé sur la question. Réfléchissez plutôt comment le Faso peut émerger car sous Blaise on est resté embourbé de notre sous développement.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 22:47, par tok
    En réponse à : Ebola : L’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso appelle à la vigilance

    c’est dommage que vous n’ayez pas décliner votre identité. Votre réaction est une pure ignorance de cette fièvre hémorragique à virus Ebola. La lutte contre le virus Ebola est perçue par l’OMS comme une menace à la santé publique planétaire et nul ne peut le contester à par les ignares. Malgré les mesures de précaution adoptées par les nations scientifiquement avancées, ce virus a pu s’y implanter, causant au passage des morts. Lorsque nous savons qu’aucun traitement homologué n’existe à présent, cela devrait donner lieu à plus de réflexion et d’ardeur à la vigilance et surtout accentuer la sensibilisation préventive sur des mesures d’hygiènes. la sensibilisation constitue le seul moyen efficace de lutte. Et lorsque vous êtes resserré par une sécheresse intellectuelle criarde pour percevoir les choses en face, éviter d’empêtrer des consciences dans votre folle tentative de dissuader des personnes soucieuse de la santé communautaire...Ce n’est pas étonnant, il existe encore des individus malveillants en quête de notabilité et étreint par la misère morale et incapable d’apercevoir la réalité plus loin que le bout de leur nez.La flambée de la maladie à virus ebola à l’heure actuelle est la plus grave jamais enregistré depuis sa première apparition en 1976. Sinon, la lutte menée par ces étudiants pour la sensibilisation préventive est très salutaire et mérite toute la félicitation à la hauteur de leur initiative visant à donner un coup de frein à la propagation du virus sur le sol burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 22:53, par ives
    En réponse à : Ebola : L’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso appelle à la vigilance

    Chers élèves et étudiants, membres de l’AEEEF, ne vous laisser pas distraire par des individus en manque de repère. Toutes mes félicitations pour ce combat noble que vous entendez conduire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 23:00, par Arnold
    En réponse à : Ebola : L’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso appelle à la vigilance

    Cher monsieur, je suis au regret de constater votre négligeance vis à vis du virus Ebola. Ne sont-ils pas assez sensibilisés au Mali ? Deja 04 décès et plus de 500 persones en observation. Je suis desolé de votre impertinence.
    En deuxiemme lieu je dirai que vous n’etes pas du tout encouragent envers les jeunes qui ont des idées louables. Ce sont des jeunes comme ça dont le Burkina a besoin pour son emergence. C’est trop facile de rester derrire un ecran et de critiquer négativement des initiatives qu’on peut pas prendre. A bon enttendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 23:01, par le conscient
    En réponse à : Ebola : L’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso appelle à la vigilance

    Félicitation à vous, je serai au RDV le 22 novembre 2014 pour la cérémonie de lancement officiel. Cher Excellence Président entrant, soutenez le combat de cette jeunesse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés