Charte de la transition : L’ambassadeur de France félicite le chef de l’Etat pour la qualité du document

samedi 15 novembre 2014 à 00h37min

Comme les précédents jours, le carnet d’audience du chef de l’Etat était encore chargé ce 14 novembre. Le lieutenant-colonel Zida a reçu l’ambassadeur de France. Gilles Thibault est venu féliciter le chef de l’Etat et à travers lui l’ensemble des acteurs qui ont participé à la rédaction et à l’adoption de la charte. La fédération des petites et moyennes entreprises du Burkina ainsi que l’association des fonctionnaires et experts internationaux burkinabè à l’étranger et au Burkina, ont également été reçues par le chef de l’Etat.

Charte de la transition : L’ambassadeur de France félicite le chef de l’Etat pour la qualité du document

Pour l’Ambassadeur, la charte de transition rédigée et adoptée par l’ensemble des acteurs sociaux est de qualité et il est venu en prendre acte. Gilles Thibault est donc venu féliciter le chef de l’Etat et l’ensemble des acteurs qui ont discuté autour du document consensuel. Le diplomate attend maintenant sa signature qui interviendra ce samedi 15 novembre. Mais d’ores et déjà, le représentant de François Hollande a dit que la « France va rester aux côtés du Burkina comme elle l’est depuis très longtemps. Il y a des choix qui se font qui appartiennent aux Burkinabè…  »

Le bureau de la fédération des petites et moyennes entreprises du Burkina a également été reçu par le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida. C’est une visite de courtoisie et de félicitation au chef de l’Etat pour la qualité des travaux qui ont été menés autour de la charte de transition, a dit le président de la fédération Alassane Koanda. C’était aussi l’occasion de décliner les attentes de cette organisation dont certains membres ont été éprouvés pendant l’insurrection populaire à cause des actes de vandalismes et de pillages. « Nous avons d’autres attentes en ce qui concerne la prise en compte des PME dans les cadres de concertation » a conclu le président de la fédération des PME qui selon, lui, sont les mamelles de l’économie nationale.

« Nous ne sommes pas forcément à la recherche de poste puisque la plupart sont casés dans de bonnes boites… »

Le défilé des organisations et personnalités a continué avec l’association des fonctionnaires et experts internationaux burkinabè à l’étranger et au plan national. Le président de cette association dit être venu avec sa délégation présenter sa structures et dire au chef de l’Etat qu’il y a des compétences burkinabè à l’étranger qui portent haut l’étendard du pays et que ces compétences, dont les domaines sont diversifiés, sont disponibles à accompagner la transition de différentes façons.

Le premier responsable de l’association, Ouédraogo Assane, s’empressera de marteler qu’ils ne sont pas venus négocier des postes et il n’a d’allures pas été question de cela avec le chef de l’Etat. Mieux, « En tant qu’experts internationaux, nous ne sommes pas forcément à la recherche de postes puisque la plupart sont casés dans de bonnes boites tous les gens qui sont membres de ce réseau sont à l’aise... ».

L’association, qui dit avoir participé à sa manière à la réussite de l’insurrection populaire depuis l’étranger, pense que ses membres peuvent être des valeurs ajoutées dans le débat politique par contribution intellectuelle de ces technocrates.

Tiga Cheick sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés