Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

lundi 17 novembre 2014 à 19h15min

Dans cette déclaration, Federica Mogherini, Haute représentante – vice-présidente de l’Union européenne, salue la signature de la charte de la transition et la nomination d’un Président de la transition en Burkina Faso. Elle réaffirme la disponibilité de l’Union européenne à travailler aux côtés du Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
    Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

La signature de la charte de la transition le 16 novembre, et la nomination de Michel Kafando comme Président de la transition, constituent des pas déterminants pour une sortie de crise fondée sur le dialogue et le consensus national. Elles témoignent du sens des responsabilités du peuple burkinabè et de toutes les parties prenantes au processus démocratique.

Il revient maintenant à tous les acteurs de favoriser la mise en place effective et rapide des organes de la transition civile qui doit conduire, d’ici novembre 2015 au plus tard, à la tenue d’élections démocratiques libres, inclusives, pacifiques et transparentes. L’action concertée et déterminée de la communauté internationale, en particulier celle de l’Union Africaine, de la CEDEAO et des Nations Unies, qui se sont rapidement engagées en appui à la résolution de la crise a joué un rôle clé.

L’Union européenne restera engagée aux côtés du Burkina Faso pour l’accompagner dans le processus de transition.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2014 à 22:12, par vérité n°1
    En réponse à : Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

    quittez là-bas, on est déjà sortie de la crise. c’est de quelle crise vous parlez actuellement. Inutile de faire de telle déclaration actuellement

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2014 à 22:15, par vérité n°1
    En réponse à : Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

    de quelle crise voulez actuellement. allez-vous en, ce n’est plus important

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 08:03, par sy
    En réponse à : Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

    VOUS SAVIEZ MES FRÈRES, IL NE FAUT PAS LES VOULOIR. JE PEUX DIRE QU’ILS ONT BIEN FAIT DE NOUS LAISSER FAIRE NOTRE TRAVAIL NOUS MÊME. ET EN PLUS QU’EST-CE QUE VOUS VOULEZ ? CE SONT NOS PARTENAIRES FINANCIERS. SI ILS NON AUJOURD’HUI AU BURKINA FASO, JE CROIS QUE C’EST NOUS ENCORE QUI ALLONS COMMENCER A PLEURNICHER DERRIÈRE EUX. DONC ARRÊTONS DE S’EN ¨PRENDRE AUX INSTITUTIONS.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 11:52, par Sotho
    En réponse à : Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

    Franchement cette soi disant communauté internationale m’énerve. Non contente de brandir des bâtons ou de proférer des menaces à l’encontre du Burkina Faso, les voilà maintenant qui se transforment en donneur de leçon. Le médecin après la mort quoi. Sinon, comment comprendre qu’un pays, qui si dit terre des droits de l’homme puisse accepter d’accueillir François Compaoré et sa famille, un commanditaire dans l’assassinat de David Ouédraogo et de Norbert ZONGO ? Comme SANKARA l’avait dit à MITTERAND en son temps, comme HOLLANDE peut il admettre que ce personnage vienne souiller la si belle terre de la France, du pays des droits de l’homme ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 15:42, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

    - SY, quand je te lis, je vois que toi tu ne connais pas grand chose dans la coopération au développement ! Tu crois que si gens n’avaient pas aussi leurs intérêts ils allaient aider nos pays pour nos beaux yeux ? Tu parles !

    Les Accords de Partenarit Economique qui remplace les Accords ACP/CE de Cotonou, tu connais ? Eh bien cet accord qu’ils ont obtenu en tordant les bras de nos dirigeants dont Blaise COMPAORÉ ont pour but de transformer nos pays en déversoirs pour les produits agricoles des pays de l’UE et là, la maigre agriculture de ton pays va mourrir de sa belle mort car il y aura plein de produits bon marché qui vont concurrencer ton mil et ton lait du Sahel !! Et on verra où tes parents vont vendre leurs récoltes et autres produits !

    Et puis où as-tu vu un tel accord être signé sans l’autorisation de l’Assemblée Nationale si ce n’est au Burkina Faso sous la COMPAOROSE et sa gale ?!

    Et la malice de ces gens, c’est que si un pays refuse de signer, on oblige son voisin à signer et le tour est joué Par exemple au début, il y avaient de voix qui tentaient de s’opposer au Burkina ici, notamment la Confédération Paysanne du Faso (CPF) qui connait bien l’enjeu qui est derrière. Au même moment, la Côte-d’Ivoire a signé. Celà veut dire quoi ? Que le Burkina peut refuser de signer s’il veut, mais comme la C.I. a signé, c’est comme si le Burkina a signé aussi puisqu’il existe un régime de commerce libre entre le Burkina et la C.I. Alors les produits sont déversés ici via la Côte d’Ivoire et tut est réglé.

    - Ensuie, la plupart de ces pays tirent leurs ressources des pays africains et c’est le cas de la France qui n’a presque rien dans son sous-sol. En même temps il faut voir le nombre de bourses d’étude que la France donne à ton pays le Burkina Faso et aux africains. Une véritable maigreur, une vraie broutile et aussi avec trop de complications ! Et pendant ce temp, la France accorde plusieurs bourses d’étude aux chinois et aux indiens, ressortissants de pays d’où elle ne gagne rien !

    Merci.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 21:57, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

    L’union Européenne est 1000 fois plus que nos organismes qui sont l’UA et la CEDEAO qui n’appliquent pas leurs chartes à temps dès qu’un prédateur président taraude son peuple pour s’éterniser au pouvoir. La France avec son Union Européenne a fait ses preuves en Côte d’Ivoire et au Mali avec leurs institutions fortes appuyées par la Communauté internationale. Nous avons besoins des financements de l’Union Européenne pour la bonne marche de notre transition car Blaise Compaoré et ses proches du CDP ont vidés la caisse de l’état. OUI ! Nous avons besoin de l’Union Européenne.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2014 à 21:58, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

    L’union Européenne est 1000 fois plus que nos organismes qui sont l’UA et la CEDEAO qui n’appliquent pas leurs chartes à temps dès qu’un prédateur président taraude son peuple pour s’éterniser au pouvoir. La France avec son Union Européenne a fait ses preuves en Côte d’Ivoire et au Mali avec leurs institutions fortes appuyées par la Communauté internationale. Nous avons besoins des financements de l’Union Européenne pour la bonne marche de notre transition car Blaise Compaoré et ses proches du CDP ont vidés la caisse de l’état. OUI ! Nous avons besoin de l’Union Européenne.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2014 à 01:41, par vérité no1
    En réponse à : Situation nationale : l’Union européenne réaffirme sa disponibilité à travailler aux côtés du Burkina pour une sortie de crise

    Merci à l’intervenant no1, nous avons les mêmes pseudos et les mêmes idées, dans ce cas ça marche ! Merci une fois de plus !!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés